Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Champignons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Champignons   Mar 14 Mar 2017 - 23:49



Je viens de trouver de jolies images de champignons, je les partage avec vous
https://fr.pinterest.com/pin/479281585315338832/
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Champignons   Dim 8 Oct 2017 - 23:12

source http://www.les-champignons.fr/
Ce site sur les champignons a été conçu par un Docteur en pharmacie passonié de mycologie, vainqueur d'un concours de reconnaissance de champignons en 2010 et ayant travaillé au sein du centre anti-poison de l'hôpital d'Angers.

Comment apprendre à reconnaitre les champignons ?
L'objectif de ce site est d'apprendre à reconnaître les champignons pour ne pas confondre les champignons comestibles avec des champignons mortels ou des champignons toxiques.

Il n'existe pas de formule magique pour apprendre à reconnaître les champignons. La mycologie est une science difficile qui requiert un apprentissage et surtout une pratique régulière. Seule l'expérience vous permettra donc d'identifier et de reconnaître au mieux un champignon.

Pour les débutants, il est conseillé de s'entraîner à reconnaitre les champignons comestibles les plus connus, comme le cèpe des pins, la coulemelle, la girolle ou la trompette de la mort en retenant les critères spécifiques pour bien les reconnaître.

Pour vous aider, vous trouverez sur ce site les fiches descriptives des champignons, avec pour chacun d'entre eux:

-les critères spécifiques à rechercher pour reconnaitre et confirmer qu'il s'agit bien de la bonne espèce suspectée,

-les champignons avec lesquelles cette même espèce est souvent confondue, en incluant bien sûr les champignons toxiques ou mortels.

Une fois votre cueillette terminée, il est fortement conseillé de faire vérifier vos champignons par un pharmacien ou un mycologue expérimenté et de s'abstenir de les consommer en cas de doute.

Reconnaître les champignons et éviter les confusions
Les confusions et les erreurs de reconnaissance entre les champignons sont en fréquentes et peuvent être très graves. A titre d'exemple, l'ingestion d'un seul champignon d'amanite phalloïde peut être mortelle pour l'Homme.

On compte chaque année des centaines d'intoxications aux champignons et une cinquantaine de décès en France, dont la principale cause est la confusion entre un champignon comestible et un champignon toxique.

Les intoxications aux champignons sont plus ou moins grâves et sont responsables de différents symptômes selon le champignon vénéneux ingérés. Certains symptômes peuvent apparraître entre 6 heures et 15 jours après l'ingestion !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur les intoxications aux champignons.

Quizz sur les champignons à savoir reconnaître
Vous pouvez tester vos connaissances en essayant de reconnaître les champignons suivants sur la vidéo:
http://www.les-champignons.fr/

****************************************************

source http://leschampignons.fr/
Les Champignons.fr est un site conçu dans le but de vous aider à la reconnaissance et à l'identification des champignons comestibles ou toxiques de nos régions

Tous les articles que vous trouverez ici sont à prendre à titre indicatif, car ce site n'a pas pour vocation de vous garantir l'identification à 100 % d'un champignon mais seulement de vous aider dans cette démarche, car on ne le répétera jamais assez le seul moyen d'être sûr de la comestibilité ou de la toxicité d'un champignon est de le connaître parfaitement, c'est pour cela que je vous conseille en plus de cette visite de consulter certains ouvrages dont vous trouverez une liste dans la rubrique les livres ou de visiter d'autre sites dont vous trouverez quelques adresses dans la rubrique les liens et si le moindre doute persiste il est bien sûr plus sage de renoncer à un plat de champignons que de risquer une intoxication voire pire.

Qu'est-ce qu'un champignon ?
Les champignons ne sont pas des plantes, ils ne contiennent pas de chlorophylle ils sont donc incapables pour se nourrir de réaliser la photosynthèse, procédé consistant à capter l'énergie lumineuse pour la convertir en énergie chimique plus précisément en glucose; ils utilisent donc un autre procédé pour se nourrir qui consiste à décomposer de la matière organique afin de pouvoir l'absorber. Récemment, il a été découvert qu'ils sont plus étroitement liées aux animaux qu'aux végétaux, mais n'appartiennent ni à l'un ni à l'autre, en effet, un ensemble d'éléments caractéristique n'appartient qu'à ce que nous nommons couramment "les champignons" notamment, la reproduction asexuée, la nutrition par absorption, la complexité des cycles de vie, etc...
ils ont donc été classés dans un règne à part séparé des plantes et des animaux, le règne fongique.

Ce que nous avons l'habitude d'appeler à tort " champignon " est en fait le fruit du véritable champignon qui vie et se développe sous terre et qui n'est autre qu'un réseau de filaments sous terrain appelé Mycélium, le mycélium est rarement remarqué puisqu'il est habituellement dispersé sous terre sur une surface relativement importante. Dans la nature, certaines espèces de champignons peuvent avoir un corps qui se propage sur des centaines de kilomètres carrés. Le fruit, le sporophore (anciennement nommé carpophore) n'est que la partie visible capable de semer des graines appelées spores lesquelles germeront sous certaines conditions favorables donnant naissance à ce que l'on appelle le mycélium primaire, ce mycélium primaire va se développer sous terre et s'étendre et s'il rencontre un autre mycélium primaire compatible il s'associera à celui-ci et ils donneront naissance au mycélium secondaire ce dernier est le champignon au sens strict.
Sous certaines conditions, le mycélium secondaire va donner naissance à une petite pelote appelée primordium qui est l'embryon du futur sporophore qui se développera quand les conditions favorables seront réunies et deviendra le " champignon supérieur " que nous connaissons ; en grandissant ce sporophore va développer une partie fertile nommée hyménium où se développeront des cellules fertiles les spores qui tomberont à terre à maturité et germeront sous certaines conditions…, la boucle est bouclée et le cycle peut recommencer.

****************************************************

Plus de 800 fiches descriptives et près de 2000 photos de champignons dans un guide comportant un module de recherche visuelle et une rubrique de cuisine
http://mycorance.free.fr/

La cueillette des champignons, ce qu'il faut savoir
http://mycorance.free.fr/valchamp/champig1.htm

Les champignons comestibles
  http://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/botanique-guide-champignons-1358/page/3/

Identifiez les champignons en 3 clics
   http://www.identifiezleschampignonsen3clics.com/

*****************************************************

http://mycologia34.canalblog.com/archives/2010/06/17/18326024.html

*****************************************************



Dernière édition par Libellule le Dim 8 Oct 2017 - 23:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2965
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Champignons   Dim 8 Oct 2017 - 23:12

source http://www.reponsesbio.com/2017/10/04/les-dessous-des-champignons/

Les dessous des champignons
4 octobre 2017


Par son goût délicat et la finesse de ses parfums, le champignon déclenche de véritables passions.  

Et cela à juste titre puisqu’il joue un rôle non négligeable dans l’écosystème, la santé et, bien évidemment… le plaisir des papilles donc l’humeur générale.

Plaisir que l’on peut partager d’une infinité de manières lorsque c’est la saison !


Plantes aux organes de reproduction peu apparents le champignon est classé parmi les cryptogames, du grec cryptos, caché et gamos, union.

Un peu à la manière d’un iceberg la partie aérienne dont l’on se régale n’est que l’élément visible d’un ensemble bien plus complexe.

La partie non visible est composée d’un réseau de filaments appelés « mycélium », s’étendant sous terre, dans le tronc d’un arbre ou dans des matières organiques.

Ce vaste réseau souterrain permettant au champignon de se nourrir, peut prendre des proportions absolument gigantesques en comparaison de son fruit.

Lui octroyant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la possibilité de survivre bien au-delà des saisons, allant, parfois, jusqu’à plusieurs centaines d’années.

Toutefois, particulièrement sensible aux pollutions et fragile aux détériorations de diverses origines le champignon est malgré tout une entité relativement éphémère.

Mais lorsque les bonnes conditions sont réunies, le mycélium donne naissance à des fruits délicats ayant capturé le parfum de la forêt : les champignons.

Aux bons champignons la bonne saison
Bien que le champignon soit un végétal très généreux que l’on peut cueillir à pratiquement n’importe qu’elle saison, chaque espèce nécessite pour son épanouissement des conditions bien particulières :
→ d’habitat,

 → de saison,

 → d’humidité,

 → et de chaleur.

Les zones au climat tempéré sont sans doute les plus favorables, mais ceux des régions tropicales et des pays froids sont souvent réputés pour leur vitalité.

Bien que certains aiment la fraîcheur printanière et d’autres les premiers froids, c’est le plus souvent aux premières pluies suivant la période estivale qu’ils se plaisent le mieux.

En France par exemple, un printemps frais, un été chaud accompagné de quelques bonnes pluies, et un automne doux et humide présagent une mémorable saison du champignon.

La cueillette peut battre son plein en septembre et en octobre, avec un pic probable les deuxième et troisième semaines d’octobre.

C’est à dire maintenant !

Où trouver les champignons ?
La forêt est, sans équivoque, son habitat privilégié, toutefois la majorité des espèces recherchées sont attachées à une essence forestière bien particulière.

C’est pourquoi il est important de lever les yeux vers les branches et repérer les feuilles mortes.

Néanmoins le champignon est souvent capricieux, ce qui n’ôte rien à son côté magique, il ne faut donc pas en faire une règle absolue.

Ainsi la même espèce préfèrera en plaine, l’ombre d’un feuillu, tandis qu’en montagne elle s’abritera plus volontiers contre un résineux.

Ce qui n’empêche nullement le hasard des rencontres :
→ dans l’herbe,

 → le long des sentiers,

 → dans les prés et les terres cultivées au fumier organique,

 → ou encore sur des terres non cultivées…

Mondialement réputés pour leur troublantes ressemblances entre espèces toxiques et parfaitement délicieuses, il conviendra de se munir d’un livret arborant des illustrations claires, voire si possible des photos détaillées.

Quelques recettes de champignons ?
Il y a tant de manières de cuisiner les champignons que je préfère laisser le soin à chacun de trouver celle qui lui donnera le plus de plaisir.

Toutefois notez bien que le véritable bénéfice goût/santé du champignon, se situe bien souvent dans sa préparation crue, mais pas tout le temps.

D’une manière générale, il convient :
→ de trier soigneusement les champignons pour écarter feuilles, herbes… et les champignons avec un début de moisissure.

 → de les nettoyer avec un linge humide ou une brosse  sans nécessairement passer par un nettoyage à l’eau, ne se justifiant que pour une récolte particulièrement terreuse. Eviter surtout le trempage qui dilue les sucs aqueux et diminue saveur et parfums.

 → de les tailler, si nécessaire pour des pieds peu présentables, ou pour préparer des dés, des lamelles, des bâtonnets…

Comme on l’a vu plus haut, les champignons ne se préparent pas tous de la même façon.

Ceux qu’il faudra absolument éviter de consommer crus, ou insuffisamment cuits, sont les :
→ amanites engainées ou rougissantes,

 → bolets à pieds rouges,

 → helvelles,

 → gyromitres,

 → morilles,

 → verpes,

 → et certaines pezizes.

Par ailleurs, en fonction de sa composition en eau et de sa texture, chaque champignon préfèrera un mode de cuisson plutôt qu’un autre.

Un bon livre de cuisine spécialisé en fonction de votre mode d’alimentation vous donnera l’opportunité de l’adapter à pratiquement n’importe quel cas de figure.

Cela évitera en tout cas la déception de mâchonner de superbes cèpes devenus spongieux ou imbibés de gras…

Quels sont les meilleurs champignons gastronomiques ?
Une fois de plus tous les goûts sont dans la nature mais selon moi, comme pour de nombreux experts d’ailleurs, on pourrait globalement les classer ainsi :

Les plus fins :
→ le coprin chevelu

 → le marasme d’oréade

 → le morille conique

 → le bolet comestible (ou cèpe de Bordeaux), étant souvent le plus apprécié des gastronomes français.

Les plus suaves :
→ les hypomyces

 → le lactaire délicieux

 → la vesse-de-loup géante.

Et enfin, les bons vieux champignons communs :
→ la pleurote en forme d’huître, plus savoureuse sauvage que cultivée,

 → la chanterelle commune, également très appréciée pour les préparations culinaires,

 → le sempiternel agaric bispore ou champignon de Paris (en culture),

 → ainsi que son cousin sauvage l’agaric champêtre,

 → la craterelle, à incorporer dans les préparations,

 → la morille à la saveur prononcée, idéale pour faire mijoter,

 → l’amanite des Césars, la plus savoureuse des amanites, devant son nom à l’estime que lui portait le grand Jules,

 → la lépiote, à la chair mince et délicate,

 → la pholiote du peuplier, déjà appréciée et cultivée par les Romains,

 → et le tricholome de la Saint-Georges, ou mousseron vrai, qui comme son nom l’indique… eh bien pousse à la Saint-Georges.

Je ne parlerai pas ici, bien sûr, de la truffe noire, ramassée en hiver, à l’odeur caractéristique et indéfinissable, dont certaines espèces relèvent davantage de la recherche d’or que de la cueillette de champignons.

Jean-Baptiste Loin



A PROPOS DE NOUS
Réponses Bio est un magazine en ligne proposant une formule 100% santé naturelle, 100% pratique et 100% gratuite ! Profitez de deux lettres d'information par semaine animées par Jean-Baptiste Loin, des actus, des reportages vidéo et de nombreux guides numériques. Vous avez des questions ? Nous avons des réponses !



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Champignons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Champignons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dinde farcie aux champignons sauvages
» Champignons bizarres
» Des gifs champignons
» Un guide des champignons très attendu…
» champignons sur une pizza?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Plantes sauvages, champignons-
Sauter vers: