Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Delphiniums

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moa

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Delphiniums   Ven 7 Oct 2011 - 18:15



Like a Star @ heaven source http://www.rustica.fr/articles-jardin/pied-d-alouette-delphinium-consolida,525.html
Pied-d’alouette (Delphinium, Consolida)
Vivace et annuelle. Plantation : printemps ou automne - Floraison : juin à octobre (selon les espèces).

Précieux pour les fonds de massif, les grands pieds-d’alouette offrent des fleurs superbement colorées, et notamment quelques-uns des plus beaux bleus du jardin.

Caractéristiques
Plantation : printemps ou automne
Floraison : juin à octobre (selon les espèces)
Exposition : soleil
Sol : profond et fertile
Utilisation : massif, fleur coupée
Hauteur : 0,40 à 2 m
Vivace et annuelle

Espèces vivaces
Groupe Belladonna
0,80 à 1,20 m. Tiges ramifiées formant des épis lâches. Fleurs abondantes et de longue durée.

Dauphinelle de Chine (Delphinium grandiflorum)
40 cm. Plante naine, ramifiée, à feuillage très découpé. Fleurs d’un bleu gentiane lumineux, marqué de violet.
– ‘Album’, à fleurs blanches.

Hybrides Pacific Giant
1,80 m. Tiges vigoureuses, non ramifiées, portant de longs épis de grandes fleurs, avec souvent une tache centrale appelée « mouche ».
– ‘Astolat’, à fleurs roses à mouche noire.
– ‘Black Knight’, à fleurs violet foncé à mouche noire.
– ‘Blue Bird’, à fleurs bleu clair à mouche noire.
– ‘Blue Jay’, à fleurs bleu clair à mouche noire.
– ‘Galahad’, à fleurs blanc pur.
– ‘Guinevere’, à fleurs rose-mauve à mouche blanche.
– ‘King Arthur’, à fleurs violet foncé à mouche blanche.

Culture
Assez exigeantes, ces plantes aiment les terres fertiles, profondes et riches en humus. Il est préférable de préparer le sol quelques semaines avant la plantation, en bêchant à une profondeur d’un fer de bêche et en incorporant du terreau ou du fumier bien décomposé. Installez les pieds-d’alouette en situation abritée des vents et en plein soleil. Arrosez régulièrement en été et fertilisez en étalant du terreau au pied 2 fois par an. Prévoyez des tuteurs pour les variétés hautes. Rabattez les tiges en juillet, après la première floraison, pour en obtenir une seconde en septembre-octobre.
Respectez un espacement de 40 à 70 cm entre les pieds (selon les variétés). Divisez les touffes tous les 3 ou 4 ans, en mars-avril, pour que les plantes demeurent florifères. Jetez le centre ligneux et replantez immédiatement les éclats. Il est parfois nécessaire d’utiliser 2 fourches-bêches, dos à dos, pour faire éclater les souches. Procédez également par semis (les graines sont assez largement diffusées), effectué à partir de mai en pépinière ; éclaircissez après la levée et mettez en place à l’automne ou au printemps suivant.

Espèces annuelles
Pied-d’alouette des jardins Consolida ajacis
0,40 à 1 m. Feuillage fin, fleurs nombreuses.
– Race Imperial Géant
90 cm. Fleurs doubles, brillamment colorées (violet, bleu, rose et blanc).
– ‘Nain à fleur de jacinthe’
50 cm. Plante compacte à fleurs doubles, en gros épis, aux coloris très soutenus.

Culture
Le pied-d’alouette annuel a les mêmes exigences que les vivaces pour le sol et l’ensoleillement. Il supporte mal la transplantation et il est préférable de le semer en place début mai, pour obtenir une floraison à partir de juin. Éclaircissez à 15 cm pour la variété ‘Fleurs de Jacinthe’, et à 30 cm pour les plus grands.

Utilisation
Les grands pieds-d’alouette (qu’on appelle aussi couramment de leur nom scientifique « delphinium ») comptent parmi les plus beaux ornements du jardin et conviennent aussi bien à un style champêtre qu’à un massif ordonné et géométrique. Ils donnent l’occasion d’introduire des verticales, qui apportent de la variété et du relief. Utilisez les variétés les plus hautes en fond de massif.

Extrait de l’ouvrage «Traité du jardin » aux Editions Rustica



Like a Star @ heaven source http://www.rustica.fr/articles-jardin/plantation-delphinium,6175.html
Plantation du delphinium
Éblouissants de beauté en fond de massif, les delphiniums offrent un spectacle renouvelé tout au long de l'été. Ces plantes sont idéales pour apporter de la verticalité au jardin grâce à leurs épis de fleurs dont la palette varie du blanc au bleu profond.

Difficulté de la plantation du Delphinium
Facile à délicat.

Quand planter le delphinium ?
Printemps ou automne.

Préparer la plantation du delphinium
Les delphiniums sont sensibles aux maladies cryptogamiques. Choisir des plantes au feuillage bien vert ne présentant aucune tache suspecte, trou ou trace blanchâtre.

Préparation du sol :
Supprimer les mauvaises herbes, bêcher sur la hauteur d'un fer de bêche et ajouter du terreau et du compost bien décomposé.
En terrain lourd, drainer le sol avec du sable grossier. Faire tremper les godets dans une bassine d'eau pendant un quart d'heure avant la mise en place.

Exposition
Soleil.

Sol
Profond, fertile et bien drainé.

Distance entre 2 plants de delphiniums
40 à 70 cm selon les variétés.

Comment planter le delphinium ?
Choisir un emplacement ensoleillé et très abrité du vent. Les delphiniums sont très exigeants quant à la qualité du sol ; il doit être bien profond, drainé et très fertile pour soutenir l’opulente floraison.
Ajouter du terreau et du compost au sol. En terre lourde faire un apport de sable pour bien drainé le substrat.
Creuser un trou d'une profondeur légèrement supérieure à la taille de la motte. Installer la plante. Tasser la terre autour du pied.
Espacer les plants de 40 cm pour les variétés naines à 70 cm pour les grandes.
Après la plantation du delphinium
Arroser immédiatement après la plantation.
Installer des tuteurs assez grands tout autour des pieds. Au fur et à mesure de la pousse, entourer les tiges avec une cordelette faisant le tour des tuteurs. Varier les hauteurs pour obtenir un meilleur maintien général. Certains sujets aux lourds épis auront en plus besoin d'un tuteur individuel bien solide.
Un arrosage copieux et régulier (2 fois par semaine) doit être mis en place durant toute la période de culture.
Faire un apport d'engrais pour plantes fleuries toutes les deux semaines pandant toute la période de croissance.
En juillet, rabattre les tiges de delphinium après la première floraison pour stimuler la suivante.
Tous les trois ans, diviser les touffes qui se dégarnissent au centre sur les variétés vivaces.

Par Iris MAKOTO  



Like a Star @ heaven source http://www.rustica.fr/articles-jardin/proteger-et-rabattre-delphinium,1546.html
Protéger et rabattre le delphinium
Les delphiniums sont des vivaces qui restent en place plusieurs années. Ces plantes rustiques résistent à la plupart de nos hivers. Nettoyez vos massifs en coupant fleurs et feuilles fanées.

Matériel :
sécateur
broyeur
petit piquet
feuilles mortes ou paille

Conseil :
Après avoir nettoyé les touffes de delphiniums, effectuez un léger labour entre les pieds, pour décompacter la terre et bien aérer les racines. Travaillez avec précaution pour ne pas endommager la plante.

Bon à savoir :
Les delphiniums peuvent se multiplier par division de la touffe. Vous pouvez faire cette opération en automne, mais il est préférable d’attendre le printemps, la reprise des éclats étant meilleure.

Couper les hampes florales
Pour éviter à vos pieds de delphiniums de s’épuiser inutilement, ne les laissez pas monter à graines. Coupez les hampes florales dès qu’elles sont défleuries. Avec un sécateur, taillez le plus près possible du sol, sans endommager la souche.

Couper les feuilles
Coupez également les feuilles lorsqu’elles sont jaunes et desséchées. Portez le tout sur le tas de compost. Vous pouvez aussi broyer les tiges florales, car elles deviennent très dures en vieillissant, et leur décomposition est plus lente.

Marquer les plants
Il est important de vous puissiez repérer vos plants dans le massif lorsqu’il n’y a plus de feuilles. Cela vous évitera de donner un malencontreux coup de binette lors d’un nettoyage de printemps, ou de marcher dessus. Plantez au milieu un petit piquet, sans abîmer la souche.

Protéger du froid
Si vous habitez une région où les gelées sont fortes et durables, protégez vos pieds de delphiniums en étalant sur les souches un lit de 20 cm de feuilles mortes ou de paille. Vous enlèverez cette couverture en février ou en mars prochain, lorsque le temps sera redevenu plus clément.



Like a Star @ heaven source http://www.aujardin.info/plantes/pied_alouette.php
Les delphiniums sont connus surtout par leurs variétés horticoles. Ils sont cultivés et sélectionnés depuis de nombreuses années car ce sont des plantes vivaces remarquables et faciles à vivre.

Originaires pour la plupart des zones tempérés de l’hémisphère nord, ce genre est représenté par de nombreuses espèces, dont les plus fréquemment cultivées sont Delphinium grandiflorum, Delphinium elatum et leurs nombreux hybrides répartis en différent groupes : les Delphiniums du groupe ‘elatum’ , Groupe ‘Connecticut yankee’, groupe ’ pacific’, groupe ‘belladona’.

Delphinium grandiflorum, est une plante petite et touffue, atteignant 0,50 à pour un étalement de 0.45 m environ. Ses feuilles sont très découpées, laciniées; de la rosette basale surgissent plusieurs hampes florales portant des épis lâches de fleurs bleu vif. Les fleurs mesurent de 3 à 4 cm de diamètre et portent un délicat éperon de même couleur.la floraison dure tout l’été.

Delphinium groupe ‘elatum’, rassemble les cultivars les plus imposants : les hampes non ramifiées, aux fleurs serrées, montent jusqu’à 2 m 40 et portent des fleurs de parfois 6 cm de diamètre, simples ou doubles. La touffe de la plantes peut atteindre 0.80 m de large et produire 10 à 15 hampes florales. Quelques variétés : Delphinium elatum ‘misty mauve’, fleurs mauves doubles, Delphinium elatum ’tropenacht’, fleurs bleu vif à cœur blanc, Delphinium elatum ‘pagan purple’, bleu foncé à cœur noir.

Delphinium groupe ‘belladona’ a un port érigé aux ramifications lâches ; ex Delphinium belladona ‘Atlantis’ d’un bleu profond.

Delphinium groupe ‘pacific’, est représenté par des plantes imposantes de 1 m 50 à grandes fleurs simples ou doubles, mais de vie brève, presque à considérer comme des biannuelles.

Quelques variétés ; D. pacific group ‘Black night’, bleu très foncé, au cœur et tige noires ; D. pacific group ‘galahad’, fleurs d’un blanc pur.



Like a Star @ heaven source http://jardinage.comprendrechoisir.com/plante/voir/293/delphinium
Espèces et variétés de delphiniums
Les delphiniums sont connus surtout par les variétés horticoles et leurs nombreux hybrides répartis en différents groupes, dont les plus fréquemment cultivés sont les delphiniums du groupe Elatum, aux grands épis denses, du groupe Belladona, à la silhouette ramifiée, et les hybrides Pacific, souvent cultivés en annuels ou bisannuels.
Mais il existe aussi des delphiniums moins connus, peut-être moins spectaculaires, mais tout aussi intéressants.
Autrefois rangés dans le genre Consolida, les delphiniums annuels sont de nouveau intégrés dans leur genre d’origine d’après la nouvelle classification phylogénétique.



Like a Star @ heaven source http://www.jardiner-malin.fr/fiche/delphinium-pied-alouette-entretien.html
Semis, plantation du delphinium :
Pour les espèces vivaces et rustiques :
Plantez de préférence vos delphiniums en septembre pour un bon enracinement avant l’hiver et une bonne reprise au printemps suivant.
Le delphinium aime les sol riches, n’hésiter pas à apporter un fertilisant ou du compost à la plantation
Ils aiment les situations ensoleillées
Évitez les endroits trop venteux ou alors mettez un tuteur
Respectez une distance de 40 cm entre chaque plant.
Multiplication des delphiniums vivace par division de la touffe au printemps.
Semis de variétés annuelles de delphinium :
En semis, vous pourrez semer de préférence à l’automne ou jusqu’au printemps en évitant les périodes de gel.
Enrichissez la terre de terreau spécial plantes fleuries et d’engrais organique en granulé pour améliorer la floraison et la rendre plus dense.
Il faut compter minimum 4 semaines avant une mise en terre.



Like a Star @ heaven source http://www.promessedefleurs.com/blog/conseils/planter-et-soigner-les-delphiniums
Comment rater vos Delphiniums en 4 leçons
Les delphiniums sont peut être les vivaces les plus structurantes que l’on peut avoir dans un jardin, les hybrides pacific notamment, dépassent très souvent les 2 mètres de hauteur et possèdent selon moi la plus belle palette de bleus. J’ai souvent été impressionné par de magnifiques photos dans les livres et magazines et j’ai toujours considéré implicitement que les delphiniums était des vivaces solides et faciles à vivre, dans la catégorie « inratable-à-conseiller-aux-débutants »…..

Voila pour la théorie.
Lorsque je suis passé aux travaux pratiques, dans des conditions normales (normandes), j’ai changé d’avis. C’est très facile de rater ses delphiniums.

J’ai testé pour vous 5 moyens infaillibles de rater les delphiniums. Les voici en exclusivité.

1- Les limaces. Lorsqu’ils sont petits, pour peu que vous ayez un jardin un peu humide, les delphiniums se font tout d’abord dévorer par les limaces et elles finissent souvent par en venir à bout. Chez les hostas les feuilles sont parfois lacérées mais au moins elles survivent aux attaques incessantes! Les delphiniums ont beau pousser vite, les limaces adorent le jeune feuillage….
Donc leçon  N°1, pour rater les delphiniums, ne les protégez pas des limaces

2- L’ombre ou la mi-ombre.  Si les delphiniums survivent aux limaces, plantés en situation ombragée, les conditions de culture auront raison d’eux.  Les delphiniums aiment le soleil.
Lecon N°2,  pour rater les delphiniums, plantez-les à l’ombre.

3- Une terre lourde et bien détrempée.  Plante de prairie, les delphiniums aiment les sols plutot riches mais très bien drainés. Dans une terre lourde, ils végéteront et mourront ou pousseront tout doucement…et mourront quand même!

Lecon N°3,  pour rater les delphiniums, plantez-les dans une terre bien lourde et humide.
Admettons que malgré ces conseils, vos delphiniums poussent bien, oui oui ça arrive, encore un conseil:

4- Ne tuteurez pas vos delphiniums. lorsqu’elles grandissent les tiges se cassent avec un bon orage ou une grosse rafale de vent
Leçon N°4, pour rater vos delphiniums juste avant ou pendant la floraison, ne les tuteurez pas. Variante possible: cassez les tiges en tuteurant, soit au premier tuteurage,  à 60cm, soit au second à 1,20m.


Voici la riche expérience (à peine exagérée) que j’ai eu dans ma terre lourde et humide de Normandie.
Cela pour dire que les delphiniums sont parfaits pour les situations ensoleillées, protégées du vent, en sol drainant. Mais que dans des conditions moins favorables, il faut en prendre soin.

Pour ma part, je continue de cultiver et d’apprécier les nouveaux hybrides, notamment les hybrides d’elatum, plus tolérants sur la nature du sol ou les belladonna plus trapus et ne nécessitant pas de soins particuliers.

Mon expérience de culture a évolué concernant les delphiniums pacific, dans ma terre lourde j’y ajoute du sable et gravier à hauteur de 1/3 de chaque que je mélange à ma terre sur 30cm de profondeur et largeur. Ensuite je ne plante plus les petits godets directement en terre mais je les rempote dans un plus gros contenant que je conserve sur ma terrasse pendant un an et d’ailleurs pour fortifier la plante un maximum, je supprime toutes les hampes florales afin de faire grossir la souche.





Dernière édition par Moa le Jeu 12 Jan 2017 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moa

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Delphiniums   Ven 7 Oct 2011 - 18:24

source http://hortiauray.com/Les-Delphiniums-fiche-d-identite
Les Delphiniums : fiche d’identité

La splendeur d’un matin d’été n’est pas complète sans Delphiniums. (Karl Foerster)
FICHE D’IDENTITÉ

Noms communs : Le Delphinium est appelé communément Pied-d’alouette ou, dans le cas de certaines variétés annuelles, Dauphinelle = delphis en grec (par ressemblance avec le corps du dauphin).

Noms usuels : Bec d’oiseau, Éperon de chevalier.

Pour la petite histoire, c’est une plante cultivée depuis le XVIe siècle. Le Delphinium a, dès cet époque, intéressé le jardinier alors que son intérêt se portait plutôt sur les plantes utiles comestibles ou sur des plantes médicinales et aromatiques.

Karl Foerster est un jardinier créateur allemand à qui l’on doit beaucoup car il vouait un intérêt particulier aux Delphiniums (il s’est, en particulier, préoccupé de sa multiplication).

Origine : Asie centrale, Chine.

Famille : Renonculacées.

Caractéristiques : Les Delphiniums sont des plantes vivaces ou annuelles, au port dressé ; ils sont plus ou moins ramifiés. Leur hauteur est variable : de 40 à 180 cm.

Les feuilles sont digitiformes à palmiformes et souvent très découpées.

Les différentes formes de feuilles des Delphiniums
1. D. bicolor
2. D. staphisagria
3. D. muscosum
4. D. tatsienense
5. D. semibarbatum
6. D. grandiflorum
7. D. nudicaule
8. D. trolliifolium
9. D. delavayi

Les fleurs sont hermaphrodites et zygomorphes (se divisent en deux moitiés semblables, comme une image inversée).

Les fleurs de Delphiniums Elles se réunissent en grappes ou en panicules terminales et latérales. Elles sont simples, semi-doubles ou doubles.
Les cinq sépales ont la forme de pétales. En fait, les surfaces de couleur (le plus souvent bleues) sont des sépales. Les parties visibles des pétales sont d’une même couleur mais différente ( !) des sépales.

Les graines sont souvent triangulaires et noires.

La couleur la plus répandue est le bleu (lavande, bleu ciel, bleu turquoise, mauve). Il existe également des variétés de blancs, rouges, jaunes.

Toxicité : elles sont hautement toxiques chez les animaux et les humains (symptômes : ballonnements, constipation, mort par asphyxie).

Les delphiniums : exigences de culture
source http://hortiauray.com/Les-Delphiniums-exigences-de
Sol : tous les sols de jardin conviennent aux Delphiniums.
Le sol idéal : sableux et argileux, enrichi d’humus (compost maison, crottin de cheval). Sol légèrement acide, neutre ou légèrement basique.

Exposition : les Delphiniums aiment la lumière et le soleil. Ils craignent le vent.
Plantation en un lieu abrité.

Plantation : faire un trou de 40 cm de profondeur. A la terre enlevée, incorporer deux à trois pelletées de sable grossier, du fumier décomposé, du terreau de feuilles. Enterrer la souche de 3 à 4 cm et étaler un paillis de tourbe pour maintenir la fraîcheur du pied durant les chaleurs.
Plantation à l’automne ou au printemps.
Espacement : 60 à 70 cm environ.
Ne pas oublier qu’après la première floraison, il est souhaitable de rabattre la touffe à 20-30 cm du sol.

La fertilisation peut être organique ou minérale.
L’apport se fait avant le départ de la végétation (en mars) et après la première floraison pour stimuler la remontée.
Il est conseillé de diviser les Delphiniums tous les cinq ans.

Résistance au vent : vu la hauteur des tiges de certaines espèces (180 à 200 cm), il faut entourer la plante d’une ficelle pour maintenir les pousses ou, mieux, tuteurer l’ensemble avec des tuteurs.

RAVAGEURS ET MALADIES

Le principal ennemi des delphiniums demeure l’escargot (ainsi que les petites limaces) qui, au printemps, s’attaque aux jeunes pousses tendres : donc traiter préventivement avec un anti-limace qui résiste aux intempéries.
Si présence de pucerons : traitement avec un produit à base de pyréthrine.
Si présence d’oïdium : traiter dès le début de la maladie en pulvérisant du souffre mouillable.

MULTIPLICATION

Le bouturage En mars, avril, au départ de la végétation, sur des sujets de 3 à 4 ans.

Voici comment couper les boutures basales.
Le trait indique l’endroit de la coupe : juste au-dessus où commence la tige creuse. (voir photos sur lien plus haut)

Les pousses prélevées doivent mesurer de 10 à 15 cm de haut.
Munies d’un talon, on les place en godets dans un substrat contenant de la vermiculite (terreau de bouturage).
On peut également obtenir des racines dans l’eau.

La division des touffes Au printemps, la division se fait à la fourche-bêche. Il faut que chaque pièce ait un œil, un morceau de rhizome avec quelques racines.

Le semis
Sous châssis froid ou en serre au printemps. La germination se déroule mieux à l’obscurité.
La longévité des semences est courte.

Le semis des Pieds-d’alouette annuels
Il peut se faire au printemps ou à l’automne, directement en place dans un sol profond et riche.
La germination se fait en dix jours.

Ils s’accommodent de beaucoup de plantes. Les rosiers sont de bons partenaires (dans les tons de rose ou de jaune) ainsi que le lis de la Madone, la Marguerite blanche, les Pavots, les Hemerocalles, les Lupins, les Phlox, les Achillées fillipendula, le Gypsophile paniculata, la Crambe cordifolia etc.

Comme vous pouvez le constater, il y a l’embarras du choix…

Le Delphinium est une plante vivace intéressante par son port majestueux. Ce type d’inflorescence en épis dirige notre regard vers le ciel et apporte de la grandeur au jardin. La forme d’un épi fait de lui un élément visuel dominant dans une composition, à condition qu’il ne soit pas seul.

On peut les associer à d’autres épis comme ceux des lupins, des véroniques et les faire contraster en les opposant à des inflorescences plates comme celles des achillées ou à des plantes vaporeuses comme le gypsophile ou la crambe maritime.

Les Delphiniums bleu foncé pourront être associés avec des feuillages pourpres (berberis), avec des géraniums psilostemon, avec des lychnis à fleurs cramoisies.

Au contraire, les bleus comportant des reflets gris ou métalliques doivent être placés avec attention près de feuillage glauque (Hosta sieboldana, Melianthus Major, Ruta Graveolens).

Les fleurs bleues créeront un contraste marqué avec le vert jaune (Humulus lupulus), le jaune et tout spécialement les rosiers arbustes à fleurs jaunes.

Les Delphiniums blancs peuvent être associés à d’autres fleurs blanches, telles que l’achillée ptarmica The pearl, le lis candidum et la valériane des jardins blanche.

Les Delphiniums jaunes créent un contraste avec des fleurs bleues et s’associent harmonieusement à des plants à feuillage glauque, à des arbustes à feuilles vert jaune, comme un sureau doré, un seringat doré…


Evelyne Stéphan
17 mai 2008

Merci à Yo, Alex, Madinina et Mifan pour les photos.
Revenir en haut Aller en bas
Moa

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Delphiniums   Ven 7 Oct 2011 - 18:42

source http://viedejardin.pagesperso-orange.fr/delphinium.htm
DAUPHINELLE  -  DELPHINETTE  -  BEC D' OISEAU  -  ÉPERON DE CHEVALIER  - PIED D' ALOUETTE

Ce sont des plantes vivaces, annuelles ou bisannuelles, à tiges dressées de 80 cm à 2 m de haut environ, portant sur toute leur longueur de larges feuilles vertes et découpées. Les fleurs, bleu clair, bleu foncé, roses ou blanches, éperonnées, réunies en épis terminaux très longs et très effilés, s'épanouissent de mai à septembre. Elles peuvent être simples ou doubles et souvent ornées d'une "mouche" de coloris différent de celui des pétales.

Répandus sur quatre des cinq continents, les ancêtres des delphiniums modernes ne sont autres que les espèces sauvages, découvertes à travers le monde généralement en montagne, où elles subissent un hiver long et rigoureux. Leur période végétative est donc très courte tout comme leur espérance de vie. Ces espèces demandent peu de soin, elles se multiplient facilement par semis et finissent par se naturaliser. Leur petite taille et leur grâce naturelle autorisent une large utilisation au jardin. Aujourd'hui quelques deux cents espèces de delphiniums sont recensés. Les variétés géantes sont des plantes spectaculaires quand apparaissent leurs inflorescences en gros épis dressés qui peuvent parfois mesurer près de 1 mètre de long. Qu'elles soient géantes ou naines, ce sont des plantes de serre, de rocaille ou de plate-bande. Le choix est difficile entre les somptueux hybrides géants, les variétés naines ou tout simplement les délicates espèces sauvages, mais parmi le large choix d'espèces et de cultivars qui est proposé, vous trouverez le delphinium qui répondra aux exigences de votre jardin. Les Delphiniums réussissent parfaitement dans le Cotentin o l'abri des vents violents.
Revenir en haut Aller en bas
Moa

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Delphiniums   Ven 7 Oct 2011 - 18:44

source http://www.espritsante.com/1-fiche-470-Dauphinelle+Bio+Dauphinelle+consoude+Delphinium+consolida+bio.html
Nom botanique : Delphinium consolida L.

Famille : Renonculacées

Plante ornementale herbacée annuelle, d'environ 30 cm de hauteur, à tige rameuse, à inflorescence mobile, portant des fleurs en grappes terminales bleues foncées. Les feuilles sont alternes, pétiolées et pennées.

Principes actifs : Anthocyanosides; flavonoïdes (quercétol, kaempférol)

+ Origine :
Dans les champs et au bord des chemins, principalement sur les terrains calcaires de l'Europe tempérée.Cette herbacée assez commune dans toute la France, et introduite en Amérique du nord, est devenue partout ornementale.

+ Partie(s) utilisée(s) :
Les fleurs séchées

+ Propriétés et usages :
Surtout employée pour améliorer l'aspect des tisanes.

Les préparations à base de fleurs de dauphinelle sont utilisées comme diurétique et anthelminthique, comme sédatif et pour stimuler l'appétit.
L'efficacité des indications revendiquées n'a pas été prouvée.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Delphiniums   Ven 12 Mai 2017 - 23:17

source https://fr.wikipedia.org/wiki/Delphinium_ajacis
Delphinium ajacis

Dauphinelle cultivée
Classification
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Genre Delphinium

Nom binominal
Delphinium ajacis
(L.) Schur, 1853

Classification phylogénétique
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Delphinium ajacis ou dauphinelle cultivée est une espèce de plantes annuelles de la famille des Renonculacées, originaire d'Eurasie. Elle est cultivée dans les jardins comme plante ornementale.

Taxinomie[modifier | modifier le code]
L'espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1753 sous le basionyme Delphinium ajacis 1 puis reclasseé par le botaniste Philipp Johann Ferdinand Schur (1799-1878) en 1853 dans le genre Consolida2. En 2011, grâce à une étude phylogénétique, Florian Jabbour et Susanne S. Renner montrent que le genre Consolida doit être regroupé au genre Delphinium3. Selon le principe de priorité, cette espèce retrouve le nom que lui avait donné Linné.

Synonymie[modifier | modifier le code]
Basionyme
Delphinium ajacis L.

Homotypique
Ceratosanthus ajacis (L.) Schur 4
Consolida ajacis (L.) Schrödinger5
Consolida ajacis (L.) Nieuwl6.
Delphinium simplexSalisb7.

Heterotypique
Consolida baluchistana Qureshi & Chaudhri8
Consolida gayana (Wilmott) M.Laínz9
Delphinium ajacis f. albaR.H.Cheney 10
Delphinium ajacis var. brevipes Rouy & Foucaud 11
Delphinium ambiguum Mill12.
Delphinium gayanum Wilmott13

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]
Dauphinelle cultivée. Elle est connue aussi sous les noms de dauphinelle d'Ajax, dauphinelle des jardins, pied d'alouette sauvage ou éperon de chevalier.

Description[modifier | modifier le code]
Consolida ajacis est une plante annuelle, de 40 à 90 cm de hauteur, robuste, peu rameuse, à rameaux dressés14.
Les feuilles sont multifides, à lanières linéaires, de 2 cm × 1 mm.
L'inflorescence est un racème de racèmes de fleurs bleues parfois blanches ou roses. Le pédicelle ascendant, de 1–3 cm, porte des bractées aussi longues que lui. Chaque fleur, à symétrie bilatérale (zygomorphe), comporte :
5 sépales pétaloïdes, bleus (ou blanc ou roses), avec le pétale supérieur formant un éperon de 12–20 mm, égalant la fleur
2 pétales soudés entre eux, éperonnés, portant des nectaires
de nombreuses étamines avec la base du filet aplatie
1 pistil simple
La floraison a lieu en juin-juillet-août.
Le fruit est formé par un seul follicule, velu, contenant des graines noirâtres, arrondies, à rides transversales ondulées, non écailleuses.
La pollinisation se fait par des insectes ayant une langue assez longue pour atteindre le nectar au fond de l'éperon, comme les bourdons. Les étamines arrivent à maturité en premier (protandrie). Lorsqu'elles se flétrissent, elles se penchent et laissent la voie libre pour accéder au pistil qui est alors réceptif.

Écologie[modifier | modifier le code]
Présent dans le Midi, l'Ouest et le Centre de la France, cette dauphinelle se rencontre aussi dans les régions méditerranéennes de l'Europe, de la Turquie et de l'Afrique du Nord ainsi qu'en Asie occidentale.
On la rencontre comme adventice des moissons, dans les terrains vagues, sur le bord des chemins et aux abords des jardins.
Elle est largement cultivée pour l'ornement dans les jardins. Elle est aussi subspontanée ou naturalisée dans les régions tempérées.

Composition[modifier | modifier le code]
Consolida ajacis contient des alcaloïdes diterpéniques et norditerpéniques15 : ajaconine, dihydroajaconine, delajacine, ajabicine. Ces composés sont toxiques.
Des cas d'intoxication du bétail sont rapportés16 (plus de bovins que d'ovins ou caprins). Les graines sont les plus toxiques. Les symptômes ressemblent à ceux produits par l'aconit : salivation, vomissements, coliques, convulsions et paralysie.

Utilisations[modifier | modifier le code]
Culture ornementale

Médicinale
Aux États-Unis où la plante est naturalisée, les Cherokee utilisaient Consolida ajacis en infusion pour les problèmes cardiaques17.
La teinture de delphinine est utilisée contre les poux et morpions18



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Delphiniums   

Revenir en haut Aller en bas
 
Delphiniums
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: VIVACES, annuelles et bisanuelles-
Sauter vers: