Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bouturage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Bouturage   Dim 5 Fév 2017 - 22:14



source http://www.aujardin.info/fiches/bouturage.php
Le bouturage
Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci.

Le fragment a prélever varie en fonction des espèces, de même pour la période de prélèvement.

D'une manière générale, prélevez une belle pousse sans fleurs si possible, d'une dizaine de centimètres tout en veillant à la couper en biseau sous un noeud. C'est un général autour du noeuds que se formeront les radicelles.

Supprimez les feuilles à l'exception de 2 - 3 feuilles à l'extrémité. Pour les grandes feuilles, coupez-les en deux pour limiter l'évaporation comme par exemple pour les feuilles de rhododendron.

Placez votre bouture dans un pot ou une caisse remplie de terreau pour semis qui facilitera sa reprise. Veillez a lui apporter suffisamment d'humidité en la plaçant sous un plastique pour éviter qu'elle ne se fane. Vous pouvez utilisez un fond de bouteille ou un couvercle de boite a croissant par exemple. Dans tous les cas veillez à ce que le couvercle ou le plastique ne soit pas en contact avec les feuilles. Le couvercle doit être transparent pour laisser passer la lumière et laisser un trou pour une légère aération.

Le bouturage
Pour de nombreuses plantes de la maison, vous pourrez les bouturer dans l'eau, c'est le cas du laurier rose, du papyrus, des ficus, ...

Soyez patient votre bouture peut mettre de un mois à deux mois en général mais par exemple, pour le rhododendron ( encore lui me direz-vous ! ) il peut mettre 24 semaines pour émettre des racines.

Réalisez de nombreuses boutures pour une même plante pour améliorer vos chances de réussite et si d'aventure toutes reprenaient, offrez-les à vos amis, ils seront certainement ravis d'accueillir vos créations !

Pour faciliter l'enracinement de certaines espèces à bois dur difficiles à bouturer comme le magnolia, le camélia, vous pourrez ajouter de l'hormone de bouturage à la base de votre pousse sur environ 2 cm. Tapotez la tige pour enlever l'excès de poudre.

A retenir, pour réussir son bouturage
-Utilisez des outils coupants propres ( nettoyés ) et tranchant net
-Pas de prélèvement pendant la floraison
-Rameau de 10-15 cm
-Laissez 2-3 feuilles que vous coupez un deux si elles sont grandes
-Coupez sous un oeil
-Mélange à semis léger et humide ( très peu d'arrosage )
-Humidité proche de 100%
-Chaleur supérieure à 15°C
-Mettre de l'hormone de bouturage

A bouturer, au printemps
Pratiquez le bouturage herbacé sur les nouvelles pousses encore souples et verte :
La liste est longue, alors voici les plantes les plus courantes :
Antémis, aster, géraniums, fuchsias, dahlias, capucine, clématite, glycine...
La période s'y prête relativement bien avant les fortes chaleurs de l'été et au démarrage de la végétation.

A bouturer au mois d'août
La période est favorable aux arbustes au feuillage persistant. Prélevez des pousses qui commence à durcir. Elles sont aoûtées et c'est à ce moment que la bouture sera la plus facile à faire.

Citons le camélia, rhododendron, cyprès, buddleia, cognassier, troène, forsythia, lavatère, fuchsia, géraniums, laurier-rose, chèvrefeuille, lantana, lilas, ceanothe, spirée, weigelia, hibiscus, ...

Un truc pour les boutures en eau
Placez un morceau de charbon de bois pour garder l'eau claire dans votre pot dans lequel vous avez placé vos boutures.



source http://www.aujardin.info/fiches/bouturage-eau.php
Le bouturage dans l'eau
Quoi de plus satisfaisant que de bouterer et de réussir à multiplier ses propres plantes pour soi ou pour offrir. Le bouturage dans l'eau se pratique pour certaines plantes communes et est très simple à mettre en oeuvre. Alors ?

Le bouturage dans l'eau est une technique très simple pour multiplier vos plantes mais il ne réussit pas pour toutes. Vous choisirez de préférence une extrémité de tige qui n'a pas de fleurs que vous couperez sous un noeud, car c'est de là que partiront les nouvelles racines. Vous préleverez un morceau d'une dizaine de centimètre voir plus si vous devez la mettre dans un bocal un peu plus haut. Pour réussir, vous choisirez un rameau au bois non formé car dans le cas contraire les racines auraient du mal à percer.

La période favorable pour le bouturage à l'eau s'étale d'avril à septembre, qu'il s'agisse d'une bouture herbacée ou demi-aoûté. Une fois votre bouture prélevée, supprimez les feuilles basses de la tige pour n'en laisser que 2 ou 3 en haut. Si les feuilles terminales sont grandes, coupez-les en deux pour limiter l'évaporation.

Vous choisirez un récipient propre que vous remplirez d'eau de pluie de préférence et vous ajouterez un petit morceau de charbon de bois pour qu'elle garde toute sa clarté. En l'absence de charbon de bois, vous remplacerez l'eau tous les 15 jours. Placez ensuite vos boutures à la maison dans un emplacement lumineux et patientez ! Le temps d'apparition des racines varie d'une plante à l'autre. Si vous constatez que les feuilles tombent et que la bouture commençe à pourrir retirez-là, c'est raté pour celle-là.

Dès que les racines sont suffisamment développées, soit de 2 ou 3 cm, vous placerez votre bouture en terre. Choisissez un terreau léger pour que votre bouture s'adapte plus rapidement à son nouveau sol et à ces nouvelles conditions de culture.

Le bouturage du papyrus
Le bouturage du papyrus peut se faire dans l'eau mais d'une manière un peu particulière. Vous coupez une ombelle de votre Cyperus et vous la plongez à l'envers dans un bocal rempli d'eau, les racines vont se former sur cette extrémité. Vous repiquez ensuite la bouture dans un pot.

Quelles sont les plantes que je peux bouturer dans l'eau ?
Elles sont nombreuses, vous en proposons ci-après une liste non exhaustive :

Quelques plantes faciles à bouturer dans l'eau :
Coleus, impatiens, lierre, fuchsia, passiflore, bégonia, misère, menthe , datura...

Quelques autres moins faciles :
Aucuba, belles-de-nuit, laurier rose, sauge grahamii, potentille, lilas , saule, bignone, hortensia, géranium, ...



source http://www.aujardin.info/fiches/bouturage-bois-sec.php
Le bouturage à bois sec
La fin de l'automne et l'hiver sont des périodes idéales pour multiplier les plantes ligneuses comme les arbustes, certaines grimpantes et les arbres. Le bouturage sur bois sec est une technique très facile à mettre en œuvre qui assure un taux de réussite élevé.

Qu'est-ce que le bouturage à bois sec ?
Il s'agit d'un type de multiplication végétative qui permet d'obtenir une plante de caractéristiques identiques à celles du pied mère. Elle se pratique sur des rameaux lignifiés lorsque les végétaux sont en repos et ont perdu leurs feuilles, d'où le terme de « bois sec ». Ne confondez pas ce bois bien vivant mais en repos végétatif, avec les branches mortes ou desséchées au sens réel du terme, qui elles ne donneront jamais de racines !

Un bois lignifié est en fait un bois mûr dont les tiges ont perdu leur couleur verte avec le temps, se solidifiant pour prendre une couleur brune plus ou moins foncée. Généralement le bois de l'année commence à se lignifier à la fin de l'été pour devenir de moins en moins souple au fil des mois suivants.

Bouturage à bois sec : mode d'emploi
Ce type de bouturage est très facile à réaliser.
Commencez par préparer une tranchée en « V » d'une vingtaine de centimètres de profondeur, le long d'un mur exposé au Nord.

Tapissez le fond de sable de rivière grossier pour favoriser l'enracinement. Mélangez la terre extraite du trou, à une bonne part de ce même sable et réservez-la.

Lorsque les feuilles sont naturellement tombées sur les arbustes caducs, coupez des extrémités de tiges de 40 cm de longueur.

Divisez ces morceau en deux segments de 20 cm en coupant en biseau à l'aide d'un sécateur préalablement désinfecté et bien affûté au dessus d'un œil.

Réunissez les segments d'une même espèces par petits fagots de 5 ou plantez-les individuellement légèrement en biais dans la tranchée.

Rebouchez alors avec le mélange de terre et de sable.

Tassez doucement la surface et arrosez s'il ne gèle pas.

Laissez en place durant tout l'hiver sans soin particulier. Des racines devraient se former.

Au printemps, lorsque les signes de reprises sont effectifs, transplantez les boutures dans des pots individuels. Vous pourrez installer définitivement vos nouvelles plantes au jardin dès l'automne suivant.

Sur les arbustes non caducs, il suffira de supprimer tout le feuillage pour réaliser le même type d'opération. Attention certaines plantes nécessiteront l'emploi d'une bouture à talon pour mieux reprendre. Dans ce cas, il s'agira de prélever les rameaux adjacents à la tige principale en conservant un morceau de celle-ci, nommée « talon ». C'est ce talon qui sera planté directement dans la tranchée après étêtage de la tige pour la réduire à une taille de 20 cm.

Quelles sont les plantes concernées par le bouturage à bois sec ?
Ce type de bouturage s'applique à de nombreuses plantes ligneuses mais évidemment pas aux plantes herbacées. Les arbres comme les saules, les peupliers, certains érables et même les platanes sont concernés. Du côté des arbustes le choix est encore plus vaste : rosiers anciens ou botaniques, spirée, buddleia, cornouiller, deutzia, cotoneaster, forsythia, cytise, troène, seringa, renouée, corète du Japon ne sont que quelques exemples.

Les grimpantes comme le chèvrefeuille, la clématite, la bignone ou la vigne vierge pourront aussi s’accommoder de cette méthode.

Au verger, le figuier, la vigne, le framboisier, le groseillier ainsi que le cassissier seront faciles à multiplier ainsi.



source http://www.aujardin.info/fiches/bouturage-feuilles.php
Le bouturage de feuilles
Méthode de multiplication magique et ludique, le bouturage de feuilles permet d'obtenir exactement la même plante que le pied mère à partir d'une simple feuille. Essayez, vous serez étonnés du résultat !

En quoi consiste le bouturage de feuilles ?

Le bouturage de feuilles est une méthode de multiplication végétative très efficace sur certaines plantes. Elle consiste à prélever une feuille munie ou non de son pétiole et d'obtenir à partir de celle-ci une plante identique à la plante mère quelques semaines après. Ce bouturage de feuille peut être effectué dans l'eau ou dans un substrat léger selon la variété bouturée.

Comment bouturer les plantes à partir d'une simple feuille ?
Toutes les plantes ne sont pas adaptées à ce type de bouturage mais il fonctionne à merveille sur les stréptocarpus, les pépéromia, les saintpaulias, les bégonias rex et sur de nombreuses plantes succulentes comme les echeverias ou certaines variétés de crassulas.

Plusieurs méthode sont alors possibles :
Le bouturage dans l'eau
Technique bien adaptée à la multiplication du Saintpaulia ou du bégonia, elle consiste à remplir un verre d’eau contenant un petit morceau de charbon de bois qui maintiendra l’eau bien claire et d'en couvrir la surface avec un film étirable transparent alimentaire. Il ne restera plus qu'à y introduire le pétiole de la plante à bouturer pour qu'il baigne dans l'eau tout en étant maintenu en place. La formation des racines ne devrait prendre que quelques semaines si vous placez la bouture dans un lieu bien lumineux.

Le bouturage dans un substrat très léger
Remplissez une caissette d'un mélange léger composé d’une part de terreau, une part de tourbe et une part de sable grossier. Ce mélange devra être maintenu humide.

Ensuite, tout dépendra de l'espèce : soit les feuilles seront directement plantées dans le mélange au niveau du pétiole soit elles seront incisées au niveau des nervures présentes au revers des feuilles. Celles-ci seront alors maintenues au contact du mélange par le biais de petits graviers. La première méthode est valable pour les Saintpaulias, pépéromias et bégonias, la seconde fonctionne bien sur les bégonia rex, les génesriacées comme le gloxinia et sur les Streptocarpus.

Dans les deux cas, n'oubliez pas de placer la caissette dans un endroit très lumineux sans soleil direct et à une chaleur maintenue constamment aux alentours de 20°. Humidifiez souvent le mélange, soit par capillarité soit par vaporisations en prenant soin de ne pas mouiller les feuilles. Des plantules devraient apparaître au bout d'un mois.

Le cas spécial des plantes grasses
Le bouturage de feuilles de certaines plantes grasses est un jeu d'enfant ! Il suffit de détacher une feuille à sa base et de la laisser sécher jusqu'à ce que se forme un cal. Plantez ensuite la feuille directement dans du sable. Des racines devraient bien vite se développer. Les opuntias, les echeverias, certains crassulas et sédums mais aussi le schlumbergera ou l'epiphyllum sont bien adaptés à cette méthode.



source http://www.aujardin.info/fiches/bouturage-racines.php
Le bouturage de racines
Méthode très simple se pratiquant en hiver, le bouturage de racines est pourtant méconnu. Voyons comment procéder.

Bouturage de racines : mode d'emploi
Ce type de bouturage vous permettra d'obtenir un sujet en tous points identique au pied mère. Il se pratique en hiver, par beau temps et hors gel sur les plantes vivaces.

Matériel nécessaire :
Fourche bêche ;
Gants ;
Sécateur ;
Caissette ;
Mélange léger « spécial semis » ou tourbe + sable

Comment procéder ?
Munissez-vous d'une fourche bêche et plantez son fer tout autour de la plante à bouturer puis soulevez-la délicatement pour laisser apparaître les racines périphériques sans pour autant briser les grosses racines centrales.

Choisissez une belle racine du diamètre d'un crayon, saine et exempte de tâches suspectes ou de feutrage blanc.

Coupez la racine en tronçons de 4 à 10 cm selon la taille de la plante.

Remettez immédiatement la plante mère en terre et arrosez par temps sec.

Dans une caissette percée en son fond, versez votre mélange léger composé de tourbe et de sable ou, pour plus de facilité, choisissez un mélange « spécial semis » tout prêt du commerce.

Tassez la surface.

Humidifiez le substrat puis placez les tronçons de racines à l'horizontale sur le substrat.

Recouvrez-les d'une couche de mélange de 2 cm.

Si votre bouture de racine comporte un morceau de tige, placez-la alors à la verticale et dans le bon sens.

Placez la caissette sous châssis maintenu hors gel, ou mieux encore dans une véranda non chauffée.

Veillez à ce que le mélange reste humide sans jamais être détrempé.

Pensez à étiqueter vos boutures.

Le repiquage en pots individuels se fera en mai.

Quelles plantes est-il possible de bouturer par les racines ?
Choisissez des plantes vivaces à racines charnues comme l'acanthe, la misère, la molène, la pivoine ou encore la gaillarde et l'anémone du Japon. Les arbuste émettant des drageons seront la cible privilégiée de ce type de bouturage, parmi eux, le lilas, le Rhus, le Kerria japonica mais également le mûrier ou le framboisier.










Dernière édition par Libellule le Dim 5 Fév 2017 - 22:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bouturage   Dim 5 Fév 2017 - 22:18



Dernière édition par Libellule le Dim 5 Fév 2017 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bouturage   Dim 5 Fév 2017 - 22:23

aaaa




Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bouturage   Dim 5 Fév 2017 - 22:24

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2780
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Bouturage   Dim 5 Fév 2017 - 22:24

source http://www.jardiniers-professionnels.fr/le-calendrier-des-boutures/#.WJeYYW_hCpo
Les Jardiniers Professionnels ont mis au point un calendrier de boutures pour vous aider, mois par mois, à savoir quand bouturer et repiquer vos différents végétaux.

Plante............. Mois de bouturage.....Mois de repiquage...... Caractéristiques
Arbousier.........septembre..................mars–avril................. abriter l’hiver
Actinidia..........juillet -août.................mars–avril................. abriter l’hiver
Agrumes.......... août.......................... mars–avril
Akébie............. juillet -août................ mars–avril................ abriter l’hiver
Althéa............. juin – juillet................ mars–avril................ abriter l’hiver
Arabette.......... juillet -août................................................ en place
Aster............... mai – juin.................. mars–avril................. abriter l’hiver
Aubriète........... avril – mai................. octobre–novembre
Aulne............... octobre – novembre..... mars–avril............... abriter l’hiver
Azalée.............. août – septembre........ novembre–décembre... terre acide
Berbéris............ septembre................. avril.......................... abriter l’hiver
Bignone............ juillet........................ mars–avril.................. abriter l’hiver
Bruyère............. juillet......................................................... en place
Buddléia............ juillet........................ mars......................... abriter l’hiver
Buis.................. février – mars............ octobre–novembre
Cassissier.......... mars........................................................... bouture de bois secs
Clématite........... juin – juillet............... mars–avril.................. protéger la base du soleil
Cognassier du Japon juin–juillet............. mars–avril.................. abriter l’hiver
Cornouiller......... juillet -août................ octobre
Cotinus.............. juin........................... septembre
Eleagnus............ août – septembre........ mars–avril.................. abriter l’hiver
Figuier............... novembre................... mars–avril................. .abriter l’hiver
Forsythia............ octobre – novembre..... mars......................... abriter l’hiver
Fuschia.............. juillet -août................. octobre–novembre
Grenadier........... juin – juillet................ avril........................... abriter l’hiver
Groseiller............ juin – juillet................ avril.......................... abriter l’hiver
Hortensia............ août.......................... septembre
Laurier................ avril.......................... septembre
Lavande.............. mai........................... mars–avril.................. abriter l’hiver
Lilas................... avril à juin.................. novembre................... abriter l’hiver
Noisetier............. novembre................... octobre...................... en place
Oranger du Mexique.. juillet -août............ septembre.................. abriter l’hiver
Passiflore............ avril – mai................... juin
Photinia.............. août – septembre......... avril.......................... abriter l’hiver
Pyracantha.......... septembre................... mars–avril................. abriter l’hiver
Romarin.............. juillet-août................... avril......................... abriter l’hiver
Rosier................. septembre................... mars–avril................. abriter l’hiver
Santoline............. septembre – octobre..... mars–avril................. abriter l’hiver
Sauge................. septembre.................... avril–mai.................. abriter l’hiver
Spirée................. avril–mai..................... septembre–octobre..... abriter l’hiver





Dernière édition par Libellule le Dim 5 Fév 2017 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouturage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouturage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Jardinage - Visite de jardins-
Sauter vers: