Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Epicactus 'Owen's Pink'

Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3417
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Epicactus 'Owen's Pink'    Mer 7 Nov 2018 - 16:13



Epicactus 'Owen's Pink'
source https://www.kuentz.com/bt/index.php?module=produit&prd_id=3672&keywords=epicactus&page=1
Description : Variété florifère à petit développement. Fleur moyenne rose pâle, sépales plus foncés, rose orangé.

Nos conseils de culture
Exposition
Plante demandant une lumière intense, mais pas le soleil direct

Substrat
70 % terreau léger (tourbe, écorce de pin, fibre de coco) + 20 % perlite + 10 % sable non calcaire + drainage au fond du pot (argile expansée)

Arrosage
Arroser toute l'année. Réduire les arrosages en hiver.

Hivernage
La température d'hivernage est la température conseillée pour obtenir une bonne floraison ou pour éviter l'apparition de maladies pendant le repos hivernal.
Plante pouvant être conservée en hiver dans un lieu fermé entre 5 et 10°C la nuit, avec un réchauffement dans la journée.

Rusticité La rusticité est la température minimale que supporte une plante dans son pays d'origine ou cultivée en France à l'abri de la pluie.
Sans aucune protection, la résistance au froid est plus faible et varie en fonction des conditions climatiques locales. 5°C

Origine
Origine géographique de l'espèce ou de la variété. Les plantes vendues sont toutes multipliées dans notre pépinière.
Obt. O. Hamilton (1976)



source https://www.cactuspro.com/forum/read.php?1,205890,205939
Différence entre Epicactus et Epiphyllum ?
Bonjour à tous,
Tout est dans le titre clin d'oeil
Depuis un an, je suis raide dingue des Epiphyllum (j'en ai "que" 3 pour le moment, qui n'ont pas encore fleuri ... mais ça viendra).
J'ai vue des Epicactus sur un site de vpc, maus est-ce vraiment différent d'un Epicactus pour les soins (lumière arrosage etc...) ?
Merci d'avance pour votre aide
brumiel

***
En principe (mais ce n'est pas une généralité), on parle d'Epiphyllum lorsque qu'il s'agit d'espèces botaniques, et d'Epicactus lorsqu'il s'agit de cultivars, obtentions horticoles.
Les premiers sont un peu plus difficiles à cultiver, pour certains du moins.
Les cultivars ne sont pas très compliqués, dans un mélange moitié terreau acide moitié perlite (pour faire simple)
Ceci est une première réponse, d'autres plus pointus dans le domaine se feront un plaisir de développer un peu MdR, PdR (lol)
Georges (Doubs) Membre ARIDES N° 51
http://www.gargamel-cactus.com/

***
Bonjours Georges,
En principe (mais ce n'est pas une généralité), on parle d'Epiphyllum lorsque qu'il s'agit d'espèces botaniques,et sont un peu plus difficiles à cultiver, pour certains du moins."""

Excuse-moi de te contredire en ce qui concerne la Martinique ou normalement tous les Epiphyllum ( Epicactus ) cultivars devraient très bien pousser vu le climat . Et bien j'ai renoncé à cultiver ces cultivars car aucun ne veux pousser chez moi malgré x et x tentatives et probablement plus de 50 "espèces"tentées alors que tous les botaniques poussent à merveille !
Expériences sur q/q 5 ou 6 années !
Balata.

***

Epiphyllum est un genre de cactee aves 2 cotes seulement, des fleurs overtes les nuits, seulements, et apart d'une espece, les fleurs sont blanches. Il y a des milles d'hybrides, et ont peut appeller les hybrides les epicactus, mais ce n'est pas un genre.
peter



Plante d'une copine de forum qui en a offert à plusieurs personnes














Boutures offertes à une première personne












J'ai eu la chance de recevoir aussi quelques boutures








Dernière édition par Libellule le Mer 7 Nov 2018 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3417
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Epicactus 'Owen's Pink'    Mer 7 Nov 2018 - 16:35

Quelques renseignements complémentaires
source: http://ssf.info.free.fr/articles/page502.htm

COMMENT JE CULTIVE MES EPIPHYLLUM HYBRIDES
La culture des épiphyllum hybrides est assez simple pourvu que l'on n'oublie pas leur origine : issus de plantes de forêts tropicales pluvieuses, leurs exigences diffèrent complètement de celles des cactées de régions désertiques.
D'où quelques principes généraux à respecter.

Ils doivent être placés en exposition semi-ombragée. En aucun cas ils ne doivent être exposés au soleil zénithal direct qui causerait de graves brûlures.

La température idéale se situe vers 20° Celsius en cours de végétation et vers 8°-10° C pendant la période de repos; ils supportent toutefois une température nettement supérieure s'ils sont correctement ombragés et humidifiés.
De même, pendant la période de repos, et pourvu qu'ils soient maintenus au sec, ils pourront supporter des températures plus faibles, au moins temporairement.

Le compost doit rester humide, sans jamais être sursaturé d'eau.
Pour cela il doit être suffisamment grossier et bien drainé.

J'emploie le mélange suivant, inspiré de ceux préconisés par les horticulteurs californiens:
-quatre parts de terreau de feuilles,
-deux parts d'écorce de pin finement moulue, (j'emploie pour cela un vieux et robuste hachoir à main, ce qui demande une certaine dépense physique !
Je recommande d'en préparer un peu tous les jours - 10mn, un quart d'heure, pas plus - et d'utiliser des écorces "attendries" par une utilisation préalable en "mulching" par exemple)
-une part d'écorce de pin en morceaux de 10 à 15 millimètres,
-deux parts de pouzzolane,
-un quart de part de poudre d'os,

On peut bien sûr employer d'autres composts. L'essentiel est qu'ils soient légèrement acides, suffisamment riches, de texture grossière et bien drainés.

L'arrosage doit tenir compte du cycle végétatif, caractérisé par deux poussées distinctes : au printemps pour la floraison, en automne pour la formation des nouveaux rameaux.
Abondant pendant les périodes de pousse, sans pour autant détremper le compost, il sera un peu réduit dans la quinzaine suivant la floraison et fortement réduit pendant le repos hivernal pour tendre simplement à éviter un complet dessèchement de la motte - et des racines - et que les tiges ne se rident pas (en principe, de novembre à février, à 8-10°C, un arrosage bi-mensuel modéré suffit).

En été, la brumisation - ou mieux, l'exposition à la pluie - sont bénéfiques.
Je mettais jadis mes plantes en plein air, l'été le long d'un mur ombragé par de vieux tilleuls, jusqu'à ce jour de juin 1988 où un violent orage de grêle m'a fait comprendre que le plein air comportait ses dangers.
Je les abrite maintenant dans une "ombrière" réalisée en couvrant horizontalement le dessus et verticalement une des parois d'un chenil désaffecté, d'un coupe-vent en plastique ajouré "Nortène" qui les abrite efficacement du soleil, du vent, de la grêle (et des combats de chats) tout en laissant passer air, lumière et pluie.

Fertilisation : toujours en accord avec le cycle végétatif, elle prendra deux formes:
-d'avril à octobre, pendant la période de végétation, un apport mensuel d'engrais de formule équilibrée et ne dépassant jamais 10% d'azote. J'emploie le Mairol de formule 14/12/14, que je ramène à 7/6/7 en le diluant dans un volume d'eau double de celui normalement employé.
-début novembre - pour "durcir" les jeunes pousses de septembre - et fin février - pour favoriser la floraison (la plupart des variétés fleurissent d'avril à juin) - , un apport d'engrais très pauvre en azote.
J'emploie alors l'Hortal de formule 6/20/30 que je ramène à 3/10/15.

Contenants : les racines des épiphyllum hybrides étant généralement superficielles (étalées), les pots les mieux adaptés à leur culture sont des pots plus larges que haut (genre pots à chrysanthèmes , O 19, H 14 ou O 21, H 15).
Je préfère les pots en terre cuite, perméables et plus lourds (donc plus stables) aux pots en plastique (d'emploi plus professionnel : gardant mieux l'humidité, ils demandent moins d'arrosage).
Pour les plantes fortes et très fortes, on trouve dans le commerce des poteries cylindriques basses, en terre cuite, parfaites sous ce rapport (moins sous celui du prix !).
Je n'utilise les pots plastique que pour les boutures, pendant la première année de leur développement : je pense qu'ils conviennent aussi pour des épiphyllum cultivés en suspension (bonne formule pour les variétés à tiges souples, retombantes).

Le rempotage des jeunes plantes peut se faire chaque année, au printemps, dans un pot adapté à leur développement (jamais trop grand, cela pourrait, combiné avec un excès d'arrosage, entraîner la perte des racines).
Après rempotage, attendre 8 jours pour arroser et ne faire, pendant 3 à 4 semaines, que des arrosages légers, avant de reprendre les arrosages normaux.
Les plantes adultes se contentent d'un rempotage tous les 4-5 ans effectué un mois après la floraison, avec les mêmes précautions d'arrosage que dans le cas précédent.

Hivernage : se fait de préférence en serre à 8°-10°C, à défaut, dans une pièce fraîche et bien éclairée ou un sous-sol offrant plus ou moins les mêmes conditions.
Le grand hybrideur allemand, Curt KNEBEL, estimait qu'ils pouvaient à la rigueur être stockés, enveloppés dans du papier journal, dans une cave à l'abri du gel.
C'est sûrement exact, certainement pas idéal, et les risques d'accident au redémarrage printanier tout à fait certains!
Les miens passent l'hiver dans le bas de ma serre à 8°-10°C, de fin octobre à fin février, puis 15°-20°C en mars-avril, et dès que la température le permet, placés à l'extérieur, dans l'ombrière, jusqu'à fin septembre, début octobre.

Parasites, maladies : les épiphyllum hybrides n'ont pas de parasites spécifiques; ils peuvent être sujet, comme toutes les cactées, aux attaques des cochenilles et des poux des racines.

Les traitements habituels aux autres cactées conviennent.
Ils sont par contre - inégalement selon les variétés - sujets aux atteintes de maladies cryptogamiques qui se manifestent par l'apparition de taches noires ou transparentes sur les articles, qui, au stade final de leur évolution, percent littéralement les rameaux.

A titre préventif, je traite régulièrement mes plantes par pulvérisations alternées de Benlate et Peltar, deux fongicides systémiques.

Faute de quoi, à titre curatif, mieux vaut couper les tiges atteintes, traiter les plantes comme indiqué ci-dessus, et arroser le compost avec une solution de Cryptonol liquide (dosé à 2cm3 pour 1 litre d'eau) et supprimer momentanément tout apport d'engrais azoté.

Certes on trouve un peu partout, jusque dans nos campagnes, des potées d'épiphyllum X Ackermannii, Coopérii ou Pfersdorfii qui prospèrent dans des conditions de rusticité fort éloignées de ce qui précède.

Et j'ai le souvenir d'un épiphyllum X Ackermannii planté sans trop d'égard dans un pot empli de terre de jardin, laissé sans soins dans un coin d'immeuble en juin 40, et retrouvé ridé, rougi par le soleil, mais littéralement couvert de fleurs trois mois plus tard !

Mais c'est qu'il s'agit d'hybrides primaires particulièrement robustes et devenus, en 150 ans, totalement acclimatés.

L'envers de la splendeur sophistiquée des obtentions modernes, souvent issues d'hybridations multiples, c'est parfois une relative fragilité. A nous de leur accorder l'attention et les soins qu'ils requièrent.

Multiplication : la seule façon d'obtenir des rejetons identiques au pied mère est le bouturage. Pour obtenir de bons résultats, il faut prélever des rameaux forts, parfaitement sains et ne pas les laisser fleurir la première année.

Le semis, outre qu'il donne des résultats imprévisibles, exige une très grande patience: il faut 6 à 8 ans pour obtenir une plante apte à fleurir.

Quant à l'hybridation, pour un amateur, ce ne peut être qu'un amusement qui exige, outre patience, beaucoup de place.
J'en parle maintenant en connaissance de cause et vous avez pu en apprécier (et juger) le résultat lors de ma conférence.

Jean DELEFOSSE
membre de la Société Succulentophile de l'Est Francilien (S.S.F.)
16 rue Charles Pathé
94300 VINCENNES, FRANCE



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
 
Epicactus 'Owen's Pink'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Australian Pink Floyd Show , Grand Rex 8 mars 2010
» (Rock) Pink Floyd
» Pink Floyd
» confortly numb de pink floyd
» Visuel Pink Bubbles Go Ape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Epiphytes et Epiphyllums-
Sauter vers: