Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que faire de vos déchets de cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2998
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Que faire de vos déchets de cuisine   Jeu 21 Jan 2016 - 18:17

Bonjour

Il ne faut jamais jeter les huiles de cuisson dans l'évier, voila quelques renseignements et idées de recyclage

 source http://www.consoglobe.com/bons-usages-huile-cuisson-usagee-2184-cg

Les bons usages de l’huile de cuisson usagée
Que faire des huiles de friture ou de cuisson une fois leur utilisation ? Que faire des fonds de vinaigrette ou de boîtes de thon ? Une question que beaucoup d’entre vous se posent au moment de faire la vaisselle.

L’huile : des déchets particuliers
Sachez que les huiles alimentaires sont des déchets qui ne peuvent être éliminés par le circuit classique des ordures ménagères. Elles font l’objet d’un traitement spécifique et adapté.

En aucun cas vous ne devez les déverser dans l’évier, les WC ou encore dans le caniveau ! Pourquoi ?
>> Ces huiles se figent au contact de l’eau et peuvent donc boucher vos canalisations. (voir à ce sujet : Canalisations bouchées ? Adoptez un déboucheur)
Elles diminuent la capacité de traitement des stations d’épuration : elles asphyxient les bactéries chargées d’épurer les eaux en formant une pellicule grasse qui empêche l’oxygène de l’air de pénétrer dans l’eau. Un litre d’huile suffit pour former une pellicule de 1000 m².

Que faire des bouteilles d’huile ?
Depuis avril 2006, il est possible de recycler les bouteilles en plastique ayant contenu de l’huile.
>> Pour une petite quantité, vous pouvez déverser votre huile usagée dans un récipient (bouteille vide) que vous jetez dans la poubelle.
>> Pour une grande quantité, vous pouvez apporter votre huile usagée à la déchetterie. Certaines villes disposent également de points de collecte spécialisés. Consultez votre mairie pour connaître la liste de ces points.

Le recyclage de l’huile dans les restaurants
Par ailleurs, la loi de 1992 sur les déchets interdit aux restaurants de jeter dans la nature l’huile qu’ils utilisent. Depuis juillet 2002, la mise en décharge des huiles en mélange avec les déchets ménagers et assimilés est interdite. Un chiffre inquiétant : sur les 70 000 tonnes d’huile alimentaire utilisées chaque année en France, seules 26 000 tonnes sont collectées et recyclées !



 source http://www.ecogeste.fr/demo/?fiche=105&type=0&id_zone=4
Huile alimentaire
Les huiles alimentaires végétales, huiles d'assaisonnement et huiles de cuisson ou de friture sont des déchets gras non dangereux.  

Idéalement, elles ne doivent pas être éliminées via le circuit des ordures ménagères ni être jetées dans l'évier, car elles peuvent faire l'objet d'un traitement spécifique pour être valorisées sous forme de combustibles.

Où Jeter ? Poubelle ordinaire ou déchèteries
Filiere de recyclage
Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si elle met à votre disposition des points de collecte spécialisés.
Où jeter ? Vous pouvez jeter votre huile alimentaire dans la poubelle ordinaire.

Attention : ne déversez pas votre huile alimentaire usagée dans l'évier, les WC ou les canalisations. Elle les encrasserait et perturberait le traitement des eaux par la station d'épuration ou dans votre fosse.
S'agissant de petites quantités d'huile alimentaire,  vous pouvez les jeter dans la poubelle des ordures ménagères, dans un récipient bien fermé.

A noter : il existe des paillettes, vendues en sachets, qui solidifient l'huile et permettent ainsi de la jeter directement avec les ordures ménagères.

Remarques : depuis 2006, les bouteilles - en plastique ou en verre - ayant contenu de l'huile alimentaire vont dans les conteneurs des emballages recyclables. Il est inutile de les rincer.

> Consultez aussi les fiches Bouteille en plastique ou Bouteille en verre.

Mise en dechetterie
Où jeter ? S'il s'agit de grandes quantités, apportez votre huile alimentaire usagée à la {déchèterie}, dans des récipients ou bidons étanches.

Jeter moins
Compostage
Pour en savoir plus, consultez le guide du compostage de l'ADEME.
http://www.ecogeste.fr/CI/system/application/views/collectivites/documents/guide_ademe_compostage_domestique_2012.pdf

Bien consommer
Conseils d'achat
Réfléchissez avant d'acheter : si vous souhaitez goûter une huile nouvelle, mieux vaut prendre une petite bouteille, au cas où vous n'aimeriez pas ; si vous achetez votre huile habituelle, mieux vaut privilégier un grand contenant (cela limitera les déchets d'emballage).

Conseils d'utilisation et d'entretien
Pour savoir comment conserver le mieux possible vos bouteilles d'huile, vous pouvez consulter la page de Wikipedia qui lui est consacrée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_alimentaire

Pour des informations complètes sur le gaspillage alimentaire et savoir adopter les bons gestes, consultez le dossier du ministère.
http://agriculture.gouv.fr/stop-au-gaspillage-alimentaire

BON A SAVOIR : LES ENJEUX
Les huiles alimentaires usagées collectées dans les déchèteries peuvent être valorisées en lipochimie (production de savon, détergents, cosmétiques, lubrifiants, additifs alimentaires…) ou en biocarburants.

Les huiles alimentaires jetées dans les canalisations se figent au contact de l'eau et peuvent les boucher ou les endommager. Elles asphyxient les bactéries en formant une pellicule grasse qui empêche l'oxygénation de l'eau, ce qui complique le traitement des stations d'épuration.



source http://www.consommerdurable.com/2010/09/que-faire-et-ou-jeter-mes-huiles-alimentaires-usagees-friture-fondue/
Que faire et où jeter mes huiles alimentaires usagées (friture, fondue) ?

Le 08/09/10 par cyrill.e
Cet article a été suggéré par Ludovic. Si vous aussi vous souhaitez proposer un article ou poser une question, n’hésitez à nous transmettre votre demande en utilisant ce formulaire.

Pouvons-nous jeter nos huiles alimentaires usagées dans l’évier ou dans la poubelle ?
Il est interdit de déverser des huiles alimentaires usagées dans l’évier ou dans la poubelle. Répandues dans l’évier, les huiles de friture peuvent se figer en hiver et bloquer l’écoulement des eaux. Elles perturbent également le bon fonctionnement des stations d’épuration. Selon la commune de Tignes, la présence d’huile dans le réseau peut entraîner des surcoûts de dépollution pouvant aller jusqu’à 60% des dépenses annuelles d’assainissement des communes ! Toujours selon la commune de Tignes, lorsqu’elles sont mélangées aux ordures ménagères, les huiles de friture peuvent engendrer des dommages sur les fours d’incinération.

Comment se débarrasser des huiles de friture usagées ?
Pour vous débarrasser de vos huiles alimentaires, il est conseillé de reverser l’huile usagée, une fois froide, dans son emballage d’origine et de la déposer en déchetterie.

Que deviennent les huiles collectées ?
Les huiles collectées peuvent être incinérées, traitées industriellement pour être mélangées à des carburants (biodiesels) ou encore servir dans la chimie (tensioactifs et détergents, …) voire être incorporées dans l’alimentation animale ☹.

Utiliser des huiles alimentaires usagées comme carburant : est-ce possible ?

C’est tout à fait possible mais sauf dérogation, en France, les particuliers ou les entreprises ne sont pas autorisés à utiliser des « huiles alimentaires usagées pures » dans le moteur de leurs véhicules.

Cependant, les huiles alimentaires collectées en déchetterie peuvent par contre être traitées et mélangées industriellement à des carburants pétroliers (biodiesels). Cette technique permet de réduire significativement les émission des gaz à effet de serre ( 90 % ) et la consommation d’énergies non renouvelables.

Peut-on composter des huiles alimentaires usagées ?
Il est préférable d’éviter de composter les huiles alimentaires usagées. Cependant, il est quand même possible d’en disperser en faible quantité sur un tas de compost ou de les incorporer toujours en faible proportion lorsqu’elles sont imbibées sur un support carboné (papier, carton).

Et vous, que faites-vous de vos huiles alimentaires usagées ?

A lire également :
Comment recycler les cassettes VHS ?
Comment se procurer un autocollant stop pub ?
Comment recycler vos déchets électroniques ?
Comment vous débarrasser de vos vieilles radiographies argentiques ?
Où jeter des vieux CD et DVD ?  Comment recycler des vieux CD et DVD ?
Comment recycler les bouchons en plastique des bouteilles en plastique ?



http://fr.wikihow.com/se-d%C3%A9barrasser-de-l'huile-de-cuisson-usag%C3%A9e

http://www.ecologirl.fr/article-ou-jeter-l-huile-alimentaire-45966846.html

http://www.hygiene-securite-alimentaire.fr/les-huiles-de-friture-usagees-doivent-etre-recyclees-le-saviez-vous/

http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/70150/comment-bien-se-debarrasser-d-une-huile-de-friture-usagee

http://gazette-des-jardins.les-forums.com/topic/3825/comment-jeter-de-l-huile-apres-les-fritures-et-eco/

source http://lecompost.info/huiles-graisses-corps-gras-compostables
Huiles, graisses, corps gras assimilables par le compost ?
3 avril 2014Aller + loin, Pour débuter
Un reste de salade, un surplus de vinaigrette, une fin de friture, un essuie tout imbibé d’huile, des plats un peu plus huileux que d’habitude et nous voilà face à un dilemme quasi insurmontable : faut il les composter ?

La question reste évidemment toujours la même : d’où vient cette huile ? Est ce une huile végétale? Une graisse naturelle ? ou un produit issu de manipulations synthétiques ?

Composter les huiles végétales alimentaires.

Concrètement, tout huile alimentaire est compostable.
Oui, j’ai bien écrit « toute ». Et cela, quelque soit le traitement qu’elle est subie. Qu’elle ait été utilisée en l’état, bouillie, frite, mélangée à divers vinaigres ou autres épices ou piment, l’huile peut être directement versée sur le compost, comme si c’était de l’eau.

N’ayez aucun scrupule à arroser un tas de compost avec de l’huile de friture, de l’huile de tournesol, d’olive, de soja, de noix, de colza, et même de palme !

Attention, veillez à bien laisser refroidir les huiles avant de les incorporer !!

Nourrir le compost avec ces huiles
Pour incorporer les huiles dans un tas de compost, 3 étapes :

Laissez refroidir l’huile
Verser l’huile en cercle concentrique pour bien répartir le liquide
Laisser reposer un peu avant de retourner le tas.
En pratique, il est possible de verser de manière hebdomadaire 10L d’huile sur un tas d’1 mètre cube!

« Il pleut de l’huile ! »
Vous êtes devant votre compost, la bouteille d’huile à la main. Vous n’osez pas verser, le doute vous assaille encore une fois… Ne vais je pas noyer tout mes micro organismes dans une « marée noire jaunâtre » ? Et puis vous vous imaginez sous la pluie : l’eau coule le long de votre corps, si vous êtes trempé, vous n’avez qu’à vous laisser sécher et tout ira bien. Et bien c’est pareil pour les micro organismes !

L’huile va s’écouler à l’intérieur du tas de compost et laisser une fine pellicule le long des matières sur lesquelles elle glissera. Au final, elle va se diluer par elle même grâce au pouvoir de la gravité. Les organismes du compost finiront le travail en la consommant progressivement.

Imaginez juste vous faire masser avec de l’huile bouillante et vous verrez l’effet que ça peut faire à la faune du compost !

Autres huiles à composter
D’autres huiles non alimentaires (ou des huiles entrant dans la composition de produits ou présents sur des mouchoirs, des essuies tout…) sont également compostables. Par exemple, les huiles essentielles, les huiles de massage naturelles, etc.

Corps gras à ne pas composter.
Encore une fois, imaginez que votre compost va servir à des plantations. Mangeriez vous des légumes qui ont poussés dans une terre fermentée à l’huile de vidange, à une huile combustible ou carburant ?

Non, bien sûr. De même que toute graisse synthétique ou, globalement, ayant été utilisée pour faire de la mécanique automobile ou industrielle.

Les composts ne sont pas vraiment amis avec les résidus issus de la mécanique

source http://www.ecojarvi.fr/huiles-de-friture-usagees/
Huiles de friture usagées
Les huiles de fritures ne doivent absolument pas être jetées dans les toilettes ou dans un évier, pour deux raisons: cela bouche rapidement les canalisations. c’est exactement comme l’huile de vidange, lâchée dans la nature, cela crée une pellicule de gras en surface qui empêche l’oxygénation de l’eau des mares étangs et cours d’eau, puis la mer, en provoquant l’asphyxie de ces milieux.

Pour la faire durer plus longtemps, ce qui est le meilleur des recyclages, vous pouvez la filtrer, surtout quant elle est un peu chaude, car elle est alors plus fluide, et à condition de ne pas dépasser la température optimum de cuisson. Un filtrage avec divers systèmes dont un papier de ménage de qualité alimentaire est recommandé pour améliorer la qualité de l’huile, et de jeter le fond

Température d’altération des qualités
220°C pour l’huile d’arachide , l’huile de palme et certaines margarines
180° C pour l’huile d’olive.
140° pour la plupart des autres huiles.

Pour règle générale une huile de friture ne doit jamais fumer noir, car alors elle goudronne et devient cancérigène, il faut alors la jeter ou l’utiliser autrement Vous pouvez aussi faire cuire votre steak avec quelques gouttes de cette huile (chauffée pour chauffée, cela ne changera pas la teneur en vitamines)

UTILISATIONS POSSIBLES
Grandes quantités
Des sociétés spécialisées collectent (pas gratuitement) les huiles usagées, et les revendent en Allemagne pour les traiter, les enrichir et les vendre sous forme de gazole écologique (en France on ne sait pas faire), ou à des agriculteurs qui ont des petites unités de filtration et les utilisent dans leurs tracteurs Quantités moyennes (1/2 litre à 10 l)

Peindre des boiseries extérieures Un portail par exemple Cela sent quelques temps à poisson, ou aubergine, mais c’est efficace pour la protection des bois Faire tremper les bases de piquets de bois dedans pendant 15 jours avant de les planter, la aussi permet de faire durer ces piquets plus longtemps

Pour réaliser des peintures en mélange avec de la cendre, de la chaux, des pigments, et de l’essence de térébenthine, et bien d’autres éléments, sans avoir besoin de plus que mettre un liant et la matière liée (nombreuses recettes écologiques)

Dans votre réservoir N’essayez pas de mettre ces huiles, même filtrées dans nos moteurs diesel modernes, cela détruit le pot d’échappement catalytique rapidement et toutes les pompes ne savent pas faire, par contre sur des vielle machines comme la Mercedes 1965 d’un ami cela fonctionne très bien, mais si il se fait prendre, cela lui coûtera le kilométrage total de la voiture, multiplié par la consommation moyenne aux km multiplié par les taxes au litre soit une jolie voiture neuve!

En mécanique Si votre brouette grince, ne mettez pas d’huile de pétrole dans votre burette, l’huile de friture ira très bien, pour la chaîne du vélo ou le gond du portail ou des volets sans les produits chimiques des huiles voiture ou industrie

Pour se servir de bois comme de rails Les bois alignés et fixés au sol permettent de faire glisser des charges au dessus et en particulier avec des charriots de bois, l’effort sera divisé par 10 en graissant les rails (attention cela peut prendre de la vitesse en pente)

Au jardin
Traitements Plutôt qu’utiliser une huile de ménage neuve, prenez donc votre vielle huile de friture pour préparer un insecticide efficace contre les pucerons et les cochenilles, une cuillère à soupe d’huile de friture une cuillère à soupe de savon noir ou autre savon liquide, le tout dans un à deux litres d’eau, bien agiter et traiter Cela agira comme les huiles blanches du commerce à base de paraffine de pétrole, en asphyxiant les cochenille et les œufs de pucerons très efficace en traitement d’hiver et à utiliser sans insister pendant la croissance des plantes, pour lesquelles c’est un engrais foliaire à petite dose

Chasse à la courtilière Un vieux savoyard de nos amis était envahi de ces moches insectes presque aptères (sans ailes) et avait trouvé un truc pour les limiter Il lissait un terrain au rouleau et le lendemain les courtilières avaient fait des trous pour respirer et se promener dehors la nuit, il prenait son tuyau d’arrosage, un bidon d’huile de vidange que vous remplacerez avantageusement par l’huile de friture usagée, et versait une lampée d’huile puis mettait son tuyau d’eau à la suite, projetant dans la galerie l’huile du début, cette huile arrivait ensuite sur la courtilière et lui bouchait les trous de respiration ce qui la débarrassait efficacement

Pour éloigner les lapins Un autre paysan avait trouvé que le goudron ou l’huile de friture d’odeur forte et tenace éloignait les lapins de sa vigne, pour cela il prenait une forte ficelle de chanvre ou de sisal, la trempait dans l’huile et la posait par terre autour du carré qu’il voulait protéger, un autre mettait des petits piquets de bois et tendait le même fil à 15 cm du sol, et prétendait que même les sangliers étaient dérangés par l’odeur (peut-être pas très longtemps)

Bac à punaises Quant les punaises envahissent les haricots et tomates au mois d’août faites les tomber dans un bocal mi-plein d’eau surmonté d’un demi centimètre d’huile de friture, les punaisent l’engluent immédiatement et meurent rapidement étouffées

Bacs de pieds de table de semis Votre table de semis ne peut pas être envahie de fourmis ou de limaces et autres noctuelles si vous en mettez les pieds dans des petits seaux remplis d’eau, pour éviter les moustiques, un demi centimètre d’huile de friture sera encore plus intéressant pour protéger les lieux

Bac de pied de table de séchage Vous avez un étendoir sur lequel vous faites sécher vos abricots pruneaux ou figues, utilisez donc le même procédé que pour la table de semis

Petites quantités (demi verre et moins) Le mélanger avec de la sciure ou des balayures et poussières, et jeter au compost, qui assimilera très bien une petite quantité d’huile
Luc Meynard
Paysagiste et décorateur passionné d’ethnobotanique



source http://amelioretasante.com/idees-pour-reutiliser-lhuile-de-cuisine-usagee/
Idées pour réutiliser l’huile de cuisine usagée
Jeter l'huile de cuisson usagée peut nuire gravement à l'environnement. Il faut savoir qu'il existe des options très intéressantes pour la recycler.

Que faites-vous de l’huile de friture déjà utilisée ? Certaines personnes la laissent dans un récipient pour ensuite la mettre dans un conteneur de recyclage.

Si dans votre ville cette option n’existe pas, il est possible de la verser dans le jardin, dans la poubelle ou simplement, la mettre dans l’évier de la cuisine.

Le reste d’huile de friture envoyée dans les déchets n’est pas un choix vraiment adapté. Cette huile se mélange avec le reste des détergents et en plus des bactéries différentes, cela obstrue peu à peu les canalisations et les bouche.

C’est un risque et de plus, un grand danger pour l’environnement. Cela vaut la peine d’en tenir compte ainsi que d’étudier les différentes options grâce auxquelles vous pourrez utiliser votre huile de friture de façon adéquate.

Le effets négatifs de l’huile de friture utilisée sur notre environnement
Parfois nous ne sommes pas conscients que nos actes, nos actions quotidiennes influent sur notre environnement. Un papier abandonné dans les champs, une bouteille en plastique jetée sur la plage, cette huile de cuisine utilisée que nous jetons dans l’évier…

Tout cela a des conséquences et nous devons en tenir compte.

Prenez note de tout ce qui se passe justement avec l’huile de cuisine usagée :

L’huile de cuisine usagée obstrue les canalisations. Le fait de se mélanger avec d’autres éléments chimiques comme des adoucissants ou des détergents crée une couche gélatineuse où restent bloquées les résidus et les bactéries. C’est alors qu’apparaissent les mauvaises odeurs et le risque de cafards ou de rongeurs dans la cuisine.
Vous devez également tenir compte du coût élevé de la réparation des canalisations bouchées.
Savez-vous ce qu’il se passe quand cette huile de cuisine utilisée arrive dans les rivière ou la mer ? L’huile, comme nous le savons tous, ne se mélange pas avec l’eau mais reste à la surface en forment une sorte de couche qui empêche l’oxygénation correcte des eaux. Les animaux finissent pas en mourir, petit à petit.
Un partie de cette huile adhère aux branchies et à la peau des poissons.
Si vous jetez l’huile de cuisine usagée dans le jardin, celui-ci deviendra infertile à long terme.

Idées pour réutiliser l’huile de cuisine usagée

1. Détergent maison pour laver les vêtements
Vous aurez besoin des produits suivants :
1 litre d’huile usagée.
200 grammes de soude caustique.
10 litres d’eau.
100 grammes d’huile essentielle de lavande.

Pour préparer ce détergent maison, procédez de la manière suivante
Cherchez un endroit ventilé, loin des enfants et des animaux domestiques. Mettez des gants en plastique et des lunettes protectrices.
Commencez par prendre une poubelle en plastique et mettez-y cinq litres d’eau froide.
À présent, ajoutez la soude caustique petit à petit en faisant bien attention de ne pas vous éclabousser car cela pourrait vous brûler.
Maintenant, versez l’huile de cuisine dans la poubelle sans arrêter de remuer. Quand le mélange est bien unifiée, ajoutez également l’huile essentielle de lavande.
Vous devez être régulier au moment de remuer et surtout faire preuve de patience. C’est un long processus qui vous occupera plus d’une demi heure, temps durant lequel vous ne devez pas arrêter de tourner la cuillère en bois. Vous verrez que, petit à petit, le mélange prendra de la consistance et qu’à la fin, il sera unifié et épais.
À présent, laissez le savon reposer pendant un jour entier. Une fois les 24 heures écoulées, ajoutez les 5 litres d’eau restants et recommencez à remuer avec vigueur. Une fois de plus, laissez le mélange reposer.
L’idéal est de répéter le processus pendant 5 jours. Mélangez chaque matin (il ne faut pas ajouter d’eau) et vous verrez que cela se solidifiera, et acquerra une consistance de savon très similaire à celui que l’on trouve dans les magasins. Une fois le temps écoulé, vous pouvez le mettre dans un récipient et l’utiliser. C’est super !

2. Des bougies maison avec de l’huile de cuisine usagée
Vous aurez besoin des choses suivantes :
Un joli récipient en verre qui contienne la bougie.
Un fil de fer qui servira de base pour la mèche.
Un fil de coton (sa longueur doit être environ de 4 centimètres supérieurs à la hauteur du récipient choisi).
De l’huile de cuisine usagée, suffisamment pour entrer dans le récipient choisi.
2 gouttes d’huile essentielle de santal.

Comment l’élaborer ?
La première chose à faire est de laissez reposer l’huile de cuisine au moins pendant une nuit. Le jour suivant, filtrez-la. Pour cela, utilisez un tissu et de cette manière, vous obtiendrez une huile plus pure et sans résidus.
À présent, préparez la mèche de la bougie. Avec le fil de fer, faites la base. Il faut que le fil de coton puisse se maintenir au centre afin que la flamme se maintienne. Pour cela, faites une petite base en enroulant le fil de fer et ensuite, accrochez-y le fil de coton.
Prochaine étape ? Laissez le fil de fer avec le fil de coton au centre du récipient puis, versez l’huile de cuisine usagée, en faisant attention de ne pas le remplir en entier. Ajoutez pour finir les gouttes d’huile essentielle de santal.
Très facile ! Vous pouvez à présent allumer votre bougie fait-maison !



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
 
Que faire de vos déchets de cuisine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se faire soi-même son bootleneck ?
» maison pour poupées mannequins
» Faire un acapella!
» Comment faire pour que ça sonne "multi"
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: CUISINE :: Pâtes et sauces de base,Sels,Sucres,Huiles,Vinaigres,Farines,Charcuteries,Restaurants,Trucs-
Sauter vers: