Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cultiver et cuisiner les carottes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2964
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Cultiver et cuisiner les carottes   Jeu 20 Aoû 2015 - 18:38



source http://fr.wikipedia.org/wiki/Carotte
Daucus carota

Classification de Cronquist (1981)
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Apiales
Famille Apiaceae
Genre Daucus

Nom binominal
Daucus carota
L. 1753

Classification APG III (2009)
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Astéridées
Clade Campanulidées
Ordre Apiales
Famille Apiaceae
Sous-famille Apioideae
Tribu Scandiceae
Sous-tribu Daucinae
Genre Daucus

La carotte (Daucus carota) est une plante bisannuelle de la famille des Apiacées (anciennement ombellifères), largement cultivée pour sa racine pivotante charnue, comestible, de couleur généralement orangée, consommée comme légume. C'est une racine riche en carotène. La carotte est un tubercule d'hypocotyle, c'est-à-dire un tubercule formé en partie par l'hypocotyle et en partie par la région supérieure de la racine, et qui s'est tubérisé1.

Faux chervis, gironille, pastenade et moulette en sont des synonymes.

Description[modifier | modifier le code]
La carotte est une plante herbacée bisannuelle qui peut atteindre 30 centimètres de haut, à racine pivotante, orange, épaisse et allongée.

Les feuilles sont profondément divisées et couvertes de poils.

Les fleurs blanches, de petite taille, sont regroupées en ombelles composées, inflorescence caractéristique de la famille. Ces ombelles ont de 30 à 40 rayons, généralement incurvés vers le sommet. La fleur centrale, relativement plus grande, est rouge pourpre, ce qui distingue les ombelles de carottes au premier coup d'œil. Les fleurs extérieures ont des pétales inégaux, ceux situés vers l'extérieur étant relativement plus grands pour attirer les insectes pollinisateurs. La floraison a lieu de mai à octobre.

Les fruits sont des diakènes, qui portent des côtes munies d'aiguillons participant à leur dissémination par les animaux.

Géographie[modifier | modifier le code]
La carotte sauvage se trouve partout en Europe, en Amérique du Nord2, en Asie centrale et occidentale et en Afrique du Nord. Il en existe de nombreuses sous-espèces et variétés.

La carotte cultivée est présente dans toutes les zones tempérées du monde.
Histoire[modifier | modifier le code]
L'ancêtre sauvage de la carotte provient d'Iran, qui reste le centre de la diversité de Daucus carota. La carotte sauvage est une parente de la carotte du jardin. La carotte du jardin produit sa partie comestible la première année et fleurit la deuxième. Si on la laisse monter en graine, elle retourne rapidement à son prototype sauvage qui est théoriquement comestible, mais en fait trop amer et fibreux pour être mangé. Au mésolithique final, elle est non différenciée du panais. On peut distinguer deux variétés de carottes : la carotte de l'Est et la carotte de l'Ouest.

La carotte de l'Est a été domestiquée au xe siècle et même peut-être plus tôt en Asie centrale, probablement dans ce qui est l'Iran actuel. Les carottes de l'Est, qui sont encore présentes aujourd'hui, sont souvent violettes ou jaunes et ont parfois une racine branchée. La couleur violette est due à la présence d'anthocyanes. La carotte de l'Ouest est apparue suite à des sélections naturelles à la Renaissance, au xviie siècle, en Hollande. C'est la première carotte charnue, dite « carotte longue orange ».

Les variétés maraîchères sont cultivées comme des plantes annuelles car ce qui intéresse le jardinier est la racine tubérisée et non la graine. La plupart des variétés présentent une couleur orange caractéristique. Il existe aussi des carottes fourragères blanches. Des variétés anciennes aujourd'hui en voie d'extinction (cf catalogue des espèces et variétés) sont aussi de couleur rouge, violette ou jaune.

Culture[modifier | modifier le code]
Comme toutes les plantes à racine pivotante, les carottes ne se repiquent pas, elles doivent être semées en place, avec un semis clairsemé3.

La culture des carottes demande un sol meuble et léger, permettant un drainage naturel. L'absence de cailloux, graviers, ou autres obstacles est nécessaire afin d'éviter que les carottes ne fourchent.

Pour une bonne croissance, la carotte a des besoins plus particulièrement élevés en eau dans le mois suivant le semis, en azote pendant le développement du feuillage, et en potassium pendant la phase de développement de la racine.

La durée de culture s'étale de 2 mois et demi à 6 mois, selon qu'elle est effectuée en pleine terre ou sous abri, et selon la variété. En climat tempéré, les périodes de semis peuvent s'étaler de fin octobre à début juillet, pour des récoltes de mai à octobre.

Variétés[modifier | modifier le code]
Plus de 510 variétés sont inscrites au catalogue européen des espèces et variétés et plus de 80 au catalogue français.

Les principales variétés de carottes cultivées sont de taille (courte, demi-longue ou longue), de forme (cylindrique ou conique) et de couleurs différentes (blanche, jaune, orange, rougeâtre, violette, etc.).

Quelques variétés potagères
Blanche de Kuttingen,
Chantenay à cœur rouge 2,
de Créances
De la Halle,
De St Valérie,
De Carentan
De Colmar à cœur rouge 2,
De Luc,
De Meaux,
Géante de Tilques à collet vert,
Longue rouge sang,
Nantaise améliorée
Touchon,

et de nombreuses variétés plus récentes améliorées par hybridation sur différents points et, en particulier, la tolérance à Alternaria dauci telles que :
Boléro
Maestro
Soprano,...

Variétés fourragères
Blanche à collet vert hors terre
Jaune du Doubs

Maladies et parasites[modifier | modifier le code]
Principales maladies
Les principales maladies cryptogamiques sont le mildiou, l'oïdium et l'alternariose.

Maladies de la racine
Fonte des semis, causée par plusieurs champignons du sol,
Alternariose, (Alternaria radicina),
Maladie de la bague (Phytophtora megasperma)
Pourriture blanche (Sclérotiniose)
Rhizoctone violet (Rhizoctonia violacea)

Principaux ravageurs
Ravageurs de la racine
Petite limace grise (Deroceras reticulatum)
Nématode de la carotte, (Heterodera carotae)
Mouche de la carotte (Psila rosae),
Noctuelle des moissons (Agrotis segetum)

Ravageurs des feuilles
Puceron de la carotte (Semiaphis dauci)
Puceron du saule (Cavariella aegopodii)
Psylle de la carotte (Trioza apicalis)

Récolte conditionnement et conservation[modifier | modifier le code]
Bottes de carottes
Les carottes d'hiver récoltées en octobre peuvent se conserver en cave, à l'abri du gel, souvent dans du sable pendant quelques mois avant qu'elles ne deviennent boiseuses.



source http://www.marmiton.org/ingredients/legumes_carotte.aspx
La carotte : Tout savoir sur la carotte et ses recettes
La carotte est l'un des légumes les plus communs et les plus consommés. Il est sujet à de nombreux dictons et proverbes, on l'appelle même encore parfois la pastenade.

La carotte est l'un des légumes les plus communs et les plus consommés. Il est sujet à de nombreux dictons et proverbes, on l'appelle même encore parfois la pastenade.

La carotte primeur est cueillie jeune entre avril et juillet. Elle est relayée jusqu'en octobre par la carotte de saison.

Puis en automne et en hiver, c'est au tour de la carotte de conservation ou de garde. A découvrir : la carotte des sables de Créances, caractérisée par une peau lisse, un port droit, une couleur rouge orangé et un goût plus sucré.

Voir toutes les recettes avec la carotte
La carotte se consomme toute l'année !

Historique
Si les carottes sauvages peuplent nos prés depuis toujours, les longues racines orangées que nous consommons aujourd'hui ne dérivent pas pour autant de l'amélioration de cette plante champêtre.

En Afghanistan, son pays d'origine, la carotte se pare de violet, de rouge noir, de jaune pâle…

C'est elle qui se répandit en Asie Mineure puis en Europe (elle fut apportée en Espagne par les Arabes vers 1000-1100). Elle était alors longue, conique, jaune ou violette.

Bien qu'appréciées pour leur saveur, ces carottes avaient le défaut de trop colorer les bouillons et les sauces. Aussi les carottes oranges obtenues en Hollande à partir de 1600 connurent un succès immédiat. Les variétés actuelles dérivent de cette révolution potagère !

Vive le carotène !
La carotte est caractérisée par sa haute teneur en provitamine A ou carotène, c'est ce qui lui donne sa couleur. Le carotène a de nombreuses propriétés, notamment, il intervient dans le bon état des muqueuses, de la peau et de la vision crépusculaire.

De même, il favorise les actions contre le taux de cholestérol sanguin, l'évolution de l'athérosclérose, le vieillissement des cellules et stimule l'immunité.

Certaines études ont démontré que grâce à cela, 100 g de carottes par jour permet de diviser par deux le risque de cancer du poumon.

Le besoin en vitamine et provitamine A est augmenté chez les femmes enceintes, les utilisatrices de contraceptifs oraux, les fumeurs et lors de certains traitements médicaux.

Des fibres efficaces
Les fibres sont particulièrement abondantes et composées en majorité de pectine et de cellulose.

Celles-ci sont bien tolérées et permettent de réguler le transit. En effet, d'une part, elles luttent contre la tendance à la constipation et de l'autre, elles sont efficaces contre la diarrhée.
salade de carottes
Plus jeune, plus tendre et moins sucrée !
L'apport énergétique est modéré : 33 kcalories/100g, comme la plupart des légumes racines. La teneur en glucide augmente avec la maturation du légume.

De ce fait, les carottes jeunes sont plus tendres mais moins sucrées.
 
Bien choisir les carottes...
La couleur doit être intense, parfois nuancée de rouge, bien brillante. Les feuilles ou fanes, sont vigoureuses et vertes.

Ces feuilles sont un gage de fraîcheur pour les primeurs, mais sont aussi utilisées dans des préparations de soupe et de velouté.

... et les conserver
La carotte primeur ne se conserve pas plus de 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Celle de conservation (dite aussi "de garde") s'y garde au moins une semaine.

Les carottes entières ou émincées, grattées et blanchies 3 minutes, se conservent très bien au congélateur.

Faire découvrir, faire apprécier
Après la tomate, la carotte est le deuxième légume le plus populaire en France ! Avec sa couleur vive et joyeuse, la carotte anime toute les assiettes ! Jouez sur les textures et les formes.

Par exemple en mélangeant des petits pois avec des petits cubes de carottes, ou un tourbillon de purée de pomme de terre et de purée de carottes.

Les carottes râpées se déguste avec des cacahuètes concassées et une vinaigrette à base de jus d'orange ou de clémentine. Elles permettent notamment de sucrer les crudités telles que l'endive ou le céleri rave. Le croquant des dips peut être relevé par la douceur d'une sauce au fromage, pourquoi pas de la crème de gruyère.

Le jus de carotte additionné de jus de clémentine assure un cocktail détonnant, plein de vitamines, doux et sucré.
Préparer :

Les carottes primeur n'ont pas besoin d'être pelées : un passage sous le jet du robinet et un simple grattage suffisent.

Sautée au wok, simplement croquée crue, braisée, bouillie, tout sied à la carotte. La plus rapide des cuissons est néanmoins celle qui garde le mieux les minéraux : la cuisson à la vapeur ou à l'autocuiseur.

Astuces :
Pour une cuisson homogène des grosses carottes à présenter entières, incisez-les sur les 2/3 de leur longueur.

Une purée de carottes asséchée sur le feu permet de d'épaissir une sauce au vin. Son goût sucré neutralise l'acidité de l'alcool.

> Retrouvez toutes les astuces de la Marmite autour des carottes...
confiture de carottes
La carotte s'accorde infiniment !
La carotte s'adapte à tous les goûts et à toutes les températures : chaude, tiède, froide, glacée. Entières, en rondelles, en julienne, en purée, en cubes, sculptée en forme de rose…

En cuisine moderne :
Très tendance : les apéritifs dînatoires. Ici, la carotte est reine car elle se déguste en mousse ou en terrine, bien pimentée ou au fromage de chèvre.

En dips, la carotte primeur croise le concombre, le chou-fleur et l'asperge dans les sauces multicolores au yaourts et fines herbes, à la crème fraîche et à la moutarde, à la tomate pimentée, au cumin ou à la graine de fenouil avec de l'aneth ciselée, etc.

On la retrouve aussi dans les cakes salés ou sucrés, notamment en muffins, relevée avec du jus d'agrumes et du gingembre.
En cuisine traditionnelle :
La carotte sert également à adoucir et à sucrer certaines préparation, notament les marinades et les soupes, les purées de légumes au goût plus prononcé, tel le chou-fleur.

Elle peut être servie seule crue en salade ou marinée avec du gingembre.

Ou cuite : braisée au beurre, Vichy, à la crème ou en tarte… Sans oublier le délicieux et traditionnel carrot cake qui séduit les plus réfractaires ! Insoupçonnable et délicatement sucrée, elle nous fait croquer…

Idées recettes !
Des recettes vitaminées sur le site de 10 fruits et légumes par jour (au moins !)

Gâteau aux carottes nappage 'cream cheese' (recette hollandaise) - Soupe froide de carottes à l'orange - Croquettes de carottes - Jus de carottes au yaourt - Flan aux carottes au cumin et au chèvre

Mais aussi...
des entrées, des plats et des confiseries



source http://www.marmiton.org/magazine/tendances-gourmandes_la-carotte-et-ses-fanes_1.aspx
La carotte et ses fanes ! - La carotte et ses fanes !
La carotte, sa vie, son oeuvre...

par Manoue (blog "Les Gamelles d'Emmanuelle") La carotte pousse sur notre Terre depuis plus de deux mille ans ! De sauvage et indomptable, elle es tdevenue douce et disciplinée. Devez accro à la carotte...

La carotte, joli légume-racine pousse sur notre douce terre depuis plus de deux mille ans ! Elle s’est probablement installée en Asie Mineure, où elle poussait sauvagement et totalement indisciplinée.

Pline, dans son Histoire Naturelle (qui compte à peine 37 volumes) mentionne la carotte sous le nom de « Pastinaca Galtica », appellation que l’on retrouve aujourd’hui encore dans certaines régions de France où la « pastenade » n’est autre que la carotte.
Carottes marchéDès la Renaissance, on arrivera à améliorer l’espèce et à rendre la carotte moins fibreuse et plus savoureuse.
Mais ce n’est qu’à partir du milieu du XIXème siècle que ce légume va acquérir sa belle couleur rouge-orangée et devenir enfin le tendre légume légèrement sucré que nous connaissons et qui fait partie des premiers légumes donnés aux bébés lors de la diversification.
En France, la consommation annuelle est de 9,5 kilos de carottes par personne .
Par comparaison, Miss carotte est n°3 après les pommes de terre (30kg) et les tomates (13 kilos).

Salade et endives arrivent juste après (7 et 6,7 kilos, respectivement).

La carotte, c'est la santé !
par Manoue (blog "Les Gamelles d'Emmanuelle") La carotte pousse sur notre Terre depuis plus de deux mille ans ! De sauvage et indomptable, elle es tdevenue douce et disciplinée. Devez accro à la carotte...

Comme tous les fruits et légumes riche en fibres et en vitamines, la carotte joue un rôle bénéfique dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et l’apparition de certains cancers.

La carotte est essentiellement riche en provitamine A (nommée carotène), d’où sa tendre couleur orangée. Cette substance anti-oxydante freine le vieillissement de nos cellules.

La carotte contient également un peu de vitamine C (7/100 g). Il est préférable de manger Miss Carotte crue ou le moins cuite possible, afin d’en limiter la perte.

En plus de nous rendre belle, la carotte a un apport énergétique plutôt modéré (33 kcal/100 g), comme celui de la plupart des légumes racines, et son apport minéral est important : potassium, calcium, magnésium, fer…

La carotte est également un incontournable remède de grand-mère afin de guérir les aphtes. Pour cela, il suffit de faire des bains de bouche avec une décoction de fanes de carottes (1 poignée pour 2 verres d’eau). Inratable !

Miss Carotte n’a décidément que des bienfaits

La carotte et ses fanes ! - La carotte et ses fanes !

A la casserole...
par Manoue (blog "Les Gamelles d'Emmanuelle") La carotte pousse sur notre Terre depuis plus de deux mille ans ! De sauvage et indomptable, elle es tdevenue douce et disciplinée. Devez accro à la carotte...

En Cuisine, Miss Carotte est reine de l’apéritif aux mignardises, elle se décline sous toutes les formes !
Catégorie Apéritive :
Choisissez les croquettes de carottes ou les sempiternels bâtonnets de carottes accompagnés de toutes les sauces (dips ?) possibles et imaginables … fromage blanc, herbes fraîches, moutarde, sauce cocktail, cognac flambé, vinaigrette, miel, sésame, pavot, mousse de chèvre !!!
Catégorie Entrée :
Velouté glacé de carottes.
Catégorie Plat :
Mille feuilles de carottes-poulet-cumin feuilles de brick (recette maison) :
Pour 2 gourmands...
- 2 blancs de poulet
- 2 grosses carottes ou 4 petites
- Des feuilles de brick
- ½ jus de citron
- Beurre : quelques noisettes
- cumin en poudre
- sel, poivre
Débiter vos blancs de poulet en petits cubes. Les faire sauter dans une poêle avec une noisette de beurre et le jus d’un demi citron,
ou le demi jus d’un citron !
Eplucher les carottes et en faire une julienne. Les blanchir une ou deux minutes et les réserver dans un bol d’eau glacée.
Découper vos feuilles de brick en plusieurs formes originales ou non ! Perso, j’avais fait des triangles isocèles…
A l’aide d’un pinceau, les caresser avec une autre noisette de beurre fondu. Les passer au four à 180°C pendant 5 à 10 minutes.
Puis dresser allègrement vos mille feuilles… Une feuille de brick, un peu de poulet, un peu de carottes… Jusqu’à épuisement des stocks.
Pour agrémenter le tout, j’avais ajouté de la chantilly de carotte…
http://www.marmiton.org/recettes/recette_chantilly-aux-carottes_44386.aspx
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 0 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- crème fraîche liquide (environ 30 cl)
- environ 120 g de carottes cuites ou en conserve
- sel, poivre
- 3 pincées de paprika
- 1 cuillère à café de cumin
- 2 tranches de jambon de bayonne coupées en petites lamelles
- fonds de mini tartelettes apéritif ou feuilletés de mini bouchées à la reine à remplir

Préparation de la recette :
Mettre la crème liquide très fraîche dans un petit saladier, et la fouetter au batteur, jusqu'à ce que la crème chantilly soit bien ferme.

Saler et poivrer, et ajouter les épices, en remuant très délicatement avec une cuillère en bois.

Ecraser les carottes très cuites à la fourchette, ou les passer au mixeur. Les incorporer délicatement à la crème chantilly.

Goûter et rectifier l'assaisonnement, si besoin.

Remplir les mini tartelettes de crème chantilly, à la douille ou bien à l'aide de deux petites cuillères à café.

Ajouter dessus deux petites lamelles de jambon.

Catégorie Mignardises
Carottes confites, façon pâtes de fruit « carotèniques »
Pour environ 36 carrés de pâte de fruit :
- 300 g de carottes
- 200 g de sucre pour confiture
- 1 citron
- 2 cuillères à soupe de sésame ou de pavot
- 1 cuillère à soupe d’huile
½ verre d’eau
sucre cristallisé pour la touche finale
Eplucher les carottes, les râper très finement ou les mixer, puis verser la purée obtenue dans une casserole avec le sucre pour confiture, le jus du citron et le½ verre d’eau.
Remuer et porter à ébullition. Dès les premiers bouillons, découvrir et comptez un petit quart d’heure de cuisson,
sans cesser de remuer.
Lorsque la purée épaissit, ajouter le sésame ou le pavot.
Verser cette pâte dans un moule carré d’environ 20 cm de côté, huilé,
puis couvrir du sucre cristallisé.
Laisser refroidir, puis sécher pendant deux ou trois jours.
Démouler, tailler en carrés et déguster !



source http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=carotte_nu
La couleur foncée de la carotte provient de ses très nombreux pigments. Ils contribueraient à prévenir plusieurs maladies, dont les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Les bienfaits de la carotte
Maladies cardiovasculaires. Deux études chez l’animal ont montré que la consommation de carottes agissait sur certains facteurs favorisant la santé cardiovasculaire. Ainsi, consommer des carottes (ou du jus, mais dans une moindre mesure3,4) améliorerait la capacité antioxydante et le taux de vitamine E dans le sang, en plus de diminuer le cholestérol et les triglycérides du foie1,2 et dans le sang2.
Cancer. La consommation de carottes aurait des effets protecteurs contre le cancer du poumon6. Une étude effectuée auprès de plus de 120 000 femmes a conclu que celles qui consommaient de 2 à 4 portions de carottes par semaine présentaient 40 % moins de risque de souffrir d’un cancer du poumon comparativement à celles qui n’en consommaient pas5. Avec une consommation de 5 portions ou plus, la diminution du risque atteignait 60 %. Par ailleurs, une étude d’observation a permis de constater que les personnes qui consommaient 2 portions ou plus de carottes ou d’épinards par semaine avaient 44 % moins de risque d’avoir un cancer du sein que celles qui n’en consommaient pas7.
Cataractes. Deux études observationnelles ont conclu à une diminution de la prévalence de cataractes chez les hommes et les femmes ayant davantage d’alpha et de bêta-carotène dans le sang9. Les mêmes résultats ont été observés chez ceux qui consomment le plus de lutéine et de zéaxanthine10,11. Tous ces composés sont présents dans la carotte.

Que contient la carotte?
Pour mieux assimiler les caroténoïdes des carottes
- Prenez-les avec une source de gras, par exemple, un peu d’huile, des noix ou du fromage. Pourquoi? Parce que les caroténoïdes sont des composés liposolubles (solubles dans le gras).
- Faites-les cuire. La cuisson semble également augmenter leur absorption21,22.

Caroténoïdes
Les principaux caroténoïdes retrouvés dans la carotte (crue, cuite ou en jus) sont le bêta-carotène, la lutéine et le zéaxanthine. Les caroténoïdes sont des composés ayant, entre autres, des propriétés antioxydantes, c’est-à-dire qu’ils sont capables de neutraliser les radicaux libres du corps. La consommation d’aliments riches en caroténoïdes serait reliée à un risque moindre de souffrir de plusieurs maladies, comme le cancer24, les maladies cardiovasculaires25,26 et certaines maladies liées au vieillissement, par exemple la cataracte. Plusieurs caroténoïdes sont également des précurseurs de la vitamine A, c’est-à-dire que le corps les transforme en vitamine A selon ses besoins.

Les caroténoïdes auraient un effet protecteur contre le cancer, puisque les aliments qui en contiennent diminueraient les dommages oxydatifs à l’ADN8. Lorsque l’ADN est endommagé, il peut y avoir un plus grand risque de cancer. Il est également démontré que les personnes souffrant de fibrose kystique présentent des taux sanguins de caroténoïdes plus bas que les limites normales14,15. Quelques études ont révélé que la prise de suppléments de bêta-carotène par des patients atteints de fibrose kystique améliorait leur capacité antioxydante plasmatique16-18. À ce jour, aucune étude n’a toutefois évalué les effets de la consommation de carottes sur les taux de caroténoïdes des personnes atteintes.

Fibres
Des auteurs ont avancé que l’apport simultané des fibres et des caroténoïdes, tous deux présents dans la carotte, maximiserait l’effet protecteur de ce légume2. En effet, il a été démontré que certains types de fibres, notamment les fibres solubles, pouvaient réduire le cholestérol et prévenir le processus d’athérosclérose chez l’animal ainsi que chez l’humain27. Au cours de l’étude, le jus de carotte (qui contient peu de fibres) a eu moins d’effet sur les lipides sanguins, comparativement à la consommation de carottes. L’effet de synergie entre les 2 composés pourrait expliquer, en partie, ce phénomène.

Vitamines et minéraux principaux
> Classification des sources des nutriments
http://www.passeportsante.net/DocumentsProteus/PopupHTML/classification_nutriment.htm
> Vitamines: leurs fonctions, les meilleures sources
http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/MieuxManger/Fiche.aspx?doc=vitamines-leurs-fonctions-les-meilleures-sources_vs
> Minéraux: leurs fonctions, les meilleures sources
http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/MieuxManger/Fiche.aspx?doc=mineraux-leurs-fonctions-les-meilleures-sources_vs

Excellente source
Vitamine A: La carotte (crue ou cuite) et le jus de carotte sont d’excellentes sources de vitamine A.

Bonne source Vitamine B6
Le jus de carotte est une bonne source de vitamine B6. La carotte crue ou cuite en est une source.

Bonne source Vitamine K
Le jus de carotte est une bonne source de vitamine K.

Source Vitamine B1 (thiamine)
Le jus de carotte est une source de vitamine B1.

Source Vitamine B2 (riboflavine)
Le jus de carotte est une source de vitamine B2.

Source Vitamine B3
La carotte crue est une source de vitamine B3 pour la femme seulement.

Source Vitamine C
Les carottes crues sont une source de vitamine C pour la femme seulement.

Source
Vitamine E
La carotte cuite et le jus de carotte sont des sources de vitamine E.

Source Fer
Le jus de carotte est une source de fer pour l’homme seulement.

Source Phosphore
Le jus de carotte est une source de phosphore.

Source Potassium
Le jus de carotte est une source de potassium.

Plus elles sont colorées, mieux c’est!
Les carottes marron contiendraient 2 fois plus de bêta-carotène que les carottes orange, tandis que les jaunes en contiendraient très peu et les blanches, pas du tout.

La carotte marron donne l’impression d’être plus sucrée que la carotte orange dont le goût est masqué en raison de ses composés volatils. Cependant, la quantité de glucides totaux dans ces carottes ne diffère pas de façon significative d’une variété de carotte à l’autre.

Les carottes blanches contiennent très peu de vitamine C, contrairement aux carottes orange ou marron, qui en contiendraient le plus20.

Précautions
La carotte est un aliment incriminé dans le syndrome d’allergie orale. Ce syndrome est une réaction allergique à certaines protéines d’une gamme de fruits, de légumes et de noix. Il touche certaines personnes ayant des allergies aux pollens de l’environnement et est caractérisé par des symptômes à la bouche et à la gorge. Ce syndrome est presque toujours précédé du rhume des foins. Ainsi, lorsque certaines personnes allergiques à l’herbe à poux consomment la carotte crue (la cuisson dégrade habituellement les protéines allergènes), une réaction immunologique peut survenir. Ces personnes souffrent de démangeaisons et de sensation de brûlure à la bouche, aux lèvres et à la gorge. Les symptômes peuvent apparaître, puis disparaître, habituellement quelques minutes après la consommation ou la manipulation de l’aliment incriminé. En l’absence d’autres symptômes, cette réaction n’est pas grave et la consommation de carotte n’a pas à être évitée de façon systématique. Toutefois, il est recommandé de consulter un allergologue afin de déterminer la cause des réactions aux aliments végétaux. Ce dernier sera en mesure d'évaluer si des précautions spéciales doivent être prises.

Les caroténoïdes en suppléments peuvent-ils être pro-oxydants?
La littérature scientifique suggère que les caroténoïdes (bêta-carotène et lycopène) pris en suppléments à des doses très élevées perdent leur capacité antioxydante et peuvent même devenir pro-oxydants19. Ils pourraient alors être impliqués dans l’apparition de cancers, de maladies cardiovasculaires et d’autres maladies chroniques. Il serait donc préférable de rechercher les caroténoïdes dans les aliments plutôt que sous la forme de suppléments afin de profiter au maximum de leurs bienfaits.

Idées recettes
Râpées en salade, servez les carottes seules ou avec leurs compagnons traditionnels, les raisins et les noix.
À la vapeur ou à l'étouffée et assaisonnées au beurre.
Glacées dans un mélange de bouillon, de sucre ou de miel et de beurre.
En purée. Seules, ou avec du navet, des pommes de terre ou d'autres légumes-racines.

avec des carottes
En soupe, en potage ou en consommé. Faites cuire de jeunes carottes dans un bouillon de légumes ou de poulet auquel on a ajouté un oignon. Passez au mélangeur. Donnez-lui une texture plus crémeuse en ajoutant du yogourt nature – ce qui tempère aussi le goût sucré de la carotte. Ou donnez-lui une touche exotique avec un soupçon de cari ou de gingembre, du zeste de citron, ou un peu de jus d’orange.
Rôties au four, après avoir été coupées en bâtonnets, badigeonnées d'huile d'olive et assaisonnées de thym et d'un peu de sauge.
Cuites et apprêtées à la romaine : avec une sauce composée de cumin, de sel, d’huile et de vin vieux.
Pour accéder à d’autres recettes, vous pouvez vous rendre sur le site de recettes de cuisine CuisineAZ.com, qui propose entre autres, les recettes suivantes : jus de carotte, gateau à la carotte, carotte rapée
[url=ww.cuisineaz.com/categorie/2/carotte-597.aspx]ww.cuisineaz.com/categorie/2/carotte-597.aspx[/url]

La carotte, un coupe-faim instantané
Les personnes qui suivent un régime amaigrissant peuvent essayer de tromper une faim passagère en croquant 1 ou 2 carottes. C'est aussi une bonne façon de passer sa rage quand on vient d'arrêter de fumer.

En jus, seules ou en mélange avec d'autres légumes ou fruits et des condiments :
- trois ou quatre carottes avec quelques feuilles de menthe, l'été;
- deux carottes, une tomate, une branche de céleri, l'automne;
- deux carottes et une orange pressée, l'hiver.
Comme le jus ne retient en moyenne que 10 % des précieuses fibres de la carotte, on gardera les tourteaux (la pulpe) pour l’ajouter dans les préparations de gâteaux, de biscuits, de poudings ou de muffins.
En sorbet, glace ou granité.
Les fanes (feuilles et tiges) se mangent aussi. Ajoutez les plus fraîches aux salades et les autres aux bouillons de légumes. Au Québec, elles entrent dans la composition des célèbres herbes salées du Bas-du-Fleuve.

Choix et conservation:
Choisir
La racine doit être ferme et exempte de radicelles blanches, signe que la carotte est trop âgée. Les fanes doivent être vertes et fraîches, ce qui indique que les carottes ont été récoltées depuis peu. Coupez les fanes rapidement pour éviter la déperdition d’humidité et le ramollissement du légume.

Conserver
Capable de résister à de faibles gelées grâce à un antigel incorporé dans sa structure, la carotte se conserve idéalement à une température frôlant le point de congélation (0,5 °C) et à une humidité relative de 90 % à 95 %.

Réfrigérateur. Conservez dans le tiroir les carottes achetées en épicerie dans un sac de plastique perforé. N'achetez que ce que vous pouvez consommer en 2 semaines.

Caveau. Mettez-les dans des boîtes en alternant les couches de carottes avec des couches de sable légèrement humide, loin des pommes et des autres fruits et légumes produisant de l'éthylène. Enlevez les fanes dès la récolte pour éviter la perte d’humidité. Vous pouvez les conserver à part si vous voulez vous en servir en cuisine.

Il est possible de laisser en pleine terre une partie de la récolte, recouverte d’un épais paillis de feuilles ou d'une autre matière organique. Durant les redoux et tôt au printemps, il suffira de soulever le paillis et de cueillir les racines toutes fraîches.

La petite histoire de la carotte
Nom commun : carotte.
Nom scientifique :Daucus carota var. sativus.                                                    
Famille : apiacées (ancien nom : ombellifères).

Apparu dans la langue française en 1564, le terme « carotte » vient du latin carota qui fut emprunté au grec karôton. Le terme « ombellifères » désignait jusqu’à tout récemment la famille dont fait partie la carotte. Il vient du latin umbella (parasol) et ferre (porter), en référence à la forme des fleurs qui ressemblent à de petits parapluies. La nouvelle appellation pour cette famille est aujourd’hui « apiacées ».

Étant donné son importance actuelle dans l’alimentation occidentale, on a du mal à s'imaginer que, jusqu'à récemment, la carotte n'était consommée que de façon marginale. Les anciens Grecs la mentionnaient dans leurs ouvrages. Mais, comme sa forme primitive était plutôt amère et fibreuse, on s'est surtout intéressé à ses nombreuses propriétés médicinales.

Mythe sur la carotte
Vu son index glycémique élevé, il faut éviter la carotte cuite si on veut perdre du poids.
Réalité. Bien que l’index glycémique de la carotte cuite soit élevé, sa charge glycémique, elle, est plutôt faible, car la quantité de glucides d’une portion normale est modérée. La consommer, crue ou cuite, ne constitue donc pas un frein à la perte de poids. De plus, ses avantages nutritionnels sont trop importants pour que l’on s’en prive. À noter que la carotte crue est plus sucrée que la carotte cuite.

La plante aurait été découverte il y a 5 000 ans dans ce qui est aujourd'hui l'Afghanistan. Les colonies sauvages, à racine rouge ou marron, y abondent encore. Commence alors un long périple à travers les siècles qui amènera la carotte, au gré des explorations humaines, au Moyen-Orient, en Asie, en Afrique, ainsi qu’en Europe où on la cultive dès le XVIIIe siècle. À cette époque, on connaît des variétés à chair ou à peau blanche, jaune, rouge, verte, marron et noire, mais pas de carottes orange. Mentionnons qu’au Canada toutes les carottes sauvages sont à racine blanche.

En fait, la carotte orange est le produit d'une intervention humaine. Ce sont des Hollandais qui, désireux de montrer leur fidélité à la Maison d'Orange, une principauté protestante de France, croiseront au XVIe siècle des variétés à chair rouge et à chair blanche et finiront par obtenir une racine d'un bel orange lumineux.

Cette nouvelle venue ne tardera pas à supplanter toutes les autres. Les sélectionneurs se concentreront exclusivement sur elle pour créer les nombreuses variétés modernes, à racine ronde ou conique, et plus ou moins large et longue selon les usages qu’on veut en faire. Elle domine toujours le marché, bien qu’on commence à trouver des carottes marron dans les grandes surfaces.

C’est toutefois du côté des jardiniers amateurs et de quelques producteurs spécialisés qu’on trouve le plus large assortiment de couleurs. Il s’agit de variétés anciennes, dont la saveur est parfois exceptionnelle, sucrées à souhait avec, à l’occasion, une pointe d’amertume.

En Amérique du Nord, malgré une apparition autour de 1620, la carotte ne prendra sa place dans l’alimentation humaine qu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Avant cela, elle servait surtout de nourriture pour le bétail et de friandise pour les chevaux. La découverte du carotène et de ses bienfaits, par les chercheurs, en 1910, a certainement contribué à la populariser.

La carotte est cultivée pratiquement partout sur la planète, sauf dans les régions tropicales dont le climat ne convient pas à son tempérament placide24.

Jardinage biologique
La carotte se plaît dans les sols frais et légers, ameublis en profondeur et engraissés de préférence l'année précédente ou, si c'est la même année, avec du fumier bien décomposé ou du compost végétal.

Elle préfère un pH de 6,5 à 7,8, mais se contentera de sols plus acides. La température idéale pour sa culture se situe entre 16 °C et 21 °C. On pourra faire une première culture tôt au printemps, en choisissant une variété hâtive qui arrivera à maturité avant les grandes chaleurs de l'été (en même temps que les petits pois). Pour une culture plus tardive, on sèmera en juin ou juillet, ce qui permettra de constituer des réserves pour l'hiver.

La mouche de la carotte
Dans le potager familial, il faut craindre la mouche de la carotte, qui dépose ses oeufs au pied des plants. Ces oeufs se transforment en larves qui creusent des tunnels dans les racines et se nourrissent de leur chair. Si l'infestation est grave, les racines seront tellement creusées que, mises dans l'eau, elles flotteront.

Pour contrer le problème de façon naturelle, il y a diverses solutions :
Couvrir les carottes d'un tissu agrotextile léger laissant passer la lumière (85 %) pendant la croissance des plantes. Durant les grandes chaleurs, on pourra retirer le tissu pendant de courtes périodes, mais il faudra le remettre dès que le temps se sera rafraîchi.
La mouche de la carotte étant attirée par l'odeur du feuillage froissé, éviter de laisser les plants qu'on aura éclaircis à proximité de la plate-bande.
Semer les carottes dans un lieu venteux : la mouche a du mal à combattre les vents forts.
Essayer le compagnonnage avec les oignons en sachant toutefois qu’il ne sera efficace que si l’on sème 4 rangs d’oignons pour 1 rang de carottes.
Les feuilles de plantes très odorantes – tanaisie, absinthe – déposées à la base des plants pourraient tromper la mouche en modifiant l'odeur ambiante, mais il faut les remplacer dès qu'elles ont perdu leur pouvoir odoriférant.
Un arrosage hebdomadaire au lessis (cendres de bois diluées dans de l'eau) est très efficace contre les insectes indésirables. Par ailleurs, les cendres sont riches en potassium, un minéral que la carotte apprécie particulièrement.



Quelques liens
http://cuisine.journaldesfemmes.com/encyclopedie/fiche_composant/21/carotte.shtml

http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recettes-carotte.php

http://www.aufeminin.com/w/recettes-cuisine-ingredient-51/carotte.html

http://www.750g.com/recettes_carottes.htm

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-aliments/carotte/que-contient-carotte

http://www.epicurien.be/recettes/fruits-legumes/carottes/recette-carotte.asp

http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/legumes-racines-tubercules-et-tiges/carotte/carte-identite

Huile essentielle
http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-essentielle-carotte-aroma-zone

Culture
-http://www.mon-bio-jardin.com/potager-bio/quand-semer-pour-recolter-de-belles-carottes--4.html
-http://www.fermedesaintemarthe.com/A-6756-reussir-la-culture-de-la-carotte.aspx
-http://www.aujardin.info/plantes/carotte.php
-http://www.jardiner-malin.fr/fiche/carotte.html
-http://www.gnis.fr/index/action/page/id/532/title/Reussir-la-culture-des-carottes
-http://www.rustica.fr/articles-jardin/carotte-daucus-carotta,2251.html





Dernière édition par Libellule le Mer 26 Avr 2017 - 18:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2964
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Cultiver et cuisiner les carottes   Jeu 20 Aoû 2015 - 18:40

Recette de velouté de carottes

source http://www.papillesetpupilles.fr/2013/12/veloute-de-carottes-et-patates-douces-au-lait-de-coco-curry-et-gingembre.html/

Velouté de carottes et patates douces au lait de coco, curry et gingembre
Nous nous sommes régalés avec cette recette de velouté aux carottes et patates douces. Elle est hyper facile à faire, c’est un must do de cet hiver.  Je vous conseille même de doubler les doses tellement elle est bonne.  Je vous l’ai bien vendue ou pas ?  Bref essayez-la et dites-moi.

Il vous faut (pour 4/6 personnes en fonction des appétits ) :
500 g de carottes
250 g de patates douces
1 oignon
300 ml de lait de coco
300 ml de bouillon de volaille ou de légumes (maison ou reconstitué avec un cube)
1 cuillère à café rase de poudre de curry
1/4 de cuillère à café  de gingembre en poudre
1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Pour servir :
1 pincée de piment d’Espelette par assiette

Pelez les carottes, les patates douces et l’oignon. Lavez le tout et coupez carottes et patates douces en cubes grossiers et l’oignon en dés.
Faites chauffer l’huile d’olive dans une cocotte.  Faites-y blondir à feu moyen les dés d’oignon.

Ajoutez ensuite les cubes de légumes puis mouillez avec le lait de coco et le bouillon de volaille (ou de légumes).  Ajoutez les épices et laissez cuire pendant une trentaine de minutes. Les légumes doivent être tendres.

Mixez au blender et servez immédiatement, saupoudré d’un peu de piment d’Espelette.



Dernière édition par Libellule le Jeu 20 Aoû 2015 - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2964
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Cultiver et cuisiner les carottes   Jeu 20 Aoû 2015 - 18:41

source http://www.grands-meres.net/galettes-aux-carottes/
Recette de galettes aux carottes (pour 4 personnes)
Ingrédients
4 carottes
1 botte de radis roses
150 g de roquette
60 g de polenta
1 œuf
2 c. à soupe d’huile
Sel et poivre
Équipement

Une casserole
Une poêle

Pelez et râpez les carottes. Mettez-les dans une casserole et ajoutez de l’eau à hauteur.
Portez à ébullition, salez et laissez cuire pendant 15 minutes.
Lavez et équeutez les radis.
Coupez 12 fines lamelles pour la décoration et hachez le reste.
Réservez quelques feuilles de roquette et ciselez les autres.
Ajoutez la polenta petit à petit aux carottes en remuant et laissez cuire pendant 5 minutes sans cesser de mélanger.
Hors du feu, ajoutez les radis, la roquette, l’œuf, du sel et du poivre.
Laissez tiédir et formez les galettes.
Placez-les au réfrigérateur pendant 45 minutes.
Versez l’huile dans une poêle chaude et faites-y dorer les galettes pendant 3 minutes par face.
Servez avec la roquette et les rondelles de radis.

Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cultiver et cuisiner les carottes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cultiver et cuisiner les carottes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cuisiner avec les enfants
» Saucisses au Maroille
» La découverte des pissenlits.
» carbonnades de boeuf ,a la leffe ,a ma façon ( + photos )
» Salades, salades composées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: CUISINE :: Légumes cuits et crus, lacto-fermentés, Légumes anciens et oubliés, Soupes-
Sauter vers: