Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Asclepiadaceae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Asclepiadaceae   Sam 7 Jan 2017 - 22:06



J'ai plusieurs plantes de la famille des Asclépiadaceae et ce premier site m'a été très utile.
J'espère que même fermé, leurs précieux conseils resteront visibles.
Voila une minuscule partie des renseignements concernant ces plantes.

Encyclopédie des genres
Cette page donne accès aux fiches de genre des cactus ou plantes succulentes. Pour vous aider, ces genres sont regroupés par famille.
  source  http://les-cactus.com/ency/index.php
Les Asclepiadaceae

http://les-cactus.com/caralluma.php
Caralluma http://les-cactus.com/ency/caralluma.php
Origine : Afrique orientale, occidentale, pointe australe, Arabie, Madagascar, Socotra et sud de l'Europe (C.europaea)

Exposition : Plein soleil, soleil voilé à mi-ombre.
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup d'eau par temps très chaud.
Températures : Hiver mini. : 12°C ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C. Craint beaucoup les abaissements de température si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez sableux mais fertile.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 1 M pour quelques espèces buissonantes. En gébnéral la plante pousse en s'étalant jusqu'a former un tapis de tiges dressées puis rampantes voire buissonnante...

Infos : La plupart des espèces sont très sensibles aux excès d'humidité atmosphérique ainsi que celle du substrat. Ce dernier devra être stérilisé pour les plus fragiles.
La plupart des espèces sont de petite taille mais certaines atteignent 1 M de hauteur (C.ramosa).
Les fleurs apparaissent sur les extrêmités des rameaux, latéralement ou apicalement. Elles sont généralement groupées en grappes.
Certaines espèces résistent à des températures négative. Consultez les fiches d'espèces.

http://les-cactus.com/duvalia.php
Duvalia http://les-cactus.com/ency/duvalia.php
Origine : Afrique occidentale,australe et orientale, Yemen

Exposition : Soleil voilé àmi-ombre. .
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup d'eau par temps très chaud.
Températures : Hiver mini. : 12°C ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C. Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez sableux mais fertile.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 10 cm, la plante pousse en s'étalant jusqu'a former un tapis de tiges dressées puis rampantes.

Infos : La plupart des espèces sont très sensibles aux excès d'humidité atmosphérique ainsi que celle du substrat.
Ce dernier devra être stérilisé pour les plus fragiles. Les fleurs sont isolées ou groupées par deux ou trois. Les plus grandes (5 cm) proviennent de D. sulcata.
Ce sont des plantes aux tiges dressées puis rampantes de couleur verte, gris vert, tachetées de bordeaux, voire violacées suivant l'exposition.
Les floraisons se font généralement en fin d'été et certaines fois se font désirer. Un beau mois de septembre sera bien venu :)
Les fleurs dégagent une odeur nauséabonde.
Espèce facile : D. caespitosa

http://les-cactus.com/echidnopsis-tridentea.php
Echidnopsis http://les-cactus.com/ency/echidnopsis.php
Origine : Sud de l'Arabie, zone orientale sèche de l'Afrique, du Cap, régions littorales sèches de la partie occidentale de l'Afrique.

Exposition : Soleil voilé àmi-ombre. .
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup d'eau par temps très chaud.
Températures : Hiver mini. : 12°C ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C. Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez sableux mais fertile.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 20 cm, tiges allongées, couchées et rampantes.

Infos : La plupart des espèces sont très sensibles aux excès d'humidité atmosphérique ainsi que celle du substrat. Ce dernier devra être stérilisé pour les plus fragiles. Fleurs minuscules, portées par de courts pédoncules.
Ce sont des espèces cactiforme.
Culture assez facile pour certaines, comme par exemple E. cereiformis.

http://les-cactus.com/hoodia-trichocolon.php
Hoodia http://les-cactus.com/ency/hoodia.php
Origine : Principalement Namibie et Afrique du Sud.

Exposition : Plein soleil ou soleil tamisé pour jeunes spécimens.
Arrosage : Hiver au sec, Printemps et automne, léger et moyen en été.
Températures : Hiver mini. : 10 à12 °C pour pour la plupart des espèces.
L'eté : dehors en plein soleil (sauf asterias). Au printemps et en automne àl'abri de la pluie.
Substrat : Drainant, aéré et assez sableux.

Reproduction : Semis.
J'ai essayé le boturage, ça a marché mais c'est quand même asez long.
Taille max. : Cela dépend des espèces. Jusqu'à1 mètre.

Infos : On compte environ une quarantaine d'espèces. Elles sont cactiforme et forment des touffes de tiges sur lesquelles se développent de grandes fleurs en forme de soucoupes de couleur rose, brune ou rouge foncé avec du jaune selon les espèces. La fleurs ont souvent une taille de 8 à10 cm.
Ce sont des plantes protégées. Hoodia gordinii est beaucoup recherché pour ses vertues coupe-faim naturel. Pour le moment sans validation scientifique, la consommation de poudre de Hoodia pour lutter contre l'obésité est controversée.
La culture n'est pas très compliquée cependant comme beaucoup d'autres, Hoodia craint le froid, les ecxès d'eau et l'abondance d'humidité de l'air et du substrat.
Les substrats composés de sable, de gravillons, de cailloux et d'un peu de terreau de feuilles bien décomposé seront appréciés. J'y incorpore toujours une petite part de terre de jardin préalablement débarrassée des mosisures et parasites (àla chaleur).

http://les-cactus.com/huernia.php
Huernia http://les-cactus.com/ency/huernia.php
Origine : Afrique du sud, sud ouest, et nord est.

Exposition : Soleil voilé àmi-ombre.
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup àmoyennement d'eau par temps très chaud.
Températures : Hiver mini. : 12°C ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C. Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez sableux mais fertile.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 20 cm, la plante pousse en s'étalant jusqu'a former un tapis ou un buisson compact de tiges dressées.

Infos : Eviter les sécheresses prolongées lorsque les boutons floraux sont de petite taille.
Certaines espèces sont très sensibles aux excès d'humidité atmosphérique ainsi que du substrat. Maladie des "taches noire" àsurveiller !
Le substrat sera de préférence stérilisé pour les plus fragiles.
Fleurs généralement d'environ 3 à4 cm de diamètre. On peu distinguer une petite dent entre chaque lobe de la fleur, ce qui est la particularité de ce genre. Elles ne sentent pas mauvais.
Ce sont des plantes aux tiges dressées puis rampantes de couleur verte, gris-vert. Certaines ont des tiges avec des dents proéminentes qui leur leur donne un aspect cactiforme.
Attention aux identifications hatées. Plusieurs espèces se ressemblent, seule la fleur permettra de faire une identification.

http://les-cactus.com/piaranthus-quaqua.php
Piaranthus http://les-cactus.com/ency/piaranthus.php
Origine : Afrique du Sud, Namibie.

Exposition : Hiver au sec, moyennement d'eau par temps trés chaud.
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup àmoyennement d'eau par temps trés chaud.
Températures : Hiver mini. : 8°C ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C. Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez sableux, plutôt acide.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 5 cm, la plante pousse en s'étalant. Les tiges sont rampantes.

Infos : La plupart des espéces sont trés sensibles aux excés d'humidité atmosphérique ainsi que celle du substrat. Ce dernier devra être stérilisé pour les plus fragiles.
Dans l'habitat, elles sont trouvées sous les arbustes non-succulents qui les protégent du plein soleil. La plupart des espéces occupent une gamme de 500 - 1000 m au-dessus de niveau de la mer et reçoivent des précipitations annuelle de 10 - 25 centimétres, en grande partie pendant les mois d'hiver.
La floraison est induite en diminuant le jour. La plupart des espéces fleurissent relativement tard en été ou automne, excepté P. barrydalensis qui fleurit au printemps ou au début de l'été. Beaucoup ont une floraison àl'odeur répugnante. Les fleurs en forme d'étoile peuvent être jaune lumineux (ruschii), des pointillés rouge (foetidus), jaune-clair et rouge trés dense (pillansii ), jaune-clair avec les raies brunes violacées irréguliéres (barrydalensis), couleur créme avec des taches brunes (pulchella v.nebrownii ) ou diverses combinaisons du jaune avec des taches rouges.
Culture généralement facile. Espéce conseillée : P. foetidus.

http://les-cactus.com/peu-d-espece.php
Pseudolithos http://les-cactus.com/ency/pseudolithos.php
Origine : Somalie, Ethiopie, Oman

Exposition : Soleil voilé à mi-ombre. Certaines espèces résistent au plein soleil.
Arrosage : Hiver au sec, été, arrosages très prudent. Pour moi ce sont les championnes de la résistance à la sécheresse.
Températures : Hiver mini. : 15°C ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C. Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
J'ai fais passer un hiver à -2°C à P. cubiformis sans problème, mais c'est peut-être de la chance, je ne retenterais pas.
Substrat : Drainant, assez sableux, beaucoup de cailloux, peu humifère.

Reproduction : Semis (délicat).
Taille max. : Hauteur 15 cm. Varie suivant les espèces.

Infos : Pseudolithos signifie : pseudo pierre, "fausse" pierre. C'est un peu comme les Lithops (plantes cailloux), ce sont des championnes du mimétisme. Les Pseudolithos poussant dans des zones très arides parmi les cailloux, ou elles se confondent.
Cette plante, peu courante n'est pas conseillée aux débutants.
Grande variabilité de couleurs (de vert à brun rouge) et de formes.
Elle est très délicate, sensible au froid et à l'humidité. En clair difficile à conserver. Les erreurs de cultures peuvent se déclarer sans prévenir et sont très souvent fatales.
Les fleurs sont de couleur rouge foncé d'un diamètre de 5 à 7 mm et sentent très mauvais.
Le fruit en forme de gousse allongée contient de 15 à 20 graines.

http://les-cactus.com/stapelia.php
Stapelia http://les-cactus.com/ency/fiche_stapelia.php
Origine : Afrique du sud, sud ouest, et nord est

Exposition : Soleil voilé à mi-ombre. Certaines espèces résistent au plein soleil (voir fiches espèces).
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup à moyennement d'eau par temps très chaud.
Températures : Hiver mini. : 10 ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez riche.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 50 cm, la plante pousse en s'étalant jusqu'a former un tapis ou un buisson de tiges dressées.

Infos : Eviter les sécheresses prolongées lorsque les boutons floraux sont de petite taille. Certaines espèces sont très sensibles aux excès d'humidité atmosphérique ainsi que du substrat. Ce dernier devra être stérilisé pour les plus fragiles.
Fleurs jusqu'a 45 cm (S. grandiflora). Ce sont des plantes aux tiges dressées puis rampantes de couleur verte dont certaines sont duveteuses.
Prévoir des pot stables car les Stapelia ont souvent des tiges bien plus grandes que caralluma ou Huernia.
Espèce conseillée : pour sa robustesse S.variegata (ou syn. Orbea variegata), pour sa facilité de floraison S. gettleffii.

Fiches d'espèces disponibles : http://les-cactus.com/ency/fiche_stapelia.php
Stapelia flavopurpurea
Stapelia gettleffii
Stapelia grandiflora
Stapelia variegata

Tavaresia http://les-cactus.com/ency/tavaresia.php
Origine : Afrique du sud, sud ouest, et nord est

Exposition : Soleil voilé à mi-ombre. Certaines espèces résistent au plein soleil (voir fiches espèces).
Arrosage : Hiver au sec, beaucoup àmoyennement d'eau par temps très chaud.
Températures : Hiver mini. : 15 ou plus suivant les espèces, été idéal : 25 à 35 °C Craint beaucoup les abaissements de température surtout si l'air est humide.
Substrat : Drainant, assez riche.

Reproduction : Par bouturage des jeunes tiges (facile) semis (plus délicat).
Taille max. : Hauteur 15 cm.

Infos : Eviter les sécheresses prolongées lorsque les boutons floraux sont de petite taille. La plupart des espèces sont très sensibles aux excès d'humidité atmosphérique ainsi que celle du substrat. Ce dernier devra être stérilisé pour les plus fragiles. Fleurs plus grandes que Huernia, 15 cm de long et 5 cm environ de diamètre pour T. grandiflora. Ce sont des plantes aux tiges dressées puis rampantes de couleur verte, gris vert voire violacées suivant l'exposition. Difficile de conseiller une espèce, je n'ai d'expérience qu'avec peu d'entre elles. De plus elles ne sont pas facilement trouvables et réticentes àla floraison.
Bien sûr, tout dépend de la région où vous les cultivez :)



Il faut aller sur le site, pour accéder à chaque espèce des genres succulents
   source: http://les-cactus.com/ascle_genre.php
Voici la liste des genres de la famille des Asclepiadaceae, chacune comportant plusieurs espèces.
Seuls les genres succulents nous interresserons...

De A à E
Absolmsia, Adelostemma, Aidomene, Amblyopetalum, Amblystigma, Anatropanthus, Angolluma, Anisopus, Anisotoma, Anomotassa, Araujia, Asclepias, Aspidoglossum, Astephanus Barjonia, Belostemma, Bidaria, Biondia, Blepharodon, Blyttia, Brachystelma Calotropis, Campestigma, Caralluma, Ceropegia, Cibirhiza, Cionura, Clemensiella, Conomitra, Cordylogyne, Corollonema, Cosmostigma, Costantina, Cyathostelma, Cynanchum Dactylostelma, Dalzielia, Decabelone, Decanema , Decanemopsis, Desmidorchis, Dicarpophora, Diplocytha,Diplolepis, Diplostigma, Dischidanthus, Dischidia, Ditassa, Dittoceras, Dolichopetalum, Dolichostegia, Dorystephania, Drakebrokmania, Dregea, Drepanostemma, Duvalia, Duvaliandra, Echidnopsis, Edithcolea, Emicocarpus, Emplectranthus, Eustegia


De F à K
Fanninia, Fischeria, Fockea, Folotsia, Frerea, Funastrum, Genianthus, Glossonema, Glossostelma, Gomphocarpus, Gongronema, Gonioanthelma, Goniostemma, Gonolobus, Graphistemma, Gunnessia, Gymnema, Gymnemopsis Harmandiella, Hemipogon, Heterostemma, Heynella, Hickenia, Holostemma, Hoodia, Hoodiopsis, Hoya, Hoyella, Huernia, Huerniopsis, Hypolobus Ischnostemma Jacaima, Janakia, Jobinia, Kanahia, Karimbolea, Kerbera


De L à N
Labidostelma, Lagoa, Lavrania, Leichardtia, Leptadenia, Lithocolon, Lhotzkyella, Luckhoffia, Lugonia, Lygisma Macroditassa, Macropetalum, Macroscepis, Mahafalia, Mahawoa, Manothrix, Margaretta, Marsdenia, Matelea, Melinia, Meresaldia, Merrillanthus, Metaplexis, Metastelma, Micholitzea, Microdactylon, Microloma, Microstelma, Miraglossum, Mitostigma, Morrenia Nautonia, Nematostemma, Neoschumannia, Nephradenia, Notechidnopsis


De O à R
Odontanthera, Odontostelma, Oncinema, Oncostemma, Ophionella, Orbea, Orbeanthus, Orbeopsis, Oreosparte, Orthanthera, Orthosia, Oxypetalum Pachycarpus, Pachycymbium, Papuastelma, Parapodium, Pectinaria, Pentabothra, Pentacyphus, Pentarrhinum, Pentasachme, Pentastelma, Pentatropis, Peplonia, Pergularia, Periglossum, Petalostelma, Petopentia, Pherotrichis, Piaranthus, Platykeleba, Pleurostelma, Podandra, Podostelma, Prosopostelma, Pseudolithos, Pseudopectinaria, Ptycanthera, Pycnoneurum, Pycnorhachis Quaqua, Quisumbingia Raphistemma, Rhyncharrhena, Rhynchostigma, Rhyssolobium, Rhyssostelma, Rhytidocaulon, Riocreuxia, Rojasia


De S à X
Sarcolobus, Sarcostemma, Schistogyne, Schistonema, Schizoglossum, Schubertia, Scyphostelma, Secamone, Secamonopsis, Seshagiria, Sisyranthus, Solenostemma, Sphaerocodon, Spirella, Stapelia, Stapelianthus, Stapeliosis, Stathmostelma, Steleostemma, Stelmagonum, Stelmatocodon, Stenomeria, Stenostelma, Stigmatorhynchus, Strobopetalum, Stuckertia, Stultitia Swynnertonia Tassadia, Tavaresia, Telminostelma, Telosma, Tenaris, Tetracustelma, Tetraphysa, Thozetia, Toxocarpus, Treutlera, Trichocaulon, Trichosacme, Trichosandra, Tridentea, Tromotriche, Tweedia, Tylophora, Tylophoropsis, Vailia, Vincetoxicopsis, Vincetoxicum, Voharanga, Vohemaria White-Sloanea, Widgrenia, Woodia Xysmalobium





Dernière édition par Libellule le Mer 11 Jan 2017 - 15:56, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Asclepiadaceae   Sam 7 Jan 2017 - 23:47

Encore quelques liens

Dossier très intéressant sur le rôle des insectes pollinisateurs de stapéliées
 source http://www.lecactusheuristique.com/article-25427806.html
3 décembre 2008
DES MOUCHES SUR MON STAPELIA...

II - Quelle est la situation ?
Des  plantes succulentes africaines de la tribu des Stapéliées (Stapelia, Orbea, Huernia, Piaranthus, Caralluma, etc), de la famille des apocynacées (ex asclépiadacées), qui vivent dans des milieux arides, attirent mouches et moucherons pour que ceux-ci assurent leur pollinisation, un peu comme beaucoup d'autres plantes à fleurs assurent leur pollinisation par le biais des hyménoptères (abeilles, bourdons, etc).

Ici les mouches sont généralement attirées par des odeurs de putréfaction émises par les fleurs de stapéliées, et sans doute parfois aussi par la couleur et les motifs floraux, qui miment celles des charognes en décomposition.
Quand le diptère s'approche du centre de la fleur, il tente d'atteindre le nectar ou de placer ses ovipositeurs sur la fleur de manière à y pondre ses œufs. Pour ce faire l'insecte se retrouve coincé dans la structure centrale de la fleur et, dans son processus de libération, il se débat et tire l'ensemble des pollinies, qui se fixent sur son corps. Les insectes les transportent d'une fleur à l'autre et assurent la pollinisation.
Il y a une différence importante entre le système de pollinisation par les mouches sur les stapéliées et celui, par exemple, par des abeilles sur d'autres plantes à fleurs : alors que les abeilles trouvent presque toujours de la nourriture sous forme de nectar dans le calice de la fleur, le nectar parfois trouvé par les mouches chez les stapéliées a souvent plus une fonction d'appât pour le piège floral que de réelle nourriture (nous laisserons ici de côté certaines espèces de stapéliées à odeur plaisante, comme Stapelia flavopurpurea, ou bien celles dont le nectar semble avoir pour fonction de nourrir des espèces de diptères spécialisées dans la pollinisation).
Parfois, les mouches sont totalement leurrées par l'odeur et « croient » être sur une charogne : elles pondent leurs œufs dans la fleur. Ces œufs sont perdus et, même si des asticots naissent, les larves n'auront aucune source de nourriture et mourront.



Asclépiadaceae
   http://www.cactuspro.com/photos/
http://www.cactuspro.com/photos/Asclepiadaceae/index.html

Stapelia
   http://anti-matter-3d.com/Stapeliads/Stapeliad_index.html

http://www.cactus-mall.com/stapeliad/picture9.html

Beaux exemplaires photographiés
http://www.flickriver.com/photos/succulentisima/tags/zey/

Huernia recondita
http://www.sos-cactus.net/t888-huernia-recondita

Producteur
http://gkplants.com/collections/stapeliads



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Asclepiadaceae   Lun 9 Jan 2017 - 20:55

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Asclepiadaceae   Mer 11 Jan 2017 - 15:52

Asclepiadaceae / Asclépiadacées
source http://www.aujardin.info/plantes/famille-asclepiadaceae.php
La famille des Asclepiadaceae regroupe 2 000 espèces de plantes dicotylédones réparties en près de 250 genres. Il s'agit d'une famille cosmopolite composée en majorité de plantes herbacées, de lianes, d'arbustes, mais aussi quelques arbres, parfois à l'aspect cactoïde. On trouve ces espèces dans les régions subtropicales à tropicales avec quelques rares plantes en régions tempérées.

Asclepias
Asclepias curassavica / Asclépiade de Curaçao
http://www.aujardin.info/plantes/asclepias_curassavica.php

Asclepias syriaca / Herbe aux perruches, Herbe à la ouate, Asclépiade commune
http://www.aujardin.info/plantes/asclepias-syriaca.php

Ceropegia
Ceropegia sandersonii / Plante parachute, Céropégia
http://www.aujardin.info/plantes/ceropegia-sandersonii.php

Ceropegia woodii / Chaîne des cœurs
http://www.aujardin.info/plantes/ceropegia-woodii.php

Ceropegia stapeliiformis ssp serpentina / Céropegia en forme de stapélia
http://www.aujardin.info/plantes/ceropegia-stapeliiformis-ssp-serpentina.php

Fockea
Fockea edulis / Fockea edulis
http://www.aujardin.info/plantes/fockea-edulis.php

Hoya
Hoya carnosa / Fleur de cire, Fleur de porcelaine
http://www.aujardin.info/plantes/hoya-carnosa.php

Hoya bella / Fleur de cire miniature, Fleur de porcelaine
http://www.aujardin.info/plantes/hoya-bella.php

Orbea
Orbea variegata / Cactus étoile de mer
http://www.aujardin.info/plantes/orbea-variegata.php

Orbea lepida / Stapélia
http://www.aujardin.info/plantes/orbea-lepida.php

Stapelia
Stapelia grandiflora / Stapélia
http://www.aujardin.info/plantes/stapelia-grandiflora.php

Stephanotis
Stephanotis floribunda / Jasmin de Madagascar
http://www.aujardin.info/plantes/jasmin-madagascar.php

Tweedia
Tweedia caerulea / Etoile du sud
http://www.aujardin.info/plantes/tweedia-caerulea.php

En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/famille-asclepiadaceae.php#SRrwBQomKIVPKZm2.99



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Asclepiadaceae   Mer 11 Jan 2017 - 22:15

Il y a un autre dossier sur les Asclépiades, vous le trouverez en cliquant sur le lien ci dessous
http://libellule.superforum.fr/t1421-asclepias-et-famille-des-asclepiadaceae
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asclepiadaceae   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asclepiadaceae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: CACTUS- Plantes grasses- Succulentes- Caudex etc :: Asclépiadaceae: Dischidias- Echidnopsis- Huernias- Orbeas- Stapelias etc-
Sauter vers: