Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Araujia sericifera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Araujia sericifera   Mer 18 Jan 2017 - 22:14



Cette plante grimpante a de jolies fleurs, et c'est dommage qu'elle se reproduise rapidement, entre autres dans les jardins niçois, lisez ce dossier et vous comprendrez pourquoi.

  http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-6042-synthese

 source http://www.aujardin.info/plantes/araujia-sericifera.php
Araujia porte-soie, Kapok, Plante cruelle
Botanique

Nom latin  : Araujia sericifera
Famille  : Apocynacées
Origine  : Amérique du sud
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : blanc, rose
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 10 m
Planter et cultiver

Rusticité  :  rustique -10°C
Exposition  :  ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : fertile et drainant
Acidité du sol  : tolérant
Humidité du sol  : normal
Utilisation : serre, véranda
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Araujia sericifera, est une plante grimpante de la famille des Apocynacées.
Originaire d’Amérique du sud, au Pérou et au Brésil, l’Araujia porte-soie est actuellement naturalisée dans de nombreuses régions subtropicales des autres continents.
En effet sa propension à se ressemer et sa croissance rapide en ont fait une plante invasive dans plusieurs régions, de subtropicales à tempérées douces.

Cultiver cette jolie plante grimpante demande donc d’en prendre l’entière responsabilité : éviter de la planter en pleine terre dans les régions peu gélives et empêcher les fruits de venir à maturité.

Description de l’araujia porte-soie
Araujia sericicfera est une vigoureuse plante grimpante de croissance rapide.
Ses feuilles opposées sont ovales à cordées, vertes et lisses au- dessus, duveteuses, plus claires au revers.
Ces feuilles sont persistantes, mais peuvent tomber l’hiver à cause du froid sans beaucoup affaiblir la plante.

Les fleurs éclosent par petits groupes à l’aisselle des feuilles, en été jusqu’au début de l’automne.
Les fleurs, roses à blanches, ont une corolle soudée en clochette cireuse qui se divise en 5 lobes.
Les pièces sexuelles sont au fond du tube, disposées de façon très particulière afin de mettre en place une pollinisation par les insectes.
Les fleurs sont très parfumées. Une fois pollinisées, elles produisent des fruits gros comme des poires, qui s’ouvrent à maturité en libérant un nombre considérable de graines soyeuses emportées par le vent.

Problématique de la plate cruelle
Très parfumée, l’araujia porte-soie promet un nectar nourrissant aux insectes, mais lors de la visite du papillon ou de l’abeille, sa trompe est pincée entre 2 pièces florales : l’insecte se débat, collant les pollinies sur lui et théoriquement se libère pour les conduire dans une autre fleur.
Cependant, alors que les insectes liés à la plante dans sa région d’origine sont suffisamment vigoureux pour se libérer, ailleurs, ce sont d’autres insectes qui sont piégées, telles que en France, les abeilles, ou certains papillons, qui restent bloqués dans la fleur et meurent.
C’est ainsi que l’Araujia sericifera est devenu une plante tueuse d’insectes, surnommée plante cruelle.
Cet état de fait a donc sélectionné les plantes cruelles qui s’autopollinisent dans les régions où la plante est invasive.

On ne saura donc que trop conseiller la culture de cette plante dans un milieu fermé, serre, ou véranda, ce qui limite l’hécatombe, ainsi que la destruction de tous les fruits avant leur maturité.


Culture de l’araujia porte-soie
Araujia sericifera se plait en situation mi-ombragée, dans une terre ordinaire riche et drainante.
Les arrosages sont copieux mais le pot ne doit pas tremper dans l’eau.
Sa croissance est rapide, et elle devient de grand développement.
Elle peut être taillé, mais avec précaution, car la sève laiteuse qui s’écoule des plaies est toxique et peut provoquer des réactions cutanées.
La plante perd ses feuilles lorsqu’il gèle, mais la souche est résistante parfois jusqu’à -10°C lorsqu’elle est suffisamment bien installée.

Multiplication de l’araujia porte-soie
Les semis sont faciles à produire, puisque c’est pour cette raison que la plante est considérée comme envahissante.

Espèces et variétés de Araujia
4 espèces dans ce genre
En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/araujia-sericifera.php#ejOo5Lg1TbEkkbUz.99



source  http://gardenbreizh.org/photos/antoninus/photo-3668.html
Commentaire de AberBenniget
le 29/6/2006
plante tueuse
il est tentant d'avoir ce magnifique grimpant dans un arbre de son jardin. Je l'avais planté et le parfum des fleurs, le soir, était étourdissant. Puis j'ai remarqué que les abeilles restaient prisonnières des fleurs. En fait, des petits crochets se referment sur les pattes des insectes, et ces derniers meurent d'épuisement. Comme je milite pour la protection des abeilles, j'ai aussitôt abattu cette belle plante, mais avec beaucoup de regrets, je l'avoue. D'ailleurs dans d'autres pays, elle est interdite de plantation car c'est une envahisseuse de première. L'interdiction arrivera un jour en France, j'espère qu'il ne sera pas trop tard.
Donc ne la plantez pas, il en va de la survie des autres espèces et des abeilles et papillons.




source http://www.plantyfolia.com/plante/Araujia_albens_sericifera_sericofera_Physianthus_a
Famille
ASCLEPIADACÉES
Noms latins
Araujia albens
Araujia sericifera
Araujia sericofera
Physianthus albus
Schubertia albens
Schubertia sericifera
Schubertia sericofera

Noms communs
Araujia
Plante cruelle

Description détaillée
Floraison
Fleurs de 2 à 4 cm de diamètre, blanches, très parfumées, réunies par 2 à 6 pour former des grappes de 5 à 10 cm de long. La floraison s'effectue de juillet à septembre. Elles produisent une grande quantité de nectar attirant de nombreux insectes. Malheureusement pour eux ils se retrouvent parfois coincés dans la fleur. Pour s'en sortir il leur faut attendre que la fleur fane et sèche ! Mais bien souvent l'attente est trop longue.... ( D'où le nom de Plante cruelle).

Feuilles
Semi-persistantes à persistantes selon les régions, ovales à lancéolées, bords légèrement ondulés. Elles sont vertes sur le dessus, plus clair et légèrement duveteuses au revers. Les feuilles mesurent de 8 à 10 cm de long.
Fruits
Vert clair, feutrés, mesurant environ 10 cm et apparaissant d’octobre à novembre. Lorsqu'ils arrivent à maturité ils s'ouvrent pour libérer des graines pourvues de soie.
Rameaux
Tiges volubiles. Un suc laiteux coule lorsqu'on les incise.

Informations complémentaires
Intérêt
Sa rapidité de croissance ainsi que sa longue floraison très parfumée.

Utilisation
palissé
pergola

Remarque
Plante pouvant développer un tronc de 2 à 3 m.

Étymologie
Elle doit son nom au portugais Antonio de Matos Araujo, explorateur et collectionneur de plantes, à qui elle a été dédiée.



source http://www.plantesdusud.com/spip.php?article839
Cette plante grimpante volubile peu connue s’invite quelquefois au jardin, au grand plaisir du jardinier qui découvre en été sa floraison en clochettes blanches.

- Noms français : Aucun.
- Famille : Asclépiadacées.
- Origine : Brésil et Argentine.
- Type : Grimpante.

Rusticité : Zone de l’oranger.
- Hauteur : 5 m de hauteur. Tiges volubiles vigoureuses.
- Feuillage : Feuilles triangulaires vert sombre, grisâtres sur le dessous, semi persistantes. Sève de latex blanc.

- Floraison : Fleurs en clochettes blanches parfumées en été. Gros fruits verts en forme de poire. Graines noires entourées de filaments cotonneux blancs emportées par le vent.

Exposition : Soleil.
- Plantation/Sol/Rempotage : Sol fertile et bien drainé. Racines rhizomateuses.
- Arrosage/Engrais : Rien de particulier.

Insectes et maladies : Surveiller les cochenilles.
- Taille : Si besoin pour éviter un trop fort envahissement.
- Utilisations : Pour couvrir rapidement un support permettant aux tiges de s’enrouler.



https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/892/araujia-sericifera

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Araujia_sericifera

 http://jeantosti.com/fleurs5/kapok.htm

http://nature.jardin.free.fr/1105/araujia_sericifera.html

http://www.alsagarden.com/blog/araujia-sericifera-portrait-dune-plante-tueuse-dinsectes/

http://hortimail.over-blog.com/article-araujia-sericifera-plante-photocarnivore-une-plante-cruelle-65586492.html

http://www.dionaea-muscipula.com/CARNIVORE/portrait/araujiasericofera.html



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
 
Araujia sericifera
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Plantes sauvages, champignons-
Sauter vers: