Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous les SELS et sels aromatisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Tous les SELS et sels aromatisés   Mer 25 Jan 2017 - 19:09

Un des meilleurs sel français
source http://www.salinesdeguerande.com/index.php?id=95

Fleur de sel au parfum de violette, tendre, savoureux et odorant, le sel de Guérande Le Guérandais se dissout plus rapidement dans l’eau que d’autres sels. Sa saveur salée sans amertume exhausse le goût en permettant de mieux apprécier le goût originel des aliments. Elle ne s'utilise qu'en pincée, sur un mets cru ou déjà cuit. C'est la touche "finale".

Pour toutes ces raisons, le sel de Guérande le Guérandais a toujours eu la faveur des gastronomes qui ont su reconnaître, très tôt, ses qualités.

Pour le plaisir des papilles, nous vous proposons, ci-après une sélection de recettes utilisant le sel de Guérande Le Guérandais. Toutes ces suggestions seront régulièrement renouvelées et vos idées sont les bienvenues...

Citation :
Entrées
Beurres de fanes pour radis
Crème glacée d'avocat
Crevettes grises à la fleur de sel
Financiers aux tomates séchées et au thon
Gravlax de saumon
Le tarator ou gaspacho de concombre
Salade de pâtes au melon
Tartelettes de tomates à la mozzarelle
Tourteau farci à l'avocat
Viandes et poissons
Brochettes de gambas
Brochettes de poisson
Cabillaud grillé au sel de Guérande Le Guérandais
Côte de veau de lait au romarin
Filet de poisson aux agrumes
Filet mignon de porc aux tomates confites et à la fondue aux trois piments
Moules à la plancha
Papillotte de bar à l'orientale et oignons confits
Desserts
Muffins aux myrtilles
Sablés bretons, crème pistache et fraises des bois
Salade de pêches au coulis de fruits rouges
Tartelettes aux framboises
Tartine grillée au fromage de chèvre
Cuisson en croûte de sel
Bar en croûte de sel de Guérande
Cabillaud en croûte de sel
Côte de boeuf au sel gris de Guérande et son beurre d'herbes
Daurade en croûte au gros sel de Guérande
Filet d'agneau en croûte de sel
Gigot d'agneau en croûte de sel
Magret de canard en croûte de sel
Pigeonneaux rôtis en croûte de sel
Pommes de terre en croûte de sel, sauce yaourt
Poulet en croûte de sel
Queues de langoustes en croûte de sel
Reblochon en croûte de sel
Sardines en croûte de sel
Recettes des chefs
Kouign Amann
Le canard au sang de Challans
Pavé de saumon breton à la fleur de sel de Guérande
Petits gratins de bananes et sauce caramel au beurre de baratte au sel de Guérande
Râble de lapin en ballotine à l'estragon
Velouté de mâche nantaise



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Tous les SELS et sels aromatisés   Jeu 25 Mai 2017 - 22:11

source http://seldefleur.com/
Les vertus des sels sur la santé
Si le sel ne doit pas être consommé en excès, une utilisation pour la santé est efficace dans certains problèmes quotidiens.

Différents sels seront utilisés pour la santé selon les cas : sel d'epsom, sel de mer, sel nigari (lien), sel gemme, lampe de sel, la fleur de sel...

A condition de ne pas en prendre en cas d'hypertension par voie orale, le sel est traditionnellement utilisé pour le rhume, les rhumatismes, les aphtes, les maux de gorges ou favoriser le sommeil avec les lampes de sel de l'Himalaya. Les sels rentrent dans de nombreuses compositions de remèdes de nos grands-mères, à condition de ne pas être raffinés ou blancs.

En effet, un sel blanchi ne comporte plus les précieux minéraux et oligo-éléments donnant toutes les vertus au sel de mer gris entre autres.

Les sels sont aussi très employés en homéopathie ainsi que les sels de Schüessler qui sont proches de l'homéopathie sans être très dilués.

Certains sels au contraire sont néfastes pour la santé ou sont soupçonnés de l'être comme les sels d'aluminium.

Les sels du monde
Le sel de Guérande, le sel de la mer morte et le sel de l'Himalaya sont les sels les plus réputés. D'autres sels existent aussi comme celui de l'île de Ré, de Noirmoutier, du Roussillon, du Gois, du Lac Assal, du Lac Rose ou encore de l'île d'Hawaï, de Bolivie, du Pérou, d'Australie etc.

D'autres sel qui eux sont parfois toxiques ont des indications dans l'industrie ou la maison comme le sel de bore. Le sel de Mohr est aussi couramment employé en chimie pour des réactions d'oydo-réduction, mais pas pour la santé. En médecine, les sels d'or sont des médicaments pour les rhumatismes, les sels de lithium le sont comme traitement pour les troubles bipolaires.



source http://seldefleur.com/epsom.html
Le sel d'Espom : utilisations et bienfaits
C'est grâce à la découverte et à l'ouverture de la première station thermale à Epsom, en Angleterre, que ce sel est devenu célèbre pour ses nombreuses propriétés et indications pour la santé. Sous forme de poudre blanche, le sel d'Epsom, ou sel amer, est indiqué dans les problèmes de peaux, pour la détente musculaire, pour désintoxiquer l'organisme, notamment, le foie.

C'est aussi un très bon laxatif, un composant excellent pour faire de l'engrais vert et un émulsifiant permettant de faire ses propres baumes et crèmes maison.

On le trouve en pharmacie ou sur des sites et boutiques spécialisées, pour un prix modique (environ 6 euros le kilo).

Si vous avez des douleurs, des courbatures, que vous êtes stressé, prenez un bain (tous les deux jours en période de grand stress) à 37 degrés, diluez 500 grammes de sel d'Epsom puis détendez-vous 20 minutes environ. Le magnésium va détendre le corps, calmer les douleurs, délasser et aider à passer des nuits réparatrices.

Autres indications du sel d'epsom
Ces bains seront aussi bénéfiques pour les problèmes de peau comme l'acné, les coupures et toutes infections bénignes.

Autre propriétés, il fait baisser la tension artérielle, soulage les entorses et les contusions. En interne, nettoie le foie. Les cures qui désintoxiquent sont toutefois à faire sur conseil d'un thérapeute ou d'un pharmacien.

Attention, c'est du sel d'Epsom et non sel d'epsome ou sels d'epsom.

Dans le doute, demandez du sulfate de magnésium.

Voir aussi mon post complet sur le Sel d'Epsom
http://libellule.superforum.fr/t1353-les-bienfaits-et-utilisations-du-sel-d-epsom



source http://seldefleur.com/selguerande.html
Le sel de Guérande : la récolte d'un sel de mer non-raffiné
La commune de Guérande, en Loire-Atlantique, est connu de grâce à son sel.

Le fameux sel de Guérande -et non sel de guérand- est célèbre dans le monde entier.

La Corée, qui a interdit l'importation de sel de Guérande, s'est inspirée des méthodes des paludiers pour ses propres récoltes. Revenons en France au cœur des marais salants.

L'eau de mer, avant d'arriver dans les salines, passe par l'Étier, puis est stockée dans une vasière. Cette étape est primordiale. En effet, les algues vont débarrasser l'eau de ses impuretés et pollution, garantissant ainsi un sel pur même s'il n'est pas bio. Pendant ce temps-là, il y aura une décantation de l'eau afin que les déchets les plus lourds ne rentrent pas dans les marais. C'est dans les salines que va être récolté le fameux sel de Guérande. Plus précisément dans des bassins appelés Oeillet. La fleur de sel en premier. C'est un travail délicat, un faux mouvement ou trop de vent peut faire retomber la fleur de sel qui s'est formée à la surface de l'eau. Le gros sel est, à son tour, récolté. À l'aide de las (outil ressemblant à un râteau) le paludier fait faire des mouvements à l'eau afin de former des tas de sels pour ensuite le ramener sur la terre ferme.

Utilisations du sel de Guérande
Pourquoi consommer du sel de Guérande plutôt que du sel raffiné habituellement vendu ? Pour le goût, la fleur de sel est très prisée en gastronomie. Elle sale délicatement tous vos plats.

Il vaut mieux utilisé du gros sel de Guérande pour la cuisson, car celui-ci a un pouvoir salant plus important. Pour la santé : en effet, la composition du sel de Guérande montre qu'il contient moins de chlorure de sodium que les sels vendus dans le commerce et qu'il est enrichi en oligo-élement. C'est ce qui s'appelle « mieux saler ». De plus aucun additif n'est ajouté, comme un anti-agglomérant par exemple. On peut acheter du sel de Guérande un peu partout, mais on le trouve aussi dans des coopératives spécialement dédiées à ce sel.



source http://seldefleur.com/gemme.html
Le sel gemme, le sel... de terre
Le sel gemme, dont la définition la plus correcte serait : sel fossile extrait des mines.

Les mers, dont l'asséchement il y a des millions d'années, ont laissées ce trésor si prisé au cours des siècles, composés de chlorure de sodium et de minéraux indispensables à notre santé et à notre bien-être.

Le sel de L'Himalaya, ou sel rose, est l'un des plus connus. Mais il existe en France des gisements, notamment en Alsace et en Lorraine. De ces mines, on extrait le sel, qui sera ensuite utilisé dans les cosmétiques, pour les cures et naturellement, dans la cuisine.

Les cures : les eaux enrichies en sel gemme sont utilisées notamment pour les troubles de la croissance. On les appelles les eaux chlorurées.

En cuisine : Sous forme de cristaux, il suffit de le passer au moulin pour une utilisation traditionnelle. Notez que contrairement au sel marin, il est dépourvu d'iode.

Utilisation du sel gemme
Dans les cosmétiques : Sous forme de pain de sel, s'utilise comme la pierre d'Alun. Déodorant efficace et 100% naturel. Broyé, c'est aussi un excellent exfoliant.

La composition de ce sel est bien entendu, le chlorure de sodium, mais aussi les minéraux qui lui confèrent ses propriétés. Il est donc un bon anti-stress, bon pour les courbatures, les douleurs dans le bain, moins nocifs pour la santé que le sel de table traditionnel.

À mettre sur toutes les tables et dans toutes les salles de bain.



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Tous les SELS et sels aromatisés   Jeu 25 Mai 2017 - 22:15

Sels aromatisés, épicés, pimentés
Like a Star @ heaven source http://www.map-titecampagne.net/2012/01/05/sucre-et-sel-aromatises-cadeaux-gourmands-3-et-4/

Cadeaux gourmands : les sels parfumés
La recette de sel vient de Chez Requia Cuisine et confidences, toujours aussi simple à réaliser, ce sel donne du goût aux crudités ou au poissons.
http://www.chezrequia.com/archives/2009/12/16/16175742.html

Le sel au citron :
– 500g de sel marin
– zeste de trois  citrons bio
Mélangez bien le sel et les zestes de citron. Disposez le tout sur une plaque et laissez sécher à l’air libre toute une nuit, ensuite vous pouvez mettre en pot.



Like a Star @ heaven source http://chaidume.fr/le-sel-epice/
LE SEL ÉPICÉ,
Vous avez besoin
1 paquet de gros sel marin
3 piments notés 8 sur l’échelle de Scoville :
http://www.papillesetpupilles.fr/2008/01/tabasco-et-echelle-de-scoville.html/

Les piments Arbol sont qualifiés de torride…. intéressant aujourd’hui, non ?
choisissez des piments parfumés et suffisamment murs ;
il vous suffit de passer au mixer les piments après en avoir retiré le pédoncule ;
ensuite rajoutez le gros sel et continuez à mixer jusqu’à obtention d’une poudre fine, blanche avec de légères notes de couleur ;

Etalez le sel pimenté sur une plaque à pâtisserie et laissez le sécher près d’une source de chaleur ; non, pas dans le four, sans quoi vous perdriez la jolie coloration du sel ;
si vous le posez sur un radiateur par exemple, le lendemain vous trouverez une plaque un peu compacte qu’il vous suffira d’émietter ;



Like a Star @ heaven source http://chaidume.fr/du-sel-aux-accents-asiates/
DU SEL AUX ACCENTS ASIATES
J’aime bien cette technique qui consiste à préparer ses propres condiments pour aller plus vite lors de la confection de  menus ;

Il vous suffira de suivre le même procédé que pour le sel épicé ;
du gros sel comme base,
de la citronnelle fraîche
quelques feuilles de citronnier ; ( oui, oui celui de la terrasse convient très bien ! ) ;

lavez & essuyez la verdure ; broyez finement au pilon ; rajoutez le gros sel ; continuez de piler ; étalez sur une plaque ; laissez sécher ;

et maintenant, sublimez vos marinades de poisson et métamorphosez vos légumes braisés « asiatisants » ;



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Tous les SELS et sels aromatisés   Jeu 25 Mai 2017 - 22:15

 source http://croquantfondantgourmand.com/sel-aux-herbes/
Sel aux herbes.

J’ai utilisé pour le préparer un mélange de gros sel de Guérande et de fleur de sel, ainsi que des herbes, des plantes et des graines, séchées par le Mr qui se décarcasse…
Je le prépare aussi avec du sel fin à la place de la fleur de sel lorsque je veux obtenir un mélange en poudre.

Sur ma paillasse :
Toutes les herbes, oignon, ail sont déshydratés
– 500 g de fleur de sel de Guérande ou de sel fin
– 100 g de gros sel de Guérandesel aux herbes - DSC_5620_3198
– 1 càs de persil
– 1 càs de sauge
– 1 càs de céleri
– 1 càs d’oignon
– 1 càs de laurier
– ½ càs d’ail
– 3 càs d’herbes de Provence

Au travail :
Pulvériser par petites quantités à la fois le gros sel avec tous les ingrédients.
Lorsque tout est en poudre, mélanger avec la fleur de sel ou le sel fin.

Il ne reste plus qu’à mettre en pot.
Ne pas oublier de bien le mélanger avant de s’en servir.

Ce sel donnera un air de fête à quelques simples rondelles de tomates ou à quelques crudités.
Il donnera aussi beaucoup de caractère à vos plats de légumes.



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Tous les SELS et sels aromatisés   Jeu 25 Mai 2017 - 22:22

Ne vous privez pas d'aller faire un tour sur le blog de Mély, les photos sont aussi belles que les commentaires poétiques.

source http://www.chaudron-pastel.fr/2012/05/24/saler-differemment/
{Saler Autrement} sel gris, rose, noir, bleu
Aujourd’hui, on va parler sel.

Si vous êtes accro à cette saveur : vous êtes concernés.
Et, si vous ne resalez jamais vos plats… Vous savez quoi ? Vous êtes aussi concernés.
Et ce, pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, car il est fort probable que vous consommiez du sel sans le savoir (les industriels de l’agroalimentaire le glissent dans de nombreuses préparations & produits alimentaires… même sucrées).
Ensuite, même si vous faites attention à votre consommation de sel, un peu de magie s’étant glissé dans ce billet, je gage que vous découvrirez des éléments intéressants dans cet article… tant sur votre santé, que sur des astuces & produits culinaires bien gourmands qui vous aideront à alléger votre consommation de sel, et à utiliser d’autres produits salés qui sont plus en harmonie avec votre organisme.

Vous êtes prêts pour le voyage (salé) ?
Vous verrez, ce n’est pas la mer à boire :-)

Le sel de table

On l’appelle aussi le sel blanc.
C’est celui que l’on trouve dans tous les magasins conventionnels (non bio).

Son histoire ?
Elle commence très poétiquement dans la mer.
Et, se termine un peu moins poétiquement…

Lorsqu’il vient d’être extrait de la mer, le sel marin est de couleur grise, et ces petits cristaux sont très légèrement plus gros (que le sel blanc).
Il est alors très riche en iode, et contient beaucoup de nutriments (minéraux & oligo-éléments, principalement).

Si on le laisse tel quel, au fil du temps, les cristaux auront tendance à s’agglomérer légèrement entre eux.
Il n’en découle aucun problème de conservation (il ne risque pas de pourrir), et il suffit de secouer le flacon afin d’aider les cristaux à se détacher entre eux.

Les industriels de l’industrie agroalimentaire, pour des questions d’esthétismes (la couleur blanche est plus vendeuse que la couleur grise), de praticité (certaines personnes peuvent être agacées de devoir secouer de temps à autre la boite, avant de se servir, pour détacher les cristaux les uns des autres), et de forme (la finesse du sel blanc est plus attrayante que des cristaux légèrement plus épais), ont choisi de raffiner le sel marin.

Ce processus permet donc d’obtenir un sel de la couleur blanche, de grain très fin, et dont les cristaux ne s’agglomèrent pas avec le temps.

Mais, la revers de la médaille, c’est que ce processus :
– utilise des adjuvants, et des composés fluorés ou iodés
– implique, lors de la phase de séchage, l’ajout d’anti-agglomérants et de l’iodure de potassium
– élimine tous les nutriments du sel (minéraux & oligo-éléments)

A la fin du processus de raffinage, le produit obtenu est bien différent du produit que l’on a initialement extrait de la mer.
Il est composé de chlorure de sodium (NaCl) pratiquement pur (99,9%).
Voilà, c’est tout.

Privé de tous ses nutriments d’origine, il est «vide» de nutriments.
Notre organisme a plus de mal à l’assimiler, le transformer, et l’intégrer au corps d’un repas où il pourrait avoir un rôle de synergie intéressant avec tous les autres nutriments (présents dans ledit repas).

On comprend donc que le sel que l’on trouve donc dans les magasins conventionnels n’est pas vraiment du sel…
On devrait plutôt l’appeler «chlorure de sodium», mais, il faut avouer, c’est moins vendeur… n’est-ce-pas ?

Le sel joue à cache-cache
Si l’on supprime le sel de notre table, on continuera à consommer du sel… sans le savoir.
En effet, 80 % du sel consommé provient des aliments transformés et des plats préparés.
L’industrie agroalimentaire s’en sert à la fois :
– pour prolonger la conservation des aliments
– et pour rehausser leur saveur… car le goût du sel est addictif
Il se cache donc plein de produits alimentaires : aliments en conserve, sauces commerciales, soupes…
…D’ailleurs… il joue même à cache-cache dans les aliments sucrés : biscuits, gâteaux, céréales pour le petit-déjeuner…

Et notre santé ?
Le sel (ou chlorure de sodium) agit sur l’équilibre hydrique de notre organisme.
Autrement dit (et pour faire schématiquement très simple) : plus on consomme de sel, plus notre corps a tendance à retenir de nos liquides corporels : notre sang, notre eau (on est composés à 70% d’eau en moyenne), notre urine…

Et…
Que se passe-t-il lorsque, dans un circuit de tuyauterie, on y met plus de liquide qu’il ne peut en recevoir ?

Une tension se crée.
Dans notre corps, cela fonctionne aussi ainsi.
La tension monte.
C’est pour cela que le sel est reconnu comme un facteur favorisant l’hypertension, et que l’on recommande aux gens souffrant d’hypertension de ne pas consommer trop de sel.

Les faits sur le sel et le cancer
En plus de contribuer à l’hypertension artérielle, une consommation excessive de sel (et/ou d’aliments contenant du sodium) accroît le risque de cancer de l’estomac.
Les études épidémiologiques ont entre autres révélé que c’est dans les pays où l’on consomme le plus d’aliments salés (comme des poissons ou des viandes salés) : au Japon, en Chine, au Portugal et dans certains pays d’Amérique latine, que les taux de cancer de l’estomac sont les plus élevés.
Le sodium est essentiel au fonctionnement normal de l’organisme. En revanche, lorsque la quantité consommée dépasse l’apport suffisant quotidien, celui-ci endommage la muqueuse de l’estomac. Il agit alors comme une substance caustique. À la longue, cela engendre l’inflammation de la paroi de l’estomac et, ultimement, abîme les cellules, ce qui peut favoriser l’apparition d’un cancer.

Et notre consommation ?… Comment fait-on ?
« Alors, on arrête d’utiliser le sel ?…«
Oui. Et… Non.

Inutile d’aller dans les extrêmes.
C’est l’excès de sel, additionné d’une qualité en valeur nutritionnelle quasi nulle, qui est néfaste avant tout.
Une consommation modérée, mais surtout… surtout une consommation revue avec des alternatives plus saines & respectueuses de notre organisme est une solution qui permet de combiner saveurs salées & apportera une meilleure synergie nutritive pour notre alimentation.

Bien sûr, certaines personnes (souffrant de divers troubles métaboliques et/ou ayant subi des accidents cardio-vasculaires, ou des interventions) devront très probablement le supprimer de leur régime alimentaire pendant un laps de temps plus ou moins long.

Saler autrement : les sels arc-en-ciel
Il existe tant d’alternatives au sel blanc raffiné… qu’il serait dommage de ne pas faire l’effort de s’y pencher pour les découvrir, les goûter, et de remplacer peu à peu le sel blanc par ces sels arc-en-ciel.

Ils sont tous différents, et présentent chacun des avantages.
Prenez le temps de trouver ceux que vous préférez.
Laissez vos papilles choisir.

Lorsqu’on peut effectuer un geste de notre quotidien si habituel… en le couplant avec une petite dose d’apports de nutriments… Pourquoi se priver ?……

✩ Sel de mer gris non raffiné ✩
Gustativement : c’est celui qui ressemble le plus au sel blanc.
Et pour cause : c’est exactement le même produit, sauf qu’il n’a pas été raffiné.
Nutritionnellement : comme il n’a pas été raffiné, il contient donc tous ses oligo-éléments & minéraux : notre organisme a donc plus de facilité à l’assimiler, le transformer, et en l’intégrant à un repas, il peut remplir son rôle de synergie avec tous les autres nutriments du repas.
Il est très riche en iode, et contient beaucoup de magnésium.

La fleur de sel (gris) contient moins de sodium, mais plus exposé à la pollution.

✩ Sel rose d’Himalaya ✩
C’est un sel non raffiné de couleur rose clair.
Origines : il s’est formé dans l’Himalaya (lors de la disparition de la Thétys : un océan mésozoïque qui s’est fermé il y a 45 millions d’années).
Comme les gisements se situent entre 400 et 700 mètres de profondeur, il a naturellement été protégé des pollutions extérieures.
On pense souvent que ce sel est issu de la région géographique des montagnes de l’Himalaya. En réalité, il vient de la région géologique de l’Himalaya.
Et donc, géographiquement, ce petit sel rose provient d’une région de moyennes montagnes au nord-est du Pakistan.

Gustativement : il est plus fin et doux que le sel de mer gris.
Nutritionnellement : sa couleur rose vient de la forte teneur en fer, qui en s’oxydant rend le sel de rose à rouge, en passant par l’orange.
Il contient jusqu’à 84 nutriments (minéraux & oligoéléments), dont le potassium, le magnésium, le fer et le cuivre sont majoritairement représentés.
Plusieurs autres minéraux se retrouvent sous la forme de traces tels que le calcium, le phosphore, le zinc et le soufre.
A l’inverse du sel de mer gris, il ne contient pas d’iode.

✩ Gomasio ✩
Le gomasio est fait à base d’environ 95% de graines de sésame qui ont d’abord été toastées, puis légèrement moulues.
On y a ensuite ajouté 5% de sel marin gris non raffiné.
On ne l’utilisera pas pour la cuisson, mais on le saupoudra sur nos plats (salades, soupes, pâtes…) juste avant de manger.
Origines : il est utilisé depuis plusieurs millénaires au Japon.
Gustativement : son goût est bien prononcé, et comme il contient très peu de sel, on a donc tendance à naturellement consommer moins de sel.
Les amoureux du sel doivent vraiment l’essayer !
Nutritionnellement :
Le sésame est très riche en calcium, tandis que le sel, lui, est riche en magnésium.
Ce petit duo joue un rôle dans l’équilibre acido-basique de notre organisme.
De plus, pour mieux assimiler le calcium de notre alimentation, il est nécessaire d’apporter une part de magnésium (ainsi que de la vitamine D & du phosphore… mais je m’égare…).
Chaque petit grain de sel étant enrobé par l’huile de sésame (qui a été écrasé) permet de rendre les minéraux & oligo-éléments du sel plus assimilable par nos intestins.

Le faire soi-même ?
On peut même le réaliser soi-même, en faisant varier les graines oléagineuses (courge, tournesol…).
Le principe est simple : il suffit de faire dorer l’oléagineux choisi (sésame, courge, tournesol, amande…) dans un poêle ou sur une plaque au four, en remuant de temps à autre (afin qu’elles n’accrochent pas).
Après les avoir laissé totalement refroidir, il suffit de les mixer plus ou moins grossièrement (selon notre goût), et d’y ajouter un peu de sel.
Vous pouvez retrouver ma version avec les graines de courge ici (clic).

Variantes
Certaines marques proposent une variante : le gomasio aux algues.
Ce produit contient une petite quantité d’algues marines séchées en paillettes.
Son goût est assez particulier, et s’il est plus intéressant nutritionnellement que le gomasio nature, je conseille à tous les novices de d’abord commencer avec le gomasio nature.

✩ Sels aromatiques ✩
Il s’agit tout simplement de sels (gris marin ou rose d’Himalaya) auxquels on a ajouté diverses herbes et/ou épices pour lui donner encore plus de goût.
Il en existe aux herbes de Provence, aux épices, aux algues, et même avec certains légumes séchés, puis broyés finement en poudre !
La palette des sels aromatisés est vraiment illimitée.
Certains créateurs culinaires proposent ainsi des sels rares & précieux (safran, cèpes), d’autres sont originaux & exotiques (yuzu, curcuma….), et certains sont même atypiques (vanillé, floral).

✩ Sel noir Hawaï ✩
J’ai connu ce sel lors de ma formation en naturopathie.
C’est une de mes anciennes professeurs qui nous l’a fait découvrir : spécialisée en alimentation, et a notamment étudié l’alimentation en MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise). Tellement passionnée par l’alimentation, il lui arrivait de dériver de ses cours, et de faire des petits apartés… A chaque fois qu’elle en faisait autour de l’alimentation, je m’imprégnais de chacune de ses paroles, et les mémorisait aisément.
Revenons à notre sel noir.
C’est lors d’un cours sur l’hygiène autour de la grossesse & de l’allaitement qu’elle nous a fait découvrir le sel noir d’Hawaï.
Origines : ce petit sel est récolté proche de certaines régions volcaniques.
De par sa proximité avec les volcans, des roches de lave noire sont naturellement présentes dans l’eau des bassins où est récolté le sel… qui est donc naturellement imprégné par du charbon activé.
Gustativement : je le trouve beaucoup plus fort en caractère que le sel gris.
Je ne suis pas fana de sel, mais je pense que tous les amoureux du sel devraient le goûter. Une pincée suffit pour donner un goût fort salé !
Nutritionnellement : le charbon activé (contenu naturellement dans le sel noir d’Hawaï) a des effets connus & reconnus sur le système digestif.
On attribue donc au sel noir d’Hawaï des atouts détoxifiants intéressant.
En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), ce sel a un très haut pouvoir « yang » (je vous invite à relire l’article où je parle un peu de l’équilibre yin / yang ici – clic).

✩ Sel bleu ✩
On retrouve ce sel sous plusieurs nom : « sel bleu de Perse« , « sel bleu d’Iran« , ou encore « sel bleu du Pakistan« .
Le mot « saphir » se glisse également dans certaines appellations : un argument commercial qui éveille nos envies de richesse & de trésor…
Ce sel n’est pas uniformément bleu : ce sont des cristaux teintés de bleu qui se sont glissés par-ci, par-là, et donnent l’impression que des petits saphirs se cachent dans ce petit trésor salé…
Origines : des mines de ce sel se trouvent au Pakistan, et d’autres en Iran (anciennement appelé « la Perse, jusqu’en 1934, d’où le nom).
Gustativement : je l’ai trouvé très étonnant !
Je ne dirai pas qu’il est plus fort que le sel gris marin, ou le sel rose d’Himalaya… Il est différent, car il apporte quelque chose en plus d’une note salée : au départ, une note épicée éveille nos papilles, puis… se termine en note légèrement citronnée.
Personnellement, je trouve que les poissons & fruits de mer sont des mets de choix pour se marier avec.
Il se marierait très bien aussi avec les salades, les légumes cuits à la vapeur, ou légèrement poêlées au wok.
On l’utilisera avant tout en décoration, et on le rajoutera à la fin de la cuisson des aliments.
Nutritionnellement : ce sel est riche en potassium, et est dû à la sylvinite (qui est un minerai de potassium).

✩ Orgasmic Buddha ✩
Cette marque est un de mes coups de cœur ♥
Étant très difficile (et exigeante), il est assez rare que j’ai un réel coup de coeur pour une marque, ou des produits.
Mais… Cette découverte-ci m’a émerveillée tant sur la qualité gustative de leurs produits, que leur processus de fabrication, et leur éthique… Une vraie poésie du début à la fin.
Si vous avez un peu de temps (denrée bien rare dans notre société actuelle), et que vous êtes curieux, je vous invite à lire une petite interview d’Hugues Patouillard, créateur d’Orgasmic Buddha sur le site de Satoriz (clic).

Nutritionnellement : de prime abord, on pourrait croire que leurs produits ressemblent au gomasio.
En réalité, les différences avec ce dernier sont nombreuses & subtiles, et ce sont là leurs atouts :
– comme nous l’avons vu plus haut, le gomasio traditionnel est fait avec du sésame. Orgamic Buddha propose une palette plus large avec 4 graines : sésame, tournesol, courge & chanvre.
– lesdites graines ont été mises à germer (je vous invite à relire l’intro de cet article au sujet de la germination), puis ont ensuite été séchées à une température douce afin de préserver tous les nutriments qui ont été multipliés lors du processus de germination.
– ensuite, les graines ont été broyées sur une meule de pierre. Ce procédé permet d’éviter à la graine d’être chauffée (et préserve ainsi au maximum tous ses nutriments).

Gustativement : on pourra faire varier les saveurs avec 4 graines au choix.
En effet, à l’inverse du gomasio qui ne propose qu’une version réalisée avec des graines de sésame, la marque propose des variantes avec des graines de tournesol, des graines de courge, des graines de chanvre, et le traditionnel sésame.
On notera que leur sésame a été germé, puis séché, ce qui augmente ses propriétés nutritionnelles par rapport au gomasio traditionnel, ainsi que sa digestibilité.

Chacune des 4 graines est proposée en 3 gammes différentes :
– la gamme «nature» est réalisée avec un mélange de sel gris non raffiné (4%), et de tamari (2%)
– la gamme «marin» est réalisée avec un mélange de sel (4%), algues (3%) & tamari (2%)
– la gamme «provence» est réalisée avec un mélange de sel (4%), herbes de provence (4%) & tamari (2%)

Où les trouver ?
Le sel de mer gris non raffiné se trouve facilement dans tous les magasins bio.
Il est en de même pour le sel rose d’Himalaya, ainsi que le gomasio.
Les sels aromatiques se trouvent aisément dans un grand nombre de magasins bio.
Beaucoup d’épiceries fines en proposent également, et l’on fera bien attention de vérifier la qualité du sel (s’il n’a pas été raffiné).

Pour le sel noir d’Hawaï, ça se complique.
Les Parisiens le trouveront, entre autres, au Bon Marché.
Plusieurs sites en ligne le proposent également.
Là encore, il faut faire attention à la qualité du sel, et à son processus de fabrication : beaucoup utilisent des procédés d’évaporation peu respectueux des nutriments (minéraux & oligo-éléments) de ce sel si riche.
Ce site (clic) semble en proposait un de qualité.

Le sel bleu (Perse, Iran ou Pakistan) peut également se trouver au Bon Marché à Paris.
Sur internet, plusieurs sites le proposent : l’épicerie de Bruno,
Edélices.com
http://www.edelices.com/epices-condiments/fleurs-sel.html

Poivre & sucre.com
http://www.poivreetsucre.com/catalogue/sel-poivre/sel-bleu-de-perse.html

Concernant les produits de la marque Orgasmic Buddha : on peut les trouver dans quelques magasins bio à Paris (Retour à la Terre en propose,
https://leretouralaterre.fr/
dont je vous ai déjà parlé ici)
http://www.chaudron-pastel.fr/courses-bio/

ainsi que sur le site internet d’Orgasmic Buddha (clic).
http://www.orgasmicbuddha.com/informations/

****************************************************

Allez lire les nombreux commentaires qui parlent entre autres de ces deux sites
http://www.nutri-naturel.com/106-sel-du-monde

http://www.sacrefrancais.fr/index.php?id_category=183&controller=category



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tous les SELS et sels aromatisés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous les SELS et sels aromatisés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bon voyage à tous !!
» Les porte-clés en tous genres
» salut a tous (luthier guitare, cigarbox )
» [Info] Bill Kaulitz dans les "50 plus beaux hommes allemands de tous les temps"
» Karpatt festival tous en place à Saverne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: CUISINE :: Pâtes et sauces de base, Sels, Sucres, Huiles, Farines, Restaurants, Trucs-
Sauter vers: