Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liens sur les Peperomias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Moa

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Liens sur les Peperomias   Ven 7 Oct 2011 - 16:06



source https://fr.wikipedia.org/wiki/Peperomia
Les plantes du genre Peperomia (pépéromie en français) sont classées depuis 2003 dans la famille des Piperacées1. Les classifications précédentes l'incluaient dans la famille des Peperomiacées (famille de l'ordre des Pipérales qui comptait quatre genre : Manekia, Peperomia, Piperanthera, Verhuellia), fusionnée depuis avec les Piperacées et considérée comme un synonyme2.

Le genre Peperomia comprend plus de 1 500 espèces, ce qui en fait un des genres d'Angiospermes les plus grands3. La distribution des espèces de Peperomia est tropicale et subtropicale, avec une majorité d'espèces américaines (seulement dix-sept espèces en Afrique).

Les Peperomia sont des plantes herbacées terrestres ou épiphytes, à port parfois buissonnant, à tige dressée ou rampante. Les feuilles, plus ou moins succulentes selon les espèces, sont soit alternes, soit opposées, soit verticillées.

Les fleurs sont groupées dans une inflorescence en spadice solitaire (épi+bractée basale) ou en épis groupés en panicule ou en ombelle. Chaque fleur est dépourvue de pétales et de sépales et comporte souvent à la fois des étamines et un ovaire (plantes hermaphrodites).

Classification
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Piperales
Famille Piperaceae

Genre
Peperomia
Ruiz & Pav.

Classification phylogénétique
Ordre Piperales
Famille Piperaceae

Liste des espèces[modifier | modifier le code]
Selon ITIS :
Peperomia alata Ruiz & Pavón
Peperomia alternifolia Yuncker
Peperomia amplexicaulis (Sw.) A. Dietr.
Peperomia borbonensis Miq.
Peperomia cogniauxii Urban
Peperomia cookiana C. DC.
Peperomia degeneri Yuncker
Peperomia dextrilaeva H. St. John
Peperomia distachya (L.) A. Dietr.
Peperomia eekana C. DC.
Peperomia ellipticibacca C. DC.
Peperomia emarginella (Sw. ex Wikstr.) C. DC.
Peperomia expallescens C. DC.
Peperomia fauriei H. Lev.
Peperomia glabella (Sw.) A. Dietr.
Peperomia glandulosa
Peperomia globulanthera C. DC.
Peperomia hernandifolia (Vahl) A. Dietr.
Peperomia hernandiifolia (Vahl) A. Dietr.
Peperomia hesperomannii Wawra
Peperomia hirtipetiola C. DC.
Peperomia humilis A. Dietr.
Peperomia hypoleuca Miq.
Peperomia kamerunana C. DC.
Peperomia kipahuluensis St. John & C. Lamoureux
Peperomia kokeana Yuncker
Peperomia latifolia Miq.
Peperomia leptostachya Hook. & Arn., non (Nutt.) Chapman
Peperomia ligustrina Hbd.
Peperomia macraeana C. DC.
Peperomia maculosa (L.) Hook.
Peperomia magnoliifolia (Jacq.) A. Dietr.
Peperomia mauiensis Wawra
Peperomia maxonii C. DC.
Peperomia megalopoda Trel.
Peperomia megapoda Trelease
Peperomia membranacea Hook. & Arn.
Peperomia myrtifolia (Vahl) A. Dietr.
Peperomia oahuensis C. DC.
Peperomia obovatilimba C. DC.
Peperomia obtusifolia (L.) A. Dietr.
Peperomia parvulifolia Trel.
Peperomia pellucida (L.) Kunth
Peperomia perciliata Yunck.
Peperomia pereskiifolia (Jacq.) Kunth
Peperomia persuculenta Yunck.
Peperomia polystachya (Linnaeus) Hook.
Peperomia portoricensis Urban
Peperomia quadrifolia (L.) Kunth
Peperomia remyi C. DC.
Peperomia rhombea Ruiz & Pavón
Peperomia rigidilimba C. De Candolle
Peperomia robustior Urban
Peperomia rockii C. DC.
Peperomia rotundifolia (L.) Kunth
Peperomia sandwicensis Miq.
Peperomia serpens (Sw.) Loud.
Peperomia simplex Desv. ex Buch.-Ham.
Peperomia sintenisii C. DC.
Peperomia subpetiolata Yuncker
Peperomia tenella (Sw.) A. Dietr.
Peperomia tetraphylla (G. Forst.) Hook. & Arn.
Peperomia urocarpa Fisch. & C.A. Mey.
Peperomia wheeleri Britt.
Peperomia yabucoana Urban & C. DC.

Autres
Peperomia clusiifolia Hook



Une référence du net, avec une description des maladies, des parasites
-source http://www.jardins-interieurs.com/v3/plante.php?id_plante=117#.UjV3hD_vgQ0
Présentation Peperomia
Nom commun Peperomie
Famille Pipéracées
Origine Le nom botanique signifiant 'apparentés au poivrier'.

Les très nombreuses espèces de Peperomia sont presque toutes originaires d'Amérique Centrale et du Sud.

Toxicite Plante non toxique -
Floraison Les leurs de Peperomia sont très typiques. Elles apparaissent généralement en été. Elles sont petites et sans pétales, regroupées en épis allongés de 8 à 10 cm de long évoquant une queue de souris. Leur couleur est d'ordinaire blanc, blanc verdâtre ou blanc rosé.

Croissance, dimensions, hauteur
Les Peperomia ont une croissance assez lente. Les plus grandes espèces buissonnantes n'atteignent guère plus de 30 cm, beaucoup d'espèces demeurant beaucoup plus basses. Seules, les espèces grimpantes émettent des rameaux pouvant mesurer avec le temps 1 m ou plus.

Description Peperomia
Les Peperomia constituent un groupe de petites plantes ne dépassant guère 25 cm de haut. Ces plantes de forêts tropicales ou subtropicales aiment généralement l’ombre et poussent à l’état sauvage sur les troncs ou sur les branches des arbres. Toutes les variétés cultivées en intérieur ont des feuilles ornementales, charnues et fragiles. Le feuillage croît lentement et diffère beaucoup selon les espèces. Une constante toutefois chez les Peperomia est leurs fleurs à la forme particulière, prenant l’aspect d’épis très allongés, blancs ou crème. Les Peperomia à port buissonnant ont une durée de vie relativement courte. Ils prennent un aspect très désordonné après quelques années. Les espèces grimpantes peuvent vivre beaucoup plus longtemps.

Utilisation de Peperomia dans votre décor intérieur
Les Peperomia aiment bénéficier de l'humidité produite par d'autres plantes et s'associent bien avec beaucoup d'autres espèces. Les variétés de Peperomia sont si nombreuses que certains en font une collection.
En tout cas, plusieurs espèces de ces plantes disposées dans un grand récipient peu profond font toujours une décoration de choix. Les variétés naines sont souvent utilisées pour les jardins en bonbonne où l'atmosphère humide se rapproche de celle des forêts tropicales. Les espèces grimpantes permettent d'obtenir de belles suspensions. Cultivées en tant que plantes grimpantes, il faudra les tuteurer.

La culture de Peperomia
emplacement
Les Peperomia à feuilles vertes ont besoin d'une bonne lumière, mais doivent être abrités du plein soleil. Ces plantes craignent autant l'excès d'ombre que l'excès de soleil. Les variétés à feuilles panachées ont besoin de plus de lumière pour conserver leurs couleurs. Procurez à ces dernières plusieurs heures de soleil chaque jour.

En hiver, le plein soleil n'est pas à craindre et tous les Peperomia auront besoin d'une très bonne clarté durant cette saison.

entretien
Attention à l'excès d'eau et à l'humidité stagnante, tous les Peperomia y sont sensibles. Ces plantes apprécient une bonne humidité de l'air et il faut les cultiver en groupe ou au milieu d'autres plantes vertes. Vous pouvez aussi placer les pots au-dessus d'un récipient d'eau rempli de galets, par exemple.

Si la plante n'est pas suffisamment ramifiée, pincez de temps en temps quelques bourgeons au printemps ou en été. Les espèces rampantes ou grimpantes qui prennent trop de volume ou qui poussent en tout sens sont rabattues au printemps.

temperature
Les températures habituelles d'une pièce d'habitation conviennent toute l'année. Les Peperomia ne supportent pas de températures inférieures à 13°C. Toutefois, en hiver et dans une pièce chauffée, les Peperomia peuvent perdre beaucoup de feuilles si l'air est trop sec. Éloignez-les des sources de chaleur et augmentez l'humidité atmosphérique.
arrosage
L'excès d'eau (même ponctuel) entraîne la chute des feuilles et la mort de la plante. Soyez donc vigilants, et préférez sous arroser que trop. Laissez bien le mélange se dessécher entre chaque arrosage. Les Peperomia ont des tissus succulents qui leur permettent de supporter la sécheresse. Un signe qui permet de savoir que la plante a soif, c'est lorsque le limbe des feuilles devient anormalement transparent.

engrais
Apportez une dose d' engrais semi-concentrée une fois par mois du milieu du printemps jusqu'en automne. L'excès d' engrais ramollit la plante et elle s'affaisse.

rempotage
Utilisez un mélange léger, poreux et assez pauvre à base de tourbe. Placez une bonne couche de drainage au fond du pot. Les Peperomia ont peu de racines et on utilise des petits pots, des demi pots ou des petites terrines. Ne rempotez au printemps que les plantes jeunes et si le besoin s'en fait vraiment sentir.

Le Peperomia grimpant a besoin d'un sol un peu plus riche, à base de tourbe, de terreau et de terre de bruyère. Soignez le drainage et ne rempotez que lorsque la plante déborde du pot.

Problèmes de culture Peperomia
Maladies et erreurs de culture
En cas de sur-arrosage, dans un premier temps, le Peperomia perd ses feuilles et périclite. A ce stade, si vous laissez sécher le mélange et que vous équilibrez les arrosages par la suite, la plante devrait récupérer. Si la base des tiges et des feuilles va jusqu'au noircissement ou que des cloques se forment sur les feuilles, le cas est plus grave. Supprimez les parties malades et saupoudrez de soufre ou de fongicide. Rempotez immédiatement dans un mélange sain si le compost est vraiment saturé d'eau. Si la plante n'arrive pas à récupérer, il ne vous reste plus qu'à faire des boutures avec les parties encore saines.

Les feuilles sont ternes et pâles quand la plante reçoit trop de soleil. Cela peut aller jusqu'à la brûlure. Les variétés à feuilles vertes craignent le plein soleil. Celles à feuilles panachées l'apprécient mais il faut faire attention au soleil en plein été, aux heures les plus chaudes et derrière une vitre. Dans ces conditions, il peut s'avérer particulièrement dangereux.

Les feuilles tombent quand la plante est exposée au froid ou aux courants d'air. Les Peperomia apprécient une situation chaude et abritée.

Parasites
Les araignées rouges attaquent parfois la plante quand l'air est chaud et sec. Effectuez des bassinages et augmentez l'humidité ambiante pour décourager les acariens. Si l'attaque est sévère, appliquez un acaricide.

Multiplication Peperomia
Le Peperomia se multiplie par boutures terminales. Au printemps ou au début de l'été, prélevez des boutures de 5 à 7 cm, juste au-dessous d'un noeud. Enlevez la feuille inférieure et plongez les tiges dans de la poudre d'hormones de bouturage. Plantez 2 ou 3 boutures dans un pot de 6 ou 7 cm rempli d'un mélange à peine humide de tourbe et de sable grossier. Conservez à une lumière vive sans soleil et aux environs de 18°C. L'enracinement prendra de 4 à 6 semaines durant lesquelles il faudra arroser très parcimonieusement. Lorsque les racines auront rempli le pot, rempotez en regroupant plusieurs jeunes plants dans un même pot.

P. argyrea, P. caperata et P. griseoargentea peuvent également se multiplier par boutures de feuilles. Utilisez des feuilles jeunes, mais bien développées. Pour P. griseoargentea, on peut même utiliser une feuille coupée en 4 et mettre les coupures en contact avec la terre. La bouture de feuille est quasiment garantie si vous utilisez une feuille entière avec un pétiole de 3 cm que vous enfoncez bien dans le mélange à enracinement jusqu'à la jonction avec la feuille. Comme précédemment, arrosez avec beaucoup de parcimonie durant toute l'opération de l'enracinement. Le processus est un peu plus long que pour une bouture terminale.

source http://www.forum-jardins.com/t9083-peperomia-deperissant
Edjo
Et on continue avec les problèmes, au début il y as 6 mois j'avais 6 pieds de pepe, 2 hier et là je viens de voir que le 2ème est pourris comme les autres avant lui.
A force d'en perdre j'en ai eu marre alors arrosage stoppé depuis 1 semaine la terre est archi sec et pourtant il as pourri ! :_hallucine:
Vraiment bizarre cette plante à moins que c'est une terre trop compacte qui la fais pourrir, à votre avis je change de terre ?
Pourtant il pousse bien, il prefere pouzzo ou sable ? je sais plus ce que j'ai mis comme terre...
Il ne reste qu'un survivant alors je ferai tout pour le sauver.
Merci.

Alfred
LE Peperomia a besoin d'un mélange hyper drainant; que ce soit sable ou pouzzo, il faut que l'eau traverse directement le sol, c'est l'idéal.
J'ai ai un et je t'assure qu'il faut vraiment bien peu de choses pour avoir une feuille qui pourrisse par trop d'eau. Par contre, je n'ai jamais eu de problème pour l'avoir oublié pendant je ne sais combien de temps. Le mien est orienté au Nord dans une pièce assez fraîche. C'est important car il lui faut encore moins d'eau que s'il était plus à la chaleur.

Stèph
Je fais tout comme Marc. Le mien je fais plus que l'oublier, question arrosages et quand j'y pense je découvre constamment de nouvelles feuilles. Même chose pour la lumière: le mien est à 3m d'une grande baie vitrée plein sud (comme mon philo scandens qui n'arrête pas de faire des feuilles). Si tu arrives à sauver le dernier pied tu pourras peut-être tenter des boutures? J'espère que l'opération sauvetage sera couronnée de succès!

Edjo
Je n'ai attendu qu'un jour vu qu'il était tout beau mais ça a suffit, ce soir le pied malheureusement était en état avancer de pourriture c'est fou ce que ça va vite.
Heureusement j'ai pus de justesse sauver 3 têtes terminales, j'espere que les boutures vont réussir. En tout cas je vais les traiter comme mes boutures de cactus pour éviter l'excès d'eau.
(j'ai eu de la chance, cette tige par rapport aux autres avait fait plein de bébés tiges)

Stèph
Dans la fiche sur les pépéromias il est écrit que les tiges et feuilles sont succulentes et c'est vrai, elles stockent l'eau. Je pense donc que si tu mets les boutures dans du sable ça marchera mieux que dans de la terre bien compacte



-source http://www.1jardin2plantes.info/fiches/576/peperomia.php
Le peperomia fait partie des catégories suivantes:
   Plantes à feuillage persistant Plantes vertes Fleurs blanches Plantes d'ombre

Le genre Peperomia appartient à la famille des Pipéracées, il regroupe environ 1000 espèces originaires des régions tropicales et subtropicales dont les trois quarts d'Amérique.

Ce sont des plantes herbacées à tiges dressées ou rampantes, terrestres ou épiphytes (qui poussent en hauteur sur les branches d'arbres afin d'accéder à la lumière) parfois associées à des fourmilières arboricoles (les jardins de fourmis), et plus ou moins succulentes.

Leur taille ne dépasse pas en général une trentaine de centimètres.

Leur feuillage est souvent spectaculaire, et l’aspect original de leur floraison sont les atouts principaux de ces plantes. P. brevipes (ou P. prostrata) et P. rotundifolia, d’un bel effet en suspension, ont des tiges retombantes garnies de feuilles translucides. P. caperata et ses nombreuses variétés sont appréciées des fleuristes, qui peuvent tabler sur la simplicité de leur culture en appartement.
Les feuilles  unies ou panachées de blanc ou rose, sont persistantes et assez cassantes.
Elles sont assez charnues mais hélas ne se renouvellent pas très vite.

Les fleurs, petites et sans pétales, sont réunies en épis de forme allongée.
Elles sont discrètes et généralement hermaphrodites (mâle et femelle à la fois), mais il arrive qu'un des deux organes avorte.

Ce sont des plantes de serre ou d’appartement, annuelles ou vivaces.
Elles craignent le frais en dessous d'une quinzaine de degrés.

Ils seront mis en valeur en groupes dans des pots plus larges que haut.
Ils ne vivent hélas que quelques années et devront être bouturés.

Les espèces épiphytes n’ont pas accès à l’humidité du sol, c’est pourquoi elles ont souvent les feuilles et les tiges plus ou moins succulentes pour supporter le faible apport en eau de leur substrat.

Certaines espèces sont originaires des montagnes andines où leur succulence les protège de l’exposition directe au soleil en été, ainsi que des conditions sèches en hiver.
Ainsi, Peperomia dolabriformis  possède des feuilles succulentes en forme de hache, de façon à n’exposer aux rayons du soleil qu’une fine bordure fenêtrée.

Les pépéromias sont souvent utilisés comme plante d'appartement pour leur feuillage attrayant comme Peperomia obtusifolia ou pour leurs curieuses inflorescences comme Peperomia caperata commercialisé sous le nom de ‘plante aux cannes blanches’

La fleur
De couleur blanc crème, elle ressemble au pistil d'arum.
Elles n'ont pas d'intérêt ornemental.

Plantation et multiplication
Le pépéromia a besoin de chaleur et d'humidité ambiante pour bien prospérer.

La terre de culture sera un terreau à base de tourbe avec un cinquième de sable pour assurer un bon drainage.
Il préfère de loin la mi-ombre au soleil, il brûlerait (surtout en été). Il faut savoir que plus ils sont panachés, plus ils ont besoin de lumière pour pouvoir effectuer une photosynthèse normale.

On le multiplie par bouture au chaud (de Juin à Septembre), en lumière tamisée dans un mélange à peine humide.
Il est fortement conseillé d'employer de l'hormone de bouturage.

Culture et entretien du peperomia
Il redoute les excès d'eau et la terre devra rester humide sans saturation. Il peut supporter de brève sécheresse entre 2 arrosages.
L'air aussi sera maintenu humide par vaporisation régulière et, ou une grande soucoupe avec un lit de graviers maintenus humides.
Du printemps au début d'automne, on fertilise mensuellement si l'on n'a pas fait un bon rempotage de printemps.
L'hiver, la perte de feuilles est souvent due à un air trop sec et un manque de lumière.
Il est préférable de les tailler en fin d'hiver car ils ont tendance à s'étioler.

Ennemis et maladies
Ils peuvent être envahis par les acariens (araignées rouges).

Il faut surtout surveiller à ne pas trop arroser et que l'air ne soit pas trop sec.

Un proche cousin: le poivrier (liane à poivre)



-source: http://perso.normandnet.fr/bodillard/plantappart.htm#pep

Petite plante très commune, à port net et facile à cultiver. Il en existe plusieurs espèces plus ou moins colorées ou marquées. Les feuilles sont gorgées d'eau et pourrissent facilement en cas d'excès d'arrosage. Aussi, faut-il éviter d'arroser le centre de la touffe. A placer en atmosphère chaude et humide, à l'abri d'une lumière trop vive. Ces plantes ne tolèrent pas les vapeurs et les fumées. Arroser abondamment en été, moins et  par plus petites quantités, en hiver. Faire un apport d'engrais au printemps et en été. Peperomia caperata. "variegata". Petites feuilles gaufrées avec marques vertes et crème, épis de fleurs crème.



-source http://www.jardiner-malin.fr/fiche/peperomia.html
Peperomia : une plante appreciée pour son feuillage

Le peperomia est une plante tropicale utilisée en intérieur et appartement très apprécié pour son feuillage, aussi varié selon les espèce que décoratif.

En résumé, ce qu’il faut savoir :
Nom : Peperomia
Famille : Pipéracées
Type : Vivace, Plante d’intérieur
Hauteur : 25 cm
Exposition : Lumineuse
Sol : Bien drainé
Feuillage : Persistant
Floraison : Juin à août

Plantation du peperomia :
Le peperomia a la particularité d’apprécier les rempotage en fin d’hiver.

Vous pourrez donc le rempoter après l’achat si vous constatez que les racines dépassent du pot et, ensuite, une fois par an en fin d’hiver.

Il est préférable de rempoter dans un pot à pein plus grand que le précédent car le pépéromia aime se sentir à l’étroit.
   Le pot doit avoir une couche de drainage au fond. Utilisez pour cela des gravier ou des billes d’argile.

Meilleure exposition pour un pépéromia :
Le peperomia aime les situations lumineuse mais redoutent les rayons du soleil surtout en été.

   Placez votre pépéromia derrière une fenêtre ne recevant le soleil que le matin ou le soir ou derrière un voile
   Les variétés à feuilles panachées tolèrent mieux le soleil que les variétés à feuillage vert.
   Evitez à tout prix les pièce trop obscure car le peperomia craint aussi l’ombre.
   Les pépéromias à feuilles vertes ont besoin d’une bonne lumière, mais doivent être abrités du plein soleil

Côté températures, le pépéromia tolère celles d’un intérieur chauffé en hiver mais il se peut aussi qu’il perde des feuilles si l’air est trop sec.

Les températures ne doivent pas descendre sous les 12-13°.

Taille, entretien du pépéromia :
Après la floraison, supprimez les hampes florales du pépéromia en coupant au plus court.

Ne retirez les feuilles que si elles sont fanées, séchées ou jaunies

Arrosage du pépéromia :
Le pépéromia vit naturellement dans les zones tropicales d’Amérique du Sud et a donc besoin d’une certaine humidité  ambiante tout l’année pour bien se développer.

Inutile néanmoins d’arroser excessivement car un trop plein d’arrosage pourrait aussi le condamner. L’excès d’eau entraîne en général la chute des feuilles et souvent la perdition de votre plante.

   Arroser légèrement et uniquement lorsque la terre est bien sèche
   Vaporiser le feuillage avec une eau non calcaire, surtout en hiver lorsque le chauffage a tendance à assécher l’air de nos intérieurs.
   Le pépéromia supporte mieux la sécheresse au niveau du sol que le contraire

A savoir sur le pépéromia :
Les peperomias comptent un grand nombre d’espèces et de variétés avec des couleurs et des feuillages bien différents aussi.

Inutile de vous fier à l’une ou l’autre des photos présentées, il se peut que votre pépéromias soit tout à fait différent de ces dernières.

On en trouve des verts, des panachés, des gauffrés, des pourpres ou encore des pépéromias plus ou moins denses au niveau du feuillage.

On trouve néanmoins quelques points communs comme leur origine tropicale d’Amérique du sud et leur floraison en forme d’épis allongés.

Notons enfin que la durée de vie d’un pépéromia n’est pas très élevé et que sa croissance est relativement lente.

Mais le pépéromia reste une plante d’intérieur de toute beauté grâce à un feuillage varié et très décoratif.
Conseil malin à propos du pépéromia :

Les araignées rouges sont les parasites les plus fréquents chez le peperomia.



-source http://www.rustica.fr/articles-jardin/plantes-vertes/plein-feu-sur-peperomias,3809.html
En Amérique latine, d’où ils sont originaires, les pépéromias poussent sur les troncs des grands arbres. Ils leur faut donc de la lumière, mais douce. Ils doivent également être rempotés chaque année, à la fin de l'hiver.
Petites plantes aux feuillages lisses ou gaufrés, les pépéromias se déclinent en différents coloris : vert, vert largement veiné d’argent ou panaché de jaune et de rouge, pourpre. Malgré leurs aspects différents, ils possèdent un point commun : ils ont besoin de lumière en abondance. Et les plantes aux feuillages panachés sont encore plus exigeantes que les autres. Attention, cependant, les feuilles craignent le soleil direct, même en hiver  Préférez une exposition à l’est ou à l’ouest. Si les plantes sont placées près des fenêtres, un voilage s’avère indispensable. Observez régulièrement les feuillages, ils vous alerteront en cas de problème. L’autre facteur de réussite est l’arrosage, laissez sécher le terreau entre deux apports.

Si les feuilles de vos pépéromias pâlissent, elles reçoivent sans doute trop de lumière. Déplacez-les à endroit lumineux, mais sans soleil direct. En hiver, il suffit souvent de les éloigner de la fenêtre ou de les mettre derrière une plante plus grande.
Si les feuilles verdissent et perdent leurs panachures, la lumière est au contraire insuffisante. Rapprochez-les d’une fenêtre munie d’un voilage.

Rempoter le pépéromia à la fin de l'hiver
Lorsque vous achetez un pépéromia, il faut le rempoter, puis après, à chaque fin d'hiver. Dans un pot à peine plus grand que le précédent, mettez une couche de billes d'argile, puis préparez un substrat composé de deux tiers de terreau et d'un tiers de sable. Dépotez la plante.
Remplissez le fond du pot d'une couche de substrat. Positionnez le pépéromia bien au milieu. Comblez avec le substrat, en vous aidant d'une petite pelle. Attention à ne pas enfouir le coeur de la plante ! Puis tassez avec le dos de la pelle et le dos de la main.
Mouillez la terre sur le pourtour de la potée, avec un arrosoir à long bec. Assurez-vous que l'eau ne stagne pas dans la soucoupe. Par la suite, n'arrosez que lorsque la terre est sèche en surface. Des apports d'eau trop fréquents risquent de faire pourrir le pépéromia.
Vaporisez le feuillage à l'eau douce. Déposez le pot loin du radiateur, à l'abri du soleil direct qui ternit et brûle rapidement le feuillage. Une ombre légère convient beaucoup mieux au pépéromia (voir plus haut). En hiver, vaporisez la plante toutes les semaines.



Liste des pépéromias
source http://www.schulbiologiezentrum.info/pflanzenlieferung%20peperomia.htm

P. clusiifolia
P. clusiifolia `variegata´
P.congesta
P.dolabriformis
P.flexicaulis
P. glabella
P. griseoargentea
P. incana
P. langsdorffii
P. magnoliaefolia
P. nivalis
P. obtusifolia
P.pruinosifolia
P. puteolata
P. rubella
P. velutina
P. verticillata

Revenir en haut Aller en bas
Moa

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Liens sur les Peperomias   Ven 7 Oct 2011 - 16:11

Peperomia blanda var. floribunda
http://nativeplants.hawaii.edu/plant/view/Peperomia_blanda_floribunda

Peperomia blanda
Plants of Hawaii
http://www.hear.org/starr/images/species/?q=peperomia+blanda&o=plants

herbier de Polynésie française
source http://www.herbier-tahiti.pf/Selection_Taxonomie.php?id_tax=8511
Famille : Piperaceae P.D. Giseke
Espèce : Peperomia blanda (N.J. Jacquin) K.S. Kunth
Variété : Peperomia blanda var. floribunda (F.A. Miquel) H. Hüber
Basionyme : Peperomia arabica var. floribunda F.A. Miquel
Synonymes : Peperomia abscondita auct. pl.
Peperomia arabica J. Decaisne
Peperomia arabica var. floribunda F.A. Miquel
Peperomia blanda auct. : F.R. Fosberg
Peperomia blanda var. leptostachya (W.J. Hooker & G.A. Arnott) R.P. Düll
Peperomia leptostachya var. leptostachya
Peperomia leptostachya var. macrophylla (W.A. Setchell) T.G. Yuncker
Peperomia leptostachya var. marquesensis F.B. Brown
Peperomia leptostachya W.J. Hooker & G.A. Arnott
Peperomia moerenhoutii A.C. de Candolle
Peperomia moerenhoutii var. macrophylla W.A. Setchell
Peperomia moerenhoutii var. mangarevensis F.B. Brown
Peperomia moerenhoutii var. petiolata A.C. de Candolle
Peperomia rhomboidea auct. : B.C. Seemann
Peperomia sp.
Peperomia tahitensis auct. pl.
Piper angulatum auct. : D.É. Jardin
Statut biogéographique : Indigène
Statuts UICN : LR=Raivavae, Rimatara, Rurutu, Tubuai
Distribution dans les îles : Agakauitai, Akamaru, Aukena, Bora Bora, Eiao, Fatu Hiva, Groupe Rapa, Hiva Oa, Huahine, Kamaka, Maiao, Makatea, Mangaia, Mangareva, Mauke, Maupiti, Mehetia, Mohotani, Moorea, Nuku Hiva, Pitcairn, Raiatea, Raivavae, Rapa, Rarotonga, Rimatara, Rurutu, Tahaa, Tahiti, Tahuata, Taravai, Tubuai, Ua Huka, Ua Pou
Collectes : Florence (leg. Waldren), Florence J., Motley T.J., Perlman S.P., Wood K.R.
Revenir en haut Aller en bas
Moa

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Liens sur les Peperomias   Ven 7 Oct 2011 - 16:13



Je ne connais pas bien ces plantes, alors je mets toutes les listes des espèces que j'ai trouvé :::

-http://nature.jardin.free.fr/vivace/ft_peperomia__arg.html
source: http://nature.jardin.free.fr/perso4b.php?lettre=ot
- Peperomia argyreia ( Pépéromia)
- Peperomia caperata Emerald Ripple ( Pépéromia, canne d'aveugle, canne blanche)
- Peperomia caperata Little Fantasy ( Pépéromia, canne d'aveugle, canne blanche)
- Peperomia caperata Tricolor (Pépéromia, canne d'aveugle, canne blanche)
- Peperomia caperata Luna (Pépéromia, canne d'aveugle, canne blanche)
- Peperomia clusiifolia  ( Pépéromia)
- Peperomia dolabriformis  (Pépéromia du prêcheur)
- Peperomia fraseri  ( Pépéromia à fleurs)
- Peperomia glabella ( Pépéromia à feuilles de troène)
- Peperomia griseoargenta  (Pépéromia à feuilles de lierre)
- Peperomia incana  (Pépéromia feutré)
- Peperomia maculosa ( Pépéromia )
- Peperomia marmorata ( Pépéromia)
- Peperomia metallica ( Pépéromia)
- Peperomia nivalis ( Pépéromia)
- Peperomia obtusifolia ( Pépéromia)
- Peperomia orba ( Pépéromia)
- Peperomia ornata ( Pépéromia)
- Peperomia rotundifolia ( Pépéromia)
- Peperomia rubella ( Pépéromia)
- Peperomia scandens ( Pépéromia)
- Peperomia velutina ( Pépéromia)
- Peperomia verticillata  ( Pépéromia)



-source:http://www.jardinbrico.com/index.phtml?srub=4&iart=411
Espèces et variétés :
-Peperomia brevipes a des tiges grêles et filiformes, rampantes et munies de petites feuilles arrondies et épaisses, bicolores dessus, vert clair dessous.

-Peperomia caperata forme de petites touffes denses et arrondies, surmontées de fleurs blanches en épis. Ses feuilles, en forme de rosettes cordiformes, sont gaufrées et d’un beau vert foncé. Cette espèce est à l’origine de variétés très bariolées.

-Peperomia incana, espèce suffrutescente, plus sobre, a des tiges peu ramifiées et charnues ; elle porte des feuilles recouvertes d’un duvet blanc argenté.

-Peperomia magnoliæfolia, plante à tiges brunes, porte des feuilles ovales, épaisses et d’un vert brillant. On cultive surtout ‘Greengold’, à feuilles larges bordées de blanc crémeux, et la variété ‘Variegata’, panachée.

-Peperomia marmorata se développe en touffes basses ; il a un feuillage sombre.

-Peperomia resediflora porte des feuilles gris-vert, disposées en rosette à la base, puis verticillées, et des fleurs blanches et odorantes, réunies en panicules pyramidales.
Peperomia sandersii, (ou Peperomia arifolia), est gris, agrémenté de nuances argentées et de marques vertes, dominantes.

-Peperomia scandens, peut mesurer 1,50 m d’envergure. Ses tiges vert pâle, aux pétioles roses, peuvent être palissées ou laissées pendantes.

Culture :
Les peperomias se cultivent en serre chaude ; leur système radiculaire peu développé (ils sont quasiment épiphytes à l’état sauvage) se satisfait d’un mélange de terre de bruyère et de terreau de feuilles. La seule exigence de ces plantes, peu difficiles à cultiver, concerne les arrosages. Pendant l’été, arroser régulièrement ; par temps chaud, il est parfois nécessaire de bassiner les feuilles. En hiver, au contraire, arroser le moins possible : un excès d’humidité durant cette période risque, en effet, de provoquer la chute des feuilles, voire la pourriture des tiges. Il faut offrir, en hiver, un maximum de lumière aux peperomias et leur éviter les rayons directs du soleil estival.

Multiplication :
Toutes les espèces se propagent facilement par semis ; il convient de ne pas enterrer les graines, très fines.
Il est aussi possible de bouturer des rameaux ou des feuilles ; cette dernière technique donne des résultats beaucoup plus lents, et ne convient pas aux plantes à feuilles panachées.



-source: http://flore-reunion.com/fichesplantes.php?id=357
Espèces tropicales ornementales ou non:
- P. argyreia Hort ou P. Saundersii DC. aux feuilles argentées vert métallique, zébrées vert foncé.
- P. arifolia, à feuilles pelletées d'arum.
- P. bicolor "Princesse Inca” ;
- P. borbonensis Miq. (D.C.) de la Plaine des Chicots ; -
- P. brevipes C.DC. P. campylatropa (Aw.Hill.) épiphyte.
- P. clusifolia, à feuilles marginées de rouge ; P. columnaris ;
- P. eburna Lindl. feuilles vert foncé veinées d’émeraude au pétiole blanchâtre.
- P. luna un des plus beaux Pépéromias.
- P. elliptica des forêts de Saint-Philippe et de Sainte-Rose.
- P. griseoargentea aux feuilles oduléées gris d’argent;
- P. magnoliaefolia à feuilles vert au centre, blanc tout autour.
- P. marginata Miq. et membranacea (D.C.) des forêts.
- P. marmorata Hook. Commun proliférant en touffes compactes ; feuilles opposées ovales, aiguës, le dessus vert foncé , marbré d'un tomentum blanc argenté aux 3 nervures, vert pâle en dessous (Cilaos).
- P. metallica Lindl. vert foncé métallique, bigarré, moiré ou panaché de blanc ou veiné de rouge.
- P. obtusifolia ;
- P. pereskiaefolia à feuilles de cactus pereskia.
- P. portulacoïdes : Pourpier marron ;
- P. rotundifolia succulente commune des serres, ornementale par ses spectaculaires cascades de nombreuses et longues tiges grêles retombantes aux petites feuilles vert clair opposées et arrondies.
- P. sandersii C.DC.
- P. scandens rampant ;
- P. subtrinervis à 3 nervures ;
- P. variegata assez commun dans les parterres ; feuilles cordiformes , gaufrées, marbrées de vert clair et vert foncé au
centre et de blanc autour ; les jeunes feuilles sont blanchâtres.
- P. verschaffeltii Lindl.
- P. verticillata feuilles velues arrondies groupées par 6, vert dessus roses dessous ; fleurs vertes.



-source http://www.plantes-botanique.org/index.php?f=Piperaceae&g=Peperomia
P. abyssinica
P. acuminata
P. adamsonia
P. alata
P. albispica
P. alpina
P. alternifolia
P. amplexicaulis
P. angustata
P. argyreia
P. australana
P. balbisii
P. blanda
P. borbodensis
P. cacaophyla
P. candolleana
P. caperata
P. cavalieriei
P. celiae
P. cladara
P. claytonioides
P. clusiifolia
P. columella
P. congesta
P. cookiana



-http://www.peperomia.net/
http://www.peperomia.net/images.asp?t=B

-source http://www.ccvs-france.org/index.php/les-collections/liste-des-collections/177-peperomia
Collection Nationale de Peperomia : Jardin Botanique de la Ville de Caen
5 place Blot - 14000 Caen
Site internet : http://www.caen.fr/DevDurable/Espacesverts/jardinplantes/

Collection Agréée de Peperomia : Jardin Botanique de la Ville de Lyon
Parc de la Tête d'Or - 69006 Lyon
Site internet : http://www.jardin-botanique-lyon.com/jbot/

mal traduit de l'anglais mais pratique:
-http://fr.gardening.eu/plantes/Plantes-d-appartements/Peperomia-caperata/1759/

identifications:
site bien documenté avec possibilité d'en acheter:
-http://pagesperso-orange.fr/jean-andre.audissou/sucg%20a%20z.htm

collection impressionnante
-http://public.fotki.com/grootscholten/plant-collections/peperomia/

Peperomia ferreryae
-http://www.plantesgrasses.com/detail_specimen.php?id=140

superbe collection
-http://gardenbreizh.org/photos/karlostachys/album-13646.html

-http://jardin.buzzyant.com/fleurs-et-plantes-fleuries/les-peperomias/

PEPEROMIA PUTEOLATA
-http://www.karnivores.com/fr/vente-plantes-terrarium-paludarium/plantes-terrarium-paludarium/peperomia-puteolata

Revenir en haut Aller en bas
Moa

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Liens sur les Peperomias   Ven 7 Oct 2011 - 17:23

source http://plantayflor.blogspot.com/2008/06/peperomias-estas-pequeas-plantas-de-la.html

traduction google

Dans la nature, rien de plus et tous les êtres sont des «morceaux» d'ailleurs. La nature est le patrimoine de tous et donc chacun d'entre nous est aussi la responsabilité de prendre soin et de le préserver.

Pépéromias
Les espèces et variétés
Ces petites plantes de Piperaceae famille, est cu lt Ivan leurs feuilles attrayantes, sont de petites taille compacte et facile à entretenir, de sorte que le s rend les plantes d'intérieur excellent.

Groupe PE perom IAS est composé de centaines d'espèces différentes de la plus cultivée dans les régions tropicales du Sud et en Amérique centrale, où elles poussent dans les forêts tropicales, sur des couches de mousse et d'humus.

Ces herbes ont généralement tiges molles, épaisses et ER gui deux, bien qu'il existe des variétés de fines tiges rampantes.
Les feuilles sont petites, rigides, souples, charnus, en intégrant une grande variété de formes et de couleurs.

Le Peperomia must si vous ar près de là où ils peuvent obtenir une bonne quantité de lumière, mais pas directement exposé au soleil, cependant, certains d'entre eux comme Peperomia scandens clusiifolia Peperomia ou va bénéficier de quelques heures de soleil par jour, tant qu'elle est lisse.

Ces plantes si elles sont placées dans des endroits ombragés le h ou de perdre des avantages de couleur, en particulier ceux qui sont EFP EA donnent comme ils sont plus exigeants et dans le besoin de lumière.
La température idéale devrait être entre 16 º C en hiver à 24 º C en été.
L'excès d'eau est la principale raison que les Peperomia pas prospérer, surtout dans les mois plus froids, les causes chute des feuilles et la pourriture des racines. Vous devez laisser le compost sec Lev em corps avant d'arroser de nouveau, mais sans oublier que l'humidité est très nécessaire à leur bonne croissance. Pulvérisation d'eau par temps chaud doit être fait régulièrement. Pas avec vi l'eau laisse AUG sur les feuilles qui sont l'eau rembourrés ou rugueux comme ils restent coincés sur eux peut pourrir. Pour augmenter la quantité d'humidité peut rendre le pot repose sur un plateau avec gu ija humides ODR.
Fleurs de votre RG au cours de l'été, pic de forme des inflorescences jaune crème en valeur esthétique faible.

photos de
Peperomia argyreia --- Peperomia caperata --- Peperomia caperata 'cultivar'
Peperomia Caperata 'Red' --- Peperomia clusiifolia 'Tricolor' --- Peperomia ferreyrae
Peperomia glabella --- Peperomia griseoargentea --- Peperomia magnoliifolia 'Variegata'
Peperomia marmorata --- Peperomia marmorata 'Silver' --- Peperomia meridana
Peperomia metallica --- Peperomia obtusifolia --- Peperomia obtusifolia 'Variegata'
Peperomia orba ---- Peperomia pereskiifolia ---- Peperomia 'Pixie'
Peperomia polybotrya --- Peperomia prostrata --- Peperomia prostrata 'Variegata'
Peperomia puteolata ---- Peperomia quadrifolia ---- Peperomia rotundifolia
Peperomia rubella ----- Peperomia scandens ----- Peperomia Smaragd
Revenir en haut Aller en bas
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2791
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens sur les Peperomias   Dim 27 Oct 2013 - 17:04

Like a Star @ heaven source http://home.earthlink.net/~kenuy/peperomia.htm
Traduction
Peperomias sont proches des plantes qui les poivrons noir épices viennent. La plupart d'entre eux ont des feuilles plutôt succulentes, et leurs petites fleurs sont détenus dans des pointes longues et pointues. Ils peuvent tous avoir des épis de fleurs similaires, mais leurs feuilles et leurs habitudes de croissance sont merveilleusement diversifié dans la forme. La plupart des peperomias viennent d'Amérique du Sud, et beaucoup d'entre eux poussent comme des épiphytes.

Les peperomias avec des feuilles vertes plaine sont assez tolérant des conditions douteuses, mais ceux avec des feuilles rougeâtres ou panachées ont besoin de lumière pour conserver leurs couleurs. Même si elles ont des feuilles succulentes, ils préfèrent encore une forte humidité. Les températures ne devraient pas descendre en dessous d'environ 55 ° F (12,8 ° C), et les plantes préfèrent un peu plus chaud pour bien grandir. Le plus chaud ils sont gardés, plus l'humidité dont ils auront besoin. la chute des feuilles dans des conditions chaudes signifie que les plantes soit besoin de plus d'humidité ou sont trop mouillées.

L'arrosage est la partie la plus délicate avec peperomias. Même si ils aiment conditions humides, leurs racines ne sont pas adaptés à être mouillés tout le temps. En vivariums tropicales, où l'évaporation peut être limitée, peperomias devraient être plantés dans des substrats très drainage libre ou même cultivées épiphyte. Ils ne nécessitent pas beaucoup d'engrais, en fait trop fertilisation se traduira par une croissance disquette souple qui est sujette à la pourriture.

Peperomias peuvent être propagées par bouturage de pointe, qui sont facilement ancrés dans les substrats à peine humide. Certains types peuvent également être propagées par bouturage de feuilles, mais cette méthode est un peu plus lent. .

Certaines espèces de Peperomia qui peuvent être disponibles sont les suivants:

P. Argyreia (également connu sous le nom P. sandersii ou Peperomia Pastèque) Ce peperomia a de grandes feuilles, épaisses, lisses, rondes vertes avec des rayures argentées rayonnant d'où le pétiole est attaché. Il pousse en rosette.
P. caperata pousse aussi dans une rosette, mais ses feuilles sont fortement ondulée. 'Emerald Ripple »est une variété commune. 'Little Fantasy' est une forme naine.
P. griseoargentea ressemble P. caperata mais les feuilles ne sont pas aussi ondulé, et ils ont un look métallique argenté pour eux. Les veines sont plus sombres.
P. magnoliifolia a plutôt grandes feuilles. La variété 'Variegata' a des taches jaunes sur les feuilles et les tiges rougeâtres.
P. obtusifolia (usine de caoutchouc bébé) ressemble à un arbre de ficus miniature. Les feuilles ont tendance à être brillant et rond, avec des bords rouges. Il existe plusieurs formes variées ainsi que des variétés naines.
P. puteolata a des feuilles qui poussent dans les tours comme des pales d'hélice le long de son assez long et mince tige rougeâtre. Les veines de couleur claire sont quasi-parallèles les uns aux autres sur toute la longueur des feuilles.
P. rotundifolia c'est une petite type de fuite avec de petites feuilles rondes sur des tiges fines lamelles.
P. scandens ressemble remarquablement à un petit philodendron. Il a l'habitude vining et des feuilles en forme de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens sur les Peperomias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens sur les Peperomias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liens (hors musique)
» Les Trucs You Tube délirants (+ autres liens à la con)
» [Partage] Vos liens/photos/vidéos préféré(e)s
» Jeu des liens
» Liens soulignés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: PLANTES D'INTERIEUR :: Peperomias-
Sauter vers: