Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Liens divers et variés sur les ARBRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens divers et variés sur les ARBRES   Mar 7 Mar 2017 - 23:05

source http://arrosoirs-secateurs.com/-Les-arbres-et-arbustes-
Les arbres et arbustes
Viburnum, Cornus, Magnolia, Ceanothe... Des plantes de terre de bruyère...

Articles de cette rubrique
Pittosporum tenuifolium ’Golf Ball’
Petit arbuste au port arrondi qui ne dépasse pas 1 m. Il a l’aspect d’une boule de buis.

Robinia pseudoacacia ’Twisty Baby’
Un petit arbre pour petit jardin à planter en isolé. Beau même en hiver.

Griselinia littoralis
Un feuillage vert-pomme pour brise-vent en bord de mer (fiche d’identité, exigences de culture, utilisations)

Sous-rubriques
Des arbres pour petits jardins
Planter un arbre mérite réflexion, principalement dans un petit jardin. Il est planté pour de nombreuses années : autant bien choisir pour ne pas le (...)

Les petits arbustes "bouche-trous"
« Bouche-trou » est une appellation peu flatteuse pour des arbustes très utiles aux intérêts très variés. Pourquoi les planter ? Quels sont les plus (...)

Les haies
La haie est, à elle seule, un élément décoratif qui structure le jardin. Elle donne un style au jardin.

Les Cornus (cornouillers)
Ils sont cultivés pour leur floraison, la couleur de leur bois, leur port, leur feuillage. Les différentes espèces et variétés avec leurs (...)

Les Viburnum (viornes)
Une conférence de Maurice Laurent, pépiniériste passionné de Viburnum

Les lilas (Syringa)
’Gambetta’ Indémodable ! Son parfum fait partie de nos souvenirs d’enfance. Origine et histoire. Les principaux lilas. Morphologie, physiologie et (...)

La culture du camellia
Il ne sera pas question ici de bouturage ou de greffage, ou des différentes espèces ou variétés de camellias, mais de leur culture par les amateurs : (...)

Des plantes de terre de bruyère
Pieris, Azalées, Magnolias... comment satisfaire leurs exigences ? Les textes sont de Raymond Grall, producteur, botaniste et hybrideur pour les (...)

Les Hebe naines
C’est surtout leur côté feuillage persistant qui doit retenir l’attention. On trouve dans les Hebe une telle diversité de coloris de feuillage que (...)

Arbres et arbustes à choisir en priorité
C’est un choix tout à fait personnel d’arbres et arbustes sélectionnées pour leur intérêt décoratif et leur facilité de culture. Fothergilla ’Blue (...)





Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens divers et variés sur les ARBRES   Mar 14 Mar 2017 - 16:06

Handroanthus serratifolius

Je ne connaissais pas cet arbre que j'ai découvert lors d'une balade sur le net
source http://fr.hortipedia.com/wiki/Handroanthus_serratifolius

Handroanthus serratifolius est un arbre.
Dénomination
Handroanthus serratifolius était déjà décrit et dénommé par Martin Vahl mais était reclassé dans la classification valable aujourd'hui par Susan Oviat Grose en 2007.

Taxonomie
Handroanthus serratifolius est une espèce dans le genre Handroanthus qui contient environ de 35 à 36 espèces et fait partie de la famille des Bignoniaceae (Bignoniacées).

Synonymes d'Handroanthus serratifolius
Bignonia araliacea
Bignonia conspicua
Bignonia flavescens
Bignonia patrisiana
Bignonia serratifolia
Handroanthus araliaceus
Handroanthus atractocarpus
Handroanthus flavescens
Tabebuia araliacea
Tabebuia monticola
Tabebuia serratifolia
Tecoma araliacea
Tecoma atractocarpa
Tecoma conspicua
Tecoma nigricans
Tecoma patrisiana
Tecoma serratifolia
Tecoma speciosa
Vitex moronensis

Description
Stature
Ces arbres peuvent atteindre une hauteur de 8 à 12 mètres.
Bois et Écorce
Feuilles
Handroanthus serratifolius est une plante à feuilles caduques. Elle présente des feuilles palmées. Les folioles sont pétiolées avec un bord entier.

Fleurs et Fruits
Handroanthus serratifolius présente des fleurs en forme d'entonnoir de couleur jaune. Les fleurs s'organisent en panicule.

Racines
Distribution
Handroanthus serratifolius provient de l'Amérique du Sud tropicale et des Antilles et les Bahamas.

Culture
Les arbres supportent des températures seulement au-dessus d'au moins 1°C (USDA zone 10).




Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens divers et variés sur les ARBRES   Sam 25 Mar 2017 - 16:30

source de la photo http://www.images-fr.com/wallpapers_fonds_ecran/wallpapers.php?image=3658


Le titre de cet article m'a interpellé car j'adore l'idée que les arbres se parlent.

source https://theconversation.com/les-arbres-se-parlent-ils-66779
Les arbres se parlent-ils ?
10 octobre 2016,

Un livre récemment paru au Royaume-Uni, The Hidden Life of Trees, affirme que les arbres se parlent. Mais est-ce vraiment le cas ? On pourrait commencer par répondre en disant que les plantes échangent en effet des informations entre elles et avec d’autres organismes, comme les insectes.

Prenons, par exemple, les odeurs qui montent de l’herbe fraîchement coupée ou de la sauge broyée. Certains des éléments chimiques qui composent ces odeurs avertiront les autres plantes d’une attaque ou appelleront les insectes à les défendre. Ces effluves peuvent ainsi être considérées comme autant de cris d’alerte ou d’appels à l’aide.

Lorsque les plantes sont affaiblies par une infection ou dévorées, elles libèrent toute une série de molécules dans l’air et autour d’elles. Après avoir reçu ces éléments chimiques, les plantes à proximité de la même espèce, ou même d’une espèce différente, deviennent moins vulnérables, en produisant par exemple des toxines ou d’autres substances qui les rendent difficiles à digérer. Ces changements ne se produisent en général pas de manière instantanée, mais les gênes concernés réagissent bien plus vite quand ils sont sollicités.

Il y existe aussi des preuves selon lesquelles les éléments chimiques libérés par les plantes en un lieu précis diffèrent légèrement de ceux relâchés ailleurs par la même espèce. Il semble dès lors que si les plantes parlent, elles ont même des langues et même des accents régionaux !

Plantes parlantes ?
Mais s’agit-il pour autant d’une authentique communication ? Il est vraiment difficile de déterminer si une plante qui libère des éléments chimiques le fait de manière intentionnelle pour transmettre des informations à une autre plante. Je réagis moi-même aux éléments chimiques dégagés par des oignons en train de frire… ce qui ne signifie pas pour autant que les oignons sont en train de me parler. A-t-on affaire à de véritables messages ou est-ce plutôt une manière opportuniste d’utiliser les informations chimiques disponibles dans l’environnement ?

Il semble que ces signaux étaient, au départ, non un moyen d’envoyer de l’information aux autres arbres mais d’adresser, rapidement et efficacement, des messages à d’autres parties de la même plante. Des ravageurs ou des infections se déplacent le plus souvent d’une branche à l’autre. Mais un avertissement qui dirait à ces branches de se préparer à une attaque imminente devrait parcourir tout l’arbre d’un bout à l’autre. Une distance qui peut s’étendre sur des dizaines de mètres lorsque l’arbre est grand.

À l’opposé, un signal voyageant dans l’air peut atteindre directement les branches les plus exposées à l’attaque. En conséquence de quoi, ces signaux volatiles peuvent être comme « attrapés au vol » par des plantes se trouvant à proximité. Donc, quand des arbres répondent en intensifiant leur système de défense, s’agit-il de communication ou du simple fait d’écouter aux portes ?

Il s’agit certainement d’un peu des deux. Peut-être que ce système de messagerie interne est devenu capable d’aider d’autres plantes, assez proches pour percevoir ces signaux, étant souvent liées à l’arbre émetteur dans ce qui ressemble à un cas classique d’évolution de sélection parentale. Toutefois, libérer de tels composés chimiques dans l’environnement est fait sans discernement et les autres plantes et organismes peuvent en tirer profit. Parfois, de tels signaux peuvent même attirer les ravageurs ou les parasites. L’odeur de sauge broyée ne protège pas la plante des hommes… bien au contraire.

source de la photo http://www.photo-paysage.com/displayimage.php?pid=5127


Rendez-vous sous terre
Les échanges d’informations entre les plantes ne se font pas tous par voie aérienne. La grande majorité des plantes vivent en effet de manière symbiotique avec les champignons du sol. Et si nous avons tendance à penser que les champignons que l’on observe en forêt sont ceux qui sont présents en surface, ceux-ci n’émergent qu’après la reproduction. Les vrais champignons composent, eux, un ensemble de cellules allongées qui se répandent à travers tout le tapis forestier.

Les arbres fournissent aux champignons du sucre et ces derniers aident les arbres à recueillir l’eau et les éléments nutritifs du sol. De nombreuses plantes peuvent être ainsi liées sous terre via le réseau de champignons. Parfois, lorsqu’une plante a subi un dommage, les autres qui lui sont connectées par ce réseau de champignons se protègent de futures attaques alors même que d’autres, à même distance mais non connectées, ne le font pas. Ce réseau est un autre support pour acheminer l’information. Un authentique Wood Wide Web !

Mais qui contrôle cette communication ? Les messages sont relayés par les champignons et peut-être que ce sont ces derniers qui en tirent le plus grand bénéfice, en collectant et en passant des informations vitales à leur hôte ; ils peuvent ainsi veiller sur leur capital… Les champignons aident les plantes à communiquer, soit, mais peut-être le font-ils dans leur propre intérêt, en privilégiant certains plutôt que d’autres, qu’ils soient ou non reliés à l’arbre qui émet le message. En ce sens, les champignons sont un peu comme un média social, qui écoute et se sert des messages de ses utilisateurs.

Et nous revoici revenus à la question de savoir si ces exemples concernent bien la « communication » au sens où nous l’entendons. Tout ce qui peut amener les gens à s’intéresser à la flore est bienvenu, mais attribuer aux arbres des qualités humaines, c’est certainement un peu rapide. Pour ma part, ce qui m’a attiré vers la botanique concernait la manière dont les arbres et les autres plantes s’adaptent de manière fluide à leur environnement. Peut-être que la diffusion de ces éléments chimiques n’est qu’un aspect supplémentaire de cette merveilleuse faculté d’adaptation…

source de la photo http://fr.gde-fon.com/download/fort_arbres_sentier_cerf_paysage/544787/4839x3205



*****************************************************

Quelques liens sur le même sujet
http://www.santenaturellemag.com/maison-et-jardin/les-saisons-au-jardin/les-arbres-se-parlent.html

http://www.reforestaction.com/blog/video-les-arbres-communiquent-entre-eux

http://www.slate.fr/story/125580/les-arbres-se-parlent-ils

http://www.matierevolution.org/spip.php?article2006

http://lareleveetlapeste.fr/les-arbres-communiquent-entre-eux-et-partagent-leurs-ressources-alimentaires/

*****************************************************



Dernière édition par Libellule le Mer 29 Mar 2017 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens divers et variés sur les ARBRES   Lun 27 Mar 2017 - 23:38

IL faut aller sur le site pour découvrir les photos et renseignements

source http://www.provence7.com/portails/couleurs/provence-couleur-verte/arbres/
Liste des arbres en Provence
Principaux types d’arbres rencontrés en Provence.


Abricotier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal. Aubricoutié. Fruit : aubricot.
Originaire de l’Arménie ou de la Chine.

Amandier

Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Noms provençaux : Amélié, amendié. Fruit : amelo, amendo.
Originaire du Midi de la France.

Arbousier
Arbre fruitier.
Famille des Ericacées
Arbustus unedo, appelé aussi Arbre à fraises.
Originaire du Midi de la France.

Arbre de Judée

Azerolier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Originaire de l’Orient.

Bonsaï

Cassissier
Arbre fruitier.
Famille des Grossulariées.

Cèdre

Cerisier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Noms provençaux : Cereisié, grafiounié. Fruit : Cerieso, grafioun.
Originaire de l’Europe.

Châtaignier

Arbre fruitier.
Famille des Cupulifères.
Noms provençaux : Castagnié, peloussié. Fruit : castagno.
Originaire de la Provence.

Chêne

Cognassier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal : Condounié. Fruit : Coudoun.
Originaire de l’Asie.

Cyprès

Epicéa

Eucalyptus

Erable

Figuier
Arbre fruitier.
Famille des Morées.
Nom provençal : Figuiero. Fruit : Figo.
Originaire de l’Orient.

Framboisier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Noms provençaux : Amourèu, frambousié . Fruit : Ambrous, fragousto, framboueso.

Grenadier
Arbre fruitier.
Famille des Granatées.
Noms provençaux : Mióugranié, granadié. Fruit : Mióugrano.
Originaire d’Afrique.

Hêtre

If

Jujubier cultivé
Arbre fruitier.
Famille des Rhamnées.
Noms provençaux : Ginjourlié, chichourlié. Fruit : Ginjourlo, chichourlo.
Originaire de l’Orient.

Laurier


Magnolia


Mélèze


Micocoulier


Mimosa


Mûrier noir
Arbre fruitier.
Famille des Morées.
Noms provençaux : Amourié, aubre d’or. Fruit : Amouro.
Originaire de la Perse.

Noisetier
Arbre fruitier.
Famille des Cupulifères.
Nom provençal : Avelanié. Fruit : Avelano.
Originaire de la Provence.

Noyer
Arbre fruitier.
Famille des Juglandées.
Nom provençal : Nóuguié. Fruit : Nose.
Originaire de la Perse.

Néflier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal : Nespié. Fruit : Nèspo.

Olivier
Arbre fruitier.
Famille des Oléinées.
Nom provençal : óulivié. Fruit ; óulivo.
Originaire de l’Orient ou des régions méditerranéennes.

Oranger
Arbre fruitier.
Famille des Aurantiacées.
Nom provençal : Arangié. Fruit : Arange, maioco.

Palmier

Pêchers
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal : Pesseguié.
Fruit : Pessègue, pesco.
Originaire de l’Asie.

Pin Maritime

Pin Parasol

Platane

Poirier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal : Periero. Ffruit : Pero.
Originaire de l’Asie septentrionale.

Pommier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal : Poumié. Fruit : Poum, poumo.
Originaire de l’Europe.

Prunier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Nom provençal : Prunièro. Fruit : Pruno.
Originaire de l’Asie.

Sapin

Sorbier
Arbre fruitier.
Famille des Rosacées.
Noms provençaux : Sourbié, esperbié. Fruit : Sorbo, esperbo.

Tilleul

*********************************************************
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Liens divers et variés sur les ARBRES   Jeu 10 Aoû 2017 - 23:39

source http://www.plantes-tropicales.com/category/Arbres-tropicaux
Nos collections
Bougainvilliers
Hibiscus rustiques
Frangipaniers
Plantes rustiques
Arbustes à fleurs
Hibiscus tropicaux
Plantes grimpantes
Bananiers, Canna et Cie
Plantes de terrains secs

Arbres tropicaux
Caudex et succulentes
Fruitiers tropicaux
Plantes aquatiques
Plantes vivaces

Nouveautés
Melianthus major
Alocasia odora
Hibiscus x moscheutos 'Old Yella'
Solandra guttata
Aloe dichotoma



http://www.plantemania.fr/caudex-pachycaules/83-chorisia-speciosa.html

http://www.vdberk.fr/livre-des-arbres/rechercher

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brachychiton

http://www.jardins-interieurs.com/v3/plante.php?id_plante=307



semer des arbres
source http://olharfeliz.typepad.com/jardin/2010/05/semer-des-arbres.html
Le transplantation d’arbres adultes, adolescents ou vieux doit être réservée à des espèces rustiques (ici l’olivier, les palmiers qui mettent quand même 3 ans à s’en remettre) qui la supportent.
Il y a 4 ans nous plantons les 7 draco (Dracaena draco) du jardins blanc :
3 sont des semis dans des grands pots laissés dehors fait l’année d’avant notre arrivée à LOF , les 4 autres sont des plantes de jardineries avec un tronc déjà formé.
4 ans plus tard, nous avons 3 grands et beaux dracos (les petits semis de l’époque) et sur les 4 draco industriels 2 morts (vents froids), et un tronc fissuré.

1 – il y a d’abord l’enracinement.
Les arbres ont pour habitude de faire des racines dès leur naissance, plus la transplantation est tardive plus l’arbre aura du mal tant qu’il n’aura pas reconstitué un bon système de racine.
Beaucoup n’y parviennent pas notamment les racines pivotantes (les pécans par exemple se mettent en place très jeunes, le chène liège est incroyable quand on voit 5 cm hors du sol il a déjà fait 10 cm sous terre).

2 – il y a aussi les conditions de croissance, les pots (rempotage obligatoire avec la progression des racines) et surtout la croissance dans un milieu artificiel (les serres, les engrais, les traitements) qui rendent les plantes fragiles
Dans la revue du CRFG était paru une article sur un Californien du sud qui avait réalisé un jardin fruitier exubérant au milieu d’un désert.
Tous les arbres étaient des semis.
Il greffait ensuite à environ 1.2 m. de façon à maintenir le greffon loin du sol, donc loin d’un gel éventuel et de l’humidité.
Les plantes non rustiques sont plus sensibles que les autres aux maladies.
Les tropicales par exemple les mangues ou les avocats ont des maladies cryptogamiques des racines chaque printemps.
On leur donne davantage de chance en les laissant s’enraciner seules à partir d’une plante très jeune.
Naturellement il y a des exceptions, les agrumes par exemple, les porte-greffes vigoureux permettent de transplanter un an après la greffe, c’est-à-dire une plante de deux ans.

3 – Dans tous les cas, on ne perd pas son temps à aider les jeunes plants à bien s’enraciner avec des apports d’engrais ou bio stimulants riches en P phosphore et K potassium.

4 – Les palmiers méritent une analyse cas par cas, le coco du Chili ne doit pas être transplanté avant l'age de 20 ans.

5 – Dans tous les cas, le semis (qui peut exiger des années avant germination) est la seule solution pour obtenir des variétés non industrielles intéressantes.
Il est donc souvent indispensable.
René Peuchère disait toujours que les arbres poussent beaucoup plus vite qu'on ne croit.

Les arbres des jardins ibérico mauresques (1)
http://olharfeliz.typepad.com/jardin/2007/11/les-arbres-des.html



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liens divers et variés sur les ARBRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liens divers et variés sur les ARBRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [VENDS] Objets de collection (Artistes divers et variés)
» Les liens divers avec l'Antiquité.
» Problèmes divers et variés
» Liens divers sur "Moyen-Age"
» Liens (hors musique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: ARBRES-
Sauter vers: