Libellule

Libellule: Libre service de liens sur tous les sujets
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dipladenia- Mandevilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Dipladenia- Mandevilla   Ven 4 Juil 2014 - 16:56



Sur la Côte d'Azur, cette plante est présente dans beaucoup de jardins et de terrasses car nous avons un climat privilégié

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mandevilla_sanderi



source https://www.aujardin.info/plantes/dipladenia.php
Mandevilla de Sander, Dipladenia de Sander

Botanique
Nom latin  : Mandevilla sanderi
Synonymes  : Dipladenia sanderi
Famille  : Apocynacées
Origine  : Bolivie, Brésil
Période de floraison : de mars à novembre
Couleur des fleurs  : blanc, rouge, jaune, rose
Type de plante : plante grimpante à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 2 à 3m

Planter et cultiver
Rusticité  : 10°C minimum, 20°C toute l'année
Exposition  :  lumière vive
Type de sol : terreau
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal à légèrement humide
Utilisation : pot
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage au printemps avec hormones et chaleur de fond
Maladies et ravageurs : les araignées rouges, les cochenilles

Le dipladénia, ou mandévilla de sander, est une plante arbustive tropicale, d'Amérique du Sud. Son port est buissonnant, mais elle peut être conduite, sans difficulté, comme une plante grimpante. Ses longues tiges, ligneuses à la base, sont souples et s'entourent facilement autour d'un support. La plante peut, alors, atteindre 3 m de haut.

Le feuillage vert foncé, coriace et brillant est élégant. Mais son atout principal réside dans sa longue et belle floraison. Les premières fleurs peuvent apparaître dès le mois de mars, tandis que les dernières se fanent au cours de l'automne (novembre, dans le meilleur des cas). Elles sont regroupées en grappes, à l'extrémité des tiges. Les pétales sont soudés à la base, puis s'ouvrent en 5 lobes, se chevauchant telles les pales d'une hélice. Les couleurs du mandévilla de Sander se déclinent dans les tons roses à rouges. Certains cultivars de Mandevilla sont blancs ou jaunes.

Soyez aux petits soins
Pour obtenir de beaux mandévillas de Sander, il ne faut pas ménager sa peine. Rappelez-vous d'où vient la plante et vous comprendrez ses exigences : de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Pour ceux qui ont la chance de posséder une serre, n'hésitez pas à l'y installer. C'est le meilleur endroit pour recréer cette ambiance !

Pour les régions aux hivers froids (température minimum acceptée : 5°C), la culture en pot s'impose. Dans le midi, il peut-être envisagé une culture en pleine terre, et, dans ce cas-là, n'hésitez pas à l'utiliser pour habiller une pergola. Partout ailleurs, sortez le mandévilla aux beaux jours, et rentrez-le à l'automne.

Les arrosages doivent-être réguliers et, si possible, effectués avec de l'eau non calcaire.

Apportez de l'engrais pendant la période végétative.

Le rempotage s'effectue au printemps. Pensez à installer une bonne couche drainante au fond du pot.

Un peu de taille
Vous pouvez tailler votre mandévilla assez court, au début de l'hiver, quand la floraison est terminée. Les prochaines fleurs apparaîtront sur les nouveaux rameaux.
Supprimez, également, les fleurs fanées au fur et à mesure. Cette opération permet de favoriser le renouvellement de la floraison.

Si le mandévilla se plait, il peut croître très rapidement. Vous devrez, alors, le palisser au fur et à mesure de son développement.

Pourquoi les feuilles de mon dipladénia jaunissent et tombent ?
Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène : des températures trop basses, un terreau trop sec ou une atmosphère trop sèche.

Espèces et variétés de Mandevilla

Le genre comprend plus de 100 espèces
- Dipladenia sanderi 'Cerise' aux fleurs rouges



source https://www.botanic.com/page/dipladenia-la-belle-tropicale.html?_r=true&_referrer=google.fr%2F
LE DIPLADENIA- LA BELLE TROPICALE
Une liane ça grimpe ou ça pendouille, c'est comme on veut.
Le Dipladenia qui nous vient du Brésil remplit les deux fonctions. Un support et votre plante atteint 2 m dans la saison. Sans support, votre Dipladenia vous donnera des guirlandes de fleurs en trompette. Mais peut-être préférez-vous les variétés naines et compactes, de 20 à 40 cm de hauteur, pour des jardinières à la floribondité exceptionnelle.

Rouge, rose, blanc ou jaune, le Dipladenia (Madevillea sanderii) fait ressortir la couleur des fleurs sur un feuillage vert foncé, brillant, coriace et persistant. Toutefois c'est une petite frileuse, gélive en dessous de 0°C. Ce qui veut dire que l'hiver se passe au chaud, en serre ou à la maison.

En suspension, en pot, en jardinière, sur tuteur ou treillage, quelle que soit son utilisation, le Dipladenia de Sander colore votre extérieur de fin mars à novembre. Ne cherchez pas son parfum, la plante a tout misé sur la chaleur de ses couleurs vives.

Dipladenia Jade 'White', blanc, 'Scarlet', rouge foncé; 'Pink', rose et 'Rubis Red' , très nain et rouge sombre feront de vos jardinières les stars de votre terrasse. Dipladenia Diamantina Topaze 'Vermillon' ou le sublimissime dipladenia jaune, Opale 'Citrine', garniront treillages et tuteurs pour plantes grimpantes.

Le conseil Botanic :
Sans tuteur, la plante retombe en draperies aux couleurs éclatantes. Néanmoins, à l'abri du vent, le “jasmin du Brésil” n'en sera que plus beau.

Comment planter le Dipladenia ?
Etant une plante tropicale qu'il faut protéger du gel, la plantation en pot est préférable afin de pouvoir la rentrer en automne.

1. Lavez à l'eau et désinfectez au vinaigre blanc pots et jardinières (inutile pour les contenants neufs)

2. Positionnez un lit de gravier ou de billes d'argile dans le fond du contenant

3. Vous trouverez dans votre jardinerie Botanic le terreau pour plantes fleuries qu'il vous faut

4. Faites tremper vos plantes dans de l'eau tempérée pour bien humidifier la motte

5. Plantez vos fleurs et tassant légèrement

6. Installez les tuteurs si besoin, pas trop près des plantes afin de ne pas abîmer la motte et les racines

7. Arrosez vos plantations

8. Fixez les plantes au tuteur avec du raphia. Les nouvelles pousses s'accrocheront toutes seules

9. Mettez vos pots en place, au soleil

10. Un apport d'engrais naturel pour plantes fleuries est nécéssaire tout au long de la saison.

L'ENTRETIEN DU DIPLADENIA
L'arrosage doit être suivi. Notre “Jasmin du Brésil” aime avoir les pieds humides. N'oubliez pas d'ajouter de temps en temps l'engrais naturel qui intensifiera la floraison. Toutefois, une eau non calcaire est préférable. C'est là que le récupérateur d'eau de pluie se révèle indispensable...

Si vous avez garder vos Dipladenia de l'an dernier, renouveler la terre avec un terreau tout neuf.

La taille s'effectue au printemps. Vous coupez tout à 20 cm de hauteur ! La plante repartira que mieux. Si la plante est sur un tuteur ou un treillage, faites de même.

Dans les régions à hiver doux (Côte d'Azur) le dipladenia peut rester en pleine terre. Néanmoins, il est conseillé de pailler le pied et de l'entourer d'un voile d'hivernage.

Le conseil Botanic :
Comme son cousin de la même famille, le laurier rose, le Dipladenia est toxique par ingestion et peut occasionner des iritations au toucher à cause de son latex. Il est prudent de porter des gants lors de la manipulation et de se laver les mains ensuite.



Quelques boutures récupérées en mauvais état sur une terrasse et que j'ai réussi à faire fleurir









Dernière édition par Libellule le Mar 4 Avr 2017 - 18:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Dipladenia- Mandevilla   Mar 4 Avr 2017 - 17:12

source http://jardinage.lemonde.fr/dossier-217-jasmin-bresil-mandevilla-sanderi-dipladenia.html
Dipladenia (Mandevilla spp.) ou jasmin du Brésil
Ce jasmin du Brésil s’appelait Dipladenia avant de prendre le nom de Mandevilla. Son origine explique son nom exotique. Elle aime particulièrement la sécheresse et le soleil... comme dans son pays d’origine ! Elle ne supportera pas davantage que -3°C.
Il s'agit d'une plante grimpante volubile à tiges ligneuses portant des feuilles simples et opposées, coriaces et lustrées. Les fleurs réunies en grappes sont en forme de corolle partagée en 5 lobes, elles ont une forme d'entonnoir ou de plateau selon les espèces.
Cette plante vivace au feuillage persistant est une plante d’intérieur ou d’extérieur suivant le climat sous lequel vous vivez. Attention, le latex qui s’écoule de la plante lorsqu’on la coupe est toxique, comme la plante dans son entier d'ailleurs.

Famille : Apocynacées
Type : vivace
Origine : Brésil, Amérique Centrale
Couleur : rouge, rose, blanc, jaune
Semis : oui
Bouture : oui
Plantation : printemps
Floraison : juillet à octobre
Hauteur: jusqu'à 5-6 m si elle est dans les conditions originelles

Sol et exposition idéale pour planter un mandevilla ou dipladenia au jardin ou en pot
Cette plante demande de la lumière, de la chaleur et une bonne humidité de l'air. Privilégiez un sol neutre, ni trop calcaire, ni trop acide, dans un bon terreau bien drainé et prévoir un palissage pour soutenir les tiges qui peuvent être très longues.

Date de semis, plantation, rempotage et bouturage des mandevilla ou dipladenia
La multiplication peut s'effectuer par semis au printemps avec un repiquage 1 mois après la levée. Les boutures herbacées en mai ou semi-ligneuses en août sont faisables mais il faut des doigts experts.
La plantation ou le rempotage s'effectuent généralement au printemps, de préférence avant la floraison.

Conseil d’entretien et de culture du mandevilla ou dipladenia
Pendant la floraison, arrosez 2 à 3 fois par semaine avec une eau non calcaire. En hiver, réduire les arrosages et les apports d'engrais. Lorsque la température descend en dessous de 0°C, rentrez la plante dans une serre ou à l’intérieur si vous avez une pièce fraiche (16°C). Début avril, vous pourrez lui faire une taille de reformation, afin de favoriser la pousse de nouvelles tiges ; les fleurs apparaissant sur les rameaux de l'année, la floraison n'en sera que plus belle.
Maladies, nuisibles et parasites des mandevilla ou dipladenia
Les cochenilles farineuses, les aleurodes et les araignées rouges sont à craindre notamment durant l'hiver en serre.

Variétés conseillées de mandevilla ou dipladenia pour avoir de belles fleurs
Il existe près de 200 espèces dont le Mandevilla sanderi 'Rosea' est le Jasmin du Brésil aux fleurs rose saumonné avec gorge et tube jaunes, le Mandevilla sanderi 'Bella' aux grandes fleurs rouge écarlate, le Mandevilla splendens aux fleurs roses, les Mandevilla hybrides "Diamantina" aux formes compactes et naines, les Mandevilla hybrides "Sundaville" au port buissonnant semi-retombant...



source https://www.rustica.fr/tv/culture-dipladenia,7756.html
La culture du dipladenia
Comment bien choisir son dipladénia parmi les variétés compactes, semi grimpantes et grimpantes ?
Réponses en images avec Hubert le jardinier. (vidéo sur le site)

Il existe plusieurs variétés et gammes chez les dipladénias :
Dans la gamme Diamentina , la plus petite variété est la 'Rubis' : ils montent à 15/20 cm de hauteur et sont idéaux à placer dans un pot, une jardinière ou pourquoi pas au cimetière, car ils résistent bien à la sècheresse. La variété 'jade' (blanc, rose, rouge) donne de belles potées, parfaites pour un pylone. Pour que les fleurs soient bien compactes, coupez l'extrêmité des pousses avec un ciseau ou un sécateur, une fois par semaine. Couper également les fleurs fânées au fur et à mesure.
Pour le balcon, la variété 'Opale' offre différentes couleurs (blanc, rose, rouge,..). Il faut les couper pour stopper leur progression. Il existe une nouvelle variété de couleur jaune.
La variété 'Topaze' (rouge vermillon)  n'est pas compacte. Ce dipladénia est grimpant (2 à 3 mètres de hauteur).
La variété 'Agathe' (blanche) est la plus vigoureuse. Elle monte à 3 mètres de hauteur. Il faut lui apporter de l'engrais au moins une fois par semaine.

Les conditions nécessaires à la culture du dipladénia sont  :
-les exposer en plein soleil,
-leur apporter de l'engrais (pour geranium ou dipladénia),
-les laisser sécher entre deux arrosages,
-les rentrer dans une pièce assez tiède à l'automne (Ils demandent 10/15 ° minimum pendant l'hiver).



source https://www.rustica.fr/tv/rentrer-dipladenia,7902.html
Rentrer le dipladenia
Si certaines plantes supportent des températures fraîches en automne comme les géraniums, ce n'est pas le cas des dipladénias.
Hubert Fontaine vous montre en vidéo quels soins lui apporter pendant l'hiver.

En fin de saison, les dipladénias doivent être rentrés, et pour cela ils doivent être propres et en bonne santé.
Enlever les feuilles jaunes et bien le nettoyer.
Eliminer les pucerons en le pulvérisant d'eau additionnée de savon noir.
Une fois dans la serre vaporiser régulièrement le feuillage avec de l'eau non calcaire à température ambiante.
Attention à ne pas le placer près d'un radiateur.
Inutile de lui apporter de l'engrais cet hiver.
Il sera placé à nouveau à l'extérieur à partir du mois de mai.

Production : Grégory FONTAINE
Vidéo : Hubert FONTAINE



source http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/dipladenia-mandevilla.php
Dipladenia, Mandevilla
Le 27 mars 2016 par Clémentine Desfemmes

Le dipladenia, également appelé mandevilla, est une plante appréciée pour sa floraison estivale aux couleurs lumineuses, blanche, rose, rouge, ou encore jaune, mais aussi pour son joli feuillage persistant et vernissé.

Le dipladenia : grimpante ou buissonnante ?
De toutes les espèces que compte le genre Dipladenia, Dipladenia sanderi est la plus répandue en jardinerie et chez les fleuristes. Cette plante arbustive vivace, originaire d'Amérique du Sud, offre un port naturellement buissonnant, mais elle peut être conduite comme une grimpante si l'on tuteure ou palisse les tiges les plus longues. L'arbuste peut alors atteindre 2 mètres de hauteur et habiller un mur, un grillage ou une pergola.

Le dipladenia est une plante adaptée à la culture en pot. On le cultive généralement en intérieur, car il ne tolère pas les températures inférieures à 5°C. Il est cependant tout à fait possible de lui faire prendre l'air à la belle saison : un coin de terrasse, de balcon ou de jardin lui sera favorable.

Multiplication du dipladenia
Le dipladenia peut être multiplié par bouturage au printemps, sous cloche et en utilisant de l'hormone de bouturage pour faciliter l'enracinement.

Culture du dipladenia : en pratique
Sol
Terreau horticole bien drainé.

Exposition
Soleil ou mi-ombre en extérieur, lumière en intérieur.

Floraison
Entre mars et octobre.

Espèces et variétés
L'espèce Dipladenia sanderi compte plusieurs variétés qui diffèrent les unes des autres essentiellement par la couleur des fleurs :

'Rosea' (rose pâle),
'Cerise' (rouge),
'Alba' (blanche),
'Red Riding Hood' (rouge à rose)...
Citons également l'espèce Dipladenia boliviensis, remarquable par ses petites fleurs blanches et parfumées.

Entretien du dipladenia
Dès le début de la période de végétation et jusqu'à l'automne, fertilisez tous les 15 jours grâce à un engrais liquide pour plantes à fleurs, et arrosez régulièrement. Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure.

En automne et en hiver, cessez les apports d'engrais et laissez le substrat sécher en profondeur entre deux arrosages.

Vous pouvez pratiquer une taille d'hiver, en rabattant sévèrement les tiges à 3 ou 4 yeux : au printemps suivant, la floraison en sera stimulée (les fleurs apparaissent sur les pousses de l'année).

Parmi les parasites à surveiller, citons les araignées rouges et les cochenilles.

Rempotez tous les 2 ou 3 ans, au printemps.

Attention, le dipladenia est une plante toxique.



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Dipladenia- Mandevilla   Mar 4 Avr 2017 - 17:23

Encore

http://www.jardins-interieurs.com/Dipladenia-153

http://nature.jardin.free.fr/grimpante/ft_dipladenia.html

http://www.1er-jardin.com/?DIPLADENIA-ou-MANDEVILLA

https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/294/dipladenia

http://www.mi-aime-a-ou.com/mandevilla_sanderi.php



source http://www.homejardin.com/dipladenia/dipladenia-sanderi-ou-mandevilla-sanderi.html
Dipladénia ou dipladenia sanderi ou mandevilla sanderi
Le Dipladénia est également appelé "Mandevilla" ou "Jasmin du Brésil".


Il est originaire d'Amérique du Sud et plus particulièrement du Brésil

Il doit son nom de Mandevilla en hommage à un diplomate anglais Henri Mandeville. C'était un passionné de botanique, d'horticulture et de jardinage, qui se spécialisa dans les plantes exotiques qu'il importait.

C'est une plante grimpant volubile qui possède un port buissonnant.

Très décoratif et original, il présente le défaut de ne pas supporter le froid.

Il peut être cultivé en pleine terre uniquement dans les régions très douces car il supporte difficilement les températures qui descendent en dessous de 10°C.

Par contre, il faut bien choisir son emplacement car il n'apprécie pas d'être transplanté.

Dans les autres régions, il faut le cultiver en pot et l'hiverner en serre ou en véranda, à une température située entre 10 et 15°C.

Il sera réinstallé en extérieur lorsque les risques de gelées seront passés à partir du mois de mai.

Sa longue floraison est constituée par des bouquets de fleurs en forme d'entonnoir qui se referment la nuit.

Attention, toutes les parties sont toxiques et les tiges contiennent un latex qui peut s'avérer irritant......

Nom commun masculin :
Dipladénia

Nom latin :
Dipladenia Sanderi ou Mandevilla Sanderi

Famille :
Apocynacées

Origine :
Amérique du Sud

Type de végétation :
Vivace grimpante ornementale à fleurs non rustique.
Gélive elle ne supporte pas des températures inférieures à 10°C.

Type de feuillage :
Feuilles persistantes, simples, ovales, brillantes, coriaces et vertes.

Mode de multiplication :
Semis et bouturage.

Destination :
Intérieur ou extérieur, grimpante, pot, jardinière.

Qualité du sol :
Humifère, frais et drainé.
Le terreau pour géranium lui convient très bien.
Pour une culture en pot, un mélange de terreau et de sable est bien adapté avec des billes d'argile ou des gravillons au fond pour un bon drainage.

Amendement et Fertilisation :
Principalement pour les cultures en pot, faire un apport d'engrais pour plantes à fleurs, tous les 15 jours, du mois de mai au mois de septembre.

Exposition :
Ensoleillée et chaude sans toutefois trop de soleil brûlant et abritée du vent et des courants d'air.

Hauteur :
En pot, il mesure de 200 à 300 cm mais en pleine terre il peut atteindre 500 cm.

Espacement :
200 cm pour une culture en pleine terre.

Profondeur de plantation :
Pour les semis, 2 cm de recouvrement des graines avec de la terre affinée.

Culture et Entretien :
Effectuer les semis au printemps à une température aux alentours de 20°C.

Les bouturages se pratiquent à l'étouffée, pour les tiges herbacées au mois de mai et pour les tiges semi-ligneuses dans le courant du mois d'août.

Les plantations, en pleine terre se font au mois printemps, au mois de mai.

En cas de culture en pot, le rempotage est à effectuer au printemps.

Au fur et à mesure de sa croissance, il doit être palissé, sur un tuteur ou  un treillage, car il ne possède pas de crampons pour s'agripper de lui-même.

Retirer régulièrement les fleurs fanées pour favoriser la floraison.

Une fois bien implanté, il supporte bien la sécheresse.

Par contre, en cas de culture en pot, en été les arrosages doivent être fréquents, la terre doit être à peine asséchée sur le dessus avant de procéder à un nouvel arrosage.  

Il ne faut jamais laisser d'eau stagner dans la soucoupe et effectuer les arrosages avec de l'eau non calcaire de préférence.

Dans les régions froides, les pots doivent être mis en hivernage du mois d'octobre au mois de mai.

Dans les régions mi-douces, où les températures descendantes jusqu'à 4 ou 5°C, un voile d'hivernage peut être installée pour le protéger en extérieur.

Pendant l'hivernage, les arrosages doivent être réduits, il suffit d'éviter que la motte se dessèche complètement. En règle générale, on en compte un tous les dix ou quinze jours.

A l'automne ou en fin d'hiver, rabattre les grandes tiges principales à 3 ou 4 noeuds. Il supporte bien une taille assez sévère puisque les fleurs apparaissent sur les rameaux de l'année.

Période de floraison :
Fleurs en forme d'entonnoir du mois d'avril jusqu'aux gelées.

Couleur :
Blanc, jaune, rose et rouge.

Parasites :
Aleurodes, Araignées Rouges, Cochenilles à Bouclier et Cochenille Farineuse.

Maladies :
Résistant. Risque de pourriture en cas d'excès d'eau et/ou de mauvais drainage.

Voisinage propice - Plantes compagnes :
C'est un bon compagnon pour les autres plantes.

Voisinage néfaste - Plantes incompatibles :
Il n'y a pas d'incompatibilité avérée.

Influence de la lune sur la culture du Dipladénia :
Catégorie de végétal : Fleurs.
Elément : Air.

Période de semis et de plantation : Effectuer les semis en lune croissante et en jours lunaires en Balance, Gémeaux ou Verseau.

Les repiquages et les plantations se font en lune descendante.

Travaux d'entretien : Les jours lunaires en Balance, Gémeaux ou Verseau.

Les bouturages se pratiquent en lune descendante.

Pour plus de renseignements sur l'influence de la lune sur les végétaux, vous pouvez consulter le dossier LUNE ET JARDIN

Mois par mois et jour par jour, vous y trouverez le détail des travaux à effectuer.

Quelques Espèces / Variétés :
Il existe plusieurs variétés de dipladenia sanderi et de nombreuses autres espèces qui sont moins cultivées.
Dipladénia "Alba" : Variété à fleurs blanches et à boutons blanc-rosé.

Dipladénia "Cerise" : Variété à fleurs rouge intense.





Dernière édition par Libellule le Mar 4 Avr 2017 - 18:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Libellule
Admin
avatar

Messages : 3005
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Dipladenia- Mandevilla   Mar 4 Avr 2017 - 17:30

Voila un aperçu des renseignements que vous trouverez sur ce site spécialisé, mais il faut y aller pour admirer toute la palette de couleurs qu'offre cette plante, et les belles potées qu'on peut réaliser avec elle.

source http://www.mandevilla.ch/fr/
Les Mandevilla aux fleurs merveilleuses

Tout sur les Mandevilla et les Dipladenia
Ce site vous offre toutes les informations relatives à ces plantes extrêmement faciles à entretenir et à floraison permanente que sont les Mandevillas. Aussi connue sous le nom de Dipladenia, cette plante séduit chaque année plus en plus d’amateurs de jardins et, ce pour de bonnes raisons: un entretien facile, une floraison intense ainsi qu’une extrême résistance à la chaleur grâce à des racines tubérisées qui stockent l’eau et réduisent ainsi la fréquence des arrosages.

Mandevilla de toutes les couleurs et toutes les formes
La gamme des Mandevillas devient de plus en plus variée et spectaculaire. En plus des Mandevilla Sanderi, la gamme offre des obtentions commercialisées sous les marques Diamantina et Sundaville. Une profusion de nouveaux coloris, de nouvelles fleurs au graphisme inédit et de formes hors du commun, permet à chacun de trouver la variété adaptée à l’usage qu’il aura décidé d’en faire.

Conseils et astuces par variété
Les pages suivantes vous présentent la gamme la plus complète actuellement commercialisée de cette plante très tendance qu’est le Mandevilla. Toutes les variétés mentionnées ont été testées par nos soins partout en Suisse et nous pouvons vous les recommander en toute confiance. Vous pouvez vous informer sur la gamme actuelle de Mandevilla et vous renseigner sur l’emplacement et les soins à donner aux Mandevillas.

Informations sur les Mandevillas à floraison permanente
Informations sur l’origine et la propagation de la Mandevilla/Dipladenia
La Mandevilla (synonyme: Dipladenia) est originaire d’Amérique du sud. C’est au 19ème siècle que les premiers exemplaires de Mandevilla grimpants à fleurs blanches, les Mandevilla laxa, ont été introduits en Europe par le diplomate anglais Henry John Mandeville. Toutefois, la culture et la vulgarisation de cette espèce ne prendra son essor que vers la fin du 20ème siècle, car les Mandevillas présentent des avantages actuellement très tendances.

Aspect et caractéristiques
Les feuilles des Mandevilla sont épaisses, brillantes et d’un vert bien foncé. Les fleurs en formes de trompettes prolifèrent du printemps aux premières gelées. La gamme des couleurs comprend beaucoup de nuances allant du blanc, au rose et au rouge. Depuis quelques années, le marché propose même une variété à fleurs jaunes. Un latex blanc, visqueux et toxique (en cas d’ingestion), irritant,  s’écoule en cas de blessure des branches ou des feuilles. Les racines tubéreuses servent de réserve d’eau pour résister à la sécheresse.
A l’origine, le Mandevilla est une liane grimpante ou remontante qui pousse à la verticale dès qu’elle a un support à sa disposition. Toutefois, sans support, quelques variétés peuvent être utilisées comme plantes  retombantes. Dans la gamme des nouvelles obtentions, on trouve aussi des variétés à croissance compacte et à port droit (Série Diamantina Jade).

Cultures actuelles
La marque Diamantina présente actuellement les séries les plus innovantes du marché: on y trouve des types touffus, buissonnants, remontants ou retombants, ou encore ceux dont la croissance un peu sauvage ne correspond à aucun schéma.
Même les fleurs varient en forme, en dimension et en coloris. En 2011, la marque Diamantina a introduit en première mondiale, une variété à fleurs jaunes (Diamantina® Opale Citrine). Celle-ci a obtenu un Prix de Nouveauté en tant que meilleure plante en pot dans la catégorie « Plantes en pot » au Salon International de l’Horticulture à Essen (IPM) en 2011.
Depuis 2013, des variétés à grosses fleurs ont été lancées, aussi bien sur les types de plantes grimpantes que buissonnantes. A l’avenir, il faut s’attendre à découvrir d’autres variétés exceptionnelles pour le fleurissement des balcons et des terrasses.
C’est en janvier 2016 à IPM Essen (D) et pour la deuxième fois que la marque Diamantina® a obtenu le Prix de la Nouveauté avec la variété de Mandevilla Diamantina® Opale Orange Coral.

Une distinction supplémentaire couronnant ce travail de recherche impressionnant a suivi en février 2016 dans le cadre du Salon du Végétal d’Angers (F) : dans la catégorie « Nouveautés végétales » Diamantina® Jade Orange Coral a reçu la médaille « Innovert Argent ». De par leur coloris inédits jusqu’ici, orange aux reflets irisés de corail, ces deux nouveautés, Diamantina® Opale Orange Coral légèrement remontant, et Diamantina® Jade Orange Coral compact et touffu, viendront enrichir la palette actuelle des Mandevilla à partir de 2017.

L’obtenteur de la série des Mandevillas Diamantina® est la société française SAS Lannes et Fils. La série des Sundaville provient de l’obtenteur japonais Suntory.

Les variétés de Mandevilla
La galerie de photos des Mandevillas est classée par type de croissance. Vous trouverez plus de détails relatifs à l’utilisation des diverses variétés de Mandevilla dans le pdf „Mandevilla Kollektion” et des conseils sur l’emplacement et l’entretien dans la rubrique correspondante.
Si vous souhaitez jeter un coup d’œil sur la production des Mandevilla, vous pouvez consulter les informations adéquates sur le site de notre entreprise. Vous y trouverez aussi des photos sur les formats de commercialisation des Mandevillas.

PORT DROIT, COMPACT
Jade Scarlet
Jade Grenat
Jade Rose
Jade Pink
Jade White
Jade Orange Coral
Jade Trio

RETOMBANT, GRIMPANT
Opale Citrine
Opale Fuchsia Flamme
Opale Grenat
Topaze Vermillon
Sundaville Cream Pink
Sundaville Red
Opale Orange Coral
Trio

PORT DROIT ÉLEVÉ
Tourmaline Pink
Tourmaline White with Pink Eye
Tourmaline Deep Rose
Platinum Intense Fuchsia

FORTEMENT RETOMBANT
Agathe White
Mandevilla x Rubiniana
Agathe Scarlet
Mandevilla x amabilis Rose

Utilisations des Mandevillas
Notre galerie de photos vous montre des exemples d’utilisation de Mandevillas en privé et en fleurissement urbain, ainsi que les établissements spécialisés où sont produites ces plantes.
http://www.mandevilla.ch/fr/dipladenia-galerie-fr/

Recommandations pour vous aider à profiter longtemps de vos Mandevillas

La sélection des variétés
En plus des conseils de soins mentionnés ci-dessous, la sélection de la variété adéquate est aussi l’un des facteurs de réussite des Mandevillas (Dipladenia).
La plante doit-elle être à port droit ou retombante?
Quelle taille devra-t-elle atteindre en été?
La gamme comprend des variétés à divers critères de croissance dont la hauteur en fin de saison va de 30 cm à 3 m.

Avant tout achat, demandez conseil à votre vendeur professionnel ou informez-vous dans notre Galerie des variétés. Vous y trouverez les différentes variétés de Diamantina et leurs caractéristiques.
http://www.mandevilla.ch/fr/dipladenia-varietes/

Les utilisations
Il existe d’innombrables utilisations pour le Mandevilla. La plus connue est son utilisation en plante fleurie estivale sur balcon, terrasse ou patio. Ce qu’on sait moins, c’est que les Dipladenia sont très faciles à cultiver en plate-bandes. Vous les planterez l’été en pleine terre, en massifs et en fleurissement tombal.
En massifs et plate-bandes, il faudra se limiter aux variétés droites (Diamantina de la série Jade, Mandevilla sanderi de couleurs).
Les variétés à forte croissance ou remontante comme le Sundaville ou Diamantina de la série Topaze deviendraient trop longues et n’auraient pas de tenue.

Grands pots et Conteneurs
Port compact, à port droit: Diamantina de la série Jade, Mandevilla sanderi en couleurs
Port moyen, à port droit: Diamantina de la série Tourmaline
Port remontant avec support/tuteur: Diamantina de la série Topaze,
Diamantina de la série Opale, Sundaville de la série Classic
Port très remontant avec support/tuteur: Diamantina de la série Agathe,
Mandevilla hybr. Rubiniana

Jardinières et suspensions
Port droit : Diamantina de la série Jade, Mandevilla sanderi en couleurs
Port retombant/semi-retombant: Diamantina de la série Topaze,
Diamantina Fuchsia Flammé de la série Opale, Diamantina Jade White,
Sundaville de la série Classic

Massifs, Plate-bandes et tombes
Port droit: Diamantina de la série Jade, Mandevilla sanderi en Couleurs

Les meilleurs partenaires des Mandevillas
La variété d’Euphorbe/Chamaesyce hypericifolia, « Zauberschnee », s’est révélée être le partenaire optimal des Mandevilla en plantation. Tous les emplacements qui plaisent aux Mandevillas plaisent aussi à Zauberschnee. Son feuillage ciselé et ses fleurs filigranes contrastent avec l’architecture  plutôt grossière des Mandevillas. C’est tout spécialement « Star Dust», la nouvelle obtention de Dümmen Orange (Europe), qui s’associe le mieux avec les Mandevillas

Emplacement
Les Mandevillas sont les plantes ideales des endroits chauds et ensoleillés. Plus l’endroit est ensoleillé, plus la floraison est abondante. Ils supportent bien la mi-ombre, mais les entre-noeuds seront plus longs et il y aura moins de boutons floraux. Dans ces endroits, nous conseillons de choisir les variétés à port droit comme les Diamantina de la série Jade. Si leur croissance est moins touffue en mi-ombre,  elle reste cependant très harmonieuse.

Arrosage
L’arrosage doit principalement se faire en fonction du climat ambiant. Par grand ensoleillement et hautes températures, le besoin en eau est plus important. Les intervalles d’arrosage peuvent varier selon le diamètre du pot: (10 -13cm: 2 x par semaine; 17 cm: 1 x par semaine – grandes potées: tous les 10-14 jours). Les quantités d’eau effectives doivent être adaptées à la taille du pot et de la plante. Il est extrêmement important d’éviter l’eau stagnante en fond de pot, car cela fait pourrir les racines. Après des pluies intensives, il faudrait vider les soucoupes ou les cache-pots pour enlever l’excès d’eau.

Engrais
Utiliser un engrais liquide pour plantes fleuries régulièrement ajouté à l’eau d’arrosage ou un engrais longue durée qui sera mélangé au terreau lors de la plantation. Ceci favorise la croissance de la plante et la formation de fleurs

Parasites
En général, les Mandevillas sont des plantes saines et résistantes, d’entretien très facile. Les maladies et les parasites indiquent souvent que les plantes sont mal placées ou mal soignées. Toutefois, i l peut y avoir des pucerons dès le début de l’été. La lutte se fera avec des moyens traditionnels. De bons résultats sont aussi obtenus avec des produits biologiques (jet d’eau, savon noir, purin d’ortie, etc..). Rarement, des cochenilles ou des cochenilles laineuses peuvent apparaître sur les Mandevillas lorsqu’il n’y a pas eu assez d’arrosage régulier en plein été. Dans ce cas, la plupart du temps, cette lutte contre les parasites n’est possible qu’avec les produits adéquats.

Maladies
Toutes les maladies constatées sur les Mandevilla sont presque sans exception, dues à un mauvais emplacement (trop sombre et trop frais) ou à un excédent d’eau stagnante. C’est pourquoi il est très important de veiller à placer les Mandevillas au bon endroit et d’éviter tout excès d’eau stagnante. En cas d’une longue durée de mauvais temps, il se peut que les feuilles se tachent. Dans ce cas, enlever les feuilles abîmées et traiter l’ensemble du feuillage avec un fongicide. Si, en cas d’excès d’eau, les branches meurent, toutes ces mesures préventives ne serviront à rien.
A propos, si au cours de l’été, les feuilles les plus vieilles se mettent à jaunir, ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal.

Conseil: Des images et descriptions des ravageurs et maladies chez les Mandevilla (Dipladenia) vous trouverez chez Hortipedium.
http://www.hortipendium.de/Mandevilla_Schadbilder

Autres astuces d’entretien
Les variétés remontantes/grimpantes ont besoin d’un support (Espalier, obélisque, etc..). Même les variétés buissonnantes devraient avoir un support au cours de l’été (tuteur à vivaces ou lier les branches à un tuteur). Au début, pincer les branches en début de croissance des plantes à port droit, semi-retombant et buissonnant favorise la ramification et intensifie la floraison.

Hivernage
En principe, il est possible de faire passer l’hiver aux Mandevillas. Le mieux est de les mettre à un endroit clair à une température de 8°C à 12°C. Comme les Mandevillas ne perdent pas leur feuillage, ils doivent aussi être arrosés de temps en temps, sans oublier que ces plantes ne supportent pas l’eau stagnante. En raison des températures régnantes élevées, les pièces d’habitation conviennent peu à l’hivernage. Au printemps, avant de ressortir les Mandevillas, il faudra les retailler légèrement. C’est une étape importante pour que les plantes forment de nouvelles branches. A partir de Mai, elles pourront être laissées définitivement à l’extérieur.

Toutefois, un gros inconvénient de l’hivernage est qu’en raison de manque de lumière, les plantes ne refleurissent qu’à partir de juin.

Nouveau: Brochure des conseils les plus importants de la plante merveilleuse Mandevilla (Dipladenia).
http://www.mandevilla.ch/wp-content/bilder/FLY_Pflege_Mandevilla_f_Web.pdf



Revenir en haut Aller en bas
http://libellule.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dipladenia- Mandevilla   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dipladenia- Mandevilla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Libellule :: PLANTES :: ROSIERS et PLANTES GRIMPANTES-
Sauter vers: