Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jardinage en général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 14:57



Bonjour

On débute ce vaste sujet,  par quelques renseignements sur la taille et le recépage

source http://hortiauray.com/Arbustes-en-mars
Arbustes... en mars
Le dicton du mois
"Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars."
"Quand mars se déguise en été, avril prend ses habits fourrés."

Les travaux du mois
Dans les régions tempérées comme la Bretagne, il est possible de commencer certains travaux (notamment de tailles). Toutefois, il faut agir avec prudence et dans des régions moins privilégiées, il sera bon d’attendre la fin de mars sinon avril.
A la fin du mois, le jardin doit être propre, sinon le désherbage risque vite de devenir une corvée dans les mois qui suivent.

- TAILLER
Arbustes persistants fleurissant sur les pousses de l’année (Prunus lusitanica, Eucryphia...)

   Il peut être intéressant de tailler en boule comme de grandes topiaires des arbustes à feuillage persistant à petites feuilles, notamment les Pittosporum tenuifolium.
   
Si on les laisse trop pousser, ils perdent de leur élégance, se dégarnissent et deviennent parfois vraiment laids
   
Arbustes à floraison estivale ou automnale qui fleurissent sur le bois de l’année en cours (On taille AVANT la floraison) : Caryopteris, Althea, Abelia, Hydrangea, Camellia sasanqua, Ceanothe (caduque), Buddleia davidii, Tamarix pentandra (Tamaris d’été), Nerium oleander (Laurier-rose)… et les Rosiers remontants.
   
Il faut intervenir après les grands froids et au plus tard au moment du démarrage de la végétation.
   
Arbustes à floraison printanière qui fleurissent sur le bois de l’année précédente (On taille APRÈS la floraison) : Camellia japonica, Forsythia, Jasminium nudiflorum, Viburnum x bodnandense, Chimonanthus, Lonicera fragrantissima, Coronille etc.
   Les Clématites d’été. C’est plutôt valable dans les régions froides car ce travail devrait déjà avoir été fait dès le démarrage de ces Clématites en février. Dans une région tempérée, en mars, c’est généralement trop tard.

Pour toutes ces tailles, revoir le texte sur "la taille des arbustes d’ornement à floraison printanière"
http://hortiauray.com/Taille-des-arbustes-a-floraison

et estivale
http://hortiauray.com/Taille-des-arbustes-a-floraison-d

Mais il faut aussi tailler
les Camellias défleuris. La taille n’est pas obligatoire : on peut se contenter de redonner une forme harmonieuse,
   Lierre, Vigne-vierge, Bignone et autres plantes grimpantes qui envahissent toitures et gouttières,
   les arbres en cépée : il faut rabattre pratiquement au ras du sol de jeunes arbres (Catalpa, Paulownia, Eucalyptus…). De nouvelles pousses repartent de la souche. Chaque année, une taille annuelle (on supprime les tiges de l’an passé) permet le renouvellement des pousses. Les feuilles sont alors plus grandes et l’Eucalyptus gunnii garde son feuillage rond,
   l’Osier vivant. Vous avez fait une structure végétale (haie vivante, cabane…). Il faut tailler très court les rameaux à un ou deux yeux.

  - RABATTRE
   les Artémises arbustives à environ 15 cm,
   Lavandes et Santolines (on redonne une forme harmonieuse en boule),
   les Perovskia et Caryopteris (très courts, à moins de 20 cm),
   les Fuchsias magellanica (tailler au moins de moitié),
   les arbustes dégarnis de la base ou inélégants (Camellia, Rhododendron, Pittosporum…). Ce sont des arbustes qui peuvent être rabattus sévèrement.

- Recéper les arbustes : consiste à tailler à 10 cm du sol toutes les branches d’un arbuste (Cotinus, Cornouiller, Buddleia davidii, Viburnum tinus, Andromède, Aucuba, Fusain, Houx, Laurier-cerise, Laurier sauce, Oléaria, Troëne…). Faire ensuite un apport nutritif (engrais, compost) et pailler.
On peut aussi recéper les arbres en coupant le tronc à 30 cm (Paulownia, Catalpa, Eucalyptus…). De nouvelles branches sont émises. Si l’on veut reformer un tronc, il suffira de garder une des branches formées.

- Enlever les protections hivernales qui enveloppent les troncs ou les pieds des plantes gélives
- Nettoyer la Glycine : normalement ce n’est pas une véritable taille car elle a dû être faite en fin d’été dernier. Il s’agit simplement de tailler à deux ou trois yeux, les longues branches fines qui sont des rameaux de l’an dernier. Pour une Glycine en arbre, il est impératif de couper ces branches au ras du tronc. Un suivi pour les Glycines est impératif, car on risque d’être vite débordé et ne plus la contrôler.
- Préparer du purin d’Ortie : deux seaux d’Ortie dans un bidon de 100 litres. Laisser macérer huit à quinze jours. Diluer à 10 à 20% (1 à 2 l de purin dans 10 l d’eau) et arroser au pied des arbustes (un arrosoir par arbuste). En pulvérisation, diluer à 5%.
- Nettoyer au pied des arbustes et mettre un paillis, ou mieux, du compost, en laissant bien dégagé le pied de l’arbuste pour éviter les risques de pourriture. Mais on peut…
- Doper les arbustes gourmands avec un engrais ou de "l’Or brun". Bien biner au pied. C’est à l’aplomb des couronnes, là où se trouvent les racines "actives", qu’il faut mettre l’engrais.
Pour les plantes grimpantes qui vont bientôt fleurir (Clématite, Bignone…), on peut mettre un engrais Géranium ou un engrais Tomate (de préférence soluble).
- Apporter de la cendre de bois surtout en terre acide (à ne pas faire pour les plantes de terre de bruyère).
- Vérifier le haubanage des arbres : est-il encore efficace ? et n’a-t-il pas abîmé l’écorce ? Vérifier aussi qu’aucun lien ne vienne les étrangler.
- Soigner les arbres et arbustes en pot : renouveler le maximum de terre en la remplaçant par un mélange de bonne terre et de fumier très décomposé. Pailler avec de la cosse de Sarrazin, de la paillette de Lin, du compost, du BRF… ou tout simplement de la paille.
- Vérifier le palissage des grimpantes.
La bêtise du mois
Sortir trop tôt les plantes mises en serre durant l’hiver

L’hiver n’est pas terminé et des gelées sont encore à craindre. La prudence s’impose.



source http://jardinage.creabricojardin.fr/arbres-et-arbustes/la-taille-des-arbustes/
La taille des arbustes

Arbuste en fleur
La taille d’un arbuste devient nécessaire lorsque celui-ci devient un gros buisson informe et lorsque la floraison commence à décliner, c'est une opération simple mais qui peut être fatale à l’arbuste si elle n’est pas effectuée correctement.

La taille raisonnée des arbustes peut s’opérer sur plusieurs années et permet de rajeunir petit à petit un arbuste qui devient dégarni à la base et dont les fleurs deviennent rares.

Il s’agit de supprimer les branches les plus âgées au fil des années. La place dégagée va permettre aux nouvelles pousses de s’épanouir.

Comment effectuer une taille raisonnée ?
- Repérer un tiers des branches les plus grosses et les plus âgées

- Les scier le plus près du sol. Les coupes doivent être nettes.

- 2 ans après, supprimer un nouveau tiers. En profiter pour supprimer les nouvelles branches qui ne sont pas vigoureuses ou mal placées.

- 2 ans après, supprimer le dernier tiers des anciennes branches, tout en éclaircissant les nouvelles pousses.

- Continuer cette opération tous les 2 ans, en prenant soin de toujours supprimer les branches les plus anciennes et les plus épaisses.

Le recépage est une opération de taille consistant à couper toutes les branches de l’arbuste à quelques centimètres du sol.
Le recépage fait place nette pour provoquer le départ de nouvelles pousses vigoureuses. Ces nouvelles pousses sont issues de bourgeons non développés situés à la base des branches ou sous terre. Ces bourgeons sont appelés « latents ».

Le recépage est une taille sévère et radicale mais qui permet un nouvel arbuste plus robuste, plus régulier et plus aéré.

Le recépage s’effectue entre janvier et mars, en dehors des périodes de gel :

- Couper toutes les branches entre 10 et 20 cm du sol

- Pendant l’été, repérer les 6 branches les plus vigoureuses.

- En automne, supprimer les autres branches pour aérer la charpente.

Le recépage est un coup de jeune qui peut être fatal pour certains arbustes ne supportant pas cette taille, comme les thyms, lavandes, daphnés, cistes, coronilles, érables du Japon, genêts, hamamélis, hébés, magnolias, mimosas, piéris et grenadiers.

Le recépage reste une opération de taille qui doit demeurer une exception. Une taille régulière et modérée chaque année reste le meilleur garant d’un arbuste en forme.



source http://espacesvertshortion.blogs.sudouest.fr/le-recepage/

Le recépage est une taille drastique qui a lieu en hiver pour renouveler la ramure d'arbres trop vieux ou malformés, ou plus simplement pour provoquer la naissance de jeunes rameaux, plus vigoureux et plus colorés, dans le cas de certains arbustes comme le cornus à bois décoratif.

Le recépage reste une taille d'exception, ayant pour but de rajeunir la plante ou l'arbre, une sorte de lifting, à ne pas répéter trop souvent sur les vieux arbres, (tous les 4 ou 5 ans, pas plus), sous peine de les affaiblir.

Les branches principales doivent être rabattues à environ 30 à 40 cm du sol; cela va permettre aux bourgeons situés sur cette partie basse du tronc de se développer, renouvelant ainsi la ramure; vous obtiendrez plusieurs branches à la place d'un tronc ancien et à l'automne vous pourrez retailler ses nouvelles pousses; vous ne garderez que les plus belles qui deviendront les branches charpentières et vous supprimerez celles dirigées vers le milieu de façon à aérer la ramure et à faire entrer la lumière.

Pour les arbustes comme le buddleia, la taille à ras chaque année permet d'avoir des fleurs plus grandes, pour le cornus à bois rouge, il faut couper chaque hiver une branche sur trois à la base, pour obliger la plante à faire de jeunes tiges qui ont le bois de couleur rouge.

On peut recéper pratiquement tous les arbustes ou plantes excepté les lavandes, le thym et le romarin, les sauges, les cistes et les genêts pour lesquels la taille doit être régulière mais progressive et doit toujours rester au-dessus du vieux bois.

Recéper pour mieux pousser
Le recépage , trop peu utilisé permet de redonner vigueur aux arbres et arbustes. Conseils pratiques pour le réussir.
"Le recépage consiste à rabattre à 30 cm du sol toutes les branches d'un arbre ou d'un arbuste déjà installé. Il permet de renouveler tout l'appareil aérien de la plante. Cette taille radicale permet de contrôler la croissance d'un arbre trop imposant mais aussi de rajeunir des arbustes. La plupart des arbres et arbustes peuvent subir un recépage, caducs et persistants le supporteront bien. Mais attention aux conifères, ils repousseront très lentement. Adoptez le recépage uniquement pour les ifs qui le supportent bien.

Les arbustes à feuillage décoratif repoussent encore plus beaux et plus florifères. Ceci est particulièrement vrai pour les cornouillers, les cotinus ou encore certains viburnums.
Sur des arbustes à floraison estivale tels que le Buddleia, le recépage permet de favoriser l'apparition de fleurs plus grandes que le type.

Enfin la plupart des espèces repousseront très rapidement. Vous pourrez le constater sur des saules, des bouleaux ou encore des frênes. Vous aurez moins de grosses branches mais des troncs plus importants et une silhouette renouvelée.
Attention, ne coupez pas les branches trop près du sol. Laissez un nombre suffisant de bourgeons afin de favoriser un nouveau départ de végétation.



source http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/18677/comment-fait-on-un-recepage

Comment fait-on un recépage ?
De nombreux arbres ou arbustes coupés car devenus trop gênants font la surprise de repousser encore plus beaux ! Le recépage peut s'avérer nécessaire après une tempête, une mauvaise taille... ou simplement à l'occasion d'une régénération.

Étapes de réalisation
Fournitures
- sécateur, coupe-branche, scie
   - mastic cicatrisant

Opérez en février / mars, avant le redémarrage de la végétation.

Dans le cas des vieux arbustes dégarnis de la base, rabattez les branches à environ 25 cm du sol à l'aide d'un sécateur, d'un coupe-branche ou d'une scie à élaguer.

En mai / juin, de nouvelles pousses vont apparaître. Pincez alors les extrémités pour les obliger à se ramifier.

Dans le cas d'un arbre ou d'un arbuste sur tige, prenez une scie à bûches ou une tronçonneuse et coupez le tronc à 40 cm du sol. Faites une coupe nette, en biais, pour éviter que l'eau ne stagne sur la plaie. Enduisez ensuite de mastic cicatrisant.

Normalement la souche va émettre des rejets tout autour de l'ancien tronc. Ils forment ce qu'on appelle la cépée. Supprimez les rejets trop nombreux ou mal dirigés.

Tous les arbres ou arbustes ne supportent pas un tel traitement !
Sont concernés : bouleau, charme, noisetier, frêne, cytise, lilas des Indes, magnolia, saule, tilleul, skimmia, pivoine arbustive, lilas, laurier-cerise, kalmia, hêtre, frêne, érable negundo, aubépine, buddléia, eucalyptus, paulownia, sureau, fusain d'Europe, arbustes pour haies en général.

Astuces et mises en garde
Mises en garde
- Réfléchissez bien avant de commencer ! C'est un traitement irréversible, un arbre ou arbuste recépé n'aura plus jamais la forme en tige !



source: http://www.explorimmo.com/immo/conseils/magazine/themes/arbres/receper-pour-mieux-pousser.html

Recéper pour mieux pousser

Le recépage , trop peu utilisé permet de redonner vigueur aux arbres et arbustes. Conseils pratiques pour le réussir.

Le recépage consiste à rabattre à 30 cm du sol toutes les branches d'un arbre ou d'un arbuste déjà installé. Il permet de renouveler tout l'appareil aérien de la plante. Cette taille radicale permet de contrôler la croissance d'un arbre trop imposant mais aussi de rajeunir des arbustes.

La plupart des arbres et arbustes peuvent subir un recépage, caducs et persistants le supporteront bien. Mais attention aux conifères, ils repousseront très lentement. Adoptez le recépage uniquement pour les ifs qui le supportent bien.

Les arbustes à feuillage décoratif repoussent encore plus beaux et plus florifères. Ceci est particulièrement vrai pour les cornouillers, les cotinus ou encore certains viburnums.

Sur des arbustes à floraison estivale tels que le Buddleia, le recépage permet de favoriser l'apparition de fleurs plus grandes que le type.

Enfin la plupart des espèces repousseront très rapidement. Vous pourrez le constater sur des saules, des bouleaux ou encore des frênes. Vous aurez moins de grosses branches mais des troncs plus importants et une silhouette renouvelée.

Attention, ne coupez pas les branches trop près du sol. Laissez un nombre suffisant de bourgeons afin de favoriser un nouveau départ de végétation



http://www.jardiner-malin.fr/fiche/taille-des-arbustes.html

Taille des arbustes : technique, période

La taille des arbustes a un rôle important dans le développement, la floraison ou tout simplement l’équilibre de votre sujet.

Loin d’être difficile, elle deviendra même pour vous un plaisir lorsque vous commencerez à maîtriser quelques gestes simples et indispensables à son exécution.

Véritable cure de jouvence pour les végétaux, la taille est toujours bénéfique et leur permet de repousser de manière magnifique.
On distingue 2 catégories d’arbustes : les persistants et les caducs

Quand effectuer la taille des arbustes ?
En fonction du type d’arbuste, elle peut s’effectuer 3 fois dans l’année :

   Fin de l’hiver
   Début de l’été
   Automne

Les arbustes à floraison printanière ne se taillent pas à la fin de l’hiver mais à la fin de la floraison et donc souvent au début de l’été.

Taille des arbustes à feuillage caduc: (qui perdent leurs feuilles)
Arbustes à floraison printanière
   On taille à la fin de la floraison, au moment où les fleurs se fânent.
   Arbustes à floraison estivale :
   On commence par un taille légère à la fin de l’hiver
   Supprimez également les branches mortes ou qui ont gelé durant l’hiverAprès la floraison, rééquilibrez la forme générale de l’arbuste et aérez son centre pour lui donner le maximum de lumière.
   Pour l’ensemble des arbustes sauf ceux qui fleurissent l’hiver
   A l’automne, effectuez une taille très légère, plutôt esthétique.

Taille des arbustes à feuillage persistant: (qui ne perdent pas leurs feuilles)
A la fin de l’hiver, au mois de mars, on commence par lui donner sa forme.
   Cette étape sera d’autant plus importante s’il s’agit d’une haie. Cette première taille est celle qui peut être la plus sévère.
   Au début de l’été, il conviendra de rafraîchir votre sujet en rééquilibrant sa forme et en supprimant notamment les branches dont la longueur serait disproportionnée ou disgracieuse.
   A l’automne, on rééquilibre la silhouette de manière légère en évitant de tailler les plus grosses branches.
   Une taille trop sévère à l’automne pourrait fragiliser l’arbuste avant les gelées.

La taille des arbustes est très facile à réaliser.
Votre plante repartira avec encore plus de vigueur et, chaque sujet étant unique, votre expérience vous aidera à maîtriser pleinement ces gestes.

A lire sur la taille (voir liens sur le site)
Bien tailler une haie, la meilleure période
   Taille des hortensias
   Taille de la vigne
   Taille des pommiers et des poiriers
   Taille des rosiers

A lire sur les arbustes (voir liens sur le site)
Calendrier de floraison des arbustes
Créer une haie fleurie
Retrouvez tous les arbustes sur le Guide et comparez les prix



Quelques autres liens qui me paraissent intéressants

Les bons gestes pour tailler et nettoyer, rabattre et éclaircir les arbustes de printemps au jardin.
http://www.rustica.fr/articles-jardin/arbres-et-arbustes/tailler-et-nettoyer-25-arbustes-printemps,2191.html

Quand tailler les principaux arbustes d'ornement, à floraison estivale ou printanière. Le calendrier des mois de taille.
http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/fp_arbustes_calendrier_taille.php3

Les arbustes à floraison estivale, contrairement à ceux fleurissant au printemps, produisent leurs fleurs sur les rameaux de l'année.
http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/tailler-les-arbustes-de-floraison-estivale-buddleias-hibiscus-

Pourquoi tailler ?
La taille permet de remettre en forme ses arbustes ou ses arbrisseaux et de limiter l'espace occupé par ceux-ci. Dans les petits jardins, il est parfois nécessaire de pouvoir maîtriser l'expansion de ses plantations.
http://www.aujardin.info/fiches/taille_arbustes.php

Bonne lecture.

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 14:58

Encore quelques conseils  importants trouvés sur ce site indispensable
http://nature.jardin.free.fr/
http://nature.jardin.free.fr/cadre3b.html

source http://nature.jardin.free.fr/cadre4b.html
Sujets généraux :
•Gestes techniques : bouturage, division, greffe, marcottage.
•La botanique.
•Le glossaire.
•Le lexique étymologique.
•Plantations réglementations en France & les Droits de l'Arbre.
•Le débroussaillement un devoir, une obligation.
•Les zones de rusticité.
•Bois de chauffage, unités de mesure, coefficient de conversion.
•Un mur orienté au nord.
•Palette chromatique avec les noms des couleurs

La santé et les plantes :
•Le jardinage et le tétanos.
•Les plantes et les allergies.
•Les plantes toxiques.
•Les baies et les fruits comestibles.
•Les salades et herbes sauvages.
•Les végétaux et les dermatoses professionnelles - INRS 2006.
   (fiche d'allergologie-dermatologie professionnelle - Médecine du Travail)


Aide au choix de plantes :
•Remplacer un gazon.
•Les haies.
•Les arbres.
•Les conifères.
•Les plantes bulbeuses ou rhizomateuses.
•Les plantes grimpantes.
•Les plantes aromatiques

•Les plantes d'appartement.
•Les plantes aquatiques (bassins, berges ou lagunage).
•Les graminées.  
•Les plantes mellifères et pollinifères visitées par les abeilles
•Les plantes nectarifères visitées par les papillons.
•Les plantes purificatrices.
•Les plantes invasives en Belgique.

 Certains chapitres sont bien individualisés :
•Les Bambous
•Les Bromeliacées.
•Les Ceanothes.
•Les Cactus et succulentes.
•Les Orchidées.
•Les Palmiers.
•Les Rhododendrons.
•Les Rosiers.
•Les bonsaïs centenaires Happo-en garden - Tokyo (Diaporama).

Les Fiches :
En passant par la liste ou par le moteur, la fiche de chaque plante vous donnera des indications de base telles le nom commun, le nom latin, la famille, accompagné d'une ou deux photos, et également :
catégorie : annuel, aquatique, arbre, arbuste, bulbe, succulente, vivace...
port : érigé, rampant, grimpant ou autre...
feuillage : caduc ou persistant ou semi-persistant, coulur, forme.
floraison : la période habituelle, les différentes couleurs, nectarifère ou pollinifère, visitée par les abeilles, les papillons ou les oiseaux.
couleur : les différentes couleurs de l'espèce.
fruits : description et précisions s'ils sont comestibles ou toxiques.
croissance : vitesse de croissance.
hauteur : pour un sujet adulte, non taillé, placé dans des conditions adéquates.
multiplication : Les différentes techniques de reproduction pour cette plante
sol : le sol adéquat
emplacement : soleil ou mi-ombre ou ombre
zone : c'est la zone de rusticité, sa résistance au froid. Pour connaître les zones de rusticité, consulter la carte
origine : c'est le ou les pays d'où ils ou elles sont originaires.
entretien :  ce qu'il faut faire à quel moment et comment y procéder.
maladies et parasites :  maladies cryptogamiques, ravageurs, insectes hôtes.

NB : permet de vous faire part de nos impressions ou de nos remarques, l'origine du nom botanique de l'espèce et du nom spécifique.
Propriétés & utilisations :

Toutes les informations concernant les propriétés médicinales et les utilisations à travers le temps et suivant les coutumes des différentes civilisations sont simplement données pour une meilleure connaissance des plantes et ne sauraient tenir lieu de prescription médicale !.

Les notions de toxicité ne peuvent être considérées comme exhaustives, les réactions individuelles ne devant pas être sous-estimées.
Autres espèces : les espèces ou variétés proches avec leurs différences par rapport à celle décrite au-dessus.



J'ai découvert ce site en cherchant à identifier une de mes plantes, et si vous cherchez des dictons et proverbes sur le jardinage en voila quelques uns

source http://jardinmoisparmoi.canalblog.com/archives/dictons___proverbes/index.html
Faut-il croire aux dictons, proverbes et autres adages ?
Superstitions ?  Bon sens paysan ?  Affirmations gratuites ?
Transmissions orales déformées ou non par le temps ?

Il existe de si nombreux dictons, dont certains se contredisent entre eux, qu’il est difficile de leur accorder aveuglément une totale crédibilité.
En matière de météorologie, les dictons, nés pour la plupart de l’observation, ne sont pas dénués de bon sens:
«A mi-février, bon merle doit nicher» ou «Neige de mars brûle le bourgeon», par exemple,  se vérifient plus ou moins chaque année.
D’autres comme «Quand avril commence trop doux, il finit pire que tout» ou «Bel Automne vient plus souvent que beau printemps» sont des affirmations qu’on peut qualifier de gratuites car il n’y a rien de moins sûr.
Quant aux dictons liés au «Saint patron du jour», s’ils étaient à l’origine remplis de bon sens, peuvent au fil du temps avoir perdu leur signification à cause du déplacement de la date du Saint en question.
Par contre «A la Sainte-Catherine (25/11), tout bois meurt ou prend racines» et «A la Saint-Robert (30/04), tout arbre est vert» restent de grands classiques du genre qui ne se sont jamais démentis.
Enfin, d’autres comme «L'hiver n'est terminé que quand la lune rousse a décliné» rappellent que les plantes peuvent encore subir des gelées même s’il y a déjà eu de belles journées ensoleillées entre temps. Ne dit-on pas aussi «En avril ne quittes pas un fil, en mai fais ce qu’il te plaît» tout en rappelant qu’il y a des risques de gel jusqu’aux fameux Saints de Glace mi-mai ?

Vous trouverez dans les pages du JardinOscope, pour chaque mois de l'année, une liste non-exhaustive des dictons et proverbes que j'ai collecté un peu partout au fil des années et que je livre à votre discernement et à votre sagacité.



Proverbes et dictons sur les mois.
http://environnement.ecole.free.fr/proverbes-dictons-mois.htm

Que ce soit un proverbe sur l'amour, un proverbe sur la vie ou un dicton populaire chinois, les proverbes ( ou les proverbs en anglais ) sont classés par pays et ...
http://www.unproverbe.com/

Dictons pour nos mois... Le dicton ou proverbe est une sentence exprimant une vérité d'expérience sous une forme imagée, généralement d'origine populaire.
http://association-des-amis-des-jardins-familiaux-de-mu.e-monsite.com/pages/proverbe-jardinier-du-mois.html

Les saints du calendrier et les dictons
http://www.saint-dicton.com/liens/

Les meilleurs dictons, maximes, proverbes utiles au jardinier ... proverbes, adages
http://www.homejardin.com/dictons_pour_le_jardinage_mois_par_mois/maximes_proverbes_adages_du_jardinier.html

Dictons et citations en rapport avec le jardinage. ... Astuces en jardinage
http://www.1er-jardin.com/-ANCIENS-DICTONS-ET-PROVERBES-

Les proverbes et les dictons accompagnent depuis toujours la vie quotidienne. Le dicton est intemporel, et ne vieillit pas,
http://secretsdejardins.e-monsite.com/pages/divers/dictons-et-proverbes.html

Le dictionnaire des citations, proverbes, dicton, poeme, poesie ..
http://www.citation-proverbe.com/



source http://www.princejardinier.fr/magazine/spip.php?article286
Les plus belles citations sur le jardin
- Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut.
Cicéron

- Les jardins sont une des formes du rêve, comme les poèmes, la musique et l’algèbre.
Hector Bianciotti

-  Un jardin, même tout petit, c’est la porte du paradis.
Marie Angel

-  Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite.
Ghislaine Schoeller

- Dieu Tout-Puissant planta tout d’abord un jardin. Et, vraiment, c’est le plus pur des plaisirs humains.
Francis Bacon

-  Il est d’étranges soirs où les fleurs ont une âme.
Albert Samain

- Tout jardin est, d’abord l’apprentissage du temps, du temps qu’il fait, la pluie, le vent, le soleil, et le temps qui passe, le cycle des saisons.
Erik Orsenna

- Le bonheur n’est pas une plante sauvage, qui vient spontanément, comme les mauvaises herbes des jardins : c’est un fruit délicieux, qu’on ne rend tel, qu’à force de culture.
Nicolas Restif de la Bretonne

- "Il y a plus de plaisir à faire un jardin qu’à contempler le paradis."
Anne Scott-James

- "Il n’est pas pour moi d’occupation plus délicieuse que la culture de la terre ... et pas de culture comparable à celle du jardin ... Mais, bien que je sois un vieil homme, je ne suis qu’un jeune jardinier."
Thomas Jefferson

- Une ville ne vaut pas plus qu’un jardin de roses.
José Santos Chocano

-  Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l’éternité.
Gilles Clément

- Nous vivons trop dans les livres et pas assez dans la nature.
Anatole France

- Le personnage que nous sommes, c’est un jardin, et notre volonté le cultive.
William Shakespeare

-  Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles.
Christian Bobin

- La grammaire est, après le cheval, et à côté de l’art des jardins, l’un des sports les plus agréables.
Alexandre Vialatte

- Pourquoi Dieu a-t-il fait l’homme jardinier ? C’est parce qu’il savait qu’au jardin la moitié du travail se fait à genoux.
Rudyard Kipling

-  Le jardin est la prolongation naturelle d’une conception de la vie.
Erik Orsenna

- Une seule rose peut être mon jardin... un seul ami, mon univers.
Leo Buscaglia

- Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles, si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !
Edmond Rostand



source http://www.princejardinier.fr/magazine/spip.php?article338
Les proverbes du mois de JANVIER
Quand il gèle en plein vent, tout se fend !

Temps de Saint-Lucien (le 8), temps de chien.

Beaux jours en janvier, mauvais temps en février.

Soleil au jour de Saint-Hilaire (le 13), rentre du bois pour ton hiver.

Janvier amasse les souches, février les brûle toutes.

Janvier de givre, année de fruits.

Prépare pour Saint-Marcel (le 16) tes graines nouvelles.

Neige à Sainte-Prisca (le 18), la belle année que voilà.

Pluie qui dure en janvier suffit pour toute l’année.

Fleur de janvier ne va pas au panier.

Janvier le frileux, février le grésilleux.

Garde-toi du printemps de janvier !



Les proverbes du mois de FEVRIER
A la chandeleur, l’hiver meurt ou reprend vigueur.

Fleur de février ne va pas au pommier.

Le lendemain de la Saint-Blaise (le 3 février), souvent l’hiver s’apaise.

Il faut qu’à la sainte-Eugénie (le 7 février), toute semaille soit finie.

A la Saint-Valentin (le 14), la pie monte au sapin.

Février remplit les fossés, Mars vient les sécher.

Si février est chargé d’eau, le printemps n’en sera que plus beau.

Neige à la Sainte-Isabelle (le 22) fait la fleur plus belle.

Février trop doux, printemps en courroux.

Vigne taillée en février emplit de raisins le panier.

A la Sainte-Honorine (le 27), bourgeonne l’aubépine.



Les proverbes du mois de MARS
Soit au début, soit à la fin, mars nous montre son venin.

Poussière de mars, poussière d’or.

Neige de mars brûle le bourgeon.

Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars.

A la mi-mars, le coucou est dans les épinards.

En mars, les giboulées ne se perdent jamais.

Quand l’abricot est en fleur, jours et nuits ont même longueur.

Sème des pois à la Saint-Patrice (17/03), tu en auras à ton caprice.

En mars, qui sème trop dru, récolte menu.

A la Saint-Joseph (19/03), va et vient l’hirondelle.

Le coucou ramène le temps doux.

Mars gris, avril pluvieux, font l’an fertile et plantureux.

Quand mars se déguise en été, avril prend ses habits fourrés.



Les proverbes du mois d’AVRIL
Bientôt les beaux jours... mais pas encore !

Avril : ne te découvre pas d’un fil !

On n’a pas hiberné tant qu’avril n’est pas passé.

Ne croyez pas que l’hiver a atteint sa fin, tant que la lune d’avril n’ait accompli son plein.

Fleur d’avril ne tient qu’à un fil.

Quand avril est froid et pluvieux, les moissons n’en sont que mieux.

A la Saint-Robert (le 30 avril), tout arbre est vert !

La saison des giboulées...

Avril tantôt pleure, tantôt rit !

D’avril les ondées font les fleurs de mai.

A la saint-Gautier (le 9 avril), jamais le jour entier ne passe sans quelques giboulées.

A la Saint-Fulbert (le 10 avril), on reçoit les giboulées pour l’hiver.

Caprice d’avril fait tomber les fleurs et trembler les laboureurs.



Les proverbes du mois de MAI
- En avril ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plaît...

- Voici le printemps de merveille, Voici le joli mois de mai

- En mai, fleurit le hêtre et chante le geai.

- Le mois de mai, de l’année décide la destinée.

- Chaleur de mai fleurit ta haie.

- Mai sans roses rend l’âme morose.

Il pleut en mai...

- Pluie du premier mai présage année fertile.

- Petite pluie de mai, rend tout le monde gai.

- Averse de mai a plus de pouvoir que dix grands arrosoirs.

- Quand il pleut à la Saint Georges, sur cent cerises, il en reste quatorze

Les saints de glace

- Saint Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais sont les Saints de glace.

- Saint-Mathias casse la glace, s’il n’en trouve pas il faut qu’il en fasse.



Les proverbes du mois de JUIN
Quand les proverbes annoncent le beau temps !

A la Saint-Antoine de Padoue (le 13 juin), toujours du temps doux.

Temps de la Saint-Fernand (le 27 juin), chaleur et soleil riant.

Le jour de la Saint-Irénée (le 28 juin), c’est l’un des plus beau de l’année.

Du jour de Saint-Médard (le 8 juin), s’il fait beau, sois tout certain d’avoir abondance de grain.

Juin bien fleurit, vrai paradis.

Qui en juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien.

Avant Saint-Jean, pluie bénite, après, pluie maudite.

Beau temps en juin, abondance de grains.

Le temps des roses et des cerises...

Quand on vit au milieu des roses on en prend malgré soi le parfum.

A la Saint-Rufin (14/06), cerises à plein jardin.

En juin, quand la cerise périt tout s’en suit.



Les proverbes du mois de JUILLET Le temps qu’il fait...
- Chaud juillet sur frais juin, peu de blé mais bon vin.

- Si le début de juillet est pluvieux, tout le mois sera douteux.

- Sècheresse en Juillet , richesse au cellier.

- Si juillet est chaud, prépare tes tonneaux.

- Ciel de juillet rouge au matin est un pluvieux voisin

- S’il fait beau en juillet, bonne récolte, s’il pleut, moisson molle.

- Juin fait pousser le lin, juillet le rend fin.

- Juillet sans orage, famille au village.

- Soleil de Juillet donne fortune.

- Le jour de Sainte-Félicité se voit venir avec gaieté car c’est le plus beau jour de l’été (le 9 juillet !)

- Jamais, en juillet, sècheresse n’a causé la moindre détresse.

- A la Sainte-Nathalie, temps joli. (27 juillet)

A propos des moissons...

- Juillet est le mois de la moisson, vite on dépouille les sillons.

- Qui veut bon navet, le sème en juillet.

- Au mois de juillet, met ton blé dans le grenier.

- En juillet, mois d’abondance, le pauvre a toujours sa pitance.



Les proverbes du mois d'AOÛT
- Si août est beau, c’est signe que l’hiver sera bon.

- Pluie d’août fait truffes et marrons.

- Quand même la couche serait à ton goût, ne dors pas sous le soleil d’août.

- A la Saint-Abel, faites vos confitures de mirabelles.(5 août)

- Qui sème à la Saint-Laurent y perd sa graine et son temps.

- Coccinelle vole haut, il fera beau.

- Quand les hirondelles volent à terre, adieu la poussière.

- Temps trop beau en août annonce l’hiver en courroux.

- S’il pleut pour l’Assomption, tout va en perdition.

- Au 15 août, gros nuages en l’air, c’est de la neige pour l’hiver.

- Pluie et tonnerre en août, c’est joie et prospérité.

- A la Sainte-Rose, pour le travailleur, pas de pause. (23 août)

- Si chantent fort les grenouilles, demain le temps se gribouille.

- A la Saint-Fiacre, soleil ardent, pour huit jours encore, du beau temps.

- Quand août n’est pas pluvieux, septembre est souvent radieux.



Les proverbes du mois de septembre
-  Septembre se montre souvent comme un second et court printemps.

- Septembre se nomme le mai de l’automne.

- En septembre, il fait bon être tout le jour dans la campagne.

- En septembre, si l’osier fleurit, le raisin mûrit.

- A la Sainte-Reine, sème tes graines. (7 septembre)

- Le coq en septembre chantant en matinée annonce une abondante rosée.

- Bel Automne vient plus souvent que beau printemps.

- Si en septembre on voit des étoiles filantes, les cuves déborderont aux vendanges.

- Août murit les fruits, septembre les cueille.

- Automne en fleurs, hiver plein de rigueur.

- Brouillard d’automne, beau temps nous donne.



Les proverbes du mois d’OCTOBRE
En octobre, si tu es prudent, achète grains et vêtements.

Octobre en gelées, chenilles trépassées.

Octobre est bon s’il est de saison.

A la Saint-Remy (1er octobre), de semer on doit avoir fini.

A la saint-François (4 octobre), vient le premier froid.

Quand arrive la Saint-Fleur (5 octobre), pour aller au verger, ce n’est plus l’heure.

A la saint-Denis (9 octobre), l’hiver fait son lit.

A la Saint-Firmin (11 octobre), l’hiver est en chemin.

Bel automne vient plus souvent que beau printemps.

A la Saint-Calixte (14 octobre), il n’y a plus de fleur à calice.

Souvent la Sainte-Thérèse (15 octobre) apporte un petit été, mais surtout, jardinier, ne va pas te déshabiller.

Octobre n’a jamais passé sans qu’il y ait cidre brassé.

Quand les oignons ont trois pelures, attention à la froidure.

La colchique d’automne fleurit, le raisin mûrit.



Les proverbes du mois de NOVEMBRE
A la Toussaint, le froid revient et met l’hiver en train.

Novembre, mois mort, vêtis toi plus fort.

A la Saint-Mathurin, des fruits rouges c’est la fin (9 novembre)

A la Saint-Albert, reste bien couvert ! (15 novembre)

Plantée à la Sainte-Cécile, chaque fève en fera mille. (22 novembre)

A la Sainte-Flora, plus rien ne fleurira (24 novembre)

A la Sainte-Catherine, tout bois meurt ou prend racines (25 novembre)

Entre la Sainte Catherine et Noël, tout est bon à planter.

Sainte-Catherine ne va pas sans blanc manteau.

A la Saint-Sosthème (le 29 novembre), il y a des chrysanthèmes



Les proverbes du mois de DECEMBRE
Qui veut l’hiver avant la fin de l’an, en aura ensuite deux fois autant.

Si décembre est sous la neige, le récolte se protège.

Le jour de Saint-Nicolas, de décembre est le moins froid (6 décembre)

A la Saint-Corentin, le plein hiver glace le chemin (12 décembre)

En décembre, fais du bois et endors-toi.

A la Sainte-Luce, les jours allongent d’un saut de puce.

Neige de décembre est engrais pour la terre.

Noël au balcon, Pâques aux tisons.

Hiver rude et tardif, rend le pommier productif.

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 14:58

Quelques producteurs de semences

source http://www.germinance.com/
Semences biologiques et biodynamiques
Grâce à un réseau d’une cinquantaine de producteurs de semences biologiques, dont  la moitié pratiquent la biodynamie et sont certifiés Demeter, GERMINANCE propose des semences potagères biologiques, des semences d'engrais verts, de plantes fourragères, de plantes aromatiques et médicinales ainsi que de fleurs.



source http://www.biaugerme.com/
Amis jardiniers, maraichers bio, bienvenue au Biau Germe, notre petite maison de production grainière lot et garonnaise!
Quelques mots pour nous présenter. Nous sommes un groupe de 19 agriculteurs et agricultrices fondé il y a plus de 30 ans, sur les coteaux de l'Agenais et spécialisé dans la multiplication de semences biologiques potagères, florales et aromatiques.
Chez nous, tout est cultivé en bio depuis nos débuts ! Ainsi nos variétés sont très bien adaptées au "jardinage au naturel", sans engrais, ni traitements chimiques.
Soucieux de conserver la biodiversité cultivée, vivante, nous avons choisi de produire des graines de variétés anciennes, qui vous donneront des légumes goûteux, fins et rustiques. Pour certaines de ces variétés nous sommes mainteneurs officiels et donc garants de leurs caractéristiques. Leur diffusion au plus grand nombre d'entre vous permet d'assurer leur sauvegarde.
Nous vous proposons d'associer à ce potager des fleurs aussi belles qu'utiles, certaines classiques, d'autres plus sauvages. Enfin, cultiver des engrais verts vous permettra de fertiliser vos plates-bandes naturellement, ou encore d'attirer les insectes pollinisateurs.
Nos cultures et semences sont contrôlées et certifiées bio selon les réglementations en vigueur. Elles sont produites et bichonnées sur nos fermes, selon un mode de production biologique : une agriculture durable, à faible impact environnemental !
Nous vous souhaitons de passer d'agréables moments, sur ce site, mais surtout par la suite, dans vos jardins, au fil des saisons.
L'équipe du Biau Germe.



source https://kokopelli-semences.fr/index.html
Kokopelli, Pour la Libération de la Semence et de l’Humus

Présentation de l’association
Kokopelli est une association à but non lucratif, fondée en 1999 par Dominique et Sofy Guillet, et qui a pris le relais de Terre de Semences et du Jardin Botanique de la Mhotte fondés, dans l'Allier, respectivement en 1992 et en 1994.

Les militants de l’association œuvrent pour la Libération de la Semence et de l’Humus et la Protection de la Biodiversité alimentaire, en rassemblant tous ceux et toutes celles qui souhaitent préserver le droit de semer librement des semences potagères et céréalières, de variétés anciennes ou modernes, libres de droits et reproductibles. Et en rassemblant aussi tous ceux et toutes celles qui souhaitent continuer à chuchoter, à l’oreille de leurs voisins, les recettes des purins de plantes (ortie, prêle...) et d'autres ingrédients naturels et peu onéreux, sans se voir accusés de concurrence déloyale envers les multinationales vendeuses de poisons, celles qui s'auto-qualifient de "sciences de la vie", celles-là même qui détruisent inexorablement et impunément la biosphère, incluant l'humanité, depuis des dizaines d'années, celles-là même qui ont fait de notre belle planète, la Terre, une poubelle génératrice de cancers.

La Semence
C’est grâce à notre propre réseau de producteurs et avec la participation active des adhérents, parrains et marraines, que nous maintenons une collection planétaire unique de plus de 2200 variétés, à savoir plus de 650 variétés de tomates, près de 200 variétés de piments, 150 variétés de courges...
L’association propose ainsi deux gammes de semences :

   - la gamme Boutique, avec 1700 variétés de plantes potagères, céréalières, médicinales, condimentaires et ornementales. La très grande majorité des semences de cette gamme est produite en France par nos producteurs professionnels certifiés en Agriculture Biologique. Le reste provient de divers pays d'Europe et parfois même des USA. Pour ces dernières, très peu nombreuses, nous sommes tenus d'omettre la mention “Agriculture Biologique” malgré qu'elles soient certifiées “bios” par des organismes US (Oregon Tilth, OCIA, etc.); en effet, il n'existe pas d'équivalence automatique entre les homologations Nord-Américaines et Européennes et nous ne souhaitons pas entamer les procédures extrêmement compliquées, et très onéreuses pour obtenir ces homologations. Nous sommes déjà persuadés qu'il est scandaleux que les agriculteurs bios doivent payer pour pouvoir produire sainement des aliments non-toxiques alors que 98% des agriculteurs, dit “conventionnels”, sont archi-subventionnés par de l'argent public pour produire des aliments-poisons et ruiner la santé de la population.
   - la gamme Collection rassemble des centaines de variétés très peu cultivées, peu connues et parfois en voie de disparition. Les semences de cette gamme sont produites par nos adhérents jardiniers et jardinières. Elles sont offertes aux membres “Actif” et “Bienfaiteur” de l’association. Cette gamme n’est accessible que sur demande au siège de l’association.

L’Humus
En organisant, plusieurs fois par année, des stages et des séminaires sur différents thèmes de l’agro-écologie, nous espérons réintroduire les vrais valeurs agricoles et jardinières et libérer, ainsi, l’humus en libérant la Terre de la tyrannie des techniques d’agricultures modernes toxiques.

Nous proposons, également, dans notre boutique plusieurs ouvrages sur les différentes techniques de culture génératrices de sol fertile.

Notre champ d’action ne se limite néanmoins pas à la préservation des variétés libres: nous intervenons de part et d’autre du globe, pour aider les paysans du monde à retrouver leur autonomie semencière confisquée par les vendeurs de poisons. C’est ainsi que, dans le cadre de notre campagne “Semences sans Frontières”, nous distribuons gratuitement et annuellement près de 350 colis de Semences de Vie aux communautés rurales, associations ou ONGs qui nous en font la demande.

Ces semences sont produites — dans la plupart des cas — par les adhérents de l’association Kokopelli via notre campagne de “Parrainage”, soutenant ainsi la création de jardins de production de semences amateurs, de réseaux de semences paysannes et de centres de conservations.

Afin de guider les jardiniers, l’association propose l’ouvrage de Dominique GUILLET intitulé “Semences de Kokopelli”, un manuel de production de semences pour le jardin familial avec des informations détaillées permettant aux jardiniers et maraîchers de produire leurs propres semences en toute pureté variétale.

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 14:59

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 15:00

Calendriers du jardinage

http://www.bio-dynamie.org/a-faire-au-jardin/

http://www.terrevivante.org/594-calendrier-des-travaux-du-jardin.htm

http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/calendrier-des-travaux

http://www.rustica.fr/articles-jardin/calendrier-travaux/

http://www.jardiner-malin.fr/fiche/jardinage-septembre.html

http://www.jardinature.net/calendrier.htm

http://www.binette-et-jardin.com/modules/ressources/category.php?categ_id=9

http://www.jejardine.org/japprends-a-jardiner/calendrier-des-travaux.html

http://www.lesbeauxjardins.com/jardinons/calendrier/index.htm

http://www.la-crea.fr/files/jardinage/Calendrier-des-jardiniers-CREA-12-mois.pdf

http://www.graines-et-plantes.com/index.php?travaux=jardinage

http://www.homejardin.com/jardinage_calendrier_des_travaux/jardinage_calendrier_des_travaux.html

http://www.midipaysage.com/calendrier-travaux-jardin/

http://lepotager.free.fr/moisparmois.php

http://www.aujardin.info/fiches/calendrier-potager.php

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 15:01

Calendriers lunaires

source http://www.calendrier-lunaire.fr/page_vivre_avec.html
Vivre avec la Lune Publié le 3 juillet 2013
Vivre avec la Lune c’est un peu comme se laisser porter par le courant…

Nos aïeux adaptaient naturellement leur rythme de vie à celui de la Lune. En ces temps là, leur proximité avec la nature faisait qu’une connexion s’établissait entre les rythmes du corps et les rythmes lunaires. De plus, la nécessité de prendre en compte les influences lunaires afin d’optimiser certaines actions du quotidien poussait les gens à observer les cycles lunaires. En effet, pour obtenir une bonne récolte par exemple, il fallait obligatoirement prendre en compte tous les paramètres qui pouvaient favoriser le rendement. Les influences lunaires étaient donc considérées avec une grande attention; d’autant plus que les anciens à force d’observations avaient déjà mis en évidence l’influence que pouvait avoir les astres sur la terre et sur leur quotidien.

Depuis cette époque, les moyens mécaniques ont considérablement réduit les efforts à fournir pour se nourrir et notre dépendance à la nature a diminué petit à petit. Nous nous sommes ainsi éloignés d’un mode de vie en harmonie avec les cycles lunaires, pour définir un rythme de vie qui nous est propre. Malheureusement pour nous, ce rythme ne va pas toujours dans le sens de la logique ni du naturel.

De nos jours, on constate d’ailleurs de plus en plus une envie, voire un besoin de retrouver un équilibre avec les forces de la nature. La question de l’efficacité alliée à une pratique naturelle est la raison prépondérante quant au choix d’accorder son quotidien aux rythmes lunaires. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui aujourd’hui ont pu constater une efficacité dans divers domaines tels que la coupe des cheveux, l’épilation, les soins du corps et bien évidemment le jardinage, il existe d’autres nombreuses applications en relation avec la Lune…

Dans le Calendrier Lunaire nous ne proposons pas seulement des conseils mais aussi et surtout des dates pour optimiser vos actions selon que vous recherchiez le meilleur moment pour couper et ainsi vitaliser votre chevelure (la rendre plus épaisse ou en ralentir la chute, etc.), le meilleur moment pour s’épiler afin que la repousse du poil soit plus lente ou encore une bonne date pour des soins ( peau, ongles) ou traitements de verrues, cors, durillons, etc. Vous y trouverez également des conseils sur l’alimentation. De plus vous pourrez définir les dates ou votre corps réagira le mieux à certains traitements: soins, massages, intervention dentaire ou chirurgicale… En effet, suivant les phases lunaires et les aspects planétaires votre corps réagira plus ou moins bien à l’intervention et réduira ou augmentera le temps de convalescence (il va de soi qu’il s’agit là d’interventions programmables et à caractère non-urgent).

Suivant les phases lunaires, l’énergie physique sera donc stimulée ou diminuée. Par exemple, on pourra stimuler un organe en lune croissante tandis qu’on éliminera les toxines d’un organe avec beaucoup plus de succès en lune décroissante. La lune croissante sera une meilleure période pour démarrer un projet alors que la lune décroissante sera plutôt une période propice à l’intériorisation ou la réflexion….

Bien sûr tout le monde ne réagit pas de la même manière aux influences lunaires, qui se font ressentir plus ou moins selon  l’âge, la vitalité ou la sensibilité. Au moment de la pleine lune par exemple, certaines personnes sont perturbées dans leur sommeil alors que d’autres ne ressentent rien. Pourtant, une étude réalisée par des chercheurs suisses et publiée dans la revue “Current Biology” a montré qu’au moment de la pleine lune les taux de mélatonine diminuent, d’où une baisse de 30% du sommeil profond. La vitalité et l’excitabilité sont donc plus importantes au moment de la pleine lune, on le remarque d’ailleurs facilement chez les enfants.
http://www.cell.com/current-biology/retrieve/pii/S0960982213007549

En conclusion, même si nous ne percevons pas tous de la même manière les influences lunaires, elles existent et leur efficacité est de plus en plus reconnue.



source http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/jardiner-avec-la-lune
Pourquoi et comment jardiner avec la Lune
Il a été prouvé que la Lune influence de multiples phénomènes tels que les marées ou la pousse des cheveux. Il en est de même pour les végétaux qui voient leur vigueur dépendre des phases de la lune. En respectant le calendrier lunaire, il est tout à fait possible de jardiner en fonction des cycles du satellite terrestre et d'en profiter au mieux !

Lune croissante/décroissante
Il s'agit de la révolution lunaire synodique, qui dure environ 29 jours. C'est la face lumineuse que montre la Lune à la Terre, elle dépend de la place du satellite par rapport au Soleil.
Quand la Lune est croissante, sa surface lumineuse augmente chaque nuit jusqu'à atteindre la pleine lune. Si vous pouvez écrire un "p" avec son croissant, c'est qu'elle est dans son premier quartier. Durant cette période, qui s'étale sur une quinzaine de jours, la vitalité des plantes est croissante, comme la lune. Les végétaux sont plus résistants aux maladies et c'est le moment idéal pour effectuer tous les travaux qui vont demander de l'énergie à la plante comme la taille et la cueillette des fleurs et des fruits. La lune a d'ailleurs aussi un effet sur ces derniers, les fleurs tiendront plus longtemps en vase et les fruits mûriront plus longuement à la cave.
Quand la lune est décroissante, sa surface lumineuse diminue chaque nuit jusqu'à atteindre la nouvelle lune. Si vous pouvez écrire un "d" avec son croissant, c'est qu'elle est dans son dernier quartier. Durant cette période, qui dure également une quinzaine de jours, les végétaux sont moins résistants mais leur goût, leur odeur et leur saveur se décuplent. C'est le meilleur moment pour les consommer tel quel ou transformé, tout de suite car leur durée de conservation est faible. C'est parti pour les confitures, conserves et mises en bouteille. C'est le moment opportun pour effectuer les apports d'engrais et de compost à vos plantes, ainsi que les traitements bio.

Lune montante/descendante
A ne pas confondre avec les lunes croissante et décroissante. Il s'agit de la révolution lunaire périodique qui dure environ 27 jours, c'est en fait le déplacement dans le ciel de la Lune vu de la Terre.
La lune montante est la période durant laquelle le satellite monte chaque jour un peu plus de l'horizon vers le ciel. La sève des plantes monte vers les branches. Occupez-vous donc de tout ce qui se passe au-dessus du sol : greffe, semis,...
La lune descendante est la période durant laquelle le satellite baisse chaque jour davantage vers l'horizon. La sève migre vers les racines. Occupez-vous donc de tout ce qui se passe sous la terre : enracinement des boutures, plantations,... Il est également plus approprié d'effectuer vos travaux de taille durant cette période.

Calendrier lunaire
Le calendrier lunaire est un bon moyen pour les jardiniers de profiter des cycles lunaires.
La Lune tourne autour de la Terre en 27 jours. Durant cette période, elle passe devant les douze constellations du zodiaque. Selon la constellation devant laquelle elle se trouve, les travaux du jardinier varient. Suivez le guide !
• devant les constellations de Terre que sont Taureau, Vierge et Capricorne, toute votre attention doit se porter sur les plantes-racines (ail, betterave, carotte, navet, échalote, oignon, radis, pomme de terre et fleurs à bulbes,... ).
• devant les constellations d'Eau que sont Poissons, Cancer et Scorpion, concentrez-vous sur les plantes-feuilles (artichaut, céleri, chicorée, choux, cresson, épinard, laitue, poireau, plantes aromatiques,...).
• devant les constellations d'Air que sont Gémeaux, Balance et Verseau, occupez-vous principalement des plantes-fleurs (fleurs annuelles et vivaces, arbres et arbustes à fleurs, plantes aromatiques,...).
• devant les constellations de Feu que sont Bélier, Lion et Sagittaire, les plantes-fruits sont à l'honneur (aubergine, céréale, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, tomate et arbres fruitiers,... ).

Les jours de repos du jardinier
Deux fois par mois il est conseillé au jardinier de n'effectuer aucun travaux dans son jardin. Il s'agit des jours (4 au total) où la Lune et la Terre sont les plus proches (périgée), les jours où elles sont les plus éloignées (apogée) et les jours où l'orbite elliptique que décrit la Terre autour du Soleil coupe celle de la Lune (noeud lunaire).
Une rubrique lui est entièrement consacrée et vous informe sur les gestes à effectuer au jardin aujourd'hui et les jours suivants : Jardiner avec la Lune http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/jardiner-avec-la-lune





source http://www.rustica.fr/articles-jardin/jardiner-avec-lune/
Rien de plus naturel que de jardiner avec la lune ! Jours feuilles, jours racines, lune montante, descendante …
Apprenez à suivre les influences lunaires pour vivre encore plus proche de la nature et jardiner en respectant l’environnement.



Quelques liens vers des calendriers lunaires:

http://jardinage.comprendrechoisir.com/astuce/voir1Page/270103/lecons-pour-jardiner-avec-la-lune

http://www.jardinature.net/jardin_lune.htm

http://www.jardinier-amateur.fr/jardiner-avec-la-lune.html

http://www.jardinlunaire.fr/

http://www.jardiner-malin.fr/calendrier-lunaire

http://www.graines-et-plantes.com/index.php?Page=Calendrier-lunaire

http://www.dinosoria.com/jardin_lune.htm

http://www.ephemeride.com/ephemeride/ephemeride/11/?w=n




Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1979
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Jardinage en général   Jeu 1 Déc 2016 - 15:02

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jardinage en général   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardinage en général
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jardinage
» Le Rusticon, lap steel de "jardin"
» rosier: engrais naturel
» Le jardin des sons : histoires pour les tout-petits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: Jardinage - Visite de jardins-
Sauter vers: