Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 

 Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2021 - 15:21

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 262171387
Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2021 - 15:21

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 3209990655
Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2021 - 15:21

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 262171387
Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2021 - 15:26

Pour de plus amples renseignements, allez voir sur le site qui est une mine d'infos.

source https://www.aujardin.info/fiches/comment-quand-donner-engrais-cactus.php
Comment et quand donner de l'engrais aux cactus ?
Cultivé en pot, le cactus doit être nourri.
Fertiliser son cactus en engrais organique ou minéral est indispensable pour le faire fleurir et le voir grandir, mais pas toute l’année, et avec le bon dosage.
Par contre, en pleine terre, oubliez les engrais chimiques.

Tout le monde sait que le cactus croît lentement.
Il vit dans des milieux assez pauvres en nutriments, mais y développe alors un important système racinaire, parfois de plus d’un mètre de diamètre pour un petit cactus !

En culture, les racines sont limitées au volume de son pot, qui est généralement petit afin de gérer facilement l’arrosage.
Le cactus n’y dispose pas de grandes réserves de nutriments.
Il peut survivre ainsi des années, mais sans évoluer, or, tout amateur de cactus souhaite le voir grandir, faire de beaux aiguillons et surtout fleurir.
Pour cela, il faut l’arroser et le nourrir.

Attention, en culture, il faudra différencier les cactus terrestres (boules et cierges xérophytes) des cactus de Pâques, cactus de Noël ou cactus orchidée qui sont des cactus épiphytes tropicaux et qui n’ont pas les mêmes besoins.
« Comment fertiliser les cactus de Noël et de Pâques ».
https://www.aujardin.info/fiches/comment-donner-engrais-cactus-noel-cactus-paques-cactus-orchidee.php

Quel engrais minéral utiliser pour fertiliser son cactus ?
Les engrais chimiques sont caractérisés par leurs 3 éléments principaux N l’azote, P le phosphore, K le potassium.

L’azote N joue un rôle dans la croissance, mais comme le cactus croît lentement, par rapport à d’autres plantes, il a de faibles besoins en azote ; le phosphore P aide le cactus à fleurir, il est important ; K joue un rôle dans la fabrication de l’épiderme et de la structure des tissus, il aidera le cactus à être solide et résistant aux maladies.

L’engrais pour le cactus doit être avec des proportions équilibrées de N,P, K.
Parfois, la proportion en phosphore P est plus importante, ça convient aussi. Le dosage NPK d’un engrais est écrit sur l’étiquette des flacons.
Par exemple, les proportions d’un engrais minéral NPK 10/10/10 ou NPK 5/5/5, NPK 5/7/5, ou encore NPK 2,5/4/2,5 sont utilisables pour le cactus.

Ces différents engrais aux proportions équilibrées seront choisis de préférence sous forme liquide ou à diluer (effervescent par exemple) qu’il soit étiqueté comme engrais à tomate, engrais à orchidée, ou engrais à plantes fleuries...
Il n’est donc pas indispensable d’acheter exprès un engrais à cactus, on peut faire avec ce qu’on a déjà à la maison ou choisir un engrais qui convient à la jardinerie en lisant les étiquettes.

Le dosage de N, l’azote ne doit pas être supérieur à celui du phosphore P.

Quel Dosage d’engrais pour le cactus ?
Il faudra cependant tenir compte du dosage NPK 20/20/20 est 4 fois plus fort que NPK 5/5/5.

Le cactus a besoin d’un faible dosage, de l’ordre de 5/5/5 ou moins :

il ne faudra mettre que le 1/4 (ou moins encore) de la dose prescrite (souvent un bouchon doseur) par litre d’eau à partir du 20/20/20
que la moitié ou le quart de la dose prescrite pour du 10/10/10
mais la dose entière pour du 2,5/4/2,5.
Un cactus colonnaire croît davantage qu’un cactus globulaire (Mammilaria, Rebutia, Lobivia..), il aimera un engrais d’ordre 5/5/5.
Un petit cactus globulaire se contentera de moins.

Un engrais à libération lente (osmocote) n’est pas vraiment intéressant puisqu’il doit être mélangé au substrat de culture pour se libérer lentement.

Saison et périodicité : quand faut-il donner de l’engrais à son cactus ?
Le cactus a besoin d’engrais pendant sa saison de croissance.

À partir d’avril, à la sortie de sa saison sèche, un premier arrosage va le faire regonfler, et mi-avril ou début mai les arrosages à l’engrais peuvent commencer.

Pour qu’ils grandissent, les cactus sont arrosés de mi-avril à septembre, à chaque fois que leur terre est presque sèche.
Ils sont arrosés copieusement pour mouiller tout le substrat, mais l’eau en surplus doit s’écouler librement.

L’arrosage avec un engrais dilué est fait de la même façon, mais seulement 1 fois par mois.

On ménage ensuite au cactus une saison de repos végétatif, d’octobre à fin mars, au frais (2 à 12 °C) et au sec (aucun arrosage), indispensable pour éviter une pousse étiolée en hiver et pour qu’il fleurisse l’été suivant (induction florale).
Il ne reçoit donc pas d’engrais pendant l’hiver.

Attention, si un cactus est trop nourri (trop souvent ou avec trop d’azote) il devient beaucoup plus fragile, notamment à la pourriture.

Pour les semis de cactus

Les semis de cactus sont faits généralement en début de saison chaude, vers le mois de mai pour qu’ils bénéficient de lumière et de chaleur.
Mais il faut que ces petits cactus grandissent le plus possible avant l’hiver, pour devenir assez gros et être capables de supporter leur première période de repos.
On leur donnera un rythme d’arrosage et de fertilisation précis :
3 ou 4 jours de terre humide.
3 ou 4 jours de terre sèche où les petits cactus se ratatinent légèrement.
et toutes les 3 semaines, jusque fin août, un arrosage enrichi d’engrais équilibré, faiblement dosé.

Traités ainsi, des cactus globulaires, donc de croissance lente, mesureront entre 6 et 12 mm de diamètre fin septembre.

Les engrais organiques pour les cactus
Engrais solide
Les engrais organiques consistent en débris végétaux et fumier (bien décomposés : simplement du compost.
L’engrais organique ne se lessive pas à travers la terre, ne créera pas de dépôts de sels minéraux nocifs.
Il est efficace dans la durée et biologique.

En revanche, sa composition nutritive est un peu compliquée à maîtriser, mais la plante prend ce dont elle a besoin, souvent aidée des micro-organismes du sol.

Nourrir son cactus avec du compost fonctionne bien, il n’en faut pas beaucoup.
Cela se fait au moment du rempotage en ajoutant un peu de ce compost à la terre à cactus dans la moitié basse du pot de culture, surtout si ce sont des espèces délicates.

Engrais liquide
La décoction de fumier ou purin de fumier

Cette technique consiste à faire infuser du fumier bien décomposé dans de l’eau quelques heures [mais jamais + de 3 jours] et à arroser la terre du cactus avec cette eau filtrée [noirâtre].
Vous pouvez utiliser du fumier sec en granulé ou de l’or brun, qui sont disponibles en jardinerie, pratiques et non malodorants.

Ces apports sont faits au même rythme et à la même période que l’engrais chimique.
Ce qui a été filtré, encore nourrissant, peut être ensuite donné à d’autres plantes qui en profiteront aussi.

Méthode naturelle
La méthode la plus naturelle  pour fertiliser son cactus consiste à changer sa terre régulièrement.

Si vous disposez d’un jardin dont la terre n’est pas excessivement collante, c’est très pratique.
Le cactus n’est pas gourmand, et il peut se contenter d’un bon mélange à cactées contenant une part de terre de jardin, minérale et un peu argileuse.
Cette dernière contient les nutriments dont a besoin le cactus pour au moins une année, et sera boostée encore davantage si vous ajoutez un peu de compost bien décomposé vers le fond du pot.

Un cactus rempoté, ou partiellement rempoté [surface et fond du pot] chaque printemps avec une part de terre de jardin dans votre « mélange à cactées » n’a pas besoin d’engrais chimique et il a toujours de très beaux aiguillons.

La fertilisation des cactus cultivés pleine terre : attention !
La culture de cactus et de plantes grasses en pleine terre est très satisfaisante : nous en avons la preuve dans les jardins exotiques de la Côte d’Azur ou la Cactuseraie de Creismeas de Brest, sous serre, mais en pleine terre.
Non limité par le pot, le cactus croît mieux, avec de plus belles couleurs, fleurit facilement.

En effet, le cactus en pleine terre peut utiliser tous les outils biologiques qu’il a sélectionnés durant son évolution pour s’adapter : il est spécialiste des sols pauvres et de l’économie d’eau :

Ils étendent un système racinaire important, qui va chercher eau et nourriture assez loin.
Même une petite boule est capable de produire des racines sur une surface au sol de 1 m².

Autre phénomène capital : les cactées en pleine terre vont développer une rhizosphère très importante.
Ces organismes du sol, champignons, bactéries, archées, entrent en collaboration ou en symbiose avec le cactus et optimisent les échanges entre le cactus et son milieu de vie.
Par exemple, des champignons, en échange d’être « élevés », vont étendre le champ de prélèvement des racines avec leur mycélium.
Des bactéries en manchon autour de racines transforment les nutriments et vont protéger le cactus contre les pathogènes,  etc.

Il s’ensuit une multitude de transferts complexes qui optimisent le métabolisme du cactus : il trouve ainsi exactement ce dont il a besoin dans la terre.

C’est pourquoi, on ne donne pas d’engrais minéral (chimique) au cactus de pleine terre.
Et même, en dehors du terreau intégré à sa terre lors de sa plantation, il n’a pratiquement plus besoin d’être nourri en engrais organique, sauf peut-être une fois par an.

Fertiliser un cactus de pleine terre en engrais chimique aura finalement un effet inverse, en limitant le développement des racines et en empêchant le cactus de faire les échanges symbiotiques et de collaborations.

Pourquoi nourrirait-il des bactéries si de la nourriture directement assimilable est apportée par le fertilisant ?
Donner de l’engrais chimique déséquilibre et détruit la rhizosphère.

Et pourquoi allongerait-il ses racines si la nourriture coule à côté de lui ?
Ces racines courtes le rendent beaucoup plus fragile au manque d’eau.

En revanche, des fertilisations en engrais organiques n’auront pas ce défaut, mais elles doivent être faites avec parcimonie : le cactus est beau et solide parce qu’il se contente de peu.

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 3209990655
Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2021 - 19:04

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 2595565655
Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyJeu 2 Déc 2021 - 15:20

On trouve beaucoup d'explications intéressantes sur ce site

source https://jardinierparesseux.com/2021/10/19/quand-un-cactus-boule-rouge-perd-la-boule/
Quand un cactus boule rouge perd la boule
Par Larry Hodgson

PAR JARDINIER PARESSEUX
19 OCTOBRE 2021
24 COMMENTAIRES

Question : J’ai reçu ce cactus et il avait uniquement une tige centrale avec un autre cactus coloré sur le dessus.
Cependant, le cactus coloré est mort et, depuis plusieurs années, il pousse tout de travers.
Que dois-je faire avec ce bizarre de cactus?
Lucie Dubreuil

Réponse : Les cactus greffés portant un deuxième cactus coloré au sommet de la tige verte d’un premier sont très populaires dans le commerce.
Le «cactus boule rouge» (Gymnocalycium mihanovichii friedrichii ‘Rubra’, aussi appelé Hibotan), un cactus boule de couleur rouge est le plus courant de ces cactus greffés, mais il en existe d’autres couleurs et formes.

Habituellement, ces cactus ne vivent pas très longtemps : rarement beaucoup plus qu’un an.
Soit que le porte-greffe (la partie verte) meurt et alors toute la plante décède, soit le greffon — la partie colorée — meurt, vous laissant avec le porte-greffe, le cactus vert, beaucoup moins attrayant.
C’est ce qui est arrivé dans votre cas.

Quand le porte-greffe redevient une plante indépendante
Le porte-greffe traditionnel est le cactus reine de la nuit (Selenicereus undatus, syn. Hylocereus undatus ou S. triangularis, syn. H. trigonus), aux tiges triangulaires.
Dans la nature, c’est une grande plante grimpante portant des racines aériennes qui se fixent sur les troncs et les branches d’arbres dans la nature et sur les murs des maisons et des supports de pergola en culture.
Dans la maison, la «souche», si elle survit, produit des tiges triangulaires grimpantes… et c’est ce qui arrive avec votre plante.
Votre plante cherche à se fixer sur un support par les racines qu’elle produit.

En plus, votre cactus n’a pas l’air d’être en très bonne forme.
Je soupçonne qu’il ne reçoit pas assez de lumière.
Même si le cactus reine de la nuit pousse généralement dans un milieu partiellement ombragé par de grands arbres dans la nature, dans nos maisons, beaucoup plus sombres qu’on ne le pense, il lui faudrait idéalement le plein soleil, donc un emplacement tout près d’une grande fenêtre face au sud, pour bien pousser.

Aussi, il faudrait rempoter votre plante dans un pot plus gros, un qui est muni de trous de drainage.
Vous pouvez utiliser à cette fin un terreau pour cactus ou un terreau d’empotage ordinaire.
Mieux vaut faire le rempotage au printemps, au retour des jours plus longs.

Ajoutez à cela un arrosage régulier quand le terreau est sec (il n’est pas bon de traiter ce cactus de milieu mésique [au sol d’humidité moyenne] comme un cactus désertique en laissant le terreau sécher trop en profondeur), des températures normales d’intérieur et un peu d’engrais de temps en temps et votre cactus reine de la nuit devrait montrer une croissance beaucoup plus vigoureuse.

L’entretenir, c’est réveiller un dragon
Du moins, c’est l’entretien qu’il faut pour laisser la reine de la nuit grandir.
Mais est-ce que vous voulez vraiment réveiller le dragon qui dort dans cette plante?

Il faut savoir que la reine de la nuit est une très grande plante au comportement indiscipliné, envoyant de longues branches dans tous les sens et atteignant facilement 2 m de haut et autant de diamètre si vous ne la taillez jamais (même 10 m en plein air!).
Et elle n’est pas très attrayante. Typiquement, dans la maison, on la fixe sur un grand treillis du mieux que l’on peut ou on la laisse grimper sur un mur. Égalemement, il faudrait supprimer ou raccourcir les branches trop longues ou mal placées qu’elle produit.
Beaucoup de gens qui la cultivent ainsi lui consacrent sa propre pièce.
Oui, elle est vraiment de taille «dragonesque»!

Quelles fleurs extraordinaires!
Par contre, après plusieurs années de culture (habituellement 10 et plus), il se peut que votre «reine de la nuit» vous montre pourquoi on lui a donné ce nom quand elle produit d’énormes fleurs blanches en trompette exquisément parfumées qui s’ouvrent le soir et ferment pour toujours le lendemain matin.
Elles peuvent mesurer 20 cm ou même 30 cm de diamètre, selon la variété.
C’est vraiment spectaculaire!

Si la fleur ne dure qu’une nuit, au moins son épanouissement indique que la plante est arrivée à maturité.
Ainsi, à partir de ce moment, votre reine de la nuit fleurira sans doute tous les ans avec de plus en plus de fleurs chaque année.

Et le fruit?
Je ne vous avais pas dit que la reine de la nuit produit un fruit aussi : un gros fruit fort délicieux, vendu en supermarché sous les noms de fruit du dragon ou de pitaya.
Oui, ces gros fruits rouges à la chair blanche parsemée de petites graines noires proviennent d’un cactus grimpant!

À l’extérieur, sous un climat doux (zones de rusticité 10 à 11), des chauves-souris et des insectes s’occupent de la pollinisation.
Du moins, quand il y a deux spécimens ou plus dans le secteur, car une pollinisation croisée est normalement nécessaire pour féconder la fleur.
Mais les chances de voir votre reine de la nuit produire un fruit à l’intérieur sont presque nulles, car aurez-vous deux de ces énormes cactus en fleurs en même temps pour assurer la pollinisation croisée?
Et même si c’était le cas, il vous faudrait rester debout la nuit pour porter le pollen des anthères (au centre de la fleur) au stigmate, qui en ressort, car les chauve-souris et autres pollinisateurs nocturnes brillent par leur absence dans nos demeures.

Seulement alors pourriez-vous penser cultiver vos propres fruits du dragon… mais je ne connais personne qui l’ait réussi à l’intérieur d’un domicile.

Mes recommandations
Si vous aimez un défi et profitez de beaucoup d’espace, appliquez les informations ci-dessus pour essayer de dompter le dragon que deviendra cette plante!
Mais sinon, il est peut-être temps de mettre fin à l’agonie de la pauvre plante qui, visiblement, n’a pas les conditions qu’il lui faudrait pour une vie heureuse. Quand on jardine, il faut aussi savoir quand il est temps de dire au revoir à une plante qui ne nous donne pas les résultats désirés.

À PROPOS JARDINIER PARESSEUX
Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec.
Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants.
Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.
https://jardinierparesseux.com/

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 262171387
Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyDim 5 Déc 2021 - 19:24

source https://jardinierparesseux.com/2021/12/03/negligez-vos-cactus-desertiques-pour-assurer-une-bonne-floraison/
Négligez vos cactus désertiques pour assurer une bonne floraison
Moins on prend soin d’un cactus, mieux il fleurira!
Par Larry Hodgson

PAR JARDINIER PARESSEUX
3 DÉCEMBRE 2021
9 COMMENTAIRES

La famille des cactus (les Cactacées) est vaste, comprenant plus de 1700 espèces, la plupart provenant de climats extrêmement arides.
Et c’est précisément les cactus désertiques que l’on trouve le plus abondamment sur les tablettes des jardineries, vendus comme plantes d’intérieur: des rangées et des rangées de plantes aux tiges enflées et très épineuses de formes diverses — globulaires, colonnaires, ramifiées, simples, etc.
Certains cactus sont passablement velus aussi.
Et la plupart ont la capacité de produire de très belles fleurs dans la maison.

Et voilà la complication.
Vous voudrez évidemment voir le vôtre fleurir.
Mais que faut-il faire pour réussir à stimuler un cactus désertique à fleurir dans la maison?
Les cactus épiphytes, comme le cactus de Noël, y fleurissent assez facilement, mais les cactus désertiques, plus dodus et tellement plus épineux, rarement.
De nombreux jardiniers ont des cactus désertiques pendant une décennie ou plus sans jamais avoir vu une seule fleur.
Que peut-on faire pour mieux encourager ses cactus désertiques à s’épanouir?

Voici 3 secrets que les cactophiles connaissent… et maintenant vous aussi!

1. Choisissez le bon cactus!
Le secret le plus important pour faire fleurir un cactus est… d’en acheter un qui est déjà en fleur!
Maintenant, cela peut sembler de la tricherie, mais ce ne l’est pas.
Car, en premier lieu, vous devez vous assurer que le cactus soit assez mature pour fleurir.
Donc, s’il est en fleur (ou porte ses fruits) au moment de l’achat, au moins il est de toute évidence assez mûr.
Certains cactus mettent 50 ans ou plus avant d’atteindre le stade de la floraison tandis que d’autres fleurissent au cours de leur deuxième année.
À moins d’être incroyablement patient, vous voudrez des plantes de la deuxième catégorie!

Assurez-vous également que les fleurs sont des vraies.
De nombreux magasins vendent des cactus sur lesquels on a collé des fleurs séchées!
Si la texture de la fleur est douce et soyeuse et qu’en dessous elle est attachée directement à une tige (oui, il faut bien regarder de près), c’est une vraie fleur de cactus.
Si elle a une texture papyracée et se fixe à la plante au moyen d’une goutte de colle durcie, c’est une fausse.

(Vous pouvez en savoir plus sur les fausses fleurs de cactus dans l’article Cactus aux fausses fleurs: comment les reconnaître?)
https://jardinierparesseux.com/2017/12/04/cactus-aux-fausses-fleurs-comment-les-reconnaitre/

2. Une douce négligence
L’autre erreur que font de nombreux jardiniers est de trop dorloter leurs cactus.

Il est vrai que les cactus désertiques aiment le soleil et qu’il est presque impossible de leur en donner trop, donc un emplacement devant une fenêtre orientée au sud ou à l’ouest serait idéale, mais ne les arrosez pas et ne les fertilisez pas aussi souvent que vos autres plantes.

Dans la nature, les cactus désertiques vivent dans des conditions vraiment difficiles: peu de pluie, une chaleur estival extrême, un sol souvent pauvre.
Les arroser et les fertiliser abondamment stimulera une croissance exagérée et pâle, mais nuira à la floraison.
Au printemps et en été, donc, n’arrosez que lorsque le sol est sec au toucher.
Arrosez abondamment (il faut toujours humidifier toute la motte de racines quand on arrose une plante), mais attendez qu’elle soit réellement sèche avant d’arroser de nouveau.
En automne et en hiver, laissez le sol s’assécher encore plus: un mois ou plus sans eau lui fera du bien!

Quant aux engrais (il existe des «engrais à cactus», mais un engrais standard tout usage fera tout aussi bien), il vaut mieux ne leur en donner qu’avec parcimonie, à 1/10 de la dose recommandée, et ce, uniquement au printemps et en été.

3. Un hiver frais à froid
Enfin, un dernier conseil. La majorité des cactus désertiques ne proviennent pas des basses terres tropicales où les températures restent sensiblement les mêmes tout au long de l’année, mais des hautes altitudes où les hivers sont frais voire froids, parfois avec un peu de gel la nuit.
Pour stimuler la floraison, placez donc vos cactus près d’une fenêtre froide à environ 4°C (10°C peut suffire pour certaines espèces) en hiver.
Et rappelez-vous, arrosez très, très peu.

Ne vous découragez pas trop si ce traitement ne semble pas fonctionner immédiatement, car, bien que le traitement au froid doive être administré en hiver, la plante ne fleurira qu’au printemps ou à l’été suivant.
(C’est la saison de floraison pour la plupart des espèces désertiques, tout simplement.)
De plus, si votre plante a été trop dorlotée l’été précédent, il lui faudra peut-être un an ou deux pour se refaire une santé.

Néanmoins, vous serez surpris du nombre de cactus désertiques qui fleuriront chaque année lorsque :
Ils sont matures;
Ils subissent une négligence ensoleillée pendant l’été
Ils sont au froid et au sec en hiver.

À PROPOS JARDINIER PARESSEUX
Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec.
Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants.
Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.
https://jardinierparesseux.com/

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 262171387

Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
Libellule


Messages : 10171
Date d'inscription : 27/01/2008

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 EmptyMar 24 Mai 2022 - 15:25

Après plusieurs semaines à digérer la perte d'un pilier de la famille, je reviens enfin partager une série de liens.

source https://deavita.fr/design-exterieur/jardin-amenagement/plantes-grasses-exterieur-resistant-au-gel-5-varietes-qui-ne-craignent-pas-froid-456616/
Plantes grasses extérieur résistant au gel : 5 variétés qui ne craignent pas le froid
Auteur: Hélène Proux PUBLIÉ LE MAI 15, 2022

Les plantes grasses ne sont pas populaires parmi les jardiniers pour rien.
En plus de présenter des formes inhabituelles et sculpturales, et des couleurs frappantes dans leurs feuilles charnues, elles sont polyvalentes, demandent peu d’entretien et consomment peu d’eau. De nombreuses variétés ne peuvent être conservées que comme plantes d’intérieur, car elles ne sont pas rustiques. Néanmoins, il existe des espèces qui ont une bonne résistance au froid et qui peuvent donc survivre en hiver dans le jardin.

Voici une liste de plantes grasses extérieur qui ne gèlent pas.
1 Quelles sont les plantes grasses extérieur qui ne gèlent pas ?

1.1 La vérite : Le gel affecte-t-il les plantes grasses ?

1.2 Delosperma

1.3 Plantes grasses qui ne gèlent pas : Cactus raquette (Opuntia)

1.4 Orostachys spinosa

1.5 Plantes grasses résistant au gel : Sédum

1.6 Joubarbe (Sempervivum)

2 Comment prendre soin des plantes grasses extérieur en hiver ?
Quelles sont les plantes grasses extérieur qui ne gèlent pas ?

Si vous connaissez les plantes grasses comme des espèces de désert ou de conteneur, vous ne pensez peut-être pas qu’elles peuvent survivre dans le jardin pendant le mauvais temps.
Nous avons de bonnes nouvelles : de nombreuses variétés supportent bien le froid et même les températures inférieures à zéro.
Aucun besoin donc de protéger ces plantes du gel !
Apprenez-en plus en poursuivant votre lecture !

La vérite : Le gel affecte-t-il les plantes grasses ?
De nombreuses plantes grasses sont originaires de climats chauds et secs et ne tolèrent pas le froid.
Ces types sensibles au gel, tels que les crassulas, les kalanchoes, les aeoniums, les euphorbes et de nombreux aloès, ne supportent généralement pas les mauvaises conditions.
Évitez d’aménager votre jardin avec ces espèces si vous vivez dans une région sujette à la gelée (vous pouvez toutefois les utiliser comme plantes d’intérieur).

D’un autre côté, il existe également de nombreuses succulentes originaires de régions froides et sèches, et celles-ci ont tendance à être résistantes au gel.
Les plantes de ce groupe sont souvent capables de survivre à des températures bien inférieures à zéro.
Elles peuvent toujours être vulnérables aux brûlures du gel et à d’autres dommages, mais ces dégâts sont rarement fatals pour eux, et les feuilles affectées repoussent simplement.

Delosperma
Si vous êtes à la recherche d’une plante couvre-sol à feuilles persistantes qui résiste au froid, les différentes espèces du genre Delosperma sont idéales pour votre jardin.
Des variétés telles que Delosperma cooperi (Pourpier de Cooper) et Delosperma nubigenum sont populaires, mais renseignez-vous sur leurs fiches de culture avant de planter.
Par exemple, la première pousse si bien dans des sols secs qu’elle est considérée comme une plante envahissante.
Les deux plantes grasses extérieur produisent respectivement des fleurs de type marguerite violette et jaune en été, et sont populaires dans les jardins de rocaille et les espaces xéropaysagers.
Le delosperma jaune est également un végétal de grande valeur pour la faune et les pollinisateurs.

Plantes grasses qui ne gèlent pas : Cactus raquette (Opuntia)
Les cactus du genre Opuntia, également connus sous le nom de figuiers de Barbarie, font partie des plantes succulentes les plus faciles à cultiver en extérieur.
Ils peuvent pousser au jardin à des températures jusqu’à -2°C.
Les cactus figuiers de Barbarie sont un excellent choix pour une bordure ou les espaces sous les fenêtres.
Ils poussent de 3 à 20 pieds de haut et de 3 à 15 pieds de large.
Leur propagation est si facile qu’ils sont considérés comme plantes envahissantes dans certaines régions.
Les Opuntia produisent des fleurs et des fruits comestibles.
Pour de meilleurs résultats, assurez-vous que ce cactus tolérant à la sécheresse bénéficie du plein soleil et d’un sol bien drainé.
Il apprécie aussi les sols alcalins, a une bonne tolérance au sel et pousse bien au bord de la mer ou parmi les rochers.

Orostachys spinosa
Ces espèces résistantes au froid, comme toutes les plantes succulentes, préfèrent un sol bien drainé et un ensoleillement partiel ou total.
Le nom Orostachys signifie « montagne » (oros), en référence à son environnement d’origine, et « épi » (stachys), en référence à ses tiges florales coniques.
Les variétés de ce genre survivent dans des températures aussi basses que -2°C.

Plantes grasses résistant au gel : Sédum
Le Sédum est un genre bien connu et très répandu qui compte de nombreuses succulentes d’extérieur et résistantes au froid.
Souvent utilisées comme couvre-sol et dans les jardins de pollinisateurs, ses espèces offrent un large éventail d’options de couleurs et de tailles pour votre extérieur.
En outre, certaines tombent en cascade des pots suspendus, tandis que d’autres se dressent avec des tiges pouvant atteindre 1,5 m de haut.
Le Sedum est également bien connu pour ses changements de couleur de feuilles à la manière d’un caméléon au fil des saisons, du rouge et de l’orange au vert, au violet et même au bleu.
La plupart des espèces produisent également une variété de fleurs colorées, ce qui les rend idéales pour les jardins de pollinisateurs.
Plantez ces plantes dans un sol pierreux et bien drainé, ou même dans des sols peu profonds entre des rochers ou des pierres.
La plupart des végétaux préfèrent le plein soleil, mais certains tolèrent une ombre partielle.

Joubarbe (Sempervivum)
La plupart de ces plantes prolifiques sont résistantes au gel et s’accommodent d’une eau profonde mais peu fréquente.
Comme la plupart des plantes succulentes, elles préfèrent un sol bien drainé, sableux ou rocheux.
Plantez ces plantes rustiques là où elles auront du soleil le matin mais de l’ombre l’après-midi.
Des roches plus grosses placées stratégiquement sont très esthétiques et peuvent fournir l’ombre dont elles ont besoin.

Comment prendre soin des plantes grasses extérieur en hiver ?
Effectivement, chaque espèce est différente.
La plupart des végétaux entreront dans une sorte de dormance pendant les mois froids, ce qui signifie qu’elles auront besoin de moins ou pas d’eau et d’engrais. Certaines plantes grasses extérieur perdront toutes leurs feuilles et tiges aériennes, d’autres perdront leurs feuilles comme un arbre, et d’autres encore resteront à feuilles persistantes.
Pour la plupart des espèces, un sol bien drainé est essentiel car elles n’aiment pas rester humides.

Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 262171387


Revenir en haut Aller en bas
https://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé





Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes   Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens sur les Cactus- Plantes grasses et succulentes
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» jb cactus: vente de cactus et succulentes
» Livres sur les cactus et succulentes
» Bouturages cactus, et succulentes
» blog de murielle strauss--cactus et succulentes
» Photos et sites spécifiques cactus et succulentes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: CACTUS- Plantes grasses- Succulentes- Caudex etc :: Liens sur Cactus, Plantes grasses et succulentes-
Sauter vers: