Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chlorophytums- Phalangères

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Chlorophytums- Phalangères   Dim 20 Déc 2015 - 23:36



Dans la maison, ces plantes sont jolies en suspension, et dans le jardin, elles éclairent une allée qui manque de luminosité.
Sur la Côte d'Azur on la rencontre dans tous les jardins et elle est presque envahissante.
Si elle prend un coup de gel, on la rase au printemps et elle repart de plus belle.

J'ai 4 variétés qui restent au jardin à l'année, et une qui ne quitte pas la maison.
La vittatum qui est très commune dans les jardins de la région est une vraie peste qui pousse partout et qui reprend très bien au printemps après des gelées.

-la première est toute verte: Chlorophytum comosum

-la seconde est beige au milieu et verte sur les bords : Chlorophytum comosum ‘Vittatum’

-la troisième est verte au milieu et beige sur les bords

-la quatrième a les feuilles qui s'enroulent sur elles mêmes: Chlorophytum Bonnie

Sans oublier: Chlorophytum ‘Green Orange’ (marque déposée) appelée aussi (Palisota barteri) qui reste dans la maison toute l'année.



Certaines variétés sont difficiles à identifier car très ressemblantes

Chlorophytum bichetii Charlotte
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-bichetii-charlotte

Chlorophytum bichetii Wilbur
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-bichetii-wilbur

Chlorophytum bichetii [laxum]
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-bichetii-laxum

Chlorophytum comosum
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum

Chlorophytum comosum Bonnie
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-bonnie

Chlorophytum comosum Golden Glow
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-golden-glow

Chlorophytum comosum mandianum
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-mandianum

Chlorophytum comosum Streaker
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-streaker

Chlorophytum comosum variegatum
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-variegatum

Chlorophytum comosum vittatum
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-vittatum

Chlorophytum comosum White Lightning
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-comosum-white-lightning

Chlorophytum macrophyllum
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-macrophyllum

Chlorophytum [orchidastrum?] Fire Flush
http://www.glasshouseworks.com/tropicals-and-houseplants/tropical-c/chlorophytum-orchidastrum-fire-flush



source http://www.athenee-horticulture.be/didactique/ftech/chlorophytum.pdf
NOM SCIENTIFIQUE Chlorophytum elatum synonyme Chlorophytum comosum
NOM COMMUN Mère de famille, Plante araignée,Phalangium.

FAMILLE Liliaceae.
GROUPE Plante molle de floriculture.

Le Chlorophytum fait partie de la grande famille des Liliaceae. Celle-ci compte environ 3000 espèces. Elles sont caractérisées par des feuilles à nervures souvent parallèles. Beaucoup d’espèces présentent des organes souterrains (bulbes, racines tubérisées…).
Beaucoup d’espèces sont cultivées en horticulture : citons le muguet, la tulipe, le Dracæna, le lis, l’asperge…

L’espèce Chlorophytum elatum est surtout présente en culture sous sa forme panachée : C. e. ‘ Variegatum’.
Le Chlorophytum elatum ‘Variegatum’ est une plante molle ou d’appartement au feuillage en touffes de feuilles allongées de couleur verte, rayées longitudinalement de blanc.
Ce qui caractérise le plus cette plante, c’est la présence quasi permanente de plantules parfois bien développées disposées le long et aux extrémités des hampes florales.
Elles sont souvent pourvues d’ébauches de racines.
Il ne s’agit donc pas à proprement parler de stolons, comme chez le fraisier. Les fleurs sont petites, blanches et insignifiantes.
Les racines sont tubérisées. Le semis provoque un retour au type. De ce fait, les plantes qui en sont issues, sont entièrement vertes.
On rencontre parfois ce type de plante, mais il est moins ornemental.

La plante demande un endroit éclairé pour présenter un feuillage vivement coloré. Le substrat sera de préférence un peu lourd (avec de l’argile ou de la terre franche) et frais.
Les plantes sont hivernées avant les premières gelées en pots suffisamment grands pour contenir les racines qui sont habituellement assez développées.
La température d’hivernage sera d’environ 7°C.
Profiter de la rentrée en serre pour enlever les hampes garnies de plantules et procéder à la multiplication.
Les plantes jeunes ou adultes sont sorties après le 15 mai .

Elle est réalisée par prélèvement des plantules, lors de la rentrée des plantes pour l’hivernage.
Chaque plantule est prélevée, munie de ses ébauches de racines, en la détachant délicatement de la hampe.
Elles sont empotées en pots de 10 cm de diamètre ou plus, selon leur grandeur.
Il convient de ne pas enterrer trop le collet pour éviter la pourriture. Les pots sont placés en serre à environ 15°C.
Le substrat est maintenu humide sans excès.
La reprise est facile. Une fois celle-ci réalisée, la température peut être diminuée progressivement pour freiner la croissance.
La multiplication à cette période procurera des belles plantes au printemps.

Plantation à l’extérieur après le 15 mai en bonne terre franche, riche et fraîche.
Les plantes peuvent rester en permanence à l’intérieur en pot ou suspension.
Elles seront alors placées dans un endroit éclairé et frais.
Eviter le plein soleil.
La culture de cette plante est très facile.
Les plantes sont même résistantes à une petite période sèche, grâce à leurs racines tubéreuses bien pourvues en eau.

Faire attention aux cochenilles dont il est difficile de se débarrasser. Utiliser un insecticide systémique. Détruire les plantes trop atteintes.

Potée et suspension d’appartement. Comme plante molle : garniture de murets, de jardinières, suspensions d’extérieur et bacs.
Plantation en bordure de plates-bandes, devant des plantes à plus grand développement ou en taches à l’intérieur des plates-bandes.

La plante se rencontre encore chez les vieux horticulteurs sous son ancien nom de Phalangium elatum.
Bibliographie : Guide des Plantes d’Intérieur. Sélection du Reader’s Digest.





Dernière édition par Libellule le Ven 30 Nov 2018 - 17:21, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Chlorophytums- Phalangères   Dim 20 Déc 2015 - 23:40

source http://www.forum-jardins.com/t18758-chlorophytum-orchidastrum
Syn : Chlorophytum amaniense, Chlorophytum seretii, Chlorophytum orchidantheroides, Chlorophytum "Fire Flash”, Chlorophytum "Green Orange", Mandarin Plant.
Ou encore Palisota westlandia, Palisota barteri.



Chlorophytum 'Green Orange'
source http://plantesdinterieur.blogspot.com/2015/08/chlorophytum-green-orange.html#.VncsmvnhBD8
samedi 15 août 2015
Chlorophytum 'Green Orange' est remarquable avec son coeur orange qui se détache sur son feuillage vert.

Elle est apparentée à la plante araignée et tout aussi facile à cultiver.

Et quand on la voit au prix dérisoire de 6,26 € pour une plante adulte, il est difficile de résister à l'envie de la ramener à la maison.

Description:
Chlorophytum 'Green Orange' mesure  30-40 cm de haut et 60-80 cm de diamètre. Les racines forment des nodules pour entreposer de l'eau, ce qui le rend résistent à la sécheresse.

La feuille est verte avec un pétiole et nervure principale orange. Elle fait 30-40 cm de long.

Les feuilles apparaissent sur un long pédoncule partant du milieu de la plante.

Nomenclature:
Cette plante se trouve sous différentes dénominations: Chlorophytum 'Green Orange' (marque déposée), Chlorophytum amaniense, Chlorophytum amaniense ‘Fire Flash’, Chlorophytum orchidastrum, Chlorophytum orchidantheroides, Chlorophytum filipendulum amaniense, Chlorophytum ‘Fire Flash’, Fire Flash, Mandarin Plant, Green Orange, Tangerine, Fire Glory, Sierra Leone Lily.

Chlorophytum 'Green Orange'
Température:
Température ambiante, min. 10 °C, idéale 20-25 °C

Exposition:
Lumineux, mi-ombre, ombre

Eau:
Maintenir le substrat humide. Requiert plus d'eau en été qu'en hiver. Éviter l'eau stagnante au fond du pot.

Comme elle entrepose de l'eau dans les nodules racinaires, elle est très résistantes aux arrosages irréguliers.

Substrat:
Terreau

Engrais:
Engrais universel tous les 15 jours en été, mensuel en hiver

Rempotage:
Rempoter au printemps quand la plante devient trop grande pour son pot

Chlorophytum 'Green Orange'
Multiplication:
Par semis ou division lors du rempotage.

Le semis est facile. La plante se resème d'ailleurs spontanément dans son pot si on n'enlève pas les fleurs.

Remarque: les plantules sont entièrement vert. La coloration orange n'apparaît qu'au bout de quelques mois, quand la plante a un peu grandi.

Instructions de semis:
semer en surface sur du terreau humide
température: 20-25 °C





Dernière édition par Libellule le Ven 30 Nov 2018 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Chlorophytums- Phalangères   Mer 19 Avr 2017 - 0:54

source http://espacepourlavie.ca/carnet-horticole/chlorophytum
Botanique
Origine et description
Le Chlorophytum comosum est natif des forêts tropicales d'Afrique du Sud. Cette espèce est bien adaptée à l'alternance des saisons sèches et pluvieuses de son habitat naturel grâce à ces racines qui emmagasinent l'eau. Cette plante herbacée produit des rosettes de feuilles linéaires, souples et arquées. Elle émet également de longues tiges rampantes et retombantes (stolons) au bout desquelles apparaissent des petites fleurs blanches qui font place à des plantules munies de racines adventives.

Espèces, cultivars et plantes apparentées
Chlorophytum comosum 'Mandaianum' est un cultivar nain dont le feuillage vert foncé est agrémenté d'une bande jaune centrale. Chlorophytum comosum 'Variegatum' est un cultivar très populaire au feuillage vert avec une bordure blanche. Chlorophytum comosum 'Vittatum' a des feuilles avec une bande centrale blanc crème et une bordure verte.

Horticulture
Conditions de croissance
Cette plante supporte une lumière indirecte (fenêtre au nord), et même faible pour une courte période, mais elle sera plus vigoureuse et ses couleurs seront plus éclatantes sous une lumière vive sans soleil direct, surtout le soleil du midi, comme par exemple, près d'une fenêtre orientée à l'ouest ou à l'est. Elle apprécie un environnement humide et chaud. Les températures normales d'une pièce (18-21 ºC) lui conviennent, avec un minimum de 7 ºC. Maintenez un bon taux d'humidité de l'air surtout lorsque la température est plus élevée. En hiver, la température peut être un peu plus fraîche.

Facilité de culture
C'est une plante d'intérieur facile qui vit de nombreuses années. Elle est très tolérante et elle s'adapte à des conditions environnementales variées. Sa floraison discrète est régulière et fréquente.

Arrosage et fertilisation
Arrosez fréquemment et copieusement durant la période de croissance (mars à octobre) car cette plante absorbe rapidement l'eau du sol. Néanmoins, il faut toujours laisser sécher le sol en surface entre les arrosages. Pendant la période de repos, arrosez moins souvent mais suffisamment pour humidifier le mélange. Fertilisez à trois ou quatre reprises pendant la période de croissance avec un engrais pour plantes d'intérieur ou un engrais tout usage comme le 20-20-20. Cesser la fertilisation en hiver.

Taille et entretien
Couper les feuilles abîmées ou séchées et les stolons pour favoriser la croissance du feuillage.

Rempotage
Les racines envahissent rapidement le pot. Il est donc recommandé de rempoter la plante tous les ans dans un bon terreau pour plantes d'intérieur. La plante émet davantage de stolons lorsque les racines sont à l'étroit dans le pot.

Multiplication
Par production de stolons et par division de touffes.

Ravageurs et maladies
Cochenilles des serres
La superfamille des cochenilles (Coccoidés) regroupe plusieurs genres d'insectes suceurs pouvant nuire aux plantes d'intérieur. La plupart sont des espèces tropicales non rustiques, mais elles s'adaptent fort bien dans nos maisons.

Puceron
On compte des milliers d'espèces de pucerons dans le monde. Ces petits insectes très prolifiques se nourrissent de la sève de nombreuses plantes ornementales et vivrières.

Tétranyque à deux points
Les tétranyques à deux points ne sont pas de véritables insectes mais des acariens, tout comme les mites et les tiques. Avec leurs quatre paires de pattes, ils ressemblent à de minuscules araignées.

Thrips
Plus de 5 000 espèces de thrips ont été dénombrées sur la planète, dont plusieurs centaines en Amérique du Nord.

**************************

Désordres physiologiques
Extrémité brune des feuilles

Causes possibles
Atmosphère trop sèche
Taux de chlore élevé dans l'eau
Arrosage irrégulier
Excès de sels minéraux dans le substrat

Solutions
Augmenter le taux d'humidité de l'air
Couper les bouts de feuilles abîmés
Laisser reposer l'eau d'arrosage 24 heures avant utilisation pour permettre au chlore de s'évaporer
Arroser au besoin et ne pas laisser sécher complètement le substrat
Arroser le substrat avant de fertiliser

Plante molle
Causes
Température trop élevée Manque d'éléments nutritifs

Solutions
Placer la plante dans une pièce plus fraîche et fertiliser


Marques brunes et minces au coeur de la plante
Causes
Excès d'eau

Solutions
Laisser sécher le substrat entre les arrosages
Ne pas laisser d'eau dans la soucoupe

Perte des coloris
Causes
Manque de lumière, d'eau ou d'engrais

Solutions
Déplacer la plante dans un endroit plus éclairé
Arroser ou fertiliser au besoin



Voila mon exemplaire qui est un cadeau d'une camarade bretonne








Palisota barteri
source https://jungletropicale.com/2015/08/chlorophytum-green-orange/#.WPaXgfnyipo
Cette plante se trouve aussi sous différentes dénominations:
Chlorophytum ‘Green Orange’ (marque déposée),
Chlorophytum amaniense,
Chlorophytum amaniense ‘Fire Flash’,
Chlorophytum orchidastrum,
Chlorophytum orchidantheroides,
Chlorophytum filipendulum amaniense,
Chlorophytum ‘Fire Flash’,
Fire Flash,
Mandarin Plant,
Green Orange,
Tangerine,
Fire Glory,
Sierra Leone Lily.



https://www.rustica.fr/articles-jardin/chlorophytum-ou-palisota-deux-tons,3912.html





Dernière édition par Libellule le Ven 30 Nov 2018 - 17:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Chlorophytums- Phalangères   Ven 5 Mai 2017 - 19:31

Encore  liens sur tous les Chlorophytums

http://www.jardins-interieurs.com/v3/plante.php?id_plante=281

http://nature.jardin.free.fr/vivace/nmauric_Chlorophytum_comosum.htm



http://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/170/chlorophytum

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorophytum_comosum

http://www.jardinier-amateur.fr/jardin/chlorophytum_phalangere_plante_araignee,11.html



Conseils éclairés de momo dont j'ai pu constater l'ampleur des connaissances sur le premier forum que j'avais créé.
http://doigtsvertsjardin.forumgratuit.org/t289-le-chlorophytum-plante-araignee-une-plante-tres-facile-a-cultiver

http://viedejardin.pagesperso-orange.fr/chlorophytum

Entretien et arrosage du chlorophytum
https://www.youtube.com/watch?v=E8ER-xzKGdA

Bouturage
https://www.youtube.com/watch?v=rxSVEoRHu7k



http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/plantes-depolluantes-chlorophytum-dracaena

  http://www.plantzafrica.com/plantcd/chlorophytcom.htm

http://viedejardin.pagesperso-orange.fr/chlorophytum.htm





Dernière édition par Libellule le Ven 30 Nov 2018 - 17:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3716
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Chlorophytums- Phalangères   Ven 5 Mai 2017 - 19:37

source https://www.rustica.fr/articles-jardin/chlorophytum,9032.html
Chlorophytum
Cette petite plante aux feuilles linéaires, originaire d’Afrique du Sud, est depuis longtemps une habituée de nos intérieurs. Elle développe de longs stolons crème couronnés de fleurs insignifiantes et de plantules amusantes.

Fiche de culture
Exposition : lumière vive à moyenne
Température : 10-22 °C
Terreau : ordinaire
Arrosage : 2 fois par semaine en été, tous les 10 jours en hiver
Hauteur : 15 à 35 cm

Chlorophytum comosum
– ‘Vittatum’ a des feuilles assez courtes (15-20 cm), à bande centrale jaune crème.
– ‘Variegatum’, très courant, est plus développé (30-40 cm) avec des feuilles rayées de blanc.
Chlorophytum undulatum
Feuillage raide et rugueux.

Culture
Si elle supporte la fraîcheur (avec des arrosages réduits), cette plante se plaît aussi à température plus chaude, avec une lumière vive (mais sans soleil direct) ou moyenne. Arroser sans excès, 2 fois par semaine en été, avec des apports d’engrais liquide tous les 10-15 jours. En hiver, un arrosage tous les 10 jours suffit dans une pièce peu chauffée.

Quand le rempoter ?
Rempoter votre chlorophytum au printemps ou en été, quand ses racines charnues et blanches menacent de fendre le pot ou rendent l’arrosage plus difficile.

Vertus dépolluantes
Partie aérienne mais aussi racines et tubercules, toute la plante est dépolluante. Et quelle efficacité ! Le chlorophytum absorbe ainsi de nombreux polluants dont 3 à 10 ug/h de formaldéhyde et pas moins de 96 % de monoxyde de carbone en 24 heures.

Utilisation
Plante idéale pour les situations difficiles (entrée mal éclairée, salle de bains), le chlorophytum gagne à être placé en hauteur ou planté en suspension.

Soins aux feuilles
La pointe des feuilles brunit en situation chaude et sèche. Recouper cette pointe desséchée en laissant un fin liséré de tissu mort.
Le conseil du jardinier
Utiliser les plantules pour la multiplication. Si elles portent déjà des racines, détacher les plantules et les rempoter dans du terreau ordinaire. Si elles sont dépourvues de racines, les laisser rattachées à leur stolon tout en les « posant » en surface du terreau ou d’un verre d’eau.

Par Rustica éditions - Extrait du Traité Rustica du Jardin

Texte : Michel BEAUVAIS
Texte : Guylaine GOULFIER



https://www.rustica.fr/articles-jardin/30-plantes-depolluantes-pour-ameliorer-votre-interieur,3067.html

https://www.rustica.fr/articles-jardin/plantes-interieur-lumineuses-pour-coins-sombres,3874.html

https://www.rustica.fr/tv/reussir-marcottage-chlorophytum-phalengere,14282.html







Dernière édition par Libellule le Ven 30 Nov 2018 - 18:00, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chlorophytums- Phalangères   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chlorophytums- Phalangères
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: PLANTES DIVERS :: C-D-
Sauter vers: