Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Insectes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Insectes   Jeu 1 Déc 2016 - 16:57

J'ai retrouvé cet article publié le 31 mai 2012

Pas folle l'abeille
source http://www.atlantico.fr/decryptage/abeilles-plus-intelligentes-cerveau-humain-plus-complexe-martin-giurfa-344144.html
Ce n'est pas la taille qui compte

Les abeilles sont plus intelligentes qu’on ne le croit... et le cerveau humain plus complexe aussi

Les équipes du Centre de recherche cognitive animale (UMR 5169, UPS - CNRS) ont prouvé lors d'une étude que les abeilles étaient capables de reproduire et d'élaborer des concepts abstraits. Une découverte capitale qui permet de comprendre aussi le fonctionnement du cerveau humain.

Atlantico : L'équipe dont vous faites partie a démontré dans les conclusions d'une récente étude que les abeilles étaient capables d'apprendre et de reproduire des concepts abstraits. Quelle démarche avez-vous mené pour arriver à éduquer ces abeilles ?

Martin Giurfa : Notre équipe s’intéresse à l’apprentissage et la mémoire chez les insectes et particulièrement chez les abeilles. Deux facultés mises en évidence par le simple fait que les abeilles mémorisent la couleur et les odeurs des espèces florales capables de leur fournir du nectar. et peuvent ainsi y retourner sans risque d'être déçue.
Martin Giurfa est chercheur au centre de recherche sur la cognition animale. Les travaux de son équipe ont permis de prouver que les abeilles étaient capables d'élaborer et de reproduire des concepts abstraits.

Ce qui nous a tout particulièrement intéressé - au-delà des apprentissages simples que l’on trouve chez tous les animaux - c'est de savoir si l'on pouvait trouver des capacités plus complexes (qu’on ne pensait réservées aux hommes ou à certains primates), telles que l’apprentissage de concepts ou de règles. On a donc entraîné les abeilles à la réalisation de quelques exercices : la circulation dans un labyrinthe en "Y"où, par exemple, elles ont le choix entre deux alternatives. Si les abeilles font le bon choix, elles sont récompensées par une gouttelette d’eau sucrée. Sinon, elles sont punies par une gouttelette de quinine. La règle qu’on l’on tentait de leur inculquer était de choisir toujours deux objets l’un au dessus de l’autre et différents entre eux. Ici on a donc mobilisé deux concepts : « au-dessus de » et « différent de ». Le mauvais choix était de sélectionner deux objets différents mais l’un à côté de l’autre.

Une fois que l'ont réussi a vérifier que les abeilles étaient entraînées à cet exercice et qu'elles le réussissaient, on a tenté de les dérouter en choisissant des objets nouveaux avec lesquels elles n’avaient jamais travaillés. A ceci près que les dits-objets étaient soit dans la bonne relation, soit dans la mauvaise. Avec ce nouvel exercice, elles allaient nous montrer si elles avaient réussi non seulement  l’exercice mais aussi son concept. Or, les abeilles ont toujours correctement répondu aux exercices une fois que ceux-ci répondaient aux relations « au-dessus » de et « différent de ».  Leur choix étaient donc bien guidés par deux idées, peu importe l’objet.
Le sujet de votre étude était donc d’éclaircir le mode de fonctionnement des insectes...

Non, nous n’étions pas concentrés par les insectes en eux-mêmes, mais nous cherchons à démontrer que par leur étude nous pouvons mieux comprendre notre cerveau humain. Voilà notre pari : nous venons de démontrer que ces capacités existaient au cœur de cerveaux de petite taille. Désormais, nous saurons donc chercher dans un cerveau plus dense et plus grand tel que le cerveau humain.

Comparons les deux cerveaux. Le cerveau humain a un volume d’à peu-près 1100 cm3, il tient dans deux mains. Le cerveau d’une abeille tient à peine dans 1mm3 soit la taille d'une tête d’épingle. Dans le cerveau humain il y a en moyenne 100 milliards de neurones, dans celui d’une abeille 950 000 neurones. Une fois ces données posées : serait-il plus pratique de chercher les réseaux responsables de l’apprentissage dans 100 milliards de neurones ou dans 950 000 ? Le pari est donc de trouver grâce aux insectes, les réseaux d’apprentissage complexes, de comprendre comment ils fonctionnent et aller chercher chez l’homme s’il y a des réseaux organisés de la même façon.
Vous confirmez donc que la taille du cerveau ne joue pas dans l’organisation de réseaux complexes ?

Exactement. On a toujours eu tendance a corréler les capacités intellectuelles à la taille du cerveau. Or ce raisonnement n’est pas valable et le cas des abeilles en est encore un exemple. Leur cerveau est petit, il paraît simple mais ne l’est vraiment pas.

Comment transposer ses recherches au réseau ultra-complexe du cerveau de l’Homme ?

La première chose à faire est entrer dans ce petit cerveau par des techniques invasives qui nous permettent de voir comment il fonctionne. En cela les techniques d’imageries sont un grand atout car elles nous permettent de mesurer la réponse des neurones alors que l’animal est vivant et stimulé. De cette façon nous pouvons observer et détecter, alors que l’animal est entrain de résoudre un problème, les neurones qui s’activent et de voir quels sont les réseaux qui ont sont responsables et enfin déterminer leurs câblages.

Une fois sur le cerveau humain, le défi sera de rechercher des câblages similaires et multipliés par un million de fois. Il se peut aussi qu’on ne les trouve pas et cela confirmerait que le cerveau humain est unique et différent.
Mais s’ils existent, où aller chercher les câblages similaires ?

Pour l’instant, nous ne savons pas encore. Mais nous avons des hypothèses : en effet en termes de régions, sans parler du câblage, on sait que dans le cerveau humain le cortex préfrontal est capital pour la résolution de problèmes. Évidemment, on ne sait pas comment les neurones de cette zone se connectent. Cette piste nous donne déjà une idée de l’endroit où aller chercher les câblages qui retiennent notre attention et qui pourraient ressembler à ce que nous avons observé chez l’abeille.

Propos recueillis par Priscilla Romain

********************************************************

Devenez paparazzi des insectes pollinisateurs

Vous avec un appareil photo numérique, vous aimez les insectes et êtes soucieux de la biodiversité, alors à vos clichés!
Initié par le Muséum national d'Histoire naturelle et l'Office pour les insectes et leur environnement, le projet scientifique Spipoll a pour but de collecter le plus grand nombre de données sur les insectes qui nous rendent un grand service.

Savez-vous que 35% de notre alimentation repose sur des plantes pollinisées?

Or, l'urbanisme grandissant, l'intensification de l'agriculture ou encore les changements climatiques perturbent les populations de pollinisateurs.

Pour mesurer ces impacts à l'échelle de la France, il est urgent de regarder de plus près ce monde grouillant.

Chacun est invité à photographier ces butineurs, puis à les identifier grâce à une clé de détermination en ligne.

Une expérience ludique, enrichissante est très utile à la protection de nos milieux naturels.

source http://www.insectes.org/spipoll/suivi-photographique-des-insectes-pollinisateurs.html

SPIPOLL, Suivi Photographique des Insectes Pollinisateurs

En 2010, le Muséum National d’Histoire Naturelle, l’Opie, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et la Fondation Nature & Découvertes s’associent dans un grand projet de science participative, basé sur une idée originale du Muséum. Vous pratiquez la photographie numérique, vous aimez les insectes, vous êtes soucieux de la biodiversité... Vous allez aimer !

Ce projet vient d’obtenir le label « 2010, Année internationale de la diversité biologique ».

www.spipoll.fr

La pollinisation, un service écologique menacé
La pollinisation de très nombreuses plantes dépend des insectes. Réciproquement des milliers d’espèces d’insectes dépendent des plantes à fleurs pour leur survie. Aujourd’hui, 35% de notre alimentation repose sur des plantes pollinisées par les insectes. Les pollinisateurs sont donc la source d’un véritable service écologique. Ce service est d’autant mieux rendu que la diversité des pollinisateurs est importante. Mais ce service est aujourd’hui menacé : l’intensification de l’agriculture, l’urbanisation ou encore les changements climatiques perturbent les populations de pollinisateurs. Si le symbole de cette menace est le déclin de l’abeille domestique, qu’en est-il des espèces sauvages les plus communes qui assurent une grande part du service ? Nous manquons de données pour répondre à ces questions à l’échelle de la France.

Un observatoire photographique des pollinisateurs
Pour répondre à ces questions, il faut des données collectées sur un grand nombre de sites dans des environnements variés et donc accessible à un grand nombre d’observateurs. Nous avons donc élaboré un projet de science participative, qui répond idéalement à ces critères. Le protocole suivant a été établi.

Il s'agit, sur une espèce de fleur définie, de photographier un maximum d'insectes appartenant à des espèces différentes, en au moins 20 minutes d'observation. L'objectif est d'obtenir une photo par espèce, de qualité suffisante pour différencier cette espèce des autres espèces photographiées. Le participant dépose ensuite sa collection de photos sur un site web dédié. Puis, il identifie aussi précisément que possible chaque espèce à l’aide d’un guide d’identification en ligne. L’ensemble des données sera utilisé par les spécialistes pour une analyse spatiale des réseaux de pollinisateurs.


Un projet participatif, ludique et didactique
Les aspects ludique (établir une collection) et didactique (mettre des noms sur les insectes que l’on côtoie tous les jours) du protocole garantissent une forte participation. Bien que l’objectif principal soit une collecte de données scientifiques à grande échelle, l’aspect pédagogique, à savoir appréhender la diversité du vivant à travers celle des pollinisateurs, est essentiel dans cette démarche.
Le principe est simple et dans la "mouvance numérique".

Il repose sur :
la conception d’une base interactive de photos et de données numériques en ligne,
   sur celle d’un guide et d’une clé d’identification, permettant à tout participant de mettre un nom aussi précis que possible sur un insecte,
   le tout étant relayé par un travail d’animation de projet.

Le planning
Novembre-décembre 2009 : conception du site et de la clé.
   Janvier-février 2010 : test au sein des partenaires.
   Mars 2010 : test auprès d'une population choisie (adhérents...).
   Mai 2010 : lancement public du projet.

A vos appareils photos.

*******************************************************

En cherchant à identifier des oeufs d'insectes que j'ai trouvé sur mes plantes, j'ai trouvé ces photos de larves de Chrysope,
http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=33&t=11293

Pour connaitre certains noms de famille, et faire une recherche plus rapide
http://fr.wikipedia.org/wiki/Insecte

source http://www.noeconservation.org/index2.php?goto=actu&PHPSESSID=c3030d5dfbe91a1c828ad51fcb13f508
Aidez-nous à améliorer le site internet www.jardinsdenoe.org !

En vadrouillant sur le site de Noé Conservation, vous avez certainement découvert le site du programme Jardins de Noé : www.jardinsdenoe.org.
Vous y découvrez la biodiversité des jardins, de nombreux conseils pour accueillir la faune et la flore sauvages dans votre jardin et vous pouvez y partager votre expérience en inscrivant gratuitement votre jardin !

Ce site est aussi le vôtre ! Grâce à votre aide, nous pourrons l’améliorer pour répondre au mieux à vos attentes. C'est pourquoi nous vous proposons un petit questionnaire de satisfaction (anonyme) qui ne vous prendra que quelques minutes ! Merci à tous !

********************************************************

Cours illustré sur les Insectes avec images, dessins et classification. ... binoculaire et éventuellement la dissection des génitalias permettent d'identifier!;
http://aramel.free.fr/

Le module "Identification express" est un moyen rapide et simple de trouver l'Ordre auquel appartient un insecte, et peut-être même son nom
http://microcox.pagesperso-orange.fr/identifier.htm

Clé d'identification des ordres d'insectes et autres hexapodes. Création : juillet 2010 - mise à jour : Août 2014. Clé d'identification et aide.pdf. Document Adobe ...
http://entomologic.jimdo.com/les-ordres-d-insectes/

Au sein même de la classe des Insectes, les différentes espèces sont divisées en grands ordres suivant des caractéristiques bien spécifiques :
http://insectes-de-france.fr/ordres/

Vous pouvez affiner vos résultats en modifiant les sélections ci-dessous. Affichage par. Par défaut · vignette · liste. Recherche par nom d'insecte ou d'arthropode.
http://espacepourlavie.ca/insectes-arthropodes

Les insectes agricoles 1921 : les C. Galerie d'identification visuelle insecte. Identifier votre insecte. Table visuelle coleoptera 03. Sélection des classes.
http://www.pearltrees.com/askellek/identifier-insectes/id9574327

Identification de l'ordre des insectes à partir d'images.
http://www.lesinsectesduquebec.com/ordre.htm

Identification d'animaux, insectes et végétaux... Faites nous connaître vos clichés, vos questions sur les espèces rencontrées : insectes, araignées, oiseaux, ...]Identification d'animaux, insectes et végétaux... Faites nous connaître vos clichés, vos questions sur les espèces rencontrées : insectes, araignées, oiseaux, ...
http://www.notre-planete.info/forums/forum.php?id=13

Si vous souhaitez consulter la galerie pour chercher à identifier un insecte par vous-même, rechercher un auteur ou une espèce particulière ou simplement ...
http://www.galerie-insecte.org/accueil.php

http://jardifaune.canalblog.com/

http://www.entomart.be/index.html

http://www.insecte.org/forum/index.php
http://www.insectes.org/insectes/questions-reponses.html?id_quest=560


************************
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Moa

avatar

Messages : 534
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Insectes   Jeu 12 Jan 2017 - 19:35

Un autre lien pour nous aider à identifier un papillon
http://www.luontoportti.com/suomi/fr/perhoset/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Insectes   Mar 14 Mar 2017 - 23:46

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Insectes   Ven 17 Mar 2017 - 19:05

De bien beaux insectes de toutes les couleurs et de toutes les grosseurs
ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Insectes   Mer 22 Mar 2017 - 17:28

source http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php
Albums
Jura Faune 199 photos
Principalement des insectes du Jura, car les mammifères et oiseaux sont plutôt difficiles à photographier. Papillons et autres que j'abonderai avec un peu de temps j'espère cet hiver car 3000 photos à trier en tout genres....
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/1257

Jura Flore 185 photos
La flore du Jura. Album en création en remerciant énormément Max André pour son superbe livre de la flore de la montagne jurassienne.Ici aussi une collection de photos de fleurs à trier durant l'hiver.
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/1256

Flore et Fleurs  (!)1882 photos dans 202 sous-albums
Flore de tous les pays par genre et famille. Classement des familles de plantes et de fleurs, photos de fleurs espèce nom latin, classement de la flore
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/Flore

La Faune  (!) 1983 photos dans 260 sous-albums
Insectes. Oiseaux et mammifères Afrique Asie Europe reptiles Amphibiens Faune Coléoptères Jura Lépidoptères papillons
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/Faune

Plantes et fleurs par types et genres 847 photos dans 17 sous-albums
Arbustes, plantes à bulbes, orchidées, arbres, plantes d'eau ... A vous de choisir...
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/Fleurs_par_type

Plantes et fleurs par couleur 1137 photos dans 8 sous-albums
Les fleurs ont des couleurs, les plantes aussi, couleurs vertes bleues, jaunes rouges oranges FLORE EST COULEUR, botanique espèces de fleur, Les fleurs et la flore
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/Plantes_fleurs_couleur

Insectes par genre 564 photos dans 4 sous-albums
les coléoptères, Lépidoptères papillon et autres insectes, ainsi que les araignées et autres arthropodes. Ce n'est pas simple de retrouver la phylogénie, ce dossier vous permettra de repérer son clade
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/Insectes

Accouplement 28 photos
Beaucoup d'insectes sont plus faciles à approcher lorsque qu'ils s'accouplent. Ici un début des insectes et autres animaux à deux
http://www.revenaturel.com/piwigo/index.php?/category/Accouplement

3691 photos



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insectes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insectes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les végan qui tuent des insectes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: ANIMAUX :: Sauvages et autres animaux-
Sauter vers: