Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.   Mer 5 Déc 2018 - 21:35



source https://www.aujardin.info/plantes/soleirolia-soleirolii.php
Helxine, Soleirole de soleir, Larmes d’anges

Botanique
Nom latin  : Soleirolia soleirolii
Famille  : Urticacées
Origine  : Europe
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : insignifiante
Type de plante : plante herbacée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 6 cm
Planter et cultiver
Rusticité  :  rustique, -12°C
Exposition  :  ombre à mi-ombre
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : couvre-sol d’ombre, contour de pierre, mur végétal
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouture, division

Soleirolia soleirolii, l’helxine, ou encore larmes d’ange, est une plante vivace couvre-sol de la famille des Urticacées. Unique représentante de son genre, l’helxine est probablement originaire des îles méditerranéennes, on note cependant une évolution de sa distribution : elle devient présente en France dans de nombreux départements en bordure de mer. Echappée des jardins ou réchauffement climatique ? L’helxine n’est cependant pas considérée comme plante invasive en France.

En culture, les larmes d’anges s’utilisent pour décorer le pied des plantes d’intérieur aussi bien que pour tapisser un sol à l’ombre à l’extérieur, dans les climats océaniques.

Description de la soleirole de soleir
Soleirolia soleirolii est un tapis de tiges si ramifiées qu’elle forme un réticule dense, capable de s’enraciner à chaque nœuds. Les feuilles, rondes, sans pétiole de 1 à 3 mm de larges apportent une épaisseur à ce tapis, qui prend un aspect mousseux. D’un jolie ton de vert frais, l’helxine s’épaissit avec le temps sur 6 cm, voire plus rarement 10 cm. Dans ces conditions, elle couvre les adventices basses et ainsi limite le désherbage. Le réseau de racines fines s’enfoncent de 10 cm dans le sol. Fragile au froid, l’helxine, théoriquement persistante s’il ne gèle pas, perd ses feuilles à partir de -1 °C. De nouvelles tiges feuillées reparaissent au printemps. Les fleurs, petites miniatures verdâtre, sont insignifiantes.

Soleirolia soleirolii est cultivée pour son aspect frais et moutonnant, car elle épouse les pierres et les contours, retombe en rideau d’une potée ou d’un muret. Dans certains pays chauds et humides, Soleirolia soleirolii peut devenir envahissant, ce qui n’est pas le cas en France.

Quelques variétés existent, au feuillage dorée, argenté, ou bronze, elles permettent de jouer avec les couleurs.

Culture de l’helxine
Soleirolia soleirolii demande une atmosphère humide et un sol toujours frais. Elle ne supporte pas d’avoir soif. L’helxine est donc au mieux dans une exposition de mi- ombre à ombre. Le sol doit être relativement neutre et drainant, cependant elle tolère les sols caillouteux à argileux, riches ou relativement pauvres. Un excès d’azote peut toutefois la rendre plus fragile.

Les larmes d’anges sont capables de pousser aussi bien à l’intérieur des habitations qu’à l’extérieur au jardin, rustique jusqu’à -12°C. Elles font de jolies potées en couvre-sol au pied de plantes d’intérieur plus hautes, qui ont les mêmes besoins hydrométriques qu’elles : des arrosages réguliers qui laissent le substrat frais, sans tremper dans l’eau.

En extérieur, les larmes d’ange nécessitent un sol toujours frais : des pluies régulières ou un arrosage automatique. C’est pourquoi elle se plait en climat océanique et pluvieux, comme en Bretagne. Elles font merveille dans les interstices des dallages, sur les bords d’un chemin ombragé ou au pied des Hydrangeas. En sous-bois, l’helxine peut être associée aux perce-neiges, ou autres bulbes printaniers de terre fraiche.

L’helxine est parfois une alternative intéressante au gazon qui refuse de pousser dans les pelouses trop humides et ombragées. Par contre, elle ne supporte pas d’être piétinée.

Petits désordres de culture pour Soleirolia soleirolii
Le centre de la plante s’affaisse et noircit : trop d’arrosages. L’helxine repoussera dès que le problème sera réglé.

Les feuilles palissent et s’assèchent : l’helxine a manqué d’eau. Même si toutes les feuilles et tiges sont détruites, un bon arrosage peut faire réapparaitre quelques pousses.

L’hiver, en culture extérieure, toutes les tiges sont mortes : les parties supérieures de la plante sont gelées : s’il n’a pas gelé trop longtemps, elle repart des racines au printemps.

Espèces et variétés de Soleirolia
unique espèce du genre



source https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/helxine-soleirolia-soleirolii.html
Helxine - Soleirolia soleirolii
À propos de Helxine - Soleirolia soleirolii
Ce séduisant couvre-sol semi-persistant ressemble à de la mousse, et peut remplacer le gazon dans les zones peu piétinées, à l'ombre fraîche. Cette vivace semi-rustique fleurit en été, si discrètement qu'elle pare seulement son feuillage vert intense d'un joli reflet rosé. Utilisable aussi bien en intérieur qu’en extérieur, cette plante est une aubaine pour les jardins japonais, les vérandas et les jardins de ville.

Vivace
Floraison rose pâle, blanc
Exposition Mi-ombre, Ombre
Fleurit en Juin à Juil.
Hauteur à maturité: 5 cm





Dernière édition par Libellule le Mer 5 Déc 2018 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.   Mer 5 Déc 2018 - 21:37

source https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1083-helxine-soleirolia-soleirolii-vivace-tapissante.html
Helxine ou hélixine (Soleirolia soleirolii), vivace tapissante
Appelée Helxine, parfois Hélixine, (Helxine soleirolii syn. Soleirolia soleirolii), cette plante est une vivace tapissante, naine, au feuillage persistant, formant une touffe compacte avec de toutes petites feuilles rondes, alternes, soyeuses d’un demi cm de long : cela crée comme un tapis de mousse frais. Les tiges translucides sont ramifiées, vert pâle pouvant être teinté de rose.

De minuscules fleurs solitaires blanches ombrées de rose, apparaissent en été : elles sont tubulaires, quadrilobées et portées à l’aisselle des feuilles.

Attention, la plante peut être envahissante si elle est à son aise, c'est-à-dire dans les sols ombragés et frais. Elle craint le gel à partir de -5°C qui la rend noire mais peut vite récupérer après.

Famille : Urticacées
Type : vivace
Origine : îles de Méditerranée occidentale
Couleur : fleurs blanches
Semis : non
Bouture : oui
Plantation : printemps
Floraison : été
Hauteur : jusqu’à 5 cm
Sol et exposition idéals pour l'helxine
L'helxine se cultive à mi-ombre dans un sol humifère et frais. En intérieur, elle sera à une lumière tamisée, dans un mélange de terre allégée par du sable, compost ou terreau.

Date de bouturage et de plantation de l'helxine
ous pourrez diviser les touffes au printemps ou bouturer des tiges replantées dès qu’elles seront coupées.

Conseil d’entretien et de culture de l'helxine
Vous pouvez apporter un peu de compost au printemps et arroser durant l’été.

Maladies, nuisibles et parasites de l'helxine
Le Soleirolia n’est pas fragile.

Emplacement et association favorable de l'helxine
C'est une plante qui se cultive en extérieur, en couvre-sol, dans des zones ombragées pas trop froides mais aussi en intérieur ou en véranda, en suspension, en terrine plate ou en terrarium.

Variétés conseillées d'helxine pour planter au jardin
Soleirolia soleirolii est la seule espèce du genre, qui a des cultivars dont Soleirolia soleirolii ‘Aurea’ à feuilles dorées, Soleirolia soleirolii ‘Variegata’ au feuillage panaché de blanc…



source http://www.gammvert.fr/conseils/conseils-de-jardinage/helxine
Helxine
Plante d’intérieur ou d’extérieur, cette petite vivace facile à vivre est un merveilleux couvre-sol pour les parties ombragées de votre jardin ou pour habiller le pied de compositions. Les coussins doux formés par ses minuscules feuilles garnissent pied des arbres, berges ou pas japonais

Description de l’helxine
Cette plante vivace aux longues tiges traçantes ressemble à une mousse, ou encore à du cresson de par ses toutes petites feuilles (5mm) rondes et vertes. Ses tiges ont la faculté de s’enraciner au niveau de leur nœuds. Elle forme du coup un vrai tapis assez épais, excepté dans les endroits de passage où son épaisseur restera limitée à 1 cm. Plante opiniâtre, l’helxine peut s’étaler partout très rapidement si elle se plaît, d’autant que son système racinaire très superficiel lui permet de s’implanter partout, y compris dans des murets ou entre des dallages juste jointés de sable. Sa floraison estivale est plus que discrète, légèrement rosée.
Moyennement rustique, elle perd ses parties aériennes à -5° et les racines à -10°.

Utilisations au jardin et sur la terrasse
Se substituant au gazon pour garnir les endroits ombragés, on la trouve beaucoup dans les jardins japonais, au pied des azalées, rhododendrons et érables, mais aussi auprès de fougères ou de hostas car elle se plaît dans les mêmes conditions. Les lieux humides comme le bord des pièces d’eau ont également sa faveur et elle se plaira dans des rocailles ombragées tant qu’elles sont assez fraîches. Installez des petits bulbes dans le tapis, comme des colchiques ou des cyclamens.

En pot, elle s’associera joliment aux bégonias, aux fuchsias, ou à des petits érables dont elle garnira le pied, pouvant s’écouler délicatement hors du pot.
L’helxine est couramment utilisée tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, car elle tolère bien le manque de soleil (mais pas de lumière ! D’ailleurs elle peut complètement s’étioler si elle en est privée). Elle habille de ce fait la base de compositions végétales, ou bien s’utilise sur les murs végétaux.

Variétés d’helxine
-L’helxine dorée - Soleirolia soleirolii ‘Aurea’ : un couvre-sol lumineux grâce à la teinte vert acide, presque jaune, de ses minuscules feuilles.

-L’helxine argentée - Soleirolia soleirolii ‘Argentea’ : les feuilles vert argenté de cette variété lui donnent un aspect très doux.

-L’helxine panachée : Soleirolia soleirolii ‘Variegata’ : un vert clair bord de crème pour le feuillage de cette helxine qui appréciera plus que les autres un emplacement ensoleillé.

Conseils sur la plantation de l'helxine
L’exposition, plutôt ombragée ou semi-ombragée, doit permettre à cette petite plante de ne pas être soumise aux rayons du soleil aux heures les plus chaudes, et plus elle a de soleil plus la terre doit être fraîche. Elle se plaît beaucoup au pied des arbres et arbustes qui la protègent. Elle a besoin d’un sol assez riche, bien drainé et ni trop lourd ni trop léger, pour qu’il ne soit pas détrempé en hiver et suffisamment frais en été.
À l'extérieur, vous l’implanterez au printemps, une fois que les gelées sont terminées, ou bien, dans les régions méridionales, en fin d’été. Mettez à tremper les godets pendant que vous réalisez les trous, espacés d’une bonne vingtaine de centimètres. Placez les mottes de façon à ce que le collet affleure, puis tassez et arrosez copieusement.

Conseils sur l'entretien de l’helxine
La première année, vous maintiendrez la terre légèrement humide pour que l’helxine développe son système racinaire, par la suite vous ferez surtout attention aux périodes très sèches.
En hiver, si les températures s’approchent de sa limite de -5°, protégez la avec un épais tapis de feuilles mortes ou de tout paillis bien isolant, par contre ôtez cette protection dès un redoux, l’helxine n’a pas de période de dormance et a besoin de lumière. Si elle devient noire, c’est parce qu’elle a été brûlée par le gel. Nettoyez les parties détruites, le feuillage se reformera dès le printemps.
À l’intérieur, vous arroserez régulièrement avec de l’eau non calcaire de préférence, le substrat doit rester légèrement humide. Durant les périodes où l’atmosphère est plus sèche, été et hiver, vaporisez son feuillage tous les jours.
Trop d‘eau provoque la perte de ses feuilles, et elle devient jaune lorsqu’elle en manque.
Elle peut éventuellement se tailler si elle devient par trop envahissante, vous pouvez même passer la tondeuse, en position haute bien sûr !
L’helxine se multiplie très facilement, par division des touffes en mottes prélevées sur l’extérieur au printemps (après les gelées), ou bien en replantant tout simplement des bouts de tiges munis de racines.

Maladies de l’helxine
Elle se révèle insensible aux parasites et aux maladies.

Un peu de botanique
La Soleira soleirolii (syn. Helxine soleirolii ou Parietaria soleirolii) est une Urticacée. On la trouve à l’état naturel en Corse, sur l’île d’Elbe et autres îles de la Méditerranée. Cette plante est monoïque, ses fleurs mâles et femelles, séparées, se trouvent cependant sur le même pied.

Caractéristiques
RUSTICITÉ: Semi-rustique

EXPOSITION: Mi-ombre, ombre

HAUTEUR À MATURITÉ: 30 cm

ENTRETIEN & PLANTATION
Niveau de soin: facile

Exposition: mi-ombre, ombre

Température minimale: -10°C

Composition du sol: normal, humifère

Arrosage: important

Ph du sol: neutre

Humidité du sol: drainé

Période de plantation: printemps, automne

Saison d’intérêt: printemps, été, automne

Utilisation: véranda, terrasse

Utilisation en jardin: couvre-sol, berges, rocaille

CARACTÉRISTIQUES VÉGÉTALES
Hauteur à maturité: 30 cm

Feuillage persistant

Couleur feuille: vert franc, vert acide, gris-vert, panaché

BOTANIQUE
Rusticité: semi-rustique

Espèce: Helxine

Nom botanique: Helxine soleirolii

Famille: Urticacée



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.   Mer 5 Déc 2018 - 21:45

En 2008, j'ai eu quelques pieds à une bourse aux plantes du Jardin botanique de Nice.
La première année je les ai laissé dans la maison mais les plantes étaient toutes étiolées, l'été d'après, je les ai planté dans le jardin et elles ont bien proliféré.




Depuis cette plante a tellement colonisé l'endroit qu'il faut que j'en arrache chaque année.





Dernière édition par Libellule le Mer 5 Déc 2018 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.   Mer 5 Déc 2018 - 21:45

source https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/438/helxine
L'helxine (Soleirolia soleirolii ou Helxine soleirolii ou Parietaria soleirolii), parfois appelée hélixine ou soleirole, est une plante vivace au feuillage persistant constitué de minuscules feuilles rondes, disposées le long de fines tiges, qui évoque de loin le cresson ou la mousse des sous-bois. C'est une semi-rustique, dont les parties aériennes sont détruites à partir de -5 °C, et dont la souche meurt en dessous de -10 °C.

Existant à l'état naturel dans les îles méditerranéennes de Corse, d'Elbe, de Sardaigne et des Baléares, elle doit son nom à son découvreur, Joseph-François de Soleirol (1781-1863), un polytechnicien et capitaine d'infanterie, par ailleurs amateur de botanique, de géologie et de musique. Utilisée aussi bien en intérieur qu'en extérieur, elle n'est devenue courante dans nos jardins que depuis la vogue des jardins japonais et des jardins d'ombre.

Les tiges de cette plante dite « traçante » s'allongent progressivement et s'enracinent au niveau de chaque nœud, ce qui explique la qualité du tapis qu'elles constituent, moelleux et demeurant vert vif, très brillant, tout au long de l'année. Ce tapis reste très ras (1 cm d'épaisseur) dans les allées où l'helxine subit le passage des piétons, est plus épais dans des situations plus protégées (5 à 10 cm d'épaisseur).

Le caractère traçant de l'helxine peut la rendre très envahissante dans les jardins où elle dispose des meilleures conditions (un sol riche en humus, frais et ombragé, des hivers cléments). Elle n'est ni toxique ni capable d'étouffer de grandes plantes, mais elle peut compliquer la tâche des jardiniers concernés…

L'helxine fleurit en été, mais les fleurs minuscules ne se font quasiment pas remarquer. Elles se signalent par un reflet rosé qui modifie légèrement l'aspect de la plante. Appartenant comme l'ortie à la famille des Urticacées, cette plante se caractérise par la séparation des sexes sur les fleurs, alors que la plupart des espèces végétales portent les deux sexes sur la même fleur. Chez l'helxine, les fleurs mâles et les fleurs femelles sont bien séparées, mais poussent toutes sur un même pied : la plante est dite « monoïque ».

L'helxine a la réputation de constituer une bonne alternative au gazon pour végétaliser un endroit ombragé, où ce dernier ne parvient pas à pousser. Elle supporte sans problèmes les passages des piétons, sauf s'ils sont trop fréquents.

Elle est particulièrement utilisée dans les jardins de style japonais, ce qui lui a d'ailleurs valu le surnom de « tapis japonais ». Elle garnit joliment le pied des érables japonais et des plantes fleuries de terre de bruyère, azalées et rhododendrons. Elle peut aussi tapisser les bords d'une pièce d'eau. Elle apprécie tout particulièrement l'atmosphère humide qui les caractérise. Elle fait aussi partie de la gamme des plantes de rocaille, à réserver aux endroits ombragés et frais.

Ses racines étant très peu profondes, elle se contente de peu de terre pour pousser. Elle peut être utilisée pour embellir une allée gravillonnée ou dallée, dont elle atténuera les limites géométriques ou dont elle garnira les joints préalablement remplis de sable fin. Elle est aussi capable de pousser dans les interstices d'un mur, pour peu qu'il reste humide et frais.

Elle est associée aux fuchsias et autres bégonias dans les jardinières et potées destinées aux situations ombragées. Bien arrosée tout au long de l'été, elle développe de longues tiges et forme d'élégantes coulées de verdure retombant le long des pots.

Cette plante à croissance naturellement faible et capable de résister au manque de lumière est enfin tout à fait indiquée pour une culture en intérieur. Elle tapisse le terreau au pied de plantes vertes ou fleuries de plus grande envergure dans les compositions végétales. Elle est aussi utilisée pour garnir les murs et les tableaux végétaux, installés verticalement, qui renouvellent depuis quelques années le décor végétal de nos intérieurs.



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.   Mer 5 Déc 2018 - 21:50

source https://fr.wikipedia.org/wiki/Soleirolia_soleirolii
Soleirolia soleirolii, helxine, hélixine ou larmes d'ange, est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Urticaceae, originaire du bassin méditerranéen. C'est l'unique espèce du genre Soleirolia (genre monotypique). Ce sont des plantes herbacées vivaces naines à racines traçantes, qui préfèrent les sols perméables et humifères, et plutôt frais.

On trouve cette plante également sous le nom d'helxine, qui est en fait son ancien nom de genre. Comme le laisse penser son nom anglais, mother of thousands, elle se bouture aisément. C'est une des raisons qui font qu'elle est de plus en plus utilisée en intérieur et parfois en extérieur comme couvre-sol pour son feuillage décoratif. Elle peut s'accrocher aux murs humides. Elle semble toxique ou non appétente pour les invertébrés herbivores (aux États-Unis, la chenille du vulcain (Vanessa atalanta) semble pouvoir la consommer à la place de l'ortie (Urtica holosericea)2. Cette absence de prédateur commun peut la rendre localement envahissante.
Des horticulteurs ont sélectionné quelques cultivars panachés, dorés ou bronze.

Étymologie
le nom générique « Soleirolia » et l'épithète spécifique « soleirolii » sont un hommage à Joseph-François Soleirol (1781-1853), ingénieur militaire et botaniste amateur qui collecta des plantes en Corse et en Sardaigne3

Origine géographique, et répartition
Cette plante serait originaire des îles méditerranéennes (Corse, Baléares, Sardaigne), mais elle tend à remonter vers le nord (notamment en bordure de fontaines, rivières ou sur sols humides où elle peut former de larges tapis), peut-être grâce au réchauffement climatique, sans doute surtout à cause d'introductions par l'homme ou d'échappées de jardin ou de pots de fleurs. En France4, elle s'est implantée en Bretagne, Normandie, sud de la région parisienne et on en trouve au moins localement dans le Pas-de-Calais.

Sensibilité
Cette plante bien que rustique et se bouturant facilement ne s'est pas spontanément répandue hors de ses îles d'origine.
Elle serait sensible aux oxydes d'azote mais semble s'adapter à certaines pollutions urbaines5.

Synonymes
Selon The Plant List [archive] (9 février 2018)1 :
Helxine soleirolii Req.
Parietaria soleirolii (Req.) Spreng.
Soleirolia corsica Gaudich.
Soleirolia repens Kuntze



https://jardin-secrets.com/helxine-article-8848,131,fr.html

http://nature.jardin.free.fr/vivace/mc_helxine.htm

http://arrosoirs-secateurs.com/Helxine



http://www.apsip.com/plantes-pour-talus-pentu.html

http://pepiniereezavin.com/produit/soleirolia-soleirolii/

http://www.design-vegetal.fr/mur-vegetal-helxine/





Dernière édition par Libellule le Mer 5 Déc 2018 - 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Helxine/Helixine ou Soleirolia soleirolii.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: PLANTES DIVERS :: E-F-
Sauter vers: