Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)   Jeu 23 Mar 2017 - 19:34



source https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/
Le « moins pire » du vernis à ongles
Par Manon Lambesc/24 janvier 2017


Je vous parle aujourd’hui du « moins pire » des vernis à ongles car le « mieux » tiendrait en un seul mot : l’abstention. Si l’idéal d’une beauté naturelle est bien de ne pas utiliser de cosmétiques, il reste difficile de s’en passer totalement tant, pour certaines d’entre nous, ils font partie intégrante de la féminité.

Heureusement, le marché des cosmétiques naturels est en plein essor et nous offre une palette toujours plus large de substituts aux cosmétiques chimiques. Mais certains produits sont encore difficilement transposables au naturel. C’est le cas des vernis à ongles, qui sont constitués de substances chimiques et pétrochimiques (liants, plastifiants, résines, solvants…).

Certes, de nombreuses marques se sont essayées à la confection de vernis à ongles étiquetés « naturels ». Kure Bazaar, Une, Scotch Naturals, Hopscotch Kids, Couleur Caramel, Santé Naturkosmetik… autant dire qu’on a l’embarras du choix. Mais la garantie du 100 % naturel relève à l’heure actuelle de la mission impossible. Prenons l’exemple d’Aroma-zone.

Récemment, le site leader en matière de cosmétique bio a sorti sa dernière nouveauté : une base de vernis à ongles à 85 % d’origine naturelle, labellisée « 6-free », c’est-à-dire dépourvue de phtalates, formaldéhyde, toluène, xylène, colophane, camphre synthétique. Des solvants naturels comme des dérivés de pomme de terre, de manioc, de blé et de maïs remplacent les solvants chimiques. Jusque-là tout va bien. D’autant plus que cette base s’utilise en base coat, en top coat et permet aussi de créer son propre vernis.Aroma-zone propose un large choix de coloris : il suffit de mélanger 5,5 g de base de vernis à ongles avec 0,5 g de colorants minéraux ou végétaux et vous obtenez un flacon de 6 ml de la teinte de votre choix. La promesse naturelle est donc en grande partie tenue.

Mais voilà, il y a un hic.
Un perturbateur endocrinien s’est glissé dans la composition de cette base bio-sourcée. Il s’agit de la benzophénone-1, un filtre UV allergène que l’on retrouve fréquemment dans les crèmes solaires. Aroma-zone joue la carte de la transparence et explique :

« La benzophénone est intégrée dans la base comme filtre UV, pour que la couleur de votre vernis soit stable dans le temps (dans le flacon aussi bien que sur les ongles). Sachant qu’un vernis est déposé sur les ongles (et ne pénètre pas à travers l’ongle) et non sur la peau et que ce composé est peu volatil, l’exposition à cet ingrédient reste très limitée. »

En effet, si l’on souhaite une bonne tenue et un rendu esthétique, on ne peut faire l’impasse sur quelques compromis. Mais il s’agit de les faire en connaissance de cause. Contrairement à l’argument annoncé par Aroma-zone, une étude scientifique [1] a récemment démontré que la matrice de l’ongle est poreuse, ce qui permettrait aux agents toxiques de la traverser et de migrer dans le sang.

Moins toxiques, ces vernis ne seraient donc pas pour autant inoffensifs !
Faut-il renoncer définitivement à des ongles colorés ? À vous de choisir. Pour ma part, j’ai gardé quelques flacons de vernis à ongles sous la main – tous « naturels » – et je ne les utilise qu’occasionnellement en appliquant les conseils éclairés de notre spécialiste Slow Cosmétique Julien Kaibeck dans sa lettre « 100% de toxines en moins avec ce vernis », que vous pouvez relire ici.
Et vous, que décidez-vous ?

Amicalement,

Manon Lambesc

sources
[1] E. Mendelsohn, A. Hagopian, K. Hoffman, C. M. Butt, A. Lorenzo, J. Congleton, T. F. Webster, H. M. Stapleton , Nail polish as a source of exposure to triphenyl phosphate, Environment International, volume 86, January 2016, pages 45-51.



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.





Dernière édition par Libellule le Ven 7 Avr 2017 - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)   Jeu 23 Mar 2017 - 19:40



source https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/
Ne laissez pas la mycose coloniser vos pieds
Par Manon Lambesc/26 août 2016


Il y a deux semaines, je vous ai fait parvenir une lettre intitulée « Ne laissez plus jamais vos pieds s’abîmer  [1]». Vous avez été nombreux à réagir et à poser de nouvelles questions, merci ! Je vous propose donc de nouveaux éléments de réponse dans les quelques lignes ci-dessous.

Tout d’abord, les mycoses.
Les mycoses peuvent surgir à différents endroits de votre corps, mais elles sont particulièrement friandes de vos pieds et de leurs orteils. Si une personne sur cinq serait touchée, certaines mycoses, comme la mycose vaginale, sont souvent mieux traitées que d’autres. Les pieds, malheureusement, sont rarement une priorité.

Pourtant, ici comme ailleurs, plus le traitement est commencé rapidement, moins il y a de chance que la mycose ne se propage et devienne résistante.

Une infection qui pousse comme un champignon
C’est normal, la mycose est justement due à un champignon. C’est un champignon microscopique qui profite de différents facteurs pour agresser votre organisme. Parmi tous ces champignons, le plus répandu s’appelle candida albicans. En temps normal, il n’est pas bien méchant et vit tranquillement à l’intérieur de notre tube digestif. Et puis un jour – il suffit de pas grand-chose : un mauvais équilibre entre la chaleur et l’humidité (terrains qui lui sont favorables), une alimentation déséquilibrée (évitez les sucres !), un état de stress prolongé, etc. –, candida albicans devient incontrôlable.

Deux réflexes à avoir
Il existe des crèmes et tout un tas de produits en pharmacie, plutôt efficaces, mais qui n’empêchent pas nécessairement la mycose de revenir. Souvent, le premier réflexe si vous souhaitez vous débarrasser des mycoses sur le long terme est donc de réensemencer votre flore intestinale. Les probiotiques sont des alliés de choix, mais l’alimentation permet déjà d’obtenir de nets progrès. Il faudra dire adieu aux aliments qui ont un index glycémique trop élevé et consommer plus volontiers ceux qui sont alcalins (ail, brocoli, asperge, chou, avocat, gingembre, etc.) ou riche en chlorophylle.

L’autre réflexe concerne votre hygiène corporelle. Lavage quotidien et séchage obligatoire sont le strict minimum. Pour optimiser vos efforts, faites régulièrement des bains de pieds d’une quinzaine de minutes, auxquels vous ajouterez 2 poignées de sel de mer et 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Le sel empêche le développement des champignons et le bicarbonate de soude régule l’acidité et l’humidité de votre peau. Si vous avez un dispersant à la maison, vous pouvez l’utiliser pour rajouter 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree [2], un antifongique réputé.

Dans l’idéal, changez régulièrement de chaussures. Si vous avez plusieurs paires, ne les portez pas plus de deux jours d’affilée. Lavez-les régulièrement avec de l’eau savonneuse et faites-les bien sécher avant de les utiliser de nouveau.

Traitement de la mycose des ongles
Pour lutter contre la mycose unguéale, je vous propose la solution suivante.

Mélangez à parts égales ces trois huiles essentielles dans un flacon codigoutte de 15 ml :
HE d’origan
HE de cannelle
HE de lavande vraie
Vous appliquerez 1 goutte de ce mélange 3 fois par jour sur l’ongle malade, jusqu’à disparition de la mycose.

Traitement de la mycose des pieds
La mycose des pieds, aussi appelée pied d’athlète, est moins voyante que celle des ongles, mais elle est plus embêtante. Logée entre les orteils, elle gratte et crée des petites lésions qui peuvent s’avérer douloureuses. Là encore, il est possible d’agir grâce aux pouvoirs des huiles essentielles.

Le mélange est constitué de :
78 % d’huile d’olive
10 % d’HE de cannelle rameaux
5 % d’HE de niaouli à cinéole
5 % d’HE de palmarosa
2 % d’HE de clous de girofle
Vous utiliserez ce mélange 2 à 3 fois par jour sur vos pieds quand ils sont bien secs, à l’aide d’un pinceau. Insistez bien entre les orteils.

Précisions concernant l’hallux valgus
Cette lettre sur les mycoses m’a été inspirée par vos commentaires sur mon article concernant les soins des pieds. Vous y parliez aussi d’hallux valgus et j’en profite pour répondre à vos questions.

Effectivement, si l’utilisation de chaussures trop étroites est une cause fréquente de déformation des orteils, ce n’est pas la seule cause possible de l’apparition de l’hallux valgus. C’est en réalité une forme d’arthrose, favorisée par des affaiblissements osseux, articulaires et musculaires. Ces affaiblissements peuvent être dus à des déficits hormonaux – je pense notamment à l’hormone de croissance et l’IGF-1, un autre facteur de croissance ressemblant à l’insuline, ainsi qu’à la testostérone et aux œstrogènes.

En cause également, un apport potentiellement insuffisant en aliments riches en protéines. Si c’est votre cas, consommez-en environ 180 grammes par jour. Toujours au niveau alimentaire, la consommation de produits sucrés semble plus problématique encore. À fuir, donc !

Peut-être aussi êtes-vous en déficit d’acides aminés et de vitamine D. Voici, a priori, les axes sur lesquels il faudra travailler, en cuisine, avant d’envisager la chirurgie.

Bien sûr, privilégiez toujours les chaussures larges, même s’il faut parfois compter dix ans pour constater une amélioration. Plus rapide, le port d’une orthèse peut parfois redresser l’hallux valgus en six mois à peine.

Pour ce qui est des traitements hormonaux, je sais que le Dr Hertoghe y a consacré une de ses lettres et je préfère vous renvoyer vers ses travaux, n’étant moi-même pas spécialiste en la matière.

Amicalement,

Manon Lambesc

sources
[1] Lisez l’article « Ne laissez plus jamais vos pieds s’abîmer » ICI

[2] À raison d’1 goutte d’huile essentielle pour 4 gouttes de dispersant, soit une quarantaine ici. Le miel aussi pourra servir de dispersant. Comptez alors 2 cuillères à soupe dans lesquelles vous diluerez l’huile essentielle avant de la mélanger au bain.



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.





Dernière édition par Libellule le Ven 7 Avr 2017 - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)   Jeu 23 Mar 2017 - 19:48



source https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/
Ne négligez pas vos orteils… sinon !
Par Julien Kaibeck/1 mars 2016


Enfermés à longueur de journée au chaud dans nos chaussettes, coincés au fond de nos souliers, nos pieds ne respirent jamais assez. C’est parce qu’ils sont confinés, enfermés, exposés à une transpiration permanente, que nos ongles d’ orteils sont aussi sensibles.

Pourtant, si vous voulez les garder en bonne santé et pouvoir les exhiber fièrement dès que les beaux jours reviendront, il faut en prendre le plus grand soin !

Rassurez-vous, rien de très grave ne peut leur arriver. Mais avez-vous vraiment envie de connaître la gêne ou la douleur causées par un ongle incarné ?

Avez-vous réellement envie de subir les irritations d’un champignon, qui peuvent s’avérer franchement pénibles à certains stades ?

Je suppose que non…

Il est possible d’éviter ces désagréments. Je vais vous livrer ici quelques mesures naturelles à prendre dès maintenant pour avoir des ongles de pieds beaux et en parfaite santé d’ici le printemps.

-Si vos ongles sont épais, jaunis voire cassants, vous souffrez probablement d’une invasion fongique. Les traiter demande une certaine patience car le champignon s’incruste dans l’ongle. Appliquez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de tea-tree ou de palmarosa sur l’ongle atteint, 2 fois par jour. Attention : ce traitement peut ne pas suffire ! Si aucune amélioration n’est visible en 6 semaines, consultez un professionnel de la santé.

-Si vos ongles sont fins, mous et striés, ils manquent tout simplement de soin : massez-les quotidiennement avec une goutte d’huile de ricin par ongle. Cette huile équivaut à un durcisseur et à un soin complet à la fois, et c’est sans le vilain formaldéhyde souvent présent dans les durcisseurs industriels !

-Si vous souffrez d’ongles incarnés (le plus souvent parce qu’ils ont été coupés trop courts), trempez-les dans de l’eau au vinaigre blanc. Mélangez, dans une bassine ou un récipient adapté, 1/2 verre de vinaigre blanc distillé avec de l’eau chaude. Plongez vos pieds dans l’eau vinaigrée 15 minutes. Ce petit bain va adoucir l’ongle et soulagera la douleur tandis que l’acidité du vinaigre peut prévenir les infections. À effectuer 2 fois par jour en cas d’ongle incarné, et jusqu’à ce qu’un podologue ou une pédicure médicale soit consulté(e).

A bientôt,

Julien Kaibeck



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



Dernière édition par Libellule le Ven 7 Avr 2017 - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)   Jeu 23 Mar 2017 - 22:26



source https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/
Des jambes belles et douces pour aborder l’été
Par Julien Kaibeck/13 avril 2016


La sensation de douceur et de beauté pour la peau des jambes dépend de différents facteurs. Premièrement il faut savoir que la peau des jambes n’est pas la même que sur le reste du corps.
En effet, naturellement, cette partie du corps possède moins de glandes sébacées que le reste de l’anatomie. Ces glandes participent à l’hydratation de la peau et c’est la raison qui fait que celle des jambes a tendance à se déshydrater plus rapidement.

Ce phénomène est amplifié par deux autres habitudes vestimentaires :

En été, les jambes sont plus souvent à l’air libre, ce qui favorise encore la déshydratation de la peau et lui donne cet aspect peu agréable.
En hiver, dans les pantalons ou collants, au contraire la peau des jambes souffre des frottements et du froid.
Afin d’avoir des jambes douces et belles dans toutes les situations, trois étapes sont recommandées : le gommage, l’hydratation et (éventuellement) l’épilation. Mais les crèmes vendues dans le commerce utilisent des produits qui ne respectent pas l’environnement, qui sont truffées de produits dangereux pour l’environnement ou votre santé. Elles coûtent bien souvent très cher. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser des produits naturels.

Le gommage : c’est une étape indispensable pour obtenir une peau douce qu’importe la saison. La peau se régénère en permanence, mais les peaux mortes ont tendance à rester sur les nouvelles cellules de peau.

En effectuant un gommage, ces peaux mortes sont enlevées, ce qui permet une meilleure oxygénation de la peau. De plus, il empêche la formation de poils incarnés qui sont dus à l’accumulation de peaux mortes. Il est possible de réaliser aisément un gommage de manière naturelle, avec des produits respectant l’environnement.

Pour ce faire, vous pouvez très facilement créer votre gommage naturel en rajoutant du sucre fin ou du bicarbonate de soude ou du marc de café à une même quantité d’huile d’olive ou de savon liquide. En effet, par leur taille et leur forme, les fins cristaux de sucre ou de bicarbonate permettront d’enlever les peaux mortes. Le marc de café offre en outre un effet « bonne mine » à la peau. Le gommage est à répéter une à deux fois par semaine.

Une autre technique consiste à utiliser du savon noir de qualité cosmétique [1], qui lui aussi est doté de cette propriété exfoliante recherchée dans un gommage.

L’hydratation : une fois que votre épiderme sera débarrassé de ses peaux mortes, il faudra hydrater la peau pour renforcer sa fonction barrière.
Là encore, des alternatives aux crèmes industrielles peuvent être facilement mises en place pour hydrater les jambes de manière naturelle. Il est possible de créer sa propre crème hydratante avec des ingrédients de cosmétique maison. En mélangeant de l’eau florale, de l’huile végétale, et de la cire émulsifiante [2]. Il est cependant plus facile d’appliquer sur les jambes un bon beurre de karité, chauffé dans les paumes. Le beurre de karité bio et non raffiné (lauréat de la Mention Slow Cosmétique si possible) contient une bonne part d’acides gras qui protègent la peau, et une petite part de latex végétal et de stérols qui assouplissent. Vous pourrez également utiliser un gel à l’aloe vera mélangé à parts égales dans les mains avec de l’huile végétale d’argan. L’aloe vera est reconnu et utilisé pour ses vertus hydratantes excellentes.

L’épilation : L’épilation sera la dernière étape pour obtenir des jambes lisses, douces et belles. Il faut se débarrasser des poils qui poussent naturellement. Pour ce faire, l’épilation à la cire est la manière la plus efficace car elle permet d’enlever tous les poils, même les plus petits et les plus fins. Cela donnera une uniformité à la peau de votre jambe qui lui apportera sa douceur et sa beauté.

La plus connue des recettes de cire maison est celle au sucre. Cette recette n’est pas toujours réussie du premier coup. Il vous faudra faire cuire du sucre et de l’eau dans une casserole afin d’obtenir une sorte de caramel. En y ajoutant du jus de citron tout en le remuant constamment, puis du miel et en laissant le tout bouillir pendant 2 à 3 minutes, vous obtiendrez une cire que vous n’aurez qu’à faire refroidir jusqu’à une température de 37 C (celle du corps humain) [3]. La cire ainsi obtenue s’utilise par la suite comme une gomme à malaxer. On l’applique dans le sens du poil et on retire ensuite la bande de cire figée, qui ôte les poils.

Attention, si vous souffrez de varices ou de problèmes circulatoires, l’épilation des jambes n’est pas idéale. Pensez à renforcer chaque jour votre système veineux avec une huile de beauté à l’huile essentielle d’immortelle comme celle proposée par exemple par mes amis des Simples et Divines en Corse [4]. Cette recette est très intéressante car tous les éléments qui la composent sont naturels et il est aisément possible de trouver des ingrédients biologiques pour celle-ci, pour une épilation totalement naturelle et respectueuse de l’environnement.

Et voilà, vos jambes sont douces, en bonne santé, et jolies à regarder…

Julien Kaibeck

sources
[1] Attention n’utilisez pas de savon noir ménager. On trouve du savon noir cosmétique digne des meilleurs hammams ICI

[2] On trouve des ingrédients pour la cosmétique maison et notamment des émulsifiants ICI

[3] Vous pouvez revoir ma technique en vidéo sur le site de la RTBF car je l’avais présentée en télévision
ICI

[4] Leur huile pour les jambes bio et Slow est idéale au quotidien en massage après la toilette. Voir ICI



source https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/
3 étapes pour des jambes belles et douces
Par Julien Kaibeck/14 juillet 2016


La sensation de douceur et de beauté pour la peau des jambes dépend de différents facteurs. Premièrement il faut savoir que la peau des jambes n’est pas la même que sur le reste du corps.

En effet, naturellement, cette partie du corps possède moins de glandes sébacées que le reste de l’anatomie. Ces glandes participent à l’hydratation de la peau et c’est la raison qui fait que celle des jambes a tendance à se déshydrater plus rapidement.

Ce phénomène est amplifié par deux autres habitudes vestimentaires :
-En été, les jambes sont plus souvent à l’air libre, ce qui favorise encore la déshydratation de la peau et lui donne cet aspect peu agréable.

-En hiver, dans les pantalons ou collants, au contraire la peau des jambes souffre des frottements et du froid.

Afin d’avoir de belles jambes douces dans toutes les situations, trois étapes sont recommandées : le gommage, l’hydratation et (éventuellement) l’épilation. Mais les crèmes vendues dans le commerce utilisent des produits qui ne respectent pas l’environnement, qui sont truffées de produits dangereux pour l’environnement ou votre santé. Elles coûtent bien souvent très cher. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser des produits naturels.

Le gommage : c’est une étape indispensable pour obtenir une peau douce qu’importe la saison. La peau se régénère en permanence, mais les peaux mortes ont tendance à rester sur les nouvelles cellules de peau.

En effectuant un gommage, ces peaux mortes sont enlevées, ce qui permet une meilleure oxygénation de la peau. De plus, il empêche la formation de poils incarnés qui sont dus à l’accumulation de peaux mortes. Il est possible de réaliser aisément un gommage de manière naturelle, avec des produits respectant l’environnement.

Pour ce faire, vous pouvez très facilement créer votre gommage naturel en rajoutant du sucre fin ou du bicarbonate de soude ou du marc de café à une même quantité d’huile d’olive ou de savon liquide. En effet, par leur taille et leur forme, les fins cristaux de sucre ou de bicarbonate permettront d’enlever les peaux mortes. Le marc de café offre en outre un effet « bonne mine » à la peau. Le gommage est à répéter une à deux fois par semaine.

Une autre technique consiste à utiliser du savon noir de qualité cosmétique [1], qui lui aussi est doté de cette propriété exfoliante recherchée dans un gommage.
L’hydratation : une fois que votre épiderme sera débarrassé de ses peaux mortes, il faudra hydrater la peau pour renforcer sa fonction barrière.

Là encore, des alternatives aux crèmes industrielles peuvent être facilement mises en place pour hydrater les jambes de manière naturelle. Il est possible de créer sa propre crème hydratante avec des ingrédients de cosmétique maison. En mélangeant de l’eau florale, de l’huile végétale, et de la cire émulsifiante [2]. Il est cependant plus facile d’appliquer sur les jambes un bon beurre de karité, chauffé dans les paumes. Le beurre de karité bio et non raffiné (lauréat de la Mention Slow Cosmétique si possible) contient une bonne part d’acides gras qui protègent la peau, et une petite part de latex végétal et de stérols qui assouplissent. Vous pourrez également utiliser un gel à l’aloe vera mélangé à parts égales dans les mains avec de l’huile végétale d’argan. L’aloe vera est reconnu et utilisé pour ses vertus hydratantes excellentes.

L’épilation : L’épilation sera la dernière étape pour obtenir des belles jambes lisses et douces. Il faut se débarrasser des poils qui poussent naturellement. Pour ce faire, l’épilation à la cire est la manière la plus efficace car elle permet d’enlever tous les poils, même les plus petits et les plus fins. Cela donnera une uniformité à la peau de votre jambe qui lui apportera sa douceur et sa beauté.

La plus connue des recettes de cire maison est celle au sucre. Cette recette n’est pas toujours réussie du premier coup. Il vous faudra faire cuire du sucre et de l’eau dans une casserole afin d’obtenir une sorte de caramel. En y ajoutant du jus de citron tout en le remuant constamment, puis du miel et en laissant le tout bouillir pendant 2 à 3 minutes, vous obtiendrez une cire que vous n’aurez qu’à faire refroidir jusqu’à une température de 37 C (celle du corps humain). La cire ainsi obtenue s’utilise par la suite comme une gomme à malaxer. On l’applique dans le sens du poil et on retire ensuite la bande de cire figée, qui ôte les poils.

Attention, si vous souffrez de varices ou de problèmes circulatoires, l’épilation des jambes n’est pas idéale. Pensez à renforcer chaque jour votre système veineux avec une huile de beauté à l’huile essentielle d’immortelle comme celle proposée par des Simples et Divines en Corse [3]. Cette recette est très intéressante car tous les éléments qui la composent sont naturels et il est aisément possible de trouver des ingrédients biologiques pour celle-ci, pour une épilation totalement naturelle et respectueuse de l’environnement.

Et voilà, vous avez de belles jambes, bien douces, en bonne santé, et jolies à regarder…
Julien Kaibeck

sources
[1] Attention n’utilisez pas de savon noir ménager. On trouve du savon noir cosmétique digne des meilleurs hammams ici
https://www.slow-cosmetique.com/savons/savons-liquides.html?utm_source=Dedie&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=20160613-jambes

[2] On trouve des ingrédients pour la cosmétique maison et notamment des émulsifiants ici
https://www.slow-cosmetique.com/cosmeto-maison/emulsifiants-tensioactifs.html?utm_source=Dedie&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=20160613-jambes

[3] Leur huile pour les jambes bio et Slow est idéale au quotidien en massage après la toilette. Voir ici
https://www.slow-cosmetique.com/corps/minceur/huile-pour-les-jambes-a-l-immortelle.html





Dernière édition par Libellule le Ven 7 Avr 2017 - 0:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 2854
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)   Lun 3 Avr 2017 - 17:34



source https://www.lettre-beaute-au-naturel.com/
Ne laissez pas la mycose coloniser vos pieds
Par Manon Lambesc/26 août 2016


Il y a deux semaines, je vous ai fait parvenir une lettre intitulée « Ne laissez plus jamais vos pieds s’abîmer  [1]». Vous avez été nombreux à réagir et à poser de nouvelles questions, merci ! Je vous propose donc de nouveaux éléments de réponse dans les quelques lignes ci-dessous.

Tout d’abord, les mycoses.
Les mycoses peuvent surgir à différents endroits de votre corps, mais elles sont particulièrement friandes de vos pieds et de leurs orteils. Si une personne sur cinq serait touchée, certaines mycoses, comme la mycose vaginale, sont souvent mieux traitées que d’autres. Les pieds, malheureusement, sont rarement une priorité.

Pourtant, ici comme ailleurs, plus le traitement est commencé rapidement, moins il y a de chance que la mycose ne se propage et devienne résistante.

Une infection qui pousse comme un champignon
C’est normal, la mycose est justement due à un champignon. C’est un champignon microscopique qui profite de différents facteurs pour agresser votre organisme. Parmi tous ces champignons, le plus répandu s’appelle candida albicans. En temps normal, il n’est pas bien méchant et vit tranquillement à l’intérieur de notre tube digestif. Et puis un jour – il suffit de pas grand-chose : un mauvais équilibre entre la chaleur et l’humidité (terrains qui lui sont favorables), une alimentation déséquilibrée (évitez les sucres !), un état de stress prolongé, etc. –, candida albicans devient incontrôlable.

Deux réflexes à avoir
Il existe des crèmes et tout un tas de produits en pharmacie, plutôt efficaces, mais qui n’empêchent pas nécessairement la mycose de revenir. Souvent, le premier réflexe si vous souhaitez vous débarrasser des mycoses sur le long terme est donc de réensemencer votre flore intestinale. Les probiotiques sont des alliés de choix, mais l’alimentation permet déjà d’obtenir de nets progrès. Il faudra dire adieu aux aliments qui ont un index glycémique trop élevé et consommer plus volontiers ceux qui sont alcalins (ail, brocoli, asperge, chou, avocat, gingembre, etc.) ou riche en chlorophylle.

L’autre réflexe concerne votre hygiène corporelle. Lavage quotidien et séchage obligatoire sont le strict minimum. Pour optimiser vos efforts, faites régulièrement des bains de pieds d’une quinzaine de minutes, auxquels vous ajouterez 2 poignées de sel de mer et 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Le sel empêche le développement des champignons et le bicarbonate de soude régule l’acidité et l’humidité de votre peau. Si vous avez un dispersant à la maison, vous pouvez l’utiliser pour rajouter 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree [2], un antifongique réputé.

Dans l’idéal, changez régulièrement de chaussures. Si vous avez plusieurs paires, ne les portez pas plus de deux jours d’affilée. Lavez-les régulièrement avec de l’eau savonneuse et faites-les bien sécher avant de les utiliser de nouveau.

Traitement de la mycose des ongles
Pour lutter contre la mycose unguéale, je vous propose la solution suivante.

Mélangez à parts égales ces trois huiles essentielles dans un flacon codigoutte de 15 ml :
HE d’origan
HE de cannelle
HE de lavande vraie
Vous appliquerez 1 goutte de ce mélange 3 fois par jour sur l’ongle malade, jusqu’à disparition de la mycose.

Traitement de la mycose des pieds
La mycose des pieds, aussi appelée pied d’athlète, est moins voyante que celle des ongles, mais elle est plus embêtante. Logée entre les orteils, elle gratte et crée des petites lésions qui peuvent s’avérer douloureuses. Là encore, il est possible d’agir grâce aux pouvoirs des huiles essentielles.

Le mélange est constitué de :
78 % d’huile d’olive
10 % d’HE de cannelle rameaux
5 % d’HE de niaouli à cinéole
5 % d’HE de palmarosa
2 % d’HE de clous de girofle
Vous utiliserez ce mélange 2 à 3 fois par jour sur vos pieds quand ils sont bien secs, à l’aide d’un pinceau. Insistez bien entre les orteils.

Précisions concernant l’hallux valgus
Cette lettre sur les mycoses m’a été inspirée par vos commentaires sur mon article concernant les soins des pieds. Vous y parliez aussi d’hallux valgus et j’en profite pour répondre à vos questions.

Effectivement, si l’utilisation de chaussures trop étroites est une cause fréquente de déformation des orteils, ce n’est pas la seule cause possible de l’apparition de l’hallux valgus. C’est en réalité une forme d’arthrose, favorisée par des affaiblissements osseux, articulaires et musculaires. Ces affaiblissements peuvent être dus à des déficits hormonaux – je pense notamment à l’hormone de croissance et l’IGF-1, un autre facteur de croissance ressemblant à l’insuline, ainsi qu’à la testostérone et aux œstrogènes.

En cause également, un apport potentiellement insuffisant en aliments riches en protéines. Si c’est votre cas, consommez-en environ 180 grammes par jour. Toujours au niveau alimentaire, la consommation de produits sucrés semble plus problématique encore. À fuir, donc !

Peut-être aussi êtes-vous en déficit d’acides aminés et de vitamine D. Voici, a priori, les axes sur lesquels il faudra travailler, en cuisine, avant d’envisager la chirurgie.

Bien sûr, privilégiez toujours les chaussures larges, même s’il faut parfois compter dix ans pour constater une amélioration. Plus rapide, le port d’une orthèse peut parfois redresser l’hallux valgus en six mois à peine.

Pour ce qui est des traitements hormonaux, je sais que le Dr Hertoghe y a consacré une de ses lettres et je préfère vous renvoyer vers ses travaux, n’étant moi-même pas spécialiste en la matière.

Amicalement,

Manon Lambesc

sources
[1] Lisez l’article « Ne laissez plus jamais vos pieds s’abîmer » ICI

[2] À raison d’1 goutte d’huile essentielle pour 4 gouttes de dispersant, soit une quarantaine ici. Le miel aussi pourra servir de dispersant. Comptez alors 2 cuillères à soupe dans lesquelles vous diluerez l’huile essentielle avant de la mélanger au bain.



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)   

Revenir en haut Aller en bas
 
PIEDS, Chevilles, jambes, mains et réflexologie (l'effet des tongs p 5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hawaii les pieds dans la neige ;-)
» [Opération] Le rêve de Bill : lever les mains pendant Hilf Mir Fliegen
» Petis Chapeaux et autres Chansons pour les pieds....
» ...mains & bras...
» LES PIEDS SALES ( ex Les 7 Pieds Sales )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: SANTE- DIETETIQUE- HYGIENE- BEAUTE- :: Dossiers pour réfléchir à notre manière de vivre et se nourrir-
Sauter vers: