Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bardane - Arctium lappa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2748
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Bardane - Arctium lappa   Mar 7 Mar 2017 - 17:10



source http://phytotherapie-homeopathie.blogspot.com/2009/12/bardane-arctium-lappa.html
Description de la bardane (Arctium lappa):
Plante médicinale utilisée en usage interne contre l'acné et les furoncles et en usage externe pour soigner l'eczéma
La bardane contient de l'inuline. La décoction de ses petits fruits luisants apaise et soigne le mal d'estomac. Pour cela, il faut, après avoir fait bouillir de l'eau, y plonger ces petits fruits parfumés, les laisser bouillir quelques minutes et ensuite laisser reposer. Filtrer et boire cette décoction. Elle peut être sucrée au miel.

En herboristerie traditionnelle, la Bardane (surtout l'huile extraite de sa racine) freine la chute des cheveux et prévient donc la calvitie. A ce titre, on la retrouve dans un grand nombre de formules de lotions capillaires[1].

Manger de sa racine est utile pour traiter les affections cutanées telles l'eczéma, l'acné, les furoncles, les abcès ou encore le psoriasis.

Partie utilisée :
- racine fraîche,
- feuilles séchées,
- jeunes pousses

Mode d'emploi :
- Tisane de bardane (infusion de bardane)
- Décoction de bardane
- Teinture de bardane
- Gélule de bardane
- Pommade de bardane

Propriétés / Effets /Indication :
Désinfectant, dépuratif, microbicides, anti-fongique, draineur, diurétique
Acné, furoncles, eczéma, dermatite atopique, chute des cheveux, psoriasis, abcès, mycose des pieds
Effets secondaires : dermatite de contact (en usage externe, ex. pommade).
Contre-indication : grossesse
Interaction : aucune connue

Je vous conseille de lire ces recommandations.
Attention :
En aucun cas les informations et conseils donnés, sur le site "phytotherapie-homeopathie.blogspot.com" ne peuvent se substituer à une consultation auprès d'un médecin.
Ils ne peuvent non plus constituer un diagnostic, lequel nécessite obligatoirement un examen du patient auprès de son médecin traitant.
Certaines plantes peuvent être mortelles !
Il convient donc d'être prudent et de TOUJOURS prendre conseils auprès de son médecin.
Je tiens à rappeler que je ne suis ni médecin, ni homéopathe, ni phytothérapeute, je n’ai aucune compétence médicale, je n’ai fait que traduire tous les remèdes proposés sur ce blog.
Lorsque je réponds à une question, je donne simplement mon avis, il est donc possible que je me trompe; il vaut mieux toujours demander l’avis de votre médecin.
Le mieux placé pour répondre correctement à vos questions reste ENCORE et TOUJOURS votre médecin.
Si vous décidez d’entreprendre une cure sans demander l’avis de votre médecin ou pharmacien, vous n’engagez que votre responsabilité.




source http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=bardane_ps
Noms communs : bardane, grande bardane, bardane majeure, glouteron, rhubarbe du diable, gobo.
Nom botanique : Arctium lappa, famille des composées ou astéracées.
Nom anglais : burdock.
Noms chinois : Woo Bang Ja ou Ngau Pong.


Partie utilisée : racines.
Habitat et origine : originaire des régions tempérées d'Asie et d'Europe, cette plante bisannuelle a été naturalisée en Amérique. Elle est largement cultivée en Europe de l'Est. Préférant les endroits ensoleillés et tolérant les sols pauvres, elle est commune autour des lieux habités dans les terrains en friche ou incultes.

Indications
Usage traditionnel
Traiter l'acné, l'eczéma, le psoriasis et autres affections cutanées, le diabète et les troubles arthritiques; protéger l’organisme contre les infections, les intoxications et le cancer.


Posologie de la bardane
Acné, eczéma, psoriasis

Racine séchée. Prendre de 1 g à 2 g, 3 fois par jour.
Infusion. Infuser de 2 g à 6 g de racine séchée dans 250 ml (1 tasse) d’eau bouillante, pendant une dizaine de minutes. Boire 3 tasses par jour.
Décoction. Placer de 2 g à 6 g de poudre de racine séchée dans 250 ml (1 tasse) d'eau froide, amener à ébullition et laisser mijoter doucement durant 5 à 10 minutes. Filtrer et refroidir. Boire 3 tasses par jour. On peut également appliquer, sur les parties atteintes, des compresses imbibées d’une décoction obtenue avec 25 g de racine dans 500 ml (2 tasses) d’eau.
Extrait liquide (1:1, éthanol à 25 %). Prendre de 2 ml à 8 ml, 3 fois par jour.
Teinture (1:10, éthanol à 45 %). Prendre de 2 ml à 4 ml, 3 fois par jour.

Historique de la bardane
Les herboristes de la Chine et de l'Inde anciennes employaient la bardane pour traiter les infections respiratoires, les abcès et les douleurs articulaires.

Depuis le Moyen Âge, on emploie la bardane pour traiter la goutte, les tumeurs cancéreuses, les problèmes de peau, les maladies transmises sexuellement et les troubles de la vessie et des reins.

Les Amérindiennes s'en servaient pour stimuler les contractions utérines durant un accouchement difficile.

Sous le nom de Ngau Pong en Chine et de gobo au Japon, la racine fraîche est consommée comme un légume.

Au XXe siècle, la bardane a connu un regain de popularité, notamment en raison de sa présence dans deux préparations populaires destinées à combattre le cancer : la formule Hoxsey aux États-Unis et ESSIAC au Canada.

Recherches sur la bardane
En 1990, la Commission E allemande a jugé que les données étaient insuffisantes pour recommander l’usage thérapeutique de la bardane.

Bien que des essais in vitro et sur des animaux aient donné des résultats indiquant que la racine avait une action antioxydante1-3, anti-inflammatoire1,4, antiplaquettaire7, anti-infectieuse8,9 antimutagène, antitumorale10-14, et protectrice du foie5,6, on n'a pas mené d’essais, sur les humains, qui pourraient confirmer ces effets.

Usage traditionnel
Traditionnellement, les herboristes employaient la bardane pour « purifier » l’organisme des impuretés qui pouvaient causer la maladie. On associe généralement cette action aux propriétés diurétiques, sudorifiques, dépuratives, antiseptiques et antitumorales attribuées à la racine (et parfois au fruit). Cet usage traditionnel repose, avant tout, sur l’empirisme et aussi sur quelques données pharmacologiques préliminaires obtenues lors d’essais in vitro ou menés sur des animaux.

Divers
Diabète. Les résultats d’essais de faible qualité, menés sur des humains de 1931 à 1979, indiquent que la bardane aurait une action hypoglycémiante15, ce qui pourrait expliquer l’usage traditionnel de la plante pour traiter le diabète.

Vieillissement de la peau. Une émulsion contenant un extrait de fruit de bardane a été testée chez des femmes âgées de 39 ans à 65 ans. L’étude a montré une réduction des rides du visage, en particulier des pattes d’oie, après 4 semaines d’application, ainsi qu’une amélioration de la santé de la peau après 12 semaines17.

Précautions
Attention
Éviter d'en prendre de trop grandes quantités durant la grossesse (surtout au début de la gestation) parce qu'on lui attribue une action ocytocique.

Contre-indications
Certaines personnes sont allergiques aux plantes de la famille des composées (laitue, artichaut, chicorée, endive et tournesol, par exemple). À ce jour, on n'a signalé qu'un seul cas de choc anaphylactique résultant de la consommation de racine de bardane comme légume16. Notons que les Japonais et les Chinois en mangent depuis des millénaires.

Effets indésirables
Outre les très rares cas d'allergie, la consommation de bardane est considérée comme sans danger pour l’être humain.
Interactions

Avec des plantes ou des suppléments
Théoriquement, les effets de la bardane pourraient s'ajouter à ceux des plantes ou des suppléments ayant un effet hypoglycémiant ou antiplaquettaire.

Avec des médicaments
Théoriquement, les effets de la bardane pourraient s'ajouter à ceux des médicaments hypoglycémiants ou antiplaquettaires.




Autres liens

http://www.mr-plantes.com/2015/11/les-vertus-de-la-bardane/

http://www.guide-phytosante.org/autres-soins/bardane/bardane-posologie.html

http://www.masantenaturelle.com/chroniques/herbier/bardane.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_bardane



source http://www.jardiner-malin.fr/sante/bardane-bienfaits-vertu.html
Bardane : vertus thérapeutiques
Plante bisannuelle venant d’Asie, d’Amérique et d’Europe (sauf en Méditerranée), la bardane pousse particulièrement sur les terres fraîchement cultivées,
aux bords des chemins et même dans les terrains vagues abandonnés. Elle est très répandue au Québec.
Appartenant à la famille des Astéracées (Asteraceae), la bardane est une plante qui peut atteindre 2 mètres de haut. Elle est indentifiable par sa racine charnue et longue de 50 cm. Elle présente des fleurs violettes ou pourpres en grappes, des poils sur la face inférieure, des grandes feuilles en forme de cœur et un long pétiole.

Bardane : pour la petite histoire
Le mot bardane puise ses origines en étymologie latine et celle française.
En effet, le mot « bardane » viendrait de :
– « arctium » qui lui-même, vient du grec «  Arktos » qui signifie « oursin », certainement du fait de son aspect capitule.
– de « lappa » qui vient du grec « lambanô » qui signifie « saisir », « j’accroche ».

Bref, il s’agit d’une appellation donnée aux fruits « qui s’accrochent  aux vêtements ».
Quant à son étymologie en langue française, la bardane puise sa signification dans l’appellation « gatteron » à cause de ses fruits regroupés en petites boules armée et de ses crochets qui s’accrochent aux fourrures d’animaux (queue de chat, chien), aux vêtements ou encore aux cheveux.

Plante « intelligente », elle répand ses graines de 3 façons différentes :
– soit ses fruits restent sur la tige puis, s’ouvrent afin de répandre leurs graines
– soit ses fruits se regroupent en pelotons et, au sol, se laissent emporter par le vent
– soit ses fruits s’accrochent aux fourrures d’animaux, cheveux ou vêtements.
Ils sont donc transportés loin de leur lieu d’origine puis, par la compétitivité, parviennent à envahir d’autres espèces végétales à des endroits improbables.

Bardane : une plante aux diverses appellations
Particulièrement appréciée par les ânes, zèbres et chevaux, la bardane encore appelée « chou d’âne » ou même « oreilles de géants » (pour la taille impressionnante de ses feuilles), s’est vue attribuer divers noms du plus romantique  au plus improbable : amoureux  (car on n’arrive pas à s’en séparer), rhubarbe sauvage, glouteron, graquias, bourrier, péterolle, artichaut, rapace, choubourrache, toques et même « tabac du diable » !

Bardane : vertus et usages thérapeutiques
Quel que soit le nom qui lui est donné, cette plante vertueuse est connue pour son efficacité dans le traitement des maladies chroniques du cuir chevelu et de la peau.
D’où son appellation française « herbe aux teigneux » !
De manière générale, multiples sont les vertus thérapeutiques attribuées à la bardane :
– détoxifiante, épurative, la bardane prévient les affections de la peau, en stimulant les fonctions éliminatrices des reins et du foie.
– ses propriétés adoucissantes soulageraient différents types d’inflammation et de démangeaisons, sans oublier les douleurs rhumatismales, intestinales et l’arthrose.

Au cas par cas,
– en Europe, la bardane est une plante médicinale dont les attributs sont non exhaustifs : diurétique, antibiotique, sudorifique, antidiabétique, antivénéneuse, topique, cholérétique, l’ « herbe aux teigneux » est utilisée pour traiter  bien entendu la teigne, mais aussi la goutte, l’anthrax, l’acné, la rougeole, l’eczéma, les dermatoses, les calculs urinaires abcès dentaires et de gorge, les plaies, les morsures de vipères, les rhumatismes, les affections pulmonaires chroniques, les rhumes traînants, la furonculose et le diabète (du fait de sa richesse en inuline).
Pour ce qui est de ses racines, une fois découpées et cuites, elle sert de traitement contre l’anémie.
Que ce soit en infusions, gélules, poudres, teintures, décoctions, extraits, cataplasmes, pommades, les vertus thérapeutiques de la bardane sont variés.

Aujourd’hui, la bardane s’est introduite dans le secteur du cosmétique bio.
Ses feuilles fraîches servent dans la fabrication de lotion destinée aux soins capillaires, du fait qu’elles préviennent la chute des cheveux.
– en médecine orientale, sous forme de tisane, les semences de bardane servent à soigner la fatigue, les maladies de l’appareil digestif (crampes d’estomac), les tumeurs du sein …

Quant à son jus, ses vertus sont reconnues pour soigner l’appendicite.

Vertus et gastronomie de la bardane
En Europe, ce sont les jeunes feuilles, les pétioles des feuilles de la bardane sont consommés cuits ou crus.
Chez les Amérindiens, la consommation des feuilles cuites ou les racines séchées dans une soupe ont été récemment introduites dans leur alimentation.
Au Japon par contre, les variétés de bardane moins amères et beaucoup plus tendres, sont consommées en légumes, en association avec le panais, la carotte ou encore, le salsifis.

A noter que, l’infusion de bardane peut être prise à la place d’un café.

Bardane : Conseils, posologie et astuces pratiques
Une fois les racines et feuilles recueillies et écrasées, il est conseillé de les mettre dans un récipient au feu.
Puis, passez la préparation ainsi obtenue dans un linge propre et, utilisez-la comme cataplasme pour traiter des problèmes de peau (psoriasis, eczéma).
Contre les problèmes de peau dont l’acné ou autres infections cutanées, préparez 1,6 à 2,4 grammes de teinture-mère dans un verre d’eau. Buvez-en 3 fois par jour.
L’utilisation d’extraits de bardane est également recommandée en dermatologie.
Ils sont présents dans certaines lotions et crèmes.
En infusion, il est conseillé de préparer 3 à 6 g par tasse de racines et de feuilles de bardane, dans un demi-litre d’eau. Laissez reposer puis, buvez-en 3 fois par jour.
Cette préparation peut être consommée sous forme de boisson ou même appliquée sur la peau.

Bon à savoir à propos de la bardane :
A noter qu’une fois la racine de bardane coupée, elle s’oxyde très vite.
Raison pour laquelle, il est indiqué de faire macérer les morceaux de racine dans de l’eau très froide et, de laisser reposer pendant quelques minutes.
Pour un résultat parfait, le respect des dosages est essentiel.
Si les symptômes persistent, consultez immédiatement votre médecin.



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
 
Bardane - Arctium lappa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Plantes sauvages, champignons-
Sauter vers: