Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liens sur Pélargoniums et Géraniums

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Liens sur Pélargoniums et Géraniums   Dim 6 Sep 2009 - 22:04



Je débute ce post avec la photo d'un de mes Pelargonium grandiflorum


http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9ranium_%28genre%29
source http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9largonium
Pélargonium
Aller à : Navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne les Géraniums de jardinerie, le genre Pelargonium stricto sensu. Pour l'article concernant le genre Géranium, voir Géranium (genre).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Geranium

Les pélargoniums (genre Pelargonium) sont des plantes herbacées, parfois ligneuses, vivaces en climat chaud, originaires d'Afrique australe, appartenant à la famille des Géraniacées.

Elles sont parfois nommées Géranium des fleuristes et pour cette raison confondues avec le genre Geranium.

Johannes Burman crée en 1738 le nom de cette espèce à partir du grec pelargós (πελαργός), désignant la cigogne, la forme de leur fruit évoquant le bec de l'échassier. Cette plante est classée dans le groupe des plantes molles décorative par leur floraison.

Histoire
La première espèce connue fut Pelargonium triste (nom dû à ses pétales ternes), originaire d'Afrique du Sud (ses climats tropicaux et tempérés font que ce pays abrite 96 % des espèces de pélargonium), probablement découverte par des pharmaciens accompagnant les garnisons hollandaises. Cultivée dès les années 1600 dans le jardin botanique de Leyde, elle se diffuse en Europe, notamment par le jardinier John Tradescant l'Ancien. Un siècle plus tard, deux autres espèces rapportées en Europe (Pelargonium cucullatum et Pelargonium grandiflorum) seront à l'origine de Pelargonium x domesticum, le géranium des fleuristes.

Linné inclut toutes les espèces (pélargonium et géranium) dans un seul genre, Geranium, car elles ont en commun leur capsule allongée en forme de bec de cigogne, composée de cinq loges unitaires contenant chacune une graine. Géranium et pélargonium sont reconnus en 1789 comme deux espèces différentes par le botaniste français Charles Louis L'Héritier de Brutelle, qui distingue notamment :
pour l'espèce originaire de l'hémisphère Nord, actinomorphie et présence de 10 étamines (géranium);
   pour l'espèce originaire de l'hémisphère Sud, zygomorphie, 4 à 7 étamines (quelques étamines avortées, appelées staminodes, sont encore visibles), présence d'un éperon nectarifère.

Espèces
Le genre Pelargonium compte plus de 400 espèces, les sauvages étant souvent malodorantes.

Il s'agit d'un nom collectif commun à trois familles très distinctes :
Les Géraniums zonale sont en fait les Pelargonium zonale et ses nombreux hybrides.
   Les Géraniums lierre sont les Pélargoniums à feuille de lierre (Pelargonium peltatum).
   Les Pélargoniums à grandes fleurs (Pelargonium grandiflorum, regale ou domesticum).

De nombreux hybrides et variétés ont été obtenus (la plupart, lorsqu'on froisse leur feuillage, ont une odeur caractéristique : pin, chocolat, menthe, agrumes, pomme, poivre, gingembre, eucalyptus, etc.). Certains sont connus et vendus sous le nom de « géraniums », principalement le Pelargonium × hortorum, résultat du croisement P. inquinans × P. zonale.

-Pelargonium cotyledonis ( L. ) L'Hér., 1789.
-Pelargonium crispum, à l'odeur caractéristique de citron.
-Pelargonium domesticum, un pélargonium à grandes fleurs.
-Pelargonium fragrans, dont les feuilles froissées sentent le pin.
-    Pelargonium grandiflorum, le pélargonium proprement dit, aussi appelé Pélargonium des fleuristes.
-    Pelargonium graveolens (géranium rosat) est utilisé distillé en parfumerie. Feuillage petit et luisant, nombreuses fleurs.
-    Pelargonium inquinans.
-    Pelargonium Mme Salleron était très utilisé en bordure, dans le Jardin des plantes. Feuillage vert et argenté, il a la particularité de ne pas fleurir.
-    Pelargonium odoratissimum, à l'odeur caractéristique de pomme verte.
-    Pelargonium peltatum, le géranium lierre, aux rameaux retombants, longs et souples.
-    Pelargonium regale, un pélargonium à grandes fleurs.
-    Pelargonium reniform.
-    Pelargonium sidoides (ou pélargonium du Cap ou "géranium du Cap"), que l'on ne trouve que dans certaines régions d'Afrique du Sud. On extrait de sa racine une substance (appelée en zoulou "umckaloabo" signifiant "toux sévère") qui recouvre les muqueuses des voies respiratoires d'un film protecteur empêchant la fixation des virus et bactéries, ce qui est le principe mécanique utilisé par le Tamiflu et par un produit comme "Vicks Première Défense").
   L'Umckaloabo est commercialisé par le laboratoire Schwabepharma à Küssnacht.
   En 2010, suite à un recours déposé par des communautés sud-africaine, l’African Center for Biosafety et la Convention sur la diversité biologique, l’Office européen des brevets a abrogé le brevet détenu par Schwabe sur cette plante, car ce remède est issu d'un savoir ancestral sud-africain et son appropriation commerciale relèverait de la biopiraterie). Ce médicament « Umckaolabo » à base de Pelargonium de la firme Schwabe a fourni d'importants profits à l'entreprise qui ne les a pas partagés avec les communautés locales sud-africaines (comme l'impose la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies) 1
-Pelargonium zonale, le géranium zonal, aussi appelé Géranium droit par opposition au Géranium lierre. Tige charnue, feuilles vertes plus ou moins zonées. Fleurs simples, semi-doubles. Coloris divers selon les variétés (blanc, mauve, orangé, rose, rouge, saumon).
-Pelargonium x hortorum.

Maladies
Ces plantes peuvent être affectés par diverses affections.
Le brun du pélargonium (petit papillon brun, probablement favorisé par la diffusion dans une grande partie du monde de clones de pélargoniums) produit une petite chenille verte qui peut détruire les pousses jeunes.

Voir aussi
Le jardin botanique (Planète pelargonium) de Saint-Vincent-de-Paul
Ce jardin botanique et de découverte est dédié à la plante la plus populaire et la moins connue : le pélargonium. Sur une surface de 1400m², Yannick Fournet qui est à la fois pépiniériste, collectionneur et obtenteur, expose des centaines d'espèces et de variétés de pélargoniums qu'il sélectionne et associe à ses propres créations.

Articles connexes
-Brun des pélargoniums (lépidoptère)
-Plante médicinale
-Geraniaceae

Liens externes
Espèces botaniques avec cartes de répartitions et horticoles



source http://geranium.pelargonium.free.fr/
Le pelargonium, faussement appelé par habitude géranium, fait partie de la famille des géraniacées, dont fait également partie le géranium.
De nombreuses variétés enchantent vos regards lorsque vous les remarquez, et pourtant les connaissez-vous bien ?
Lierre, zonal, à fragrance parfumée, ils vous étonneront et vous ne les verrez plus jamais de la même façon.
Chaque saison, je suis certaine que vous allez changer vos habitudes après avoir découvert les variétés toutes si particulères...



source http://www.rustica.fr/articles-jardin/fleurs/pelargonium-pelargonium,450.html
Pélargonium (Pelargonium)
Vivace non rustique. Plantation : printemps - Floraison : de juin à octobre.

Appelées à tort «géraniums», ces plantes, vivaces mais non rustiques, se distinguent par leur exceptionnelle floraison de très longue durée. Certaines espèces ont un feuillage odorant.

Caractéristiques
Plantation : printemps
Floraison : de juin à octobre
Exposition : soleil ou mi-ombre
Sol : fertile et bien drainé
Utilisation : massif, bordure, potée, jardinière
Hauteur : 20 à 60 cm
Vivace non rustique

Variétés
Pélargonium zonale
C’est le classique pélargonium à massif, à beau feuillage et grosses têtes florales. Floraison de mai aux gelées. Nombreuses variétés dans tous les tons de rouge, de rose et de blanc.

Pélargonium-lierre
Il se distingue par son port très étalé ou retombant. Ses rameaux grêles, pouvant atteindre 1 m de longueur, portent de petites feuilles vernissées. Floraison de mai aux gelées. Nombreuses variétés à fleurs simples et doubles, à feuillage panaché.

Pélargoniums à feuillage odorant
Leurs fleurs sont dicrètes mais leur feuillage, découpé, duveteux ou plissé, parfois panaché de jaune ou bien argenté, fait tout leur charme. Ils dégagent une odeur de pomme, de citron ou encore d’orange lorsqu’on le froisse.
Le pélargonium faux rosat (P. x graveolens) et le pélargonium rosat (P. capitatum), à odeur de rose, sont cultivés à grande échelle pour la fabrication de parfums.
P. fragrans ‘Variegatum’ sent le pin, P. crispum ‘Variegatum’, le citron ; tous deux ont un feuillage panaché. ‘Scarlet Unique’ dégage une subtile odeur de fane de carotte. ‘Lady Plymouth’ a un parfum d’eucalyptus, P. odoratissimum de pomme.

Culture
Installez les pélargoniums au soleil et dans une terre fertile et fraîche, même si ces plantes supportent bien la sécheresse.
Supprimez les fleurs fanées et apportez un peu d’engrais pour odeur de rose, de menthe, de pin, favoriser la repousse. Ces espèces sont souvent cultivées en annuelles. On peut toutefois les conserver sous abri durant l’hiver. Il faut alors les sortir dès que le temps se réchauffe, en avril-mai, les rempoter et les arroser.
Multipliez les pélargoniums en prélevant des boutures à la fin de l’été et plantez-les dans un mélange sableux, en arrosant modérément. Conservez-les en serre froide durant l’hiver.

Utilisation
Les pélargoniums-lierres conviennent surtout à la décoration des jardinières, des vasques et des suspensions.
Les pélargoniums zonales, très faciles à cultiver en pots, eux aussi, sont utiles pour former de belles taches de couleur dans les massifs.
Installez les pélargoniums à feuillage odorant dans des potées sur la terrasse, sur le balcon ou en bordure d’allée pour profiter de leur parfum.

Extrait de l’ouvrage «Traité du jardin » aux Editions Rustica
Michel Beauvais

Sur le même thème
» ARTICLES :
Planter le pélargonium
   Bouturer le géranium lierre en godet
   Des géraniums à l’odeur de citron, menthe, carotte...
   Pélargonium ‘Vancouver Centennial’
   Pélargonium ‘Flower of Spring’

» VIDÉOS :Bouturer des pélargoniums odorants



Forum sur les pélargoniums/géraniums
http://geranium-pelargonium.forumactif.com/forum

Acheter ou identifier
https://www.hortiflorbureau.com/achat/cat-pelargoniums-a-feuillage-parfume-8.html

http://site.plantes-web.fr/fleursdegascogne/1117/boutique



http://bleu.chlorophylle.free.fr/mon%20site%20WEB/jardimaniaque/pelargoodorant.htm

-http://database.prota.org/PROTAhtml/Pelargonium%20Rosat%20Group_Fr.htm

odorants
-http://www.plantes-aromatiques.be/pelargonium.html

-http://jardiweb-floralbum.forumsactifs.com/

-Qu'est-ce que les géranium odorants et d'où viennent-ils ?
http://jardin-des-senteurs.ch/category/les-geranium-odorants/

http://gardenstory.canalblog.com/archives/2___3___geraniums_vivaces/index.html



Géranium et Erodium sauvages
http://www.aujardin.org/geranium-erodium-sauvages-t168541.html




Pépinière de la prêle
source http://www.laprele.net/laprele/Accueil.html
Côté jardin, la pépinière est spécialisée dans les plantes vivaces rares ou incontournables, et on y retrouve l’esprit des jardins de grand-mère dans les collections de plantes comme les auricules (primula auricula), les œillets, les pélargoniums,... Prédilection aussi pour les jardins un peu sauvages où les graminées trouvent naturellement leur place. Dans un petit sous-bois sont abritées les plantes d’ombre. On y trouve aussi une sélection d’arbustes ainsi que des plantes annuelles originales pour égayer les jardinières d’été.  
Côté potager, plus de 60 variétés de tomates en plants à repiquer dès la fin avril (et à voir dans les serres dès le mois d’août), légumes anciens et insolites, légumes vivaces, nombreuses aromatiques, anciennes variétés de fraisiers,...

Les pélargoniums
Communément appelé "géraniums», on sous-estime souvent leur diversité, tant au niveau des fleurs que du feuillage aux tons changeants, aromatisé pour certaines variétés. Les plants sont disponibles à partir de la mi-avril (jusqu'à épuisement du stock).

Conseils de culture
Ils apprécient le soleil et un terreau assez riche (on en vend du spécial «géranium»). La culture en pot est conseillée pour les rentrer l’hiver, mais aussi pour les mettre à un endroit moins exposé aux pluies d’été qui abîment les fleurs. Pensez à leur donner de l’engrais organique pour avoir une longue floraison (attention aux engrais trop riche en azote qui favorisent le feuillage), et enlevez régulièrement les fleurs fanées pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.



Dernière édition par Libellule le Mar 27 Juin 2017 - 1:14, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Moa

avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Liens sur Pélargoniums et Géraniums   Jeu 23 Avr 2015 - 21:25

source http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-plantes/pelargonium
Mots-clefs: annuelle et bisannuelle
   Surnommé « le roi de tous les balcons », le pélargonium présentent une large diversité de variétés (grandiflorum, hederaefolium, ordorant, zonale…), généralement parfumées, dont la longue floraison généreuse enchante le jardin de mai jusqu'aux gelées. Souvent retrouvée au balcon ou en jardinière, cette vivace, parfois frileuse, est généralement cultivée comme une annuelle. Elle se plait aussi en massif, bordure et couvre-sol, si tant est qu’elle reçoit un bon entretien (ensoleillement et arrosage).

CARACTÉRISTIQUES
Température minimale : -4 °C
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen, continental
Rusticité : semi-rustique ou non rustique
Composition du sol : normal, riche en humus
PH du sol : neutre
Humidité du sol : normal
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation en jardin : massif, bordure, rocaille, isolé, bac, balconnière, couvre-sol, suspension
Utilisation pour la maison : terrasse, balcon, veranda
Couleur feuille : vert
Feuillage : persistant
Couleur des fleurs : variées
Période de floraison : mars à septembre
Période de plantation : mars à juin
Niveau de soin : très facile
Utilisation : jardin
Attributs : parfumée
Saison d'intérêt : printemps, été
Arrosage : 2 à 3 fois par semaine

Nos conseils et articles
Dossier
   Adoptez les géraniums de fantaisie
Fenêtres et balcons fleuris
   Géraniums (ou pélagoniums) : plantation, entretien
Une vivace décorative et odorante pour tous les goûts

En tant que vivaces, les pélargoniums présentent une large diversité de formes, de couleurs, de textures et surtout de délicieux effluves dès que vous les effleurez ou les arrosez. Leur floraison longue et abondante vous enchantera de mai jusqu'aux gelées. Les fleurs très colorées aboutissent en un joli fruit qui ressemble à un bec de cigogne.

Semi-rustiques à non-rustiques, ils peuvent supporter une température de 0°C, mais certaines variétés sont plus à l’aise en pot, tandis que d’autres trouvent leur place en massif, bordure, isolé, rocaille et couvre-sol.
Les espèces utilisées en couvre-sol ne dépassent pas les quelques centimètres, alors que certaines espèces peuvent atteindre jusqu’à 1m de hauteur !
De même, le feuillage est très varié, plus ou moins large et découpé, persistant, souvent odorant, voire très décoratif (panaché ou coloré).

Le pélargonium évolue mieux dans un terreau léger, très drainé, bien aéré et riche, de préférence à base de feuilles et de terre de jardin
Le pélargonium étant d’origine subtropicale, il a besoin de chaleur et d’un emplacement ensoleillé. Vous ne le laisserez toute l’année en extérieur que dans les zones à climat doux.
Toutefois, placez-le à la mi-ombre en régions très ensoleillées et évitez de les exposer au-delà de 27°C.
Ainsi, que ce soit en intérieur ou à l’extérieur suivant les climats et les variétés, le pélargonium trouve sa place dans toutes les régions.

Semez vos pélargoniums de mars à juin, avec une profondeur de semis de 1cm et respectez 20 à 30cm de distance entre les semis en fonction des variétés. Vous pouvez aussi les acheter en godet prêt à planter. La levée se fera sous 10 à 15 jours.

Rempotez vos pélargoniums après la taille d’automne, en réduisant légèrement le volume des racines, dans un pot de même taille ou un peu plus petit. Ainsi, ils formeront de nouvelles racines avant l’hiver, et supporteront mieux un rempotage au printemps, dans un pot plus gros ou en pleine terre.
Différentes variétés pour une utilisation diversifiée

Parmi la diversité des pélargoniums, on peut distinguer plusieurs groupes de plantes, adaptées à chaque utilisation.
Le pélargonium zonale, dont le port est érigé et buissonnant, est très répandu en été sur les balcons et dans les massifs. Ses fleurs de 1 à 2 cm de diamètre sont regroupées en larges ombelles qui se détachent nettement du feuillage. Ses feuilles larges rondes et vertes ont un anneau plus foncé typique de l’espèce.
Il existe beaucoup de variétés distinguées par leur couleur rouge, pourpre, orange, rose, violet… N’hésitez pas à cultiver des couleurs variées. Les feuillages panachés sont plus beaux à la mi-ombre, protégés des pluies.

Le pélargonium hederafolium, dit "lierres", à port retombant et très étalé, est utilisé en balconnière ou en suspension. Ses tiges peuvent atteindre 1m de longueur. Il présente des feuilles vert vif qui évoquent le lierre. Ses fleurs, regroupées en inflorescences, sont plus florifères simples que doubles.
Parmi les meilleures variétés, vous trouverez le ‘Roi des balcons’ rouge vif, très vigoureux et doté d’une abondante floraison. La variété ‘Crocodile’ présente d’originales feuilles aux nervures crème et aux fleurs roses.

Le pélargonium grandiflorum, à grandes fleurs, aussi appelé le pélargonium « des fleuristes » est un hybride principalement cultivé en intérieur. Il peut toutefois séjourner tout l’été dehors s’il est protégé des intempéries. Son feuillage vert présente des feuilles larges, dentées et palmées, tandis que ses fleurs, très volumineuses, de 5cm de diamètre, se développe en inflorescence.

Enfin, il existe des espèces de pélargonium à feuillage odorant et décoratif, issues de nombreuses hybridations horticoles. Ils peuvent être plantés en balcon, en terrasse, près d’une allée ou d’une entrée, pour vous permettre d’humer leurs parfums subtils qui se rapprochent de celui de la carotte, de la menthe, de la citronnelle ou encore de l’eucalyptus.

Quelques gestes d’entretien
En pot, arrosez votre pélargonium une fois par semaine. Si votre plante manque d’eau, ses feuilles jaunissent et tombent. Mais attention : trop d’eau nuit à la floraison, en particulier en ce qui concerne les pélargoniums à grandes fleurs.
En climat chaud, si vous laissez vos plantes à l’extérieur en hiver, assurez-vous que la terre est très drainante car autrement, les racines risquent de pourrir.

A la plantation, apportez un engrais de fond riche en azote et mélangez-le avec le terreau. Il agira pendant environ 6 semaines.
Par la suite, apportez de l’engrais liquide riche en phosphore tous les mois jusqu’à l’automne, car les pélargoniums en consomment énormément pour leur floraison.

Enlevez régulièrement les feuilles et les fleurs fanées et surveillez les attaques de parasites. Pincez les tiges trop longues encore vertes pour favoriser leurs ramifications. En fin d’hiver, retaillez les tiges encore vertes.

Protégez vos plantes en hiver pour les garder d'une année sur l'autre. Rentrez-les aux premières gelées et préservez-les sans engrais dans un endroit frais (mais à l’abri du gel), sec, et suffisamment éclairé. Arrosez vos plants très modestement toutes les deux semaines. Les pélargoniums à grandes fleurs et à feuillage odorant préfèrent un repos hivernal d’un mois avec presque pas d’arrosage, pour une plus belle floraison.

Des ennemis ?
Le pélargonium est sensible à divers maladies et ravageurs. Parmi ces derniers, attention aux pucerons, acariens, aleurodes (petites mouches blanches), charançons et chenilles.
Notamment, la chenille verte du petit papillon brun appelé « brun du pélargonium » qui se développe dans les tiges en les dévorant, entrainant rapidement la mort de la plante. Ce papillon présente plusieurs cycles de ponte par an et les dégâts sont importants. Pour une lutte curative, coupez toutes les tiges atteintes et traitez régulièrement vos plants avec un insecticide contenant de la pyréthrine ou de la bactospeine.

Niveau maladie, votre pélargonium peut être atteint de la pourriture grise, d’un virus (ex : feuilles tordues, taches jaunes), de la rouille (taches rouille sur les feuilles, spores visibles sous la feuille), de la verticilliose (pourriture des tiges), du botrytis (une moisissure grisâtre), ou encore du xanthomonas (taches claires pointillées qui grossissent pour former des taches brun foncé).

Veillez à respecter un entretien équilibré de vos pélargoniums. Si vous ne procurez pas assez d’engrais à vos plantes, elles peuvent souffrir d’une carence qui se manifeste par l’absence de fleur, un jaunissement du feuillage, et/ou une croissance faible.
A l’inverse, les pélargoniums « lierre » peuvent présenter de petites cloques sous leurs feuilles, qui est simplement une réaction due à un excès d’arrosage, d’engrais azoté ou d’un manque de lumière. Augmentez alors le délai entre deux arrosages.

Une cigogne exotique
Le Pelargonium, de la famille des Géraniacées, est parfois nommé « Géranium des fleuristes ». Son nom est tiré du latin pelargos qui signifie « cigogne », car les fruits des fleurs du pélargonium ont la forme d’un bec de cigogne.
La majorité des espèces de pélargonium est originaire d'Afrique du Sud, mais certaines proviennent de Nouvelle Zélande ou d’Australie. Il est cultivé dès les années 1600 dans le jardin botanique de Leyde, et de là a conquit l’Europe. En 1700, les pélargoniums à grandes fleurs voient le jour.
Pélargoniums et Géraniums sont regroupées sous le genre Geraniums jusqu’en 1789, où elles sont considérées comme deux espèces différentes par le botaniste français Charles Louis L'Héritier de Brutelle.
Le pélargonium, provenant de l’hémisphère Sud, est adapté au climat aride et sec pendant au moins une partie de l’année. Il existe même des espèces succulentes qui vivent dans les régions désertiques.



Pour faire la différence entre Pélargonium et Géranium et y admirer pas mal de spécimens, voila quelques renseignements touvés sur ce site trés bien fait mais que cela ne vous empêche pas d'aller y faire un tour pour voir les photos des variétés.

sourcehttp://bleu.chlorophylle.free.fr/mon%20site%20WEB/jardimaniaque/pelargoniums.htm

Les Pélargoniums généralités
Plantes à mémés ou petits joyaux ? les Pélargoniums ne nous laissent pas indifférents.

Certainement la plante à potée la plus vendue, ils m'ont longtemps laissé indifférente voire hostile suite à l'abus de ces plantes improprement appelées géraniums dans des teintes rouge "géranium" ou même lierres, quelques conversations comiques d'incompréhension.

Ne pas confondre donc le Géranium et le Pélargonium

En fait la confusion entre Géranium "vrai" et pélargonium tient au fait qu'ils appartiennent tous les deux à la grande famille des géraniacées, en compagnie des érodiums (150 espèces), des monsonias (30 espèces)et des sarcocaulons (14 spèces, c'est une plante succulente, buissonnante, pas rustique).

Les Géraniums sont les plus nombreux: 375 espèces contre 220 pour les pélargoniums, mais ceux-ci comptent une multitude d'hybrides, lorsque l'on consulte les sites marchants internationaux. on ne sait plus ou donner de la tête.

Ils ont en commun un fruit en bec de grue (du grec geranos), mais l'un est rustique l'autre non (le pélargonium ne résiste pas au delà de - 5°C) et n'ont pas les mêmes gammes de couleur: du blanch, rose, bleu mauve pour le géranium mais jamais de vrais rouges ni de jaune même pâle .

Ce cher Linné s'y est trompé et l'ereur est restée, malgré l'intervention du botaniste français L'Héritier qui créea le genre pélargonium en 1787.

Les Pélargoniums sont originaires à 75 % de la pointe sud ouest du continent Africain . Malgré tout on rencontre une grande diversité dans la nature, car ils ont su d'adapter à leur habitat naturel, aux conditions de vie parfois rudes.

On rencontre des nains, des arbustes de 2 mètres, des plantes tubéreuses, des succulentes ...certains semblent vivrre de le'air du temps tellement le milieu est hostile, d'autres apprécient les pluies plus fréquentes et les hivers doux.

Les Pélargoniums de nos balcons sont issus de ceux-ci (les cultivars viennent essentiellement des espèces P. zonale, inquinans, peltatum, cucculatum).

Arrivés en Europe vers 1600, ils connurent leur heure de gloire 250 ans plus tard, avec les fameuses "corbeilles", massifs de pleine terre. Les "lierres" durent attendre la mode des potées pour être appréciés à leur juste valeur.

Sortez des sentiers battus: les belles espèces existent

Les grandes familles de Pélargoniums
Vous ne choisirez pas les mêmes Pélargoniums selon l'usage que vous voulez en faire.

Un Géranium lierre à plus sa place dans une suspension, devant une jardinière pour retomber avec élégance où mélanger avec d'autres annuelles dans vos potées.

Pour la pleine terre où pour un effet plus structurant, dans vos pots, les zonaux ou regale (à grandes fleurs) sont plus appropriés.

Les grandes "familles" de Pélargoniums:
Les Pélargoniums zonales
Des Pélargoniums qui se tiennent bien, avec une port forme buissonnante érigée et et des feuilles rondes légèrement duveteuses qui présentent une zone centrale plus foncée.
Les fleurs, sont simples à doubles, avec 5 pétales et sont blanches, roses, rouges jusqu'à l'orangé et parfois jaune pâle. Certaines ont même des fleurs comme de petites roses ou mini tulipes.
Ils sont idéals isolés en potée ou en fond de jardinière, ils peuvent aussi se planter en pleine terre.

Les Pélargoniums angels:
De petits pélargoniums miniatures, issus de pélargoniums crispum.
Les petites fleurs simples (1 à 3 cm) de type regal sont très nombreuses et ressemblent à de petits papillons. en bouquets dans les teintes blanc, rose, mauve, pourpre. Les variétés sont innombrables et c'est un décor inégalé.

Les Pélargoniums stellars
De belles plantes buissonnantes et florifères, dont les fleurs sont en étoiles (d'oû leur nom). Idéales en potées ou pleine terre.

Les Pélargoniums à feuillage décoratif
Comme leur nom l'indique, c'est leur feuillage qui fait leur charme premier, mais les fleurs sont aussi présentent, le rose et rouge domine avec parfois un certain mauvais goût, mais on leur pardonne. Ils gagnent à être bien taillés pour que les feuilles soient particulièrement colorées, attention au soleil trop fort qui grille le feuillage.

Les Pélargoniums unique
Petite famille avec des plantes assez grandes (peuvent faire des buissons d'un mètre si on les laisse faire), au feuillage épicé en blanc, rose, violine et avec la variété paton's unique particulièrement belle.
Ils ont l'avantage de résister à la sécheresse.

Les Pélargoniums lierre ( hederaefolium)
Cette fois le port est retombant, les feuilles coriaces ressemblent à celles du lierre d'où leur nom. Elles sont vertes ou panachées.
Les fleurs sont regroupées en larges ombelles, se détachant nettement au dessus du feuillage. C'est le "roi des balcon'" qui fleurit sans répit et squi est idéal à l'avant des jardinières et en suspension.

Les Pélargoniums botaniques
Des petits bijoux précieux qui peuvent sembler insignifiants au premier abord, mais dont les fleurs sont souvent d'une rare délicatesse. Plus difficiles à trouver ils sont à consomer sans modération

Les Pélargoniums odorants
Très en vogue, ils doivent être placés sur le passage pour le plaisir de frotter leurs feuilles odorantes, certains vous gratifient même d'une jolie floraison, généralement leur taille est plus importante que celle des pélargoniums "classiques"


Utilisation des Pélargoniums
Ne pas les sortir trop tôt, mai est le bon moment, n'oubliez pas qu'ils peuvent être sensibles aux gelées tardives.

Dans les magasins vous trouverez des potées fleuries très tôt et souvent fort chères, si vous craquez, faites le uniquement pour vous en servir comme pied mère pour faire des boutures.

Choisissez des plants bien trapus, les fleurs ne doivent être qu'en petit nombre encore, uniquement pour valider votre choix.

Le mélange de plantation doit être drainant , avec une couche de gravier au fond du pot. Le substrat doit être changé tous les ans, la meilleure saison pour rempoter étant la fin de l'hiver, avant la reprise de la végétation.

Je mélange du terreau dit '" géranium" avec de la perlite, un peu de terre de jardin et un engrais organique.

Comment planter:
Ne jamais oublier son origine : Afrique du sud pour la plupart: donc sol drainé car il n'aime pas les terrains lourds et humides.

Vous avez le choix entre la pleine terre, peu utilisé mais dans une bonne terre de jardin, ensoleillée vous ne serez pas déçues.
Et les pot, le choix de composition est alors infini,. mais de grâce, mélangez les ! rien de plus tristounet que des géraniums de même teintes à la queue leu leu;
ils se marient très bien à d'autres annuelles et chacune se relait mutuellement au niveau de la floraison.

Les pélargoniums lierres sont très beaux en suspensions

Personnellement je cultive uniquement en pots individuels mes variétés plus rares ou parfumées.

Entretien:
Pas difficile le pélargonium demande une exposition à mi-ombre ou soleil non brûlant. Peu malade, vous aurez surtout à l'arroser (sans le noyer) en ajoutant de l'engrais deux à trois fois par mois pour qu'il continue à fleurir sans faiblir, régulièrement mais à dose modérée, et surtout enlever les fleurs fanées au fur et à mesure, c'est inesthétique et fatigue la plante et retarde d'autant les nouvelles fleurs.

Et attention aux limaces.
En automne, rentrez les dans une serre froide, au pire un garage hors gel après les avoir rabattus de moitié (ils prennent moins de place, on peut faire des boutures "au cas où" . Enlever les feuilles qui vont faner car il y un risque de maladie. Arroser modéremment pendant l'hiver (environ une fois par mois ce qui est l'occasion d'inspecter les plants, bien sûr sans engrais), juste pour éviter le déssèchement et recommencer en fin d'hiver pour qu'ils redémarrent après une toilette de printemps et un nouveau terreau
Lorsque les feuilles jaunissent et tombent en fin d'hiver, c'est signe que la végétation redémarre, rabattre encore la plante même si cela fait parfois mal au coeur (sinon vous aurez une plante maigrelette qui part n'importe comment).
Reprendre l'engrais avec les arrosage plus fréquents en mars

Reproduction:
Bouturage:
Le plus facile e, vraiment c'est la bouture pour débutant par excellence, très facile à réussir et le moyen le moins onéreux pour multiplier ses planes ou avant l'hiver pour augmenter ses chances de conservation.

Semis:
Faciles à réussir, pour ceux qui veulent tout faire ou pour le plaisir, mais le choix de graines est limité.

Semer dès février à 20° - 22 ° C dans une pièce lumineuse, la levée à lieu en 3 à 5 jours.

Pélargoniums botaniques
Dont P. tomentosum

Les hybrides:
les pélargoniums angels
les pélargoniums zonales
les pélargoniums uniques
les pélargoniums stellars
les pélargoniums lierre
les pélargoniums régals
les pélargoniums à feuilage décoratif
les pélargoniums odorants



source http://www.plantesdusud.com/spip.php?article724
Pelargonium et Geranium
jeudi 4 novembre 2004, par Christophe Berger

Les Pelargoniums - les plus commercialisés et les plus connus étant ceux à fleurissement estival - sont faussement appelés géraniums. Mais ce sont 2 groupes bien différents : les géraniums sont des plantes vivaces adaptées au climat français ; les pélargoniums sont d’origine subtropicale, et ne tiennent toute l’année en extérieur que dans les zones à climat doux.
Cet article ne traite que des pélargoniums.

- Noms français : Géranium.

- Famille : Géraniacées.

- Origine : La plupart des espèces viennent d’Afrique du Sud, quelques unes de Nouvelle Zélande ou d’Australie. Ces habitats sont tous arides et secs, au moins une partie de l’année. Certaines espèces sont mêmes succulentes et vivent dans les régions désertiques.

- Type : Arbuste.
De très nombreuses hybridations ont donné des centaines de cultivars difficiles à classer. On peut néanmoins distinguer :
.pélargonium zonale : à port dressé, souvent avec un anneau plus foncé sur la feuille. Très planté en été sur les balcons et dans les massifs ;
.pélargonium à port retombant : les "lierres" ou "pendants" ;
.pélargonium à port semi-retombant ;
.pélargonium à feuillage décoratif, souvent à port dressé ;
.pélargonium à grandes fleurs : souvent pour une culture en intérieur.
On distingue aussi tout un groupe d’espèces à feuillage odorant, issues de nombreuses hybridations horticoles. Pelargonium crispum et P. graveolens ont servi à produire de nombreux hybrides intéressants. Les fleurs de ce groupe sont souvent considérées comme d’importance secondaire, bien que certaines soient quand même attractives.

- Rusticité : Autour de 0°C. Mais les premiers dégats du froid peuvent apparaître en dessous de 4°C. Le froid donne quelquefois de jolies colorations rouges aux feuilles.

Hivernage dans un local suffisamment éclairé à l’abri du gel et au sec, entre 4 et 10°C. Supprimer l’engrais et arroser très modestement tous les 15 jours. Les pélargoniums à grandes fleurs, ceux à feuillages odorants et les formes sauvages apprécient un repos hivernal de 4 à 6 semaines au frais quasiment sans arrosage, la floraison n’en sera que plus belle.

- Hauteur : De la forme rampante jusqu’à 1 m de hauteur.

- Feuillage : Très diversifié, plus ou moins large et découpé, persistant. L’attrait de nombreux pélargoniums réside dans leur feuillage odorant, par la présence de capsules situées à la pointe de minuscules poils odorants : odeur de menthe, de carotte, d’eucalyptus, de rose, etc. Certains feuillages sont très décoratifs par leur panachure blanche, rouge, jaune pâle.

- Floraison : Les grandes fleurs, les feuillages odorants, certains feuillages décoratifs ne fleurissent souvent qu’au printemps. Les autres pélargoniums sont très utilisés pour leur floraison tout l’été. Coloris variés : blanc, orange, roses, rouges, mauves, rouges très foncés presque noirs, certains sont bicolores. Les fleurs peuvent être simples ou doubles, de taille variable, plus ou moins abondantes.

- Fructification : Pelargonium vient de pelargos qui signifie cigogne, en raison d’un fruit en forme de bec de cigogne. Geranium vient de geranos qui signifie grue, le fruit étant en forme de bec de grue.

- Exposition : Les pélargoniums étant d’origine subtropicale, ils ont besoin de chaleur et de soleil, ou un emplacement à mi-ombre en régions très ensoleillées. Les racines craignent les fortes températures dans le cas d’une culture en pot en plastique. Au-delà de 27°C, beaucoup de pélargoniums commencent à souffrir. Un air trop sec est préjudiciable aux fleurs ouvertes.

- Plantation/Sol/Rempotage : Plantation dans un terreau mi-lourd : terreau de feuilles additionné de terre de jardin plus grasse (30 % d’argile ou de terre franche), bien aéré et riche. Rempoter au début du printemps. Le terreau doit toujours être très bien drainé.

Le rempotage après la taille d’automne est également une bonne période, dans un pot de même taille ou légèrement plus petit, en réduisant légèrement le volume des racines. La plante va générer de nouvelles racines avant l’hiver, et elle supportera alors mieux un rempotage printanier dans un pot plus gros.

- Arrosage/Engrais : Apporter un engrais de fond à la plantation : engrais complet riche en azote ou engrais organique à base azotée, à mélanger avec le terreau. Cet engrais va agir pendant environ 6 semaines. Un engrais liquide riche en phosphore prendra ensuite le relais, en apports réguliers jusqu’à l’automne, tous les 5 arrosages.

Les pélargoniums, pour rester beaux et florifères, ont besoin de beaucoup d’engrais. Une carence se manifeste par un jaunissement du feuillage, l’absence de fleur, une croissance faible.

En milieu naturel, les pélargoniums forment de longues racines qui pénètrent profondément le sol à la recherche de l’eau. En pot, faire des arrosages réguliers en été, mais trop d’eau nuit à la floraison. En hiver, un terreau très drainant empèchera la pourriture des racines si les plantes restent à l’extérieur en zones douces. En cas de manque d’eau, les feuilles jaunissent et tombent. L’eau d’arrosage ne doit pas contenir trop de calcaire et de magnésium.

Les pélargoniums ne souffrent pas trop de l’air sec des appartements l’hiver. Ceux à grandes fleurs sont très sensibles à l’excès d’eau.

- Insectes et maladies :
.le papillon du géranium : originaire d’Afrique du Sud, il colonise depuis 10 ans l’Europe du sud via les Baléares. Après la ponte, la chenille du papillon se développe dans les tiges qu’elle dévore, ce qui entraîne le dépérissement rapide de la plante. Le papillon a plusieurs cycles de ponte par an, les dégâts sont considérables. Il faut lutter en traitant régulièrement avec un insecticide, et en coupant toutes les tiges atteintes.
.acariens : ils forment de fines toiles sous les feuilles et sucent la sêve, ce qui provoque un jaunissement des feuilles ou un aspect terne.
.pucerons : ils sucent la sêve et sont vecteurs de virus.
.virus : ils réduisent la vigueur de la plante, les feuilles sont gaufrées et tordues, elles peuvent présenter des taches jaunes.
.aleurodes : petites mouches blanches entraînant jaunissement et rabougrissement des feuilles. Fréquents sur les pélargoniums à grandes fleurs.
.rouille : champignon donnant des taches rondes jaunes sur les feuilles, les spores étant visibles sous la feuille.
.verticilliose : champignon qui provoque la pourriture des tiges qui prennent une coloration noire.
.botrytis : champignon sous la forme d’une moisissure grisâtre.
.xanthomonas : encore appelé feu bactérien du pélargonium. Taches claires pointillées qui grossissent pour former des taches brun foncé. Les feuilles jaunissent et flétrissent. La plante malade doit être détruite.

- Taille : Enlever régulièrement les feuilles et les fleurs fânées, pincer les tiges trop longues encore vertes pour favoriser la ramification, surveiller les attaques de parasites. Retailler en fin d’hiver sur les tiges encore vertes, à la sortie de l’hivernage. La floraison sera moins abondante et moins belle sur les tiges trop vieilles.

- Utilisations : Balconnières, jardinières, en bordure, en massif.

En savoir plus :
- geranium.pelargonium.free.fr
Un site haut en couleur avec de nombreuses photos et des conseils, savoir distinguer les géraniums des pélargoniums, où les trouver, listes de liens, listes de livres.



Identification
source http://pelargonium-club.com/showone.php?collectioner=39&sort=1039

Chers Amis,
Bienvenue dans le monde des fleurs fascinantes, les pélargoniums, qui sont mentionnés assez souvent que les géraniums. Il n'y a pas tant de gens qui sont conscients de la polyvalence impressionnante de la fleur, des espèces honteux pour classer les arbustes décoratifs couverts partout avec de grandes fermes de fleurs. Nous espérons le site pelargonium-club.com réunira tous prendre soin de ces plantes dans un véritable Pelargonium Fan Club, et aider à répondre à plusieurs questions liées à la croissance et Pelargonium
le maintien dans l'environnement de la Russie.

Pour la première fois en Russie nous essayons de les accumuler dans le catalogue du site
une banque de données de variétés de pélargonium disponibles dans ce pays. En plus du principal catalogue alphabétique, la liste des variétés dans la colonne de gauche, vous pouvez trier les plantes par des groupes de variétés, couleurs ou en collections individuelles. Le catalogue est continuellement élargi par l'ajout de nouvelles photos et commentaires par floriculteurs. Informations pratiques concernant tous les aspects de la vie des pélargoniums se trouve principalement dans la langue russe en vertu des articles rubrique. Cet article sera complété par des publications provenant de sources internationales ou nationales de renom et par des notes utiles ou observations fournies par les membres de notre Club. Livres et liens devrait fournir des orientations sur le Web des ressources et / ou des éditions les plus intéressants.
Rejoignez les discussions polyvalents ou change pélargoniums au Forum du Club.
Le Pelargonium Fan Club accueille et unit les fans de la plante à l'échelle mondiale.

Vous êtes les bienvenus!


Comment profiter de notre site web.
Vous pouvez trouver menu site en haut de la page principale. Catalogue contient les photos et la description de pélargoniums dans les groupes de variétés et d'espèces, catalogues individuels (nous utilisons les noms nic de nos utilisateurs au Forum) et Couleurs. Informations pratiques concernant tous les aspects de la vie des pélargoniums se trouve principalement dans la langue russe sous section articles en rubriques: Histoire, classification, propagation, de soins et d'entretien, maladies et ravageurs. Les titres des articles sont sur le côté droit de la page. Nous recueillons des livres en langues russes et étrangers dans la section
Livres et liens. Vous pouvez trouver des conseils à travers le plus intéressant
Web-ressources sur le côté droit de cette page. section Forum vous apportera
Versatile discussions à notre club de Pelargonium.
Quoi de neuf? section contient des nouvelles en cours.
Vous pouvez regarder à travers toutes les photos en grand format! Se il vous plaît appuyez sur les photos miniatures pour les agrandir (vous pouvez utiliser "avant / arrière" l'option (Вперед / Назад) au fond des photos pour feuilleter images).
Revenir en haut Aller en bas
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens sur Pélargoniums et Géraniums   Mar 29 Sep 2015 - 23:10

Jolies photos
source http://www.gardenista.com/posts/please-dont-call-them-geraniums
Traduction approximative:
S'il vous plaît ne pas les appeler «géraniums." Nous devons aller au-delà cela.

Ils sont en fait des pélargoniums, plantes indigènes en Afrique du Sud floraison. En Suède, où les jardiniers ont un faible pour ces indigènes temps chaud, pélargoniums passent généralement les longs hivers intérieur - dans les serres, sur les rebords de fenêtre, ou étant généralement dorlotés. En Suède, la dépendance nationale est connu comme pelargonsjukan, qui se traduit par «la maladie pélargonique." Nous préférons penser à elle comme un passe-temps



Géranium lierre, Géranium des balcons
Pelargonium x Hederaefolium


http://www.aujardin.info/plantes/pelargonium_hybride.php
sourcehttp://www.aujardin.info/plantes/pelargonium_peltatum.php
Famille: Géraniacées
Origine: Afrique du sud
Période de floraison: de mai aux gelées
Couleur des fleurs: nombreux coloris
Exposition: soleil
Type de sol: léger, riche
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: neutre
Utilisation: pot, jardinière, suspension, treillage, cloture
Hauteur: 2 m
Type de plante: fleur
Type de végétation: vivace mais souvent cultivée comme annuelle
Type de feuillage: persistant
Rusticité: 2°C, vivace dans les régions au climat doux
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: bouturage en août

Espèces, variétés intéressantes:
Le Pelargonium peltatum est à l'origine de nombreux hybrides que l'on désigne sous le nom Pelargonium x Hederaefoliuym. Des mutations se produisent durant sa culture et après sélection elles contribuent à creer des variétés aux feuillages variés.
Maladies et ravageurs:
la pourriture grise, les pucerons, les chenilles, les charançons

Sans contestation, le Pelargonium peltatum est le roi de tous les balcons, il est incontournable pour qui souhaite avoir une cascade de fleurs de mai aux gelées sur sa balustrade. L'important étant de lui réserver un emplacement bien ensoleillé et de lui apporter de l'eau et de l'engrais une fois par semaine.
Comment conserver mes géraniums pendant l'hiver ?

Rentrez-les aux premières gelées. Cela concerne les régions à l'hiver rigoureux.

Pour éviter de racheter des pélargoniums tous les ans, vous pouvez soit les faire hiverner a l'intérieur, soit réaliser des boutures.

Pour les boutures, il suffit de couper une tige de 10 cm sur une partie vigoureuse juste sous un noeud et de ne laisser que quelques feuilles. Laissez-les sécher un peu, puis enfoncez-les dans des pots remplis de sable et de terreau au fond, le tout maintenu humide. Vous pouvez trempez la tige dans de la poudre de charbon de bois pour éviter la pourriture ou de la poudre hormonale pour favoriser l'enracinement. Disposez vos pots a la lumière, et laissez le substrat humide.

Si vous faites hiverner vos jardinières, raccourcissez vos géraniums à environ 15 cm au-dessus d'une feuille (dépendant de la vigueur de vos pieds) et rentrez-les dans une pièce lumineuse. Une température entre 10 et 15°C sera parfaite. Arrosez lorsque le substrat est sec. Arrosez peu pendant cette période, mouillez un peu la terre une fois par mois.

Rabattez pour remettre en forme vos pieds au printemps.
Pourquoi mes Pélargoniums ont-ils une couche grise sur les feuilles ?

Supprimez toutes les feuilles atteintes, il s'agit de la pourriture grise ou botrytis. Cela est du a un emplacement confiné, avec un manque de lumière et trop d'humidité. Déplacez votre plante dans un lieu plus lumineux et aéré. N'arrosez pas trop et ne laissez pas d'eau dans la soucoupe.

Conseil malin
Au moment de l'achat au printemps choisissez les plants les plus ramifiés et pincez les tiges en place pour obtenir une meilleure ramification et plus de fleurs.

Pélargonium des fleuristes, Géranium à grandes fleurs
Pelargonium x domesticum, Pelargonium x grandiflorum

source http://www.aujardin.info/plantes/pelargonium_hybride.php
Pélargonium hybride
Famille: Géraniacées
Origine: hybride
Période de floraison: d'avril à septembre
Couleur des fleurs: varié
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: terreau pour plantes fleuries
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: neutre
Utilisation: pot, jardinière, bac
Hauteur: 50 cm
Type de plante: fleur
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: 0°C, à rentrer dans une véranda
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: bouturage en mars ou en septembre

Espèces, variétés intéressantes:
il existe de très nombreux hybrides, à acheter fleuris pour bien choisir votre fleur
Maladies et ravageurs:
la pourriture, les pucerons, les aleurodes
Pélargonium hybride » Proposez votre photo

Ce pélargonium se distingue de ses congénères bien connus et communément appelés géranium, par des fleurs moins nombreuses mais aussi beaucoup plus grosses et par ses feuilles dentelées.

Vous le sortirez à partir de début mai pour le rentrer à partir de fin septembre. Pendant toute cette période, apportez-lui de l'engrais pour plantes fleuries tous les quinze jours. Otez les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser les nouveaux boutons floraux.

Pendant la période hivernale, rentrez-le dans votre véranda ou il pourra continuer à fleurir.



Les géraniums odorants
source http://www.jardin-des-senteurs.ch/geranium/default.htm
. Qu'est-ce que les géranium odorants?  
L'odeur des feuilles  
Formes et couleurs des feuilles
Les fleurs  
Taille et soins des géranium odorants  
Emploi des géranium odorants
Catalogue des géranium, aller dans catalogue général et cliquer sur P ou rechercher avec Pelargonium ou encore Geranium  
Nos conditions de vente

Qu'est-ce que les géranium odorants et d'où viennent-ils ?
Il y a environ 250 ans, les Pelargonium sauvages ont été découverts en Afrique du Sud et apportés en Angleterre.
Les Pelargonium sauvages peuvent supporter de longues périodes de sécheresse. Une partie des Pelargonium ainsi importée est odorante l'autre partie de ces Pelargonium botaniques ne l'est pas ou très peu. Nos géranium de balcons proviennent - après de multiples croisements ou hybridations - de ces espèces botaniques.

Une partie de ces Pelargonium sauvages ont aussi des feuilles odorantes, et c'est aussi après quelques hybridations que certains geranium odorants - tels que nous vous les présentons - se sont développés.

Les variétés cultivées (cv) portent généralement des noms anglais parce qu'attribués par les Anglais; par exemple 'Grey Lady Plymouth' aux senteurs de rose, 'Torento Ginger' aux senteurs de citron et de gingembre, 'Prince of Orange' à la mandarine ou encore 'Chocolate Peppermint' à l'odeur d'un certain chocolat fourré à la menthe ! Certains Pelargonium botaniques sont si beaux et odorants qu'ils n'ont même pas été modifiés ou croisés, par exemple: Pelargonium tomentosum à la menthe, Pelargonium capitatum utilisé en parfumerie pour ses senteurs de rose, etc.

En résumé, les plantes modifiées (hybridées) portent un nom anglais et les espèces botaniques leur nom latin.

L'odeur des feuilles
Une chose fascinante avec les géranium odorants est l'odeur de leurs feuilles. Par un léger toucher, par fort ensoleillement ou légère pluie, ils répandent leur odeurs et les senteurs qui s'en dégagent - pour le citron par exemple - ont la particularité d'éloigner les moustiques ; mais aussi de parfumer les chambres par simple frôlement qui suffit souvent à faire ressortir des parfums de roses, d'orange, de menthe ou de citron.
La plante préférée du compositeur J.-S. Bach était le Pelargonium odoratissimum aux senteurs de pomme vertes.

Formes et couleurs des feuilles
Même sans odeurs, les feuilles nous surprennent par leur diversité de formes et de couleurs. Il y a des feuillages filiformes Pelargonium filicifolium aux senteurs de "bouc", de petites feuilles veloutées et rondes, des feuilles poilues, satinées et vert émeraude, des feuilles panachées, vert clair, rêches avec bords dentelés, de très grandes feuilles comme un calice et de petites feuilles ondulées.

Les fleurs
En général, les géranium odorants n'ont pas de grandes fleurs mais il serait faux d'assurer qu'ils n'ont aucune valeur décorative. Les espèces à petites fleurs se couvrent souvent d'une très grande quantité de petites fleurs, et les cv (cultivar) à grandes fleurs, sont de loin souvent difficile à différencier des géranium habituels de nos balcons.

Taille et soins des géranium odorants
Pelargonium botaniques et hybrides sont des plantes très robustes et ont une longue vie devant eux, à l'inverse des géranium de nos balcons qui sont plus délicats au passage de l'hiver. Les maladies sont presque inconnues des géranium odorants et certains spécimens peuvent vivre plusieurs dizaines d'années. Avec les soins appropriés, la plante devient plus belle et plus grande d'année en année. Si l'on possède un jardin d'hiver, quelques espèces peuvent grandir jusqu'à près de 2 m. comme par exemple: Pelargonium papillionaceum ou Pelargonium cuculatum. Si la place disponible interdit d'avoir des plantes aussi grandes, on peut les tailler généreusement mais seulement à "la bonne saison" !

 Il ne faut pas tailler les géranium odorants au printemps, contrairement au géranium habituel.
La taille intervient au début de septembre afin qu'il puisse fleurir encore une fois avant la mauvaise saison, puis on les rentre au plus tard en octobre, avant les premières gelées (qu'ils ne supportent pas).
Un hivernage dans un jardin d'hiver frais et clair reste la meilleure solution, mais on peut aussi les hiverner près d'une fenêtre de corridor ou dans la chambre à coucher qui ne sont, en principe pas des endroits surchauffés; dans la cave seulement s'il y a assez de lumière et si elle n'est pas chauffée.
La bonne température d'hivernage est pour des plantes adultes de 5° à 12°C, pour les jeunes plantes entre 12° et 20°C.
Pendant ce temps de repos, on les arrose peu; mieux vaut une feuille jaune que trop d'humidité qui ferait périr la plante.
Pas d'engrais de septembre au printemps; à partir de mars la plante peut se trouver à des places plus chaudes et recevoir de la nourriture sous forme d'engrais; les fleurs apparaissent ensuite dès le mois de mai et certaines fleurissent sans arrêt jusqu'en octobre.

Emploi des géranium odorants
Pour parfumer une chambre, un bureau ( afin dGeranium capitatum - cliquez pour agrandire couvrir certaines odeurs), ces plantes éloignent les moustiques et peuvent rendre service devant les fenêtre de chambres à coucher ainsi que sur les balcons et terrasses où ils nous réjouissent de leurs senteurs merveilleuses.

 Parce que leurs feuilles sont comestibles, certaines espèces et cultivars peuvent être utilisés comme plantes aromatiques et/ou décoratives dans certains plats ou mets - voir nos idées de recettes. Séchées, les feuilles sont une partie indispensable dans les pots-pourris odorants, mais on peut aussi en faire des coussins odorants ou les utiliser en cosmétique.

Un dernier conseil : essayez nos idées de recettes, modifiez-les à volonté et étonnez-vous !



Autres liens

Deux sites anglais pour aider à l'identification
http://www2.arnes.si/~mstrli/pp1.html
http://www.logees.com/browse-by-common-name/g.html?___store=default

http://www.meillandrichardier.com/vivaces-et-plantes-annuelles/geraniums-lierres-et-zonales/
http://www.meillandrichardier.com/geraniums-vivaces-conseils-plantation-taille-entretien/

http://www.jardiner-malin.fr/fiche/geranium-entretien.html

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_geranium_bouturage.php3

http://geranium-pelargonium.forumactif.com/t545-conserver-ses-geraniums-durant-l-hiver

http://www.creapharma.ch/pelargonium.htm

http://www.plantes-aromatiques.be/pelargonium.html

http://nature.jardin.free.fr/1104/pelargonium_graveolens.html

http://www.jardins-interieurs.com/v3/plante.php?id_plante=113#.UEZ3faDk270

http://www.pepinierefleursdusud.com/fichesrecap/recap-pelargoniums.html


source http://www.pepinieres-heurtebise.com/geraniums.htm
Une impressionnante collection de 350 variétés de géraniums : un choix de feuillages, de coloris de fleurs et d’odeurs où chacun trouvera son bonheur.

Bon à savoir :  
- La plupart des amateurs confondent les géraniums et les pélargoniums.

Ces plantes cependant diffèrent sensiblement au point de vue botanique. Tous les «géraniums» qui ornent les plates-bandes ou parterres de nos jardins sont des pélargoniums.
- La plupart des pélargoniums ont leurs tiges terminées en été par des ombelles de fleurs éperonnées, tout à fait décoratives à la fois par leur nombre, leur couleur, leur éclat et leur durée.
- Ces plantes ont une rusticité jusqu'à - 5°C.
- Les feuilles de pélargoniums odorants sont comestibles.
- Les pélargoniums à feuilles botaniques vivent à l'état sauvage en Afrique du Sud

Vente par correspondance de géraniums / pélargoniums
-à feuilles zonées et panachées
-botaniques
-à feuilles odorantes
-à feuilles de lierre












Dernière édition par Libellule le Mar 27 Juin 2017 - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens sur Pélargoniums et Géraniums   Ven 5 Mai 2017 - 16:05

Quelques floraisons en ce moment au jardin












Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens sur Pélargoniums et Géraniums   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens sur Pélargoniums et Géraniums
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens (hors musique)
» Les Trucs You Tube délirants (+ autres liens à la con)
» [Partage] Vos liens/photos/vidéos préféré(e)s
» Jeu des liens
» Liens soulignés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: PELARGONIUM - GERANIUM-
Sauter vers: