Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ciste-Cistus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2748
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Ciste-Cistus    Mar 28 Mar 2017 - 1:00



J'adore cet arbrisseau et l'an dernier j'en ai récupéré quelques plants à la campagne, ils ont bien grandi et j'ai eu ma première fleur ce matin








source https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/172/ciste
Le ciste, arbrisseau méditerranéen au feuillage persistant, pousse sur les sols les plus pauvres. Facile d’entretien, résistant à la sécheresse et aux maladies, il se couvre au printemps d’une abondante floraison.

Les cistes sont des arbrisseaux appartenant à la famille des Cistacées et au genre Cistus, qui rassemble une vingtaine d’espèces originaires des bords de la Méditerranée. Ils poussent spontanément dans les garrigues et talus du Midi aux sols secs, bien ensoleillés, que le sol soit caillouteux, pauvre, acide ou calcaire.

Ils forment de petits buissons de 0,30 à 1,50 m environ de haut. Leur feuillage, qui varie selon les variétés du vert foncé au vert argenté en passant par le jaune ou le panaché, est persistant et leurs feuilles souvent velues sont poisseuses au toucher.

La floraison dure d’avril à juillet est très abondante. Leurs jolies fleurs en coupe à 5 pétales chiffonnés ne durent qu’un jour, mais sont aussitôt remplacées par d’autres.

Tous les cistes poussent en climat sec et en terrain pauvre, mais ils s’adaptent aux climats océanique et semi-continental. Ils sont semi-rustiques, supportant le gel jusqu’à -10 ou -15 °C selon les variétés et les emplacements plus ou moins abrités.

Au jardin, vous pouvez les cultiver très facilement en massif, haies libres, bordures, rocailles. Sur une terrasse ou un balcon, ils garnissent parfaitement bacs ou jardinières.

On extrait des feuilles et des rameaux de ciste ladanifer une gomme appelée ladanum, utilisée dans la parfumerie industrielle ou pour ses vertus médicinales.

On attribue à son huile essentielle des propriétés de renforcement des défenses immunitaires, mais aussi neurotoniques ou régulatrices du système végétatif ainsi qu’astringentes, hémostatiques et cicatrisantes.

À savoir : dans la garrigue, les cistes peuvent prendre feu spontanément. Ce sont les essences contenues dans les feuilles qui s’enflamment sous l’effet de très fortes chaleurs. Mais les graines des plants qui brûlent résisteront au feu et ne tarderont pas à germer, ce qui explique la persistance et le développement de ces plantes.

Espèces et variétés de cistes
Le genre Cistus comprend une vingtaine d’espèces et un grand nombre de variétés hybrides cultivées. Les fleurs sont de couleurs variables, principalement blanches ou roses et on peut les classer en variétés à fleurs colorées et variétés à fleurs blanches :

Cistes à fleurs blanches
Ciste à feuilles de sauge (Cistus salviifolius)
Cistes à fleurs blanches Ciste à feuilles de sauge (Cistus salviifolius)
Caractères de la fleur : Fleurs blanches à reflets ivoire en avril-mai.
Caractères de la plante : Assez compact. 1 m × 1 m. Petites feuilles persistantes, arrondies, vert grisâtre, rugueuses.
Qualités et usages : Assez rustique : -12 à -15 °C. Massifs d’arbustes, talus, couvre-sol.

Ciste des Corbières (Cistus x hybridus var. corbariensis)
Cistes à fleurs blanches Ciste des Corbières (Cistus x hybridus var. corbariensis)
Caractères de la fleur : Abondantes fleurs blanches à cœur jaune en avril-mai.
Caractères de la plante : Hybride. Hauteur 0,60 à 0,80 m × largeur 1 m. Feuilles rugueuses, vert sombre, devenant rouge violacé en hiver. Port dense formant un dôme régulier.
Qualités et usages : Semi-rustique jusqu’à -12 à -15 °C. Emploi en, rocaille, massifs d’arbustes, couvre-sol, mais aussi isolé, bac.

Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis)
Cistes à fleurs blanches Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis)
Caractères de la fleur : Petites fleurs blanches en avril-mai.
Caractères de la plante : Arbuste à port érigé. Hauteur 1 à 1,25 m x largeur 0,80 m. Feuilles étroites et allongées, vert sombre. Jeunes pousses collantes, très aromatiques, surtout par temps chaud.
Qualités et usages : Rusticité : -12 à -15 °C. Massifs d’arbustes, jardins de bord de mer.

Ciste florentin (Cistus x florentinus)
Cistes à fleurs blanches Ciste florentin (Cistus x florentinus)
Caractères de la fleur : Abondantes petites fleurs blanches en avril-mai.
Caractères de la plante : Petite variété de 1 m × 1 m. Feuilles étroites, vert sombre, aromatiques par temps chaud. Port dense formant une boule régulière.
Qualités et usages : Supporte la mi-ombre et les embruns. Pour bacs, massifs, terrasses et balcons.

Ciste ladanifère (Cistus ladanifer)
Cistes à fleurs blanches Ciste ladanifère (Cistus ladanifer)
Caractères de la fleur : Grandes fleurs blanches à macule marron pourpre, en avril-mai.
Caractères de la plante : Hauteur 2 m et plus × largeur 1 à 1,25 m. Feuilles étroites et longues, vert foncé luisant. Jeunes pousses collantes, très aromatiques, surtout par temps chaud.
Qualités et usages : Rusticité : -12 à -15 °C. Pousse en sol acide. Pour massifs, allées, haie libre. Espèce dont on récolte les rameaux feuillus pour un usage médicinal et la parfumerie.

Cistes à fleurs colorées
Ciste cotonneux (Cistus albidus)
Cistes à fleurs colorées Ciste cotonneux (Cistus albidus)
Caractères de la fleur : Fleurs d’un rose lumineux de fin mars à mai.
Caractères de la plante : Feuilles grises, duveteuses. 1 m × 1 m.
Qualités et usages : Rusticité : -10 à -12 °C. Pour bordures, haies basses, rocailles, jardin gris. Peut se ressemer abondamment.

Ciste pourpre (Cistus x purpureus)
Cistes à fleurs colorées Ciste pourpre (Cistus x purpureus)
Caractères de la fleur : Grandes fleurs rose violacé à macules rouge pourpre, contrastant avec le feuillage sombre, entre avril et juin.
Caractères de la plante : Végétation dense et vigoureuse formant une boule régulière. Hauteur 1,25 m × largeur 1,25 m. Feuilles étroites, vert sombre. Jeunes pousses collantes et aromatiques, surtout par temps chaud.
Qualités et usages : Rusticité : -10 à -12 °C. Emploi en bordure, rocaille, massif couvre-sol, talus, mais aussi isolé, bac.

Ciste pulvérulent (Cistus x pulverulentus)
Cistes à fleurs colorées Ciste pulvérulent (Cistus x pulverulentus)
Caractères de la fleur : Fleurs rose indien éclatant au cœur couleur or. Floraison tardive et longue, de mai à juillet.
Caractères de la plante : Feuilles gris-vert et duveteuses à bords ondulés. En cas de sécheresse intense, les feuilles peuvent être partiellement caduques en fin d’été. Port étalé vigoureux, formant un bon couvre-sol. Hauteur 0,40 à 0,60 m × largeur 1,25 à 1,50 m.
Qualités et usages : Croissance rapide. Rusticité : -12 à -15 °C. Pour rocailles, massifs d’arbustes, talus, couvre-sol, jardin gris.

Ciste de Crète (Cistus creticus)
Cistes à fleurs colorées Ciste de Crète (Cistus creticus)
Caractères de la fleur : Grandes fleurs rose pourpre à cœur jaune, d’avril à juin.
Caractères de la plante : Arbuste à port érigé. Feuilles gris-vert duveteuses à bords irrégulièrement ondulés. Jeunes pousses plus ou moins glanduleuses et aromatiques. 1 m × 1 m.
Qualités et usages : Rusticité : -8 à -10 °C. Très résistant à la sécheresse. Supporte la mi-ombre. Pour bordure, rocaille, massif couvre-sol, mais aussi isolé, bac.

Ciste argenté 'Silver pink' (Cistus argenteus)
Cistes à fleurs colorées Ciste argenté 'Silver pink' (Cistus argenteus)
Caractères de la fleur : Fleurs roses à macule blanche, entre avril et juin.
Caractères de la plante : Feuillage décoratif gris-vert. Port érigé. 1 m × 1 m.
Qualités et usages : Rusticité : -12 à -15 °C. Pour bordure, rocaille, massif couvre-sol, mais aussi isolé, bac.



Semis et plantation du ciste
Où le planter ?
Plante de garrigue, le ciste pousse dans presque toutes les terres, même si elles sont sèches, caillouteuses et pauvres, à condition que l'eau n'y stagne pas. Il aime le plein soleil et les emplacements chauds et abrités.
Il convient pour confectionner des haies basses, massifs, rocailles et ne nécessite pas d'entretien.

Culture et entretien du ciste
Le ciste ne demande pas d'entretien particulier. Néanmoins, certains gestes peuvent contribuer à le maintenir en bonne santé :
Si le sol est bien drainé, la plupart des variétés résistent de -10 °C à -15 °C (à l'abri).
L'apport d'engrais n'est pas nécessaire.
N'arrosez (un peu) que la première année. Ensuite, il se passe très bien d'apport d'eau. Il craint plutôt un excès qui risque de stagner.
Vous pouvez pailler le pied des variétés les moins rustiques telles que Cistus salvifolius pour les protéger du froid.
De même, pour un pied isolé, vous pouvez employer un voile d'hivernage si vous craignez de fortes gelées hivernales.

Taille du ciste
La taille du ciste n’est pas nécessaire. Toutefois vous pouvez raccourcir légèrement les rameaux pour conserver un port un peu touffu ou la forme d’une haie :
Procédez à la taille après la floraison, en juin-juillet.
La taille doit être légère, en coupant le dernier tiers des rameaux. S’il y a du bois mort, enlevez-le.

Maladies, nuisibles et parasites
Le ciste est très résistant aux maladies, à la sécheresse et au gel, pour la plupart des variétés cultivées, jusqu’à -10 ou -15 °C. Par contre, il ne supporte pas le gel combiné à l’humidité.

Récolte du ciste
Les rameaux et les feuilles collantes et velues du ciste ladanifère sont récoltés dans les collines de l’Anevalo, au sud de l’Espagne, pour produire industriellement une gomme (le labdanum) utilisée en parfumerie.
Chez nous, la récolte se fait de juillet à octobre pour un usage principalement médicinal. Pour cela, on utilise une huile essentielle extraite à partir de rameaux feuillus de la variété corse de Cistus ladanifer.

Multiplication du ciste
Vous pouvez multiplier le ciste par semis ou bouturage ou marcottage :
Pour les semer, récoltez les graines en automne. Elles doivent ensuite subir la vernalisation (exposition prolongée au froid) et une stratification. Semez sous châssis froid à l'automne ou au printemps.

Pour un bouturage, opérez en août, en plaçant les boutures en pépinière au chaud, mais abritées du plein soleil, dans un substrat contenant environ 50 % de sable et maintenu légèrement humide. Vous pouvez aussi opérer avec des boutures herbacées au printemps (avril), à l'étouffée.

Effectuez le marcottage en fin d'été, en enterrant une branche basse après l'avoir légèrement incisée au niveau d'un nœud. Posez une pierre sur la partie enterrée. Vous sèvrerez la marcotte lorsqu'elle aura émis de nouvelles feuilles.

Taille du ciste
La taille du ciste n’est pas nécessaire. Toutefois vous pouvez raccourcir légèrement les rameaux pour conserver un port un peu touffu ou la forme d’une haie :
Procédez à la taille après la floraison, en juin-juillet.
La taille doit être légère, en coupant le dernier tiers des rameaux. S’il y a du bois mort, enlevez-le.
Maladies, nuisibles et parasites

Le ciste est très résistant aux maladies, à la sécheresse et au gel, pour la plupart des variétés cultivées, jusqu’à -10 ou -15 °C. Par contre, il ne supporte pas le gel combiné à l’humidité.
Récolte du ciste

Les rameaux et les feuilles collantes et velues du ciste ladanifère sont récoltés dans les collines de l’Anevalo, au sud de l’Espagne, pour produire industriellement une gomme (le labdanum) utilisée en parfumerie.
Chez nous, la récolte se fait de juillet à octobre pour un usage principalement médicinal. Pour cela, on utilise une huile essentielle extraite à partir de rameaux feuillus de la variété corse de Cistus ladanifer.
Multiplication du ciste

Multiplication du ciste
Vous pouvez multiplier le ciste par semis ou bouturage ou marcottage :
Pour les semer, récoltez les graines en automne. Elles doivent ensuite subir la vernalisation (exposition prolongée au froid) et une stratification. Semez sous châssis froid à l'automne ou au printemps.
Stratifier des graines à froid

Pour un bouturage, opérez en août, en plaçant les boutures en pépinière au chaud, mais abritées du plein soleil, dans un substrat contenant environ 50 % de sable et maintenu légèrement humide. Vous pouvez aussi opérer avec des boutures herbacées au printemps (avril), à l'étouffée.
Faire une bouture

Effectuez le marcottage en fin d'été, en enterrant une branche basse après l'avoir légèrement incisée au niveau d'un nœud. Posez une pierre sur la partie enterrée. Vous sèvrerez la marcotte lorsqu'elle aura émis de nouvelles feuilles.
Marcotter par couchage

Conseils écologiques
Dans les jardins des régions au climat chaud et sec, plantez des cistes qui ne nécessitent aucun apport d’eau et évitent l’emploi de produits de traitements pour maladies.

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
 
Ciste-Cistus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: ARBRES et ARBUSTES-
Sauter vers: