Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3222
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands   Mer 25 Jan 2017 - 16:40

source http://madametruc.blogspot.fr/2012/10/violettes-cristallisees-maison.html
Des bonbons de chocolat au miel

Faites fondre 100 g de beurre dans une casserole au bain-marie.
Ajoutez ensuite la même proportion de sucre, puis autant de miel épais et parfumé.
Continuez à faire chauffer en remuant pendant 2 minutes, puis ajoutez 125 g de chocolat noir pâtissier grossièrement râpé.
Quand il est entièrement fondu, retirez du feu.
Versez la pâte sur un marbre huilé et découpez-la en carrés.
Laissez refroidir complètement.

************************************

Les sucettes de nos grand-mères
Pour régaler leurs petits-enfants, les grand-mères préparaient souvent des sucettes au caramel.
Pour cela, elles utilisaient 100 g de beurre, 100 g de sucre, 100 g de miel et du citron.
Elles faisaient fondre le beurre, le sucre et le miel dans une casserole puis elles ajoutaient le jus d'un citron.
Le temps de cuisson dépendait du goût que l'on voulait obtenir.
Plus la cuisson était longue, plus l'ensemble prenait une couleur foncée et plus la sucette avait le goût du caramel.
Elles coulaient ensuite cette pâte dans des moules, par exemple des moules à madeleines ; elles laissaient refroidir 5 minutes puis posaient les bâtons.
Après avoir placé les moules au réfrigérateur pendant au moins une demi-heure, elles démoulaient.
Les sucettes étaient prêtes.

************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3222
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands   Mer 25 Jan 2017 - 16:43

source http://jardinsetpaysages.blogspirit.com/index-32.html
Le Feijoa (qu’on appelle aussi Goyave du Brésil ou Goyave de Montevideo)

Il s’agit du fruit du Feijoa sellowiana, arbrisseau persistant qui a toute sa place dans la palette végétale que nous utilisons car il est très décoratif et s’intègre parfaitement, avec son feuillage gris vert, dans les jardins méditerranéens.

On peut le traiter absolument comme on veut, y compris en topiaire, mais dans ce cas, ce sera au détriment de la floraison .( la fleur, assez petite, est très jolie).

Concrètement son usage en France est quasi-exclusivement ornemental, bien qu’il fructifie très bien.

Et si on ne trouve pas de Feijoa dans les « grandes surfaces », c’est probablement parce que les fruits se conservent assez mal.

On peut cependant les placer sans problème au congélateur, mais je n’ai jamais essayé .

Le « top », en effet, c’est de les consommer directement à la cueillette, mais attention : trop tôt, ils seraient acides et trop tard, ils seraient trop murs !

Pas évident !

Personnellement j’en raffole, mais je dois avouer que mon goût n’est pas partagé par tout le monde…

J’en ai un exemplaire planté (en container de 3litres !) en 1988 et qui a donc environ 25 ans.

Au risque de choquer, j’ai pris le parti de le tailler … un peu comme un mûrier platane, car il est à proximité d’une terrasse .

Il filtre la lumière ; c’est le but recherché !

Il va s’en dire que cette taille n’est pas conforme aux Règles de l’Art !

(Mais qu’est ce que les Règles de l’Art ?).

Quoiqu’il en soit, cet arbre produit bon gré mal gré chaque année environ 3 kg de fruits.

Il en produirait bien davantage si je le taillais après la récolte, c’est à dire en fin d’hiver, de façon à favoriser la pousse des rameaux au printemps sur lesquels aura lieu la fructification.

Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de recette de cuisine à base de feijoa,

Une chose est sûr, c’est que le feijoa apporte une touche vraiment originale dans les salades de fruits, car il a un goût peu banal.

Les confitures et les gelées sont, paraît-il, délicieuses.

J’ai trouvé sur le forum d‘un site culinaire, atable.midiblogs.com/ 2.webloc

La recette suivante : (Il y en beaucoup d’autres, mais plus compliquées…)

Confiture de Feijoas :
Ingrédients :
-1 kg de fruits épluchés ( la peau est amère)
-1 kg de sucre gélifiant
Prendre une bassine assez grande, car le jus produit pas mal d’écume en cuisant.
Faire cuire 15 minutes en tournant.
Mettre en pot (ébouillanté et encore chaud), les fermer et les retourner.
Simplissime, non ?

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3222
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands   Mer 25 Jan 2017 - 16:43

source http://jardinsetpaysages.blogspirit.com/index-32.html
Je pensais aborder aujourd’hui le problème des araignées rouges sur Lauriers tins. ( pas très emballant comme sujet !), mais réflexion faite, je préfère parler ( et pas d’un point de vue horticole, pour une fois !) de ces derniers fruits qu’on peut rencontrer encore en Novembre dans nos jardins, en Provence :

Raisins, kakis, feijoas, grenades, olives, …
1) La grenade :
Avant toute chose, et contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’y a pas une seule goutte de grenade dans … la grenadine !
J’ai vérifié !
La femme de ma vie, pharmacienne de son état, m’a énoncé toutes les propriétés bénéfiques de ce fruit.
Mais elles sont si nombreuses que je ne vais pas en faire la liste ici, ce serait trop long !
Et puis je ne souhaite aborder ce sujet aujourd’hui que sous l’angle culinaire, c’est tellement plus sympathique !

Bien que ce fruit rentre dans la composition de nombreuses plats (notamment dans la cuisine Libanaise), je ne me bornerais modestement qu’à la recette de la confiture et de la gelée, parce que c’est vraiment à la portée de tout le monde !

Confiture de Grenade :« ingrédients »:
- 1 Kg de Grenades
- 500 grammes de sucre
- 100 grammes de graines de sésame
- 150 grammes d’amandes. ( on peut rajouter éventuellement pignons et pistaches décortiquées)

Retirer les graines des grenades.
   Faire dorer dans une poêle les amandes puis les graines de sésame.
   Concasser les amandes grillées.
   Mettre les grains de Grenade et le sucre dans une bassine
   Mettre cette bassine sur le feu.
   Quand les grains seront éclatés, retirer la bassine du feu, filtrer le jus et retirer les pépins.
   Remettre au feu
   Quand le mélange jus + sucre devient épais, y rajouter les graines de sésame et les amandes grillées.
   Verser dans des pots ébouillantés, encore très chauds.
   Fermer les pots et les retourner jusqu’à ce qu’ils aient complètement refroidis.

Voilà, ça n’est franchement pas très sorcier !

Et même moi, …

Gelée de Grenade :
Mêmes ingrédients que pour la confiture, mais juste un p’tit chouia de jus de pomme en plus,
15 cl, environ. Et pas d’amandes ni graines de sésame !

Mettre dans une bassine à confiture, les graines + 30 cl d’eau.
   Faire bouillir.
   Verser sur un tamis recouvert de mousseline, laisser égoutter dans un saladier 12 heures.
   Bien presser les graines pour en extraire le jus. Ajouter les 500grammes de sucre et … les 15 cl de jus de pomme.
   Faire bouillir, puis laisser cuire 6 à 7 minutes, tout en touillant. Pour déterminer le bon tempo, il faut mettre un peu de gelée sur une soucoupe froide. Si elle se durcit, c’est le moment de retirer la bassine du feu.
   Ecumer la gelée
   Mettre en pot, les fermer, les retourner.

Miam, miam !

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3222
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands   Mer 25 Jan 2017 - 16:44

Like a Star @ heaven source http://cookinkat.over-blog.com/article-le-nougat-tendre-la-recette-a-garder-precieusement-pour-des-cadeaux-gourmands-89025379.html
C'est sur le Blog "Je dis M" que j'ai trouvé cette merveille de gourmandise !
Cela avait l'air "faisable". il y a tellement de propositions sur le Net donc il fallait bien que je me lance pour savoir comment ça se passe.
La première fois que j'ai fait cette recette, il faisait encore doux... et j'ai fait chauffer mon miel fenêtres grandes ouvertes...
Vous savez ce qui m'est arrivé ? Je me suis faite attaquée par des guêpes  ! (ou des abeilles?)  Je me suis enfuie de ma cuisine comme une dératée et suis revenue avec un torchon pour les chasser... Vous imaginez la scène ? Digne d'un cartoon ! La Honte.

Donc la deuxième fois que j'ai fait ce nougat, je l'ai fait fenêtres fermées. Et bien concentrée cette fois !
Il était encore mieux que le premier.
Et grâce à Manue, formidable et très sympathique bloggueuse,
http://humcasentbon.over-blog.com/
qui m'a envoyé du papier azyme, j'ai pu faire LA recette idéale.

UN CONSEIL : Suivez TOUTES les étapes de la recette ET de façon minutieuse. Ne vous épargnez pas de labeur car de votre tour de bras dépendra le résultat ! Et ...croyez-moi.... le résultat en vaut LARGEMENT la chandelle....

Ingrédients:
(pour 800g de nougat environ)
♥  125g d'amandes non mondées et entières
♥   90g de noisettes non mondées et entières
♥   30g de pistaches mondées entières              
♥   2 blancs d'œufs
♥   175g de sirop de glucose
♥   100g de miel
♥   400g de sucre
♥   120ml d'eau
♥   papier azyme
♥   1/2 fève de Tonka (ou vanille)- clic-
sans sirop de glucose:
175 g de miel, 500g de sucre, 150ml d'eau

Préparation:
Préchauffer le four à 150°C. Étaler les amandes et noisettes entières, enfourner pour 15 mn en les mélangeant à mi cuisson. Baisser le four à 100°C. Envelopper les noisettes dans un torchon sec et les frotter pour les monder (la peau se retire facilement, mais il en restera).
Enfourner de nouveau les amandes pour les garder au chaud (facultatif).
Monter les blancs en neige fermes dans un saladier résistant à la chaleur.
Dans une casserole, mettre le sucre, l'eau, le miel et le glucose, porter doucement à ébullition jusqu'à atteindre 143°C (hyper important! pas un degré de moins!).
(pour éviter la coloration, nettoyer régulièrement les bords de la casserole avec un pinceau imbibé d'eau froide).

Préparer un bain marie.
Sans cesser de battre, ajouter en filet le mélange aux blancs d'œufs. Le mélange jaunit et s'épaissit.
Ajouter la fève de tonka râpée (ou la vanille liquide) et battre encore le temps que le bain marie soit à la bonne température.
Poser le saladier sur le bain marie, et dessécher la masse (hyper important) en mélangeant avec une cuillère en bois.
Il faut que la masse se détache du saladier, plus on la dessèche moins le nougat sera tendre, compter 10min.

La première fois que j'ai fait le nougat, dix minutes c'est bien mais je l'ai trouvé un peu trop mou.
Donc la deuxième fois, je l'ai travaillé jusqu'à ce que l'appareil devienne difficile à manipuler... BINGO ! La texture était donc la bonne cette fois !!! Cela m'a pris 15 à 20 minutes !

Ajouter les amandes entières, les pistaches et les noisettes mondées. Tapisser un moule ou une plage de papier sulfurisé ou de feuilles d'azyme, étaler le nougat et l'aplatir au rouleau.
Je vous recommande fortement le papier azyme...j'ai même dû demander à ma louloutte de le tenir le temps que j'arrive à étaler mon nougat ! Hyper dense la pâte.... mais je savais que c'étais bon signe.

La première fois, je l'avais étalé sur une feuille sulfu...si vous le faites, surtout attendez que le nougat sèche un peu avant de vouloir le décoller car vous n'y arriverez pas. Donc ne paniquez pas.... Juste un peu de patience... Ensuite, je l'avais recouvert d'un mélange farine de riz (ou maïzena)/sucre glace.... Ça peut le faire aussi pourquoi pas. Mais RIEN ne vaut le papier azyme selon moi.

Laisser sécher toute une nuit pour le détailler au couteau électrique ou avec un couteau avec une très bonne lame fine. Et appliquez-vous ! Ainsi vous pourrez l'emballer tranquillement  avec joliesse et en offrir à qui vous voulez...

Moi qui suis dingue de nougat.... Je ne vous raconte pas ! Je me suis bien gavée....
Mes p'tits loups aiment mais sans plus.... Pas grave. Ça en fera plus pour moi.....
Testez par vous-même pour vous faire une opinion...
Une autre méthode, parmi d'autres, est proposée par Khala ICI !
http://www.khalaetcompagnie.com/article-nougat-maison-89440889.html
Allez jeter un oeil car elle propose une recette concoctée avec un robot !

Composez avec LA recette qui vous conviendra le mieux et.....

************************************************************

source http://cookinkat.over-blog.com/article-je-change-de-cremerie-d-overblog-a-eklablog-youhou-101554240.html
Je change de crèmerie !!!!!!!!! (d'overblog à eklablog^^) Youhou !
Comme Chesapeake, je vais devoir quitter overblog...
Cela devient hyper compliqué de charger mes photos,
je suis obligée de créer des comptes de stockage à gogo
et là ça devient lassant.
Cela a été un réel plaisir d'être sur Overblog en tout cas et sans ce problème, je ne serais pas partie.

Voici donc ma nouvelle adresse :
http://cookinkat.eklablog.com/

Si ça vous dit de me suivre malgré tout dans mes péripéties et aventures culinaires, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter pour ne pas en perdre une miette.

Vous serez toujours les bienvenu(e)s !!!!!!!

****************************************************

source http://jardinsetpaysages.blogspirit.com/index-32.html
Le Kaki
C’est le fruit du Diospyros kaki (Plaqueminier du Japon)
La particularité de cet arbre c’est qu’il garde ses fruits après la chute des feuilles.
Pas banal !
Il y a beaucoup de variétés et 2 sortes de fruits :

1) Les plus courants ; ceux que les amateurs, dont je ne suis pas, mangent blets, après les premières gelées ; de façon à ce que les fruits soient bien ramollis ! Autant dire que cette espèce est assez peu commercialisée.

La variété la plus courante est le Kaki « Muscat ».
2) Les kakis « pommes » qui peuvent se déguster normalement sans faire tout ce « cinéma » !

Les amateurs de la première catégorie ne sont pas fan de la deuxième !

La variété la plus courante est le Kaki « Fuyu ».

On trouve facilement ces 2 catégories dans les pépinières du Sud .

Les kakis fuyu, conservent leurs feuilles plus longtemps (les photos des 2 arbres ont été prises le même jour, hier)

Confiture de Kaki ( 1ère catégorie ! )
Recette prise sur le site :ladymarmelade.canalblog.#9236C8

Ingrédients :
1 kg de Kaki très mûrs
800 grammes de sucre
1 sachet de pectine de pommes

Soulever le chapeau des kakis
Retirer la pulpe à la petite cuillère.
Eliminer les pépins.
Verser la pulpe dans un saladier.
Ajouter le sucre et laisser fondre 1 heure en tournant de temps en temps.
Verser dans la bassine à confiture.
Faire cuire 10 minute après le début de l’ébullition
Mélanger la pectine à 1 petite tasse de sucre et verser en pluie sur la confiture.
Bien remuer.
Laisser cuire à petit bouillon pendant encore 3 minutes, retirer du feu.
Mettre en pot ébouillanté, les fermer , les retourner jusqu’à refroidissement.

Je ne garantis rien …

Par contre je peux confirmer que la confiture de feijoa que j’ai faite ce w.e. est délicieuse…

***********************************************

source http://madametruc.blogspot.fr/2012/10/violettes-cristallisees-maison.html
Nougat au miel et aux amandes

Versez 500 g de miel dans une casserole en cuivre et faites cuire sur feu doux en remuant jusqu'à ce qu'il commence à caraméliser.
Baissez le feu et ajoutez 2 blancs d’œufs montés en neige.
Retirez du feu, continuez à remuer et ajoutez 500 g d'amandes douces cassées en morceaux.
Versez la pâte dans un moule carré huilé et tapissé d'une feuille de pain azyme sur une couche de 2 cm d'épaisseur.
Laissez refroidir avant de découper en morceaux.


************************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3222
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands   Ven 4 Mai 2018 - 11:14



source http://www.reponsesbio.com/2018/04/29/des-bonbons-aux-huiles-essentielles-comme-alternative-aux-gelatines-industrielles/
Des bonbons aux huiles essentielles comme alternative aux gélatines industrielles
29 avril 2018


En matière de bonbons, les enfants sont pris au piège d’un engrenage addictif et iatrogène dépassant largement les limites de l’acceptable.
Je vous propose aujourd’hui non seulement d’étudier, mais aussi de mettre en pratique des recettes faciles de bonbons avec ou sans huiles essentielles, afin de mieux transformer une habitude préoccupante en pur plaisir, voire en geste de santé.


Ces dernières générations ont vu des armées de techniciens du goût s’en donner à cœur joie dans le but de pérenniser des marques cherchant à rendre le consommateur « accro ».

Le sucre étant vite apparu comme l’ingrédient numéro un destiné à fidéliser un public allant de 1 à 99 ans, l’agroalimentaire s’en est servi pour désorienter les repères gustatifs, transformant un élan naturel en stratégie de l’addiction.

Nous en avons tous souffert, et dans une certaine mesure nous en souffrons encore, mais les plus touchés sont bien évidemment les enfants, auprès desquels les bonbons faits de gélatine animale, bourrés d’OGM et de nanoparticules, font tous les jours des ravages dans les cours de récréations.

Mais il n’est bien évidemment pas suffisant de leur interdire un tel comportement, que parfois même certains adultes considèrent comme inoffensif.

L’interdiction pure serait certainement vue comme une injustice, risquant qui plus est de livrer l’enfant à une exclusion de ses cercles d’amis.

Dans ce cas, n’est-il pas mieux de faire évoluer la consommation iatrogène et archaïque de gélatines animales et sucres ultra-corrosifs par une alternative totalement bio et naturelle, pouvant même dans certains cas se montrer thérapeutique ?

Des bonbons sains pour des enfants en bonne santé
Plus que des bonbons, en y ajoutant quelques huiles essentielles douces, dans un ratio toléré par les plus petits, on peut aller jusqu’à concevoir de mini remèdes pour la prévention et l’accompagnement de diverses affections bénignes.

Il pourrait également être opportun d’employer les fleurs de Bach ou même de se contenter de purées de fruits, mais pour éviter toute confusion entre le bonbon sain et celui enrichi aux huiles essentielles, je vous propose de les séparer avec soin.

Ceux contenant des huiles essentielles ne serviront que dans certains cas, et dans une mesure minutieusement orchestrée par les parents ou les grands-parents.

Un peu comme ce serait le cas pour des pastilles pour la gorge ou des sirops.

Et, en augmentant les doses, même les adultes pourront espérer profiter de bonbons véritablement thérapeutiques.

Quant aux autres, ils pourront être emmenés sans complexe à l’école pour être généreusement partagés avec les petits camarades de vos angelots.

Bonbons plaisir
Ingrédients :
300 grammes de purée de fruits : fraises puisque la saison commence, mais aussi abricots, pêches, poires…
ou 300ml de jus de fruits passés à l’extracteur : raisin, ananas…
5 grammes d’agar-agar en poudre
si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter 1 pincée de stevia, 50 grammes de sucre de fleur de coco, ou même de miel du moment qu’il est ajouté après la cuisson

Préparation :
Mélanger dans une casserole le jus ou la purée de fruits avec l’agar-agar.

Porter à ébullition et enlever du feu immédiatement.

Pour ceux qui souhaitent ajouter un peu de miel, c’est le moment.

Huiler très légèrement de petits moules « oursons » (ou autre), devant absolument être garantis sans BPA ni nanoparticules.

Verser la préparation bien homogénéisée en remplissant à ras bord, et placer au réfrigérateur pendant 3 heures environ.

Bonbons thérapeutiques
Ingrédients :
300g de jus de fruits comme par exemple : pomme, raisin, ananas, myrtilles…
5 grammes d’agar-agar en poudre
20g de miel
Huile essentielle ou élixir floral

Préparation :
Mélanger dans une casserole le jus de fruits et l’agar-agar.

Porter à ébullition et enlever du feu immédiatement.

Ajouter le miel et bien mélanger.

Huiler très légèrement de petits moules à bonbons.

Verser la préparation puis ajouter dans chaque bonbon 1 goutte d’huile essentielle que vous choisirez parmi les plus douces pour convenir aux enfants :
→ Orange douce (Citrus aurantium sinensis) pour aider un enfant à trouver le calme, ou apaiser des troubles digestifs passagers

 → Citron (Citrus limonum) en cas de mal des transports

 → Sapin baumier (Abies balsamea) en cas de toux, rhume ou bronchite

 → Niaouli (Melaleuca quinquinervia viridiflora) pour lutter contre les infections virales, mais aussi les sinusites, bronchites, rhino-pharyngites

Pour les plus émotifs on peut remplacer les huiles essentielles par deux gouttes d’élixirs floraux, susceptibles de répondre à des situations existentielles variées, chez les grands comme les plus petits.

Voici quelques suggestions :
→ la Centaurée ou le composé « Timidité » pour ceux qui se laissent marcher sur les pieds et ont du mal à se faire respecter (dans la cour de récré ou plus tard)

 → le composé « Colère » pour ceux qui gèrent difficilement leur irascibilité

 → le composé « Dépendances » pour un petit coup de pouce en cas d’envie intempestive de grignoter

 → le composé « Stop tabac » pour contrecarrer une envie de cigarette

 → le composé « Peurs » pour aider à surmonter les épreuves

 → et bien sûr le composé « Urgence » ou « Rescue » pour tous les coups durs

 → etc.

Placer les bonbons au réfrigérateur sans descendre en-dessous de 4°C, pendant environ 3 heures avant de démouler.

Ils se conservent pendant 10 jours dans une boîte hermétique, mais pour plus d’efficacité les bonbons thérapeutiques se consommeront dans les jours suivant leur fabrication.

Et pour les adultes
Comme je le disais les adultes pourront profiter de cette même composition tout en l’élargissant à d’autres huiles essentielles plus puissantes.

Il suffira pour cela d’ajouter non pas une mais trois ou quatre gouttes d’huile essentielle par bonbon, en fonction des cas.

Cependant, même les adultes veilleront à ne pas dépasser une à deux gouttes pour des certaines huiles essentielles les plus fortes comme :
→ l’Origan,

 → les Thyms,

 → la Cannelle…

Jean-Baptiste Loin



Anne-Sophie
Bonjour Jean-Baptiste,
Merci pour cette super idée 🙂
Le problème, c’est de trouver des moules à bonbons qui soient sains? En silicone?
Merci pour vos suggestions, si vous en avez 😉
Belle journée

***********

Anne-Sophie bonjour,
Effectivement, j’aurais dû m’attarder davantage sur ce point, la qualité des moules est essentielle.

La plupart des gens étant habituée au silicone j’indique qu’il est important d’en choisir sans BPA ni phtalates, cependant d’une part il est possible que les HE soient corrosives à long terme si elles touchent directement la surface, et d’autre part le silicone est généralement nanoparticulaire.

De toute façon il faut à tout prix éviter le silicone au peroxyde, dont certaines particules nocives migrent vers les aliments à partir de 160°C.

Plus généralement et par mesure de précaution, et même si dans ma recette de bonbons il n’y a pas de cuisson dans le moule, je vous conseillerai plus volontiers d’utiliser des moules en métal.

Bien à vous,
Jean-Baptiste Loin

************

Anne-Sophie
Oh, merci pour votre réponse si rapide, et un dimanche, en plus 🙂
Reste à trouver ce type de moule… Pas simple. Au pire, on détournera un objet, je réfléchis 😉
Merci pour votre travail si passionnant, et pour vos partages!
Belle journée,

***********

SIBUE Eliane
Bonjour,
Les moules Demarle réponde-t-ils à ces normes?
Merci pour votre réponse

**********

Eliane bonjour,
Cette marque a effectivement fait un bel effort concernant les BPA, phtalates et peroxyde, cependant reste le problème des nanoparticules dans les ustensiles et emballages alimentaires.

En plus de la composition nannoparticulaire du silicone dont les informations sur la toxicité manquent, il est également probable que la fibre de verre l’accompagnant soit à base de nanoparticules encore plus nocives.

Bien à vous,
Jean-Baptiste Loin



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confitures, gelées, pâtes de fruits et cadeaux gourmands
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Gelée de coing(s)
» Carpaccio de fruits sauce chocolat
» Aiguillettes de canard aux fruits rouges et au xérès
» Films Rock
» Noyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: CUISINE :: Confitures, Pâtes à tartiner, Chocolats, Sucres et Sucreries-
Sauter vers: