Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bébés, enfants et vaccins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébés, enfants et vaccins   Jeu 22 Juin 2017 - 21:00

On attendait cette décision avec impatience  

source https://www.santenatureinnovation.com/on-a-gagne/
On a gagné !
jeudi 9 février 2017 - par Jean-Marc Dupuis

DT-P : on a gagné !
Chère lectrice, cher lecteur,

La décision finale du Conseil d’Etat sur le vaccin DT-Polio a été rendue hier, mercredi 8 février :
Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), les seuls obligatoires en France, devront être de nouveau disponibles sans association avec d’autres vaccins non obligatoires.

Le ministère de la Santé dispose de 6 mois pour prendre des mesures visant à rendre disponibles ces trois seules vaccinations obligatoires.

Le Conseil d’Etat est la plus haute juridiction administrative de France et ses avis ne peuvent pas être contestés.

Que dit le Conseil d’État précisément ?
Le Conseil d’Etat a posé un principe de base clair :

Les trois vaccins obligatoires en France doivent être disponibles sans association avec d’autres vaccins.

Il « enjoint au ministre chargé de la Santé de prendre des mesures pour rendre disponibles » les vaccins DTP sous cette seule forme.

« La loi, qui n’impose que trois obligations de vaccination, implique nécessairement qu’il soit possible de s’y conformer en usant de vaccins qui ne contiennent que ces trois vaccinations« , a détaillé le Conseil d’Etat.

Le vaccin DT-P sera-t-il bientôt de retour dans les pharmacies ?
Non.

Les laboratoires Sanofi Pasteur, principal fabricant de ces vaccins, ne produisent plus aucun vaccin isolé contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) depuis 2008.

Ils ont déclaré à la presse hier que le délai imposé par le Conseil d’Etat (six mois) est intenable : remettre massivement sur le marché un ancien produit demanderait minimum 18 mois. [1]

Parmi les solutions discutées pour remédier à ce problème, une est particulièrement inquiétante : faire voter en urgence une loi pour rendre obligatoires également les vaccins présents dans le « supervaccin » hexavalent.

Ainsi mercredi, France-Info a-t-elle diffusé cette inquiétante information :

« Ce mercredi soir, l’Agence du Médicament a été saisie pour qu’un vaccin DTPolio soit remis sur le marché. Mais si les laboratoires pharmaceutiques refusent de le fabriquer, le gouvernement pourrait aussi changer la loi en passant de trois à six vaccins obligatoires. »[2]

Parer à toutes les possibilités
Ce scénario noir ne peut malheureusement pas être écarté.

Ainsi que nous l’avons expliqué à de nombreuses reprises, c’est la stratégie ouvertement conseillée par le rapport du « Comité d’orientation citoyenne sur la vaccination » rendu public le 30 novembre 2016, qui a préconisé de faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons dans toute la France.[3]

Ce rapport préconise en outre de mettre à la charge de la collectivité les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt que par l’industrie pharmaceutique. (voir page 32 du rapport).

Ce rapport recommande en plus d’envisager le « changement de statut », c’est-à-dire de rendre obligatoire le très controversé vaccin contre la papillomavirus (contre le cancer du col de l’utérus), et même d’étendre la vaccination « aux jeunes garçons » ! (page 33 du rapport).

Enfin, il préconise « la mise en œuvre sans délai de l’ensemble de ces recommandations » afin de « restaurer la confiance en la vaccination » (page 32 du rapport).

Pour réduire le risque d’un tel passage en force, dont les autorités sanitaires sont sans doute malheureusement capables, je vous invite à signer la pétition ci-jointe si vous ne l’avez pas encore fait : http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php
Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

sources
[1] Vaccins : que va changer la décision du Conseil d’Etat ?
http://www.europe1.fr/sante/vaccins-que-va-changer-la-decision-du-conseil-detat-2972984

[2] Le Conseil d’Etat réclame le retour d’un vaccin DT-Polio
http://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/sante-le-conseil-d-etat-reclame-le-retour-d-un-vaccin-dtpolio_2053955.html

[3] Rapport de la concertation citoyenne sur la vaccination
http://concertation-vaccination.fr/wp-content/uploads/2016/11/Rapport-de-la-concertation-citoyenne-sur-la-vaccination.pdf

*****************************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Moa

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Bébés, enfants et vaccins   Jeu 22 Juin 2017 - 21:48



source https://www.santenatureinnovation.com/
Vaccin : ils nous manipulent depuis le début !
Juin 2017


Madame, Monsieur,
La nouvelle ministre de la santé veut rendre obligatoires en France 11 vaccins là où il n'y en avait 3.

Ils nous manipulent depuis le début !!

Nous sommes plus d’un million à avoir demandé le retour du vaccin DT-P (diphtérie, tétanos, polio).

Le Conseil d’Etat nous a donné raison.

Résultat : puisque le DT-P ne se trouve plus tout seul…

Ils décident de rendre tous les vaccins obligatoires !!
Les bouchons de Champagne doivent sauter dans tous les sens dans les laboratoires pharmaceutiques. Ça doit pétarader !!

De notre côté, nous avons cru à une plaisanterie de mauvais goût, une provocation gratuite. Cela paraissait fou. Impossible.

Mais c’est dans les journaux, les radios, les télévisions !!

Il faut nous LEVER D’UN SEUL MOUVEMENT POUR DIRE « NON, NON ET NON ! ».

Cette fois, c’est trop. Ils ne peuvent pas à ce point nous marcher dessus, nous écraser !!!

VITE, SIGNEZ LA PÉTITION CI-JOINTE POUR DIRE STOP !!!
http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php

TRANSFÉREZ CE MESSAGE PARTOUT AUTOUR DE VOUS !!!
Ils nous testent, pour voir où sont les résistances :
Si la loi passe, vous devrez vacciner votre enfant contre onze maladies dont l’hépatite B (potentiellement dangereux et totalement inutile pour la plupart des enfants).

Vous devrez donner à vos enfants des vaccins chargés d’aluminium (ces vaccins en contiennent forcément).

Vous serez de plus contraint de financer ces vaccins via l’assurance maladie obligatoire. « Le coût d’une telle mesure est estimé à 110 à 120 millions €/an », intégralement remboursé.

C’est de l’argent qui tombe directement dans la poche des laboratoires pharmaceutiques !
« Comment peut-on nous prendre à ce point pour des idiots ???!!!! Je suis tellement attristée et en colère. Quel pays !!!... », réagissait un auditeur de RMC ;

« Clairement c'est du totalitarisme », réagissait-on sur le site du journal 20 Minutes.


« Comment se fait-il qu’en Allemagne ou en Espagne, où les vaccins ne sont pas obligatoires, il n’y ait pas plus d’épidémie que chez nous ?! »

Le problème est que ces réactions, bien que nombreuses, resteront lettre morte sans une concertation, une action citoyenne groupée.

Pour montrer notre nombre et notre détermination, il est indispensable de faire monter le compteur de pétitions au maximum.

Il faut faire barrage démocratique !!!!

Agissez vite ! La Ministre de la Santé va décider avant le 8 août 2017, date butoir fixée par le Conseil d’Etat !!

Elle pourrait bouger dans les jours qui viennent !

C’est l’urgence absolue. Les associations de défense des citoyens n'ont que quelques jours pour :
Monter une conférence de presse

Réunir un million de signatures ou plus

Obtenir audience auprès du Ministère de la Santé

Monter les dossiers pour contrer les arguments des labos

Nous sommes démunis face au lobby pharmaceutique qui finance, à coup de millions, des « experts ».

Mais nous avons la solidarité, la force du nombre, l’union de millions de citoyens qui défendent l’intérêt général et la santé de leurs enfants.

Manifestez votre soutien concrètement en signant la pétition en ligne

C’est le combat de David contre Goliath. Mais en nous unissant, nous pouvons renverser les puissants !!!!

Cela ne demande rien d’autre de votre part que d’ajouter votre nom à la liste de protestation.

Ne perdez pas une seconde pour signer et la diffuser par tout moyen. Vous êtes notre seul relais.

C’est notre dernière chance de bloquer l’offensive ; sinon, dans quelques semaines, nous pourrions nous réveiller avec l’interdiction de mettre nos enfants dans les écoles si nous ne leur imposons pas leurs onze vaccins obligatoires !!

Derrière, ce sont des milliers, ou au minimum des centaines d’effets indésirables graves qui se produiront. Mathématiquement, c’est une certitude. Cela pourra être chez vous, dans votre entourage, ou dans le mien.

Ne nous laissons pas faire !!!

Intérêt général ou énorme "conflit d'intérêt" avec les labos ?
Il n’y a pas de hasard :
Le Président du Comité de Vaccination, le Pr Alain Fischer est en lien étroit avec le laboratoire Sanofi dont il a reçu en 2013 le Prix “Sanofi-Pasteur”;

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a reconnu dans le journal Le Parisien que « les industriels allaient gagner de l’argent avec cette mesure ».

Elle était au conseil d’administration (« board ») de deux laboratoires très impliqués dans les vaccins, Novartis et Bristol-Meyers Squibb, de 2009 à 2011 ;

Emmanuel Macron lui-même a publiquement bénéficié de l’intense soutien pour sa campagne de Serge Weinberg, président de Sanofi, principal producteur français de vaccins !

À peine élus, leur première mesure est de généraliser l’obligation vaccinale. C’est trop gros, c’est trop ÉNORME.

Ne vous laissez pas faire. Signez et faites signer la grande pétition d’urgence !!!

Un grand merci, je vous tiendrai au courant de la suite d’ici peu !!

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

***********************************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).

************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébés, enfants et vaccins   Jeu 22 Juin 2017 - 23:42

anciens dossiers sur les vaccins
https://www.santenatureinnovation.com/?s=vaccins

source https://www.pure-sante.info/vaccins-cauchemar-recommence/#comment
Vaccins : le cauchemar recommence
Chère lectrice, cher lecteur,

Le cauchemar continue !!!

En décembre dernier, je vous ai envoyé un message pour vous alerter de la volonté de la Ministre de la Santé de l’époque, Madame Marisol Touraine, de rendre obligatoire 11 vaccins et de vacciner nos enfants à la chaîne et sous la contrainte ! [1]

Une folie totale, car ces vaccins sont chargés d’adjuvants, aluminium, squalène et contiennent de petites doses de formaldéhyde et d'antibiotiques. Injectés dans le corps des nourrissons, ces substances sont suspectées d’avoir parfois des effets indésirables à moyen ou à long terme.

Devant cette situation injuste et insupportable, les Français se sont levés et ils ont dit NON !

Plus d’un million cent mille personnes ont signé la grande pétition Nationale de l’Institut de Protection de la Santé Naturelle réclamant le retour dans les pharmacies du seul vaccin obligatoire, le DT-P (diphtérie, tétanos, polio) sans qu’il ne soit associé à d’autres vaccins facultatifs.

Dans la foulée, le conseil d’Etat, plus haute autorité administrative de notre pays, a lui aussi exigé le retour du DT-P dans les pharmacies.

Et ? Plus rien. Enfin, pas tout à fait.

En Mai dernier, avec l’élection d’un nouveau Président de la République, une nouvelle ministre de la Santé a pris la succession de Marisol Touraine, Madame Agnès Buzyn.

Et que fait-elle aujourd’hui ?
Elle envisage de…RENDRE OBLIGATOIRES ONZE VACCINS AUX NOUVEAUX-NES.

C’est le retour à la case départ !!! Peu importe l’avis d’un million de citoyens, peu importe la décision du Conseil d’Etat ! MAIS DE QUI SE MOQUE-T-ON ?!

QUE FAUT-IL POUR QU’ILS ARRÊTENT DE NOUS MEPRISER ? DE NOUS METTRE EN DANGER NOUS, NOS ENFANTS, NOTRE SANTE ET NOTRE AVENIR ?

Que faut-il pour qu’ils nous respectent ?? Qu’on marche sur le ministère de la Santé ?

C’est trop grave, nous ne pouvons pas nous laisser faire.

Voilà pourquoi je soutiens sans réserve la démarche du lanceur d’alerte Jean-Marc Dupuis, qui a décidé d’en appeler personnellement au nouveau président de la République, Monsieur Emmanuel Macron.

Je reproduis son appel ci-dessous. Lisez-le jusqu’au bout, c’est de la plus haute importance.

Merci de votre aide,

Gabriel Combris

*******************

source https://www.santenatureinnovation.com/
Vaccins : jackpot pour les laboratoires !
21 juin 2017

Madame, Monsieur,
« Il ne faut pas que l’obligation vaccinale devienne le nouveau jackpot des laboratoires ».

C’est l’appel lancé dans les médias par une courageuse députée, malheureusement bien isolée en ce moment, Michèle Rivasi1. Elle s’oppose à la Ministre de la Santé de Macron qui parle de rendre obligatoires onze vaccins aux nouveau-nés.
L’alliance Sanofi-Macron

Pourquoi « jackpot pour les labos » ?
Parce que ce projet sidérant est un énorme cadeau de Noël aux industriels de la pharmacie.

Leurs efforts pour faire élire Emmanuel Macron n’auront pas tardé à porter leurs fruits… juteux !!

Emmanuel Macron a publiquement bénéficié de l’intense soutien pour sa campagne de Serge Weinberg, président de Sanofi, principal producteur français de vaccins !

Sa Ministre de la Santé Agnès Buzyn a été payée longtemps par les géants de la pharmacie mondiale (Sanofi, Novartis, Bristol Myers-Squibbs).

Agnès Buzyn a été épinglée par Médiapart pour avoir justifié les « conflits d’intérêts » des chercheurs : selon une de ses déclarations, il n’y a aucun problème à ce que les scientifiques qui évaluent les médicaments pour le public soient en même temps payés par l’industrie qui les fabrique…

A peine élu, Macron lance donc une opération se présentant comme motivée par la santé du public, mais qui s’avère également être un véritable racket sur notre santé.

Car évidemment, onze vaccins obligatoires d’un coup, c’est autant de doses et de rappels qui devront être achetés pour les 800 000 enfants qui naissent chaque année en France.

On parle de 110 millions d’euros chaque année qui tomberont dans la poche de l’industrie pharmaceutique, via nos cotisations obligatoires !!

On savait qu’Emmanuel Macron était le candidat des milieux d’affaires et de la finance.

Vous allez me dire : c’est trop gros, c’est trop ÉNORME. Et pourtant…

Leurs profits contre notre santé
On est tous d’accord : les vaccins ont permis des progrès considérables au siècle dernier. La mortalité infantile a reculé dans le monde entier grâce à eux. À l’époque la finance n’avait pas encore détourné la médecine à son profit.

Mais aujourd’hui c’est différent. Les conditions d’hygiène et les moyens thérapeutiques ont complètement changé. Ils agitent le spectre d’épidémies, de contagions, de la variole et du tétanos, comme si nous étions tous menacés.

Ils oublient de dire que, depuis que le vaccin BCG (contre la tuberculose) n’est plus obligatoire, on n’a pas observé la moindre hausse du nombre de cas.

Ils oublient de dire que nos voisins européens qui n’ont pas d’obligation vaccinale ne connaissent absolument pas plus d’épidémies que chez nous.

Ils oublient de dire qu’il existe de nombreuses souches de virus et bactéries donnant la méningite, et que le vaccin ne protège que contre certaines d’entre elles.

Surtout, ils oublient de dire que les enfants nourris au sein maternel bénéficient de l’immunité de leur maman ! Il n’y a donc pas d’urgence à vacciner à tout va les nouveaux-nés dans ces cas, il serait plus efficace et naturel d’encourage l’allaitement !

Mais le nouveau pouvoir a clairement passé un pacte avec Big Pharma. Seuls comptent leurs profits. Face aux actionnaires notre santé et le simple bon sens pèsent de moins en moins lourd.

Mais on ne laissera pas faire !
La ministre de la Santé Agnès Buzyn semble vouloir fermer la discussion et passer en force avant que tout le monde parte en vacances. Il est donc urgent de se mobiliser pour dire non car elle prendra sa décision forcément avant le 8 août, date butoir fixée par le Conseil d’Etat pour résoudre le problème des vaccins !

Il faut la stopper par un barrage de millions de signatures. Signez d’urgence la nouvelle pétition.
https://petitions.santenatureinnovation.com/11-vaccins-bientot-obligatoires/#/

Cette décision arrive au plus mauvais moment. La confiance des citoyens envers les vaccins est au plus bas. Il faudrait de la pédagogie, un grand débat public et de la transparence. Au lieu de ça ils nous infantilisent en refusant tout débat.

Ne vous laissez pas faire. Signez et faites signer la grande pétition d’urgence !!!
Ils contournent la décision du Conseil d’Etat

La Ministre de la Santé contourne la décision du Conseil d’Etat du 8 février 2017.
Cette décision demandait le retour dans les pharmacies du seul vaccin obligatoire, le DT-P (diphtérie, tétanos, polio) sans qu’il ne soit associé à d’autres vaccins facultatifs.

Rendre tous les vaccins obligatoires est frontalement contraire à la volonté de la majorité des Français. La précédente ministre de la Santé Marisol Touraine, qui avait affirmé « la vaccination, ça ne se discute pas », n’a pas été réélue. Pas plus que la majorité du précédent quinquennat qui refusait le débat sur la vaccination.

Rappelons que plus de 1 100 000 personnes ont signé la pétition pour le retour du DT-P sans aluminium !
Une espérance malgré tout

N’oublions pas la présence dans le gouvernement de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. Une telle équipe peut-elle opter pour la force ?
Si la loi passe, vous devrez vacciner votre enfant contre onze maladies dont l’hépatite B (potentiellement dangereux et totalement inutile pour la plupart des enfants).

Vous devrez donner à vos enfants des vaccins chargés d’aluminium (ces vaccins en contiennent forcément).

Vous serez de plus contraint de financer ces vaccins via l’assurance maladie obligatoire.

C’est de l’argent qui tombe directement dans la poche des laboratoires pharmaceutiques !

« Comment peut-on nous prendre à ce point pour des idiots ???!!!! Je suis tellement attristée et en colère. Quel pays !!!... » réagissait un auditeur de RMC, qui venait de recevoir la nouvelle sur la tête.
« Clairement c'est du totalitarisme » réagissait-on sur le site du journal 20 Minutes.
« Comment se fait-il qu’en Allemagne ou en Espagne, où les vaccins ne sont pas obligatoires, il n’y ait pas plus d’épidémie que chez nous ?! »
Le problème est que ces réactions, bien que nombreuses, resteront lettre morte sans une concertation, une action citoyenne groupée.

Pour montrer notre nombre et notre détermination, il est indispensable de faire monter le compteur de pétitions au maximum.
Faites barrage démocratique !!

Agissez vite ! La Ministre de la Santé va décider avant le 8 août 2017, date butoir fixée par le Conseil d’Etat !!

Elle pourrait bouger dans les jours qui viennent !

C’est l’urgence absolue. Et les associations doivent :
Monter une conférence de presse
Réunir un million de signatures ou plus
Obtenir audience auprès du Ministère de la Santé
Monter les dossiers pour contrer les arguments des labos

Nous sommes démunis face au lobby pharmaceutique qui finance, à coup de millions, des « experts ».

Mais nous avons la solidarité, la force du nombre, l’union de millions de citoyens qui défendent l’intérêt général et la santé de leurs enfants.

C’est le combat de David contre Goliath. Mais en nous unissant, nous pouvons renverser des montagnes !!!!

Cela ne demande rien d’autre de votre part que d’ajouter votre nom à la liste de protestation,

Ne perdez pas une seconde pour signer la pétition et transférer ce message le plus largement possible autour de vous.

C’est notre dernière chance de bloquer l’offensive ; sinon, dans quelques semaines, nous pourrions nous réveiller avec l’interdiction de mettre nos enfants dans les écoles, les garderies et toutes les collectivités !

Un grand merci,

Jean-Marc Dupuis

sources
[1] http://www.lejdd.fr/politique/michele-rivasi-il-ne-faut-pas-que-lobligation-vaccinale-devienne-le-nouveau-jackpot-des-laboratoires-3363521

********************************************************
Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).

*********************************************************


Dernière édition par Libellule le Ven 23 Juin 2017 - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébés, enfants et vaccins   Ven 23 Juin 2017 - 0:02

source https://www.pure-sante.info/cosmetiques-bebes-devenus-fous/#comment
Cosmétiques pour bébés : sont-ils devenus fous ?
Par Gabriel Combris/21 juin 2017

L’emballage des produits, voilà l’ennemi !

Pour les crèmes et laits de toilette pour bébés, les industriels cherchent à endormir la vigilance des consommateurs avec des couleurs douces, pastel, des tons rassurants, agréables comme une bonne grosse serviette après un bain chaud.

Pardon, mais c’est du pipeau ! (♩♪♫♬)

Telle huile vante sur son emballage les bienfaits de l’amande douce et de la vitamine E ? ♩♪♫♬: elle est en réalité principalement composée d’huile de paraffine, c’est-à-dire de dérivés du pétrole.

Un autre lait de toilette soi-disant « très doux » ?♩♪♫♬. Il contient du phénoxyéthanol, un conservateur soupçonné d’être un important perturbateur endocrinien.

L’ONG Women in Europe for a Common Future a publié en février 2016 une étude sur les produits contenus dans les cosmétiques pour bébé.

341 produits ont été analysés lingettes, shampoings, lotions, laits de toilette, eaux de toilette et produits solaires.

Verdict : 88 % des produits contiennent des ingrédients «à risque élevé», notamment des allergènes ou des produits considérés comme dangereux pour la reproduction.

On retrouve par exemple de la méthylisothiazolinone (allergène) dans 19 produits dont 7 lingettes, et du phénoxyéthanol, un conservateur soupçonné d’effets toxiques sur la reproduction, dans 54 produits dont 26 lingettes.

Ces produits considérés comme dangereux sont pourtant autorisés par les autorités sanitaires.

Pas obligés de les croire
La Fédération des entreprises de Beauté (FEBEA) a réagi à cette étude en garantissant que « tous les produits pour bébé sont sûrs ».

Elle rappelle que les produits pour bébé sont soumis à une exigence particulière et que les contrôles sont réguliers. « Lorsqu’un danger est avéré, la substance est immédiatement interdite ! » répond-on à la FEBEA.

Tout est donc sous contrôle, comme d’habitude.

Ce que j’en dis, moi, c’est qu’on n’est pas obligé de croire ce que racontent les fédérations d’industriels réunis, main sur le cœur et flûte à ♩♪♫♬ à portée de main…

Regardez toujours la liste complète des ingrédients des produits pour bébé que vous achetez.

Si vous voyez les mots suivants, je vous conseille de passer votre chemin :

Sodium laureth sulfate et sodium lauryl sulfate
xx-paraben
xx-isothiazolinone
Phenoxyethanol
EDTA
PPG ou PEG
BHT
Petrolatum, paraffinum liquidum ou cera microcristalina
Parfum
Et pour choisir un bon produit, je vous recommande les trois solutions 100% naturelles de Julien Kaibeck [1] :

Pour la toilette de bébé, un savon à froid surgras sans huiles essentielles suffit
Pour son hydratation, utilisez un tout petit peu d’huile de calendula bio que vous pourrez même appliquer directement sur son visage si besoin
Et pour remplacer les lingettes jetables pour bébé du commerce (truffées, elles aussi, de phénoxyéthanol) utilisez des lingettes lavables écologiques et bio.
Une petite fille calme et heureuse
Je ne peux pas conclure cette lettre sans parler du liniment oléocalcaire.

Cette préparation parfaitement naturelle sert à nettoyer les fesses des enfants pour éviter les allergies et les érythèmes fessiers (fesses rouges). Il permet d’hydrater les zones d’eczéma et d’enduire les croûtes de lait pour les ôter plus facilement.

Pour fabriquer le liniment, il suffit de mélanger l’huile d’olive et l’eau de chaux avec un fouet.

On peut ajouter au liniment quelques gouttes d’huile essentielle de lavande pour parfumer. Pour l’épaissir et le stabiliser, on peut préalablement faire fondre quelques grammes de cire d’abeille dans l’huile d’olive au bain-marie.

Le liniment s’applique avec un coton ou un linge. Il permet de rétablir le pH naturel de la peau. L’huile protégera la peau de l’urine quand la couche sera remplie.

Je m’en servais pour masser ma petite fille lorsqu’elle était bébé. Elle était calme, heureuse, et sentait délicieusement bon. Je crois que le souvenir de cette odeur, associé à ce moment si tendre, m’accompagnera encore longtemps dans ma vie. Je dirais même : jusqu’au bout !

Et ça, ce n’est pas du ♩♪♫♬…

Santé !

Gabriel Combris

PS. Je vous rappelle qu’il n’est pas trop tard pour signer notre pétition sur les perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques utilisées par les industriels et qui font peser de lourdes menaces sur notre santé. Cliquez ici pour signer la pétition.ICI

************************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébés, enfants et vaccins   Jeu 6 Juil 2017 - 15:56

source https://www.neo-nutrition.net/
2 juillet 2017
Vaccins : Lettre à ceux qui ne comprennent rien à l'affaire

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Si vous avez perdu le fil dans l’affaire des vaccins, voici un résumé des épisodes précédents :
Attention, vous allez de tomber de votre chaise. Quand je vous aurai refait la chronologie, vous verrez que ce qui se passe est AHURISSANT !!!

Il y a de quoi se demander ce que nos dirigeants ont à y gagner. Ils sont en train de faire un énorme cadeau aux fabricants de vaccins ! J’espère au moins que Big Pharma le leur rendra…

3 vaccins obligatoires
En France, les enfants avant 18 mois sont soumis à 3 vaccins obligatoires :
Diphtérie (depuis 1938)

Tétanos (depuis 1940)

Poliomyélite (depuis 1964)

8 vaccins recommandés (facultatifs)

L’Etat recommande par ailleurs 8 vaccins facultatifs aux nourrissons :
Coqueluche

Bactérie Haemophilus Influenzae B (ou HIB)

Hépatite B

Rougeole

Oreillons

Rubéole

Pneumocoque

Méningocoque C (méningite)

Juin 2008 : première pénurie !
Le vaccin 3-en-1 DTP (Diphtérie + Tétanos + Poliomyélite) à 6,54 euros cesse d’être fabriqué.

Les parents n’ont plus le choix. Ils doivent vacciner leurs enfants avec (au choix) :

Le vaccin 4-en-1 DTP + Coqueluche (contenant 1 vaccin facultatif),

Le vaccin 5-en-1 DTP + Coqueluche + HIB (contenant 2 vaccins facultatifs)

Septembre 2014 : pénurie des vaccins de rechange !
Les vaccins 4-en-1 et 5-en-1 cessent d’être fabriqués. Les parents doivent se rabattre sur le vaccin Infanrix hexa 6-en-1 DT-Polio-HIB-Hépatite B (contenant 3 vaccins facultatifs). Le prix passe à 40 euros.

Le 8 février 2017 : la ministre sommée de réagir
Suite à la pétition du Pr Joyeux (2015) et face à l’indifférence de Marisol Touraine (alors Ministre de la Santé)… Le Conseil d’Etat donne 6 mois à la ministre pour « assurer la disponibilité des seuls vaccins obligatoires » sans qu'ils soient automatiquement associés à d'autres vaccins facultatifs [1].

La ministre a donc trois solutions pour s’exécuter :
Faire revenir le vaccin DT-Polio 3-en-1 disparu en 2008
Supprimer l’obligation vaccinale sur les 3 vaccins (concernant le tétanos, la diphtérie, et la poliomyélite)

Etendre l’obligation vaccinale aux 3 vaccins facultatifs inclus dans l’Infanrix hexa 6-en-1 (coqueluche, HIB, hépatite B)

Je vous laisse deviner la solution choisie par la ministre… Non, vous vous trompez… encore pire que ça !

Le 16 juin 2017 : la nouvelle ministre dévoile son jeu
Fraîchement nommée, la ministre de la Santé Agnès Buzyn annonce au Parisien qu’elle « réfléchit » à rendre obligatoires les 8 vaccins facultatifs [2] !!!

Ça nous fait passer de 3 à 11 vaccins obligatoires !

Le 16 juin 2017 : quelques minutes plus tard…
Les bouchons de champagne sautent chez les géants de la pharma.

Il faut les comprendre : les profits en perspective ont de quoi les réjouir. C’est Noël avant l’heure !

La technique du voleur chinois
Quand on refait la chronologie de ces événements, on découvre qu’on a affaire à un voleur chinois – avant de dérober un objet, il le déplace petit à petit pour ne pas éveiller l’attention…

Et ça marche ! La population s’est faite berner. Personne n’a vu ce qui vient de se passer.

Les médias aux ordres
La presse a (bien entendu) « salué le courage de la Ministre », et « fustigé le scepticisme des Français à l’égard des vaccins ».

Malgré leurs insultes, on n’en entend pas parler des vaccins dans les bureaux, ni dans les cafés. On ne voit pas de mobilisation. Pas de manifestation.

C’est stupéfiant : les Français sont comme anesthésiés… eux qui sont réputés pour leur instinct révolutionnaire propre à renverser les tyrans !

Si les vaccins sont inoffensifs, alors pourquoi nous obliger à vacciner nos bébés ?

Jamais on n’obligerait la population à porter des pulls en hiver, ou des chaussures pour ne pas se blesser dans la rue… tout le monde le fait spontanément !

Si vous trouvez cette question légitime, participez à notre grande pétition ici.
https://petitions.santenatureinnovation.com/11-vaccins-bientot-obligatoires/#/

Peines prévues pour les contrevenants
Pour rappel, si vous ne vaccinez pas votre enfant contre le DT-Polio, vous risquez 3 750 euros d'amende et 6 mois de prison.

De plus, votre enfant peut être potentiellement exclu de la crèche, de l'école, et de toute collectivité.

Pourquoi les discussions techniques sur les vaccins ne servent-elles à rien ?
À ce stade, je pourrais rentrer dans le détail des vaccins.

Je pourrais vous raconter la découverte des vaccins et leur principe de fonctionnement.

Nous pourrions constater ensemble que les grandes maladies avaient presque disparu lorsque les vaccins furent généralisés.

Nous pourrions parler de la dangerosité des adjuvants nécessairement présents dans les vaccins : l’aluminium, le formaldéhyde et le mercure (heureusement interdit aujourd’hui). Ils sont d’autant plus dangereux que la barrière hémato-encéphalique (sang-cerveau) des nourrissons n’est pas achevée [3]. Si vous incluez les rappels aux vaccins, nos nourrissons vont devoir combattre 25 à 40 doses de virus féroces.

Nous pourrions parler des études ayant montré que les multi-vaccins injectés aux nourrissons peuvent provoquer des maladies dégénératives et auto-immunes – comme le vaccin hépatite B qui semble être lié à la sclérose en plaques.

Nous pourrions énumérer les pratiques douteuses des grands labos :
Pénuries organisées

Escalade des prix

Tuer la concurrence en associant un vaccin breveté à des vaccins non-brevetés.

Mais toutes ces discussions ne servent à rien.

La question qui compte
La seule chose que vous devez savoir, c’est que les pays suivants n’ont pas de vaccins obligatoires [4] :

Royaume-Uni

Irlande

Allemagne

Autriche

Pays-Bas

Suède

Danemark

Norvège

Finlande

Islande

Lituanie

Lettonie

Estonie

Suisse

Luxembourg

Espagne

Portugal

Chypre

Leurs dirigeants sont-ils inconscients ?
Je ne le crois pas.

Ces populations sont-elles plus malades que nous ?
Manifestement non.

Si ces pays n’obligent pas leurs populations à se vacciner, le gouvernement français n’a aucune raison valable de le faire. Or, aujourd’hui, on ne propose pas un débat public, ni même un référendum.

Non ! Madame la Ministre « réfléchit » à multiplier le nombre de vaccins obligatoires par 4. Toute seule !? Sommes-nous des enfants pour qu’elle prenne une telle décision à notre place ?

Je repose la question :
Si les vaccins sont inoffensifs, alors pourquoi nous obliger à vacciner nos bébés ?

Si vous pensez qu’une consultation publique s’impose.

Si vous trouvez inacceptable que la santé de nos enfants soit entre leurs mains.

Faites entendre votre voix ! Signez notre pétition. Sans vous, rien ne changera…
https://petitions.santenatureinnovation.com/11-vaccins-bientot-obligatoires/#/

Bien à vous,

Eric Müller

Sources :  
[1] Communiqué du Conseil d'Etat
[2] Agnès Buzin veut rendre 11 vaccins obligatoires
[3] Pénurie de vaccins : que se passe-t-il vraiment ?
[4] Législation autour des vaccins en Europe

     

source https://www.pure-sante.info/actions-pour-sauver-enfants/#respond
Vaccins : 3 actions pour sauver nos enfants !
Par Gabriel Combris/4 juillet 2017

Je vous fais suivre ce message important d’Augustin de Livois, président de l’Institut pour la protection de la Santé Naturelle.

Il a retroussé ses manches, car pour faire valoir la liberté vaccinale, le temps est plus que jamais à l’action.

Si vous vous demandez comment agir, voici donc 3 actions concrètes qui sont à la portée de chacun de nous.

Merci de votre aide !

Gabriel Combris

Vaccins : 3 actions pour sauver nos enfants !
Chère amie, cher ami,

Le temps est à l’action !

Nous avons jusqu’au 8 août 2017 pour nous mobiliser afin de faire reculer la ministre de la Santé, Madame Agnès Buzyn, sur la question des 11 vaccins obligatoires.

A cette date, le Gouvernement devra prendre une position officielle par rapport à la discordance existant entre l’obligation vaccinale qui concerne trois maladies (Diphtérie, tétanos, poliomyélite) et les vaccins proposés par les laboratoires qui couvrent cinq ou six maladies.

En Europe, quelques pays imposent la vaccination obligatoire. La France (3 vaccins), l’Italie (12 vaccins), la Belgique (1 vaccin) , le Portugal (2 vaccins), la Roumanie (10 vaccins).Dans les autres pays, la vaccination est fortement recommandée mais libre. En Suède, l’obligation vaccinale a été jugée inconstitutionnelle. Or dans ce pays, la couverture vaccinale est de 96%…

L’obligation est-elle vraiment nécessaire?
En France, si vos enfants ne sont pas vaccinés contre la diphtérie, le tétanos ou la poliomyélite, vous risquez d’être condamnés pénalement. La peine encourue peut aller jusqu’à 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende.

Ne pas vacciner vos enfants contre ces trois maladies fait de vous un délinquant.

Les vacciner, alors que vous savez qu’ils pourraient mal réagir (Si par exemple votre aîné a eu des problèmes avec un vaccin) et en subir des conséquences dramatiques toute leur vie, fait de vous un tortionnaire.

Cela vous paraît violent ? Vous avez raison. C’est la violence de la loi, qui en l’occurrence, est la loi du plus fort, celle des laboratoires pharmaceutiques. Ils imposent leur volonté et leurs agendas aux responsables politiques, qui obtempèrent.

Un cas de conscience
Dans le fond, personne ne veut que son enfant ne contracte de maladies graves comme le tétanos ou la polio.

Mais, tout le monde sait aussi, pour l’avoir expérimenté à titre personnel, familial ou dans son cercle proche, que les vaccins ne sont pas sûrs à 100%.

Par exemple, les incidents liés à la campagne de vaccination contre l’hépatite B menée dans les années 90 ont été légions. Ils ont donné lieu à des procès. Les victimes ont gagné. La Cour de cassation a reconnu dans différents arrêts qu’il existait un lien entre la sclérose en plaques et ce vaccin.

La Cour européenne de Justice a elle aussi validé récemment l’existence d’un lien de cause à effet entre une vaccination contre l’hépatite B et l’apparition d’une sclérose en plaques.

Peut-on, en conscience, continuer à obliger, sous peine de prison, l’administration de vaccins, dont on sait par ailleurs, qu’ils comportent un risque pour la santé ?

Nous devons empêcher ce gouvernement de commettre les erreurs des équipes précédentes. C’est pourquoi, je vous demande de signer notre grande pétitionpour empêcher la mise en place d’une vaccination obligatoire à 11 vaccins !

Faites circuler autour de au maximum. Nous devons être 1 million de signataires !

ACTION 1 :
je signe la pétition 
http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php?utm_source=lettrePurst&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=petitonVaccins

ACTION 2 : En marche pour la liberté vaccinale !
Nous vous donnons par ailleurs, rendez-vous dans différentes villes de France pourune grande marche pour la liberté vaccinale le 8 juillet 2017.  

Des rassemblements sont organisés à :  
Paris, informations ici.
http://www.preventionvaccin.org/public/Agenda/EnMarchePourLaLiberteVaccinale-8-juillet-2017-PARIS.pdf?utm_source=PSN&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170629%20Vaccins-3-actions

Nantes, information ici.
http://www.preventionvaccin.org/public/Agenda/EnMarchePourLaLiberteVaccinale-8-juillet-2017-NANTES.pdf?utm_source=PSN&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170629%20Vaccins-3-actions

Grenoble, information ici.
http://www.preventionvaccin.org/public/Agenda/EnMarchePourLaLiberteVaccinale-8-juillet-2017-GRENOBLE.pdf?utm_source=PSN&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170629%20Vaccins-3-actions

Je me rendrai personnellement à la marche de Paris.  

Car nous devons résister à cette tentative de passage en force des autorités. Cela me paraît d’autant plus nécessaire que nous avons tous les moyens à notre disposition pour mettre en place une politique de vaccination, concertée, intelligente et personnalisée.  

Nous le savons désormais, comme l’a montré l’étude de l’Hôpital Sarcelles (94), nous ne sommes pas égaux face à la vaccination.  

Cette étude menée sur le personnel hospitalier a révélé que des personnes pouvaient être vaccinées contre le tétanos et ne pas avoir les bons anticorps dans leur système immunitaire, alors qu’à l’inverse, des personnes n’ont vaccinées étaient naturellement protégées.  

La conclusion qui s’impose est simple : les scientifiques ont encore beaucoup de choses à apprendre sur la vaccination et l’immunité. Il serait donc bon d’avancer prudemment sur la vaccination.  

Or aujourd’hui, le gouvernement nous propose une marche forcée !

Action 3 : Requête auprès de la Ministre, Madame Agnès Buzyn sur la question de l’aluminium

Les vaccins obligatoires sont toujours associés à l’aluminium. On sait désormais qu’il crée des maladies et notamment la myofasciite à macrophages.

Cette maladie invalidante est liée à l’aluminium présent dans le muscle des patients à l’issue de la vaccination.  

Elle est apparue dans les années 90, au moment où les laboratoires pharmaceutiques ont décidé de changer le mode d’administration des vaccins : on les injectait en sous-cutané, désormais c’est en intramusculaire.  

Le problème est que, si une partie de l’aluminium est évacuée, une autre partie reste dans le muscle, emprisonnée par des « macrophages », des cellules immunitaires. De là, l’aluminium se répand dans le corps par la lymphe. Si par malchance, le cerveau est touché, les conséquences sont graves : épuisement chronique, douleurs musculaires diffuses et troubles cognitifs.  

Les patients ne peuvent plus travailler ni même avoir une vie sociale.  

C’est la raison pour laquelle, avec Maître Jacqueline Bergel-Hatchuel, que vous connaissez bien désormais, nous avons décidé de lancer une nouvelle requête auprès de la Ministre de la Santé.  

Cette fois, il s’agit de savoir pourquoi le gouvernement maintient l’aluminium dans les vaccins obligatoires alors que :  
>> d’une part, de nouvelles études ont montré qu’il existait un lien entre l’utilisation de l’aluminium dans les vaccins et la myofasciite à macrophages,  

>> et d’autre part, qu’il existe un autre adjuvant, le phosphate de calcium, pour lequel il n’existe pas d’effets secondaires connus.  

Vous pouvez vous joindre à cette action en mandatant Maître Bergel-Hatchuel. Pour cela rendez-vous ici.  
http://www.avocat-bergel.com/mandat.php?utm_source=PSN&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170629%20Vaccins-3-actions

Merci pour votre soutien et votre engagement à travers ces trois actions !

je signe la pétition 
http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php?utm_source=lettrePurst&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=petitonVaccins

Continuons le combat.  

Avec tout mon dévouement,  

Augustin de Livois


Dernière édition par Libellule le Jeu 6 Juil 2017 - 16:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bébés, enfants et vaccins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bébés, enfants et vaccins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mika : marié, deux enfants..
» Cuisiner avec les enfants
» Le site de Toupty est un site pour enfants
» Visages et enfants du monde
» Les Marche-Pied - Boris Vian pour les z'enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: SANTE- DIETETIQUE- HYGIENE- BEAUTE- :: Dossiers pour réfléchir à notre manière de vivre et se nourrir-
Sauter vers: