Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3278
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation   Mar 21 Nov 2017 - 23:08



source http://www.reponsesbio.com/2017/11/19/proteger-peau-de-bebe/
Protéger la peau de bébé
19 novembre 2017


On sait combien l’exposition à des perturbateurs hormonaux ou des allergènes, potentiellement présents dans les secteurs du textile, de l’alimentation, des cosmétiques… ont à long terme des conséquences fâcheuses sur la santé.

Pour la peau, le contact prolongé avec ces composés favorise le développement d’allergies et d’eczémas, mais aussi de dessèchement, d’irritations, etc.

Or, le pH de la peau d’un nouveau-né est neutre, et celle-ci n’est pas encore protégée par le film hydrolipidique mettant les cellules à l’abri des influences extérieures, c’est la raison pour laquelle on veillera à ne surtout pas décaper l’épiderme des tout-petits avec des produits nettoyants, la plupart du temps toxiques et irritants.

Des recettes maison aux pratiques de bon sens, voici comment nettoyer en douceur tout en protégeant la peau de bébé.


Epargnez les tout-petits !
La peau des bébés comme des jeunes enfants étant très fragile, les produits utilisés pour leur toilette doivent faire l’objet d’une attention toute particulière.

Une récente étude du réseau WECF fournit un aperçu de la composition des produits cosmétiques et soins corporels destinés aux bébés et enfants, vendus en pharmacies, parapharmacies, supermarchés et magasins biologiques, concernant les :
→ laits de toilette,

 → lotions,

 → shampoings,

 → produits pour le bain,

 → liniments,

 → lingettes,

 → eaux nettoyantes,

 → eaux de toilette,

 → et les produits solaires.

Sans entrer dans le détail, voici 3 points fondamentaux débordant d’éloquence :
1/ Parmi les composés classés comme présentant un « risque élevé » entrant dans la composition de la majorité des produits listés ci-dessus, se trouvent des allergènes de contact et des conservateurs soupçonnés d’avoir des effets toxiques sur le système reproducteur.

2/ Parmi les substances classées, elles, à « risque modéré », on trouve :
→ de l’EDTA, surtout dans les lingettes et les produits moussants,

 → des sulfates,

 → des huiles minérales, c’est à dire des dérivés pétrochimiques,

 → et bien évidemment, des nanoparticules, dont nous n’avons décidément pas fini d’entendre parler.

3/ Et même dans les produits « bio » vendus en magasins biologiques, on peut trouver :
→ des parfums chimiques ajoutés quasiment systématiquement,

 → de la glycérine de synthèse issue de dérivés du pétrole,

 → ou encore du benzoate de sodium, à propos duquel il est difficile de trouver des études, néanmoins suspecté d’être allergène et cancérigène quand il est associé à de la vitamine C, dont l’association pourrait produire du benzène, à l’origine de leucémies et cancers.

Un exemple typique de composant utilisé en cosmétique « bio » qu’il conviendra d’éviter, au moins en attendant que des recherches fiables soient menées sur cet additif.

A la suite de ce constat évidemment, et on les en remercie, le WECF « demande l’interdiction des trois ingrédients à risque élevé dans tous les cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans, ainsi que des restrictions d’usage pour les ingrédients classés « à risque modéré », en respect du principe de précaution ».

Cette ONG est également à l’origine de la demande d’un moratoire sur l’usage de substances suspectées d’être des perturbateurs endocriniens (PE) dans les cosmétiques pour bébés en attendant la définition des PE que doit publier la Commission Européenne.

Ce qui ne l’empêche pas de s’inquiéter, en même temps, de l’omniprésence de parfums sensibilisants, souvent mis en cause dans les allergies de contact.

D’ailleurs, pourquoi vouloir parfumer la peau des bébés ?

Ne dit-on pas « sentir bon comme un bébé » ?

Des produits simples pour le bain
Baigner un bébé tous les jours n’est absolument pas nécessaire, et aurait même tendance à favoriser le dessèchement cutané, surtout si vous ne disposez pas d’une eau pure et vivante, c’est à dire si vous utilisez l’eau du robinet.

Néanmoins, l’eau ayant constitué leur environnement naturel pendant les 9 mois de leur gestation, le bain est souvent un vrai moment de bonheur pour les tout-petits.

C’est aussi un espace privilégié pour l’envelopper de votre affection, peau contre peau, en échangeant sourires et caresses…

Toutefois, rien n’oblige à savonner son bébé à chaque fois qu’il prend son bain, une ou deux fois par semaine suffiront amplement.

Evitez autant que possible les bains moussants et autres gels lavants, en optant plus volontiers pour un savon doux exempt de :
→ glycérine synthétique,

 → hydrocarbures,

 → conservateurs,

 → parabènes,

 → colorants,

 → parfum,

 → huile essentielle,

 → etc.

Mais oui ça existe !

Des savonniers traditionnels proposent encore de parfaits savons fabriqués à froid, aux huiles végétales biologiques, enrichis en :
→ eau florale et pétales de rose
https://reponsesbio.shop/produit/savon-bio-rosaline-maman-bebe/

 → huile d’amande douce, eau florale de sureau et pétales de calendula
https://reponsesbio.shop/produit/savon-bio-amandine-maman-bebe/

 → hydrolat et fleurs de lavande
https://reponsesbio.shop/produit/savon-bio-lavandine-maman-bebe/

 → ou encore en lait de jument bio, miel et eau de fleurs d’oranger…
https://reponsesbio.shop/produit/savon-au-lait-de-jument-jojoba-fleur-doranger/

Et pour accompagner ces remarquables savons, la meilleure alternative au gant de toilette, pouvant s’avérer irritant, consistera à choisir une éponge de mer 100% naturelle, écologique et biodégradable.
https://reponsesbio.shop/produit/minis-eponges-de-mer-naturelles/

Accessoire idéal pour la toilette de la peau fragile des enfants, et spécifiquement des bébés, grâce à son action à la fois :
→ nettoyante,

 → très légèrement exfoliante, ce qui rend inutile de frotter,

 → antibactérienne grâce à la grande quantité d’iode qu’elle contient,

 → stimulant le renouvellement cellulaire,

 → et surtout, d’une douceur incomparable…

Ce qui n’empêchera pas les mamans aux peaux délicates, sensibles, très sèches, sujettes à l’eczéma ou au psoriasis, d’en choisir une rien que pour elles.

Et pour le change ?
Chez le bébé, la zone du siège, milieu humide renfermé et chaud est tout particulièrement sensible, car elle favorise davantage l’absorption des substances par voie cutanée.

Pour nettoyer le siège de bébé à chaque change – c’est à dire très souvent – le mieux est le liniment oléo-calcaire, un produit ancien utilisé en cas de brûlures, coups de soleil, irritation cutanée, etc.

S’il est possible d’en trouver des convenables dans le commerce, là encore, malheureusement, ils sont généralement agrémentés de toutes sortes d’additifs tels que :
→ « pentylene glycol », un solvant chimique responsable de réactions allergiques et de dessèchement de la peau,

 → « caprylyl glycol », un alcool gras de synthèse irritant et polluant pour l’environnement,

 → « PEG-8 », dérivé de PolyEthylene Glycol obtenu à partir de procédés chimiques utilisant des gaz toxiques cancérigènes,

 → etc.

Pour être sûr de ne pas empoisonner bébé, je vous conseille sans hésiter d’opter pour le fait maison.

Afin de vous aider en ce sens, voici ma petite recette perso de liniment oléo-calcaire, une préparation simplissime… et très économique !

Ingrédients :
ၑ 50g d’eau de chaux (50ml)

    ၑ 50g d’huile d’olive bio (55ml)

    ၑ 2g de cire d’abeille bio

    ၑ 10 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse

Préparation :
Dans un bol, faire fondre la cire d’abeille dans l’huile d’olive au bain-marie.

Hors du feu, verser l’eau de chaux en fouettant.

Ajouter l’extrait de pépin de pamplemousse, homogénéiser puis transvaser dans un flacon bien propre.

Ce liniment se conserve pendant un mois sans problème, grâce à l’EPP qui va jouer le rôle d’antioxydant.

A la fois simple et parfaitement naturel, le liniment possède des propriétés :
→ nettoyantes,

 → protectrices et cicatrisantes grâce à la cire d’abeille,

 → et hydratantes.

Il pourra aussi aider à faire disparaître les croûtes de lait.

Et en bonus, cette préparation pourra être utilisée telle quelle comme démaquillant nettoyant, protégeant et nourrissant la peau !

Natacha Lange

Pour trouver les savons et éponges de mer choisis par le comité de sélection de Réponses Bio, rendez-vous ici
https://reponsesbio.shop/categorie-produit/maman-bebe/soins-bebe/toilette-change/

*************************************************

A PROPOS DE NOUS
Réponses Bio est un magazine en ligne proposant une formule 100% santé naturelle, 100% pratique et 100% gratuite ! Profitez de deux lettres d'information par semaine animées par Jean-Baptiste Loin, des actus, des reportages vidéo et de nombreux guides numériques. Vous avez des questions ? Nous avons des réponses !

*************************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3278
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation   Dim 14 Jan 2018 - 22:40



source http://www.reponsesbio.com/2018/01/07/systemique-1-leducation-et-la-pedagogie/
Systémique # 1 L’éducation et la pédagogie
7 janvier 2018


Je me suis engagé, ce nouvel an, à vous parler des solutions les plus propices à une systémique salvatrice pour l’équilibre de l’humain dans son environnement.

Cependant à quoi servirait cet équilibre, s’il n’était pas basé sur le paramètre le plus enclin à faire évoluer la société à court terme, à savoir l’éducation de nos enfants.

C’est pourquoi je vous invite aujourd’hui à découvrir la passionnante analyse d’un nouvel auteur que nous espérons retrouver régulièrement dans les colonnes de Réponses Bio, Yolande Dutot, professeur dans l’enseignement secondaire.

Pour ma part je vous retrouve dès mercredi.

Bien à vous,

Jean-Baptiste Loin


***********************************************

« Montessori », ces quatre syllabes résonnent comme une terre promise pédagogique et éducative, et des écoles privées hors contrat avec l’Etat voient le jour dans des endroits auparavant improbables.

A une ère où la compréhension des intelligences multiples s’élargit avec les connaissances des neurosciences,  malgré près d’un siècle d’existence, l’extrême simplicité de cette méthode reste pourtant parfaitement novatrice tant par sa précision que par son respect de l’individu.

En voici un petit tour d’horizon…


Novatrice et continuatrice
Maria Montessori -1870 – 1952-, fut une des toutes premières femmes médecins, diplôme qu’elle obtint en Italie dès 1896, malgré l’hostilité bien masculine qui l’entourait.

Se dédiant ensuite au domaine de la psychiatrie, auprès d’enfants dits « retardés mentaux », son sens aigu de l’empathie et de l’observation lui fait rapidement prendre conscience que les troubles présentés par ses jeunes patients sont davantage d’ordre éducatif que médical, et que leurs déficiences sont le fruit d’un environnement peu stimulant et d’un manque d’expérience sensorielle du monde.

A la suite de quoi, en 1901, elle entreprend des études de psychologie et philosophie, et, cinq ans plus tard, commence une observation des enfants dits « normaux ».

C’est cette année-là qu’elle bâtit sa théorie des « périodes sensibles » de l’enfant, selon laquelle il y aurait des moments où il serait plus enclin à un type d’apprentissage particulier :
→ L’ordre : l’enfant aime classer, trier, ordonner le monde qui l’entoure

 → Le langage : l’enfant nomme les choses et les concepts

 → Le mouvement : l’enfant affine l’usage de ses mains et peut acquérir la préhension fine

 → Le raffinement sensoriel : l’enfant explore ses cinq sens et découvre le monde grâce à eux

 → Le développement social : l’enfant se construit une identité et cherche à vivre en groupe

 → La sensibilité aux petits objets : cette période sensible, peu documentée car très labile, a à voir avec la qualité de l’observation

Selon l’analyse de Maria Montessori, les acquisitions de chaque  période sensible sont faciles et évidentes pour l’enfant et ne doivent absolument pas être contrariées sous peine d’être perdues.

C’est notamment en laissant s’exprimer ces périodes sensibles que les éducateurs et éducatrices Montessori permettent à l’enfant d’approfondir ses acquisitions sans effort et en étant pleinement acteur de son vécu.

En parallèle, elle découvre les travaux du docteur Jean Itard -1774 – 1838-, bien connu pour son observation de Victor, l’enfant sauvage de l’Aveyron ainsi que du pédagogue Edouard Seguin -1812 – 1880-.

Elle en prolonge les observations et outils jusqu’à créer les siens, tout en gardant à l’esprit ces principes fondamentaux :
→ L’individualisation du travail de chaque enfant.

 → La liberté laissée à l’enfant de choisir son travail et de l’exécuter aussi longtemps qu’il le souhaite.

 → La nécessité de permettre à l’enfant une approche et une compréhension sensorielles du monde.

 → Le contrôle de l’erreur directement par l’enfant.

Puis, en 1907, le quartier populaire de San Lorenzo fait l’objet d’une réhabilitation immobilière.

Dans ce contexte, Maria Montessori se voit attribuer une « Casa dei Bambini », la première maison des enfants dans laquelle elle va pouvoir mettre en œuvre et affiner ses principes pédagogiques.

Les objectifs premiers étant :
→ D’empêcher les enfants, délaissés par leurs parents au travail, d’errer et de semer le désordre

 → De participer à rétablir une harmonie familiale

Cette expérience est d’ailleurs un réel succès pour ces enfants qui, malgré un milieu peu favorable, acquièrent une autodiscipline et des qualités d’élaboration égales à des enfants de milieux plus favorisés et  contraints dans l’apprentissage.

Dès 1913, Maria Montessori décide d’organiser des formations internationales.

Et lorsque la première guerre mondiale éclate elle part aux Etats-Unis, où elle ouvre des écoles de formation d’enseignants.

De retour dans une Europe assombrie par les totalitarismes elle quitte l’Italie mussolinienne, puis l’Espagne franquiste, pour s’installer aux Pays-Bas.

Mais en 1939, elle quitte l’Europe pour Madras, en Inde, où elle restera jusqu’en 1946, pour y finaliser les subtilités de sa pédagogie.

Après la seconde guerre mondiale, la construction de l’Europe se fait politiquement par la création d’un imaginaire collectif, et le « baby-boom » entraîne, notamment en France, le développement d’une architecture de masse tournée vers l’accueil d’une population scolaire destinée à obtenir le baccalauréat dans 100% des cas.

Nous sommes hélas bien loin de la volonté d’accueil chaleureux et individualisé ainsi que de la volonté de construction d’un groupe restreint unissant des élèves d’âges différents, de 3 à 6 ans, de 6 à 9 ans, de 9 à 12 ans, prônée par la pédagogie Montessori, qui restera confidentielle en Europe, notamment en France, jusqu’à l’arrivée de découvertes en neurosciences offrant une nouvelle dimension scientifique à cette pédagogie.

Une intuition confirmée par les neurosciences
Les connaissances récemment acquises sur le fonctionnement du cerveau ont confirmé l’extrême adaptation du matériel Montessori et de la méthode d’apprentissage lui étant liée à la plasticité et aux besoins du cerveau :

 → De l’enfant, bien sûr, l’ouvrage de Céline Alvarez, Les lois naturelles de l’enfant, montre une expérience pédagogique extrêmement bien argumentée dans laquelle se croisent et s’affinent toutes les connaissances acquises sur le développement de l’enfant et le cerveau humain depuis un siècle.

 → De l’élève mais aussi du dyspraxique, les psychomotriciens étant formés pour accompagner des patients présentant ces troubles de la gestuelle.

 → Face à la maladie d’Alzheimer, Montessori étant une méthode d’apprentissage, mais aussi une technique de réapprentissage ou de conservation des savoirs, les patients atteints de la maladie d’Alzheimer pris en charge dans des structures utilisant cette pédagogie, montrent un déclin de la cognition et une appartenance plus longue à la vie de la structure, avant l’inévitable « bulle » dans laquelle enferme la maladie.

De plus, les connaissances modernes relatives aux intelligences multiples nous font redécouvrir la méthode Montessori de par son incroyable adaptation aux diverses sensibilités des enfants.

Montessori, une pédagogie mais également un label vendeur
La méthode Montessori est aussi devenue une aubaine commerciale sur laquelle se ruent de nombreux fabricants de jouets, de matériel dit pédagogique et d’éditeurs de traités d’éducation ou de cahiers d’apprentissage.

Force est de constater que le nom de la pédagogue italienne fait vendre !

Mais avant de se tourner vers des produits dérivés, il est important de lire Maria Montessori sans modération, de s’imprégner de l’amour inconditionnel qu’elle porte à l’enfance, de prendre conscience des grandes exigences d’exemplarité qu’elle a envers les parents comme toute la communauté dans laquelle l’enfant vit et grandit.

Et, après lecture, il est essentiel de réaliser que nos erreurs ne sont pas des impasses, elles sont l’exploration du chemin.

Car c’est en lisant le texte originel que l’on réalise que ce matériel si tentant, si bien présenté, si beau, si révélateur des hautes compétences de l’enfant, n’est rien sans la vigueur de l’amour apporté aux enfants, sans une présence exigeante et bienveillante à la fois.

Oui, contrairement aux idées reçues il est bien ici question de « Présence », à mille lieues du mirage de l’autonomie de l’enfant vendu avec le matériel labellisé, la méthode Montessori est un apprentissage à partager.

Vous serez donc invités à modifier votre manière d’être présents à l’enfant, dans un retrait propice à sa découverte mais jamais à le laisser seul devant la difficulté.

Ainsi, quand on installe sur la tablette familiale une application permettant de tracer des lettres de couleurs criardes accompagnée d’une musique synthétisée, on n’est plus dans la méthode Montessori mais dans le marketing Montessori.

Certes, cela vaut peut-être mieux que d‘autres jeux numériques, mais ne nous leurrons pas, ayons conscience que nous fournissons à nos enfants de quoi nous rendre, nous, présents à la visite que nous recevons, moins agacés par l’attente chez le médecin, ou que nous laissons nos enfants se servir d’un outil numérique et vivre avec leur temps.

Les initiatives Montessori : des gages de sérieux très exigeants
Les inspecteurs de l’Education Nationale, seuls en France habilités à valider la qualité de l’instruction des enfants, se montrent en général bienveillants avec ces initiatives, impressionnés qu’ils sont par le calme et l’autodiscipline qui règnent si souvent dans ces structures, ou par le niveau de maîtrise des apprentissages des enfants dépassant assez régulièrement les connaissances attendues à leur âge.

D’un autre côté, cette méthode tendant à se démocratiser, de plus en plus d’enseignants d’écoles publiques ou privées œuvrent, avec autant de ténacité que de difficultés financières, pour acquérir du matériel neuf ou d’occasion, ou le fabriquer avec leurs fonds propres.

Les documents officiels aident les enseignants à s’inspirer de la méthode Montessori pour renforcer ou aborder certains apprentissages délicats, cependant initier de nouveaux rapports entre élèves et professeurs, comme l’aurait souhaité Maria Montessori, est une démarche semblant encore difficile à mettre en œuvre.

Le « lâcher prise » demandé aux éducatrices et éducateurs Montessori peut-il être obtenu sur demande ?

Car bien que la pédagogie Montessori soit un ensemble de gestes et techniques, c’est avant tout une manière d’être au monde pour laquelle les intervenants sont formés et obtiennent des diplômes, dont les plus exigeants sont validés par l’Association Montessori Internationale, mise en place en 1929 par Maria Montessori, continuée par son fils Mario -1898 – 1982-, dont le but est de préserver, propager et promouvoir les principes de la pédagogie Montessori.

Propio non hanno capito niente !
Nous venons de le voir, la méthode Montessori proposée dans certaines ressources destinées aux enseignants est considérée comme un outil pédagogique et non pas comme un travail permettant à l’enfant de découvrir le monde et d’en prendre conscience de manière harmonieuse.

Le fait de ne pas bénéficier d’une démarche individualisée ne  laisse aux élèves ni le temps, ni la possibilité de développer une approche personnelle de leur enseignement.

Voilà pourquoi Maria Montessori, sur la fin de sa vie, disait :
« Propio non hanno capito niente ! »

Se traduisant littéralement par : Ils n’ont vraiment rien compris !

Mais le mal peut être plus profond encore puisqu’il arrive que les inspecteurs chargés de valider l’objectif d’instruction des écoles privées hors contrat, découvrent des fonctionnements aberrants et dangereux.

On recense parfois des « ateliers Montessori » étant en fait des écoles fondamentalistes et intégristes dans lesquelles les enfants manipulent à l’envi du matériel labellisé sous le regard bienveillant d’un éducateur ou d’une éducatrice Montessori.

Il y règne tout Montessori, tout sauf la liberté voulue par Maria Montessori étant dangereusement tronquée par le prisme de doctrines religieuses.

Ces écoles ne sont pas nombreuses, heureusement, mais il y a déjà eu en France des procès attentés par d’anciens élèves d’écoles alternatives pour défaut d’instruction, qui ont été gagnés.

Montessori et ses continuateurs
Maria Montessori a vécu à une époque très riche en découvertes et expériences pédagogiques : John Dewey, Francisco Ferrer, Roger Cousinet, Célestin Freinet, Alexander Sutherland Neill furent tant ses contemporains que, parfois, ses contradicteurs.

Tous, notamment après la première guerre mondiale, pariaient sur l’éducation pour que le monde ne revive plus jamais l’horreur des conflits.

Tous ont échoué, tant la tâche est immense et le projet semble utopique.

Elle seule fut nominée trois fois consécutives pour le prix Nobel de la Paix, en 1949, 1950 et 1951, dans la mesure où son approche est complète et cherche à faire de l’enfant, pas à pas et à son échelle, un artisan de paix ainsi qu’un être libre.

Aujourd’hui, la pédagogie Montessori connait un succès et une reconnaissance mondiaux et ses continuateurs s’emploient à faire toujours plus de l’école un lieu ouvert et protégé à la fois.

La philosophie entre dans les écoles Montessori, et les élèves sont invités à se rassembler autour de questions métaphysiques, à trouver leur réponse et à l’éprouver dans l’écoute des autres.

La pédagogie Montessori, que certains croient réservée à des données immédiatement vérifiables, s’enrichit et se prolonge dans des domaines éloignés du concret sensoriel l’ayant rendue si célèbre.

Et surtout, car les pédagogues ont beaucoup œuvré auprès des enfants du primaire, elle pousse sa corne sur cette terra incognita de l’enseignement qu’est le collège.

En effet, les formations des enseignants du second degré, éternellement à cheval entre le savoir magistral et l’approche méthodologique plus « maternante », n’ont pas intégré l’approche Montessori dans leurs programmes, mais Sylvie d’Esclaibes, enseignante Montessori, nous fait part, dans son livre Montessori au collège, de l’efficacité de cette méthode, sans nous cacher la vérité : « c’est plus dur au collège, mais cela en vaut la peine ».

Et sans s’éloigner, pour ne pas marginaliser les élèves, des programmes de l’Education Nationale, il est possible de rattacher des élèves en difficulté grâce à la présence individualisée, ou de laisser des élèves autonomes et intéressés exprimer leur soif de connaissances et leur élan vers le savoir sans les enfermer dans le programme hebdomadaire d’un enseignant seul devant 25 à 30 élèves traversés par l’adolescence et ses tourments.

Il semble donc tout à fait réalisable, en faisant confiance, de mener chacun à la réussite en respectant sa manière de faire et d’apprendre.

Quelques pistes pour faire rentrer Maria Montessori dans vos vies ?

Maria Montessori à la maison, quelques idées
Dans la chambre de Bébé, l’enfant doit avoir un accès facilité à ses jouets, c’est pourquoi il est recommandé de laisser un matelas sur un sommier sans pieds pour laisser le matelas respirer.

Une petite barrière pourra être mise, qui aura pour seule fonction d’empêcher l’enfant de tomber pendant son sommeil mais ne lui sera pas un frein lors de ses premiers déplacements.

La chambre de l’enfant sera un lieu lumineux et chaleureux, organisée en zones :
→ une pour le change,

 → une pour l’allaitement ou le biberon,

 → une pour le jeu,

 → une pour le sommeil.

Des tableaux, photos, changés régulièrement, seront placés à hauteur de l’enfant.

La décoration sera sobre et l’enfant aura peu de jouets à sa disposition, mais qui seront tous choisis pour leur beauté, leur maniabilité et le plaisir qu’ils procure à l’enfant.

Régulièrement, les parents proposeront à l’enfant d’autres jeux, et ce roulement, basé sur l’observation des intérêts de l’enfant, lui permettra d’explorer ses périodes sensibles.

Cela se fera dans un environnement calme dans lequel l’enfant pourra développer ses qualités de concentration.

Les jouets seront à la hauteur de l’estime dans laquelle on tient l’enfant : des matériaux nobles comme le bois, les tissus végétaux ou la laine seront donc à privilégier.

Pour permettre à l’enfant de se découvrir, il est possible de mettre à sa hauteur un miroir.

Certains parents n’hésitent pas à faire poser des fenêtres à hauteur de sol, fixes bien entendu, permettant à l’enfant de regarder le monde qui l’entoure.

Prendre soin de soi :
Pour apprendre les premiers gestes de la toilette, l’enfant pourra avoir, dès l’âge de la marche, une petite installation comprenant miroir, petite cuvette (l’eau est à changer aussi souvent que nécessaire), savon et porte-savon, gobelet, dentifrice et brosse à dents, ainsi que brosse à cheveux et porte-serviette, ce qui lui permettra de soigner son apparence et d’acquérir autonomie et sérieux dans le soin à lui-même.

A défaut, n’oubliez pas de mettre à sa disposition une petite marche qui facilitera son accès à cette chose merveilleuse qu’est le lavabo de la salle de bains familiale.

Pour commencer à le laisser explorer ses vêtements, vous pouvez fournir l’enfant une penderie à sa hauteur, ce qui sera aussi l’occasion de parler de la météo et des activités prévues, l’ancrage temporel pouvant se faire tout simplement par ce biais pratique.

Les gestes quotidiens
Votre cher petit commence à s’intéresser aux boutons de ses vêtements ?

Proposez-lui une séance d’habillage devant le miroir, cela lui permettra de s’autocorriger, et n’attendez pas qu’il se décourage pour l’aider.

De impatience au petit déjeuner ?
N’est-ce pas le moment d’anticiper et de sortir le beurre le soir, afin qu’il soit assez mou le lendemain matin ?

Armé d’un couteau à tartiner, votre enfant préparera ses premières tartines et sera fier d’acquérir de l’autonomie.

Dans le même esprit, donnez à votre bébé une cuillère pour qu’il se serve par lui-même lors des repas.

Bien sûr, vous lui donnerez vous aussi à manger pour assurer la continuité du service, mais il acquerra progressivement la si délicate et précieuse coordination main-bouche.

Après le repas, un gant mouillé sera mis à sa disposition pour qu’il se débarbouille, ainsi qu’une éponge ou une lavette avec laquelle il essuiera sa tablette.

Rien de négatif ne sera dit quant aux éclaboussures, et ce petit ménage bien imparfait au début sera un autre moyen pour votre enfant de découvrir les textures de ses repas, d’être en contact avec la réalité de son alimentation, et de prendre plaisir à ordonner son environnement.

Votre enfant joue dans son bain à verser de l’eau ?
Prolongez le plaisir de cette découverte en mettant à sa disposition un cruchon pour qu’il puisse remplir son verre. Plus il grandira, plus il se montrera habile dans la gestion du poids et de la chute d’eau.

Mais la pédagogie Montessori se cache partout…

 → Bannissez « truc » et « machin » de votre vocabulaire, et prenez le temps de trouver les mots justes pour désigner le monde qui vous entoure. Utilisez les mots spécifiques plus que les mots génériques : dites « ficus », « orchidée », etc…au lieu de « plantes ». Les enfants sont sensibles au raffinement langagier.

 → Le bain langagier dont votre enfant a besoin lui est nécessaire dès le début de sa vie : installez-le à un endroit où il verra les membres de la famille vivre et communiquer, invitez-le à observer de petites choses comme la croissance de vos plantations, les floraisons, la lune, le passage des oiseaux…

 → Vous venez de passer un moment agréable avec des gens que vous voyez peu ? Faites-vous secrétaire pour votre enfant et proposez-lui d’envoyer une lettre ou une carte postale de remerciement dont il vous dictera le contenu.

 → Faites participer vos enfants à la vie de la famille : chacun peut faire une part du ménage.

 → Vous allez ranger le linge sec : pourquoi ne pas inviter votre enfant à reconstituer les paires de chaussettes ou à reconnaître ses affaires à lui ? Peut-être sera-t-il très content de vous aider à le ranger à sa place…

 → Soyez ferme ! Un enfant élevé selon la pédagogie Montessori ne fait pas ce qu’il veut, il a autour de lui des adultes qui l’observent et lui permettent de vouloir ce qu’il fait.

 → Si vous utilisez des bornes de recyclage, observez la fascination de vos enfants devant cette énorme poubelle grâce à laquelle on fait le geste fou de jeter tout en ordonnant selon la nature du produit. C’est l’occasion de nommer la matière de vos déchets, de repérer avec votre enfant les consignes de tri, accessibles généralement sous forme d’images, et, pourquoi pas, de le faire participer. Et si vous pensez à emporter un marchepied, ils pourront même vous aider.

 → Enfin, pour permettre à votre enfant de développer son sens de l’ordre et de l’organisation, prenez des photos! Collez dans l’entrée une photo de l’entrée rangée : elle servira de guide à votre enfant au moment de sortir son manteau. Faites de même avec les contenus des tiroirs et des boîtes de jeux et jouets. Cette méthode peut être utilisée dans de nombreux cas : rituel d’habillage été/ hiver, préparation de la valise lors d’un week-end à l’extérieur, du cartable, etc… Vous pouvez aussi ancrer l’enfant dans le temps en mettant à sa disposition des photos rangées dans l’ordre chronologique pour les routines du soir et du matin.

Yolande Dutot


************************************************

A PROPOS DE NOUS
Réponses Bio est un magazine en ligne proposant une formule 100% santé naturelle, 100% pratique et 100% gratuite ! Profitez de deux lettres d'information par semaine animées par Jean-Baptiste Loin, des actus, des reportages vidéo et de nombreux guides numériques. Vous avez des questions ? Nous avons des réponses !

************************************************

Sur le même sujet
https://www.reponsesbio.com/en-2018-je-systemique/

https://www.reponsesbio.com/systemique-2-sommeil-socle-de-sante-de-lesprit/]https://www.reponsesbio.com/systemique-2-sommeil-socle-de-sante-de-lesprit/

https://www.reponsesbio.com/systemique-3-leau-source-de-vie/

https://www.reponsesbio.com/systemique-4-de-compassion-vivant/

https://www.reponsesbio.com/systemique-n5-lempowerment/


************************************************


Dernière édition par Libellule le Jeu 27 Sep 2018 - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3278
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation   Jeu 26 Avr 2018 - 10:30

source https://www.sante-corps-esprit.com/11-vaccins-obligatoires/#vaccins
11 vaccins obligatoires : ce médecin révèle le « pot aux roses »
9 avril 2014


Il faut voir cette vidéo.

Un grand médecin français, le Dr Michel de Lorgeril, vous révèle la face cachée des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons.

En quelques minutes, vous allez comprendre :
Pourquoi on nous « mène en bateau » avec la pseudo épidémie de rougeole ;

Comment notre traditionnel « DTP » a disparu de la circulation… et a été remplacé par un « super-vaccin » 5 fois plus cher ;

Ce que l’on peut penser des liens entre vaccination et autisme

Le gros problème des adjuvants comme l’aluminium

Bonne santé,

Xavier Bazin

*************************************************
Qui est Xavier Bazin ?
Xavier Bazin est journaliste scientifique, éditeur et écrivain, passionné de médecine naturelle.

Il porte le projet Santé Corps Esprit, pour aider un maximum de personnes à améliorer leur santé.

Doté d’une solide formation initiale en sciences sociales acquise à Paris, il a travaillé dans des domaines très divers, jusqu’à ce qu’il soit touché par de graves problèmes de santé.

Pendant des années, il a subi un état de fragilité prolongée : une fatigue persistante, un déséquilibre hormonal et un brouillard mental handicapant.

Au pic de ses difficultés, Xavier Bazin a été contraint de se mettre à mi-temps dans son travail. Il s’est alors plongé corps et âme dans la compréhension du corps humain. A la recherche de solutions, il a passé des années à lire méthodiquement une somme monumentale d’écrits et d’études scientifiques sur la santé.

C’est ainsi qu’il a découvert les incroyables bienfaits de la médecine naturelle, et qu’il a souhaité partager ce savoir avec le grand public.

Après avoir contribué au développement d’une grande maison d’édition dans la santé naturelle, il s’est lancé dans le projet Santé Corps Esprit, auquel il contribue depuis le début de l’année 2016.

***********************************************
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3278
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation   Ven 4 Mai 2018 - 11:11



source http://www.reponsesbio.com/2018/04/29/des-bonbons-aux-huiles-essentielles-comme-alternative-aux-gelatines-industrielles/
Des bonbons aux huiles essentielles comme alternative aux gélatines industrielles
29 avril 2018


En matière de bonbons, les enfants sont pris au piège d’un engrenage addictif et iatrogène dépassant largement les limites de l’acceptable.
Je vous propose aujourd’hui non seulement d’étudier, mais aussi de mettre en pratique des recettes faciles de bonbons avec ou sans huiles essentielles, afin de mieux transformer une habitude préoccupante en pur plaisir, voire en geste de santé.


Ces dernières générations ont vu des armées de techniciens du goût s’en donner à cœur joie dans le but de pérenniser des marques cherchant à rendre le consommateur « accro ».

Le sucre étant vite apparu comme l’ingrédient numéro un destiné à fidéliser un public allant de 1 à 99 ans, l’agroalimentaire s’en est servi pour désorienter les repères gustatifs, transformant un élan naturel en stratégie de l’addiction.

Nous en avons tous souffert, et dans une certaine mesure nous en souffrons encore, mais les plus touchés sont bien évidemment les enfants, auprès desquels les bonbons faits de gélatine animale, bourrés d’OGM et de nanoparticules, font tous les jours des ravages dans les cours de récréations.

Mais il n’est bien évidemment pas suffisant de leur interdire un tel comportement, que parfois même certains adultes considèrent comme inoffensif.

L’interdiction pure serait certainement vue comme une injustice, risquant qui plus est de livrer l’enfant à une exclusion de ses cercles d’amis.

Dans ce cas, n’est-il pas mieux de faire évoluer la consommation iatrogène et archaïque de gélatines animales et sucres ultra-corrosifs par une alternative totalement bio et naturelle, pouvant même dans certains cas se montrer thérapeutique ?

Des bonbons sains pour des enfants en bonne santé
Plus que des bonbons, en y ajoutant quelques huiles essentielles douces, dans un ratio toléré par les plus petits, on peut aller jusqu’à concevoir de mini remèdes pour la prévention et l’accompagnement de diverses affections bénignes.

Il pourrait également être opportun d’employer les fleurs de Bach ou même de se contenter de purées de fruits, mais pour éviter toute confusion entre le bonbon sain et celui enrichi aux huiles essentielles, je vous propose de les séparer avec soin.

Ceux contenant des huiles essentielles ne serviront que dans certains cas, et dans une mesure minutieusement orchestrée par les parents ou les grands-parents.

Un peu comme ce serait le cas pour des pastilles pour la gorge ou des sirops.

Et, en augmentant les doses, même les adultes pourront espérer profiter de bonbons véritablement thérapeutiques.

Quant aux autres, ils pourront être emmenés sans complexe à l’école pour être généreusement partagés avec les petits camarades de vos angelots.

Bonbons plaisir
Ingrédients :
300 grammes de purée de fruits : fraises puisque la saison commence, mais aussi abricots, pêches, poires…
ou 300ml de jus de fruits passés à l’extracteur : raisin, ananas…
5 grammes d’agar-agar en poudre
si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter 1 pincée de stevia, 50 grammes de sucre de fleur de coco, ou même de miel du moment qu’il est ajouté après la cuisson

Préparation :
Mélanger dans une casserole le jus ou la purée de fruits avec l’agar-agar.

Porter à ébullition et enlever du feu immédiatement.

Pour ceux qui souhaitent ajouter un peu de miel, c’est le moment.

Huiler très légèrement de petits moules « oursons » (ou autre), devant absolument être garantis sans BPA ni nanoparticules.

Verser la préparation bien homogénéisée en remplissant à ras bord, et placer au réfrigérateur pendant 3 heures environ.

Bonbons thérapeutiques
Ingrédients :
300g de jus de fruits comme par exemple : pomme, raisin, ananas, myrtilles…
5 grammes d’agar-agar en poudre
20g de miel
Huile essentielle ou élixir floral

Préparation :
Mélanger dans une casserole le jus de fruits et l’agar-agar.

Porter à ébullition et enlever du feu immédiatement.

Ajouter le miel et bien mélanger.

Huiler très légèrement de petits moules à bonbons.

Verser la préparation puis ajouter dans chaque bonbon 1 goutte d’huile essentielle que vous choisirez parmi les plus douces pour convenir aux enfants :
→ Orange douce (Citrus aurantium sinensis) pour aider un enfant à trouver le calme, ou apaiser des troubles digestifs passagers

 → Citron (Citrus limonum) en cas de mal des transports

 → Sapin baumier (Abies balsamea) en cas de toux, rhume ou bronchite

 → Niaouli (Melaleuca quinquinervia viridiflora) pour lutter contre les infections virales, mais aussi les sinusites, bronchites, rhino-pharyngites

Pour les plus émotifs on peut remplacer les huiles essentielles par deux gouttes d’élixirs floraux, susceptibles de répondre à des situations existentielles variées, chez les grands comme les plus petits.

Voici quelques suggestions :
→ la Centaurée ou le composé « Timidité » pour ceux qui se laissent marcher sur les pieds et ont du mal à se faire respecter (dans la cour de récré ou plus tard)

 → le composé « Colère » pour ceux qui gèrent difficilement leur irascibilité

 → le composé « Dépendances » pour un petit coup de pouce en cas d’envie intempestive de grignoter

 → le composé « Stop tabac » pour contrecarrer une envie de cigarette

 → le composé « Peurs » pour aider à surmonter les épreuves

 → et bien sûr le composé « Urgence » ou « Rescue » pour tous les coups durs

 → etc.

Placer les bonbons au réfrigérateur sans descendre en-dessous de 4°C, pendant environ 3 heures avant de démouler.

Ils se conservent pendant 10 jours dans une boîte hermétique, mais pour plus d’efficacité les bonbons thérapeutiques se consommeront dans les jours suivant leur fabrication.

Et pour les adultes
Comme je le disais les adultes pourront profiter de cette même composition tout en l’élargissant à d’autres huiles essentielles plus puissantes.

Il suffira pour cela d’ajouter non pas une mais trois ou quatre gouttes d’huile essentielle par bonbon, en fonction des cas.

Cependant, même les adultes veilleront à ne pas dépasser une à deux gouttes pour des certaines huiles essentielles les plus fortes comme :
→ l’Origan,

 → les Thyms,

 → la Cannelle…

Jean-Baptiste Loin



Anne-Sophie
Bonjour Jean-Baptiste,
Merci pour cette super idée 🙂
Le problème, c’est de trouver des moules à bonbons qui soient sains? En silicone?
Merci pour vos suggestions, si vous en avez 😉
Belle journée

***********

Anne-Sophie bonjour,
Effectivement, j’aurais dû m’attarder davantage sur ce point, la qualité des moules est essentielle.

La plupart des gens étant habituée au silicone j’indique qu’il est important d’en choisir sans BPA ni phtalates, cependant d’une part il est possible que les HE soient corrosives à long terme si elles touchent directement la surface, et d’autre part le silicone est généralement nanoparticulaire.

De toute façon il faut à tout prix éviter le silicone au peroxyde, dont certaines particules nocives migrent vers les aliments à partir de 160°C.

Plus généralement et par mesure de précaution, et même si dans ma recette de bonbons il n’y a pas de cuisson dans le moule, je vous conseillerai plus volontiers d’utiliser des moules en métal.

Bien à vous,
Jean-Baptiste Loin

************

Anne-Sophie
Oh, merci pour votre réponse si rapide, et un dimanche, en plus 🙂
Reste à trouver ce type de moule… Pas simple. Au pire, on détournera un objet, je réfléchis 😉
Merci pour votre travail si passionnant, et pour vos partages!
Belle journée,

***********

SIBUE Eliane
Bonjour,
Les moules Demarle réponde-t-ils à ces normes?
Merci pour votre réponse

**********

Eliane bonjour,
Cette marque a effectivement fait un bel effort concernant les BPA, phtalates et peroxyde, cependant reste le problème des nanoparticules dans les ustensiles et emballages alimentaires.

En plus de la composition nannoparticulaire du silicone dont les informations sur la toxicité manquent, il est également probable que la fibre de verre l’accompagnant soit à base de nanoparticules encore plus nocives.

Bien à vous,
Jean-Baptiste Loin



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3278
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation   Sam 23 Juin 2018 - 16:19

http://www.magicmaman.com/,les-2-marques-de-couches-sans-produits-toxiques-sont-aussi-les-moins-cheres,3461985.asp
Les 2 marques de couches sans produits toxiques sont aussi les moins chères
Selon une étude du magazine "60 millions de consommateurs", seules 2 marques de couches sur 12 ne contiennent pas de substances toxiques. On vous dit lesquelles !

Sur 12 couches de marques différentes, seulement 2 d'entre elles ne contiennent pas de "résidus potentiellement toxiques". Les autres se composent d'au moins une substance indésirable (y compris les couches dites écologiques). Ces chiffres sont le résultat d'une étude publiée dans le magazine 60 millions de consommateurs.

Des substances peu désirables...
Tout comme les tampons hygiéniques, les couches censées protéger les fesses des bébés contiennent des résidus de pesticides. Les chercheurs ayant mené cette étude ont en effet trouvé du glyphosate (une substance qu'on retrouve dans les herbicides), des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des dioxines et des traces de composés organiques volatils. Or le gyphosate a été classé "cancérigène probable pour l'homme" par le Centre International de Recherche sur le cancer (CIRC). Ceci reste une probabilité et le magazine ajoute que "le risque sanitaire reste à déterminer".

Ces substances ont été retrouvées dans certaines couches telles que les "Pampers Baby Dry" ou encore les couches écologiques "Carrefour Baby Eco Planet". Ces deux distributeurs assurent tous deux "respecte(r) scrupuleusement la réglementation en vigueur". Aussi, le magazine insiste sur le fait qu'il est nécessaire d'instaurer une réglementation spécifique et des contrôles plus stricts, sans quoi les consommateurs ignorent la composition des produits et ne sont pas assurés de la sécurité sanitaire de leurs bébés.

Car outre la composition douteuse de ces couches, c'est également le manque de transparence des marques qui est reproché par le magazine : "Chez Pampers, leader incontesté du secteur, on se contente d'inscrire sur les paquets que les couches sont 'douces comme de la soie'". Il s'avère que ce sont la cellulose (fibre issue du bois) et plusieurs matières plastiques qui permettent cette douceur dont la marque fait référence. La composition des langes n'est pas explicitement révélée sur les produits, la réglementation n'obligeant pas les fabricants de couches à le faire, contrairement aux produits cosmétiques.

2 marques de couches irréprochables
Seules les marques écologiques "Love&Green" et "Mots d'enfants" (Leclerc) ne contiennent aucune substance potentiellement toxique. En plus de ne présenter aucun risque sanitaire, ces couches figurent parmi les moins chères du marché : celles de Leclerc, "Mots d'enfants", sont à 20 centimes l'unité et celles de "Love&Green" sont estimées à 44 centimes l'unité (52,90€ le pack de 120 couches taille 5). Céline Augusto, cofondatrice de Love&Green, affirme que leurs couches sont composées de 40 à 50% de cellulose et de bioplastiques des matières, contrairement à une grande majorité d'autres marques qui utilisent plastiques, pétrolum et autres matériaux moins onéreux...

Rappelons que 60 millions de consommateurs n'est pas le premier à dénoncer la composition douteuse des couches pour bébés. En octobre dernier, déjà, un contrôle de qualité avait été réalisé dans un laboratoire indépendant suite à la demande du fabricant de couches Love&Green. L'analyse de la composition des couches Pampers avait effectivement révélé la présence d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Ces composants sont dérivés du pétrole et classés cancérigènes par l'Union Européenne.

***********************************************

https://www.journaldesfemmes.com/maman/bebe/1733793-couches-bebe-enquete-60-millions-de-consommateurs/

http://www.loveandgreen.fr/nos-couches/?gclid=EAIaIQobChMI9-7L_vPp2wIVBOcbCh0shwFeEAAYAiAAEgL0MPD_BwE

https://www.consobaby.com/avis-couches-mots-d-enfants-taille-4-mots-d-enfants.html

https://www.lillydoo.com/fr/?gclid=EAIaIQobChMI9-7L_vPp2wIVBOcbCh0shwFeEAAYASAAEgI0CPD_BwE

************************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bébé, allaitement, enfant- vaccins- éducation
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche Tambour pour enfant
» Astuce d'enfant.
» Pierre et le loup ( et autres )
» Livre "Quel instrument pour votre enfant?"
» Un enfant en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: SANTE- DIETETIQUE- HYGIENE- BEAUTE- :: Dossiers pour réfléchir à notre manière de vivre et se nourrir-
Sauter vers: