Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bourrache: utilisations et recettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Bourrache: utilisations et recettes   Mer 29 Mar 2017 - 23:36



Cette plante sauvage mais qui se cultive très facilement est aussi belle à regarder qu'utile pour se soigner ou cuisiner
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bourrache_officinale

http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-9966-synthese

http://nature.jardin.free.fr/aromate/mb_bourrache.html

https://www.aujardin.info/plantes/borago-officinalis.php

http://www.plantearomatique.com/nos-plantes/69-bourrache-commune.html

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/bourrache.php3

http://www.jardindupicvert.com/4daction/w_partner/bourrache_officinale_borago_officinalis.956

https://www.promessedefleurs.com/annuelles/graines-de-fleurs/graines-de-fleurs-de-a-a-z/bourrache-officinale-borago-officinalis-p-5330.html

http://www.mr-plantes.com/2011/06/tisane-de-bourrache/



source http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab350-04.htm#Utilisations%20alimentaires
Description
Culture
Conditions propices
Propagation
Récolte
Séchage
Utilisations
Utilisations alimentaires
Utilisations médicinales
Utilisations agricoles et horticoles
Fournisseurs de semences
Bibliographie



source http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/archive/2008/03/21/des-saveurs-retrouvees-la-bourrache.html
21/03/2008
Des saveurs retrouvées : la BOURRACHE OFFICINALE

La bourrache officinale
(Borago officinalis, Linné)

La cuisine des fleurs a connu un essor considérable depuis trois ans. Elle est fort "branchée" et parmi les causes de sa popularité, il faut sans doute considérer le succès rencontré dans le monde occidental par la découverte des cuisines thaïlandaise et ayurvédique.

Pour certains, ce ne sera sans doute qu'un phénomène de mode assez éphémère. Pour d'autres, et c'est à ceux-là que je m'adresse plus particulièrement, c'est l'occasion de renouer durablement avec une consommation  alimentaire plus naturelle, plus diversifiée et bénéfique à notre santé, comme celle dont bénéficiaient - parfois sans trop en connaître la valeur - nos aïeux.

La recherche de consommation alternative, l'exploration de la biodiversité alimentaire, permettent de faire la nique à l'assortiment standardisé minable et risiblement réduit (Que sont les 15 à 20 légumes de votre supermarché, face aux 80.000 espèces végétales identifiées comme alimentaires de par le monde ?) essentiellement adapté à des considérations économiques et financières dans lesquelles notre environnement, notre culture instinctive du goût, notre santé et nos aspirations légitimes au bien-être tiennent peu ou pas de place. C'est pourtant, toujours actuellement, le modèle économique dominant.

L'engouement pour la cuisine des fleurs et les légumes anciens a notamment permis la redécouverte de la bourrache.

Connue et appréciée des gourmets depuis l’Antiquité romaine, cette plante herbacée aux vertus diététiques nombreuses et à la saveur unique avait complètement disparu de la devanture des légumiers dès le début des années ’50. Aujourd’hui, seuls quelques rares jardiniers en perpétuent la culture.

La bourrache peut être consommée à la fois comme légume et comme herbe condimentaire.
Je dois rendre hommage à deux de nos amis, le chef Roberto Pintus (du restaurant Le Max à Bruxelles) et le Maître-cuisinier de Belgique Claude Pohlig (Cuisiner Potager) de Chaumont-Gistoux, qui ont "osé" la bourrache en la déclinant avec tout l'art culinaire passionné et novateur qui leur est propre, en gagnant en une seule saison à cette plante potagère des pelotons entiers de gourmets conquis.

Les fleurs de la bourrache ont la forme de gracieuses petites étoiles d’un bleu inégalable. Particulièrement mellifères, elles agrémentent avec originalité la présentation et le goût des salades. Elles peuvent aussi être confites pour parfumer des confitures raffinées ou de délicieuses boissons rafraîchissantes à base de miel et de jus de citron.

Les feuilles, d’aspect duveteux, allient les goûts tonifiants du radis et du concombre à leurs autres saveurs subtiles. Jeunes, elles anoblissent les salades. Plus mûres, elles peuvent être préparées comme des épinards, ou encore agrémenter des potages étonnants. Elles permettent également la confection de délicieux beignets. Un coulis de feuilles de bourrache accompagnera audacieusement les fromages de chèvre frais et certains plats de poisson.

Les graines de la bourrache produisent une huile riche en acides gras essentiels dont les bienfaits sont bien connus en phytothérapie.

La bourrache est riche en vitamine C, en calcium, en magnésium et en potassium. Sa consommation alimentaire prévient le vieillissement de la peau, les rides ou les vergetures ; elle fortifie la santé des ongles et des cheveux, et combat l’inflammation des voies urinaires. Elle dissipe le stress et l'état de mélancolie.

Dans les maximes rédigées au Moyen-âge par les savants de l’ École de Salerne, haut lieu incontesté de la science médicale européenne du Xème au XIIIème siècle, on peut lire ces deux vers éloquents à propos de la bourrache :
« La bourrache peut dire, et c'est la vérité : »
«  Je soulage le coeur, j'enfante la gaieté ».

Bien chlorophyllement vôtre,

José

Nombreux commentaires en bas de page
http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/archive/2008/03/21/des-saveurs-retrouvees-la-bourrache.html





Dernière édition par Libellule le Jeu 30 Mar 2017 - 1:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bourrache: utilisations et recettes   Mer 29 Mar 2017 - 23:45

source https://www.bio-enligne.com/alimentation/tisanes/bourrache-bio.html
Précautions d'utilisation
L'emploi prolongé de la bourrache ou son utilisation à des fines thérapeutiques doivent se réaliser avec l'accord d'un médecin. Sa teneur en alcaloïdes pyrrolizidiniques peut, en effet, provoquer des toxicités au niveau du foie.




source https://www.rustica.fr/articles-jardin/bien-etre-naturel-bourrache,137.html
Bien-être au naturel : la bourrache
Secrets de santé avec les plantes du jardin : une infusion pour mieux respirer.

La bourrache : diurétique, dépurative et sudorifique
Dans notre boutique
 'Rustica Vintage Duck - 39€99  'Rustica Vintage Hydrangea - 39€99
 'Rustica Vintage Gladioli - 39€99
Les belles fleurs étoilées de la bourrache, d’un bleu profond, sont émollientes et ont une saveur… d’huître ! Ses tiges et les seuilles de la bourrache s’avèrent diurétiques, dépuratives et sudorifiques. Peu utilisée de nos jours, on peut tout de même faire une petite provision de plante qu’on utilisera en tisane lors d’un refroidissement.
Les fleurs et la plante entière se récoltent en début de floraison (durant l’été). Faites sécher, coupez grossièrement et conservez dans un sac en papier.

Pour préparer une tisane, versez 1 tasse d’eau bouillante sur 1 cuill. à soupe de fleurs, laissez infuser pendant 10 min, passez. Buvez 2 tasses par jour, éventuellement sucrées au miel (en cas de rhume ou de bronchite).
Vous pouvez l’utiliser en fumigation contre les affections bronchiques, après avoir préparé une décoction de 50 à 100 g de feuilles et de tiges par litre.

https://www.rustica.fr/articles-jardin/semer-bourrache,6132.html

https://www.rustica.fr/articles-jardin/fleurs-comestibles-jardin,2725.html

https://www.rustica.fr/plantes/borago-officinalis-bourrache,5476.html

https://www.rustica.fr/plantes/borago-officinalis-alba-bourrache,39899.html



Merci à cette internaute de partager sa recherche
source http://natureln.librox.net/spip.php?article426
Cuisiner les feuilles de la bourrache
La bourrache est surtout connue dans le jardin pour la magnifique couleur bleue de ses fleurs étoilées visitées par les abeilles, ou pour être envahissante. Mais savez-vous que ses feuilles peuvent faire un bon légume, ou une sauce goûteuse ?

La Bourrache, Borago officinalis, est une plante annuelle à tige et feuilles épaisses et hérissées de poils, tendres quand la plante est jeune, quasi-piquants quand la plante est âgée. Les feuilles sont d’un gris-vert. La bourrache peut mesurer plus de 60cm de hauteur. Elle fleurit, suivant les régions, au printemps ou au début de l’été avec des fleurs en étoiles bleues, roses ou blanches, les bleues étant les plus éclatantes. La feuille froissée ou simplement coupée dégage une odeur de concombre. La plante pousse spontanément quand le sol lui convien. Elle se ressème facilement. Elle est à encourager au jardin pour attirer les pollinisateurs, notamment les abeilles qui s’en régalent.

Elle n’est pas difficile à maîtriser et s’élimine très facilement.
La meilleure manière de la maîtriser est de la consommer !

Comment consommer la bourrache ?
Crue :
- les fleurs décorent agréablement les salades (mélanger avec des fleurs de capucine) et les pâtisseries
- en salade avec des feuilles très tendres, coupées en morceaux fins et attendries avec l’assaisonnement
- mélangée à du cresson ou du pissenlit
- dans le sandwich
- mélangée à du fromage blanc (Fromage blanc à la bourrache)
http://savoirsautonomes.unblog.fr/2009/04/26/que-faire-avec-de-la-bourrache/
- en "sauce verte" que l’on peut déguster à Francfort (source Wikipedia)

Cuite :
- en potage, chaud, soupe de pois,
Soupe de bourrache,

Potage aux feuilles de bourrache
http://www.marmiton.org/recettes/recette_potage-au-feuilles-de-bourrache_173297.aspx

Soupe Génoise végétarienne) ou froid (comme en Allemagne)
http://savoirsautonomes.unblog.fr/2009/04/26/que-faire-avec-de-la-bourrache/

- à la vapeur (Bar de ligne, tapioca d’huître, fleurs et feuilles de bourrache)
- poellée comme l’épinard (comme pour ce légume, prévoir une grosse quantité de feuilles)
- en omelette (Omelette à la bourrache)
http://www.thehappycookingfriends.com/omelette-a-la-bourrache/

- (Feuilles de bourrache farcies on peut remplacer la mie de pain par des restes de céréales, riz, quinoa...)
http://la.cuisine-sauvage.org/les-plants/la-bourrache/feuilles-de-bourrache-farcies.html

- en quiche
Petites quiches lorraines à la bourrache,
http://www.quandchoupetteetpapounecuisinent.fr/archives/2012/10/03/25010418.html

Quiche à la bourrache
http://www.grelinettecassolettes.com/article-quiche-a-la-bourrache-82872357.html

- utilisée comme herbe fine pour les sauces accompagnant les viandes et les ragoûts, pour la panure de poisson et les marinades (source eap)

Vin :
- Expérience faite d’une macération de 12 heures d’une poignée de sommités défleuries de bourrache dans un bon vin blanc : le vin de bourrache est agréable frais, bien parfumé et procure un authentique plaisir de bouche évoquant le concombre et la violette.
http://olharfeliz.typepad.com/cuisine/2010/08/bourrache-vin-de-.html

- Vin aux fleurs de bourrache)
"Les fleurs sont utilisées aussi pour colorer en bleu ou décorer le vinaigre, les alcools et les jus de fruits. Pour n’avoir que la corolle, on prend délicatement la tige de la fleur derrière les sépales, puis on pince et tire les anthères. Toute la corolle quittera alors son piédestal.
Les fleurs et les feuilles sont infusées ou ajoutées dans la préparation de boissons rafraîchissantes telles que punch ou jus de fruits. Une boisson agréable consiste à prendre une poignée de feuilles fraîches et les laisser tremper dans un litre d’eau avec quelques feuilles de menthe.
Les tiges séchées sont utilisées pour parfumer les boissons comme le negus et le claret." (eap)
http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab350-04.htm#Utilisations%20alimentaires

Riches en nitrate de potasse, les feuilles sont diurétiques : elles éliminent activement l’eau et les chlorures. Active fraîche, la bourrache perd ses qualités lorsqu’elle est séchée.
Des saveurs retrouvées : la Bourrache officinale : "Je dois rendre hommage à deux de nos amis, le chef Roberto Pintus (du restaurant Le Max à Bruxelles) et le Maître-cuisinier de Belgique Claude Pohlig (Cuisiner Potager) de Chaumont-Gistoux, qui ont "osé" la bourrache en la déclinant avec tout l’art culinaire passionné et novateur qui leur est propre, en gagnant en une seule saison à cette plante potagère des pelotons entiers de gourmets conquis."
http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/archive/2008/03/21/des-saveurs-retrouvees-la-bourrache.html



http://lesrecettesdecharlotte.awans.over-blog.com/article-tisane-de-bourrache-67034660.html



Voila un aperçu de ce que vous trouverez sur Supertoinette
source https://www.supertoinette.com/fiche-cuisine/501/bourrache.html
Bourrache
La bourrache est une plante très intéressante dans bien des domaines. Plante annuelle, aromatique et médicinale, qui pousse au bord des chemins, sur les terrains vagues.

Recettes
https://www.supertoinette.com/liste-recettes/bourrache

Quelles sont les utilisations en cuisine ?
Les jeunes feuilles de bourrache ont un léger goût de concombre et peuvent être utilisées en salade en les ciselant; les feuilles plus coriaces s'utilisent cuites, comme légume. Tous les apprêts de l'épinard lui vont bien. En potées, tourtes, risotto, tarte, en mélange avec les pâtes alimentaires, farcies comme les feuilles de vigne, en omelettes, soupes, etc.
Les fleurs seront utilisées en beignets ou comme fleurs en sucre (confites) pour décorer les pâtisseries.

Santé, régime
Quelles sont les propriétés de la bourrache ?
Utilisées en infusion, les feuilles de bourrache sont diurétiques, sudorifiques, précieuses pour soulager les rhumatisants, pour soigner la fièvre, le rhume, la bronchite. Les fleurs sont émollientes.
La bourrache apporte les minéraux suivants : calcium, phosphore, fer, sodium, potassium et magnésium.
Et également des vitamines : A, B1, B2, PP, C.

La valeur énergétique de la bourrache est de 21 calories au 100 grammes soit 1.8 g de protéines, 0.7 g de lipides et 3.06 g de glucides.

Astuce beauté
Pour les peaux grasses ou mixtes, écraser quelques feuilles de bourrache, appliquer 15 minutes sur le visage, rincer.





Dernière édition par Libellule le Jeu 30 Mar 2017 - 0:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bourrache: utilisations et recettes   Mer 29 Mar 2017 - 23:56

source http://savoirsautonomes.unblog.fr/2009/04/26/que-faire-avec-de-la-bourrache/
QUE FAIRE AVEC DE LA BOURRACHE ?
Créé par savoirsautonomes le 26 avr 2009 à 21:13 | Dans : LES PLANTES
On utilise les fleurs, les feuilles, les tiges, les graines. Active fraîche, elle perd ses qualités lorsqu’elle est séchée. Usage alimentaire, médicinal :adoucissante, dépurative, diurétique (feuilles), laxative, sudorifique (fleurs) et hygiène-beauté.

FEUILLES
Alimentaire –
Salade : On utilise ses feuilles crues en salade, elles ont un petit goût de concombre (attention, les feuilles sont poilues ! coupez-les en petites lamelles et évitez les parties plus dures) – Voir aussi à « Fleurs » –

Soupe : cuites dans la soupe, c’est un bon légume vert.

Légumes : Coupez les feuilles en petites lamelles et cuisez-les en même temps que des céréales ou seules à la vapeur pour qu’elles gardent leur goût.

Soupe Génoise végétarienne :
-300 g. de feuilles de bourrache
– 300 g. de feuilles de laitue
– 1 bouquet de persil plat
– Quelques feuilles de basilic
– 1 petit oignon
– 3 oeufs
– 3 cuillerées à soupe de parmesan rapé
– 1 litre de bon bouillon de légumes
– Huile d’olive
– Sel, poivre

-Laver toutes les herbes.
Faire blanchir les feuilles de bourrache et de laitue à l’eau bouillante salée.
Refroidir sous l’eau froide.
Bien essorer et hacher finement.
Hachez finement également l’oignon épluché avec les feuilles de persil et de basilic.
Faire chauffer 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive dans une poêle, ajouter le hachis d’oignon, de persil et de basilic, laisser fondre à feu très doux pendant 5 minutes puis ajouter le hachis de laitue et de bourrache.
Salez, poivrez, cuire une demi-heure environ puis laisser refroidir.
Pendant ce temps, battre les oeufs avec le parmesan.
Quand les herbes sont refroidies, ajouter le mélange oeufs/parmesan.
Cuire cette omelette à la poêle.
Laissez refroidir, puis détaillez en petits morceaux.
Verser ceux-ci dans le bouillon brûlant et servir, accompagné de parmesan rapé.

Boisson rafraichissante avec un peu de sucre (passez à la centrifugeuse ou plutôt à la machine à faire des jus d’herbes – les feuilles sont très filandreuses et ça bloque la centrifugeuse).

Roulés – Une grande feuille de bourrache par roulé, du fromage de chèvre, du quinoa et du riz cuits ensemble, du parmesan rapé ou du gruyère, sel, poivre. Posez sur chaque feuille une cuillère de céréales mélangées avec du parmesan puis un morceau de fromage de chèvre. Enroulez la feuille et fermez-la avec un cure dents. Placez dans un plat à four. Parsemez du gruyère sur vos roulés. Cuire au four pendant 20 minutes.

Médicinal
- Suc : Coupez une tige et passez directement la sève sur la peau pour calmer les inflammations et les contusions.

Cataplasme – Écrasez les feuilles à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et étalez ce qui en résulte sur la peau. Calme les démangeaisons et l’eczéma et irritations cutanées.

Infusion
– Cure de printemps : 20 gr de bourrache, 20 gr de chicorée sauvage, 20 gr de fumeterre, 20 gr de pissenlit dans 1 litre d’eau. Laissez infuser 10 mn. Pour les rhumatismes, infusion de 30 gr de feuilles dans 1 litre d’eau. Laissez infuser 10 mn. 3 tasses par jour.

Fumigation – Préparez une décoction de 100 g de feuilles pour un litre d’eau pour lutter contre les affections des bronches

Hygiène / beauté - Jus dépuratif : Passez à la centrifugeuse – ou machine pour faire le jus d’herbe – les feuilles avec des feuilles de cresson et de pissenlit- A boire –
Très bon pour le teint. Lait tonifiant, démaquillant : Passez à la centrifugeuse des feuilles de bourrache et de pissenlit. Appliquez sur la peau pour éclaircir le teint.

TIGES
Hygiène /beauté – Masque facial pour peau grasse. Passez à la centrifugeuse ou à la machine à faire des jus d’herbes – la tige et les feuilles et appliquez sur le visage avec un coton. Votre peau sera toute veloutée et les pores seront bien resserrés.

FLEURS
Alimentaire
– Salade : ses petites fleurs bleues égayent joliment les salades.

Fromage blanc à la bourrache : Prendre 500 gr fromage blanc en faisselle, une dizaine de jeunes feuilles de bourrache, de l’huile d’olive, 1 citron, une quinzaine de fleurs de bourrache, sel, poivre. Coupez les feuilles en petits lanières (évitez la partie centrale), ajoutez les fleurs et mélangez-les au fromage blanc. Ajoutez 3 cuillerées d’huile d’olive et le jus du citron, sel, poivre. Mélangez. Ajoutez quelques fleurs entières sur le dessus pour la déco.

Médicinal
– Infusion de fleurs, (10 gr de fleurs pour 1 litre d’eau) calme la toux des bronchites. C’est aussi un bon diurétique et un sudorifique (fait transpirer). Pour la fièvre : infusion de 30 gr de fleurs dans 1 litre d’eau. Laissez infuser 10 mn. Pour la rougeole infuser 30 mn. En boire un verre sucré avec du miel toutes les deux heures.

Grippe : 20 gr de fleurs pour 1 litre d’eau. Laissez infuser 10 mn. Liqueur pour éliminer les toxines – Faites mariner 60 gr de fleurs dans 3/4 de litre d’eau de vie (à 45 °) pendant 8 jours puis filtrez soigneusement. Préparez un sirop avec 350 gr de sucre et 2 verres d’eau. Ajoutez le sirop à la préparation précédente quand il est froid. Laissez vieillir 90 jours avant de déguster.

Hygiène /beauté – Infusion (20 gr de fleurs pour 1 litre d’eau. Laissez infuser 10 mn) pour le teint. 3 tasses par jour pendant 10 jours.

GRAINES
Médicinal – Huile de graines - Elle permet de soigner la polyarthrite rhumatoïde.

Hygiène /beauté – Huile de graines (riche en oméga 6). Son huile contient environ 38% d’acide linoléique, 21% d’acide gamma linoléique (acide gras essentiel) et 18% d’acide oléique. L’huile de bourrache est plus riche en acides gras essentiels que de l’huile d’onagre avec laquelle elle est souvent associée dans le traitement des désagréments de la femme ménopausée. Ecrasez les graines dans un mortier. L’huile qui en résulte est très bonne pour nourrir la peau, et les rides. Efficace contre la couperose.

Commentaires intéressants
*hubert
Bonjour, est-ce vrai que la bourrage peut-être dangereuse pour le foie.
Merci pour votre réponse.

*Olivier
Oui les fleurs de bourrache sont mauvaises pour le foie, et même cancérigène…
Peut de gens le savent et c’est assez agaçant de lire des gens conseiller d’en manger comme si de rien n’était.
Des études très clair ont été menées sur le sujet.

*Buriet
ma recette de limonade :
Dans une bouteille d’un litre, mettre avec un entonnoir:
_ 3 cuillères à soupe de miel d’accacia
_ le jus de 2 citrons
_ 5 fleurs et 3 feuilles moyennes de bourrache
Remplir d’eau et mettre au frigo .

Attendre 3 jours avant de consommer .

Très rafraichissant en été

*claire girardier
cancérigène ? peut être ! ….de toutes les façons toute affirmation a son contraire. Perso je pense que consommer de tout un peu, sans excès en quantité, sans excès dans la durée ne doit pas entraîner de gros dégâts.
Certains s’enfument en permanence avec leur cigarette, d’autre se donnent le vertiges avec l’alcool et l’ »herbe », il y a des choix de santé à faire et mettre de la modération dans nos vies. Peut être aussi de la confiance dans la nature sans être béa pour tout.
Donc à bas les peurs et les folies.
Claire



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bourrache: utilisations et recettes   Mer 29 Mar 2017 - 23:58

source http://www.marmiton.org/recettes/recette_potage-au-feuilles-de-bourrache_173297.aspx
Potage aux feuilles de bourrache
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 10 feuilles de bourrache bien vertes (sans tache)
- 1 poireau
- 2 belles pommes de terre
- sel
- poivre
- 1 litre d'eau
- 1 cuillère a soupe de crème allégée
- 4 fleurs de bourrache, pour le décor


Préparation de la recette :
Enlever la nervure centrale des feuilles, éplucher le poireau et les pommes de terre, bien laver le tout.
Mettre dans la cocotte minute, couvrir d'eau.
Ajouter le sel et le poivre.
Cuire 15 min dés que la soupape tourne.
Mixer le tout. Ajouter la crème.
Disposer la soupe dans l'assiette. Décorer avec les fleurs, qui sont comestibles.

Remarques :
Cette soupe est un régal, apprécié de tous. Je congèle les feuilles pour en avoir en hiver.



Voir une multitude de recettes
https://recettes.de/bourrache

http://chefsimon.lemonde.fr/recettes/tag/bourrache/feuilles%20de%20bourrache

http://chefsimon.lemonde.fr/recettes/tag/bourrache

http://chefsimon.lemonde.fr/recettes/tag/feuilles%20de%20bourrache



Dernière édition par Libellule le Jeu 30 Mar 2017 - 0:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bourrache: utilisations et recettes   Jeu 30 Mar 2017 - 0:03

source http://www.bien-etre-au-naturel.fr/la-bourrache-et-ses-bienfaits/
La bourrache et ses bainfaits
Juin 2012

Chaque année, je suis ravie de voir refleurir, la bourrache dans mon jardin. Elle est facile à cultiver même en terrain sec : huit jours seulement après les semis apparaissent les premières plantules qu’il faut arroser fréquemment en sarclant le sol avec soin !

La bourrache, Borrago officinalis, des mots arabes abou (père) et rach (sueur), appartient à la famille des Borraginacées.
Probablement originaire de Syrie, elle fut considérée au Moyen-Age, par Albert Le Grand, comme »génératrice de bon sang » et au XVIème siècle, Matthiole lui prêta des propriétés tonicardiaques.
Au début du XXème, savez-vous que l’on faisait cuire des escargots dans un litre d’eau à laquelle on avait ajouté 20 à 30g de feuilles de bourrache et que l’on buvait ce jus de cuisson pour soigner le rhume et les refroidissements ? !
La fleur de la bourrache est recherchée des abeilles et produit un miel particulièrement parfumé.

DESCRIPTION
C’est une plante annuelle très commune qui mesure de 40 à 50 cm de hauteur et que l’on retrouve le long des chemins, dans les lieux incultes et aux alentours des habitations. Sa tige très épaisse porte des feuilles alternées vert sombre, duveteuses et rêches dont les inférieures sont grandes, ovales et pétiolées. Ses jolies petites fleurs étoilées d’un bleu céleste apparaissent d’avril à septembre et fournissent des graines dont on retire par pression à froid une huile précieuse.

COMPOSITION :
La bourrache contient : mucilage en quantité importante, résine, saponine, nitrate de potassium, tanin et de l’allantoïne en petite quantité.

PROPRIÉTÉS :
Sudorifique, diurétique, calmante, béchique, dépurative, adoucissante, émolliente, ses utilisations sont culinaires, thérapeutiques et cosmétiques.

INDICATIONS et UTILISATIONS :
Elle est utilisée pour soulager les irritations des voies respiratoires, les douleurs rhumatismales, les brûlures et les panaris. L’huile extraite de ses graines par pression à froid est riche en acides gras essentiels : linoléique et surtout gamma-linolénique (18 à 25 %) précieux pour traiter la fragilité de la peau, des ongles et des cheveux. Elle augmenterait les défenses immunitaires de la peau, combattrait rides et vergetures et semblerait être un remarquable remède de fond pour lutter contre l’eczéma.

Les feuilles fraîches se cuisinent en salade et cuites comme les épinards. En Italie et dans le Sud de la France, on utilise les feuilles fraîches hachées pour garnir une farce de raviolis.

En infusion (30 à 40 g de fleurs ou de feuilles dans 1 litre d’eau bouillante), elle provoque une importante sudation et aide à lutter contre rhume, grippe et bronchite : boire deux tasses chaudes entre les repas et une avant le coucher.

Les feuilles séchées cuites dans très peu d’eau, appliquées au moyen d’ une gaze soulagent rhumatismes et goutte.

Beauté :
Comme la bardane, la bourrache fait partie de ces plantes dépuratives qui font un grand nettoyage interne et qui favorisent un teint frais et rose !

Les tiges et les fleurs sèches ou fraîches sont très diurétique en tisane (20 g dans un litre d’eau bouillante).

Pour les peaux sèches et fragiles, utilisez la lotion suivante que vous pourrez conserver 2 ou 3 jours au frais : faire infuser pendant 1/4 heure, 20 g de fleurs de bourrache. Vous pouvez également utiliser cette lotion en compresses tièdes sur le visage.

Indispensable pour régénérer les peaux sèches et matures, l‘huile de bourrache redonne souplesse, élasticité et tonicité à l’épiderme sans obstruer les pores. Je vous recommande l‘huile de bourrache bio BIOFLORAL à découvrir sur Jidibio.com.

PRÉCAUTIONS
– Les parties aériennes de la bourrache renferment une petite quantité de pyrrolizidines, des substances qui se sont révélées cancérigènes et néfastes pour le foie au cours d’essais sur les animaux. Le danger de toxicité augmente en cas d’usage prolongé. Notez que l’huile ne contient pas de pyrrolizidines.

– Les personnes souffrant de troubles du foie, ainsi que les femmes enceintes ou qui allaitent doivent éviter de consommer les parties aériennes de la bourrache à cause de leur teneur en pyrrolizidines.

– Chez certaines personnes, les parties aériennes de la bourrache peuvent provoquer une constipation. Comme pour tout autre huile, consommée seule ceette huile peut entraîner des selles molles, des éructations et des ballonnements.


Si vous avez des recettes naturelles ou d’autres informations à nous apporter sur les bienfaits et l’utilisation de la bourrache n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !




Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bourrache: utilisations et recettes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bourrache: utilisations et recettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Magazine TV recettes 26 Mars au 08 Avril
» IDEES POUR LE REVEILLON DE NOEL LES RECETTES DU MENU DU 1er FEVRIER 1973 DE PAUL BOCUSE
» Recette de la tarte tatin chti
» Cuisiner avec les enfants
» Pain au maroille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Plantes sauvages, champignons-
Sauter vers: