Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin


Messages : 1898
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs    Ven 4 Juil 2014 - 19:38



Bonjour, avec les sites qui viendront grossir ce dossier, vous trouverez comment soigner vos jardins, le plus naturellement possible

 source http://www.aspro-pnpp.org/
Pour la reconnaissance des alternatives aux pesticides
L’Aspro-PNPP (ASsociation pour la PROmotion des Produits Naturels Peu Préoccupants) regroupe des associations, des journalistes, des écrivains, des chercheurs, des entreprises, des agriculteurs, des jardiniers, de simples consommateurs, des collectivités locales. Pour tous, la préservation de notre environnement est une impérieuse nécessité.

Une association qui s'engage pour une agriculture respectueuse de la nature et des êtres vivants

Le purin d’ortie et les PNPP enfin reconnus par la loi
Posted on 31 octobre 2014 by Perrine Bertrand

Sortir des pesticides : Paul François, l’insoumis à Monsanto
Posted on 4 septembre 2013 by Dominique Jeannot

L’herbicide le plus vendu dans le monde présent dans le corps humain (Les Amis de la Terre Europe)
Posted on 24 juin 2013 by Dominique Jeannot



 source http://www.aspro-pnpp.org/collecte-de-savoirs/publications/
« Jardiner au Naturel » PNR du Lubéron.
Documents à télécharger.

Charte Terre saine Poitou-Charente.
Documents à télécharger.

Conseillées par ASPRO-PNPP pour ne plus se prendre la tête.
« Je prépare mes potions pour le jardin » pour en savoir + Cliquez Ici:
* http://www.aspro-pnpp.org/wp-content/uploads/2012/02/Je-pr%C3%A9pare-mes-potions-pour-le-jardin.pdf

« Purin d’Ortie & Cie ». Les plantes aux service des plantes. Pour en savoir + Cliquez Ici!!!!
http://www.terran.fr/blog/45-le-purin-d-orties

Fiches techniques-Témoignages, utilisations
*http://www.aspro-pnpp.org/collecte-de-savoirs/recettes/





Dernière édition par Libellule le Ven 4 Juil 2014 - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1898
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs    Ven 4 Juil 2014 - 19:39

Agence de l'eau Rhône, Méditerranée, Corse
 source ICI
Grands dossiers
Adaptation au changement climatique
Epuration des eaux usées
Partage de l'eau
Protection des aires d'alimentation de captages
Restauration du fonctionnement naturel des cours d'eau
Réduction de la présence de substances dangereuses dans les eaux
Réduction de la présence de pesticides dans les eaux


Les solutions alternatives aux pesticides
Réduire, voire supprimer l'usage des pesticides pour l'entretien des espaces verts et des voiries, c'est possible ! Outre l'adoption d'autres gestes techniques par les services espaces verts des communes, il est important de changer notre perception de la nature dans nos villes et villages et de redonner une place aux plantes que l'on qualifie à tort de "mauvaises herbes".

Une autre approche du paysage urbain…
Faut-il vraiment désherber tous les espaces urbains ?
Laisser l’herbe se développer entre les pavés, les pissenlits sur certaines pelouses… Pourquoi pas ?
Les mentalités évoluent : 91 % des personnes interrogées se disent prêtes à accepter la végétation sauvage dans l’espace urbain. (Source : consultation du public sur l’eau et les milieux aquatiques sur le bassin Rhône-Méditerranée - 2008)
De nombreuses villes et villages partagent déjà cette démarche éco-citoyenne : à Lyon, Dijon, Grenoble, Fenay en Côte d’Or, ou encore à Murviel-les-Béziers dans l’Hérault… la végétation spontanée est tolérée.

Les solutions techniques pour ne pas avoir recours au traitement chimique
Des solutions préventives faciles à mettre en œuvre
Penser autrement la conception des aménagements
Privilégier le paillage et opter pour des plantes couvre-sol. En occultant la lumière, elles ne laisseront pas germer les graines des plantes spontanées présentes dans le sol.
Mener une réflexion sur les annuelles pour privilégier des espèces naturelles et faciles d’entretien avec un aspect plus champêtre.
Favoriser la diversité des essences végétales afin de rétablir un équilibre biologique et ainsi favoriser le développement de la faune auxiliaire…

Des solutions curatives alternatives au désherbage chimique
Désherbage mécanique, thermique, manuel…



source http://www.adalia.be/files/pdf/Dossier%20n9%20%20Lutte%20alternative.pdf
Qu’entend-on par moyens de lutte alternative contre les nuisibles ? C’est l’ensemble des moyens de lutte ne faisant pas intervenir de produits chimiques, mais plutôt les biopesticides, l’utilisation d’auxiliaires, les bonnes pratiques culturales et les moyens mécaniques.
Le dossier de ce mois vous présente l’ensemble de ces méthodes alternatives.

 

https://www.reperes-paysans.org/_ressources/user-files/Brochure_alternatives_pesticides.pdf

http://www.nord-nature.org/fiches/fiche_j7_lutte_biologique.htm

http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/lutte-biologique-utiliser-les-insectes-auxiliaires

Très beau dossier de Vincent Albouy
Entomologiste, auteur et président de l'Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE)
source http://www.jardinsdefrance.org/la-lutte-biologique-au-jardin/
La lutte biologique au jardin
Vincent Albouy
La lutte biologique consiste, pour le jardinier, à utiliser à son profit la « loi de la jungle » selon laquelle les plus forts mangent les plus faibles. Tous les prédateurs n’ont pas la même efficacité pour dévorer les végétariens qui s’attaquent aux cultures. Mais tous participent au contrôle des ravageurs, et il peut être de bonne politique de les aider.






Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1898
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Rouille - Mildiou - Oidium   Mer 13 Mai 2015 - 11:54

source http://www.terrevivante.org/31-vive-la-biodiversite.htm
35 ans d'écologie au quotidien

RAVAGEURS ET MALADIES AU JARDIN
© Jean-Jacques Raynal
Vos salades sont dévorées par les limaces, vos tomates pleines de taches ou vos pêchers affaiblis par la cloque… Les spécialistes des 4 saisons du jardin bio vous font profiter de leurs expériences, pour vous aider à trouver les “coupables” et appliquer différents remèdes naturels.

Ravageurs : les connaître, les repousser
Le carpocapse de la pomme et de la poire
Papillon discret, le carpocapse est pourtant l’ennemi des producteurs et amateurs de pommes et poires. Ses vers creusent des galeries dans les fruits et dévorent jusqu’aux pépins.

Rongeurs sans gêne : souris, loirs, lérots
Pour limiter l’intrusion dans vos réserves de ces hôtes gourmands et indésirables, colmatez le plus possible les interstices et protégez vos aliments dans des bocaux.

Les altises, poinçonneurs des crucifères
Eté sec, chaleur… ces conditions plaisent à ces redoutables petits coléoptères, qui causent de gros dégâts aux choux et semis d'automne.

Prévention et purins de plantes
Purins et décoctions
Les “purins d’ortie” ont gagné leurs lettres de noblesse lorsque, en 2006, l'administration a tenté de les interdire. Désormais appelés PNPP (Produits naturels peu préoccupants), ils n'ont toujours pas de statut officiel. Mais ils sont efficaces !

Quel purin pour quel usage ?
Les extraits de plantes repoussent les insectes et les acariens grâce à leur teneur en composés odorants. De plus, ils agissent comme des vaccins végétaux, en rendant les plantes plus résistantes aux agressions : c’est ce qu’on appelle l’effet "éliciteur".

Réaliser un purin d'ortie
Le conseil en vidéo des 4 Saisons du jardin bio pour réaliser un purin d'ortie. Avec les explications de Pascal Aspe, responsable des jardins de Terre vivante.

Plantes indésirables : les connaître, les repousser
Le liseron
Quelle plaie, ce liseron qui donne l’impression de repousser sitôt arraché ! À défaut d’en venir à bout, vous pouvez lui compliquer la tâche. Mais prenez garde à ne pas tronçonner ses racines : chaque bout coupé donne une nouvelle pousse !

Désherber sans herbicides
Impossible de désherber sans noyer le jardin d’herbicides ? Bien sûr que non ! Certes, en jardinage bio, il vous faudra apprendre à être un peu plus tolérant envers ces "mauvaises herbes". Mais la lutte contre la pollution des eaux ne le mérite-t-elle pas ?

Le chiendent
Ennemi tenace, le chiendent développe des mètres de rhizomes qui étouffent de nombreuses cultures. Pour le maintenir à distance, armez-vous d’une grelinette… et de patience !

mais aussi
source http://www.terrevivante.org/19-habitat-ecologique.htm
Énergie
Bien choisir son poêle à bois
La technologie a révolutionné le chauffage au bois. Exit les bons vieux poêles et les matins frisquets dans la maison, bienvenue à des poêles au rendement et à l’autonomie maximales, comme les poêles à granulés (photo) ou les poêles de masse. Tour d’horizon des types de poêles actuellement sur le marché.

Poêles de masse, la chaleur douce
Très répandus dans les pays du Nord, beaucoup moins chez nous, les poêles de masse ont pourtant toutes les qualités pour faire un excellent chauffage principal, à la fois économique et écologique.

Granulés : le bois sans les contraintes
Performant et autonome, le poêle à granulés, comme chauffage principal ou d’appoint, est la nouvelle star des énergies renouvelables. Avec quelques inconvénients toutefois.

Habitat et santé
Installer une bonne prise de terre
Elle réduit les risques d’électrocution et permet de neutraliser les champs électriques. Les conseils d’un spécialiste pour disposer d’une bonne prise de terre.

Pollution intérieure : éviter le formaldéhyde
Cancérogène, le formaldéhyde est devenu l’un des polluants les plus sérieux de nos intérieurs. Il est principalement contenu dans les colles utilisées dans les panneaux de bois. Quelques conseils pour l’éviter.

Moins de pollution électro-magnétique au bureau
Nos bureaux et ceux de nos enfants sont soumis à une pollution électromagnétique qui s’accroît avec l’accumulation de nouveaux équipements. Que faire pour la réduire sans renoncer aux appareils les plus utiles ?

Matériaux écologiques
Les différents types de chaux
Enduits, mortier, badigeons, laits de chaux, bétons allégés…c’est le grand retour de la chaux dans la construction. Mais il y a chaux et chaux. Comment s’y retrouver ?

Bien isoler son toit
La toiture est le premier poste de déperdition de chaleur dans une maison (30 %). C’est donc par là qu’il faut commencer vos travaux d’isolation. Conseils de choix et de mise en œuvre.

Fenêtres et vitrages
Si les vitrages ont longtemps été le maillon faible dans l’isolation de l’habitat, leurs performances approchent actuellement celles des murs, sans réduire leur capacité à laisser entrer la lumière et la chaleur solaires.



source http://www.terrevivante.org/20-alimentation-et-bien-etre.htm
Bien-être au quotidien

Se soigner au naturel
Prévenir les courbatures et autres douleurs
Le jardinage met parfois notre corps à rude épreuve. Des soins adaptés, avant l’effort ou juste après, peuvent vous aider à prévenir ou à soulager les douleurs musculaires ou articulaires.

Mains abîmées, comment les réparer
Gerçures, crevasses, mains abîmées… Bichonnez-les et nourrissez-les avec les huiles, végétales et essentielles.

Huiles essentielles pour petits bobos
Tea-tree, lavande, mandarine… les huiles essentielles s'appliquent à tout, ou presque ! Notre spécialiste Sylvie Hampikian vous propose un guide pour bien les utiliser.

Cuisine maison
Faire ses laits végétaux
Amandes, noisettes, noix de cajou, pignons, graines de sésame… Ces petites graines riches en acides gras insaturés, protéines, minéraux et vitamine E, peuvent êtres transformées en boissons, à déguster telles quelles ou à utiliser en cuisine.

Faire ses graines germées
Croquer des graines germées, c’est une façon supplémentaire d’apporter à son corps vitamines, protéines et minéraux. Lentilles, pois chiches, tournesol, carottes, faites-les germer chez vous !

Recettes détox
Fatigue, stress, surpoids... le corps a besoin de se reposer et se régénérer. Une cure détox peut être indiquée sur une seule journée (après quelques excès) ou pendant plusieurs semaines (pour une vraie revitalisation). Voici une recette pour retrouver la forme et le sourire.

Les plantes et leurs vertus
Le fenouil commun
Laissez monter le fenouil en graines ! Avec le poisson, en décoction ou nature, celles-ci sont à croquer !

Le pourpier, aliment détox
Mauvaise herbe ? Le pourpier, à la base du fameux régime crétois, est bourré d'antioxydants. En plus, c'est un aliment excellent pour détoxifier l'organisme après des excès. Une bonne idée au printemps.

Le pavot de Californie
Ses fleurs jaunes ou orangées égayent de nombreux jardins… Mais elles sont aussi utiles en tisane le soir, pour entraîner dans de jolis rêves fleuris.






Dernière édition par Libellule le Mer 13 Mai 2015 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1898
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs    Mer 13 Mai 2015 - 11:55

source http://www.jardiner-autrement.fr/partageons-nos-bonnes-pratiques/sondage/viewpoll/6-pratiquez-vous-la-lutte-biologique-dans-votre-jardin
Jardiner Autrement
Pratiquez-vous la lutte biologique dans votre jardin? Dans notre dernier sondage, nous vous proposions de nous faire part de vos méthodes de lutte biologique au jardin. En effet, sous ce terme sont regroupées de nombreuses solutions permettant de contrôler différents ravageurs et maladies. Vous avez été plus de 250 à nous répondre et environ 88% d’entre vous ont recours à la lutte biologique, prouvant ainsi que les visiteurs de Jardiner Autrement sont bien informés sur les pratiques alternatives et naturelles !  

Les coccinelles contre les pucerons représentent, sans grande surprise, la méthode la plus utilisée par les jardiniers ayant répondu au sondage puisque qu’un tiers des votants utilise cet auxiliaire. A noter que 7% d’entre vous fait appel à une espèce spécifique de coccinelle qui s’attaque aux cochenilles : la coccinelle de Montrouzier.

En deuxième position des méthodes les plus populaires, la chrysope est utilisée par environ 13% d’entre vous. Cet auxiliaire précieux et naturellement présent est utile dans la lutte contre les pucerons mais aussi les acariens, thrips ou mouches blanches.

Presque à égalité avec la coccinelle de Montrouzier, vous êtes un peu plus de 7% à utiliser le Bacillus thuringiensis, micro-organisme efficace pour éliminer de nombreux ravageurs, notamment les larves de Lépidoptères (teignes, pyrales, tordeuses, carpocapse des pommes et des poires, processionnaire du pin…) mais à appliquer avec précautions car il peut être irritant et dangereux pour les abeilles.

En fin de classement se retrouvent trois espèces de nématodes permettant de lutter respectivement contre les limaces (5%), contre les vers blancs (3.4%) et contre les vers gris (2.7%) ainsi que l’acarien prédateur des tétranyques (4.6%).

Nous vous avons proposé ces options car ce sont celles qui sont facilement accessibles aux jardiniers amateurs. Et pourtant, environ 13% des adeptes de la lutte biologique utilisent une autre technique de lutte biologique. S’agit-il de la conservation d’auxiliaires indigènes dans votre jardin ou d’autres organismes moins répandus ? Pourquoi ne pas venir exposer vos pratiques sur le forum ? Et pour plus d’informations sur toutes les techniques de lutte biologique, nous vous proposerons bientôt un nouveau dossier et des fiches techniques sur le « biocontrôle » qui réunit différents outils naturels de contrôle des maladies et ravageurs au jardin !  
Sondage réalisé du 20 novembre au 20 mars
Le scrutin est clos pour ce sondage



source http://www.tous-au-potager.fr/
Bienvenue sur Tous au Potager ! Vous êtes au bon endroit pour apprendre ou vous améliorer dans votre pratique du potager bio !
Pour en savoir plus cliquez ici
http://www.tous-au-potager.fr/a-propos/
Bienvenue sur Tous au Potager ! Je suis Aurélien et je partage à travers ce blog ma passion du jardinage au potager.
Je jardine dans une terre sableuse près de la Loire à proximité d’Angers. Mon potager n’est pas immense (300m²) mais suffisant pour cultiver une diversité de légumes, de fruits rouges, de quelques fruitiers (poiriers, vignes) de plantes aromatiques et médicinales (sauge, mélisse, menthe, romarin etc…) de fleurs (bourrache, soucis, camomille, oeillets d’inde, etc…) ainsi que d’autres plantes « utiles » et engrais verts (ortie, achillée millefeuille, phacélie, moutarde, vesce etc…).

Ma formation
Licencié en « protection des cultures et développement durable » j’ai voulu allier mes compétences acquises au fil de mes études et ma passion du jardinage afin de les transmettre à travers ce blog.
Puis technicien de recherche en pathologie végétale au GEVES, je suis capable d’identifier de nombreuses maladies des plantes potagères ainsi que de reconnaître des symptômes de résistance aux maladies.

POURQUOI CE BLOG ?
Entièrement convaincu que nous pouvons tous jardiner bio, facilement, en évitant les pesticides (herbicides, insecticides etc…) et les engrais inorganiques. Il suffit d’aller dans le sens de la nature en favorisant par exemple la diversité de la flore, en paillant votre jardin, en favorisant des plantes engrais (ex la consoude) et en faisant son propre compost.

QU’ALLEZ VOUS TROUVER SUR CE BLOG ?
Mes articles présentent les plantes que je cultive, les insectes que vous pouvez rencontrer au potager, comment favoriser les « utiles », comment faire votre compost, comment lutter contre les maladies naturellement, divers conseils pratiques, des astuces pour préserver des ressources comme l’eau et limiter les intrants comme les engrais organiques etc…
Voici quelques exemples d’articles :
Cultivez des engrais verts de printemps dans votre potager
Comment identifier et lutter contre le mildiou de la tomate
Comment attirer les coccinelles au potager
Associer carottes et poireaux, un double bénéfice au potager bio
8 conseils pour réussir un compost de qualité

Très bonne visite !

Aurélien

En savoir plus sur http://www.tous-au-potager.fr/a-propos/#0HitcJsp7weyaXDo.99



Dernière édition par Libellule le Mer 13 Mai 2015 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin


Messages : 1898
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs    Mer 13 Mai 2015 - 11:55

Voila quelques méthodes écologiques pour traiter la rouille et le mildiou
J'en ai sur presque tous mes Oxalis, qu'ils soient à l'ombre, au soleil, arrosés régulièrement ou tenus au sec, alors il est temps d'agir.

 source http://www.consommerdurable.com/2009/05/2-methodes-ecologiques-et-simples-pour-lutter-contre-les-maladies-des-plantes-domestiques/
Comment réaliser un fongicide naturel (lutte contre la rouille, le mildiou…), pour un pulvérisateur ayant un volume d’un litre :

Dans un pulvérisateur, mélanger une 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium (2 g) et 4 cuillères à café d’huile d’olive
diluer ce mélange dans 1 litre d’eau
pulvériser les plantes avec ce liquide sans en mettre sur les fleurs
l’opération peut être renouvelée au bout de 3 semaines si nécessaire.

Les précautions d’utilisation :
Penser à vérifier que la solution obtenue n’engendre pas d’impact négatif sur la plante (brulure, etc…) en réalisant une première pulvérisation sur une petite partie du feuillage.
Arrêter le traitement si vous vous apercevez qu’il a un impact négatif sur la plante
Il est possible d’augmenter ou de diminuer jusqu’à 1g/l la concentration en bicarbonate de la solution. Mais attention, des concentrations supérieures à 5g de bicarbonate par litre d’eau engendrent régulièrement des impacts sur la plante (brulures…).

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs    Aujourd'hui à 14:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Lutte naturelle contre les maladies et ravageurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» lutte contre la maladie du Noma au Burkina Faso
» [NEWS] Bill et Tom dans une campagne de publicité contre les animaux de cirque !
» POUR OU CONTRE
» Pour ou Contre : La "grande" musique
» Bruce Dickinson : En colère contre les groupes de rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: MALADIES, INSECTES et RAVAGEURS, lutte naturelle-
Sauter vers: