Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari   Dim 25 Oct 2015 - 17:26



On peut aussi s'en servir pour les animaux
http://respectanimal.canalblog.com/archives/2012/05/09/24225574.html
Chlorure de magnésium ? Une véritable panacée...
Connaissez-vous ce merveilleux remède, simple, sans toxicité et si bon marché ? Il peut vous permettre de vous soigner vous-même et vos animaux, pour quelques francs, là où même les antibiotiques semblent inefficaces. Il s'agit en outre d'un remède qu'il sera facile de vous procurer : adressez-vous à n'importe quelle pharmacie qui vous le délivrera sans ordonnance!

Des résultats rapides
Peu ou mal connu, le chlorure de magnésium permet cependant bien souvent d'obtenir des résultats rapides et spectaculaires, y compris dans certains cas de pathologie graves ou aiguës et bon nombre de maladies infectieuses. Le Professeur Delbet le considérait même comme l'un des meilleurs agents prophylactiques du cancer! C'est dire son immense intérêt, y compris pour les animaux. Mais sans aller jusque là, il peut rendre d'immenses services dans bon nombre de petits maux dont peuvent être atteints nos amis, ainsi que dans les cas les plus sérieux.

C'est de plus un remède préventif remarquable aux multiples vertus dont le seul inconvénient est... son goût détestable! Cependant, on s'y fait vite et je n'ai jamais connu de difficulté à le faire absorber à mes animaux : passée la première (mauvaise) surprise, ils en constatent l'efficacité et comprennent qu'ils ont tout intérêt à se laisser faire. Ils sont en cela bien plus sages que la plupart d'entre nous...

Il faut savoir que ce produit a un effet légèrement laxatif . Si vous en donnez un peu trop, un petit accident peut se produire ; mais le plus souvent, votre animal n'aura aucune difficulté à se retenir, que cela ne vous arrête donc pas. Considérez comme normale et de bon augure les selles molles de votre animal en début de traitement. Par la suite, les choses se régularisent d'elles-mêmes.

Mode de préparation
Rien de plus simple. Vous trouverez en pharmacie des sachés dosés à vingt grammes de chlorure de magnésium. Il suffit de diluer le contenu de ce sachet dans un litre d'eau peu minéralisée (ou Volvic, Mont Roucous...) : votre solution est dés lors utilisable et se conserve très bien. Inutile de la mettre au frais.

Usage interne
Faire prendre une dose de la solution (adaptée au poids de votre animal) de une à six fois par jour, selon le cas (voir plus loin).On peut faire prendre la solution directement, ou la mélanger à la nourriture ou à la boisson.

1- Si l'on désire seulement un effet préventif ( fatigue, épidémie ou autre), il suffit généralement d'en prendre une dose matin ou soir pendant quelques jours.

2- En cas de maladie aiguë (fièvre, toute infection) : il est souhaitable de débuter par deux ou trois doses rapprochées à trois heures d'intervalle; puis prendre une ration toutes les six heures pendant quarante-huit heures; puis toutes les douze heures (selon l'état du malade). On termine par une dose au coucher pendant une semaine pour restaurer le bon état immunitaire.

3- En cas de troubles bénins sans fièvre: on peut se contenter d'une ration une ou deux fois par jour. Toujours poursuivre ce traitement quelques jours après la disparition de tous les troubles.

Chat
Nos chers matous se montrant des personnages délicats, point question d'en mélanger plus d'une cuillère à café à leur pâtée, même leur préférée : ils la bouderaient tout aussitôt d'un "snif" dédaigneux et préfèreraient s'abstenir de manger plutôt que se commettre à telle indignité. En cas de maladie, la méthode forte s'impose donc : la pipette! Demandez à votre pharmacien une petite seringue hypodermique. Tenez votre chat par la peau du cou en le soulevant légèrement ou en le maintenant fermement aplati, selon le cas, et injectez-lui rapidemant le produit dans la gueule, sur le côté. Prenez soin de la lui maintenir fermée, sinon il risque de tout recracher!

Posologie
- Chaton : 10 cc en respectant le rythme adapté (une à six fois par jour)

- Chat adulte : 20cc à une cuillerée à café par dose

Cheval
Le traitement par chlorure de magnésium se montre aussi très efficace... et peu coûteux! Gourme, typhose, fièvre typhoïde... il n'est guère de maladie infectieuse qui résiste à ce traitement pourtant si simple.

Il est trois méthodes :
- Si votre ami l'accepte : lui injecter dans la bouche avec une grosse seringue un litre ou plus de solution (on peut aussi l'y forcer...)

- Dans le cas contraire, il vous faudra le maintenir éloigné de son abreuvoir habituel pour lui faire boire la solution dans un seau.

- Autre possibilité : mélanger la solution à du son.

Posologie :
- Poulain : 1/2 litre de la solution deux fois par jour (ou plus, si besoin)

- Jusqu'à 500kg : 1 litre toutes les six heures pendant quatre jours, puis toutes les huit heures jusqu'à guérison définitive.

- Au dessus de 500kg : 1 litre et demi de la solution, comme indiqué précédemment.

Dans les cas très graves, débutez par deux doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Chiens
Il suffit généralement d'ajouter à sa pâtée la ration nécessaire : il avalera tout goulûment. S'il est très malade et refuse de s'alimenter, armez-vous d'une seringue (dont vous aurez enlevé l'aiguille!) et "injectez" lui le produit dans la gueule par la commissure des lèvres.

- Petit chien ou chiot : une cuillerée à café ou à soupe (20cc à 50cc) une à plusieurs fois par jour, selon la taille et la gravité du cas.

- Chien moyen : un verre (125cc) une à plusieurs fois par jour.

- Gros chien : un verre et demi (180cc) une à plusieurs fois par jour.

Cochon d'inde, Lapin nain
Il est très facile de lui faire prendre la solution avec un compte-gouttes. Une dizaine de gouttes suffisent, de une à six fois par jour, comme d'habitude. En cas d'infection grave, n'hésitez pas à donner une cuillerée à café deux ou trois fois par jour, il n'y a aucun risque de surdosage!

Hamster
Trois à quattre gouttes suffisent, données au compte-gouttes ou mêlées à l'eau de boisson. En cas de problème de peau, on peut aussi le lotionner avec un peu de solution.

Oiseaux
- Petits oiseaux (canaris, etc) : une demi cuillerée à café de solution dans l'abreuvoir rempli d'eau. Quelques gouttes pour les oisillons et les très petites races.

- Tourterelles, mainates... : une cuillerée à café pour un abreuvoir plein

- Perroquets : une cuillerée à soupe pour un abreuvoir plein

( Surveillez leurs excréments et diminuez la dose en cas de diarrhée).

Poissons
Ajoutez quelques gouttes de chlorure de magnésium à l'eau de l'aquarium: cela ne pourra leur faire que du bien. Attention cependant à la dose, surtout pour des poissons d'eau douce : restez très modéré!

Coq, poule, canard, pigeon, etc
Il est très facile de soigner nos amis à plumes de cette façon, le plus simple étant de leur éviter de tomber malade en prenant l'habitude de mélanger du chlorure de magnésium à leur pâtée.

Préventivement: une dose adaptée au poids de l'animal dans l'abreuvoir ou, pour plus d'efficacité, mêlée à la pâtée, en cure ou en continu.

Curativement: soignez séparément l'animal malade en lui versant directement dans le bec la dose nécessaire ou remplacez l'eau de boisson par la solution magnésienne.
- Poule, coq : une ou deux cuillerées à café (selon la taille)

- Canard : une ou deux cuillerées à soupe

- Pigeon, tourterelle : une demi- cuillerées à café

Usage externe
Ayez le réflexe "chlorure de magnésium" pour soigner toutes les blessures ou lésions diverses, dès que possible. La solution ne piquant pas, votre animal en gardera un bon souvenir pour la fois suivante. Pensez aussi à la pommade cytodelbiase, à base de chlorure de magnésium (en pharmacie).

Plaies, blessures diverses, morsures
Lavez la plaie avec la solution de chlorure de magnésium et n'ajoutez rien d'autres. Si la blessure semble infectée : appliquez une compresse imbibée de la solution et maintenez-là en place par un bandage, si possible. Sinon, essayez de la laisser appliquée au moins quelques minutes : le temps d'un bon câlin.

Dans certains cas, il peut être plus facile et efficace de baigner un membre, le pied d'un cheval, une patte, dans une bassine remplie de la solution normale à 20g par litre de chlorure de magnésium - que vous pouvez aussi additionner d'argile si l'opération peut être pratiquée dehors. Quelques minutes suffisent. Renouvelez l'opération selon besoin.

Il est souvent utile d'administrer dans le même temps le chlorure de magnésium matin et soir par voie interne, jusqu'à guérison. En cas d'infection, température élevée : suivez la posologie habituelle en le faisant prendre à intervalles réguliers plusieurs fois par jour.

Eczéma, teigne, gale, alopécie et autres problèmes de peau
Lotionnez généreusement le pelage deux à trois par jour en faisant pénétrer jusqu'à la peau. Prenez garde en hiver à ce que l'animal ne prenne pas froid. Ajoutez un peu de chlorure de magnésium à son alimentation quotidienne pour soutenir les défenses immunitaires, ainsi que de la levure de bière et de l'huile de germe de blé (vitamine E).

Brûlure
Appliquez une compresse de gaze imbibée de chlorure de magnésium. Vous pouvez ensuite la laisser en place en vous contentant de doucement la mouille avec la solution plusieurs fois par jour. Vous pouvez alterner avec des applications de boue argileuse.

Tous les animaux peuvent bénéficier de la méthode cytophylactique, associée ou non à d'autres soins. En vous inspirant des conseils précédents et avec un peu de pratique, vous établirez facilement le meilleur programme.



source http://arnaudveto.blogspot.fr/2011/01/le-magnesium-un-oligo-element-souvent.html
jeudi 20 janvier 2011
Le magnésium, un oligo élément souvent oublié !
Le magnésium , un oligoélément essentiel, est indispensable à la vie .
Il a pratiquement disparu de l’alimentation moderne en raison du raffinage des céréales , de l’utilisation massive des conservateurs dans l’industrie agro-alimentaire….D'après une étude commanditée par les eaux minérales Hepar,trois personnes sur quatre ont aujourd'hui des apports en magnésium inférieurs aux besoins quotidiens (environ 38O mg)! D'où vient peut-être là la "grande fatigue" de nos contemporains que les générations précédantes ne connaissaient pas ?
Il est normalement présent dans le sel, mais le raffinage lui retire une grande quantité de magnésium....
On le trouve aussi dans le pain mais là aussi le raffinage des farines le fait disparaître ! Autrefois, il suffisait de manger 500 gr de pain complet au levain pour couvrir l'apport quotidien nécessaire !
Dans l’alimentation animale, à cause du traitement chimique des sols ,il est aussi manquant pour nos herbivores.
Il s’en suit toute une pathologie due à cette carence autant chez l’homme que chez l’animal.
Cet oligoélément est indispensable à la synthèse des protéines, des acides nucléiques (fabrication des cellules)…, au bon fonctionnement des métabolismes ( production d’énergie, transmission de l’influx nerveux, fabrication de certaines hormones (paratyphoïdes...) et des enzymes…).
En vieillissant, des études scientifiques ont prouvés que cet oligoélément est de plus en plus absent de notre organisme et un apport en magnésium devient nécessaire : cf les travaux du Dr Delbet (1 ).
Le Pr Beljanski, le conseille aussi dans ses traitements en association avec du calcium.(2).

Principaux problèmes dus à un manque de Magnésium :

Fatigue chronique, manque d’énergie, dépressions, insomnies, spasmes musculaires (crampes), spasmophilie, convulsions, artérites…
Le chercheur français Robinet a démontré qu’en France, les carences du sol en magnésium se superposait parfaitement sur la carte des suicides….!

Il a été vérifié que l’apport de chlorure de magnésium a une action très positive :
-sur l’anxiété (oppression, palpitations,, troubles du sommeil)
-l’asthénie « matinale » ( au lever = signe révélateur).
-artériosclérose
-les états de choc
-les douleurs diverses (migraines, douleurs articulaires et musculaires…).
- Infections diverses ( présence d’un anticorps non spécifique : la properdine à action bactéricide ).
-le vieillissement.
-Le cancer: Il active le pouvoir phagocytaire des leucocytes, donc l’immunité. Cependant il ne guérit pas le cancer mais le prévient plutôt. Plusieurs études ont été réalisées en 1928 sur ce sujet et il ressort que dans les régions où la terre était pauvre en magnésium, le nombre de cancers était plus important.

Présentations :
Seule la présentation du magnésium sous forme de chlorure possède des indications intéressantes, le sulfate n'ayant seulement qu'un effet laxatif.

Il existe de nombreuses présentations du chlorure de magnésium vendus en pharmacie , dans les magasins diététiques , et par internet . Souvent elles sont conditionnées en sachets de 20 grammes à diluer dans de l’eau si possible pure. En médecine vétérinaire, des laboratoires le vendent au Kg, ce qui est bien plus économique !
Cependant, celle à préférer est le NIGARI qui n’est autre que du sel de mer ( composition voisine du plasma de Quinton); il contient environ 84 % de chlorure de Magnésium, le reste étant du chlorure de sodium , sulfate de magnésium et d’autres traces minérales.

Applications vétérinaires :
1-En 1932, un médecin de campagne, le Dr Neveu (3) se permit de l’utiliser avec succès dans le traitement de maladies animales comme la Fièvre aphteuse ( bovins), l’avortement, la non délivrance, les mammites après vêlage, les entérites…
Il réalisait une solution de 30 grammes de chlorure de Mg cristallisé par litre d’eau et en faisait boire un litre toutes les 6 à 8 heures pendant 4 jours et d’après ce médecin les résultats étaient spectaculaires.
Plus tard, dans les années 1970, le Dr vétérinaire, Jacques Lagrange, reprend ces prescriptions dans son « Mémento d’Aromathérapie vétérinaire ».(4)

Il préconise des traitements de 5 jours :
-Chèvres, moutons : préventif : 5 grammes/ litre ; curatif : 10 grammes /litre.
-Jeunes bovins : 3 grammes / litre.
-Porcs : préventif : 2 grammes /litre ou 3 grammes/10 Kg de poids vif (PV) ; curatif: 1
gramme / Kg de PV.
-Volailles, oiseaux :3 grammes / litre d’eau.
- Bovins, chevaux : 1g à 1,5 gramme de la solution à 30 g de chlorure cristallisé /litre d‘eau, toutes les 6 heures.

Pour les animaux de compagnie, de nombreux laboratoires vantent ses mérites mais il y a peu de publications de vétérinaires sur son usage mais beaucoup de naturopathes (5).

En 1961, toujours le Dr Neveu , médecin, traite des chiens contre la maladie de Carré et d’après lui :
Le chlorure de magnésium guérit immédiatement a forme occulo-nasale ,rapidement les formes respiratoire et digestive. Il guérit aussi la forme nerveuse, paralysante à condition que la paralysie ne date pas plus de 8 jours.
Je n’ai pas eu l’occasion de vérifier l’efficacité de ce traitement car les maladies de Carré sont rares (en France) grâce à la vaccination préventive, très efficace !
Il traite aussi les chiens :
-contre le « rouge » (eczéma?)
-contre la piroplasmose ; cependant, je pense qu’il existe des traitements allopathiques fort efficaces !
--contre les gastro-entérites; pourquoi pas ? Mais attention ,un excès peut occasionner de la diarrhée !
-contre les plaies et les morsures de serpent ( action thrombolytique).
En général pour un chien de taille moyenne, il préconise d’utiliser soit la solution à 20 g./ litre d’eau de chlorure desséché soit la solution à 30 g. /litre de chlorure cristallisé. Deux à trois prises quotidiennes de 125 ml selon la maladie et si possible en dehors des repas.

2-Mon expérience du chlorure de magnésium (Nigari) :
J’ai prescrit cet oligoélément dans les affections cutanées canines en complément d’autres traitements phytothérapiques ou allopathiques. Je n’ai pas l’expérience des autres indications citées (maladie de Carré, piroplasmose…)..
En dermatologie, je le prescrivais chez un chien de taille moyenne :à raison d’un verre à eau (125 ml ) de la solution dosée 20 g. /litre d’eau purifiée, 2 fois /jour et si possible en dehors des repas.
Pour les affections cutanées chroniques, je le prescrivais souvent 8 jours par mois.
Je l’ai aussi utilisé localement pour soigner les plaies (compresses humides) car il possède des propriétés antiseptique et cicatrisante.
Chez le chat, la prise est parfois plus difficile à donner en raison de son amertume et du caractère indépendant de l’espèce !
Pourtant, le chlorure de Mg est à conseiller dans toutes les affections virales du chat. Par ses propriétés décrites, il stimule l’immunité et les résultats sont parfois surprenants ! Par contre, je n’ai eu aucun résultat dans le traitement du fibrosarcome félin ou des tumeurs mammaires comme j’ai pu le lire dans des articles du net... Son action n’est que préventive et non curative en cancérologie !
. La posologie est de 2 à 5 ml de la solution à 20 g./litre et à la répéter 4 à 6 fois / jour…
Chez les carnivores, j’ai observé quelques fois de la diarrhée, mais souvent transitoire (3 jours maximum ou sinon, il vaut mieux l'arrêter!).
A éviter de le donner sur les chiens et chats en insuffisance rénale ou cardiaque avancée; son élimination rénale étant déficiente , il se produira rapidement un surdosage en magnésium dans l’organisme !
Attention ,si l’animal parait très fatigué après la prise du produit, c’est qu’il y a un surdosage probable ou une insuffisance rénale latente!

En conclusion, cet oligo élément est indispensable au fonctionnement de l’organisme . Il se trouve de plus en plus absent de notre alimentation et celle des animaux par appauvrissement de la terre par l’utilisation massive des engrais (NPK)....
Je citerai la phrase d’un de mes confrères, éminent homéopathe vétérinaire et écologiste avant l‘heure (en 1950 !) le Dr Quiquandon : « l’animal a fait la preuve que les engrais sont nocifs » Ce qui lui a valu pas mal d’ennuis !
Sans doute nos anciens chimistes de l’agriculture avaient oublié le chlorure de Magnésium ....Il est maintenant vivement recommandé en agriculture biologique (6), pour la protection des végétaux et aussi pour une alimentation Bio, riche en chlorure de Magnésium ; cela nous évitera donc d’en prendre en complément alimentaire et de réserver son usage pour les soins....
Les individus de notre société seront peut-être alors mieux dans "leur peau"..., ainsi que nos animaux !

Sources :
(1)-La polio vaincue. P. Delbet (Ed. La Vie Claire).
(2)-La diététique et Beljanski. D.Toussaint et M.Beljanski.(Ed. G.Tredenel).
(3)- Le chlorure de magnésium dans l'élevage. Dr Neveu (librairie Le François)
(4)-Memento d'Aromathérapie vétérinaire. Dr Vét. J.Lagrange.
(5)- Le chlorure de magnésium: un remède miracle. M.F Muller (Ed. Jouvence).
-Médecines douces pour nos animaux: savoir les soigner et les aimer. M.F Muller (Ed.Jouvence).
(6)-Association Penseznature.



source http://www.phytanimal.fr/phytotherapie/le-chlorure-de-magnesium
Le Chlorure de Magnésium
stress | nervosité | magnésium | fatigue | diarrhée | cicatrisation | anxiété | anti infectieux

Le chlorure de magnésium, MgCl2, associe deux atomes de chlore à un atome de magnésium, les premiers en solution sous forme anionique c'est-à-dire chargés négativement, le second sous forme cationique, donc chargé positivement. Se présentant à l’état solide sous forme de poudre blanche de goût amer, le chlorure de magnésium est hydrosoluble et présent dans l’eau de mer. De ce fait il entre dans la composition du sel de table récolté sur les marais salants.

Histoire du Chlorure de Magnésium
Le magnésium est connu depuis l’antiquité gréco romaine, son nom dérivant d’une bourgade du moyen orient, Magnésie. Ce métal a depuis été étudié de façon continue, en particulier par le chimiste britannique Davy qui l’a isolé à partir du sel de mer. Quatrième minéral de l’organisme après le sodium, le potassium et le calcium, il se concentre dans les os. Il est en fait le métal le plus abondant dans l’univers connu, bien avant le fer ou le cuivre. Au début du XX siècle, le Pr Delbet étudia longuement ses propriétés médicales, tant au niveau de son usage dans le traitement des maladies infectieuses, que dans celui des maladies cancéreuses, ce qui fit l’objet de nombreuses critiques. Les progrès scientifiques ont permis de mieux comprendre les divers rôles du magnésium dans nombre de processus métaboliques et structurels.

Propriétés du Chlorure de Magnésium
Le magnésium intervient dans un nombre incalculable de fonctions cellulaires vitales.
En effet, il est le co-facteur de plus de 300 systèmes enzymatiques, dont une grande partie de ceux qui participent à la fabrication de l’ADN et à sa réparation. Rappelons qu'un co-facteur est un élément chimique indispensable au fonctionnement de l'enzyme dont il dépend.
Au niveau des neurones, il régule la conduction de l’influx nerveux dans les axones, régule les fonctions cérébrales en diminuant anxiété et te nervosisme.
Au niveau musculaire, il diminue l’excitabilité des fibres, et joue donc le rôle de molécule anti spasmophile.
Au niveau osseux, il favorise la minéralisation.
Au niveau du stress il modère de façon remarquable la sécrétion d’adrénaline, et contribue à la régulation de la glycémie.
Il jouerait un rôle dans les mécanismes modérant l’inflammation et l’allergie, et stimulerait la production d’anticorps.
Enfin il interviendrait dans certains mécanismes naturels de protection contre les maladies dégénératives du système nerveux central.

Modalités d’utilisation et Usages thérapeutiques
Le chlorure de magnésium est sans doute le remède le moins onéreux que votre pharmacie contiendra. Pour moins de deux euros vous vous procurerez un sachet de 20 grammes qui permettra de soigner votre animal de longues semaines !

Mode opératoire
Diluer un sachet de 20 grammes dans un litre d’eau minérale, bouteille en verre ! Agiter jusqu’à disparition totale des cristaux. Cette solution pourra se conserver 3 semaines, si possible dans une bouteille en verre au réfrigérateur. La quantité de solution à consommer sera prélevée dans un verre un long moment avant son administration, de façon à ce que la solution soit à température ambiante.

Usage externe
Un lavage au chlorure de magnésium permet une antisepsie et accélère la cicatrisation des petites plaies.
Les brûlures légères pourront être soignées par application de compresses imbibées. Au bout de quelques instants la douleur disparaît, et l'antisepsie  et la cicatrisation de la lésion de brûlure sont assurées. La compresse sera laissée en place et imbibée régulièrement.

Usage interne
Remise en forme ou prévention du stress : Des cures de 10 à 20 jours, à raison de 1 ou 2 cuillerées à café pour 10 Kg en moyenne, permettent de préparer l’organisme à une intervention chirurgicale, à l’ouverture de la chasse, aux fatigues chroniques chez les chiens de traîneau etc, etc…

Rôle anti infectieux : l’idéal serait de faire ingérer des doses quotidiennes de l’ordre de deux à trois verres pour 10 Kg le premier jour, en 5 ou 6 prises, puis ½ verre par jour en 2 prises durant 3 jours, de façon à déclencher une diarrhée modérée. Reconnaissons que cette modalité d'utilisation peut présenter des inconvénients notables pour les animaux d'appartement! Toutefois des doses plus faibles, comparables à celles de la remise en forme pourront avoir des effets anti-infectieux bénéfiques sans l’inconvénient des diarrhées.

Rôle anti néoplasique et anti cancéreux : Nombre d’adeptes des médecines naturelles à destination des animaux prônent l’utilisation du chlorure de magnésium dans le cadre des traitements de diverses tumeurs, tumeurs mammaires, fibrosarcome félin, lymphomes….Pour notre part, nous demeurons réservés sur l’efficacité de tels traitements, même s'il nous arrive de les conseiller "par acquit de conscience". Leur faible coût et leur totale innocuité peut toutefois permettre d'envisager d'associer aux autres traitements des cures de 21 jours de solution de chlorure de magnésium à répéter après une semaine d’arrêt.

Précautions d’utilisation
Diarrhée : Interrompre tout traitement si une diarrhée persiste au-delà des 3 premiers jours de traitement.

Insuffisance rénale : Ne pas utiliser le chlorure de magnésium en cas d’insuffisance rénale, car il est alors moins bien éliminé par les reins et s’accumule dans l’organisme. Il peut alors aggraver la fatigue générale et occasionner de graves troubles du rythme et de la fréquence cardiaque.

Ne pas confondre le chlorure de magnésium avec le sulfate de magnésium : Ce dernier, aussi vendu en sachet de 20 g est un laxatif puissant !



liens divers
http://www.cfaitmaison.com/divers/medecine-douce-chien.html

http://www.le-monde-du-guerisseur.com/chlorure-de-magnesium.html

http://catpapattes.com/chlorure-de-magnesium/

http://amicalepattespalmees.free.fr/quelquesremedes/index.html

http://eczema.comprendrechoisir.com/fiche/voir/192525/traiter-l-eczema-chez-les-animaux

http://www.chien-courant.com/forumfinal/viewtopic.php?f=12&t=15784

http://secretsplantessante.over-blog.com/article-comment-j-ai-pu-sauver-mon-chien-brutus-de-la-gangren-104073190.html



ça ne coûte rien d'essayer à titre préventif
source http://ovdt.exprimetoi.net/t576-le-chlorure-de-magnesium
Beaucoup de personnes ne connaissent pas les vertus du chlorure de magnésium sur les humains. Encore moins sur les animaux.

Je met ici le lien de l'article écrit sur ONCT, pour les personnes qui ne connaissent pas.
Suite à de récentes expériences pour avoir une petite chienne en famille d'accueil, j'ai sauvé cette dernière d'une probable maladie de Carré. Elle avait de la diarrhée que les antibiotiques et le smecta n'enrayaient pas, et avait un début de kératinisation au niveau de ses coussinets. Ce sont deux symptômes de cette maladie, qui évolue malheureusement si elle n'est pas prise à temps.

Nautilus a eu des expériences similaires par lesquelles, il a pu soigner ses ménageries :

Citation :
On connaît tous (presque) les bienfaits du CHlorure de magnesium pour notre santé mais combien de vous l' utilisent pour soigner nos amis les bêtes

Pour ma part, j' ai testé sur ma ménagerie à quelques occasions:

infection oculaire ( blessure) de mon chat ( regression en quelques heures et disparition en 48H de sa tumefaction)
10ml par dans seringue déposé au fond de la gorge (2X à 3 heures d'interv)

Chien de petite taille /faiblesse cardiaque qui génère des quinte de toux continuelle:
utilisation régulière dès que les crises se présentent ( efficacité immédiate ) 20ml en 1 ou 2 prises. Efficacité en quelques minutes; à renouveler quand les crises reviennent

Utilisation sur AVC (-chien ) qui partait totalement en carafe ; on a cru le perdre vraiment
3 injection en 10 minutes ( ingestion) 30ml
Le chien s' est remit sur pied en une nuit; diagnostique confirmé par le véto

Pour ces deux exemples , ce sont les qualités cytophylactiques et de protection du muscle cardiaque qui sont mises en avant

Avez vous d' autres témoignages?

Quelques liens que j' ai trouvé avec son utilisation en élevage bio:
rôle du veto en elevage bio
http://www2.vet-lyon...2001lyon038.pdf

http://arnaudveto.blogspot.com/

www.pep.chambagri.fr/bio/doc/SF.pdf

http://www.naturopat...oruredemag.html

Ci dessous d' après le Dr Neveu: ( je n' ai pas retrouvé le lien qui pointe vers le document entier)
DOCTEUR A. NEVEU
LE CHLORURE de MAGNÉSIUM DANS L'ÉLEVAGE
TRAITEMENT CYTOPHYLACTIQUE DES MALADIES INFECTIEUSES

BOVIDES
Traitement de la fièvre aphteuse.
Poids de l'animal: 500 kg
Faire prendre 1 litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive. Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Au-dessus de 500 kg.
Faire prendre I litre et demi de la solution toutes les six heures pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive.

Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Bouvillons et génisses de 1 an: 200 kg.
Faire prendre 1 demi-litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive.
Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Veaux de lait. Faire prendre 1 demi-litre de la solution toutes les six heures, pendant trois jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive.

Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Avortement. N.B. Le danger, dans l'avortement, vient de ce que la vache ne se délivre généralement pas, après l'expulsion de l'avorton.- S'abstenir de
toute tentative d'extraction manuelle du délivre, inefficace et dangereuse; ne donner aucune injection tendant à la désinfection problématique des voies
génitales. Instituer le traitement magnésien: la vache se délivrera seule, sans colique, et, fait remarquable, sans odeur, dans les quelques jours qui
suivront le début du traitement, et la lactation sera normale.

Traitement de la non-délivrance de la vache après le vêlage ou l'avortement.
Faire prendre 1 litre de la solution toutes les douze heures, pendant cinq jours, soit 101itres, si le traitement est commencé avant la vingt-quatrième
heure qui suit le vêlage ou l'avortement.

Après la vingt-quatrième heure, l'infection est en marche. Faire prendre 1 litre de la solution toutes les six heures, pendant cinq jours, soit 20 litres.

Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Traitement de l'avortement épizootique.
Le traitement est celui d'une vache infectée. Faire prendre 1 litre de la solution toutes les six heures, pendant cinq jours. Dans les cas très graves,
débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Traitement préventif de l'avortement.
Lorsqu'une vache « se prépare » à mettre bas avant l'époque prévue, on peut la conduire à terme par le traitement suivant:

Il suffit de lui faire prendre 1 litre de la solution, matin et soir, pendant cinq jours  soit 10  1itres.

Traitement de la septicémie des veaux naissants.
Faire prendre 1 demi-litre de la solution toutes les douze heures, pendant deux jours, soit 2 litres.

Traitement de la non-fécondation des vaches.
Faire prendre, à la vache inféconde, cinq jours avant l'époque présumée de ses chaleurs, 1 litre par jour de la solution, puis, après la saillie, 5 autres litres: 1 litre par jour, pendant cinq jours, soit, au total, 10 1itres.

Traitement de la mommite. Faire prendre 1 litre de la solution toutes les six
heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la
guérison définitive.

Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Traitement de la bronchite vermineuse.
Veaux ou génisses de sept à huit mois. Faire prendre I demi-litre de la solution (matin, midi et soir), pendant quatre jours.

Traitement des entérites. Veaux de lait. Faire prendre 1 demilitre de la solution toutes les douze heures, pendant deux jours, soit 2 litres. Adultes.
Faire prendre 1 litre de la solution (matin, midi et soir), pendant huit jours. Traitement à renouveler s'il y a lieu.

Traitement de la météorisation. Faire prendre 1 litre de la solution (matin,
midi et soir), pendant cinq jours.

ÉQUIDÉS Traitement de la gourme. Poids de l'animal: 500 kg. Faire prendre 1litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes
les huit heures, jusqu'à la guérison définitive. Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Au dessus de 500 kg. Faire prendre 1 litre et demi de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la
guérison définitive. Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Typhose. Poids de 1'animal: 500 kg.
Faire prendre 1 litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive. Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Poulain de huit mois: 200 kg. Faire prendre 1 demi-litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive.
Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

PORCINS Fièvre aphteuse - Rouget - Broncho-pneumonie.
Poids de l'animal: 100 kg. Faire prendre 1 litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive. Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle,

Porc de 50 kg. Faire prendre 1 demi-litre de la solution toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive. Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Pneumonie des porcelets de cinq ou six semaines.
Faire prendre, à chaque porcelet, 2 cuillerées à soupe de la solution toutes les deux heures, pendant deux jours.

C H I E N S
Traitement de la maladie de Carré. Le chlorure de magnésium guérit immédiatement la forme oculo-nasale de la maladie de Carré, rapidement les
formes respiratoire et digestive. Il guérit, aussi, la forme nerveuse, paralysante (poliomyélite du chien), à condition que la paralysie ne date pas plus de huit jours.

Le traitement d'un chien de taille moyenne, atteint de la forme nerveuse de la maladie de Carré, est le suivant: Faire prendre 125 cm3 de la solution de
chlorure de magnésium toutes les six heures, pendant quatre jours, puis toutes les huit heures, jusqu'à la guérison définitive

Dans les cas très graves, débuter par 2 doses rapprochées à deux ou trois heures d'intervalle.

Les autres formes oculonasale, respiratoire et digestive guérissent, je l'ai dit, rapidement, au début de ce traitement.

Rouge.-Chien de taille moyenne.
Faire prendre 125 cm3 de la solution le matin à jeun et 125 cm3 le soir, avant le repas, pendant huit Jours, périodiquement,

Piroplasmose,-Chien de taille moyenne.
Guérison rapide. Faire prendre 125 cm3 de la solution (matin et soir),pendant deux jours.

Gastro-entérite.-Chien de taille moyenne.
Faire prendre 125 cm3 de la solution (matin, midi et soir), pendant cinqjours.

C H A T S
Gastro-entérite infectieuse Maladie des jeunes chats. Faire prendre 2 cuillerées à café de la solution toutes les trois heures, dans la journée, jusqu'à la guérison définitive.

BASSE-COUR
Poules Diphtérie aviaire. Choléra aviaire. Typhose aviaire. Peste aviaire.
Faire prendre 2 cuillerées à café de la solution toutes les trois heures, dans la journée, jusqu'à la guérison définitive. Ou remplacer l'eau de boisson par la solution de chlorure de magnésium.

Pneumonie contagieuse des poulets. Faire prendre 1 cuillerée à café de la solution toutes les deux heures, dans la journée, jusqu'à la guérison définitive.

Maladie de la crotte. Diarrhée blanche. Remplacer l'eau de boisson par la
solution de chlorure de magnésium.

Dindons Diphtérie aviaire. Faire prendre 2 cuillerées à soupe de la solution,
toutes les trois heures, dans la journée, jusqu'à la guérison définitive.

Dindonneaux.- Quand ils prennent le rouge, remplacer l'eau de boisson par la
solution de chlorure de magnésium.

Coccidiose des lapins Faire prendre 2 cuillerées à café de la solution toutes
les trois heures, dans la journée, jusqu'à la guérison définitive. Ou arroser
leur pâtée avec la solution de chlorure de magnésium.

1- Soit chlorure de magnésium desséché (20 g)

Eau commune q.s.p .................................1 litre

2- Soit chlorure de magnésium cristallisé (30 g)
Eau commune q.s.p, 1 litre

dont on fera préparer le nombre de litres nécessaires.

La maladie de Carré est la forme animale de la poliomyélite humaine. Ses symptômes sont donc :
- diarrhée (ou selles molles au début)
- toux, rhume, écoulement nasal
- kératinisation des coussinets plantaires (ces derniers deviennent plats et durs)
- fièvre assez élevée (pour un chien c'est au-delà de 38°)

Si la maladie n'est pas détectée à temps faute de connaître les symptômes, cela peut par la suite créer des troubles nerveux, comme un mouvement de tête de haut en bas, un mouvement de patte. Cette maladie atteint donc le cerveau.

Il est donc possible de la soigner avec le chlorure de magnésium dès le constat d'une diarrhée ou d'un des symptômes décrits ci-dessus, ou avec du nigari qui est composé à 95 % de chlorure de magnésium..



http://unchatetunlapin.blogspot.fr/2015/02/le-chlorure-de-magnesium-pour-les.html
mardi 17 février 2015
Le Chlorure de magnésium pour les animaux
Le chlorure de magnésium a un effet bénéfique sur la santé bien connu (même si certains pensent encore qu'il ne s'agit là que d'un remède de grand-mère sans intérêt et que tout est dans la tête ! ). Si vous avez l'habitude d'en faire des cures, vous savez de quoi je parle, si vous n'en avez jamais pris, je vous conseille vivement d'essayer surtout en cette période d'hiver où nombre de virus circulent et que le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont difficile à éradiquer ! A croire qu'ils  nous adorent ces virus ! J'ai d'ailleurs déjà parlé dans un article précédent des vertus du chlorure de magnésium pour les humains !
Mais qu'en est-il des animaux ?
Et bien vous serez surpris d'apprendre que les animaux peuvent, tout comme nous, consommer du chlorure de magnésium. Il paraît même qu'il est efficace contre bon nombre de maladies, certaines extrêmement graves telles que le typhus ou la gastro-entérite infectieuse chez le chat, la maladie de carré, la piroplasmose chez le chien ( source : Médecines douces pour les animaux, Marie-France Muller, Jouvence Éditions, 1998, pp. 38 à 56). Alors ?

Sur quels animaux ?
Le chat et le chien bien-sûr mais pas seulement. Le lapin, le cochon d'inde, le hamster, les poissons, les coqs, poules, canards, pigeons, tourterelles, les oiseaux en général.  En bref, beaucoup d'animaux peuvent consommer du chlorure. Je ne parlerai ici que du chien, du chat et du lapin. Toutefois, si vous désirez obtenir plus d'informations concernant d'autres animaux de compagnie, je vous conseille soit de lire le livre de Marie-France Muller ou bien de me laisser un commentaire sur le blog, j'y répondrai si je connaît la réponse évidemment.

Quand ?
Le chlorure de magnésium peut -être consommer quand la maladie se déclare ou est avérée mais on peut aussi l'utiliser en cure préventive une à deux fois par an.

Pour quels types de maladies ?
Quand l'animal est malade, le chlorure de magnésium est utile quelque soit la maladie en question. En effet, le chlorure permet au corps de réagir et d'activer ses défenses naturelles. Il ne peut donc qu'aider nos petits malades. il faut aussi savoir qu'il se combine très bien avec un traitement allopathique (en d'autres termes antibiotiques ou autres médicaments prescrits par votre vétérinaire) ou homéopathique.

Quelles doses ? EN PREVENTION
CHIEN
Petit chien ou chiot : 1 cuillère à café le matin ou le soir
Chien moyen : 125 ml une fois par jour
Gros chien : 180 ml une fois par jour

CHAT
Chaton : 10 ml une fois par jour
Chat adulte : 20 ml une fois par jour.

LAPIN
10 gouttes une fois par jour.

A titre préventif, la cure peut durer de 5 jours à une semaine. Quand il s'agit de troubles bénins sans fièvre, les doses restent les mêmes.
ATTENTION : commencez d'abord par une petite dose pour voir comment votre animal va réagir. Puis augmentez ensuite.

EN CAS DE MALADIES AIGUES AVEC FIEVRE ET / OU INFECTION
Le dosage reste le même que précédemment indiqué mais au lieu de donner une seule fois dans la journée, on donne une dose toutes les heures les rois premières heures, puis une dose toutes les 6 heures pendant 48 H, puis on termine par une dose au coucher pendant une semaine pour restaurer le bon état immunitaire.
Evidemment, ceci n'est donné qu'à titre indicatif. Parfois, le traitement pourra être prolongé si la maladie met un peu de temps à disparaître.

Comment ?
On mettra le chlorure de magnésium dans la nourriture du chien, il le mangera sans problème. Le lapin ne pose aucun problème puisqu'il adore le chlorure de magnésium ! Merlin en raffole, il l'aime autant que les pommes, c'est dire !
en ce qui concerne le chat, c'est  plus compliqué. si sa nourriture change d'odeur, il aura peur que son maître ou sa maîtresse ne se soit transformé(e) en Marie Besnard ! J'en mets sur les croquettes de Rocambole et il le prend sans même s'en apercevoir mais Rocambole aime tellement manger ! Si votre chat est récalcitrant, il faudra lui mettre de force dans la gueule et alors là bon courage !

Préparation
Achetez en pharmacie un sachet de chlorure de magnésium, le dissoudre dans 1 litre d'eau Mont-Roucous ou Volvic. Bien agiter pour que le produit se mélange bien. Pensez à agiter la bouteille de nouveau dès que vous voulez vous en servir, le produit a, en effet, tendance à rester dans le fond même si cela ne se voit pas .

AVERTISSEMENT
Si votre animal est malade, emmenez-le chez le vétérinaire ! Ne jouez pas aus apprentis sorciers avec la vie de votre animal ! Cependant, donnez du chlorure en plus du traitement vétérinaire ne pourra pas lui faire de mal.

Inefficacité du chlorure de magnésium
Le chlorure de magnésium peut ne pas fonctionner notamment si la maladie est trop grave ou trop avancée. De même, il ne faut pas oublier la composante alimentaire. Nous donnons bien souvent une nourriture non-adaptée à nos animaux. Si d'un côté nous voulons les soigner mais que de l'autre nous leur faisons ingérer de la cochonnerie, il n'en résultera rien de bon !

Effet indésirable du chlorure de magnésium  
Le chlorure de magnésium est légèrement laxatif. Néanmoins, l'état du petit malade s'améliore souvent après la première diarrhée comme si après avoir évacué ce qui était mauvais, l'organisme se sentait soulagé ! Ce n'est pas très scientifique tout ça mais bon !
Quand la diarrhée apparaît, il faut baisser les doses mais ne pas arrêter le traitement brutalement.
Publié par Chev Anne à 20:03





Dernière édition par Libellule le Dim 14 Mai 2017 - 22:43, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari   Dim 25 Oct 2015 - 17:48



Mais aussi pour les plantes
 http://www.cfaitmaison.com/divers/jardinage.html



  source http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/13548/nigari-produit-miracle-aux-bienfaits-naturels
Prendre soin de ses plantes
Comme les cellules humaines, les tissus des plantes ont besoin de minéraux pour se développer correctement. En participant à la formation de la chlorophylle, le nigari fait office d'engrais naturel. De temps à autre, on arrose ses plantes avec un peu d’eau magnésienne. L’astuce fonctionne aussi pour conserver les fleurs coupées plus longtemps.



 source http://www.chlorure-de-magnesium.fr/2013/06/05/arrosage-des-plantes-et-du-potager/
Arrosage des plantes et du potager avec le chlorure de magnésium
Comme on l’a déjà vu (relire si nécessaire le paragraphe « La vie végétale, la chlorophylle et la photosynthèse » ), le magnésium est l’atome central de la chlorophylle, et sans lui la photosynthèse est impossible. Un végétal carencé en magnésium dépérit rapidement : ses racines se développent moins, des feuilles se couvrent de taches jaunes, puis l’ensemble de son feuillage dépérit. La carence en magnésium touche en premier les feuilles les plus anciennes (à la différence de la carence en manganèse qui touche d’abord les plus jeunes feuilles).

Le fumier, le lisier et le compost, bien que beaucoup moins riches en magnésium que les sources minérales, apportent un magnésium dont la biodisponibilité permet généralement une assimilation totale sur une saison de culture.

L’apport volontaire de magnésium aux cultures végétales se fait par des sources minérales dites semi-solubles (dont le magnésium se rend disponible progressivement), comme la dolomite hydratée ou non, l’oxyde de magnésium…, et des sources dites solubles. Alors que les sources semi-solubles sont intégrées dans le sol sous forme solide, où elles dispenseront le magnésium progressivement sur des durées plus ou moins longues, les sources de magnésium solubles peuvent être apportées par l’arrosage du sol ou la pulvérisation sur les feuilles. Parmi les sources solubles de magnésium, on peut citer le nitrate de magnésium, le sulfate de magnésium (sel d’Epsom) et le chlorure de magnésium.

Le chlorure de magnésium est une source efficace de magnésium soluble en arrosage et en pulvérisation foliaire. Il contient 25 % de magnésium assimilable et est généralement vendu en agriculture sous forme de solution saturée à 560 g/l ou en addition à d’autres nutriments dans des composés fertilisants.

En cas de dépérissement et de jaunissement des végétaux, un apport de magnésium via le chlorure de magnésium donne souvent d’excellents résultats.

En arrosage :
1 cuillerée à café de chlorure de magnésium en poudre pour 1 l d’eau. Il pourra être utile de laisser des coquilles d’oeuf se dissoudre dans la solution avant l’arrosage, pour compléter le magnésium par un apport de calcium. Le chlorure de magnésium apporte au sol un magnésium rapidement disponible, mais peu persistant (à la différence des sources « semi-solubles »). L’opération doit donc être renouvelée régulièrement (attention, un excès peut également être nocif)

En pulvérisation :
la pulvérisation sur les feuilles est une bonne solution pour apporter rapidement du magnésium, mais elle devra être répétée souvent pour maintenir une bonne croissance du végétal. Elle est considérée comme une solution temporaire qui ne remplace pas le magnésium disponible dans le sol. En agriculture conventionnelle, des produits chimiques complexes comme le lignosulfate ou l’EDTA (acide éthylène diamine tétra-acétique), agissant comme chélateurs, peuvent être utilisés pour favoriser l’assimilation foliaire du magnésium, mais leur toxicité les rend impropres à un usage pour le jardinier amateur. Et, si le chlorure de magnésium est utilisé en agriculture biologique, l’EDTA ne le sera certainement pas !

Avertissement  :
Toutes les informations mises à disposition sur ce blog le sont de bonne foi, et en l’état actuel de nos connaissances. Elles résultent de la compilation de nombreux ouvrages sur le magnésium et le chlorure de magnésium, d’échanges par écrit et par oral avec des professionnels de santé et des spécialistes de la fabrication du chlorure de magnésium, ainsi que d’expérimentations personnelles dans le cadre domestique et privé. Elles ne dispensent pas l’internaute lecteur de prendre les précautions d’usage dans la mise en pratique de ces suggestions d’utilisations. Dans le domaine du bien–être et des soins corporels en particulier, il est important de répéter que le chlorure de magnésium n’est pas un médicament et que la lecture des articles de ce blog ne dispense en aucun cas de consulter un médecin. L’attention des patients sous traitement doit aussi être attirée sur le fait que le chlorure de magnésium peut éventuellement interférer avec certains médicaments. Dans le doute, l’avis d’un professionnel de santé devra sans faute être sollicité.




 source http://gazette-des-jardins.les-forums.com/go/ChlorureDeMagnesium/
Floradiane
Ben oui, c'est bon, AUSSI, pour les plantes !  
Ce jour, j(ai traité mon jardin avec bicarbonate et empiriquement ajouté du nigari (forme naturelle du chlorure de magnésium, environ 1,20 euros les 100g en boutiques bio)...
Puis après quelques recherche sur le web, j'ai constaté que d'autres le font... mais en arrosage
Dosage: 1 à 5 g litre d'eau
Voici, voilou : je teste et vous passe l'info, parce c'est naturel et pas cher !  
Qui a déjà testé ???

Musette
En fait le magnésium participe à la fabrication de la chlorophylle.
En 1900 on trouvait beaucoup de magnésium dans l'alimentation, les carences viennent bien sûr du fait qu'on blutte les farines pour obtenir du pain blanc, des pâtes blanches etc...mais pas seulement. Les légumes aussi ont perdu de leur qualité nutritive, pas seulement du goût, un kg de carottes d'il y a 60 ans étaient plus riches en nutriments ainsi qu'en magnésium qu'un kg de carottes bio de nos jours.

capselle
les agriculteurs aprentis sorciers ne se servent pas de chorure de magnesium mais "de sulfate de magnesie(" car chlorure=pas bon) . ils emploient trop de nitrate de potassium et sulfate de potassium et ils tentent " respecter" un equilibre

Floradiane
En fait, c'est une idée qui m'est venue alors que j'étais dans le jardin, et j'ai constaté APRÈS que je n'étais pas la seule à penser utiliser le chlorure de magnésium pour le jardin...
A tester sur quelques plantes, histoire de voir si différence de comportement avec les autres "sans": une expérience de plus, sans trop de risque (enfin je crois..., car, comme c'est du sel, c'est a utiliser modérément).



Un extrait du sujet pour vous donner envie d'aller le lire sur le site
source http://www.aujardin.org/carence-magnesium-t143086.html
vegetal87 : Mer 13 Juil 2011
Mes tomates se portent plutôt bien mais une carence en magnesium est assez visible sur certains plants.
Quelle solution pour aider un peu mes plants en foliaire ou au pied. En bio.
Peut on utiliser du chlorure de magnesium et en quelle proportion ?

vin
Si tu es certaine qu'il y a carence, tu peux mettre de la magnésium (ou magnésie)
Le SULFATE DE MAGNESIE est un composé chimique de formule MgSO4 communément appelé « sel d'Epsom », « sel de Sedlitz » ou « sel amer
Dosages, on peut également le mettre dans son bain et on le faisait lécher aux bestiaux au sortir de l'hiver.
http://www.petssupermart.com/art!303!!!2473!FR

Crystal
Le sel d'epson, j'en ai trouvé en pharmacie à la base c'est vendu pour nettoyer le foie

auronitens
Comment définis tu la carence en magnésium ?
Si c'est ça , je mettrai du Patentkali . C'est un engrais naturel riche en potasse et en magnesium. Il se dissout bien dans de l'eau et a une action rapide .
De plus la potasse fera beaucoup de bien a tes tomates au niveau de la grosseur des fruits et de leur gout

sibex
pour la magnésium c'est de la poudre de roche comme la Kieserite, c'est facile à trouver et pas trés cher

lalita
Pour le même problème, j'ai utilisé du sel d'epsom en deux fois (arrosage au pied) et mes plants sont redevenus beaux. Je ne trouve pas ça facile à trouver et j'ai fini par commander sur le site de sel d'epsom.

Princesse
Comment as tu détecter le manque de magnésium sur tes tomates ?

sibex
une carence en magnésium lorsque les feuilles jaunissent et que les nervures demeurent vertes.
une carence manganèse, entraîne le jaunissement des feuilles et l'apparition de taches brunes, par contre les nervures restent vertes.
mais se sont des oligo-éléments, donc les apports sont toujours à petites doses.

Remy71
Les carences bien expliquées ici :
http://www.jardinage.net/pro/html/eng2-algoflash.html



source http://www.femininbio.com/maison-jardin/conseils-astuces/faire-pousser-plantes-fruits-legumes-jour-5-68227
LE CHLORURE DE MAGNÉSIUM POUR VOS PLANTES VERTES ET VOTRE POTAGER
Publié le 10 mai 2013 - Mis à jour le 20 juin 2013
Pour pousser, vos fleurs, plantes vertes, fruits et légumes du potager ont besoin de minéraux. Laissez tomber les engrais et optez pour le chlorure de magnésium !
Le chlorure de magnésium aide à la formation de la chlorophylle
Comme tous les êtres vivants, les plantes et les fleurs ont besoin de minéraux et à plus forte raison quand elles sont extraites de leur milieu naturel ! Parmi eux, le magnésium est un élément incontournable car il participe à la formation de la chlorophylle (la couleur verte) et permet au végétal de mieux résister aux maladies et à la sécheresse. Plutôt que de nourrir vos plantes aux engrais, misez sur le chlorure de magnésium : vous constaterez que même les plus faiblardes retrouveront vite une belle vitalité !
En pratique
-De temps en temps, arrosez vos plantes vertes avec un peu de solution de chlorure de magnésium. Comptez environ ½ verre par plante.

-Dans l’eau de vos plantes coupées, vous pouvez ajouter également une pincée de nigari ou de chlorure de magnésium en poudre.

Potager et verger boostés en les arrosant de magnésium
Vous faites pousser vos propres fruits et légumes ? Profitez-en pour les enrichir en magnésium "à la source" ! Comment ? Tout simplement en apportant au sol le magnésium qui lui manque ! Vous verrez, vos plantations seront moins sujettes aux maladies, et vous aussi puisque vous ferez le plein de magnésium grâce à votre alimentation ! Vous constaterez également que vos fruits et légumes sont plus goûteux…
En pratique
Une fois par semaine environ, enrichissez l’eau d’arrosage de vos fruits et légumes : comptez 20 gr de nigari ou de chlorure de magnésium en poudre par arrosoir.

Retrouvez cette astuce et bien d'autres encore dans "Les meilleurs ingrédients malins", ed. Leduc.
http://www.editionsleduc.com/produit/360/9782848999012





Dernière édition par Libellule le Dim 14 Mai 2017 - 22:48, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari   Dim 25 Oct 2015 - 17:48



source http://lasanteetlesplantes.com/magnesium-le-bide-ou-ce-quon-ne-vous-dit-pas-pour-que-ca-marche/
Magnésium : le bide, ou ce qu’on ne vous dit pas pour que ça marche !

L’ambiance dans la pièce était sombre, tout comme le temps dehors. On entendait la pluie tomber. Quelques gouttes frappaient la vitre, comme si elles voulaient s’inviter. Je ne sais pas pourquoi, mais dans ces moments pluvieux, vous avez beau allumer toutes les lumières, il n’y en a jamais assez. C’est comme si ces gros nuages sombres l’aspiraient. Je me levais. Je cherchais à éclairer la pièce. Mon vieil ami médecin remarquait que j’étais mal à l’aise. Il faut dire que ce qu’il m’avouait ne me rassurait pas. Il ne croyait plus depuis longtemps en la médecine. Ce que les hommes en avaient fait était misérable. Il avait été autrefois un bon chef de service dans un hôpital. Frappé dans son enfance par une péritonite qui lui laissa de grosses séquelles digestives, il était compatissant et humain, aimé des patients et de son personnel. Il m’expliqua que s’il venait à être malade, il ne laisserait jamais son corps aux mains de la médecine. Les gens ne devaient pas donner leur responsabilité à des criminels. Il n’avait aucune envie de se faire torturer, puis tuer, sous couvert de la « thérapeutique ». Il savait ce qu’il avait à faire si jamais il était atteint d’un cancer : il se prescrirait de fortes doses de chlorure de magnésium qu’il s’injecterait dans le sang en intraveineuse. « Cela peut guérir n’importe quel cancer et bien d’autres maladies » affirmait-il, mais la mafia médicale désinformait frénétiquement ce genre de traitement bon marché. En m’expliquant cela, je suspectais qu’on lui avait diagnostiqué une tumeur et qu’il me le cachait. Mais ce ne fût pas le cas. Il mourut bien plus tard d’un infarctus, ce qui ne lui laissa guère le temps de s’administrer sa substance miracle.

Il y a des choses que je ne comprenais pas : si les médecins prescrivaient du magnésium aux patients, alors pourquoi n’observait-on pas de changements spectaculaires ? Et si les industries pharmaceutiques discréditaient le magnésium, alors pourquoi en trouvait-on dans la pharmacopée ? D’où tenait mon ami les secrets de ce remède miraculeux ? Je fis quelques essais plus tard, mais ils ne furent pas probants. Je mis donc cette information de côté, jusqu’à ce que des patients me fassent part de leur doute quant à la prise de Sulfate de Magnésium telle que je la recommandais dans mon article sur le sujet. Je repris le dossier et j’ai fait quelques découvertes intéressantes, confirmant, une fois de plus, le fait que les carences micronutritionnelles sont bien à l’origine de la majeure partie de nos maladies contemporaines et qu’il est possible de les éradiquer. Dans cette saga vers la santé, le magnésium tenait une place royale.

Tout est fait pour que ça ne marche pas
Devant l’inefficacité apparente des cures en magnésium les plus courantes que l’on trouve en pharmacie, et comme le prônaient certaines de mes lectures (Michel Dogna1 ou le Chlorure de Magnésium : un remède miracle Méconnu2 par exemple), je restais sur le chlorure ou le sulfate de magnésium, pensant qu’il s’agissait d’une des formes les plus simples et quelque part, plus saines. Mais en réalité, il existe bien plus de formes, car le magnésium est un atome (il fait partie des métaux) chargé positivement qui s’associe avec des composés qui, eux, sont chargés inversement, c’est-à-dire négativement. Un peu comme des aimants qui s’attirent par leurs pôles. En s’associant ainsi, la nouvelle substance devient, en chimie, un « sel ». Cette autre substance peut être du sulfate, du chlorure ou bien d’autres composés : acide citrique (citrate de magnésium), acide gluconique (gluconate de magnésium), acide lactique (lactate de magnésium), acide stéarique (stéarate de magnésium), etc. Il existe donc de nombreuses formes de sel de magnésium.

Si l’organisme prend l’atome de magnésium, il laisse en revanche son support. C’est pour cette raison que le sulfate de magnésium provoque une diarrhée nauséabonde : le souffre sent l’œuf pourri. Pour la même raison, le chlore serait à éviter : il est néfaste pour la santé, alors que parallèlement, un minéral miracle (l’ion bioxyde de Chlore) est vendu sous l’appellation MMS. Et en effet, certaines personnes m’ont fait part de retours très positifs pour ce produit à prendre avec précaution toutefois (renseignez-vous avant de faire n’importe quoi !).

Chaque sel de magnésium agit quelque peu différemment. Je constatais par exemple que le chlorure de magnésium était intéressant en cas d’infection. Il agissait bien plus vite que ses cousins. Mais son goût fortement amer était quelque peu révulsif. Je le réserve donc pour les urgences, pour enrayer les signes naissant d’un rhume, par exemple (1 cuillère-à-café 3 fois par jour pendant 2 ou 3 jours, dans un jus de fruit). Le sulfate de magnésium, à cause de son effet diarrhéique, était intéressant pour purger en même temps les boyaux. Plus l’organisme prenait de magnésium, plus on avait la « chiasse ». Un bon moyen pour savoir où on en était ! Mais ces mini-cures de cheval ne doivent pas se prolonger dans le temps. D’ailleurs, il est conseillé de ne faire que des cures de magnésium et celles-ci ne doivent excéder vingt jours. Et en effet, au-delà d’une quinzaine de jours, le magnésium ne semble plus faire effet. Or, hormis certains besoins spécifiques et occasionnels, pour être thérapeutique, la prise devrait se faire sur au moins trois mois. Pourquoi ces effets éphémères et comment était-il possible d’allonger cette limite ?

Le magnésium dans le corps se répartit de la manière suivante :
65 % du magnésium se trouve dans les os (et oui, il n’y a pas que du calcium !),

34 % se trouve dans les cellules,

1% se trouve dans le sang.

Première constatation : le dosage du magnésium sanguin est totalement burlesque. Il ne révèle pas grand-chose puisque la majeure partie du magnésium est ailleurs ! Il serait nettement plus judicieux de doser son taux dans les cellules (dosage érythrocytaire du magnésium). Mais ce test n’est jamais prescrit. Et il en va de même pour toutes les autres constantes : on observe le sang, mais ce qui se passe dans les cellules est relégué au second rang (cas classique des métaux lourds qui n’apparaissent pas dans le sang, mais qui se stockent dans les cellules). Quant au magnésium osseux, il ne peut pas se doser3.

Deuxième constatation : on a vite fait de saturer le sang en magnésium puisqu’on ne peut pas en mettre beaucoup ! Et c’est ce qui passe au fil des jours. Le magnésium pénètre rapidement dans le sang, mais sa biodisponibilité (capacité à entrer dans les cellules) est faible. Ainsi, en quelques jours, le sang se voit surchargé en magnésium. Il ne fait alors plus effet.

Comme j’allais le découvrir plus tard, d’autres détails sont surprenants. Si je devais le faire exprès, je ne ferai pas mieux pour que ça ne marche pas. Bien-sûr, quand la prise de sang ne révèle pas de carence et qu’une petite cure de magnésium n’apporte rien, voire même le contraire, on a vite fait de jeter le remède aux oubliettes, d’autant que la médecine ne lui accorde guère d’importance comparé aux éloges faites pour le calcium et les produits laitiers (gros mensonges d’ailleurs…). Mais il suffit de s’intéresser un peu à cet oligo-élément pour se rendre compte de sa portée et de sa valeur. S’il y en a autant dans les os et les cellules, ce n’est pas un hasard.

Le véritable rôle du magnésium
Le magnésium participe à plus de 300 réactions métaboliques3, mais nous pouvons synthétiser tout cela en deux rôles majeurs :

1 – Un dépolluant
Il est possible de considérer le magnésium comme un antidote des déchets dans le corps. Chaque fois que l’organisme produit ou est soumis à des toxines, il puise dans ses ressources magnésiques pour les évacuer. Ce qui explique pourquoi 80% de la population en serait en carence, puisque nous vivons dans un environnement moderne extrêmement pollué (colles, peintures, additifs, etc.).

Le stress produit beaucoup de toxines dans la mesure où le corps est placé sous tension pour y réagir. On pompe donc dans les ressources et les cellules sécrètent pas mal de polluants. Notons que n’importe quelle production hormonale devient elle aussi un polluant dès lors que l’organe cible ait été activé. Le foie est alors obligé de dégrader ce qui reste, comme des confettis que l’on balaie après la fête. Ceci est considéré également comme un stress, parce qu’il mobilise des resources pour dégager ces résidus.

2 – Le bouton OFF
Le magnésium est cul et chemise avec le calcium. Pour se contracter, le muscle a besoin de calcium. Il permet le spasme. Pour se relâcher, le calcium échange sa place avec le magnésium. Nous avons ici affaire à un bouton ON/OFF, ou Action/Repos, rendu possible par le Calcium et le Magnésium. Sans magnésium, le bouton reste activé en position ON. Le corps reste en mode action.

Lorsque ce mode là a été enclenché, seul le magnésium peut le désamorcer. Le magnésium agit en quelque sorte comme un inhibiteur.

Bouton ON-OFF
Cette double casquette du magnésium explique son importance dans l’organisme, mais aussi pourquoi il est fortement probable qu’un grand nombre de personnes en soit en carence. Plus l’organisme est soumis à des toxines, plus les ressources magnésiques s’amenuisent et moins le corps peut se reposer, parce que bloqué en mode action. S’il ne se repose pas, il ne peut se dépolluer et fabrique encore plus de toxines. Il est pris dans un cercle vicieux, où l’individu voudrait dormir et récupérer, mais il ne peut pas parce qu’il manque la clé : le magnésium.

Les signes de carence prennent sens
Bloqué en mode action, les muscles sont en tension permanente, le système nerveux, lui, est excité sans relâche. C’est comme si vous faisiez un marathon incessant, totalement involontairement. Cette hyperexcitabilité nerveuse et musculaire auquel est soumis le corps, empêche toute récupération, ce qui explique tous les signes de la déficience en magnésium. Plus le déficit est important, plus il est expressif. Mais s’il est faible et chronique, il est insidieux, c’est-à-dire qu’il donne des troubles auxquels vous n’incrimineriez jamais cette carence. Et pourtant…

Voici par ordre d’évolution les troubles les plus courants :
Difficulté à s’endormir (pour sûr ! le corps est en tension permanente !)

Réveils nocturnes fréquents avec impossibilité à se rendormir ;
Au réveil, le matin, la personne est fatiguée ;
Le corps ne récupère pas. Il s’intoxine : impression d’être dans un brouillard au réveil avec sensation de tête pas claire (le premier organe à pâtir d’un sang pollué est le cerveau) et peau sensible et douloureuse, surtout au mollet ;

L’état d’épuisement débouche sur une fatigue psychique et des pertes de mémoire ;

Maux de tête (céphalées) et, dans un état d’épuisement avancé, des migraines ;

Palpitations, cœur qui bat vite ou plus fort ;

Spasmes viscéraux ;

Constipation, digestion lente et difficile,

Règles douloureuses (dysménorrhées)

Angoisse, spasmophilie (qui révèle des troubles entre calcium et magnésium !), vertiges ;

Irritabilité ;

Hyperémotivité ;

Hypersensibilité (bruits, odeurs et touché sont disproportionnés). La personne est véritablement à fleur de peau (physiquement) ;

Sensibilité à la douleur accrue (hyperalgie) ;

Crampes musculaires;

Tensions permanentes ;

Extrémités froides ;

Sensibilité aux variations climatiques et au froid;

Ne supporte pas les temps chauds non plus ;

Sensations nauséeuses dans le creux du ventre ;

Le corps se fragilise et devient hypersensible. Tout est vécu comme agressif. Or face à l’agression, les tissus réagissent comme les mollusques : lorsqu’on effleure l’escargot, il recroqueville brusquement ses antennes. Lorsque la cellule se trouve en situation de danger, elle « rompt le contact avec le milieu ressenti comme menaçant, se replie sur elle-même et concentre sa force à l’intérieur, afin de la réserver aux fonctions essentielles à la vie, ce qui lui permet de subsister »(loi de dilatation-rétraction énoncée par le docteur Claude Sigaud, médecin lyonnais du début du XXème siècle4). Cette loi est importante en ostéopathie parce qu’elle débouche sur des tests palpatoires extrêmement fiables et précis. De plus, elle explique aussi bon nombre de maladies :

– Sur le plan physique : l’hypersensibilité chimique multiple, les migraines, etc.

– Sur le plan psychologique : troubles du comportement et de l’humeur, allant jusqu’à la dépression. Et c’est ce qu’a découvert une pédiatre nîmoises…

Des troubles psychiatriques qui n’en sont pas
La solution magnésium du Dr Mousain-BoscDr Marianne Mousain-Bosc avait remarqué que les mères dont les enfants étaient « hyperactifs », étaient dans la majorité « spasmophiles », mettant en évidence une défectuosité métabolique entre calcium et magnésium. Mais même si ce lien est démontré, même si le rôle du magnésium est prouvé (et notamment qu’une carence chronique a des répercussions délétères sur le système nerveux central), neurologues et pédiatres dans notre beau pays ont du mal à admettre qu’un simple traitement en magnésium puisse suffire, voire guérir. La médecine s’est focalisée sur le calcium et de nombreux médecins le prescrivent encore à tire-larigot sans aucune connaissance approfondie du sujet. Quand au magnésium, la médecine s’en est simplement détournée pour des raisons que je ne connais pas. Ni l’auteur d’ailleurs ! Encore aujourd’hui, de nombreux chercheurs se battent pour redonner la place qu’il mérite.

Vu les répercussions neurologiques du magnésium sur le système nerveux, il n’en fallait pas plus pour s’intéresser à son lien avec d’autres pathologies comme l’autisme. Il y a trente ans déjà, des parents d’enfants autistes témoignaient de l’amélioration de l’état de leurs enfants lorsqu’ils recevaient des « mégadoses de vitamines B6 et de magnésium»3.

L’idée que l’autisme n’était pas un trouble psychiatrique, mais bien la conséquence de troubles métaboliques et neurobiologiques avait vu le jour. Aujourd’hui, ce fait est admis. Mais quel combat !

Il y a plus de 20 ans, une maman avait sorti son enfant de son autisme en supprimant le gluten de son alimentation. Elle créa une association afin de faire connaître sa découverte au plus grand nombre de parents d’enfants autistes. Et ça marchait ! Mais pas toujours. Certains parents tentèrent alors d’éradiquer les produits laitiers également. Il y eu encore une nouvelle vague de guérisons. D’autres les désintoxiquaient de métaux lourds neurotoxiques (mercure et aluminium que l’on trouve dans les vaccins et un grand nombre de produits à la consommation), certains traitèrent la maladie de Lyme avec succès, mais malgré tous ces cas de guérisons, elles restèrent (et le sont encore souvent actuellement) « honteuses » et inadmissibles pour la médecine (et de nombreux parents convertis au dogme médical). Tous ces parents ont osé désobéir à la doctrine médicale. Ils se sont vus injuriés, malmenés, menacés et traités de secte, mais leurs enfants étaient guéris. Bravo à ces parents qui ont le courage de défier les croyances, de s’aventurer dans l’inconnu et de ne jamais se décourager pour aider leur enfant !

Le magnésium est en première ligne dans les troubles métaboliques, qui plus est, lorsqu’elle touche le système nerveux. Mais la solution magnésique n’est jamais proposée aux parents d’enfants hyperactifs par exemple, alors que les résultats sont concluants. Il serait peut-être sage que les professionnels de la santé s’informent un peu et s’ouvrent aux recherches faites dans le domaine par leurs confrères.

Principales origines de la carence en magnésium
Il n’y a que trois causes principales : une insuffisance en apport, des besoins accrus et une fuite cellulaire. En étudiant l’apport (les entrées) et son élimination (les sorties), les trois causes sont épluchées.

Les entrées
En France, l’apport nutritionnel recommandé est de 6 milligrammes de magnésium par kilogramme par jour, soit :
Pour un homme de 80 kg : un apport de 480 mg/jour ;

Pour une femme de 55 kg : un apport de 330 mg/jour.

250 mg/jour pour un enfant.

Ce chiffre est un repère, mais il n’est pas fiable, en raison de la forte variation des besoins en magnésium selon l’état de santé et le mode de vie de la personne. Ce besoin fluctue même au cours de la journée ! Cet apport est, par exemple, plus important chez les adolescents en phase de croissance, chez la femme enceinte ou qui allaite (500 mg/jour). Et on ne parle pas encore des carences, où la quantité de magnésium journalière dépasse de loin le besoin théorique calculé plus haut !

Où trouver le magnésium ? Il provient essentiellement de l’alimentation : cacao, céréales complètes, légumes verts, oléagineux (amandes, noix, noisettes, etc.), légumes secs (haricots, lentilles, pois cassés, etc.) et certaines eaux minérales. Malheureusement, d’autres données révèlent que la meilleure eau à boire pour l’homme est celle qui est la moins minéralisées5, chose que je partage. Quand on boit, l’organisme réclame de l’eau et pas de la nourriture (les minéraux sont des nutriments, petits certes, mais des nutriments quand même !).

Voici les principaux aliments qui fournissent le plus de magnésium3:

Valeur des aliments en magnesium

Quand on voit ce tableau, on a envie de se jeter sur le chocolat (d’ailleurs, la compulsion au chocolat trahit une forte carence en magnésium !), mais c’est une mauvaise tentation, dans la mesure où la forte teneur en sucre détruit tous les bénéfices des micronutriments qu’il est censé apporter. Optez pour un chocolat de qualité à 70% de cacao où le premier ingrédient sur la liste n’est pas le sucre. De celui-là, vous pourrez en donner aux enfants. Quant au maïs, s’il n’a pas la mention « sans OGM », n’en achetez pas. Privez-vous en !

Seul un tiers du magnésium que nous ingérons sera absorbé par les intestins. Le reste part avec les selles. Il faut donc revoir ce tableau à la baisse! Voilà que le tableau s’appauvrit fortement.

L’absorption se fait – comme pour la majorité des micronutriments – dans l’intestin grêle, soit une heure après son ingestion et peut se prolonger jusqu’à huit heures après (j’imagine les conséquences d’un by-pass gastrique, où l’on court-circuite les deux-tiers de l’intestin grêle !). Il faut savoir que l’absorption est plus importante lorsque l’apport en magnésium est faible (ceci a une incidence capitale sur la manière de combler nos carences comme nous allons le voir plus loin). Malheureusement, nos habitudes alimentaires ne nous apportent pas la quantité de magnésium suffisante. La malbouffe actuelle (ou la nourriture industrialisée, c’est à dire dès qu’un industriel touche à notre alimentation) ne nous nourrit pas, pire, elle nous appauvrit en minéraux (parce qu’il en faut pour la digérer, voilà tout !). Quand aux nombreuses allergies – allant jusqu’à l’intolérance au gluten – elles sont, entre autres, le fruit d’une mauvaise activité enzymatique, résultat des kilos d’additifs que nous retrouvons dans nos assiettes. Pour information, en France, chaque individu ingurgite 4 kg d’additifs par an6. C’est énorme ! Ceux-ci empêchent les enzymes digestives de faire leur travail et donc on fermente, on putréfie, mais on n’assimile plus.

Une partie de ces troubles métaboliques proviendrait de ce qu’on nous fait manger sans le savoir. Le magazine Vous et Votre Santé11 dénonçait, il y a quelques temps, par exemple, l’adjonction d’additifs dans les farines que nous achetons, sans doute pour réduire le temps d’entreposage avant la mise sur le marché. Et la farine bio n’en serait pas épargnée. La farine est ainsi produite plus rapidement, se garde plus longtemps et aucun insecte ne vient s’y nicher. Malheureusement ces additifs bloquent nos enzymes digestives. Mais ce n’est pas tout ! Le blé que nous utilisons a été modifié par croisement génétique au fil des années, pour obtenir un grain effrontément riche en gluten, et ceci, pour le confort des boulangers… et le goût des consommateurs. Le gluten donnant le moelleux, pains et pâtisseries sont plus faciles à produire et se vendent mieux. Mais avec les additifs qui ne permettent plus à nos enzymes de le désagréger, il devient toxique pour notre organisme. Or la maladie coeliaque entraîne des lésions intestinales là où les nutriments sont absorbés. Cette maladie s’exprime par une malabsorption digestive concernant les minéraux (dont le magnésium), mais aussi les glucides, lipides et autres protéines. Malheureusement ou heureusement, toutes les intolérances au gluten ne s’expriment pas avec la même violence. Certains souffrent du dos pendant 25 ans, sans aucun autre signe, d’autres de migraines, d’autres de signes isolés divers et variés, voire juste d’anxiété profonde, sans que l’on se rende compte de son origine digestive. Enfin, certains enfants sont bloqués dans des maladies neurologiques comme l’autisme ou l’hyperactivité, convaincus d’une origine psychiatrique jamais démontrée.

Enfin, notons l’affection génétique, cause majeure des carences en magnésium selon le Dr Mousain-Bosc3, qui engendre une anomalie dans le transport du magnésium dans les cellules. La lenteur des protéines (identifiées sous le nom de TRPM 6 et 7) qui transportent le magnésium du sang à la cellule serait due à une mutation génétique (relevons l’incertitude !).

Les sorties
Le magnésium est éliminé par les reins, mais aussi par la peau, ce qui fait que la sudation – les fortes chaleurs, l’effort, le sport, les bouffées de chaleur et les dérèglements pancréatiques (qui font transpirer la nuit) – épuisent nos ressources minérales. Mais d’autres facteurs provoquent également sa fuite :

Certaines affections rénales (pyélonéphrite répétitives et autres pathologies rénales);

L’alcool et le café (qui augmentent son élimination par les reins);

Les stress physiques ou émotionnels (le cortisol sécrété en cas de stress augmente la fuite magnésique),

La malbouffe (générant une quantité colossale de toxines et donc la mobilisation faramineuse des minéraux dont le magnésium essentiellement);

Certaines traitements médicamenteux : diurétiques, anti-inflammatoires, pilules, corticoïdes et psychotropes (antidépresseurs, etc.). « Inversement, la vitamine D accroît l’absorption intestinale et l’insuline favorise la pénétration intra-cellulaire7 ».

Pourquoi les cures de magnésium ne suffisent-elles pas à combler nos manques ?

Parce que si le magnésium entre facilement dans le sang, sa biodisponibilité (capacité à pénétrer dans les cellules) est faible. Or le sang ne peut contenir qu’1 % du magnésium total. Il arrive donc vite à saturation. Ainsi, en quelques jours, le sang se voit surchargé en magnésium et ce dernier ne fait alors plus effet. Pire, vous vous retrouvez avec tous les signes contraires à ceux recherchés. Pour éviter cette « intoxication », il faudrait que le magnésium entre plus facilement dans les cellules, là où il est indispensable. Il peut alors aussi être filtré par les reins, ce qui permet le retour à un taux normal dans le sang.

Le corps n’aime pas les extrêmes. C’est une règle et elle se vérifie aussi pour le magnésium. L’organisme est un moteur qui – lorsque tout se passe bien – ronronne. Mais les défectuosités sont des hics dans la machine… et la nôtre est silencieuse. Tout se passe à bas bruit et les répercussions physiques n’apparaissent que bien plus tard, donnant l’impression qu’elles viennent sans raison apparente. En réalité, n’importe quel symptôme, même le plus anodin, est à prendre avec intérêt parce qu’il trahit déjà une anomalie de la machinerie à laquelle il va falloir répondre. Les premiers vices se font sentir sur l’état de conscience. L’esprit perd en clarté.

En prenant du magnésium, l’organisme peut enfin se reposer et se désintoxiquer. Les effets sont appréciables : on est plus alerte, plus disponible et on ne réagit pas de manière exagérée et disproportionnée aux évènements du quotidien. Lorsqu’on se met en colère, elle s’exprime puis fond comme neige au soleil. Cela ne dure pas une éternité et ne se transforme pas en rancœur. On ne rumine plus. On a enfin accès au bouton « OFF » de notre machine. Quel soulagement ! Mais progressivement, le sang se surcharge en magnésium. Les effets bénéfiques s’évanouissent graduellement. Après vingt jours, il ne fait plus effet. On est déçu.

Une diabétologue parisienne s’est penchée sur cet échec dans la prise de magnésium et a trouvé comment lever ce barrage des vingt jours… au cœur même des ordinateurs.

La solution
Une alimentation riche en céréales complètes, légumes secs et oléagineux suffit à combler les besoins du corps, mais pour rattraper une carence – surtout si elle est importante – alors qu’elle touche au fonctionnement fondamental de l’organisme, un apport spécifique est obligatoire (et le chocolat ne suffit pas !). Malheureusement, il existe une barrière temporelle qu’il va falloir lever si on veut dépasser les 20 jours habituels recommandé et rendre le traitement efficace. Parce qu’à l’état actuel, la prise de magnésium classique se solde par un échec : au bout de quelques jours, il ne fait plus aucun effet.

Le chainon manquant : le silicium
Docteur Kathy Bonan7, médecin nutritionniste, endocrinologue, diabétologue et spécialiste des maladies métaboliques sur Paris a découvert un élément capable de dépasser cette limite. Cet élément est utilisé en informatique. Il constitue le cœur même des puces électroniques sans lesquelles il n’y aurait pas d’ordinateurs. Une ville de la baie de San Francisco en Californie en porte même son nom en effigie : la Silicon Valley. Ce produit, c’est la Silice.

La silice est un minéral composé de silicium. Silicon Valley se traduit donc par Vallée du silicium et non vallée du « silicone », comme on aurait tendance à l’imaginer.

La silice, c’est du sable transparent. On l’utilise pour en faire du verre (mais inutile de chercher à lécher vos vitres pour en avoir, ça ne marche pas. Ce serait même dangereux à cause du plomb qu’elles contiennent). Dans le monde végétal, il permet à la tige de blé de se dresser et de défier la gravité. Dans la machinerie animale, elle est un grain de sable essentiel parce qu’il permet la pénétration des oligo-éléments à travers la membrane cellulaire et les rend ainsi disponible aux cellules. Or les cellules sont de véritables usines dont les milliards de réactions chimiques se font grâce aux oligo-éléments. Sans eux, pas de production, pas de division et pas de vie non plus.

Les secret de la force du magnesium de Cathy BonanA tâton, Dr Bonan mit au point une méthode équilibrée de répartition entre magnésium et silice. Elle l’a appelé « méthode SiMa9», abréviation de Silice et Magnésium, qui consiste – comme son nom le laisse entendre – en l’association de magnésium et de silice. Dans sa formule, la prise du magnésium se fait de manière régulière, parsemée de prises occasionnelles de quelques gouttes de silice, lorsque l’effet du magnésium n’est plus au rendez-vous alors qu’on en prend régulièrement. Elle détaille amplement toute cela dans son livre Les secrets de la force du magnésium que vous pourrez trouver aisément sur amazon. Elle y dévoile également les résultats positifs de sa méthode sur le surpoids, les douleurs, les troubles de l’humeur, le sommeil, la fatigue, etc., démontrant une fois de plus le rôle primordial du magnésium sur notre organisme, et confirmant une fois de plus sa place dans les remèdes naturels aux effets miraculeux1. Enfin, elle n’omet pas d’y détailler les études sur la Silice qui confirme son intuition de départ : ce minéral ouvre les portes de la cellule au magnésium.

Silice colloïdale en gouttesOù trouver la Silice ? Tout d’abord, il ne faut pas confondre silice colloïdale (naturelle) et la silice organique (de synthèse). Ce n’est pas la même chose. La silice organique est un terme fallacieux parce qu’il laisse supposer qu’elle est naturelle. Elle a profité à certains fabricants qui l’ont adjoint d’un coup marketing malhonnête (le G5 par exemple) faisant croire à un complot gouvernemental contre un produit supposé miracle. La silice colloïdale, elle, se trouve en pharmacie, sans ordonnance, sous le nom de Dissolvurol goutte et sous la forme d’un flacon de 45 millilitres, pour moins de 10 euros.

Le magnésium
Parmi toutes les formes de magnésium que l’on nous propose, certains se vendent exclusivement en pharmacie, d’autres en magasin diététique. Les uns sont-ils meilleurs que les autres ? Ceux de la pharmacie ne garantissent guère leur efficacité, bien que les formes les plus simples, comme le sulfate et le chlorure de magnésium, suffisent amplement. Elles sont aussi moins chères.

Le sulfate de magnésium, lui, est un engrais important en agriculture. Le magnésium est un des principaux constituants de la chlorophylle produite par le règne végétal. On peut donc en trouver en très grande quantité pour trois fois rien dans les comptoirs agricoles. Il est donc possible d’en faire des bains (bain de Sels d’Epsom) : 1 à 1,5 kg dans l’eau du bain. Détente garantie.

Pour le Chlorure de magnésium, Madame Marie-France Muller en vante les vertus dans son ouvrage « Le chlorure de magnésium : un remède miracle méconnu »2. Mais il semblerait qu’elle base toutes ses découvertes uniquement sur ses propres expériences personnelles, ainsi que deux études dont elle fait référence mais qui ne sont nullement dévoilées. Il n’en reste pas moins qu’elle n’a pas tort : le magnésium est bien un minéral au pouvoir miraculeux… quand on en manque. Reste à se rendre compte qu’on l’est. Comme dit plus haut, je trouve le chlorure de magnésium très intéressant en urgence, pour une prise massive et sur une très brève période. Pour une prise plus longue, d’autres produits sont plus pratiques, plus assimilables et franchement moins dégueulasse.

En magasin bio, vous trouverez du magnésium marin. Les quelques personnes qui l’ont testé n’en éprouvent pas les bénéfices décriés pour le chlorure de magnésium. Certaines présentent même un inconfort gastrique gênant. Même si les vendeurs affirment sa grande biodisponibilité et que ça a le mérite d’être naturel, je ne suis pas certain qu’il s’agisse de la meilleure forme assimilable.

Rapport conditionnement/qualité/prix/efficacité (et cela dépendra de chaque individu), les deux produits les plus intéressants sont :

Magnesium 300+ de chez BoironMagnésium 300+ de chez Boiron. Il a l’avantage d’être disponible en pharmacie et coûte entre 5 et 10 euros. A mon étonnement de la marge d’une des pharmacies, on m’a répondu que ce n’était pas un produit habituel. J’ai du mal à comprendre, surtout quand on travaille avec Boiron en flux tendu pour les remèdes homéopathiques. Toutefois, bien qu’il soit de Boiron, ce magnésium n’est pas un produit homéopathique. Il s’agit bien de matière physique et non d’une information sur un support sucré.

Magnésium 6 en 1 de chez MBEMagnésium 6 en 1 de chez MBE. Il se trouve dans certains magasins diététiques, sur le net, mais pas en pharmacie. Il se présente sous forme de comprimés à avaler, facilement sécable en 2. Les polysensibles ont l’impression qu’il agit plus efficacement que le premier.

L’absorption du magnésium étant plus importante quand son apport est faible, il est préférable d’étaler sa prise sur la journée :
– 1 comprimé matin, midi, 16 h et le soir pour le Magnésium 300+ de chez Boiron.

– ½ comprimé toutes les 3 heures pour le Magnésium 6 en 1 de chez MBE.

En veillant à respecter la dose correspondante à sa morphologie.

Personnellement, je le prends au besoin, lorsqu’apparaît un des troubles cités plus haut ou bien lorsque survient une fringale inopinée. Mais pour être plus facilement absorbable le magnésium doit aussi être associé à d’autres substances.

Les vitamines B
La vitamine la plus communément ajoutée au magnésium est la vitamine B6. Elle est naturellement présente dans la volaille, les foies (bœuf, agneau, veau), les bananes, différentes formes de choux, les tomates, les épinards, les pommes de terre, etc. Il va de soi qu’il s’agit de produits de qualité ! Fruits et légumes frais, cueillis mûrs, et d’animaux vivants, sains, élevés sans antibiotiques et sans hormones, et non pas de cette alimentation malade à laquelle nous avons droit et dont les publicités sont obligées de mentir pour nous persuader de les acheter. Un bon produit n’a pas besoin de publicité.

Dans les compléments alimentaires, c’est sous la forme de pyridoxine que la vitamine B6 est administrée. Elle agit tout comme le magnésium sur le système nerveux (elle participe à la biosynthèse de la sérotonine. Si cette dernière venait à faire défaut, elle affecterait l’état émotionnel, allant jusqu’aux dépressions sévères), mais permet en plus l’absorption du magnésium. C’est pourquoi la plupart des fabricants proposent actuellement des formules magnésium + vitamine B6. Cependant, je n’ai jamais été choqué par les résultats spectaculaires des malades à qui on avait prescrit ces médicaments sur ordonnances. C’est pourquoi je ne me suis pas orienté vers ces produits de la pharmacopée.

Il faudrait encore parler de la Vitamine B1. Son absence dans notre alimentation a des effets catastrophiques sur notre organisme : insuffisance cardiaque, troubles neurologiques, etc. L’organisme humain n’étant pas capable de produire la vitamine B1, elle est ajoutée automatiquement dans les produits raffinés, comme la farine par exemple (sans qu’il soit nécessaire de l’y noter), au risque de développer le béribéri, maladie grave observée dans les populations ayant modifiées leurs habitudes alimentaires, remplaçant les produits locaux et de saisons par des produits raffinés.

Les vitamines B se trouvent dans l’écorce des céréales et activent les enzymes digestives qui permettent la digestion des graines dont elles sont issues. Mais pour pouvoir les extraire du son de la céréale (l’écorce), encore faut-il mâcher. La salive, première étape de la digestion, désagrège l’enveloppe et active les vitamines.

Magnésium 300+ de chez Boiron et Magnésium 6 en 1 de chez MBE en comportent, ainsi que bien d’autres éléments tout aussi important pour son absorption. Cependant, il me semble qu’en mâchant les comprimés Magnésium 300+, le produit aurait plus d’effet. A vous de tester.

Un protocole qui comble les carences

Récapitulons :
Calculez votre apport quotidien (6 mg/kg/jour)

Prenez du magnésium continuellement, en fonction de la valeur que vous trouvez. Vous pouvez même dépasser légèrement la dose puisqu’il est for probable que vous êtes en carence.

Répartissez la prise sur la journée en petites quantités. Pour le comprimé de Magnésium 300+ de chez Boiron, mâchez-le. C’est important pour l’assimilation des vitamines B. Pour le Magnésium 6 en 1 de chez MBE, cassez les comprimés en deux et avalez des demi-comprimés. La prise de magnésium se fait de manière régulière, quotidiennement et étalée dans la journée.

Les signes de carences que nous avons vu plus haut disparaissent. Mais au bout d’une dizaine ou d’une vingtaine de jours, alors que la prise est respectée, ses effets baissent, voire disparaissent. Le magnésium n’agît plus. Prenez 15 gouttes de Silice dans un verre d’eau ou sous la langue après la prise de magnésium. Faites-le 2 ou 3 fois, c’est tout. Il ne faut pas beaucoup de Silice pour l’organisme. Mais soyez rassurés : on peut prendre jusqu’à 60 gouttes par jour.

En clair :
Le magnésium se prend continuellement ;

La silice se prend occasionnellement, au besoin, lorsque le magnésium ne fait plus effet.

Renouvelez la prise de Silice au besoin (quand le magnésium n’agit plus). Dr Cathy Bonan déconseille de prendre la silice systématiquement, en continu. Il ne faut pas que le corps s’habitue. Lorsqu’il en a besoin, la silice doit pouvoir agir rapidement.

Conclusion
L’association Magnésium + Vitamines B + Silice (sporadiquement) permet de prolonger la prise de magnésium sur plusieurs mois. Dr Rath, cardiologue réputé dans sa bataille contre la mafia pharmaceutique et pour le droit à la guérison des maladies contemporaines, affirme que l’hypertension artérielle se traite facilement en comblant les carences de vitamine C, de magnésium et d’un acide aminé appelé Arginine. Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il faut le prendre sur plus de trois mois, et qu’il est difficile de prendre le magnésium plus de 20 jours… sauf si on connait le secret de la silice. Quant à l’arginine, elle se trouve facilement sur la toile (Supersmart par exemple).

Mon vieil ami médecin avait donc raison, mais je ne pouvais imaginer les portées de ce modeste remède. Et après recherches, je constate qu’en réalité il ne m’avait donné qu’un bout du secret. C’était à moi de trouver le reste. Avec ce que je sais maintenant, je dois dire que j’ai le sentiment que tout est fait pour décourager celui qui tenterait son expérimentation. Est-ce intentionnel, ou non ? Je le suspecte, mais en réalité, je n’en sais rien. En tout cas, je me rends compte qu’il est très difficile de changer les anciennes croyances et que pour les téléspectateurs que nous sommes, un produit qui n’est pas cher et qui n’est pas matraqué de propagandes est considéré comme nul et non avenu.

Croyez-moi, faites en l’essai sur vous et vous comprendrez ! Sachez qu’un organisme ne peut récupérer – et donc guérir – que si le système nerveux ralentit. En plus d’être un puissant dépolluant (certains témoignages parlent même de chélation de métaux lourds10), le magnésium a la propriété de rendre l’atmosphère neuronale sereine, propice aux changements et la guérison, indispensable pour se sevrer de n’importe quelle substance (y compris le tabac), pour se désintoxiquer, pour perdre du poids, améliorer sa mémoire, soulager les douleurs ou tout simplement dormir et récupérer. Bref, le pouvoir de la régénération est à portée de main.

J’espère que cet article vous aura été utile. Maintenant, j’aimerais connaître votre expérience sur le magnésium : quelle forme de magnésium est la plus efficace pour vous. Qu’avez-vous pris ? Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Quels en ont été les inconvénients ? Faites-moi part de vos commentaires.

Wladislas BARATH

Source : http://conscience-et-sante.com/magnesium-le-secret/





Dernière édition par Libellule le Dim 23 Avr 2017 - 22:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari   Dim 14 Mai 2017 - 21:35



Les blogs et sites intéressants parlant du chlorure le magnésium ne manquent pas
source http://lejardindhelene.blogspot.fr/2012/01/le-chlorure-de-magnesium.html
Samedi 4 février 2012
Le chlorure de Magnésium
Le magnésium n'est pas un médicament, c'est un aliment absolument nécessaire puisque son absence totale est incompatible avec la vie. Il est nécessaire à tous les processus biochimiques de votre organisme, au métabolisme, à la synthèse des acides nucléiques et des protéines, et à la majorité des fonctions de notre organisme, comme la reproduction cellulaire, la production d'énergie, la transmission des influx nerveux. Dans ce dernier cas, le magnésium profondément lié au calcium puisqu'il assure sa fixation, est l'un des principaux aliments de la cellule nerveuse ; dans tous les troubles du système nerveux (nervosité, dépression, insomnie, anxiété...) on constate la carence de magnésium.

Le chercheur français ROBINET a montré qu'en France, les carences du sol en magnésium se superposait parfaitement sur la carte de France des suicides. Le magnésium est donc un puissant antidépresseur que l'on devrait privilégier par rapport à certains médicaments aux effets secondaires redoutables.
Dans certains cas, le rôle du magnésium par rapport au calcium est intéressant à bien des égards. Déjà, on sait que c'est le magnésium qui fixe le calcium et intervient dans le métabolisme calcique sur les glandes parathyroïdes. Au niveau cellulaire, il contôle et régule l'entrée du calcium dans la cellule et les liquides intra-cellulaires.

Le Chlorure de Magnésium
Préparation

Il se vend en pharmacie (sans ordonnance) ou en magasin diététique, en sachets de 20g que l'on dilue dans 1 litre d'eau. Il est conseillé de le conserver au réfrigérateur pour tuer un peu la saveur âcre et amère.
Il est aujourd'hui prouvé que le magnésium est présent dans tous les tissus et organes, qu'il participe à la bonne marche de toutes les grandes fonctions de l'organisme sans exception. Comme l'organisme ne dispose d'aucune réserve en magnésium, il lui faut un apport régulier journalier pour faire face à ses besoins physiologiques, faute de quoi des troubles vont survenir plus ou moins rapidement au niveau de telle ou telle fonction organique selon la fragilité de chacun.
La malabsorption du magnésium est associé aux problèmes gastro-intestinaux .
L'insuffisance chronique peut produire des dommages à long terme et peut être mortelle.
99% des hommes sont en déficit en magnésium (dans le monde moderne).

Problèmes dus au manque de magnésium
Fatigue chronique ainsi que tout manque d'énergie, réactions émotives, dépressions, comportement psychotique, impulsion rapide, confusion, colère, nervosité, irritabilité, incapacité de penser clairement, insomnie, spasmes musculaires, tremblements, convulsions, sensibilité excessive à la douleur, problèmes vasculaires, durcissement des artères, arthrite, maladies cardiovasculaires, fibromalgie, spasme vasculaires, spasmophilie, palpitations, crampes.

On a pu constater que l'apport de chlorure de magnésium à une action très positive sur :
* L'anxiété et son cortège de signes fonctionnels souvent caractéristiques : sensation de boule dans la gorge, sensation d'oppression thoracique, palpitations, troubles du sommeil, hyperémotivité etc...

* Douleurs diverses sans explication organique ou fonctionnelle, se traduisant le plus souvent par des céphalées ou migraines, des douleurs vertébrales, des douleurs musculaires et articulaires mal systématisées.

* L'asthénie matinale : cette fatigue dès le lever étant un signe révélateur très fréquent.

* Infections diverses : il est générateur d'un anticorps non spécifique, la properdine (protide magnésien) qui est un bactéricide très puissant (les résultats sont ahurissants).

* L'hyperexcitabilité neuromusculaire, notamment les contractions musculaire incontrôlables au niveau des paupières, crampes musculaires.

* Artériosclérose et hypertension : il détruit les lipides en excès

* Hyperthyroïde : c'est un régulateur puissant .

* Rachitisme : il active la phosphatase alcaline des os. Notre corps à la faculté de le transformer en calcium. Le magnésium est une clef à l'absorption du calcium.

* Tétanie : traitement spécifique de la tétanie. Dans le sang total il y a dans ce cas une chute de 0,035 g d'ion magnésium libre par litre, à 0,015 g par litre.

* Insuffisance hépatique: il active les enzymes pour la régénération des sucres.

* Grossesse : à partir du 2ème mois, le taux en magnésium s'effondre généralement chez la femme enceinte, à cause des besoins du foetus.

* Thrombose : il active les thrombocytes. C'est le meilleur anti-coagulant et le meilleur anti-thrombique. Indispensable les derniers jours avant l'accouchement et les deux semaines suivantes.

* Equilibre nerveux : le système nerveux est sous la dépendance de l'équilibre calcium / magnésium. S'il y a rupture d'équilibre, le fonctionnement du cerveau en est affecté.

* Digestion : il active les enzymes digestifs.

* Vitamines : la vitamine C n'est active qu'en présence d'ions magnésium.

* Système cardio-vasculaire : les ions magnésium aident à fluidifier le sang et à assouplir les vaisseaux, calment les nerfs, empêchent la formation des athéromes. Supprime l'angine de poitrine. Régularise le rythme des battements du coeur, stimule le bon cholestérol, réduit le taux de triglycérides.

* Vieillissement : avec l'âge , la teneur du sang et des cellules en magnésium tend à baisser. Le magnésium pris à doses régulières freine le vieillissement des cellules (pour les doses régulières prendre plutôt le NIGARI, voir plus loin) et éloigne les radicaux libres .

* Plaies : toute plaie est une brèche dangereuse laissant place à l'invasion de bactéries. Le corps réagit immédiatement en mobilisant sur place des anticorps, des leucocytes, des microphages qui s'attaquent aux microbes, des macrophages qui s'attaquent aux gros éléments étrangers, tandis que les thrombocytes tentent de colmater l'ouverture. Le pouvoir phagocytaire des leucocytes, activé par le chlorure de magnésium est augmenté jusqu'à 300%. Toute plaie devrait être traitée par voie interne et externe avec du chlorure de magnésium. Cette méthode ne présente pas les inconvénients des produits alcoolisés qui nécrosent partiellement les cellules de la plaie, entravant ainsi le travail de la cicatrisation.

* Traitement de recharge: boire le matin à jeun 50 ml de la solution de préférence avec une tisane de son choix ou un jus de fruits ou de légumes. A faire 20 jours suivi d'un arrêt de 10 jours (impératif) puis recommencer si nécessaire. On absorbe donc 1 litre en 20 jours . Ceci peut se faire une saison, ou bien à l'occasion d'un "coup de barre", d'une grossesse, d'un allaitement, d'une maladie quelconque.

* Traitement cytophylactique d'urgence (activation des moyens de défense) : prise de 60 ml de la solution toutes les 3 heures ou 40 ml toutes les 2 heures. Ceci doit déclencher une diarrhée. La diarrhée est le critère de la réussite et de l'effet du traitement. S'il y a fièvre, elle s'abaisse automatiquement entre 38° et 39°, jamais plus. Cette prise ne doit pas excéder 4 à 5 jours. On peut continuer ensuite à raison de 50 ml le matin et le soir.
Si au début la diarrhée est trop forte, réduire la dose. Ne pas s'inquiéter, il n'y a aucun danger.
Cette dose massive anti-infectieuse est valable pour toutes les infections, même virales.

* Cancer : Anticancéreux, il active le pouvoir phagocytaire des leucocytes.
Le chlorure de magnésium ne guérit pas le cancer, mais en prévient l'apparition par un usage régulier. Cependant en cas de cancer avéré, il est recommandé d'adjoindre, la prise régulière de chlorure de magnésium ou de delbiase à raison de 4 comprimés par jour, le système immunitaire s'en trouvera renforcé et vous vous sentirez mieux , revigoré et meilleur moral, ce qui peut influer très positivement sur le cours de cette maladie (la gelée royale prise le matin, remonte aussi le moral). Des études géographiques poussée furent entreprises en 1928, les cartes géologiques des régions dont la terre était pauvres en magnésium coïncidaient avec celles des régions ou l'on constatait un nombre important de cancer. La comparaison des deux cartes est saisissante. On peut les confondre.

* Contre-indication : personne ayant eu les reins fragilisés (par une néphrite par exemple). Le signal se manifeste par une fatigue importante après les prises (dans ce cas prendre du NIGARI).

Usage : doses maxima pour les enfants :
5 ans et + : 125 ml toutes les 6 heures ou 40 ml toutes les 2 heures.
4 ans 100 ml toutes les 6 heures.
3 ans 80 ml toutes les 6 heures.
2 ans 20 ml toutes les 2 heures.
Nourrissons : de 1 à 4 cuillères à café toutes les 3 heures.
On peut diluer dans un peu d'eau ou du jus de fruits la solution préparée pour atténuer le goût amer.

* Nigari : en ce qui concerne les cures d'entretien, il est conseillé de prendre plutôt le NIGARI qui est une algue très riche en chlorure de magnésium sous sa forme naturelle (en boutique diététique). Le fait d'habituer l'organisme au chlorure de magnésium (qui est tiré de la mer un peu comme le sel) érode ses réactions, et si soudainement, on a besoin pour une urgence de passer aux doses massives anti-infectieuses, le résultats risque d'être décevant.
Quelques paillettes de NIGARI dans les aliments de temps en temps assurent une charge magnésienne adéquate tout au long de l'année.


* Brûlures : appliquer une compresse de chlorure de magnésium, la douleur cesse immédiatement, il faut toujours avoir chez soi du chlorure de magnésium prêt : 1 sachet ou 20g dans un litre d'eau.
Lorsque le pansement est en place, on peut le réhydrater en versant du chlorure de magnésium sans pour autant défaire le pansement. Il n'y aura jamais d'infection.


Sources :
* On nous cache tout - Le chlorure de magnésium

* Bio Contact: Le Magnésium protecteur

* Magnésium: carence généralisée

* Chlorure de magnésium : 70 ans d'expérience vétérinaire (volontairement ?) oubliés

* Féminissimo - Le magnésium

* Vérités Santé Pratiques
http://oda.chez-alice.fr/epizootie.htm

* Livre: Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu extrait du site "Terre de Femme"

************************************************
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari   Dim 14 Mai 2017 - 22:36



source http://www.femininbio.com/sante-bien-etre/conseils-astuces/nigari-magnesium-tofu-67140
Publié le 25 février 2013 - Mis à jour le 5 mars 2013
Très peu connu en Occident, le nigari est une source incroyable de magnésium et ses cristaux naturels permettent de fabriquer du tofu. Découvrez tout sur le nigari.

Le nigari est la forme naturelle du chlorure de magnésium marin, qui se présente sous la forme de cristal.

Ces cristaux de chlorure de magnésium proviennent de la province de Qinghai, en Mongolie, et sont préservés dans un environnement à 3700-4500 m d’altitude. Avant le soulèvement des sols, cette région abritait un océan dont il reste de nos jours des eaux salées chargées en minéraux. Ces dernières sont déshydratées dans des lacs de sel et donnent des cristaux de chlorure de magnésium naturels. Le produit est ensuite retravaillé : dissolution, nettoyage et cristallisation jusqu’à l’obtention des fameux cristaux.

Nigari : 95% de chlorure de magnésium
Le nigari est obtenu en faisant traverser une masse importante de sel marin complet par une petite quantité d'eau, entraînant ainsi les minéraux dans l’eau. C’est l’aliment (ou complément alimentaire) le plus riche en chlorure de magnésium (95%).

Le nigari sert à cailler le lait de soja pour fabriquer du tofu
Le sel de nigari se présente sous la forme de paillettes blanches cristallisées et est souvent utilisé pour la préparation du tofu à partir du lait de soja. Il est souvent confondu avec une algue japonaise du même nom. Sa saveur est amer.

Alcalin, le nigari participe à l'équilibre acido-basique
Le nigari a de nombreuses propriétés pour notre santé comme celle d'augmenter le bien-être en diminuant la fatigue. Riche en magnésium, le nigari participe à l'équilibre acido-basique de notre alimentation tout comme les aliments alcalins.

Le nigari contre l'acné, la grippe, la fatigue chronique
Son utilisation se fait traditionnellement en naturopathie pour de nombreux troubles comme la constipation, l'acné, les infections diverses (grippe), la déminéralisation... Il régularise aussi l’hyperthyroïdie et active les enzymes digestifs. Excellent complément alimentaire, le nigari comblera le manque de magnésium du corps humain qui se caractérise par une fatigue chronique.
Pour une cure de magnésium, le sel de nigari est préférable au chlorure de magnésium car il est moins cher, mieux toléré par le corps et a un faible impact écologique. La posologie du nigari est à trouver selon la tolérance du transit, la prise ne doit pas provoquer de diarrhée forte ou chronique.

Le nigari est totalement déconseillé aux personnes souffrant d’insuffisance rénale, d’anémie ou d’hémophilie.

Le nigari peut éventuellement servir à saler les préparations en apportant du magnésium que le raffinage a fait perdre au sel de table courant. Attention : laissées à l'air libre, les paillettes de nigari se transforment en une solution liquide.
Achetez du nigari de la marque Celnat (la plus connue) sur Eco-bio-thic

Edit du 5/03/2013 : en réponse à vos commentaires sur la radioactivité dûe à la catastrophe de Fukushima, la marque Celnat indique que les cristaux de chlorure de magnésium proviennent de la province de Qinghai, en Mongolie, et que des tests de radioactivité sont réalisés sur chacun des lots reçus.

Plus d'infos sur le site de Celnat.
http://celnat.fr/produits-dietetiques/2060-nigari-chlorure-de-magnesium-marin-



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bienfaits et utilisations du Chlorure de magnésium et du Nigari
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Test de micro (magnétique) Barcus Berry
» Pour remplacer votre magnétoscope ...
» papier peint magnétique
» Smecta : vos utilisations, votre posologie
» Viandox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: SANTE- DIETETIQUE- HYGIENE- BEAUTE- :: Dossiers pour réfléchir à notre manière de vivre et se nourrir-
Sauter vers: