Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dracaenas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Dracaenas   Dim 15 Jan 2017 - 16:49



Les Dracaenas sont des plantes de la famille des Agavacées, non commun Dragonniers.
Les dracaenas ont une croissance lente et ne poussent que de 10 à 15 cm par an.

Petit tour chez Alfred
source http://www.jardins-interieurs.com/v3/plante.php?id_plante=128
Variétés existantes:
*Dracaena deremensis  est également appelé pleomele deremensis.
*Dracaena de  'Bausei'
*Dracanea de  'Warnechii'
*Dracaena 'Souvenir d'Augustus Schryer'
*Dracaena deremensis 'compacta'  est une variété très commercialisée actuellement et d'une robustesse à toute épreuve.
*Dracaena draco  est également appelé dragonnier des Canaries
*Dracaena fragrans  est nommé ainsi à cause de ses fleurs très parfumées.
*Dracaena f. 'Lindenii'
*Dracaena f. 'Massangeana'  
*Dracaena f. 'Victoria' Dracaena goldieana
*Dracaena hookerana a des feuilles
*Dracaena h. 'Latifolia'
*Dracaena h. 'Variegata'
*Dracaena marginata  
*Dracaena m. 'Tricolor'  
*Dracaena m. 'Colorama'
*Dracaena reflexa  est encore connu sous le nom de Pleomele reflexa.
*Dracaena sanderana  est souvent nommé à tort D. sanderiana. C'est une espèce populaire souvent appelée plante à ruban ou dragonnier de Sander. C'est également l'espèce tressée que l'on commercialise sous le nom de Lucky bamboo. C'est un arbuste élancé et dressé portant des feuilles rigides de 23 cm sur 2,5. Des bordures blanches ourlent le limbe vert sombre. Les tiges se ramifient parfois à la base et la plante ne dépasse que rarement 90 cm quand elle est cultivée en intérieur.

*Dracaena surculosa mieux connu sous son ancien nom : D. godseffiana.  *Dracaena s. 'Florida Beauty' et D. s. 'Kellery' sont des plantes rameuses

Il existe deux espèces dont les besoins sont très différents des dracaenas décrits ci-dessus.
Dracaena parii et
Dracaena indivisa sont plutôt des plantes de patios.
Ces dracaenas ont des feuilles en forme de courroies qui se recourbent vers l'extérieur. Ils supportent les hivers à l'extérieur dans le midi de la France.



Lucky bambou- Dracaena sanderiana

source http://www.aujardin.info/fiches/lucky-bambou.php
Devenu un objet de décoration à part entière s'intégrant parfaitement dans les intérieurs modernes et épurés contemporain, le Lucky bambou trouvera sa place chez vous.

Souvent offert par des amis connaissant sa fonction de porte bonheur, cette plante facile de culture reste encore méconnue.

Un bambou qui n'en est pas un...
Le lucky bambou, n'a de bambou que le nom. En fait, il s'agit d'une tige de Dracaena sanderiana, arbuste originaire du Cameroun qui peut tout de même atteindre les 1,5m de hauteur pour 80 cm d'étalement. Ce sont les tiges élancées et dressées qui sont utilisées par les fleuristes et les horticulteurs. Ils modèleront alors des formes spiralées, tressées, pyramidales ou les mettront en scène dans des compositions originales.

Un symbole de chance
Le lucky bambou selon la tradition apporte chance et harmonie dans le foyer de celui qui le reçoit .

Le nombre de tiges correspondrait à différents types de notions positives ainsi :
Trois tiges apporterait le bonheur ;
Cinq tiges, la santé ;
sept tiges la richesse ;
et huit tiges la prospérité.

Conseils de culture
Le Lucky Bambou est une plante qui apprécie la chaleur, ne la placez pas dans une pièce en dessous de 15°.

Une situation lumineuse sans soleil direct lui conviendra parfaitement. Peu d'eau est nécessaire à son bien être, il suffit juste d'immerger les racines et la base de la tige. Changer l'eau une fois par semaine et pensez à faire un apport d'engrais liquide azoté une fois par mois.

N'oubliez pas de supprimer la poussière accumulée sur les feuilles grâce à un bassinage sous la douche ou d'une éponge humide, ceci permettra à la plante d'effectuer correctement ses échanges gazeux et la conservera longtemps en bonne santé.

Il est aussi possible de planter Dracaena sanderiana en pot, dans un mélange de terreau et de terre franche. L'exposition devra être la même que pour les sujets cultivés dans l'eau, un arrosage deux fois par semaine suffira amplement.

La multiplication de cette plante est aisée ; il suffit de couper la tige en plusieurs morceaux que vous mettrez à raciner à l'horizontale un œil tourné vers le ciel sur un substrat de terreau allégé par une bonne part de sable. L'humidité devra alors être constante.

Le marcottage aérien est aussi une bonne solution pour multiplier cette plante.



source http://plantesdinterieur.blogspot.com/2013/08/dracaena-braunii.html#.VGvcO_mG_pY
dimanche 18 août 2013

Dracaena braunii ou Lucky Bamboo n'est pas vraiment un bambou mais une espèce de Dracaena originaire du Cameroun.

Elle est facilement disponible dans des pots et arrangements de toutes formes et tailles, fabriqués principalement en Chine ou à Taïwan.
On l'appelle plante de chance et on prétend qu'elle contribue à un bon feng shui.
Ce n'est qu'un argument de du marketing bien sûr puisque c'est une plante africaine et que le feng shui existait bien avant qu'elle soit cultivée en Asie.

Elle est vendue en culture hydroponique (dans de l'eau). Elle poussera ainsi pendant un certain temps mais sans engrais et substrat adapté, elle ne sera durera pas aussi longtemps que lorsqu'elle est cultivée dans du terreau.

Attention: la plante est légèrement toxique.

Origine: Cameroun

Noms communs: Bambou de la chance, canne chinoise, Lucky Bamboo, plante de la paix, plante de la chance

Synonymes:
Pleomele braunii,
Dracaena sanderiana,
Pleomele sanderiana

Soins:
Température: Température ambiante: 18-32 °C

Lumière:
Lumineux, pas de lumière directe du soleil car cela va brûler les feuilles

Eau:
Lucky bambou est vendu cultivé dans de l'eau et va continuer à pousser un certain temps ainsi: il faut changer l'eau chaque semaine et maintenir environ 2-4 cm d'eau dans le pot.

Attention! Il est sensible au chlore, il ne faut donc pas utiliser l'eau du robinet. Utiliser de l'eau minérale ou laisser l'eau du robinet pendant 24 heures pour que le chlore s'évapore.

Notez que les racines sont rougeâtres, c'est normal.

Lorsqu'il est cultivé dans du terreau, garder le sol humide mais non détrempé.

Substrat:
Cultivé dans l'eau, tout matériau inerte qui fournira un support aux tiges convient: galets, cailloux de verre...

Vous pouvez le replanter dans du terreau, vous le garderez plus longtemps. Tout terreau commercial fera l'affaire.

Engrais:
Cultivé dans l'eau, fertilisez une fois par mois avec un engrais liquide ou, idéalement, de l'engrais pour culture hydroponique. Une petite quantité suffit: une seule goutte d'engrais par arrosage fera l'affaire.

Mise en forme:
Bien sûr, on les trouve dans le commerce en forme de spirale ou même tressé. Mais cela se fait industriellement en les exposant à une source de lumière venant d'une seule direction ou en les faisant pousser à l'horizontale et en les tournant pour qu'ils poussent vers le hauts. On pourrait le faire chez soi mais c'est un processus long et fastidieux.

Taille:
Pour garder la forme de votre Lucky Bamboo, il faudra couper les ramifications. Ne taillez pas la tige principale.

Multiplication:
Boutures:
prélever des boutures avec au moins 1 noeud
enlever les feuilles du bas pour exposer un noeud
planter les boutures dans l'eau: garder l'eau propre en la remplaçant régulièrement ou en ajoutant un peu de charbon actif
ou planter les boutures dans du terreau: planter assez profond pour que le noeud soit enterré, maintenir humide et chaud
l'hormone d'enracinement n'est pas nécessaire car les boutures s'enracinent facilement



source http://www.jardiner-malin.fr/fiche/lucky-bambou-bamboo-dracaena.html
Entretien du Lucky bambou
Le Lucky Bambou, qui signifie Bambou de la chance, est devenu un incontournable de nos intérieurs.
L’entretien est facile et sa durée de vie peut être prolongée grâce aux quelques soins et gestes que nous vous dévoilons.
En résumé, ce qu’il faut savoir :
Nom : Dracaena Sanderiana
Type : Plante d’intérieur
Hauteur : 1,5 m
Exposition : Lumineuse
Sol : Eau puis terreau

Feuillage : Persistant
Floraison : Insignifiante

Planter un lucky bambou :
La plante doit d’abord développer ses racines dans l’eau avant d’être mise en terre.

Vous maintiendrez le pied dans 5 cm d’eau jusqu’à ce que la plante ait suffisamment de racines pour être mise en pot.
Cela peut facilement prendre plusieurs mois.

Une fois que la plante est prête, placez-la dans un pot rempli de terreau et arrosez-la généreusement et régulièrement.

Il est tout à fait possible de maintenir votre plante dans l’eau aussi longtemps que vous le souhaitez.
Emplacement, exposition du lucky bambou :
Il est important que la plante ait une bonne lumière mais pas de soleil direct.

En été, évitez la proximité d’une fenêtre orientée au sud et en hiver, celle des radiateurs.

Taille, entretien du lucky bambou :
Supprimez les feuilles fanées au fur et à mesure.
Lorsqu’il est dans l’eau, changez l’eau régulièrement, environ 1 à 2 fois par mois.

Cela permet de lui redonner de la matière organique lorsque l’eau est sale et épuisée.

Que faire lorsque les feuilles jaunissent ?
Il s’agit souvent d’un manque de nutriments pour la plante.
Après s’être développée, elle a besoin de plus de matière nutritive qu’elle ne le trouve pas dans l’eau. Il faut alors lui mettre de l’engrais liquide.

Vous avez alors le choix, soit de la rempoter dans du terreau ou alors apporter de la matière organique à l’eau grâce à l’engrais liquide.

A savoir sur le lucky bambou :
Le lucky bambou n’a de « bambou » que la forme qu’on lui donne car il ne fait pas partie des bambous originaires d’Asie.
Le lucky bambou, également appelé « Canne chinoise » est en réalité originaire d’Afrique.

Conseil à propos du lucky bambou :
En rempotant votre plante dans du terreau, vous lui donnerez une nouvelle jeunesse tout en lui offrant une plus grande longévité !



source http://joelbruffin.typepad.fr/le_pouvoir_des_fleurs/2009/09/lucky-bambou-ou-canne-chinoise.html#.UqOdBeIinXU
09 septembre 2009

Le Lucky Bambou ou « canne chinoise » n'est pas un bambou ,  c'est  un Dracaéna Sanderiana qui a subi un traitement spécial pour avoir l'air d'un Bambou originaire d'Afrique.
: Le Lucky Bambou se présente sous la forme de tiges droites ou spiralées allant de 10cm à 90 cm de hauteur. On peut également composer des bouquets ou des pyramides en rassemblant plusieurs cannes.

La plupart du temps, il suffît de le placer dans un vase rempli avec des billes de verres et environ 5cm d'eau.
On peut également le rempoter, cela donne de bons résultats avec l'apparition d'un feuillage vert, mais il reste une plante d'appartement et ne peut pas être mis en pleine terre.
Lorsqu'il est dans l'eau, changez-le régulièrement, environ 1 à 2 fois par mois, cela permet de lui redonner de la matière organique et des éléments minéraux.
Lorsqu'il est planté dans un pot, il faut l'arroser généreusement et régulièrement.  

Le Lucky Bambou (Canne Chinoise) ou (Bambou de la Chance) est la plante fétiche des asiatiques. Une très ancienne tradition Chinoise consiste à faire pousser des fragments de bambous dans de l'eau claire. La simplicité de cette culture est proche de l'esprit Zen.
Cette vedette en décoration florale est un gage de bonheur, santé, réussite... pour la personne qui la reçoit en améliorant le flux d'énergie dans la pièce selon les principes du Feng Shui. Selon la tradition,chez vous pouvez avoir dans un vase :

Vous pouvez aussi vous offrir un montage plus sophistiqué comme celui de la photo sur le lien.



source http://chezmiou.free.fr/bonheur/port_b1.htm
Ce gri-gri   se présente sous la forme de tiges droites ou spiralées qui peuvent atteindre 90 cm de hauteur.

Le Lucky bamboo ou canne chinoise n’a rien du bambou que le nom c’ est en fait un dracæna Sanderiana. Ce dracæna est une plante d'intérieur qui a subi un traitement spécial pour avoir l'air d'un bambou, il en existe qui ont la forme de spirales mais celles ci sont le résultat du travail de l’horticulteur..

Il peut survivre plusieurs années dans l'eau et peut être empoté comme ses proches parents...

Une très ancienne tradition chinoise consiste à faire pousser des fragments de bambous dans de l'eau claire. La simplicité de cette culture est proche de l'esprit zen.

"L'esprit du débutant contient beaucoup de possibilités, mais celui de l'expert en contient peu."
- Shunryu Suzuki

Pour le garder le plus longtemps possible il faut le placer dans un vase rempli avec des billes de verres et de l’eau, il faut 3 à 5 cm d’eau. On change l’eau de préférence  2 fois par semaine, cependant  on peut aussi  le faire toutes les  2 semaines.   On les place dans un endroit où l’ensoleillement est faible ou modéré, jamais en plein soleil .
Lorsque les racines sont trop longues ont peut les tailler au 2/3.

Vous pouvez composer des bouquets en rassemblant plusieurs branches, dans une eau sans fluor, Il vivra sur ses réserves quelques années.

La culture du Lucky Bambou
On peut également l’empoter avec du terreau, cela donne de bons résultats avec l’apparition de feuillages verts, mais il reste être une plante d’appartement et ne peut pas être mis en pleine terre.

Cette plante aime une bonne lumière mais pas de soleil direct, elle ne supporte pas le températures en dessous de 15° car elle est originaire d’Afrique tropicale.

Les arrosages seront normaux de préférence avec une eau à température ambiante .
Sa taille peut atteindre 2 m de hauteur ( c’est pourquoi vous le trouverez chez certains fleuristes avec de la cire à son extrémité supérieure, ce qui l’empêche de grandir.

Il doit être rempoté au printemps lorsque le pot est saturé de racine.
On peut pratiquer un bouturage en coupant les tiges en tronçons de 10 cm ( au moins un oeil ) que l'on plante horizontalement dans du terreau chaud et humide, le marcottage aérien est aussi possible.

Tournez votre pot régulièrement pour garder les tiges droites. Il faut ôter les feuilles fanées au fur et à mesure, et essuyer les autres feuilles avec une éponge mouillée pour qu'elles conservent leur brillant et qu'elles captent mieux la lumière.

Tous les 15 jours au printemps et en été, apportez à votre Dracæna un apport d’engrais.

Cette vedette  en décoration florale est un gage de bonheur éternel, de réussite professionnelle, de bonne santé et de longue vie.

A offrir sans modération....



source http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/horticulture/201110/22/01-4459956-des-plantes-porte-bonheur-pour-votre-demeure.php
Publié le 23 octobre 2011 à 05h00 | Mis à jour le 23 octobre 2011 à 05h00
Des plantes porte-bonheur pour votre demeure
LARRY HODGSON, collaboration spéciale

Le Soleil
Les Chinois croient que certaines plantes sont des porte-bonheur, apportant prospérité, bonheur, sagesse et plus encore dans la maison, car elles favorisent le feng shui : l'énergie environnementale positive.
Vous noterez que ces plantes sont habituellement vendues plusieurs tiges dans le même pot. C'est que les Chinois croient de plus que certains chiffres sont chanceux : trois tiges, par exemple, apporteraient le bien-être, et cinq, la richesse. Six, 7, 8, 10 et 21 tiges aussi sont chanceuses. Mais vous ne trouverez jamais un pot avec quatre tiges : quatre, c'est le chiffre de la mort!

Voici les plantes porte-bonheur chinoises qu'on trouve le plus facilement au Québec.

Lucky bamboo
Le bambou est considéré comme une plante très chanceuse... mais le lucky bamboo n'est pas un véritable bambou, mais plutôt un dracéna (Dracaena sanderiana). Il faut croire que les dieux ne distinguent pas entre le vrai et le faux!

La plante produit une longue tige épaisse qui ne porte que quelques feuilles lancéolées vertes ou panachées. Parfois les tiges sont tressées, tordues en spirale ou assemblées en tour ou en pyramide.

Le lucky bamboo est généralement vendu en hydroculture, les racines poussant dans l'eau avec seulement des pierres comme support. Il peut pousser ainsi pendant des mois, même des années, mais donnera de bien meilleurs résultats si on le transplante dans du terreau. La plante est de culture facile : éclairage moyen à faible, arrosage quand le terreau est sec, températures normales d'intérieur, etc. On peut couper et bouturer sa tête quand elle devient trop haute.

Lucky bean
La «fève porte-bonheur» (Castanospermum australe) est mieux connue sous le nom de châtaignier d'Australie. On nous vend de jeunes semis, fraîchement sortis de leur noyau qui est d'ailleurs toujours présent, formant deux bosses vertes à la base du plant. Le semis porte quelques feuilles pennées de cinq à sept folioles pointues. Avec le temps, les feuilles s'allongeront et porteront jusqu'à 15 folioles.

Il lui faut beaucoup de soleil, une bonne humidité ambiante et des arrosages réguliers. C'est un grand arbre allant jusqu'à 40 m dans la nature : pincez-le de temps à autre pour contrôler sa croissance débordante.

Money tree
Cet «arbre à argent» s'appelle Pachira aquatica. Ses feuilles palmées à cinq folioles luisantes rappellent celles du schefflera (Schefflera actinophylla), mais contrairement à ce dernier, sa tige devient bombée avec le temps. On le vend très souvent sous forme tressée, mais à long terme, les plants ainsi entrelacés finissent par s'étouffer. Donnez-lui un éclairage faible à intense et des arrosages réguliers. Pincez-le pour contrôler sa croissance verticale.

Wisdom horns
«Cornes de la sagesse» (la plante est réputée pour apporter la sagesse) n'est pas un nom très appétissant, mais on connaît aussi Sansevieria cylindrica sous un nom plus sympa : sansevière cylindrique. Elle forme un éventail de feuilles cylindriques pointues et coriaces, mais souvent on ne nous vend pas une plante, mais plutôt des boutures de feuilles, placées debout dans un pot comme autant de bougies. Parfois, on tresse même les boutures ensemble, pour un effet plus original que joli. Les boutures finissent par produire des bébés qui rempliront complètement le pot.

C'est une plante «intuable», tolérant presque toutes les conditions intérieures, mais elle préfère le soleil et un terreau qui s'assèche bien avant l'arrosage suivant.

Eh voilà! Remplissez votre demeure de ces plantes chanceuses et c'est certain que la vie vous apportera sagesse, richesse et bonheur. Après tout, si 1,5 milliard de Chinois y croient, ça doit sûrement être véridique!



source http://lejardindegaeline.hautetfort.com/tag/lucky+bambou
17/10/2006
Comment prendre soin de votre lucky bambou.
On vous l’a offert , ou vous vous l’êtes acheté, et vous vous demandez comment prendre soin de votre bambou de la chance. Tout d’abord je vous rappelle qu’il ne s’agit pas d’un vrai bambou, mais d’un dracaena le Dracaena sanderiana. C’est une plante qui se plait dans l’eau et qui outre son côté porte-bonheur chinois est aussi beaucoup utilisée en aquariophilie pour créer des ambiances.

Mais comment le garder longtemps ? Il faut d’abord veiller à toujours garder ses racines dans l’eau, vous garderez donc le plus constant possible le niveau de l’eau. Mais cette plante n’aime pas les engrais, ni le fluor, donc il vous faudra lui fournir une eau la plus neutre possible.
Ceci dit, j’arrose les miens avec de l’eau du robinet et ils s’en portent très bien.
On les trouve quelquefois dans une sorte de gelée : les grains d’eau. Ceux-ci retiennent l’eau et ont l’avantage de fournir un substrat assez solide qui maintient votre plante en place. Il en existe de deux sortes, les premiers purement décoratifs sont parfaits pour le lucky bambou, les autres sont souvent additionnés d’engrais et le résultats n’est pas génial : pour les avoirs testé je peux vous dire qu’ils favorisent la prolifération des algues dans le vase transparent… pour résoudre ce problème, j’ai donc placé mon lucky bambou dans du terreau, il ne s’en porte pas plus mal.

En général ces plantes n’aiment pas être déplacée, et il leur faut de la lumière mais pas de soleil direct. Une salle de bain, un coin de cuisine leur convient tout à fait. Si les feuilles deviennent jaunes, c’est simplement que l’emplacement n’est pas optimum. Le tout est de leur trouver une bonne place !

La cire qui recouvre la tige (il peut quelquefois s’agir d’une capsule en plastique) a été posée pour que la canne ne pousse plus.  
Un lucky bambou est ainsi fabriqué : on coupe un morceau de canne que l’on recouvre d’un côté de cire, pour qu’il ne pousse plus en longueur et fabrique des feuilles, et mis dans l’eau car il se bouture très facilement sur ce support. La cire ne doit pas être enlevée, sa disparition ne permet pas la pousse de la canne, et cet opercule protège aussi la plante du dessèchement et de l’entrée de maladies. Il est aisé de bouturer votre lucky bambou en suivant ces principes : un morceau de canne mis dans l’eau.

Il semble possible de favoriser de nouveaux départ de feuilles, il suffit de faire une incision légère sur la canne et d’appliquer un tout petit peu d’hormones de bouturage.

Le bambou de la chance est donc une plante très facile à vivre, ne vous en privez pas !
Vous pourrez toujours la replacer dans un pot empli de terreau si vous voulez changer de style.



http://blog.jardins-interieurs.com/?p=55

http://nature.jardin.free.fr/1109/lucky_bamboo.html

http://www.greenmaman.com/article-offrir-une-pyramide-de-lucky-bambous-nouvel-an-chinois-conseils-d-entretien-signification-legende-115246672.html

http://www.leblogjardin.com/2007/03/29/vos-lucky-bambo/

http://www.aujardin.org/petit-probleme-avec-lucky-bambou-dracaena-sanderiana-t24624.html



Dossier très complet dracaena
source http://www.agraria.org/piantedavaso/dracaena.htm
traduction
Dracaena - Dracaena spp.
Atlas des plantes en pot - Plantes d'appartement et le balcon
Classification, l'origine et la description

Nom commun: Dracaena, Tronchetto de bonheur.
Genre: Dracaena.
Famille: Liliacaee, grand groupe botaniques caractérise par une remarquable diversité de formes qui, aujourd'hui, nous avons tendance à séparer en plusieurs petites familles. Les Liliacées ont une importance bien économique. Certaines espèces sont cultivées comme plantes alimentaires, comme les asperges, l'ail, l'oignon et le poireau. D'autres ne sont pas cultivés, mais se sont réunis à l'état sauvage à la consommation. De nombreuses espèces sont également cultivées pour la beauté des fleurs ou pour leur comportement. Il s'agit notamment de plusieurs espèces de la Tulipa genres, Muscari, Hyacinthus, Lilium, Fritillaria, Aloe, Dracaena, Sansevieria, Cordyline.

Etymologie: du grec drakaina, le dragon femelle, probablement dû à la substance résineuse et rouge (obtenu à partir de l'espèce D. draco), dont nous extrayons la matière colorante appelée "sang de dragon".
Origine: régions tropicales et sub-tropicales, notamment en Afrique, mais aussi d'autres continents.

Description générale: Le genre comprend environ 40 espèces d'arbustes à feuillage persistant ou un arbre auquel, en affichant de nombreuses affinités avec les espèces de la Cordyline genre, sont souvent confondus avec eux. Les feuilles sont généralement xyphoïde, linéaires ou lancéolées, à bord entier, sessiles ou pétiolées, à pétiole de base ou guainanti, disposées en rosette au sommet des tiges, souvent panachées, cependant, toujours très décoratifs, qui représentent la raison pour laquelle la culture de cette Généralement, depuis les fleurs, verdâtre ou jaunâtre, en panicules, et les baies recueillies qui suivent ne doivent jamais apparaître dans les appartements. Ils sont adaptés pour faire pousser des plantes dans les serres ou dans un appartement. Dans des climats plus doux peuvent être cultivées à l'air libre, à condition position abritée.

Les espèces et variétés
Dracaena deremensis: originaires des pays d'Afrique tropicale, cet arbre-espèces ébranchés ramifiés dans la nature et est de 4 m. élevés, tandis que dans des pots peuvent être plus d'un mètre. Les feuilles qui peuvent atteindre 45 cm. longtemps, xyphoïde, semi-dressées, avec une base plus étroite et guainante, disposées en spirale sur la tige, vert foncé, avec deux bandes longitudinales d'argent.

Le spécimen type n'est pas sur le marché, mais sont des variétés très populaire et cultivars parmi lesquels:
"Bausei", qui montre la partie centrale du limbe de blanc ou vert clair et foncé marges vert,

"Souvenir de Augustu Schryer" , qui a une rosette de feuilles vert vif avec des marges blanches marquées par une bande de crème;

«Warneckei", ce qui laisse la partie centrale de la lumière verte avec rayures blanche et vert pâle, a terminé avec deux bandes longitudinales de couleur blanc ou jaune, le second marqué par des marges minces et vertes.
Cette espèce nécessite des environnements très lumineux (pour garder le feuillage panaché) et humide (lavage et la pulvérisation aidera les feuilles pour éviter la dessiccation des citations).

Dracaena draco: originaire des îles Canaries, cette espèce atteint trois pieds (dans son habitat peuvent être jusqu'à 10 m) et a des feuilles xyphoïde et dur, la cohérence et la couleur chair bleu-vert sombre, teinté de rouge le long de la les marges. Les fleurs sont de couleur verdâtre.

Dracaena fragrans: originaire de la Guinée et le Nigéria, cette espèce ramifiée ébranchés arbre, a feuilles sessiles qui peut atteindre une longueur de 90 cm, disposés en spirale autour de l'apex des branches et des tiges et des conseils, souvent enroulées..
La couleur du centre et les marges peuvent changer selon la variété: «Massangeana" a longtemps feuilles pendantes avec le centre et les marges d'or large et vert;
«Linden» a feuilles d'or jaune, à partir des marges qui définissent le vert centrale et jaune;

«Victoriae 'a des feuilles vertes avec une bande centrale des bandes d'argent et de larges marges jaune-crème ou ivoire.

L'espèce type n'est actuellement pas cultivées, mais elles appartiennent à la soi-disant «journaux du bonheur». Ces plantes nécessitent un plus humide que ceux appartenant à d'autres espèces. Sera alors encore plus de bienvenue lavage et pulvériser le feuillage. Rarement peut arriver pour assister à l'apparition de fleurs blanches (en inflorescences) avec un parfum intense.

Dracaena Dracaena ou godseffiana surculosa: cette espèce, du Congo, et le tallage a un arbuste à tiges fines et pendantes, ou en zig-zag au niveau des nœuds, d'où surgissent 2-3 feuilles verticillées, elliptiques, apex acuminé et coriacea lamina la couleur varie selon le stade: vert clair avec des taches jaunes, le stade juvénile, vert foncé avec des taches blanches à l'échéance. Habituellement ne pas atteindre un mètre de haut, s'arrêtant à environ 60 cm. Pour obtenir de bons résultats avec cette espèce devra suivre quelques changements dans le plus, l'exposition doit être très léger (pas de soleil direct), afin de prévenir la chute des feuilles, et le drainage du sol, devrait être particulièrement efficace pour prévenir la pourriture ramifications de l'underground qui permettent au tallage des plantes et le sol doit être léger et poreux, ce qui augmente le pourcentage de la tourbe sur cette terre fertilisée: si l'effet est trop amassé l'usine pourrait perdre leurs feuilles, auquel cas vous devez changer et augmenter le taux d'humidité maximum, en tout cas, doit être augmenté par n'importe quelle méthode. "Beauté de la Floride La variété a des feuilles avec des taches qui coulent.

Dracaena marginata: elle est l'une des espèces faciles à cultiver dans un appartement. Les feuilles sont longues, minces, des bords arqués et rouge, formant des amas qui sont situés à la fin, tambours élégant. La variété «Tricolor» a, en plus de la pointe rouge, même une mince strie de couleur crème.

Dracaena sanderiana: natif du Congo, cette espèce est mince et discret, a une tige mince, qui reste herbacée cohérente, souvent ramifiée à la base et des feuilles linéaires ou lancéolées, à bord entier et souvent ondulé, guainanti à la base, disposées en spirale le long la tige et la feuille est verte avec des marges blanches. Cette espèce a tendance à la bande à la base et, étant donné son vigorosità limitée, est vendu en groupes de 2-3 personnes ou des compositions. Ne dépasse généralement pas 45 cm de hauteur. Il n'a pas d'exigences particulières si ce n'est que d'un écran bien éclairé (loin du soleil direct). Soyez bien à son tour le pot de temps en temps, afin que les tiges se courbaient, surtout si la lumière ne vient pas d'en haut, mais d'un côté.

Dracaena stricta: l'habitude arborescentes dans cette espèce a été réellement attribuée à la Cordyline genre, mais est mentionné ici seulement parce que dans le jargon de l'horticulture continue d'être appelé par son ancien nom. Originaire d'Australie est très rustique et ne convient que pour non chauffé en hiver, comme les escaliers ou les halls. La température minimale optimale en hiver est de 7 ° C, avec une chaleur excessive se désintègre. Il n'a pas d'exigences particulières en termes de luminosité et d'humidité ambiante. Il peut être cultivé à l'extérieur dans des climats doux.

Les exigences environnementales, substrat, engrais et précautions particulières

Température: la température hivernale minimale ne doit pas être inférieure à 10 ° C (D. et D. sanderiana godseffiana) ou 12 ° C (D. D. fragrans deremensis). Ils ne tolèrent pas les courants d'air.

Lumière: bon, surtout pour les espèces à feuilles panachées, mais en tout cas, loin du soleil direct. En été, vous pouvez retirer à l'air frais.

Arrosage et humidité: L'arrosage doit être abondant de Mai à Septembre, a diminué dans les saisons intermédiaires, presque interrompue dans la saison d'hiver. L'humidité sera élevé et a augmenté avec la pulvérisation, des pulvérisations foliaires et des lavages (surtout deremensis D. et D. fragrans). Nous ne devrions pas exagérer, de ne pas risquer de créer un environnement stagnant, et l'asphyxie, ce qui peut conduire à l'apparition de la pourriture.

Substrat: mélange de feuilles de sol fertilisé de-chaussée, et la tourbe en parts égales, avec l'ajout de la tourbe pour augmenter le drainage. Il est essentiel que l'eau ne stagne pas jamais.

Fertilisation et précautions particulières: Pendant l'été, il fumier deux fois par semaine. Le Dracaena peuvent vivre dans des pots assez petits, à condition qu'il ne compromette pas la stabilité. Si vous avez besoin de rempoter au printemps.

La multiplication
Il utilise la multiplication par bouturage, à environ 10 cm de long. et a obtenu en Mars-Avril, à partir de bourgeons basaux, du bout des tiges et des portions de tige herbacée défoliés (ce sera suffisant pour une longueur de 5 cm.). La racine doit être dans un mélange de tourbe et de sable, légèrement humide, pour éviter la pourriture, à une température de 20-25 ° C. Sur les plantes qui ont une tige de consistance ligneuse, vous pouvez pratiquer la stratification. En tout cas, la plante qui a été coupée de la tige facilement émettre de nouvelles pousses à partir de la souche, qui peut être à gauche ou utilisé comme tel.

Maladies, parasites et à l'adversité
- Les maladies fongiques: se manifestent par l'apparition de taches brunes sur les feuilles avec des marges de pourpre et points noirs. Il faut prévenir l'apparition de maintenir le bien-aéré et humide, mais pas étouffante. Les parties concernées devront être coupés.

- Cochenilles: peut attaquer les tiges et les feuilles. Vous éliminer physiquement et à traiter les plantes avec des produits anticoccidici ou les parties ainsi attaquées en frottant avec un coton-tige trempé dans l'eau et l'alcool.

- Les feuilles qui fanent: l'excès d'eau ou de sécheresse ou d'exposition à des températures extrêmement basses.



Dernière édition par Libellule le Dim 25 Juin 2017 - 0:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2863
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Dracaenas   Sam 6 Mai 2017 - 0:08

Photos et vente des plantes de la liste ci dessous
source http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-d-e?page=2
Dracaena deremensis Shogun Gold
Dracaena fragrans margined victoriae
Dracaena reflexa gracilis
Dracaena reflexa Song Of India
Dracaena reflexa Song Of Jamaica
Dracaena thalioides



source http://www.plantes-et-jardins.com/magazine/fiches/fiche.asp?id_fiche=108
Entretien du Dracaena
Fiche conseil
Le Dracaena est une belle plante d'intérieur. Comment le garder beau, en bonne santé et en pleine forme ? Suivez nos conseils pour prendre soin de votre dracaena.

Arrosage du dracaena
Arrosez votre dragonnier toutes les semaines : le substrat doit rester humide sans que l’eau soit stagnante. Laissez la surface sécher très légèrement avant d’arroser à nouveau : le sol ne doit pas être détrempé. Au printemps et en été, bassinez votre plante une fois par mois. En hiver, laissez le sol sécher un peu plus.
Si l’atmosphère de votre pièce est sèche, vaporisez quotidiennement le feuillage et placez le pot sur un lit de billes ou de cailloux humides.

Engrais du Dracaeana
Fertilisez votre plante tous les 15 jours en période de croissance.

Rempotage du dracaena
Ne rempotez votre dragonnier que lorsque les racines sortent du pot car elles apprécient de se sentir à l’étroit. Le Dracaena draco fait exception. Dans son cas, prenez un pot plus grand car il aime avoir de l’espace.

Taille du dracaena
Si vous souhaitez ramifier votre plante, coupez la tige principale au printemps et versez de la cire cicatrisante dessus. Vous pouvez utiliser la branche coupée pour faire des boutures : appliquez un peu d’hormone en poudre au bout avant de la planter dans un mélange de terreau et de sable.

Maladies du dracaena
Des insectes bruns peuvent apparaître sous les feuilles : ce sont des cochenilles farineuses. Éliminez-les à l'aide d'un tampon imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. Si l'attaque est trop importante, pulvérisez un insecticide systémique.
Deux maladies sont souvent présentes sur les dracaenas : la pourriture de la tige par infection fongique avec une coloration noir à la base de des feuilles. Si cette maladie apparaît, coupez les parties touchées en débordant légèrement sur le bois sain. La seconde maladie présente des taches annelées par infection virale, c'est-à-dire transmise par un insecte suceur. Il faudra dans ce cas éliminer toute la plante !




Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
 
Dracaenas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: PLANTES D'INTERIEUR-
Sauter vers: